Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le député PS Carlos Da Silva, proche de Manuel Valls, traite les leaders FN de "fachos"

L’ambiance est un tout petit peu tendue ce dimanche 6 décembre, au soir du premier tour des élections régionales. Le succès du Front national – arrivé en tête dans six régions – n’est pas pour apaiser les esprits.

 

Sur France 3 Île-de-France, le député Carlos Da Silva s’est un peu laissé aller, délaissant le langage policé du monde politique pour s’en prendre, vivement, aux électeurs du Front national. Ce proche de Manuel Valls – dont il est le suppléant à l’Assemblée nationale – est intervenu alors que Jean-Lin Lacapelle, tête de liste FN-RBM dans les Hauts-de-Seine, dénonçait les collusions entre le PS et LR.

Voici l’échange retranscrit :

Jean-Lin Lacapelle : « D’ailleurs votre leader politique dans le Nord-Pas-de-Calais appelait tout de même à une fusion avec la liste de monsieur Bertrand. »

Carlos Da Silva : « Il appelle au rassemblement des républicains pour battre les fachos que vous représentez. Voilà, c’est simple. »

Tout simplement. « Ce n’est pas une insulte, c’est la réalité », a ajouté aussitôt Carlos Da Silva. Jean-Lin Lacapelle, de son côté, a estimé que ce genre de formulation finit par « fatiguer les Français ».

 

 


 

Nos amis allemands illustrent à leur façon le choc de ces élections régionales françaises, sous le titre "Régionales, les Français sont-ils fous ?"

Interpréter la victoire du Front national au premier tour des régionales comme un cas isolé serait une erreur, écrit la presse allemande. La France est en train de changer de cap idéologique.

 

« C’est aussi grave qu’on le craignait : presque un Français sur trois à donné sa voix au Front national », note la Süddeutsche Zeitung au lendemain du premier tour des régionales, le dimanche 6 décembre. Pour le quotidien de Munich, rien ne semble plus pouvoir arrêter l’extrême droite dans le Nord et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

« Mais sont-ils fous, ces Français ? Attention, le résultat de dimanche n’est pas une erreur. Les voix pour Le Pen ne sont pas dues à un soudain accès de fureur contre les élites politiques. Ou la simple conséquence des attentats du 13 novembre. Non. Le FN monte depuis des années dans les sondages, de manière constante, forte, en l’occurrence inévitable. »

Lire la suite de l’article sur courrierinternational.com

Les tribulations de Manuel Valls dans une France en guerre, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • encore un imbécile qui n’a rien compris et qui insulte 1/3 des français -
    il devrait prendre exemple sur ses leaders : ministres et autres conseillers , qui se sont fait discrets , pour ne pas dire invisibles après les scrutins -
    il devrait visionner la vidéo ou son idole , le trisomique , trouve qu’il n’y a pas assez de blancos dans sa ville d’Evry avant de traiter les autres de fachos -
    vivement qu’ils dégagent tous ces trouducs , qaui ont sali l’image de la politique !!!!!

     

  • Que c’est original comme rétorique...

     

  • @Carlos Da Silva
    Vous êtes déjà énervé, alors que nous ne sommes qu’à 1 an et demi des élections présidentielles. A ce moment il faudra vous envoyez à l’asile pour avoir tenté de mordre votre interlocuteur FN ..... :-)

     

    • Il n’est pas énervé, il est immature, comme tous les hommes politiques, et ils nous jouent tous depuis hier un sketch ridicule et spectaculaire avec des dialogues aussi répétitifs que ceux des "Feux de l’amour" ; le problème, c’est que comme ils sont immatures ils se prennent au jeu et grognent hargneusement comme des petites pucelles en récitant leurs poncifs.
      Le spectacle d’hier soir était pathétique, je m’étais dit que j’allais regarder -pour une fois-, et honnêtement les représentants du FN n’étaient pas forcément mieux.
      On se fout totalement de cette pièce de théâtre pathétique ; on nous fait bien comprendre que tout ça ne nous concerne pas, alors ils serait grand temps que nous en prenions tous acte.
      Pour continuer là dessus, il est quand même assez incroyable de voir que ceux des médias et du pouvoir qui balancent sur le discours "limité", "confus" et "faible" de Soral nous ont tous récité comme des perroquets rampants des inepties totalement insipides et du niveau école primaire à des années-lumières des vidéos de Soral et de tous les gens que nous avons tous, camarades, l’habitude de suivre.


  • Mr Carlos Da Silva peut retourner sur la terre de ses ancêtres, on ne le retient pas...

     

  • euh c’est pas le PS qui a instauré un état policier avec des perquisitions musclées,des arrestations sommaires et la limitation des libertés publiques comme manifester se réunir ou s’exprimer librement ?


  • Génial, la réaction des Allemands ! "Les Français sont-ils fous ?" Ben voyons, faire entrer 1,5 millions d’hommes venus du tiers monde en période de quasi-faillite économique, c’est tellement plus sage.

     

  • "Carlos da Silva" ( encore un grand français de souche..*) qui se permet de cracher sur les français de toutes origines qui ont exprimés leur ras le bol dignement

    celui en chemise à fleurs m’était beaucoup plus sympathique :-)

     

  • @Carlos Da Silva



    #Je suis Soral
    #Je suis E&R
    #Je suis blanc
    #Je suis de souche
    #Je suis Catho
    #Je suis hétéro
    #Je suis marié à l’Église
    #Je suis père de famille
    #Je suis français
    #Je suis rural




    Mince alors j’ai tout faux !!

     

  • Il y aurait donc 30% de nazis en France ?


  • Quant on est député de la République ,on se plie à la démocratie surtout quant on se dit républicain et on évite d’insulter les électeurs FN . Ce Mr n’a rien à faire dans la république à part retourner d’où il vient
    Et en plus je l’ emm......


  • On sent que le representant FN debute dans ce genre d’exercice mais il s’en est bien sorti, l’honnetete de la ligne FN aidant.


  • Carlos da Silva = Charles Du Bois tout un programme en soi.
    Attention, le bois brûle très vite dans les fours ardents des enfers, et ce n’est que le début de votre descente aux enfers.

    À moins de la fermer à tout jamais, ayez au moins la décence de changer votre logiciel de l’inversion des coups vils et reconnaissez votre longue traîtrise. Le facho collabo, c’est vous !

    Champagne au FN ! Pourvu que vos petites mains du Conseil constitutionnel ne trafiquent pas le cours de l’histoire en volant cette nouvelle victoire éclatante des Le Pen en jupons, comme autrefois celle du père.


  • S’il savait que les Français de tout genre et "origine" veulent vivre dans un pays Français en France, peut-être qu’il commencerait à comprendre quelque chose sur la vie des "sans dents".


  • Pas étonnant de ce type , depuis que Valls lui a offert la
    Mairie d’Evry , ils se prends pour Valls , c’est le petit capot
    de la même famille ,Da Silva , il veut faire aussi bien.....
    il est dans l’insulte , comme son mentor , l’arrogance et la grossièreté
    font parti de leur vocabulaire

    Mais en vérité lui aussi en tant que bon espagnol , joue des castagnettes
    devant le FN , c’est un pleutre...


  • Carlos da Silva est portugais : qu’il traite des affaires de son pays et PAS DU NOTRE !

     

    • Je suis moi aussi d’origine portugaise, mais j’ai refusé la double nationalité (contrairement à Monsieur Da Silva, car c’est une question de bon sens, pour moi désormais il n’y a rien au dessus de la France, ce fut un travail de longue haleine, car nous sommes formatés depuis le plus jeune âge pour détester la France (tout le monde y compris "les français du terroir"), il faut du temps pour déconstruire la déconstruction. Ce Monsieur Da Silva n’est qu’un opportuniste qui va retourner aux oubliettes bien plus vite qu’il ne le pense. La limite de l’argumentation degré zéro qui a tant bien fonctionné, produit maintenant l’effet inverse, le souci pour eux, c’est que cela vire au ridicule, il n’ont jamais pensé à une carte de rechange. Vous savez il y a plein d’éléments qui me dérange encore dans le FN (le rapprochement au sionisme, les gay friendly qui ont enterré le possible référendum anti mariage pour tous en 2017, voir l’abrogation, etc etc, mais il faut rester pragmatique nous sommes passés tellement loin que tout ne pourra pas se faire d’un coup, ce qui m’a convaincu, c’est le fait qu’il n’ai pas augmenter les impôts dans les communes ou ils ont des élus, voir les ont baissé pour 3 d’entre elle, après il y aura le rapprochement vers la Russie, tout cela pour vous dire que mes parents ont toujours respecter la république, et ne ce serait jamais permis, de qualifier tout ou partie de la population française de la sorte


    • Manuel Valls est espagnol,Fleur Pellerin coréenne ,François Hollande Grolandais....et ne respectent qu’un seul pays outre-méditerrannée comme tout nomade apatride tendance Attali savent le faire !!

      Mais tant qu’ils posséderont une clientèle électorale,ils continueront !


  • Toujours l’inversion accusatoire, qui a vendu la France aux États-Unis, israhell, Arabie saoudite etc... ?, qui a pondu des lois sans le consentement du peuple et appauvri ce pays ?, qui a empêché les français de rire et de se rendre au spectacle de leur humoriste préféré ?, qui empêche notre président de souche Alain Soral de s’exprimer et pourtant je ne suis pas de souche ?, la liste est longue....On nous traite de fachos et bien pleurez maintenant ce n’est que le début.
    Vive Marine Le Pen,vive la France et à ER qui font un excellent travail de patriotisme !!


  • Un rassemblement "Bleu Lavande" dans le Vaucluse ! Dans "L’Express" (parution du 07/12/15), il est annoncé que "l’Observatoire des Radicalités (sic) de la "Fondation Jean-Jaurès" (d’ailleurs sans cesse cités par les médias et où officie un certain Jean-Yves Camus) a délivré le lundi 7 décembre son analyse du premier tour des élections régionales : "Le Front national triomphe et, s’il sait utiliser cette victoire, il se présentera en position de force pour la présidentielle de 2017.(...) Joël Gombin insiste lui aussi sur la contre performance des Républicains : "La surprise c’est que la droite, est au même niveau que 2010 [des régionales qu’elle avait perdues alors que Nicolas Sarkozy était au pouvoir, NDLR]". Gombin décortique les résultats du Vaucluse : "Marion Maréchal-Le Pen totalise 2,5 fois plus de voix que le candidat Les Républicains, Julien Aubert. Or celui-ci a fait une campagne très à droite, lançant le "Rassemblement Bleu Lavande" (...).

    C’est à dire que "l’Observatoire des Radicalités", et la richissime Fondation Jean-Jaurès", n’ont pas observé les "radicalités" qui ont mitraillé 130 personnes au Bataclan, mais parviennent laborieusement tout de même à détecter l’existence (dans le Vaucluse : préfecture Avignon sous Préfecture : Apt, Carpentras, Bedarride) d’un inquiétant et "très à droite" "Rassemblement Bleu Lavande" !

    Arrivé à ce point de politologie prétentieuse et inepte, il faut stopper toutes les aides à "l’Observatoire des Radicalités" et à cette officine appelée "Fondation Jean-Jaurès".


  • "Les Francais se sont exprimes, par vote democratique qui est le symbole de la republique et la seule maniere d’eviter le retour du fachisme, et nous nous devons de nous incliner et respecter leur decision, c’est ca la democratie republicaine, voila pourquoi nous saluons ce soir la victoire de... ah non, zut, c’est pas la bonne fiche !"

     

  • "Facho" égale-t-il un "nazi" ou est-ce euphémique ? Est-ce un "nazi" en plus doux, un "nazi spaghetti" en somme.

    Nazi : Dans le langage courant : membre ou sympathisant du Parti National-Socialiste Allemand, mouvance pangermaniste, nationaliste et raciste au pouvoir en Allemagne de 1933 à 1945. Par extension : sympathisant du régime et des idées d’Adolf Hitler (dit également "néo-nazi" après 1945). Dans le langage médiatique : sadique, violeur, zombie, savant fou, éleveur d’hommes-singes, enfoiré, anacoluthe, bachi-bouzouk.

    "Dans les films" comme on dit, le nazi est fourbe, violent, libidineux et cruel. Les associations de défense de la mémoire des anciens nazis étant rares, et l’image du nazisme quasi-universellement négative, on peut absolument tout se permettre avec les "nazis", et les représenter de la manière la plus exagérément abjecte sans craindre les critiques. D’où une représentation publique des nazis si outrancière qu’elle bascule régulièrement dans le ridicule le plus complet. Au cinéma, sous sa forme militaire, le nazi peut-être le communiste de type soviétique, mais en plus méchant encore, bien qu’un peu moins fort en baston. Il s’exprime avec un fort accent allemand et en écorchant les langues (au propre comme au figuré).

    Quelques nazis sont d’origine indéterminée (moldo-valaques ?) et sont entourés de chinois (qui périront en masse comme des pantins) et habitent une île fortifiée d’où l’on s’échappe par en dessous et en sous-marins mais qui rêvent de faire péter le planète pour des raisons obscures. Ils invitent systématiquement et on ne sait pourquoi les espions-dandy qui pénètrent chez eux (toujours accompagné d’une superbe fille qui pêchait innocemment des coquillages sur la plage) à boire le vin de champagne. Le nazi, là, sur un fauteuil médiévalo-mauresque, caresse en général un chat noir avec ses mains gantées.. Le sujets de conversations sont limités.

    Les termes "nazi" et "facho" seraient en fait utilisés indifféremment et l’un pour l’autre dans les cadres cinématographique et politique. Mais la différence entre eux, c’est que "nazi", avec son odeur de zyklon B, peut vous envoyer en correctionnelle (17ème chambre Palais de Justice de Paris - Escalier Z - Audience à 13 heure 30) pour injures, et qu’avec facho, on risque peu. Curieux.


  • Petit rappel élémentaire, la définition du faschisme, par Larousse :
    Régime établi en Italie de 1922 à 1945, fondé sur la dictature d’un parti unique, l’exaltation nationaliste et le corporatisme.
    Doctrine ou tendance visant à installer un régime autoritaire rappelant le fascisme italien ; ce régime lui-même.
    Attitude autoritaire, arbitraire, violente et dictatoriale imposée par quelqu’un à un groupe quelconque, à son entourage.

    Mais... on vit en plein dedans en fait !


  • Se faire insulter par ceux qui soutiennent de manière éternelle et indéfectible l’extrême droite de la colonie israélienne, comme c’est charmant, non ?


  • Le "Süddeutsche Zeitung" a écrit : " Sont-ils fous ces Français ?"

    Un " Français fou " répond à cet arrogant journal de Munich dans sa langue :

    " Falls du, Süddeusche Zeitung diesen Kommentar lesen wirst, :
    Du bist einfach Toilettenpapier.
    Einfach eine neue Kommandantur Scheisse.
    Verbleib doch mit deiner Wunder-Merkel und ihre Million falschen Asylanten.

    Hochachtungsvoll ! "

    ( Traduction pour le modérateur ER ) :

    " Au cas où toi, Süddeutsche Zeitung, tu liras ce commentaire :
    Saches que tu n’es que du papier de toilette.
    Simplement une nouvelle merde de Kommandantur.
    Reste avec ta Merveilleuse-Merkel et son million de faux demandeurs d’asyle.

    Meilleures salutations "


  • A chaque fois qu’un socialope coasse, il fait gagner une voix au FN.
    Continuez à jacqueter mes petits....


  • Carlos da Silva, par l’indigence de son vocabulaire, démontre simplement qu’il ne sait pas quoi dire. Il aurait dû ajouter carammmba !


  • Ils commencent à paniquer, c’est de plus en plus amusant.


  • En l’occurence, c’est celui qui le dit qui y est...


  • C’est encore un bon gars bien de chez nous qui vient donner des leçons de France aux français.

    Continuez comme ça les gars...


  • Le député Da silva du PS ressemble étrangement à celui du sketch de Dieudo et d’Elie Sémoun !!


  • Comment dire : "...le soudain accès de fureur..." est-ce du langage des oiseaux ou une belle boulette phonétique ?


Commentaires suivants