Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La bourse LennonOno pour la paix décernée aux Pussy Riot

La veuve de John Lennon, Yoko Ono, doit décerner vendredi à New York sa bourse pour la paix "LennonOno" aux Pussy Riot actuellement emprisonnées en Russie, a annoncé mercredi Amnesty international.

Le prix sera remis à Pyotr Verzilov, le mari de Nadia Tolokonnikova, l’une des trois jeunes femmes du groupe punk condamnées en août par la justice russe pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse".

La cérémonie à New York aura lieu à dix jours du début du procès en appel des jeunes femmes, condamnées à deux ans de camp pour une "prière" anti-Poutine. Il doit débuter le 1er octobre à Moscou.

"Je remercie les Pussy Riot pour leur action destinée à apporter la liberté d’expression à toutes les femmes", a déclaré la veuve de John Lennon dans un communiqué.

Elle sera accompagnée pour l’occasion de Suzanne Nossel, directrice de la section américaine d’Amnesty International.

La bourse "LennonOno" pour la paix a été créée par Yoko Ono en 2002 en mémoire du militantisme de son mari. Elle est attribuée tous les deux ans à des personnes oeuvrant pour la paix dans le monde.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #225899

    Comment peut t on défendre des truies qui se prostituent a la cause sioniste ?
    ça me depasse !


  • #225918
    le 20/09/2012 par Touiteur moins le quart avant Jésus Christ
    La bourse LennonOno pour la paix décernée aux Pussy Riot

    Yoko Ono ? c’est pas elle qui a fait des tableaux avec de la chiasse ? J’ai recherché vite fait mais j’ai pas trouvé. Si quelqu’un pouvait confirmer.

    Ça me fait penser que les paroles de Imagine sont digne d’un idiot utile mondialiste... "imaginez qu’il n’y ait aucun pays, ce n’est pas dur à faire"

     

  • Honteux !!!!!!!


  • ah bon il y en a qui ont un mari ces femmes ? elles ne savent donc pas que se marier, quand on est une femme, c’est se soumettre à un criminel machisme de porcs fascistes violents "qui ne savent pas maitriser les pulsions", c’est être une "femme soumise" c’est trahir la cause de l’émancipation (et euh,ils se sont marié à l’église ?), pourquoi elle n e divorce pas (en demandant une pension alimentaire bien sûr) ? pourquoi elle ne l’a pas encore jeté à la poubelle son Untermensch de ce vil sexe masculin ?


  • Politiquement,John Lennon s’était fait planter dans les grandes largeurs par tout les bobos-gauchistes de NYC dans les 70’s....c’est vrai que c’était facile surtout quand sa grosse se la jouait "artiste dissidente" pour mieux refourguer sa daube aux galeries d’art !!

    Elle continue dans cette voie....ridicule comme l’empire britannique en 2012...et terriblement désuet ou vieillot comme un gauchiste de 70 balais qui exiberait une carte d’ étudiant en fac de Nanterre..


  • #225985

    Poulet en chatte, enculades in biblio, actions blasphématoires et autres divertissements dégénératifs ne sont que contribution en vue d’instaurer la Pax Satanica.
    Suite logique de la reconnaissance des siens où le Mal est Bien et le Bien est Mal.


  • Et si on décernait le prix Nobel du courage politique à V. Poutine, ça aurait un peu plus d’allure...


  • Déjà que le prix nobel de la paix n’a plus aucun sens, alors pour ce qu’il en est du prix "LennonOno", n’en parlons pas. Qu’ils se décernent des prix pour la paix entre eux. Les petites gens s’en foutent de ces histoires, ils n’ont pas le temps pour ça.


  • Cette femme est d’une nullité absolue, tout comme son défunt mari, qui par ailleurs avait une tête de sataniste, plus je vois sa photo, plus j’ai envie de le baffer.

     


    • Cette femme est d’une nullité absolue, tout comme son défunt mari, qui par ailleurs avait une tête de sataniste, plus je vois sa photo, plus j’ai envie de le baffer.



      la cagoule aurait été inventée par un type qui a vu yoko ono.

      ...et puis cette voix !!! un combat de chats une nuit de printemps !


  • Je ne sais pas quoi dire devant de telles conneries.

    Pourquoi la dégénérescence mentale est-elle a ce point adulée et récompensée ?

    Ca me fait penser à notre Duflot nationale...


  • #226071
    le 20/09/2012 par Allah protege le prophete sws
    La bourse LennonOno pour la paix décernée aux Pussy Riot

    "Je remercie les Pussy Riot pour leur action destinée à apporter la liberté d’expression à toutes les femmes"

    Toujours prêts à tout pour la liberté des femmes dans le monde : liberté de s’exhiber, de blasphémer, de consommer des produits empoisonnés ... C’est malheureusement écrit dans les hadiths que les femmes rempliront la Fournaise, c’est inévitable, j’essaie tant bien que mal de faire prendre conscience aux femmes de ne surtout pas suivre ces damnés mécréants. Bien souvent peine perdue.

     

    • ... et tu oublie leur droit à se fourrer des poulets volés dans le ..... dans un pays ou des gosses ont faim. Voila un argument qui (j’ai testé, vidéo à l’appui), calme singulièrement le idiotes qui les soutiennent. Essaie ("tiens, je vais te montrer leurs actions politiques"), c’est assez radical.
      Je n’hésite pas à utiliser cette merde contre leurs auteurs, c’est faire œuvre pie. Tu m"en dira des nouvelles.
      Le Ragnarökr arrive.


  • Yoko Ono, la veuve qui se fait du blé depuis des années sur le cadavre de son mari. Normal qu’elle récompense maintenant le proxénete qui produit et exploite les pussy riots.


  • pardon, je suis idiot, mais en quoi l’action des Pussy Riot (que je résume par "partouze avec des cadavres de poules en chanson") à apporté la liberté d’expression à toutes les femmes ?
    ’comprend pas...

     

  • Logique : la pourriture va à la pourriture ...


  • Celle qui est mariée doit être celle qui partouzait enceinte dans un musée. J’avais des doutes sur les Beatles, Yoko ono et "sir McCartney" me les ont enlevés.
    Les Beatles : de la production stakhanoviste de chansonnettes entourées d’une aura mystérieuse car les 3/4 des gens n’y comprenaient rien. Certaines relevaient musicalement le niveau, mais les 9/10éme sont dignes d’Annie Cordy.

     

    • les Beatles sont des adeptes de Alester Crowley...dont fait partie le sataniste MaCartney et la majorité des groupes de rock hard rock ,metal.... !

      " Je sais que les Beatles connaîtront le succès comme aucun groupe ne l’a encore connu.
      Je le sais très bien, car pour ce succès, j’ai vendu mon âme au diable .
      John Lennon à R. Coleman (en 1962)
      (Coleman, Ray, Lennon p.256)

      " Ils sont complètement antichrists.
      Je veux dire que moi aussi je suis antichrist
      mais eux le sont tellement qu’ils me choquent "
      Derek Tylor (agent de presse des Beatles)
      (Saturday Evening Post, 08/08/1964) ...........

      Donc que la veuve de Lennon , MacCartney soutiennent les PR cela coule de source !


  • Ces grognasses sont récompensées par quelqu’un qui leur ressemble, quoi de plus normal ?


  • Si l’on creuse un peu le parcours de John Lennon et des Beatles, on découvre n’en déplaise aux inconditionnels, des choses pas très catholiques, dans leurs écrits et attitudes. Il apparaît qu’ils furent des satanistes notoires et l’égérie de Lennon, Yoko Ono, une sorcière patentée et revendiquée. Ils vouaient, à l’instar d’autres vedettes de la pop-rock de l’époque comme Mick Jagger ou Jimmy Page entre autres, une vénération pour le funeste Aleister Crowley de sinistre mémoire, qui pratiquait la magie noire et les rituels sacrificiels sataniques (son portrait apparaît sur une pochette des Beatles). Quant à Yoko Ono, après avoir semé la zizanie dans le groupe qui allait finalement se séparer, gagnant ainsi en gloire recentrée auprès du leader contesté quant à ce statut de cerveau du groupe, cette mante non religieuse, à l’ambition dévorante était vouée à vampiriser son mâle, le rendre spirituellement exsangue (celui-ci déclarant qu’il prenait sa retraite car il avait assez œuvré pour le bien de l’humanité !) et... devenir un jour, sa veuve noire, seul pont jeté pour un transfert de "culte occulte" entre le monde des morts et celui des vivants désormais orphelins et privés de l’objet de leur adoration idolâtre.
    Voici quelques déclarations édifiantes :
    "Jésus, un bâtard d’Espagnol catholique fasciste graisseux, mangeur d’aïl, petit puant et jaune"
    John Lennon, A Spaniard in the Works, p.14
    "Je sais que les Beatles connaîtront le succès comme aucun groupe ne l’a encore connu. Je le sais très bien, car pour ce succès, j’ai vendu mon âme au diable."
    John Lennon à R. Coleman (en 1962) - (Coleman, Ray, Lennon p.256)
    "Le christianisme est appelé à disparaître, il va diminuer jusqu’à s’évanouir. Je ne tiens pas à en discuter. J’ai raison et l’avenir le prouvera. Il n’y a qu’à attendre... Nous sommes plus populaires que Jésus-Christ à présent. J’ignore qui des deux disparaîtra le premier, le Rock’N’Roll ou le Christianisme".
    John Lennon (San Francisco Chronicle, 13 Avril 1966, p.26).
    John Lennon et Yoko Ono vivaient dans un appartement du Dakota Hotel à New York, que leur vendit Anton LaVey, pape de l’église de Satan et où fut tourné le film Rosemary’s Baby de Roman Polanski, il fut assassiné à l’entrée de cet immeuble... On ne fait pas impunément de pacte avec le Diable, il réclame toujours son dû !
    Que Ono, la harpie, ait décerné le prix aux Pussy Riot n’est donc pas surprenant au regard de ses valeurs. Enfin c’est juste mon avis.

     

    • #226281

      Aleister Crowley n’a jamais pratiqué de magie noire ou de sacrifices sataniques. Cette étiquette maléfique vient des tabloïds anglais de l’époque que le mondialisme perpétue aujourd’hui. Si lui-même s’est qualifié de "666 to Mega Therion", c’était de la pure provocation (comme un Alice Cooper ou un Ozzy Osbourne de nos jours) face à l’attitude franchement anti-sexuelle de l’époque victorienne (l’arme du Dajjal à cette époque, comme l’hypersexualisation de nos jours) et en souvenir de sa mère qui le qualifiait de "grande bête de l’Apocalypse" quand elle le surprenait... à se masturber. C’est facile à vérifier pour quiconque se renseigne partir des biographies sérieuses (comme celles de Lawrence Sutin, Martin Booth et surtout Richard Kaczynski) et non par des documenteurs sensationnalistes de la chaîne Planète ou les conneries de chrétiens intégristes.

      Vérifiez par vous-même le système magique de Crowley, vous vous apercevrez, comme le dit Christian Bouchet (rare spécialiste de Crowley en français avec Philippe Pissier), qu’il n’y a aucune place pour Satan. C’est le Grand Oeuvre alchimique où l’homme doit retrouver sa nature divine essentielle, point barre.

      Bien sûr, l’homme avait de gros défauts, comme une mysogynie patente et une tendance à trahir ses amis mais non, il n’était pas satanique pour autant. D’ailleurs, si on en connaît davantage sur la magie aujourd’hui et son utilisation par les élites mondialistes, c’est en bonne partie à lui qu’on le doit (et de là vient toute la mauvaise presse qui lui est fait dans les massmédias contemporains, ce qui devrait sonner une cloche chez les opposants à l’Empire).

      Il est temps d’en finir avec le zozotérisme délirant à deux balles. Il est contreproductif pour la révolte des nations (D’ailleurs, Crowley qui a toujours été pour l’indépendance de l’Irlande. Ce qui lui a voulu des problèmes même s’il a déjà collaboré avec les services secrets britanniques). Il est temps d’aborder l’ésotérisme et l’occulte avec la même rigueur qu’un Emmanuel Ratier pour la politique française.


    • A Charles Tremblay
      Vous avez votre opinion, j’ai la mienne, d’autres se feront la leur ! Je vais argumenter la mienne.
      Primo : Je n’ai plus aucune chaîne depuis 2 ans n’ayant plus de télé, mais peut-être vouliez-vous faire allusion à la revue "Planète" en 1960 qui décrivit Crowley sous les traits que beaucoup sauf vous lui connaissent. Secundo, vous déclarez "qu’il n’y a aucune place chez Crowley pour Satan. C’est le Grand Oeuvre alchimique où l’homme doit retrouver sa nature divine essentielle, point barre." Ce salmigondis indigeste qu’on a déjà entendu au sujet du "Grand Architecte" qui place l’homme au centre, niant Dieu, véhiculé par la fumisterie new-age. Tertio : Si l’on est croyant, on rejette toute relation à l’occulte. Voici des versets de l’Ancien Testament :
      18:10 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,
      18:11 d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.
      18:12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

      Deutéronome 18:10-12
      Quarto : Au nombre des déclarations chocs d’Aleister Crowley, on peut citer :
      « Je suis ivre du puissant élixir qu’est la certitude d’être le Mystique le plus sublime de l’Histoire, d’être le Verbe d’un Eon, la Bête, l’Homme 666, le Dieu autocouronné que les hommes devront adorer et maudire au cours des siècles enroulés sur la navette du Temps ».
      Dans l’ouvrage du sataniste Aleister Crowley, Magick inTheory and Practise (Théorie et pratique de la magie) on découvre que « pour les plus hauts travaux spirituels on doit (...) choisir une victime ayant la pus grande et la plus pure énergie. Un enfant mâle d’une parfaite innocence et d’une haute intelligence est la victime adéquate la plus satisfaisante ». Aleister Crowley écrit dans The Law Is For All (La loi est pour tous) : « De plus, la bête 666 (il se désigne ainsi) conseille que tous les enfants soient, dés le plus bas âge, accoutumés à assister à tous types d’actes sexuels, ainsi d’ailleurs qu’au processus de la naissance, de peur que le brouillard du mensonge et du mystère n’impressionne leur esprit, ne contrarie et ne fausse leur système subconscient de symbolisme »
      Sa maxime est "Fait ce qu’il te plaît". Pas satanique ?


    • @QuoVadis : non, ce sont des âneries ; il n’y a jamais eu de rites sacrificiels, c’est du flanc. Il y’avait des choses intéressantes chez Crowley qui n’était pas un idiot, malgré tout ce n’était évidemment pas du ultra- haut niveau nonplus. Cependant, on voit clairement que vous n’y connaissez rien...


    • A idefix
      Parce-que vous, vous y connaissez quelque chose ? A part asséner vos contre-vérités sans argument. Je fais attention à toujours citer des sources et références lorsque j’avance des propos, après à chacun son opinion. En l’occurrence j’ai cité des extraits de textes tirés de livres écrits par l’auteur incriminé (notamment sur son évocation de fin gourmet dans la manière dont il traite les enfants). Où sont vos arguments et vos références pour porter la contradiction de façon définitive ? Ce n’est pas parce que vous, vous n’y croyez pas, que tout cela n’existe pas. Alain soral a consacré à plusieurs reprises son opinion sur le satanisme et sur ses adeptes, et je le rejoins dans ses analyses sur le sujet. Maintenant, continuez à persévérer dans vos opinions, je m’en contrefous et j’en resterais là.
      "Nous avons destiné beaucoup de djinns et d’hommes pour l’Enfer.
      Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas.
      Ils ont des yeux, mais ne voient pas.
      Ils ont des oreilles, mais n’entendent pas.
      Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore.
      Tels sont les insouciants."

      Le Coran - Sourate 7, verset 179


  • De la part d’une femme qui avait pour mari un satanisto-mondialiste ça ne me surprend pas.


  • "Elle est attribuée tous les deux ans à des personnes œuvrant pour la paix dans le monde."

    En quoi les poussi raïotte ont elles oeuvrée pour la paix !!!

    Il est facilement compréhensible qu’elle ne sache plus quoi faire de son temps et de son pognon, Imagine, c’est pas facile de mener pareille vie...


  • Le coup des "Beatles sataniques"... Putain les gars !! Vous vous rendez compte de votre ridicule ? Ressortir les déclarations de Lennon, faites pour choquer l’Amérique puritaine des années 60, et prendre ça pour argent comptant, faut vraiment pas être très malin !

    Les contradictions de Lennon étaient déjà connues dés les années 70. Lui qui fustigeait le capitalisme et l’impérialisme alors qu’il vivait dans un appartement luxueux à New York, c’était déjà ridicule. Certains critiques lui mettaient déjà ça dans la gueule de son vivant. Attaquons sur du concret !

    Mais enfin, si les Beatles ont eu un tel succès, ce n’est pas un raison d’un pacte avec Satan, mais juste parce qu’avec leur producteur George Martin, ils ont révolutionné la musique populaire, les techniques d’enregistrement, le son, le travail sur les voix, les mélodies...

    Mais l’absurdité de certains ici, incapables de faire la part de choses entre le politique et l’artistique, entre l’artiste et l’homme, entre l’homme et l’oeuvre, fait qu’on se retrouve à lire des éloges de Mireille Mathieu et des injures sur John Lennon sur Egalité & Réconciliation ! Au secours !

     

    • " Ils sont complètement antichrists.

      Je veux dire que moi aussi je suis antichrist

      mais eux le sont tellement qu’ils me choquent "

      Derek Tylor (agent de presse des Beatles)

      (Saturday Evening Post, 08/08/1964)
      ce sont des adorateurs d’Aleister Crowley.... !


    • C’est ça, juge les autres de ridicules et d’absurdes parce qu’on écorne ton icône adorée, en attendant t’es tout seul dans ton slip à penser ainsi (il se peut qu’il y en ait quelques autres) malgré les faits et déclarations sourcés auxquels tu ne crois pas, c’est encore de la connerie de conspis. A propos de l’agent et du producteur des Beatles voici ce qu’ils ont aussi déclaré :
      " Ils sont complètement antichrists. Je veux dire que moi aussi je suis antichrist mais eux le sont tellement qu’ils arrivent à me choquer, ce qui n’est pas facile."
      Derek Tylor (agent de presse des Beatles)
      "Parfois je croyais que c’était Satan lui-même"
      George Martin, Producteur des Beatles

      Autre exemple montrant qu’’il ne faut jamais jouer avec le diable, encore une fois concernant un album des Beatles : le "White Album", un double album sorti en 1968 et qui comportait plusieurs titres de musique expérimentale. Parmi ceux-ci, un morceau très étrange, Revolution number nine, où l’on entend un homme réciter en boucle la phrase « number nine » (numéro 9), comme une incantation. Une remarquable étude du Père canadien Paul Regimbald sur l’’influence du satanisme dans le Rock’’n Roll a démontré que ce morceau des Beatles contenait un message subliminal. En effet, lorsque l’’on écoute cet enregistrement à l’’envers, on entend assez distinctement « Turn me on dead man » répété en boucle, ce qui veut dire « excite moi homme mort », ce que le Père Regimbald interprète comme une phrase blasphématoire sur le Christ en Croix. Vous pouvez en juger vous-même en écoutant le passage à l’’endroit, puis à l’’envers. Charles Manson, à l’origine du massacre de Sharon Tate enceinte et de ses amis, a par la suite expliqué qu’’il puisait son inspiration dans les textes des Beatles, spécialement ceux tirés du fameux White Album qui se référait selon lui à l’’Apocalypse (les Beatles étant les 4 Cavaliers). Et ses adeptes, avant de commettre ces meurtres épouvantables (eux aussi se disaient « sous le contrôle d’’une force extérieure ») ont dû écouter continuellement cet album, plus particulièrement un morceau qu’ils écoutaient durant des heures : Revolution Number Nine.
      Je vous recommande de visionner la vidéo du Père Régimbald sur la musique subliminale et le satanisme dans le rock. Mais si tu préfères continue à faire bisou-bisou à John Lennon, c’est ton choix.


    • #226489

      Les Beatles n’ont jamais été "adorateurs" d’Aleister Crowley. Le seul lien qui existe entre ceux-ci est le visage de Crowley sur la pochette de Sergent Pepper et cela n’était fait que pour la provocation. Si vous cherchez un artiste musical qui s’est réellement intéressé à Crowley, regarder du côté de Jimmy Page et David Bowie (qui n’étaient pas sataniques, eux non plus).

      Il est temps d’en finir avec les propos zozotériques non-fondés. Le satanisme partout pour n’importe quoi, c’est contreproductif pour la révolte des nations, tenez-vous le pour dit.


    • c’est sûr, le succès des "scarabées" est dû à tout autre chose qu’à un pacte satanique !...comme tu dis y a bien assez de matière pour critiquer des gens sur leurs choix, leurs idées et leurs contradictions de leur vivant même, sans en rajouter avec le mythe faustien !


    • @groucho : tu es ridicule. John Lennon était devenu un hippie fétide détestable mais jamais un sataniste. Cherchez le mal même chez ceux dont la principale caractéristique était la niaiserie et la bien-pensance (mais peut-être était-ce une ruse talmudique bouh !!) c’en est limite pathétique !!
      Se prendre au sérieux en pensant tout expliquer par une quelconque vision ésotérico-satanique qui reste du domaine de l’irrationnel malgré tout comme les religions ça fait pitié. On était dans le domaine du divertissement de masse point barre. Sortez de vos conneries de Jallal, Antéchrist, Satan. A moins d’être un croyant 1er degré ce sont simplement des concepts qui servent de métaphores pour exprimer qqch de concret. Pas la peine de répéter moutonnement sans recul les propos d’Alain .


    • A pisser de rire !! Le coup des disques des Beatles, des Rolling Stones ou de Led Zeppelin qui contiennent des messages sataniques !!! Combien de gamins, dans les années 70, ont flingué leur 33 tours en essayant de vérifier que cette rumeur !!! :D

      J’espère que Soral réaffirmera à l’occasion ce qu’il a dit dans une vidéo, à savoir qu’il aimait beaucoup les Beatles ! Ca évitera à certains de délirer complètement, peut-être !


    • Pour les Beatles, beaucoup se réfèrent à l’analyse de LLP sur le titre Imagine qui est clairement d’essence Sataniste dans les termes employés : Un monde sans frontière, sans religion. Que ça plaise ou pas, John a tout de même balancé qu’ils étaient plus populaire que le Christ. Aux yeux des croyants c’est du quasi-antichrist. Maintenant, il existe des fakes (photos) qui circulent depuis longue date où ils font des cornus et des 666, ce sont des sales montages qui se voient comme le nez au milieu de la figure. Et effectivement, concernant Crowley, mise à part dans le collage de la pochette de Sergent Peppers, aucun texte n’y fait référence. C’est un peu léger pour les taxes d’adeptes de Crowley donc.

      Par contre, Jimmy Page (Guitariste de Led Zeppelin) était un fan absolu du travail de Crowley. Il a même fait l’acquisition d’un manoir sur le bord du Loch Ness ayant appartenu à celui-ci. Et même en tournée dans les années 70s, il n’hésitait pas à envoyer des émissaires dans les librairies les plus occultes autour du monde afin de faire l’acquisition de grimoires à des sommes pharaoniques. Jimmy Page a toujours apprécié les jeunes filles, sa groupie, muse et petite amie - Lori Maddox - était mineure quand il l’a baisé la première fois.

      Led Zeppelin avait la réputation de destructeur d’étage complet d’hôtel de luxe. John "Bonzo" Boham le batteur étant réputé pour avoir l’alcool très mauvais, les beuveries se finissaient généralement avec une ardoise colossale payée en liquide par leur manager-maffioso Peter Grant. Les orgies dans les hôtels tournaient parfois à des scènes d’une obscure obscénité où on hésitait pas à tenir une gamine sur une table pour lui enfoncer un des pieds d’une chaine dans le vagin.

      Je ne sait pas ce qu’il vous faut mais si vous trouvez ça naturel et normal, vous devez avoir un problème les gars. C’est comme ces remarques du style "l’Amérique puritaine des années 50-60" ... pourquoi ? Vous pensez qu’on est mieux ainsi aujourd’hui ? C’est peut être votre point de vue, mais je préfère quand même une société avec des valeurs, des limites et un ordre social saint et équilibré. Quitte à devoir faire des concessions sur ce que certains considèrent être leur liberté, leur choix et leur vie.


  • Chapman = justice immanente. Je ne peux que conseiller le film "Chapitre 27" sur l’assassinat de JL. Chapman était probablement un déséquilibré mais qui était aussi sensible et profondément dégouté par la société américaine de l’époque (comme le héros de son livre fétiche qui décrit NY comme une ville dépravée/sale), il considérait JL comme un traître qui avait vendu son âme, un symbole de cette époque décadente.


  • #226340

    Il serait temps de casser cette saloperie commerciale, le plus con de tous les Beattles qui, en temps qu’anglais savaient manier l’ironie et étaient encore à une époque des artistes & des explorateurs, plus que cette merde de John Lennon, inventeur du bobo moderne, qui dit que la merde c’est mal habillé en treillis, rachitique, caché derrière ses grosses lunettes pour faire intelligent, exactement comme nos ado antifa (avant lui et Sartre : le bobo boutonneux qui fait la morale au monde, ça n’existait pas).

    Quant à sa femme, elle n’a jamais ressemblé à rien, impudique et portant atteinte à la beauté simple et souriante des femmes asiatiques en règle générale, je ne dirai pas qu’elle annonçait les Madonna, Courtney Love ou autre Lady Caca, en revanche elle préfigurait déjà les ayants-droits procéduriers très vigilants contre le premier petit artiste qui aurait le malheurs d’utiliser des musiques du groupe anglais pour créer une oeuvre originale, n’hésitant pas à faire du business sur sa vache-à-lait de défunt mari.

    Je ne suis pas pour que l’on jette au feu les Beattles qui avaient quand-même du talent et de l’esprit, en revanche tous les Imagine, toutes les idées à la John & Yoko are fucking in an hostel for peace in Viet-Nam ... ça, vous pouvez y aller.


  • #226409

    « Elle sera accompagnée pour l’occasion de Suzanne Nossel, directrice de la section américaine d’Amnesty International. »
    Suzanne Nossel décrit, en décembre 2011 à l’Institut Jacob Blaustein pour l’avancement des droits de l’Homme (JBI), son attachement passé au service de ces droits :
    "En regardant en arrière, ce qui a suscité mon intérêt pour les droits de l’Homme a tout à voir avec ma situation de juive américaine."... "J’ai les souvenirs vibrants de mobilisation, comme le mouvement de libération de la Communauté juive soviétique." Ces grands parents se sont réfugiés en Afrique du sud en 1930 pour fuir l’Allemagne nazie, décrit l’article de l’institut.
    Suzanne Nossel a servi 2 ans au conseil des droits de l’Homme (HRC) de l’ONU. Elle a examiné avec minutie les violations massives des droits de l’homme en Iran, en Libye et en Syrie, en créant de nouvelles résolutions. Ils (avec ses collègues) ont pu réduire un peu la focalisation obsessive sur Israël comparée aux autres états, continue l’article.
    Avant d’être la directrice exécutive d’Amnesty International États-Unis, Suzanne Nossel a été membre du Conseil des Relations Extérieures (CFR).
    traduit de l’article
    http://www.jbi-humanrights.org/jaco...


  • Regardez cette photo de Lennon et Ono :

    http://www.bbec.lautre.net/www/spip...

    Ce qui est intéressant, c’est l’affiche derrière, qui dit que les USA ont fait plus de morts que l’Allemagne nazie. Quelle "pop-star", aujourd’hui, poserait devant une telle affiche ?

    C’était aussi ça, les années 60/70. Un bouillonnement idéologique, des positions radicales, parfois (souvent) instrumentalisées, et retournées par le "système", qui sait gérer sa propre contestation, et en faire un business.

    Mais ça, c’est quand même facile à dire avec 45 ans de recul. Je ne pense pas que John Lennon qui avait à peine 30 ans à la séparation des Beatles avait conscience que sa contestation de la société occidentale de son époque deviendrait une forme de conformisme idéologique parfaitement gérée par le système capitaliste occidental.

    Critiquer le capitalisme, le christianisme, aux USA, à la fin des années 60, c’était subversif. Evidemment, aujourd’hui, un chanteur de variété proche du PS qui se pointe pour critiquer le capitalisme et le Pape, c’est tout de suite cul-cul la praline.


  • Franchement, faut arrêter de prendre des citations venant du producteur ou de l’attaché de presse des Beatles pour argent comptant. Vous ne comprenez pas que c’est du marketing ? C’était subversif à l’époque, et c’était une manière de vendre.
    D’ailleurs c’est de cette façon que le rock a toujours fonctionné. Quand Elvis Presley est apparu aux yeux du monde, les gens pensaient que c’était la "musique du diable" pour reprendre l’expression de l’époque.
    Arrêtez aussi d’interpréter la chanson "Imagine" de Lennon comme une composition mondialiste.
    "Imagine there’s no countries". Et alors quoi ? Le grand penseur Krishnamurti fait aussi la critique des frontières. L’humanité devrait tendre vers cette idée. Cependant il faut d’abord que les hommes progressent spirituellement.
    Aujourd’hui l’Homme est toujours un barbare psychologiquement. C’est pour cela que nous avons toujours besoin des frontières. Mais le nationalisme que nous défendons aujourd’hui (et à juste titre) ne sera peut-être plus essentiel dans les siècles suivant.
    C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle l’empire est si fort pour manipuler l’opinion publique. Les idées mondialistes que nos élites défendent ne sont pas mauvaises dans l’absolu. C’est pour cela que les gens se laissent séduire.Simplement l’humanité n’est pas prête pour ça. Ainsi ce mondialisme imposé nous détruira car il est coupé de toute réalité anthropologique.
    Personne ne connait John Lennon, on ne connait que l’image qu’il a laissé. Pour moi, c’est un peu faible pour le juger.
    Pour revenir au sujet de la vidéo, ça me dégoute qu’on fasse passer les Pussy Riot pour des défenseurs de la paix. Elle n’ont fait que de la provocation malsaine, sans talent, digne des pourritures qu’elles sont. Un prix décerné par une artiste ratée (yoko ono) à des catins dégénérées.
    Nous sommes bien dans le monde de l’antichrist.

     

  • quoi qu’il en soit, j’ai toujours trouvé les mélodies des beatles "diablement" bien faites...


  • Depuis tout petit que j’ai subi cette daube de Beatles que les ainés écoutaient et braillaient, j’avais compris que c’était mauvais pour ma croissance.
    Le prix Nobel pour la paix a été remis à Obama qui, yes we can, mène le monde à la guerre.
    Alors le prix LennonOno est dans la même ligne.


  • Faudrait retrouver la pige au 20 heure de TF1 (début 90,je crois)..mais je me souviens d’une déclaration de Yoko Ono affirmant que John Lennon lui serait apparu en songe pour lui avouer s’être réincarner en esprit dans le corps d’un chanteur français (alors en vogue à l’époque)...ne riez pas,il s’agissait de PATRICK BRUEL.... !!!

    Là,je me suis dis que la vieille citronelle ne savait plus quoi inventer pour exister et sans parvenir à n’être autre chose que la veuve d’un Beatles !!!

    Son truc du prix pussy riot n’est rien de plus qu’un avatar débile venant s’inserer dans le discours officiel ambiant !


  • Burzum, Arditi, Triarii, Karjalan Sissit...


Afficher les commentaires suivants