Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’autre avant-guerre (1871-1914) Partie I : "l’ordre Moral"

"Les dossiers de l’Histoire" de Henri Guillemin

Du gouvernement de la Défense nationale de Gambetta en 1870 aux présidences successives de Thiers et de Mac Mahon, Henri Guillemin relate les débuts hésitants de la IIIe République.

En mai 1873, Mac Mahon (Photo ci-contre), d’obédience légitimiste, est élu président de la République.

Afin d’assurer ce qu’il va appeler l’ordre moral, son gouvernement va prendre toute une série de dispositions afin de renforcer les bastions royalistes.

Partie 1 : "L’ordre moral"

Demain, partie 2 : ’la République des républicains’’

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excellent E&R, comme d’habitude ! Je viens de trouver un livre de H.Guillemin sur ce sujet à 13 €. Apparemment dur à trouver et conseillé les yeux fermés par E.Chouard...et inconnu de mes potes pourtant férus d’histoire...à suivre

     

  • #128668

    De meme pour moi je ne trouve nul part les bouquins de Guillemin, de mm pour ceux de Pierre Manin Principes du gouvernement representatif...

     

  • On aimerait entendre la réaction des royalistes qui courrent derrière Franck Abed....
    Bien vu les monarchistes comme le clergé furent voltairien.

     

    • A propos des monarchistes, et de l’Eglise, il faut écouter ce que dit Guillemin de l’Eglise concordataire mise en place par Napoléon. Je suppose qu’E&R nous fournira cette excellentissime série, après celle concernant la guerre de 14-18.

      http://www.rts.ch/archives/dossiers...

      Il faut comprendre que l’Eglise du XIXe siècle n’est plus celle d’avant la Révolution. Elle est dorénavant au service de la bourgeoisie au pouvoir, non seulement politiquement, mais économiquement et sociologiquement.


  • L’écoute de toutes les conférences d’Henri Guillemin pointe le rôle délétère des élites Françaises à partir de la révolution. Un ramassis d’individus uniquement préoccupés à se remplir les poches poussant parfois le peuple à la plus grande misère (faim, prostitution épidémies...) quand il ne le transforme pas en chair à canon (mention spéciale à Bonaparte). De temps en temps une figure "propre" émerge (Robespierre(?) Jean Jaurés.. L’instauration de la république n’est qu’un leurre destiné à faire croire au peuple qu’il est responsable de sa situation. Il semblerait donc que l’état économique et politique de la France actuelle se situe dans une longue succession de mensonges, manipulations, instrumentalisation avec un petit changement d"élites" survenu après la 2éme guerre mondiale et le glissement vers l’hégémonie US, elle même sous domination raélienne.Le rôle des médias hier comme aujourd’hui se passe de commentaires.

     

  • Sans vouloir trop anticiper sur les vidéos à venir (en particulier la troisième), cette période historique est probablement plus pertinente que celle des années trente comme modèle de la crise actuelle :
    http://www.ledevoir.com/economie/ac...
    D’ailleurs, si le Sarkozy version premier quinquennat ressemble à s’y méprendre à Thiers (le "sauveur de la patrie" face à la domination Allemande) tout porte à croire que le Sarkozy 2.0 (si par malheur il était réélu) serait probablement plus proche d’un Jules Ferry... Ses déclarations récentes et étranges suite à l’affaire Merah peuvent en tout cas s’interpréter de cette façon.
    En tout cas, puisque l’on assiste depuis la chute du communisme au démantèlement progressif des Etats providences mis en place à partir de l’immédiat après guerre pour lutter idéologiquement contre le péril rouge il serait logique de faire tomber les masques, tout les masques... artifices inutiles autant que contraignants.


  • Les gens de la génération de Guillemin ont quand même vécu un siècle bien plus long que les autres quand on y pense.

    Être enfant pendant la 1ere guerre mondiale, adulte durant la seconde, 3e age pendant la Guerre froide et voir la fin de sa vie avec la chute de l’URSS.

    Le 20e siècle aura vu l’accélération de l’Histoire. Quant au 21e, j’ai bien peur qu’il soit celui du contact frontal avec le mur.


  • Comme quoi l’histoire de France n’est pas aussi simple que beaucoup aujourd’hui aimerait nous le faire croire.

    Ce sont en fait des royalistes et autres conservateurs de tous poils, toujours par l’intermédiaire de Thiers bien sûr, qui sont à l’origine de la IIIè République et pas la franc-maçonnerie soit disant révolutionnaire de l’ordre ancien.

    A moins que tous ces royalistes aient été aussi franc-maçons...

    Spéciale dédicace à monsieur Franck Abed !


  • "Cette vieille idée que quand y a des difficultés d’ordre intérieure, on précipite les gens sur des difficultés d’ordre extérieur"
    Comme quoi cette vieille idée est tenace !