Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Russie suspendue des Jeux paralympiques de 2018

Pour insoumission à l’atlantisme ?

Les athlètes paralympiques russes ne pourront pas prendre part aux compétitions internationales, y compris lors des Jeux de 2018 à Pyeongchang.

 

La Russie a été suspendue des Jeux paralympiques de Pyeongchang de 2018, rapporte l’agence R-Sport.

Selon l’agence, le Comité international paralympique (IPC) a refusé de réadmettre le Comité paralympique de Russie. Le président de l’IPC Philip Craven a fait savoir que les athlètes paralympiques russes ne pourraient pas participer aux compétitions internationales, y compris lors des Jeux de 2018 à Pyeongchang.

Le ministre russe des Sports Pavel Kolobkov a indiqué que la Russie était « prête à un tel scénario ».

« Nous allons examiner cette situation conjointement avec l’IPC afin de formuler une position commune », a déclaré le ministre cité par R-Sport.

Le Comité paralympique de Russie avait été suspendu par l’IPC en 2016 en raison des rapports sur le présumé recours au dopage au sein de l’équipe russe. Les athlètes russes ont été ainsi privés des Jeux paralympiques de Rio.

En avril 2017, le Comité international paralympique a également interdit aux athlètes russes de prendre part aux compétitions internationales sous drapeau neutre.

Les XIIèmes Jeux paralympiques se dérouleront à Pyeongchang, en Corée du Sud, du 9 au 18 mars 2018.

En lien, sur E&R :

Qui en veut à Poutine ? Lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents