Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le chaos migratoire par Francis Cousin

"Forme supérieure de la crise du spectacle marchand"

L’Agence Info Libre a été à la rencontre de Francis Cousin, philosophe et auteur de l’essai "L’Être contre l’Avoir". D’inspiration marxienne, il nous livre lors de cet entretien, son analyse de ce qui est communément appelé "la crise des migrants" en prenant soin de retracer la généalogie de la domination américaine sur l’Europe.

 

Historique d’un chaos très organisé, sur E&R :

Pour comprendre le lien entre chaos migratoire et impérialisme, lire chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1277163

    Merci. Encore une fois je vous confirme, vous faites bien de diffuser ses vidéos. Je l’écoute d’une traite tellement il est intéressant. A la fin je me rends compte que je me suis oublié moi même. Merci Francis Cousin.


  • #1277176
    le 25/09/2015 par Charles.Z
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Merci à E&R de relayer ce penseur d’exception... Bonne et longue et vie à vous

     

    • #1277559
      le 26/09/2015 par Pierre Loup
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      merci a E&R de m’avoir fais découvrir Pierre Hillard et Francis Cousin et merci a Dieudonné de m’avoir fais découvrir Soral(et E&R) la France a cette chance d’avoir de brillants intellectuels hors norme, le sait-elle seulement !?


  • #1277183

    J’avais déja vu ce philosophe, il est absolument exceptionnel. J’espère le revoir souvent.


  • #1277194
    le 25/09/2015 par Tironna
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    J’aime Francis Cousin. Je comprend aisément tout ce qu’il explique alors que je n’arrive rien à comprendre de ce que Clouscard écrit.

     

    • #1277304
      le 25/09/2015 par titman
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Bien d’accord avec toi !
      Un autre philosophe relayé par ER, vraiment exceptionnel dans son analyse du système libéral capitaliste français, c’est Charles Robin. C’est par le biais de ces personnes que l’esprit s’ouvre et s’émancipe, que la critique et l’auto-critique prennent toute leur valeur et qu’au final, l’hérésie actuelle devient d’une telle cohérence ...


    • #1277314

      C’est parce que Cousin à une vue d’ensemble des choses et écrit avec des mots simples, alors que clouscard s’enfouit dans les détails les plus abstrait des systèmes existant du capital en utilisant des mots complexes et utilise de nombreuses références historiques que le lecteur doit avoir acquis.


    • #1278219

      J’ai été scotché par son discours, et aussi, j’ai tout pigé ... !


  • #1277198
    le 25/09/2015 par hakimakli
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Depuis quelques années, de plus en plus de gens intègres et censés en arrivent à la même conclusion : Le seul danger pour l’Amérique est qu’ils voient s’associer le savoir-faire technologique allemand avec les ressources naturelles russes... Ils font donc tout pour que ceci n’ait jamais lieu.


  • #1277203
    le 25/09/2015 par Seudonine
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Il a beau décrier les intellectuels agrégés, diplômés et estampillés, cela fait un grand bien d’entendre un vrai discours de gauche avec du fond. Rien à voir avec Onfray qui ne sait pas toujours où il va, histoire de ne pas froisser ses (encore) maîtres.

    Là, ça déménage. Préparez vos méninges à une circulation intense, car la valse des concepts et des réalités trop oubliées vont vous emporter.
    Un régal et une sacrée leçon bien structurée, comme on les aime. Du moins personnellement.

     

    • #1277248
      le 25/09/2015 par francky
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Oui il lui manque juste un peu plus de droite des valeurs... Mais là ce serait du A Soral...
      J’aimerais une rencontre entre ces deux personnages hors norme, cela élèverait les consciences, le plus dur ensuite serait de devoir rallumer sa TV...(Ben si je l ai gardée pour certains films qd même tres bien réalisés...) ou de rediscuter avec son entourage.


    • #1277382
      le 25/09/2015 par Une femme
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Bien d’accord avec vous. Il est rare qu’un marxiste tienne de tels discours, ça fait du bien C’est sûr qu’il est beaucoup moins tiède qu’Onfray qui n’a pas encore assemblé toutes les pièces du puzzle. En fait, il n’est ni de droite ni de gauche, il est tout simplement un chercheur de vérité et ça rafraichit l’atmosphère putride dans laquelle nous sommes le plus souvent. Onfray doit se secouer les puces sérieusement, car il n’a pas mesuré l’enjeu de l’afflux des populations étrangères sur le sol français.Malheur à lui, qu’il se réveille, que diable !


    • #1277974
      le 26/09/2015 par Has been
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Admiratif devant la puissance de Francis Cousin, quelle virtuosité, quelle clarté, un philosophe comme Francis Cousin ça remonte les bretelles et ça vous réconcilie avec le genre humain.
      Strictement rien à voir avec Michel Onfray, un brave gars au demeurant, mais tout de même, son hédonisme dans la situation de crise telle que nous vivons est un peu...comment dire... léger non ?
      Je veux bien regarder un soleil couchant, c’est beau mais si t’a pas d’argent pour payer ton loyer, les beautés de la natures peuvent très vite te filer les boules.
      Un produit de salon que le système fabrique, l’illusion, des luttes, du bla bla et quand au fil de 9 ou 10 ans, on a épuisé le sujet et qu’on se trouve devant la question "que faire", la pensée tout d’un coup devient for-close, or on attend d’un philosophe qu’il casse des briques.
      Si la civilisation occidentale est mal barrée, c’est quand même un peu la faute de la sauvagerie du capital.
      Ce qu’on peut reprocher aux philosophes de salons, d’aujourd’hui, c’est qu’ils ne produisent plus de concepts, devant l’impensé des luttes, et le politiquement correct, ils caillent tous.
      Un Francis Cousin c’est la pensée radicale en mouvement, face à l’abrutissement généralisé de l’aliénation marchande.
      Francis Cousin démonte le système au scalpel.


  • #1277227
    le 25/09/2015 par Xavier57
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Une nouvelle fois, un magistral Francis Cousin. Ses propos sur la colonisation ne plairont sans doute pas aux professionnels de la pleurniche juive et maghrébine, mais c’est toujours un réel plaisir d’entendre de telles vérités. Petit message également aux islamo-racailles. Continuez donc à écouter du rap et à porter vos casquettes à l’envers tout en crachant sur la France, l’Oncle Sam vous remercie.


  • #1277237
    le 25/09/2015 par Simone Choule
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Et après Mollard et D’Angelo vont expliquer aux oreilles des auditeurs de Fran-Sphincter qu’à E&R ils ne sont pas de gauche....


  • #1277242
    le 25/09/2015 par La pythie
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    A l’écouter, et les événements semblent lui donner raison, les Ricains veulent notre peau. Et à voir le zèle que mettent nos " élites " à devancer les désirs de leurs maîtres, je ne vois pas ce qui pourrait nous sauver...
    Ici, le piège est parfait : car même si de nombreux Français analysent de mieux en mieux la situation, et même si des immigrés de troisième génération adhérent à leurs vues, les vagues migratoires empêchent de fait toute connivence intellectuelle ou émotionnelle entre les deux populations. Or, sans un minimum de rapprochement, aucun redressement n’est possible...
    En tout cas, d’après monsieur Cousin, il semblerait que nous y allions droit dans le mur.

     

    • #1277338
      le 25/09/2015 par Vaurien
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Vous paraissez intelligent et vous oubliez qu’avoir raison ne sert à rien. Francis Cousin comprend bien Marx au moins dans l’essentiel et mieux peut-être que n’importe qui. Il met l’accent sur le fait que rien ne crée de la valeur que l’humain, ce qui se démontre par le fait que si vous avez une montagne d’or et que vous êtes seul, cette montagne ne vous servira à rien, même pas pour vous procurer un verre d’eau. Pour le reste, il poursuit le combat des anciennes religions qui ont été trahit dès leurs naissances.
      Il fait d’ailleurs beaucoup d’erreurs graves, comme celle par exemple de prendre l’esclave pour un con. Il lui reproche de ne pas accepter de rester l’esclave d’un autre esclave alors qu’il a la possibilité d’accéder au vrai maitre. Mieux vaut se rapprocher de Dieu que de ses saints, dit le proverbe.
      Sur la sortie du système, il piétine comme tout le monde et n’en a aucune idée. Car quand on donne une intelligence à ce qui n’en a pas, obligatoirement on finit par se mordre la queue.


  • #1277262
    le 25/09/2015 par cylonc
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    tout bonnement hallucinant de veritée et d’ouverture d’esprit merci E&R et Francis Cousin

    et BHL qui se prétend philosophe.... a mourir de rire.


  • #1277264
    le 25/09/2015 par esperanza
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    M. Cousin est remarquable, excellent ds la dénonciation et la remise en lumière/à l’endroit d’éléments historiques occultés, mais opérationnellement, il propose quoi ? Il est pour l’abolition de l’Etat ? Il dénonce tt nationalisme ? Mais concrètement, ça nous met où ?

     

    • #1277511
      le 26/09/2015 par Voltek
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Francis Cousin explique, mais ne propose pas. pourquoi ? parce que tout comme Marx, il a copris que le capitalisme est innarétable depuis la révolution néolitique, et que seules les contradictions de ce système le fera tobé. Il faut abolir l’Etat, abolir l’argent et être ! Le reste n’est que foutaise ! Que faire auourd’hui pour demain ? Francis Cousin nous explique dans d’autres vidéos que la seule chose que nous pouvons faire en attendant la chute du captilisme est la transmission de ce que nous ont expliqué Debord et Marx, de façon à être pret lorsque la grande fracture capitaliste arrivera. Il ne faut pas être dans l’action narcissique de l’instant, du genre "qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui pour demain , y’a t’il une manifestation à faire ? Une association où nje peux adhérer ? Pour qui voter ?", non, la chute du capitalims ne sera pas effective de cette manière, elle se fera lorsque le capitalisme se retrouvera face à ses contradiction durant ce siècle , et dont nous voyons aujourd’hui les prémices. Il ne faut rien faire, seulement transmettre. Il ne faut pas souhaiter un autre système, il faut seulement abattre celui en présence.


  • #1277273
    le 25/09/2015 par ER EML
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Très intéressant ce monsieur Cousin ! J’ai dû écouter plus d’une fois les mêmes vidéos M. Cousin pour réussir à tout saisir tellement il y a de la substance dans ses propos. C’est l’un de mes préférés avec Soral, Vernochet et Xavier Moreau.


  • #1277277
    le 25/09/2015 par Le juif
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Que pensez vous de la congolexicomatisation des lois du marché ?

     

    • #1278220

      Oui mais c’est clair


    • #1278290
      le 27/09/2015 par Rahan Abitbol
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      @ Le juif

      On l’a pas encore vu ça au bahut, mais on est qu’au début de l’année !
      Attendez un peu qu’on ait reçu les Annales du Bac de Kinshasa avant de nous poser des colles !


    • #1278357
      le 27/09/2015 par paramesh
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Que pensez vous de la congolexicomatisation des lois du marché ?



      tu nous balances une banale ressuccée de la défécation dadaïste alors qu’on plane avec Héraclite.
      cela ne peut pas marcher, désolé


  • #1277283
    le 25/09/2015 par petula
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Cet homme est tout simplement extraordinnaire. Du caviar pour le cerveau. Et de plus, fort sympathique ce qui ne gache rien. Merci M.COUSIN


  • #1277323
    le 25/09/2015 par captainauvergne
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Une excellente analyse, comme d’habitude ; et une manière très pertinente et fine de monter sur les épaules de Marx. Pour moi qui ne suis pas "marxiste" pour un centime, c’est une approche particulièrement riche et instructive. Monsieur Cousin, merci pour ce moment de dialectique imparable. Je relaye cette vidéo tant que je peux, surtout auprès de mes relations de travail gauchistes bienpensants.


  • #1277328
    le 25/09/2015 par GaneshJJB
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Gigantesque !

    Il a déjà été meilleur, mais il a affiné son vocabulaire.
    Il est plus pointu plus compréhensible, plus compacte, plus vulgaire.

    Tout y est ! Regardez, regardez, regardez, comprenez, regardez, libérez-vous !


  • #1277331
    le 25/09/2015 par TobySun
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Moi ce que je n’ai pas compris, c’est si le substrat dialectique de la matérialisation ontologique s’oppose contradictoirement au spectacle radical de la marchandise aliénatoire, ou bien, si c’est plutôt l’aliénation fondamentale de la radicalité spectaculaire du fétichisme immanent qui s’y superpose.

     

    • #1277393
      le 25/09/2015 par bar-toit
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Moi, ce que j’ai très bien compris, c’est que vous n’êtes pas là pour comprendre. Peut-être que votre ami adepte de la congolexicomatisafion saura vous répondre. Il m’a donné l’impression de rechercher le même genre de réponses que vous.


    • #1277410

      Je suis d’accord avec toi !
      Francis Cousin est sympa, mais je me demande s’il ne s’écoute pas lui-même avant tout (concept) ! (il y a des mots-clefs qu’il répète à l’envie). Sur une vidéo précédente j’avais relevais des néologismes que chacun pouvait comprendre, mais qui n’existent pas dans le dictionnaire français !!!! C’est bien de philosopher mais il faut que le discours soit le plus clair possible pour être accessible !


    • #1277558

      Dans une perspective purement prospective, et pour peu que l’on veuille bien considérer l’aspect transcendantal réifié de la marchandise selon des rapports axiologiques potentiellement neutres - c’est à dire exploitables par des mécanismes indifférenciés de la matérialité historique du devenir des rapports de classes effectifs tels qu’envisagés par Marx -, la réponse à votre interrogation m’apparait plutôt évidente, encore faut-il avoir un minimum de connaissances philosophiques, notamment une solide formation à la philosophie hégélienne, fondée sur la totalité de l’en-soi, ce fameux dasein comme synthèse dialectique et dépassement de l’aperception transcendantale kantienne... mais ça c’est un autre débat. Bref, donnez-vous la peine de réfléchir !

      Cordialement.


    • #1277822

      BRAVO Toby Sun !
      Il me semble qu’avec cette boutade, vous pénétrez dans le roman intime, oserais-je dire dans la symphonie, de la pensée cousinienne, soit d’expression hautement poétique et surréaliste (moins cette fois que dans d’autres conférences), laquelle nous rappelle la définition de ce courant :
      " Le surréalisme repose sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d’associations négligées jusqu’à lui, à la toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée. Il tend à ruiner définitivement tous les autres mécanismes psychiques et à se substituer à eux dans la résolution des principaux problèmes de la vie."
      Lui-meme ne le sait probablement pas et détesterait peut-etre ce parallèle.
      F.Cousin est un penseur et un poète, onirique, ses concepts et associations toujours répétés sont similaires à ceux des contes de fées et nous enchantent de la meme facon, sous-tendus naturellement par la puissance de la pensée, de la connaissance et du raisonnement. Ne nous a-t-il pas déjà expliqué que les "contes" de fées ont suivi les "comptes" (calculi) issus du surplus agraire, en tant que "recomposition onirique fantasmatique compensatoire" ...et certes "dans la lumière infinie des jours présents" ! Qui aura percu cette mise en application du concept dans son discours ?
      Merci encore à Francis et à E et R.


  • #1277333

    J’aime beaucoup écouter F. Cousin et il m’a appris pas mal de choses sur l’histoire ( exemple les communautés germaines, etc) mais il y a deux points que je ne comprends pas chez lui.
    A vouloir l’absolu( pas d’argent, d’état) n’oublie t’il pas le relatif dans une situation ? Je m’explique :
    1) A bas les luttes de libération nationale
    Imaginez qu’en été 40, un gars qui devient résistant, vous lui répondez : " A bas les luttes de libération nationale, vive la lutte de classes ! ". Celle ci ne pouvant s’appliquer vu l’envahisseur qui décide de presque tout. Il faut la libération nationale pour imposer ensuite une lutte de classes dans un pays libéré. Idem à notre époque, sans sortir de l’Europe qui impose des sanctions aux pays récalcitrants, comment mener une lutte de classes authentique sauf bien sûr dans une situation particulière donnée ( exemple une gréve).
    2 A bas l’état
    Supposons que la France fasse une révolution authentique selon Cousin, donc pas d’état,
    de planification centralisée et que nous soyons attaqués par des pays, croyez vous que nous résisterions longtemps ?
    Nier le relatif qui aide à avancer vers l’absolu , n’est il pas un autre gauchisme ?

    je répète, j’aime beaucoup F. Cousin mais ces deux points me laissent perplexe.

     

    • #1277421
      le 25/09/2015 par choc-à-pic
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Il n’a pas expliqué cela dans cette vidéo mais en a parlé dans d’autres. En gros il explique que tant que les conditions de l’effondrement du système capitaliste par ses propres contradictions ne seront pas réunies aucune révolte radicale ne sera possible, le système les écrasera et les digèrera comme toutes les révoltes passées. Donc après on peut se battre, résister localement pour poser des "jalons de conscience" mais en sachant que c’est voué à l’échec jusqu’à l’effondrement global du capitalisme. C’est un peu dur à avaler mais malheureusement je pense que c’est vrai.


    • #1277435
      le 25/09/2015 par Andreas
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      J’ai l’impression que vous ne comprenez pas vraiment ce qui se passe. Vous parlez de libération nationale, de l’Europe qui impose des sanctions aux pays récalcitrants, de la France etc… Si vous arrivez à réaliser qu’il n’ya pas de nation donc pas de libération nationale, pas de France donc pas des français et c’est pas l’Europe qui impose des sanctions mais c’est UE(UE n’est pas l’Europe). L’UE est créée par l’empire pour détruire les nations européennes en les transformant en multinationales. Nous avons à faire à des multinationales(Banques, industries pharmaceutiques et automobiles, assurances, des entreprises privées comme la police, la gendarmerie etc..), des esclaves et des consommateurs sinon rien d’autres.


    • #1278159
      le 27/09/2015 par l’insu que sait de l’une-bévue s’aile à mourre
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      > Decee
      Si vous permettez il ne faut tout de même pas oublier, l’apport déterminant dans le surréalisme, de la découverte Freudienne de l’inconscient, qu’on approuve ou qu’on récuse Freud, c’est une autre affaire.
      Cependant le rôle non négligeable de la psychanalyse et son apport dans le surréalisme est patente, alors le psychologique on y est en plein dedans.
      Un personnage et non des moindres, Jacques Lacan, écrit dans la revue surréaliste le Minotaure.
      Je lui préfère largement la première mouture, le Dadaïsme, beaucoup plus révolutionnaire, qui naît à Zurich en 1916, en réponse à la grande boucherie de 1914, prônaient une liberté d’expression totale et une violence certaine. Dans l’optique de détruire le monde, d’en balayer les débris et de le rebâtir de zéro,


  • #1277335
    le 25/09/2015 par Bananonyme
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Ce que j’aime avant tout chez E&R, c’est qu’il n’y a pas d’étiquette, qu’il n’y a pas de dogme, mais une discussion perpétuelle qui n’en finit plus de nous faire constater combien le monde ne se réduit pas à une seule idéologie, à une seule pensée ; ce sont des courants, des mouvements, ce n’est pas un partie — qui, comme sont nom l’indique, n’est jamais qu’une partie du tout.

    J’ai toujours compris ce que M. Cousin disait, mais c’est seulement récemment que j’ai mesuré les implications de son discours, qui n’est jamais qu’une description dialectiquement juste de notre monde.
    Je suis très heureux d’avoir pu lui parler lors de la conférence organisé par E&R (là où je l’ai découvert).
    Il est, comme feu M. Ratier, de ces hommes qui sont désaliénés, en dehors de tous débats médiatiques ; et qui n’ont pour limite que l’humanité de leurs interlocuteurs.

    À écouter, comme toutes les autres vidéos de M. Cousin (particulièrement l’excellente interview du Libre Teamspeak, ici : https://www.youtube.com/watch?v=3H_... ).


  • #1277336
    le 25/09/2015 par MadMarx
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Effectivement cette migration est une migration de travail, l’armée de réserve du capital, supprime toute revendication, tout espoir d’une vie meilleure, sous l’écrasement du coût du travail.
    C’est la fausse bonne idée de ceux qui nous dominent, créer une Europe à revenus de misère, c’était dans les cartons depuis le début.
    Le reste du monde ne va pas se contenter de croiser les bras, on verra une multiplication dans la concurrence, de gains de productivité, cela accélèrera plus rapidement, la baisse inéluctable de la valeur, quoi qu’il fasse le capitalisme finira submergé par le poids de ses contradictions et peut être nous avec, parce que les conditions d’existences seront de plus en plus compliquées.
    Ce qu’on appelle fin de culture où de civilisation est une conséquence des ravages du capitalisme déchaîné.
    Que l’Europe est en voie de tiers-mondisation n’étonne plus personne.
    Quel contrepouvoir construire contre cette aliénation et sa force.
    La majorité de la population jetée dans prolétariat 95% de la planète, car n’étant pas propriétaire de ses moyens de production, ne peut s’opposer que difficilement face à ceux qui détiennent le pouvoir de décider qui travaille et qui est superflu.
    La bête est lâchée, retour à la case départ des luttes, face à l’écrasement des peuples, le néo-libéralisme est triomphant.


  • #1277349
    le 25/09/2015 par karimbaud
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    c’est un plaisir que d’écouter Francis Cousin...un discours clair et une pensée structurée qui rappellent les concaténations implacables qu’ont su produire de vrais penseurs.....j’ai bien aimé en préambule lorsqu’il donne leur renvoi aux titres surfaits et ronflants de docteur, agrégé..etc..d’emblée on sait qu’on est avec un penseur qui ne triche pas, un penseur de la radicalité comme il le précise souvent...et puis chacun ou presque a pu constater que les titres et les diplômes ne font ni l’esprit, ni ne forment la pensée ( et c’est de plus en plus le cas )...un homme avec les pieds sur terre et un cerveau en place, çà produit quand même autre chose que tous ces crétins pontifiants qui s’écoutent parler, merci mille fois à lui !!


  • #1277350
    le 25/09/2015 par spirit
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Ouah,la gifle salutaire !!!!

    Francis Cousin vient de me réconcilier avec le Marxisme définitivement !
    Comme A.S,les mots manquants,les concepts absents, enfin dévoilés, viennent s’imbriquer pour former la saine logique sans fioritures qui vous apaise et vous libère l’esprit... !!!

    La philosophie,c’est cela et rien d’autre !!


  • #1277354

    illustration parmis tant d’autres des opérations de destructions d’un pays.
    y’a pas d’argent sauf pour les banques ,ou pour ceux qui "raleront" moins à propos de leurs salaires...
    le tout mise en scéne par "le vote" .

    http://www.20minutes.fr/economie/16...

    mais 1000 euros par réfugiés pour les mairies...

    la prime à l’embauche évolue vers je ne sais ou ...


  • #1277358

    Je reproche à Francis Cousin deux choses : il prône l’abolition de l’Etat, alors même que cela engendrerait le retour de la loi du plus fort et d’une anarchie des plus bestiales. S’il n’y a plus d’Etat, il n’y a plus de lois et tous les citoyens pourraient subir toutes sortes de violences sans que leurs agresseurs soient inquiétés.

    Ensuite, en prônant l’abolition du système monétaire il jette le bébé avec l’eau du bain. La monnaie n’est pas mauvaise en soi : c’est le capitalisme qui en fait un outil destructeur. Mais si les mesures communistes que prône le Réseau Salariat étaient en vigueur on se rendrait compte que la monnaie peut servir l’intérêt général. Lors de la conférence qu’il a donnée avec M. Lordon, Bernard Friot a dit que la monnaie est certes l’expression de la violence sociale, mais aussi le meilleur outil pour gérer la violence sociale.

     

    • #1277396
      le 25/09/2015 par spirit
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      L’état et son moteur l’argent c’est comme Hollande...une solution par défaut... !!!
      Hollande n’est qu’un parasite inutile et coûteux dont la France peut et a intérêt à se passer... !!!
      L’état renouvellera son oligarchie prédatrice et ne sera jamais assez puissante pour leur résister....C’est avec un autre esprit qu’il convient de réfléchir aux lendemains...même si,de premier abord,cela parait utopique.. !!


    • #1277422

      Il n’y a jamais eu autant de lois ! Et que se passe-t-il ? La violence fuse de partout à commencer par celle de l’Êtat lui-même puisqu’ il se retourne contre les citoyens pour perdurer cyniquement ! N’est-ce pas lui l’auteur de cette violence sociale ? Francis Cousin le résume et en donne des exemples. Qui alimentent ces réseaux de passeurs de migrants ? Qui offre aux maires des communes ces 1000 € ?

      L’eau du bain, c’est précisément le liquide, le « fric » devenu ce flux informationnel virtuel par la magie opérative alchimique des prêtres de la haute finance avec tous leurs produits dits « financiers », sans consistance, neutres, sans visages, sans résonance avec le vécu réel, expérimenté, dans d’authentiques espaces de l’ÊTRE lequel est un Présent mais dont IL est absent ou réduit à une Peau de Chagrin, dévoyé, malmené et sur la Croix comme chacun d’entre nous !

      Il suffit d’arroser les chiens de garde proférant mensonges sur mensonges, les soudoyer par l’argent donc de fausses valeurs et leur donner un avant-goût de l’enfer !

      Les Paroles de Jésus prennent sens lorsqu’il nous aura prévenu : « Vous avez transformé ma Maison (celle du Père) en une caverne de bandits » ! Le mythe de la caverne revient donc ! Une caverne est un lieu caché, secret où se fomentent les machinations CONTRE les 99 %, les prolétaires dont il est question dans cette entrevue.


  • #1277383

    Oui, Francis Cousin fait appel à nos mémoires ancestrales enfouies dans nos profondeurs !

    N’évoque-t-il pas la jouissance de l’ÊTRE dont Éros, le héros VIVANT en chacun de nous ? Pas uniquement lors de nos débats amoureux !

    L’ÊTRE en chacun et comm’UN, l’Unité, celle de l’Universel (Unus versus) orienté vers l’Un s’exprime dans le particulier ! Les deux faces indissociables de l’Impersonnel dans le personnel.

    Un individu n’est pas une personne ! L’individu EST ce qui est non-séparé (ad-vaïta en sanskrit étymologie du terme) ! Nous pouvons donc affirmer qu’une personne est « individue » donc non sécable ! De ses racines au sommet de son crâne elle forme un tout indivis.

    Le Droit ne parle pas des individus mais des personnes. Précisément, parce que ce terme lui pose des problèmes métaphysiques insondables : il achoppe.

    L’ÊTRE en nos profondeurs est dévoyé ! L’État par son organisation veut se substituer à l’ETRE, l’imiter, le jalouse même !

    Non content d’étendre son entreprise de « féodalisation », de mise en esclavages de toutes les sphères de la vie privée et publique d’un Homme, il veut absorber désormais le centre-UN de chaque personne à savoir son individualité, précisément le non-séparé du TOUT !

    D’où les manipulations du sentiment religieux en court-circuitant définitivement les synapses des deux hémisphères cérébraux, droit------gauche.

    Il va sans dire que toutes les technologies de communications font écran, barrage afin d’anéantir toute velléité de connexion avec la part divine, individuelle en chacun et a fortiori avec, de et par tous en l’avènement d’une économie-monde sainement reliée dont les échanges en l’ETRE sont le reflet d’une authenticité vécue et non du faux-semblant évoqué par Francis Cousin, à savoir la même vinasse mal desservie depuis des lustres ! ....

    Lorsque Jésus dit qu’il n’est pas de ce monde, ça ne veut pas dire qu’il se situe dans un « ailleurs » inaccessible, inconnaissable. « Je ne suis pas de ce monde » signifie : je ne me reconnais pas dans votre monde de marchands, dans lequel tout échange est marchandisable

    .

    En clair, il fustige le système marchand, lequel est un prédateur de l’ETRE, de l’entre-Soi, lieu/lien sacral entre la personne et son âme (individu, le Soi divin) et dans sa relation de personne à personne, espace où se niche aussi le Soi divin, nouvelle unité créée par deux personnes : d’où la Trinité, tri-Unité.

     

    • #1277437

      En revisitant la lecture de Marx, Francis Cousin entrebâille la porte à ............ Jésus !

      « Je ne suis pas venu vous apporter la paix mais une Épée ! » Cette Épée est celle qui sépare radicalement, à la racine donc, dans les profondeurs de notre ETRE du « JESUIS-QUI-SUIS », les deux conceptions du monde : l’une où l’argent est le maître et décide du tout (donc totalitaire dans sa finalité finale.

      L’autre côté de nous-même où Le Maître en chacun règne : ni l’égo, ni la personnalité mais le non-schizé en chacun (le non-séparé, l’individuel) lequel est relié constamment à la personnalité, à l’égo devenu alors conscient de Sa Présence !

      Ainsi, l’Homme devenu conscient dans un amour infini est enfin uni avec le Fils qu’il porte en lui sans discontinuité, sans intermédiaire, sans les pouvoirs d’aucune sorte puisqu’il a retrouvé sa Puissance d’ÊTRE (dont la puissance dite sexuelle est une expression de sa créativité en l’ETRE et pour LUI) !

      Le Règne du Christ met fin à la marchandisation spectaculaire du fétichisme de la marchandise, des êtres humains, des animaux et des autres règnes, de leurs prostitutions, des faux-semblants sous toutes ses formes y compris dans leurs manifestations les plus inconscientes !

      L’oeuvre d’Annick de Souzenelle est très éclairante sur ces sujets ! ....


    • #1277692
      le 26/09/2015 par un presque nom
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Bien d’Accord avec vous Noël. Francis Cousin appelle selon moi à l’in-sur-rection de l’être, c’est à dire la re-verticalisation de l’être qui réussit possiblement à ré-épouser le dedans de lui le inde insurrection, pour le placer au-dessus donc dans le monde visible, càd rendre visible ce qui était alors invisible dans une verticalité qui est appelée à travers cette Geste à s’exprimer dans la per-sonne, càd ce qui sonne en elle, ce n’est pas elle qui parle alors, elle laisse passer le flux, mais par n’importe quel flux, l’épée est là, càd le discernement de l’individu pour faire le tri et couper les liens malades pour permettre l’effloraison du germe qui est en chacun et qui ne demande qu’à fleurir si peu que nous n’en faisions pas obstacle.


    • #1279278

      @#1277692Le 26 septembre à 11:22 par un presque nom

      Cette verticalisation est une croissance de l’ETRE. Nous l’éprouvons dans l’érection de nos corps et de nos âmes, puissamment soulevés par sa Force. Et nous avons peur non du manque mais du trop-plein dont nous sommes dépositaires ! Comme l’eau s’accumule sans cesse, il nous faut élever les digues du barrage : épuisant !

      Cette insurrection n’est pas le seul fait de l’Homme, mais de la Puissance de Vie que nul ne saurait interrompre comme il est impossible d’arrêter le flux et le reflux des vagues et a fortiori des tsunami.

      Nous vivons cette formidable explosion planétaire en vue de la personnalisation terrestre et non son uniformisation comme ces scélérats aux pouvoirs l’ont préméditée !

      La personnalisation est un événement cosmique ! Comme elle résonne dans chaque personne, comme elle vibre à l’échelle de la Terre. Tous les règnes y compris le règne humain sont appelés à la ressentir comme l’homme ressent la montée de sève avant son éjaculation. La femme, les douleurs de l’enfantement par la poussée de vie de son bébé.

      Comme aussi probablement, l’arrivée de ce flux migratoire dont nous ignorons les conséquences à long terme, ses causes ontologiques. Il se peut que l’Europe ravagée ait raté une dimension d’elle-même ? Que l’arrivée de ces populations soit un signe dans la mesure où, l’Europe saura faire resurgir son Orient intérieur lové dans ses profondeurs. Et non pas se retourner contre ces populations ! L’Autre est un révélateur, un catalyseur. De ce qu’il vous révèle, il convient urgemment d’en faire un sien créatif et non le retourner contre, y compris avec la bonne conscience des dames charitables veillant à infantiliser l’Autre afin de le soumettre par ruse.

      Cette insurrection, voire résurrection, faire resurgir de nos mémoires nos Ténèbres, notre non-encore-conscient refoulé par les conditionnements du type réflexes de Pavlov et bien d’autres !

      L’État totalitaire dont le satan est l’instigateur et le prédateur veut s’emparer des corps, du mental et des âmes par les moyens de son Empire, par son emprise hypnotique, par ensorcellement narratif ! Changement inversif et subversif du logiciel sociétal en catimini.

      Les excellentes analyses, décodages, décryptages sur E&R ne font que corroborer cet ensorcellement narratif permanent , invasif, insidieux, tronqué dont la seule grille télévisuelle d’actualités de BFMTV 24/24 est un exemple. .


  • #1277398
    le 25/09/2015 par Jean d’Artois
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Dans l’absolu , tout ce qui est abordé est limpide , et rentre dans les " clous " de la dissidence , dans son ensemble ! Marx , vu sous ces angles de dénonciation du système est ..".consommable " ! ( par contre , il n’aborde pas les domaines religieux par exemple , ou ne dévoile aucune esquisse de société economique laborieuse , ou la place de la famille ,son rôle , pour un peuple affranchi de ses maîtres et leur arsenal culturel et economique répressif ! )
    En résumé : l’analyse est très pointue et véridique , mais on remplace cet état de fait par quoi ?
    un projet nationaliste : je ne suis pas sûr que ce soit sa " tasse de thé " , vu ses sous entendus ,
    l’anarchie ? Une révision du socialisme et son aboutissement le communisme ? ...donc , après la critique , si aboutie soit elle , quelle est la solution ?


  • #1277403
    le 25/09/2015 par Lumpenproletariat
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Il casse le Francis.
    Super sinon.


  • #1277411

    Il faut lire "l’Etre contre L’Avoir" de F. Cousin. C’est brillant et ça ouvre en grand le cortex.
    Oui, l’homme cause façon universitaire, mais pour qui se concentre correctement l’explication devient limpide.
    L’homme ne propose pas une solution, il fait mieux, il éclaire l’origine ontologique, politique et sociétale de la plus grande et de la plus dévastatrice invention humaine : l’économie capitalistique totale.
    Et comprendre, c’est déjà se réveiller, puis se lever, puis enfin se mettre en marche...


  • #1277415
    le 25/09/2015 par Walter Ebelle
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Tous ces vains cœurs louchent-ils sur le trop fait
    Serons-nous en radeau médusés, nomades à jamais
    Tous ces Sangatte hauts en voile et mât au mets
    De ces jactances ataviques au messie désuet

    Laisser cette analyse à son sort aliène toute unicité
    Assument-ils qu’un autre-ment, nous est souhaité
    Habillés de leur ego aux oracles empiriques
    Ils ne jouent qu’au logos, de sophistes enfants d’Amérique


  • #1277420
    le 25/09/2015 par jvidepi
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Puissant !
    Formidable analyse.
    Merci à E&R de nous faire connaitre des penseurs de qualité.


  • #1277428
    le 25/09/2015 par cacahuete
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    ’Tout Homme condamné au salariat et à la prostitution de la tyrannie marchande" je ne connais pas de meilleure définition du prolétariat dont je fais tristement partie comme 99 % de la population aujourd’hui. Merci à Francis Cousin de nous rappeler la violence de la réalité contemporaine avec autant de clarté et de concision.. un grand talent et une intelligence rare au service de notre émancipation.


  • #1277429
    le 25/09/2015 par Stalker
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    A quand un débat ou une conférence commune Cousin / Soral ?

    Ca élèverait sérieusement le niveau.

     

    • #1277439
      le 25/09/2015 par Andreas
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Je me rappelle que Francis Cousin disait dans une ce ces vidéos qu’il n’est pas dans ligne de E&R mais qu’il est ouvert au débat. Peut-etre refuserait-il une conference avec Soral ? Peut-on la lui proposer ?


    • #1277749
      le 26/09/2015 par machin
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      A quand une conférence Cousin/Michéa ou Cousin/Charles Robin ?
      La vision marxiste de Michéa/Robin n’est pas celle de Cousin.


  • #1277447
    le 25/09/2015 par lafranchouille
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Je peux m’empêcher de penser à l’affaire Volkswagen fleuron de l’industrie européenne (du style un ingénieur infiltré dans le groupe pour saboter...), Total le pétrolier aussi dans le collimateur (voir ER)...


  • #1277465

    Fort bien, mais y a un hic.

    Je vois plus l’économie comme un des processus de production qui s’imposent pas leur productivité. On le dit tes revenus sont induit par ta productivité. Ainsi un grand céréaliers du mid ouest casse tout. Et encore plus le trader qui joue avec son stock et encore plus le monétariste de banque centrale ou le cartel bancaire, les fameux parasites induit par la société. Quid du petit qui fait son petit blé pour ses petites volailles, il est évalué à 0, dans la pauvreté voire la misère, mais il serait résilient.

    La productivité s’impose, mais y a de nombreuses distorsions structurelles, dont l’impériale (les plus "fort" les américains qui en imposent en modèle en prédation), les ressources qui se tarissent, la nature qui se dénature, la hiérarchique ex du pubeux qui se drogue qui est peu utile mais fort bien rémunéré, le social (beaucoup tire la langue).

    Revenons sur le social, qui dans une perspective communauté est intéressant.
    Comme dit W Buffet, c’est ma classe des riches qui a gagné.
    Pas d’issue en bas si on continue dans le bétails et le billet.
    Mais comment faire une communauté intelligente qui se tire pas au flanc, avec des gens fort divers et d’inspiration tout autant. C’est un reset imprévu qui va dans les faits pousser à.
    Ben oui soit ça circule plus assez et ça se cristalise, soit grosse grosse crise guerre, soit un truc insurmontable qui crash tout.
    Et la ça sent le messianisme matériel, une sorte de judaisme de gauche qui attend la réparation, on l’attend, on l’attend.
    Y aurait une autre voie moins progressiste mais plus conservatrice, celle de la tradition qui met un ola à la prédation, car une valeur au dessus du Capital, mais serait ce pour l’après ?

    D’autant plus que j’ai l’impression que l’on tape des limites graves.
    Que la classe d’en haut est bien déterminé a assoir sa victoire, que le capitalisme fécond c’est peut être bien fini. Qu’ils auraient décidé insidieusement d’une réduction de ceux qui tirent la langue. Le salut ne sera peut être pas collectif, ou alors les élus les survivants se reconnaitront après la cata, préparez vous.


  • #1277639

    Beaucoup de musulmans se reconnaissent dans ce systeme marchand.


  • #1277680
    le 26/09/2015 par caverne de platon
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Mr Cousin Bravo ! et merci... Vous avez répondu à une de mes interrogations... le 11/9/2001 Merra etc. complot mais pour quoi ... Au final. (Autre que le monopole sioniste)
    Servir le capital en marche qui n’ a d’autre solution que subsister à tout prix ! De plus j’ ai en ma possession les deux ou 3 tomes du Capital de Marx que je vais lire de ce pas ! Grâce à vos synthèses de compréhension très pointu ! Un régal...


  • #1277690

    Cette intervention m’a amené personnellement à une seule conclusion : l’intelligence, la vraie (radicale dirait monsieur Cousin), est explosive. Et d’autant plus explosive qu’on y est de moins en moins habitués.


  • #1277714
    le 26/09/2015 par shpountz
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Avec cette intervention je me reconcilie avec la philosophie, ce Monsieur Cousin a su detricoter en 15 minutes un mécanisme fondementale pour notre comprehension du monde.

     

  • #1277804
    le 26/09/2015 par michel
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Je ne pense pas que l’Amérique mene une guerre à mort contre l’Europe, ce sont les communautés religieuse à l’intérieur des états qui font que nous nous opposons à mort. Est que la france mene une guerre à mort contre la Syrie ou la libye non ce sont les BHL et fabius qui font cet état de fait c’est idem pour les états unis.


  • #1277843
    le 26/09/2015 par nicolasjaisson
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Francis Cousin oublie que dans la vision communiste de la marche de l’Humanité vers le Progrès social, i.e. le rétablissement des rapports humains entre les individus et les communautés dans la pureté des relations de l’être, l’Etat socialiste qu’il appelle "capitalisme d’Etat" n’est qu’une étape transitoire. L’Etat est appelé à disparaître lorsqu’il aura accompli son rôle de résolution des conflits sociaux par l’alignement comportemental des individus sur la norme sociale définie par la loi. Un individu normé dans tous les aspects de son existence est un individu réconcilié avec lui-même, dans la mesure où sa conscience est parfaitement intégrée à la volonté générale du groupe auquel il appartient, les différents groupes ou communautés étant elles-mêmes aspirés dans le grand tout social représentant la liberté collective en mouvement vers la plénitude de l’être. Une fois que les besoins des individus sont pleinement satisfaits, du fait qu’ils ne connaîtront plus de contradictions entre leurs aspirations internes et la volonté générale du corps social, ces besoins matériels disparaîtront dans la conscience sociale vécue dans la pureté originelle des relations humaines. Ainsi la loi définie par l’Etat de droit est-elle l’instrument par excellence de la résolution des conflits sociaux et partant l’outil de la pacification de l’homme avec lui-même et la société, ce que Jacques Attali appelle "devenir soi" par la projection de l’être vers un avenir social en mouvement. La pleine réalisation du travail civilisationnel de la loi s’accomplit sous nos yeux par la concrétisation d’un gouvernement mondial, seul capable de résoudre les crises gigantesques causées par les acteurs du changement qui rêvent d’une humanité standardisée par des normes mondiales. Lorsque les catégories opprimées (femmes, juifs, musulmans, etc) seront reconnues pour elles-mêmes et non comme des sujets d’oppression, alors s’opérera la grande réconciliation des humains qui n’auront plus besoin d’un Etat pour se diriger puisqu’ils auront la connaissance parfaite du Bien et du Mal qui débouchera sur le bonheur universel des êtres humains parvenus au somment de leur moi social vécu dans l’intimité avec leur moi profond.

     

    • #1277960
      le 26/09/2015 par paramesh
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      l



      ’Etat socialiste qu’il appelle "capitalisme d’Etat" n’est qu’une étape transitoire




      allons, soyons sérieux, l’état qui se saborde lui même pour le bien du peuple est une escroquerie bolchévique.
      l’état (comme l’argent) EST l’émanation de la marchandise, c’est comme penser que la marchandise disparaitrait d’elle même pour des raisons morales. c’est totalement absurde


    • #1277980
      le 26/09/2015 par MadMarx
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      Pas besoin ni Bolcheviques ni des Mencheviks, le capitalisme est en train de réaliser tout seul sous nos yeux, la disparition de l’état et du travail, sous le poids de ses propres contradictions.


    • #1279686
      le 29/09/2015 par Nicolas
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      C’est du grand vide ce commentaire, incompréhensible sophistication du non-sens (gouvernement mondial censé résoudre les crises générées par la normalisation mondiale entre autre). Serait-ce un passe-temps sournois ?


    • #1280115

      Parlez à Dieu au lieu de perdre votre temps.


  • #1277928
    le 26/09/2015 par Erdoval
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Comme tout cela est bien pensé et bien dit. L’homme est voué à la soumission par l’ordre marchand qu’il intègre complètement en s’aplatissant avec délectation. Il a le culte de la marchandise jusqu’à son comble au point d’en devenir lui-même marchandise. Il serait bien d’aller au-delà de la mise en perspective historique de la situation présente, "forme supérieure de la crise du spectacle marchand" pour s’interroger sur les développements d’une telle situation. Jusqu’où va-t-on descendre ? Et quelles voies pour échapper au capitalisme millénaire alors que le communisme étatique n’a pas su résister à la séduction de la marchandise ? L’absence d’Etat n’est-il pas la condition d’un chaos très profitable pour le capitalisme ?

     

    • #1277976
      le 26/09/2015 par paramesh
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      l’absence d’état est au contraire la meilleure façon d’éviter le capitalisme , l’absence d’état c’est la communauté ; or la communauté est une et donc tout pouvoir coércitif en est absent or c’est justement le pouvoir coércitif qui justifie légalement le capitalisme (la soumission passive ne venant historiquement qu’après)
      l’état (par exemple dans sa manifestation spectaculaire démocratique où 50,001% des citoyens imposent leur pouvoir illusoire aux 49,99% restants) est l’avatar ultime de ce pouvoir de la marchandise. ce pouvoir politique illusoire ne fait que cacher le seul ennemi : la marchandise.
      l’état n’est qu’un spectacle tout comme la politique, la communauté,elle est une réalité


    • #1278820
      le 28/09/2015 par Une femme
      Le chaos migratoire par Francis Cousin

      A Paramesh, ce dont vous parlez est juste si tous les citoyens ont fait un travail de différenciation. Si ce n’est pas fait , la communauté n’existe pas réellement. L’Etat joue normalement le rôle de la morale tant que n’est pas intégrée, intériorisée la loi de l’équilibre càd un "je" individuel qui n’annule pas le nous communautaire et un nous communautaire qui n’annule pas le je individuel. Nous constatons bien que nous en sommes loin, aussi, avons-nous besoin d’un Etat qui vienne poser à l’extérieur les lois qui ne sont pas intériorisées(au-dedans de nous)


  • #1278261

    C’est simple, F. Cousin a "bon" sur tous les points fondamentaux : terrorisme, immigration, sionisme, révisionnisme, anti-racisme (cf. d’autres interviews sur Youtube).
    Dans l’obscénité du spectacle de la marchandise (cf. l’émission de Ruquier hier, avec Morano qui a énoncé une vérité, et la levée de boucliers des décérébrés sur Twitter), une parole comme la sienne serait tellement nécessaire.
    Le matraquage idéologique que nous subissons est sans doute sans précédent, et le problème c’est que rare sont les gens qui ont accès (et les capacités pour réellement comprendre) à des discours de cette puissance.
    Faire comprendre aux Twittos déchaînés contre Morano que l’immigration est l’armée de réserve du capitalisme, je crois que ça serait tout simplement impossible. Leur "logiciel" est totalement conditionné.


  • #1278267
    le 27/09/2015 par machin
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Je penses plutôt que les immigrés vont se souvenir des agressions occidentales en Orient en pointant du doigt le peuple français et en se réfugiant dans les bras des dirigeants. Exactement comme avec les africains.


  • #1278274
    le 27/09/2015 par jean le martien
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Un grand merci à Mr cousin pour sont partage très pédagogique de ces connaissance sur l’oeuvre casi prophétique de Marx .la théorie marxienne est redoutablement efficace pour expliquer la marche de l’histoire .cela dit je reste critique sur la conclusion ; le communisme .
    en effet ,en l’état actuel des choses ,je vois 2 version de fin de l’histoire propable et lourde de conséquences :
    La version "cousienne" avec abolition de l’état et de l’argent ,mais soyons sur que l’ancien monde accouchera du nouveau dans la douleur et ne seras pas accessible au 7 milliards d’être humain ; tout au plus 500000 :-) soit 1chance/14000 de tirer le ticket gagnant .
    La version "atalienne" avec gouvernement mondial avec 500000 élite clanique administrative qui gouverne un troupeau de 7 milliard de mi-homme " castrer " atomiser et formater à travailler et à consommer . Toujours 1chance/14000 de faire bonne pioche .
    En bref être un mort ou un mort-vivant .
    "On ne coure pas après le capital on le devance " mais y a t il quelque chose devant pour notre descendance ? Je pense à l’analyse d’as , qui prophètise que si les choses tourne mal les forts renverseront le jeu .
    Les hommes radicaux et le gang cosmopolitiste ont un objectif commun la destruction des états et j’ai peur que les uns deviennent les "idiots utiles" des autres (on connait la destiner des idiots utiles ). Soyons sur que les tenants du cosmopolitisme connaisse parfaitement leurs ennemies et Marx ( et l’art de la guerre de sun tzu ).
    En sommes la seul ligne raisonnable à tenir pour les 99,99% de sédentaires enraciner que nous sommes , est la soralienne et celle de la nation ( défense de la patrie,etat,langue,religion,culture,citoyenneté,équilibre ...) contre l’empire ( administration mondial , consommateur/investisseur , exploiteurs/exploiter ,profit , uniformisation/informisation ...)
    Je pense qu’il faut lutter contre l’aliénation de la marchandise mais pas vouloire l’abolition du capitalisme ( argent état ) qui est une caractéristique intrinsèque de l’espece humaine qui se protège prévoit et s’organise .
    "La lutte est comme un cercle elle peut se commencer à n’importe quelle point mais elle ne se termine jamais "
    Luttons pour l’équilibre entre l’être et l’avoir .( il faut avoir pour être et être pour avoir )


  • #1278753
    le 27/09/2015 par Pegeen Mike
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Merci pour cette formidable démonstration !

    Lorsque Francis Cousin a parlé des vieilles sociétés européennes qui ont lutté contre toutes les formes d’oppression, que ce soit la féodalité ou la bourgeoisie, j’ai tout de suite pensée à la Guerre des Demoiselles en Ariège. Dans ce département alors très rural et très reculé, des paysans qui devaient être pris pour des demeurés par le pouvoir se sont battus pendant des décennies pour conserver leurs droits collectifs sur les forêts pyrénéennes menacées par une loi votée à Paris par la bourgeoisie.... Il doit bien y avoir d’autres exemples de luttes menées par des gens qu’on dit archaïques mais qui sont les vrais radicaux.

    Merci également d’avoir évoqué la mise en esclavages des Irlandais et des Ecossais, autres "archaïques" haïs par la bourgeoisie libérale et puritaine anglo saxonne.

    Sinon, Francis Cousin parle d’abolition des nations, c’est cette idée détournée de son sens initial qui est détournée pour justifier l’abolition des frontières actuelles qui est une menace pour tous les peuples du monde et moi, qui n’ait jamais lu Marx, pense qu’on peut être contre les Etats tout en étant pour les peuples.

    Merci à E&R pour cette découverte


  • #1278920
    le 28/09/2015 par Paix et paix
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    De droite ou de gauche, le bon sens reste le bon sens. Très bonn analyse.


  • #1278968
    le 28/09/2015 par slideaway
    Le chaos migratoire par Francis Cousin

    Francis Cousin , grand analyste mais très modeste...Je suis d’accord avec lui sur le à bas l’argent et l’état. Mais comment faire ?


Afficher les commentaires suivants