Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Iran : 26 responsables américains poursuivis par la justice iranienne !

Vingt-six responsables américains sont désormais sur la liste noire iranienne, pour avoir commis des crimes de guerre en Irak, en Afghanistan ou contre l’Iran. Selon l’agence de presse iranienne Fars news, le vice-président de la Commission de sécurité nationale et des Affaires étrangères du parlement iranien, Hussein Ibrahimi, a affirmé que ces 26 personnalités seront poursuivies, où qu’elles soient, pour être jugées devant la justice iranienne.

Dans cette liste figurent :

Thomas J. Pickard, le patron du FBI. Il est accusé d’avoir mené une attaque meurtrière contre la secte davidienne en 1993 dans l’État du Kansas, causant la mort de plus de 80 adeptes de cette secte. On lui reproche également des violations des droits de l’homme lorsqu’il était le patron de la CIA, en 2003, aussi bien en Irak qu’en Afghanistan.

‣ Le général Geoffrey D. Miller qui était le directeur de la prison de Guantanamo entre 2002 et 2007 et son directeur actuel l’amiral Jeffrey Harbeson.

‣ L’amiral William Rogers qui commandait le destroyer Vincens qui a attaqué un avion civil iranien le 3 juillet 1983.

Jay Garner qui était le premier gouverneur militaire américain lors de l’invasion de l’Irak en 2003. Il est impliqué dans la mort de milliers de civils et de violations des droits de l’homme.

Paul Bremer, le commandant militaire en Irak est impliqué dans la mort de civils irakiens, dans des violations des droits de l’homme et dans les sévices commis contre des prisonniers d’Abou Ghraib.

Donald Rumsfeld, l’ex-secrétaire à la Défense.

Richard Perle qui fait partie de ceux qui ont planifié l’invasion de l’Irak.

Paul Wolfowitz qui était vice-secrétaire à la Défense et qui fait partie de ceux qui ont planifié les invasions contre l’Afghanistan et l’Irak.

‣ Le général Richard A. Cody, qui a participé à l’opération Tempête du désert (Desert storm) en Irak.

‣ Le général James Mattis impliqué dans le massacre de Falloudjah en Irak

‣ Le général George Casey qui était le chef d’état-major adjoint de l’armée américaine entre 2003 et 2007 et qui est donc impliqué dans la mort de civils en Irak et en Afghanistan. Il a également occupé les locaux de l’ambassade d’Iran à Arbil pendant plus de deux ans et demi et maltraité 5 diplomates iraniens.

Sont aussi mentionnés dans la liste noire les généraux américains suivants : Ricardo Sanchez, Tommy Franks, David Petraeus, Raymond Odierno, Janis Karpinsky, Stanley McChrystal, Jack L. Briggs, James Jones et Peter J. Schoomaker, et deux responsables du FBI, Louis Freeh et Robert Mueller.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est un bon pas pour pour l’Iran, maintenant, il leur reste plus qu’à arrêter de faire pendre leur opposants politiques, je ne supporte pas le fait que l’on puisse donner la mort à des dissidents et je crois que c’est même contraire à l’éthique musulmane si l’on suit l’avis de Tariq Ramadan qui dit que l’islam accepte la pluralité politique.

    En ce qui concerne la pendaison des traitres à la nation Iranienne, comme récemment des Iraniens ayant travaillé pour le Mossad, ça c’est bien évidemment autre chose, ils le méritent amplement.

     

  • J’attendais cela depuis longtemps.
    Quant aux fameux dissidents politiques ou collabos, leur sort m’importe peu si vous voyez ce que je veux dire. Les mots ont un sens.