Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Ville de Paris interdit les "pubs sexistes et discriminatoires"

Sous la pression des associations féministes

Une décision adoptée mardi au Conseil de Paris prévoit que les publicités diffusées dans la ville ne devront désormais plus comporter de caractère « sexiste ou discriminatoire ».

 

Des jambes, des cuisses, des seins, des mensurations irréalistes engendrées par la grâce de Photoshop, le tout pour vendre de la lessive, du parfum, ou même des assurances… Autant de représentations sexistes des femmes dans la publicité qui n’auront désormais plus droit de cité dans la capitale, selon une décision adoptée mardi au Conseil de Paris. Les élus examinaient l’attribution du mobilier urbain de la ville. Sans surprise, c’est le publicitaire JCDecaux, seul candidat, qui a emporté le marché. Son contrat stipule désormais que « le concessionnaire s’engage à s’assurer qu’aucune publicité à caractère sexiste ou discriminatoire ne puisse être diffusée sur le réseau municipal d’affichage ».

 

« Des objets, des faire-valoir »

Issue d’une proposition du groupe communiste, cette décision a également été largement portée par plusieurs associations féministes, à l’image du collectif les Effronté-e-s, qui a organisé mardi un rassemblement devant l’Hôtel de ville.

 

 

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

En lien, sur E&R :

Sur l’hypocrisie du féminisme, ne pas manquer chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et les lois, règles, injonctions à caractère "élastique" se multiplient sous la pression d’intérêts particuliers.
    Pendant ce temps, le droit fondamental, la loi naturelle sont mis à mal...
    Le bon sens lui-même risque de ne plus s’y retrouver !


  • Dans le fond les feministes envient la beauté de toutes ces femmes qui posent dans ces pubs sexistes,c’est pour ca quelles ne veulent plus les voir.

     

    • C’est surtout que les filles qui sont présentées sont souvent des gamines anorexiques qui font la gueule. Mais c’est l’image de la femme qu’ont les homosexuels, ceux qui font la mode. Moi, parfois, je suis gêné par le caractère quasi pédophile de certaines pubs. En tant qu’homme mûr, blanc et hétéro, je préfère les femmes qui ont des formes, qui sourient et qui ont un peu d’expérience.


    • Je trouve que le féminisme dans ce sens au contraire est salutaire. Le féminisme abusif est celui qui veut faire de la femme un homme. Là il s’agit juste de protéger la dignité des femmes donc je ne vois pas où est le mal. Ce genre de publicités prend les femmes pour des putes et les hommes pour des jambons. Si vous avez besoin de voir une gonzesse les jambes écartées pour acheter une bagnole, je vous conseille d’aller consulter ....


    • Denis,

      on sent l’influence de la copine pour qui le féminisme est l’horizon indépassable. Impose-lui une cure de réinformation ou on ne garantit pas l’absence de graisse chez elle, ou de cornes chez toi.
      Après l’avoir rendue jalouse, tu lui rappelleras que c’est bien au nom du féminisme et de l’égalité des sexes qu’on a détruit au XXe siècle, tous les codes vestimentaires et moraux des femmes ! C’est le féminisme qui a voulu détruire la pudeur !

      Alors quelle est la logique entre la nudité militante des années 1970 et la pudibonderie féministe des années 2010 ?
      Le mécanisme est tout naturel : aucun gentil ne peut vivre dans l’inversion des valeurs permanente. C’est aussi pour cela qu’après la débauche des années 70, les jeunes filles occidentales ont créé l’institution du "couple". Elles n’ont pas recréé pour autant le patriarcat chrétien, car c’est aux jeunes hommes de le faire - or ils sont dépossédés du pouvoir, médiatique, financier, juridique.

      À défaut d’un code moral, les filles d’aujourd’hui cherchent à "faire avec" les deux seules doctrines autorisées en démocratie capitaliste : féminisme et cosmopolitisme. Or il s’agit d’un piège des hiérarchies invisibles de l’argent qui dominent les médiats, pour délégitimer le système traditionnel qui, lui, montrait fièrement sa hiérarchie.
      Les 160 ans de féminisme sont 160 ans de réadaptation de la femme, et de la culture. Et depuis 160 ans, partout dans le monde, c’est toujours le féminisme contemporain que les gens trouvent hystérique. Le poison s’avale par doses.


  • Wahooo... mobilisation de masse, effectivement. ;-) 6 copines désœuvrées (dont une semble se prendre pour un guérillero...) brandissant des pancartes enfantines, ça méritait bien un article de libération et une décision d’une mairie censée représenter 2,3 millions d’habitants... ;-)

     

    • par cette décision, pour une fois cela représente tout de même une belle majorité chez les femmes je pense. Très peu sont heureuses de ces images émises à profusions de nos corps dans cette société et l’exemple que cela inculque à nos chères têtes blondes.


  • Des femme e s, ça ? ! !


  • Allons donc ! Presque toute la pub tourne autour du beau cul des filles - comme nous .


  • Ils veulent faire fuir les touristes ?


  • genre "adopte un mec " ?
    rigolade


  • Je trouve que c’est une bonne résolution.
    Maintenant allons au bout de cette logique et interdisons la pornographie, la prostitution, et facilitons le mariage, et le respect de la loi naturel, pour tendre vers une société plus spirituelle.


  • Ok, donc on va enfin voir disparaître les pubs pour adopteunmec.com ? Il était temps...


  • Et comme d’habitude, les Social Justice Warriors sont de sortie pour faire chier le monde et casser les couilles du peuple...


  • La fin des bars gays ?

     

  • Enfin ce n’est que de la jalousie de boudins ; les filles qui posent sont plutôt bien payées et volontaires pour cet argent facilement gagné.
    Les boudins - à la casserole !


  • #1692538

    C’est sûr, leurs "mâles" doivent être en stage de revirilisation.
    Attention, les yeux saignent quand on voit cette vidéo.
    http://www.francetvinfo.fr/replay-j...


  • A mon époque nous avions l’armée et tout en se fadant des taches ménagères comme laver son linge,balayer,passer la serpillère etc...tu donnais dans la virilité.
    Le matin tu fais les carreaux et l’après-midi tu apprends à "réduire au silence" à mains nues.
    Comme quoi les deux sont facilement conciliables quand le milieu y est favorable.


  • On n’a pas vu ces greluches manifester contre l’accès facile au porno sur internet.


Commentaires suivants