Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France championne du monde de pâtisserie

Une composante du génie français

Huitième titre en 15 éditions. La France a remporté lundi à Lyon la coupe du monde de pâtisserie, l’un des prestigieux concours du Salon international de la gastronomie (Sirha). Cette compétition est considérée par les professionnels comme un des « deux Graal de la pâtisserie » avec celui du meilleur ouvrier de France.

 

« C’est une grande fierté de rentrer dans la famille des champions du monde », a déclaré devant des proches en pleurs, Etienne Leroy, un des membres de l’équipe de France. « J’ai du mal à réaliser, ça fait un an qu’on se dit que c’est possible », a ajouté celui qui a notamment réalisé une pièce en sucre très rock.

Cette impressionnante réalisation se compose d’un guitariste, cheveux et cravate au vent, dont le blouson de cuir est en partie couvert de roses en sucre, élément technique imposé. Le musicien est accompagné d’un batteur en chocolat, torse nu et vêtu d’un jean plus vrai que nature.

 

 

 

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

 

Le SIRHA c’est aussi, tous les deux ans, dans la ville de Lyon – réputée comme étant la capitale mondiale de la gastronomie – la compétition internationale des Bocuse d’Or :

 

 

L’équipe de France, un peu plus tard :

 

— / —

 

Pour une lecture politique du génie français, revoir cet extrait de l’émission Soral répond ! du 22 mai 2016 :

 

Retrouvez l’émission Soral répond ! en DVD, chez Kontre Kulture :

Redécouvrir le génie français avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1651567

    Le magnifique Apollinaire, très courageux engagé volontaire, n’est pas mort pour la France : il fut blessé à la tête mais mourut de la grippe espagnole le 9 novembre 1918, soit deux jours avant l’armistice .


  • #1651580

    La gourmandise est un péché capital . Et puis il faut choisir : bien bouffer et avoir une bedaine grotesque ou adopter un régime frugal et rester jeune de ligne - et d’autre chose .

     

    • #1651614

      N’est-ce pas plutôt la gloutonnerie et l’ivrognerie qui sont véritablement considérées comme des pêchés capitaux, plutôt que la gourmandise telle que nous la considérons aujourd’hui ?


    • #1651707

      Hahaha, la vie est assez remplie de souffrances pour s’en infliger inutilement d’autres soi-même... Il me semble que Jésus partageait le pain et le vin avec ses potes, non ? Comme pour tout il ne faut pas tomber dans les excès !


    • #1651719
      le 27/01/2017 par envolées_des_incultes
      La France championne du monde de pâtisserie

      La bouffe n’est pas la cause de la bedaine. Détrompez-vous. C’est la destruction des tissus de soutien abdominaux qui en est la cause, plus la fermentation. Et si vous remontez dans l’arbre des causes, ces deux phénomènes ont une cause commune.


    • #1651762

      Au xiiie siècle, Saint Thomas d’Aquin en fait un péché capital, c’est-à-dire un péché qui engendre d’autres péchés (la notion de vice permettant également d’en rendre compte) et répète la liste des cinq manières de pécher :

      1. Praepropere - manger trop tôt
      2. Laute - manger trop coûteux
      3. Nimis - manger trop
      4. Ardenter - manger avec trop d’impatience
      5. Studiose - manger avec trop de goût


    • #1651842

      Ce qui fait grossir ,c’est la plupart des aliments industriels vendu en grand surface, gavé de glucose,conservateur, colorant et j’en passe ....... Si nous revenions à l’alimentation saine de l’époque ,on n’en serait pas la .
      Exemple ,pour faire une soupe ,20 minutes .Ouvrir une brique de soupe ,1 seconde ,et 2 heures de sport et encore ce n’est pas le meilleur exemple


    • #1651871
      le 27/01/2017 par Commandements
      La France championne du monde de pâtisserie

      Il y a pêché capital lorsqu’il y a perte totale de la dignité humaine. Aimer et apprécier un met raffiné sans en abusé plus que ça n’est pas un pêché capital.


  • #1651587

    Il y a deux instincts : celui de conservation (la bouffe) et celui de reproduction . Les hommes donnent la priorité au second .

     

    • #1651690

      Il se trouve que sur les deux, un seul reste intact avec le temps (la bouffe).

      Faut dire que l’homme a relativement vite fait de ne plus tant chercher à se reproduire (une fois la descendance engendrée) qu’à se faire plaisir... et le sexe est un plaisir assez compliqué en réalité.


  • #1651600

    Egalement de gifle de kapo sioniste, c’est à Lamballe et partout en France.
    Merci Nolan !


  • #1651641
    le 26/01/2017 par FlashRebel
    La France championne du monde de pâtisserie

    D’abord des économistes qui disent le plus sérieusement du monde que la France n’est bonne qu’à être un pays touristique, et maintenant la France n’est plus bonne qu’à faire la cuisine selon notre ministre des affaires étrangères.

    On vit vraiment une bien triste époque. Bientôt notre culture sera totalement oubliée.


  • #1651667

    Un mérite et une fierté que l’on ne pourra jamais enlever à la France, c’est d’être peuplée de gens comme ceux-là. Ce sont eux qui la font vivre et la rendent digne d’intérêt et de respect.

     

    • #1651785
      le 27/01/2017 par catherine
      La France championne du monde de pâtisserie

      Totalement faux, ces chefs "surmediatisés" et pour nombre d’entre eux surévalués vivent en caste, se partageant les marchés publics et privés, se réservant les jeunes apprentis prometteurs des écoles en leur faisant miroiter un destin à la Bocuse alors que les 2/3 ne feront jamais carrière mais en attendant viennent s’entasser dans les cuisines de ces divas pour "faire un cv".

      Majoritairement FM, évoluant comme des poissons dans l’eau dans les cercles de pouvoir type Club des Cent, le Siècle (Ducasse et Cie).

      Ces gens-là ne vivent que pour leurs intérêts personnels, la France n’est seulement qu’une carte de visite. Allez faire un tour dans les cuisines de France où officient les cuisiniers lambda, regardez le recrutement, la traçabilité des produits, les conditions d’hygiène, les conditions de travail qui épuisent année par année ... vous seriez bien surpris. On est loin des Etchebest et Cie avec leur look de fashion et voitures de sport qui sont omniprésents pour faire leur show et qui ne rapporte qu’à leur petite caste.

      L’hôtellerie restauration c’est mon métier depuis 20 ans je l’aime et j’ai la légitimité pour en faire un état des lieux.

      Cordialement


    • #1651805

      De quoi vous parlez sérieux ?! Vous n’avez pas l’impression d’en faire des tonnes avec vos " totalement faux " et dans la foulée votre tartine qui part dans tous les sens. Je parle spécifiquement de ce genre de personnes que l’on voit ici récompensées. De gens de métiers et d’ouvriers qualifiés. Après, nul ne nie que certains grands chefs étoilés fassent partie de réseaux et confréries mais d’une part cela me semble inévitable (puisque leur activité même les amène à les servir et pour certains à les côtoyer), et d’autre part cela n’est en rien représentatif et surtout cela n’ôte rien à leurs compétences. Cela n’enlève rien aux compétences professionnelles et à l’excellence intrinsèque, illustration de cette part de génie français évoquée dans le titre. il ne faut pas tout confondre. Un peu moins d’aigreur et un peu plus de mesure seraient les bienvenus me semble-t-il. Et puis je parle au sens large et bien au-delà de ce seul secteur d’activité. J’ajoute que le fait que vous aimiez votre métier ne garantit en rien une expertise pertinente, j’en suis désolé. La preuve en est que l’on trouverait aisément nombre de vos collègues pour s’inscrire en faux. J’espère que ce que vous servez à table est plus léger que vos propos, vous m’avez coupé l’appétit. Je plaisante.


    • #1651940

      Catherine n’a pas tort dans ce qu’elle dit pour ma part patissier depuis l’age de 16 ans (56maintenant) on fait miroiter aux jeune des perspectives d’emploi et de gloriole dans des metiers qui etaient de vrais metier encore du temps ou je l’ai appris avec des vieux artisans maintenant c’est plus la meme chose beaucoup de patisseries utilisent des produits congeles il n’est meme plus besoin d’avoir de vraies connaissances de ce metier pour avoir un magasin maintenant et vendre ces produits (je ne dis pas gateaux) un metier tue en partie par l’industrie et par les fameux chefs etoiles qui ne font que passer dans le cuisines et sont plus dans les medias qui apres vantent dans les pubs tel ou tel produits alimentaire soi disant de bonne qualite le business est passe par la domage il y avait une bonne ambiance de boulot meme si c’etait parfois un peu dur


    • #1652109

      @ catherine
      Je partage votre analyse , j’ajouterai un autre élément : l’appartenance à la FM de la plupart des chefs étoilés , qui scelle leur appartenance au système .


    • #1652248

      Bon, ben si la franc-maçonnerie résume à elle seule la gastronomie française, va falloir s’interroger sur la crétinerie qui préside à notre rayonnement national ... et international ! Misère.


  • #1651699

    C’est bien de remporter des medailles et d’avoir une gastronomie élitiste accessible aux 1% , mais dans les faits, la france est le 2e marché mondial du McDo (après les usa) et le pays se burgerise de façon indécente, les jeunes générations se gavent de "cupakes, cheesecakes, muffins" et pendant que les touristes américains embarquent des bouteilles de vin dans leurs valises, nos jeunes demeurés regrettent l’absence de "Dr Pepper" au supermarché

     

    • #1651792

      Oui toute la perversité de l’industrie mortifère consiste à financer de stupides concours d’excellence pour faire oublier les métiers qu’elle détruit. Un peu comme des marchands de fermettes qui organiseraient des concours de compagnons ou des journées sur l’artisanat dans le village du coin. Il faut bien que le sénile retraité croie que tout ne va pas si mal.


    • #1651798

      Bien résumé, c’est les miettes et le rôle attribué par le mondialisme, faire de la France la cantinière médaillée de l’oligarchie tout en empoisonnant le reste, leurs exécutants serviles (la société du spectacle où tout est inversé). Et pour les réalisations évidemment, un vulgaire groupe de rock, bien dans le courant des culturo-mondains opposants a trump. manque (peut-être) les références sataniste façon pizza gate. Inutile de regarder les vidéos ici...


  • #1651794

    En France nous avons un savoir faire ,et des gens de qualité ,la preuve .Voila Mr Hollande ce que savent faire les sans dents .Vous et votre classe politique ,ils savent faire quoi eux à part mettre les ouvriers au chômage et endetter la France .Vous ce serait plutôt champion du monde de la médiocrité ,et en plus vous voulez recevoir les honneurs ,mais pour çà faut bosser et avoir un résultat .Ce monde et ce pays marche à l’envers ,en espérant que vous et toute votre clique prendront une grosse tarte à la crème en pleine tronche aux présidentielles.


  • #1651801

    Ce niveau de pâtisserie, comme la pâtisserie artisanale, a disparu de nos quartiers il y a déjà fort longtemps...pour être remplacé par de la pâtisserie de grande surface ou industrielle...ce qui n’a plus rien a voir avec la véritable pâtisserie de tradition...de qualité et abordable, hélas en voie de disparition...

     

    • #1652715
      le 28/01/2017 par MagnaVeritas
      La France championne du monde de pâtisserie

      On ne peut plus vrai.


    • #1652957

      Parfois, certaines personnes racontent tellement n’importe quoi qu’elles ne se rendent même pas compte de totales contradictions entre le début et la fin d’un commentaire de seulement quelques lignes. Ainsi, ici on affirme d’emblée qu’une chose aurait disparu pour conclure quelques phrases plus loin que cette même chose est en voie de disparition. Comme quoi parfois, on parle plus de ce que l’on veut penser des choses que des choses elles-mêmes, que l’on méconnaît bien souvent quand ce n’est pas pire.


  • #1651815

    La malbouffe c’est celle du restaurant, je n’y vais plus depuis longtemps car ça m’empoisonne et me rend malade . Êtes vous bien sûr que les cuisiniers se lavent les mains après avoir été aux WC ? C’est pour ne plus me rincer la bouche avec leurs colibacilles fécaux que je m’abstiens d’aller au resto - et je n’aime pas payer ma bouffe dix fois le prix . La plupart des diabétiques que je connais ont trop fréquenté les restaurants, grands ou petits .


  • #1651816
    le 27/01/2017 par Brillat-Savarin
    La France championne du monde de pâtisserie

    " La digestion leur prend tout " (Céline) .


  • #1651819

    Oui la tarte est une spécialité bien française, même un peu arrangée à la mode de Bretagne. C’est pour rire Manu, c’est pour rire...
    Chapeau les chefs !


  • #1651876
    le 27/01/2017 par Chaud king
    La France championne du monde de pâtisserie

    Je fais du soutient de proximité en prenant régulièrement des produits au boulanger pâtissier de mon village, faut dire que dans mon bled, y’a peut de commerces, et il bosse bien le bougre, tout du fait maison, il reste ouvert toute l’année, il propose des produits fameux, sucré ou salé.et en plus, il est sympa. Alors c’est vrai, il y passe sa vie, c’est même une affaire de familles, avec mère et fille entrent comptoir et fourneaux, mais ça marche et la boutique ne désemplit pas. Le dimanche, tu fais la queue comme en Russie (enfin, a l’époque), mais ça vaut le coup, tu te régal. C’est la preuve qu’il y a des artisans français passionnés, qui réussissent a se faire doucement une renommée locale avec un travail de qualité , ils est importants de les soutenir en dégustant leurs productions.


  • #1651945
    le 27/01/2017 par ifuckcharlie
    La France championne du monde de pâtisserie

    C’est bon pour la carte postale, pour escroquer le touriste et le matuvu lambda.


  • #1652034
    le 27/01/2017 par Citoyen Français
    La France championne du monde de pâtisserie

    Tout à fait d’accord avec Soral , ne nous laissons pas détruire..... ?

    L’universalité du génie Français faisons-le vivre ou plutôt revivre....
    il est urgent de réagir....

    Dans un 1er temps ne pas voter pour tout ceux qui adhèrent à cette
    mondialisation Anglo-Américaine Sioniste dont le marche pied n’est
    autre que l’Europe de Bruxelles qui obéit aux diktats de ces mondialistes .


  • #1652046
    le 27/01/2017 par Cousin William Saurin
    La France championne du monde de pâtisserie

    Les compétitions ont tout détruit. L’art en particulier. C’est du gros n’importe quoi. Le fine dining étant, par définition, le paroxysme de la branlette pour bobos. Ces sculptures représentent (à mes yeux d’outre tombe) la déchéance de la culture traditionelle française.


  • #1652054
    le 27/01/2017 par Cousin William Saurin
    La France championne du monde de pâtisserie

    Ils nous font bouffer de la merde aux nom du "progrès et de l’innovation" et maintenant je devrais féliciter ces petits génis du capital ? Non merci. Je ne bouffe pas de ce pain.

    Ces sculpures en nourritures sont dignes d’un grand prix d’art plastique (niveau CM2...)

     

    • #1652752

      Rassurez-vous, vous n’êtes ni obligé de manger de la " merde " ni de féliciter ces " petits génies du capital " (? ??!!!). Inutile donc de vous mettre la rate au court-bouillon :-)


  • #1652194
    le 27/01/2017 par Le malicieux
    La France championne du monde de pâtisserie

    Il y a de quoi être fier, sans farces.

    regardez bien un groupe autour d’une boite de pâtisseries. La bonne humeur est palpable, les faciès y sont réjouis et les conversations vont bon train. Ceci est loin d’être négligeable.

    La gastronomie est ce qui nous sépare vraiment du reste de la création quand on y pense.

    Tout touriste se doit selon moi d’aller chez maille, savez la moutarde... J’ai ramené deux pots chez moi et... J’en ai mangé un à la cuillère ! Un livre, une assiette et une petite cuiller, le bonheur quoi,Comment dire,Le génie français mis en pot. Celle avec les granulés fonces et jaune... Pire que de la ... ;-)

     

    • #1652570

      Une fois passée l’aimable farce autour des pièges à touristes industriels, on peut se tourner vers des produits plus " artisanaux ". Ainsi, pour rester au rayon condiments, de la moutarde de la maison Fallot (dans le 21), et pour mon goût personnel celle au miel et vinaigre balsamique parfaite avec de la viande d’agneau par exemple. On en mangerait presque à la louche si la taille du pot l’autorisait.


    • #1659727

      Eric, t’es juste un bobo. Un pauvre des villes qui ne se rend même pas compte de sa pauvreté de bobo. Il n’y a pas de quoi être fiers de bouffer à la louche du condiment... C’est être en manque de beaucoup d’autres saveurs pour en en arriver là.


  • #1652739
    le 28/01/2017 par MagnaVeritas
    La France championne du monde de pâtisserie

    Tous les cons de bobos sont des ignares fiers de l’être. Ils passent leur vie à consommer la fine fleur de ce qui se fait, c’est rassurant. Sur 1000 fabriquants de mouchoirs ou de bérets, quand il n’en reste plus qu’un le bobo s’en fout puisque pour lui rien ne change, même si le 99% de la production est détruite il reste toujours 1%. C’est pas grave !

    Quand l’école produit des débiles mentaux mais que l’élite des mathématiciens demeure pour être lauréats à la médaille Fields, c’est pas grave !

    Quand la pâtisserie se fait décimer par l’industrie qui pénètre absolument tous les secteurs du marché grâce au laisser-faire de l’Etat, quand les matières premières sont issues de fermes agro-industrielles dégueulasses, quand la pseudo-recherche inféodée au Rendement « optimise » les semences, avec tout l’arsenal juridique aux ordres afin de criminaliser toute résistance paysanne et artisanale, c’est pas grave !

    Il reste toujours les concours !

    Certes, au moins on représente dans un monde « matriciel » de représentations, d’images, mais en l’occurrence la représentation cache les ruines de la logique pathologique d’accaparement du meilleur et de destruction du reste.

    Quelqu’un a dit que la compétition avait tout détruit, et c’est vrai. Avoir un champion ne sert à rien quand il n’y a plus d’armée, sauf pour entretenir des illusions. A une époque pas si lointaine, tous les pâtissiers avaient un niveau comparable à celui du champion. Ils nous ont eu dans l’ensemble même si nous avons survécu par le haut.

     

    • #1659718

      C’est vrai. Tu as absolument raison, de l’art de la cuisine aux arts martiaux, la compétition a tout détruit.
      Maintenant, ce sont ces petits champions sélecrionnés par l’ordre de la finance qui nous imposent leurs goûts, leurs techniques et finalement, ne font que renforcer un système qui ne leurs laissent que de misérables miettes (et des tonnes de médailles et trophés sans aucune valeur intrinsèque ! Pour ainsi dire, des médailles aux chocolat pour gamins et gamines vaniteux !)

      En effet, après l’ullusion du grand succès (monde du spectacle) ces types deviennent des nomades esclaves des vrais vainqueurs, les grands propritaires. Terrrs et industries !

      Si ces petits champions veulent survivre, ils vont devoir investire dans le hightec, des structures finalement hors de prix pour ces gamins.

      Ils peuvent toujours exposer leurs trophés en plastique chromé (et oui, très peu d’or pour ces champions...)
      Dans leur chambre ou leur futur etablissement, ils devront tous se soumettre à la dette des Bauer Father & Sons...

      Tous comme la plupart d’entre nous, ils sont momentanement grisés par un sentiment de gloire et des rêves qu’ils ne peuvent finalement contrôler.

      Le seul moyen de survivre, c’est d’entrer dans l’innoficiel et l’illégalité.


  • #1652893
    le 28/01/2017 par John the fisherman
    La France championne du monde de pâtisserie

    Je ne suis pas d’accord avec l’analyse qui est faite sur l’universalisme français. Je ne pense pas qu’on essaie de le faire disparaître, mais au contraire, il a été pleinement intégré et digéré par le capitalisme. Il en a peut être même été un véhicule dés le départ. Toutes les valeurs affichée par ce qu’on appelle la communauté internationale sont les valeurs de l’universalisme français (droits de l’homme, devoir d’ingérence, justice internationale). On peut même aller plus loin en affirmant que l’universalisme français a permis la pérennité du capitalisme en lui offrant sa part idéologique/spirituelle dont il était dépourvu.
    C’est une réflexion que je viens d’avoir. Qu’en pensez-vous ? Y a-t-il des intellectuels qui ont analysé ça dans ce sens ?


Commentaires suivants