Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les FEMEN : des agents provocateurs ?

Par Alexandre Latsa

Depuis quelques mois, nombre de français ont entendu parler des FEMEN, ce groupuscule féministe Ukrainien composé de jeunes et jolies jeunes femmes, et dont la méthode de combat et de revendication consiste à exposer ses seins au grand jour.

Les actions des FEMEN pour l’amélioration de la condition des femmes ou la lutte contre la prostitution en Ukraine ne peuvent au demeurant qu’attirer de la sympathie. Lorsque celles-ci manifestent en petite culotte pour dénoncer le système « sexe contre diplômes » dans les universités ukrainiennes, tous les hommes de la planète les soutiennent, cela va sans dire. On peut tout autant difficilement être contre elles, lors de leur stimulante campagne appelant à « lire plus » et motivée par le slogan : « Si tu ne lis pas plus, je ne couche pas avec toi » (!). Enfin comment ne pas être d’accord avec elles lors de leurs manifestations contre la prostitution pendant l’euro de football en Ukraine ? Les FEMEN jouent sur leur somptueuse plastique et une symbolique très identitaire et guerrière qui, une fois n’est pas coutume, ne semble pas déranger les élites globalistes européennes.

C’est il y a un an que le mouvement a commencé à prendre de l’ampleur et à surtout activement se mêler de politique internationale. Les jeunes féministes se sont revendiquées de l’héritage de la révolution orange en Ukraine, ce coup d’État démocratique destiné à vassaliser durablement l’Ukraine dans l’alliance occidentale. Fin 2011, elles ont aussi manifesté en soutien de la révolution du Lotus en Égypte, contre Moubarak, et pour l’émancipation des femmes égyptiennes. Nul ne peut douter que le bilan des courses, ne doit sans doute pas être à la hauteur de leurs espérances, mais leur croisade anti-Moubarak et pour l’émancipation des femmes s’est depuis transformé en une croisade contre la Shariah et l’islamisme, ainsi que contre la Burka. Curieusement, les provocations des FEMEN en Turquie et en Tunisie n’ont pas abouti a quoi que ce soit. Le fait de se déshabiller devant une mosquée n’a pas visiblement eu en Turquie l’effet escompté.

Au sein de l’Union européenne le mouvement a reçu un accueil beaucoup plus favorable. Les FEMEN ont organisé depuis un an un réel tour d’Europe, destiné à l’organisation d’actions dans différents pays, mais aussi à la création de structures FEMEN dans différents pays : Suisse, Hollande, Italie ou encore France par exemple en réaction à l’affaire Strauss-Khan. À l’international, c’est le Brésil qui a lui été cet été contaminé par cette vague feministe-orange. On se demande toujours avec quels moyens et quels soutiens logistiques ces déplacements ont été organisés.

La Voix de la Russie a publié un texte très intéressant à ce sujet, et qui met en lumière des faits assez intéressants, notamment le fait que les FEMEN bénéficient de soutien plus qu’inattendus à l’ouest comme à l’est, via des stars du show-business ukrainien, des hommes d’affaires allemands et américains ou encore plausiblement la présence française à l’étranger, puisque les FEMEN notamment étaient invitées à l’ambassade de France à Kiev le 14 juillet 2012. Ces soutiens ne sont pas surprenants lorsqu’on sait que les FEMEN défendent l’entrée de l’Ukraine dans l’UE et s’opposent également à l’ingérence russe en Ukraine. Il est aussi à noter que lors de leur dernière visite à Moscou, celles-ci ont été reçues par Sergueï Mironov, le leader du parti d’opposition social-démocrate Russie juste, parti qui a activement participé aux contestations de rues en Russie, contestations que certains ont comparées a une tentative de révolution de couleur en Russie.

C’est justement cet été que les choses ont commence à prendre une autre ampleur. Le message global des FEMEN s’est politisé, s’affirmant de plus en plus contre le racisme, le sexisme et les valeurs patriarcales qui règnent dans les sociétés industrialisées, valeurs promues selon elles par les religions. Leurs campagnes politiques vont alors de plus en plus se diriger contre les leaders de l’Europe orientale : Vladimir Poutine, Alexandre Loukachenko, Victor Ianoukovitch ou leurs alliés en Europe, Silvio Berlusconi en tête.

En juillet dernier, les FEMEN tentent d’agresser le patriarche orthodoxe Cyrille lors d’une visite a Kiev, sous le slogan : « Tuez Cyrille », la campagne étant accompagnée d’une photo de ce dernier décapité. Charlie hebdo n’aurait sans doute pas fait plus ignoble. Très logiquement finalement cette action a été revendiquée en soutien aux Pussy Riot, ces 3 anarchistes russes ayant été arrêtées pour avoir organisé un concert punk dans la cathédrale Saint Sauveur à Moscou et dont deux d’entre elles ont été condamnées pour hooliganisme. En réaction à la condamnation de ces dernières, les FEMEN ont donc jugé nécessaire d’attaquer l’Église et de tronçonner une croix érigée en mémoire des victimes de la répression stalinienne et qui datait de la révolution de couleur orange. Ce faisant, elles voulaient tant manifester leur déception de l’Ukraine orange que montrer leur détermination face a l’Église chrétienne.

La réaction du pouvoir Ukrainien a été sans doute moins disproportionnée que celle du mainstream médiatique qui a réagi de façon relativement obsessionnelle à ce non-événement : dans tous les pays du monde les manifestations non-organisées sont illégales et la destruction d’édifices publics et religieux également hors la loi. De façon surprenante, suite à cela, la coupeuse de croix arrive à s’enfuir d’Ukraine en étant pourtant recherchée en Ukraine et trouve refuge en France, où s’installera peu de temps après la base arrière et internationale des FEMEN. L’antenne française est rapidement créée à Paris, composée de militantes françaises et sous la férule de Inna Shevshenko, Loubna Meliane ou encore Safia Lebdi qui à jugé bon de m’écrire.

L’orientation très à gauche de ces cadres français est parfaitement adaptée aux revendications des FEMEN pour une nouvelle société sans religions, sans différences entre hommes et femmes et en faveur des droits des minorités. La proximité du mouvement avec les groupes libertaires de gauche français tels que « Ni putes ni soumises » ou avec le « parti socialiste » semble clairement indiquer les raisons d’êtres de ce groupuscule féministe qui n’a rien trouvé de mieux que d’aller hier en France déranger une manifestation autorisée pour la famille traditionnelle en hurlant « In gay we trust ». Les FEMEN, déguisées en bonnes sœurs, ont gazé des poussettes et des enfants avec du faux gaz en hurlant « Voila le sperme de dieu ! », déclenchant vraisemblablement le stress et la colère du service d’ordre de la manifestation. On se demande comment il aurait pu en être autrement. Le mainstream s’est lui contenté de parler de coups que les FEMEN auraient reçu. Évidemment nul ne saurait cautionner les coups que l’une des activistes a vraisemblablement reçu (ce qui n’est pas la première fois) mais de la même façon qu’avec les Pussy Riot on peut se demander quelles sont les motivations réelles d’une telle action.

Une femme (théoriquement une future mère) trouve-t-elle normal d’aller hurler et jeter du gaz (aussi faux soit-il) sur des familles en poussette ? N’y a-t-il d’autres moyens pour de jolies jeunes femmes, dont des responsables associatives françaises, de se faire entendre ? Comment la société et les journalistes auraient réagi si des manifestants pour le mariage homosexuel avaient été agressés de la même façon par des partisans du mariage traditionnel ?

Produit marketing importé à sans doute très bas coût, les FEMEN ont depuis leur arrivée en France dévoilé leur vrai visage, celui d’un groupuscule féministe financé et soutenu par l’Occident, sous contrôle politique et moral d’une gauche française libertaire et sectaire, et dont à ce jour, les revendications exprimées sont bien loin des préoccupations populaires et nationales tant françaises qu’ukrainiennes.

Faites un pied-de-nez aux féministes avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #265788
    le 20/11/2012 par Victor
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Pour confirmer votre description de la réalité des faits, je vous recommande cette video tournée par l’officine en question et qui montre bien l’agression par les petites amies de Mlle Fourest, fendant sur plusieurs dizaines de mètres une foule paisible, poussant des hurlements hystériques et brandissant une arme potentielle par destination : un extincteur. Ce n’est qu’au moment où elles ont simultanément aspergé les personnes présentes d’un gaz blanc de nature inconnue que le service d’ordre a réagi en les "raccompagnant" jusqu’au forces de l’ordre qui les ont embarquées dans le panier à salade.
    Je ne sais pas si elles laisseront cette video en ligne longtemps, tant elle contredit la thèse officielle matraquée par la plupart des media et autres politiciens complaisants :

    http://vimeo.com/53787440

     

    • #266066
      le 20/11/2012 par Talion
      Les FEMEN : des agents provocateurs ?

      C’est enregistré pour la postérité, ne t’inquiète pas...


    • #266136
      le 20/11/2012 par D. Kada - Oran
      Les FEMEN : des agents provocateurs ?

      Merci pour la vidéo.

      Sincèrement vu la docilité des manifestants à l’égard de ces "putes mutantes", qui les ont attaqué, j’ai la nette propension à croire que les citoyens français ont de réelles prédispositions à devenir des Pédés. Parce que les manifestants, s’ils militaient sincèrement contre le mariage gay, la moindre de leur riposte auraient du être au moins de leur arracher leurs culottes. Vu leur agressivité.

      Et pourquoi elles scandaient "In Gay we Trust" au lieu de "Nous croyons à l’homosexualité" par exemple ? C’est pour l’audience internationale ?

      Le pire DK


    • #266281
      le 20/11/2012 par Menahim
      Les FEMEN : des agents provocateurs ?

      Elles crient In Gay We Trust pour faire un parallele avec le moto américain In God We Trust. L’effet n’aurait pas été le même en langue française.


  • #265798
    le 20/11/2012 par Micha Karamazov
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Tout cela peut se résumer en un mot : hystérie. Dans une société saine, le meilleur service qu’on pourrait leur rendre serait de les ignorer. Mais notre société ne l’est pas. C’est une double manipulation : celle des hystériques sur leur public et sur les journalistes bonnes poires et celle de ceux qui se cachent derrière ces mouvements pseudo-féministes à des fins politiques.

     

    • #266133
      le 20/11/2012 par Capitaine Tran
      Les FEMEN : des agents provocateurs ?

      Très juste, camarade.

      La photo l’illustre d’ailleurs bien : une militante FEMEN devant la Tour Eiffel avec le message "Muslim women, let’s get naked" (femmes Musulmanes, dénudons-nous).

      Le projet libertaire c’est justement cela : que l’on soit tous tout nus. Tout nus et sans protection contre la tyrannie libérale. Enlevons vêtements, armures et protections que sont la religion, la morale, l’éducation, les services publics, la Nation, le respect...

      Ou le libéralisme philosophique (libertarisme) au service du libéralisme économique (liberté des oligarques de nous dominer).

      Le tout financé par qui ?


  • #265831
    le 20/11/2012 par Mansur
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Dans les années 50 ces pétasses se seraient toutes prises de bonnes grosses claques dans la gueule et on ne les aurait plus jamais revu. Mais nous on vit dans une époque castrée.

     

  • #265854
    le 20/11/2012 par Rachid
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Contenu violent (kill kyrill, fuck church...) du message de ces femelles...fait expres bien sur, car ces blondes et bien roulees petasses font baisser la garde, on attrape pas les mouches avec du vinaigre...Soral avait fait une comparaison du presentateur TV en uniforme du regime dictatorial militaire d’antan et de la blonde a grosse poitrine a la TV dans la dictature marchande que l’on subit aujourd’hui...

    Meme cause, meme modus operandi, meme effets...


  • #265876
    le 20/11/2012 par souzanxio
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Elles vont attraper froid c’est tout ce que çà va donner...


  • #266052
    le 20/11/2012 par Thémistoclès
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Evidemment, tout cela est un tissu de fil blanc. Seuls les autruches et les sponsors ne voient pas malice.
    KILL KIRILL en anglais et non en "KIRILLIC", c’est un message étonnant pour une pige des FEMEN en Ukraine ! Ce n’est donc pas un produit destiné à la consommation locale, mais à l’export, aux "démocraties", pour les chaines TV de la grosse presse.
    D’ailleurs à la manifestation du 18/11 (sur la vidéo proposée), BFM Tv était admirablement bien placée : derrière les FEMEN, sans vision des messages de PUB, mais surtout face au public pour enregistrer toutes les violences potentielles. PAS DE CHANCE POUR CETTE FOIS.
    Des slogans médiocres voire infâmes et pénalement répréhensibles dans nos démocraties (KILL KIRILL), des filles certes mignonnes mais pas du tout sexy, un hystérisme inquiétant, des attitudes famillophobes : bref que du bas de gamme.
    Les FEMEN vont certainement passer de mode très vite. Quant à leur public, il était déjà convaincu avant, et il ne s’enrichira guère de nouveaux fans.
    Enfin, quel est le type de société que l’on encourage ainsi en envoyant sciemment des filles se faire abimer le visage, NON PAS par Patriotisme mais seulement pour de l’Argent !

     

    • #266499
      le 21/11/2012 par robert pierre
      Les FEMEN : des agents provocateurs ?

      tu comprends pas, l’appel au meurtre c’est "bon-en-fant" on t’a dit !
      les potentiels ZiziRiot ont d’avance un casier judiciaire bien rempli s’ils doivent imiter en miroir ces p****, l’appel au meurtre du rabbin Bernheim je pense pas que ça ferait rire nos esprits libéraux...


  • #266098
    le 20/11/2012 par robert pierre
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    quand on voit le botulique, Bénichou et consorts défendre du tac au tac ces connasses sorties de nulle part, quand on voit le nombre de caméra présentes dès leur premier ’happening’ (regardez à 53s !!!), on imagine que les réseaux ont bien fonctionné.
    J’ai envie de dire que c’est signé


  • #266108
    le 20/11/2012 par Valérie
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Bien d’accord avec vous.
    Le féminisme pour la justice et l’égalité des droits entre les sexes est une juste cause.
    Mais ce féminisme là ne porte pas que ça.

    Il est l’une des versions (la version provoc et dénudée) de la nouvelle vague féministe qui déferle actuellement : un féminisme très agressif et misandre, nourri aux théories du féminisme radical et de la "théorie du genre", et qui à identifié la cause unique de tous les maux sur terre depuis toujours : la masculinité, qu’elles fustigent sous les noms de "domination masculine" et de "patriarcat". La violence masculine est une réalité, mais de là à éradiquer la nature masculine, il y a un pas...

    Elles portent pourtant ce projet révolutionnaire d’indifférenciation des sexes, selon une approche marxiste.

    Elles entretiennent en réalité la guerre des sexes, de même que la théorie du genre, qui dénie les différences biologiques des sexes (malgré les démonstrations scientifiques inverses).

    Leur idéologie n’est pas loin d’être sectaire, effectivement.
    En tout état de cause, elles n’oeuvrent pas directement pour la paix, c’est le moins qu’on puisse dire.


  • #266264
    le 20/11/2012 par fifty miles
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Les seins nus sont interdits (hors plages de nudistes)ainsi que les tenues impudiques, que les flics fassent leur boulot et embarquent ces cinglées. Un arrêté administratif devrait également et pour les mêmes raisons fermer leur local et dissoudre leur association. En cas contraire, ce serait une confirmation de plus que l’état est complice.

     

  • #266378
    le 20/11/2012 par Strato
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Bonsoir,

    Plus le temps passe et plus j’ai l’impression de développer certaines facultés pour démasquer les sionards. Ainsi sans même faire de recherche, je remarquais que ces femmes nu(ll)es devaient se "prostituer" auprès des atlanto-sionistes.

    Dans un commentaire précedent j’ai eu la confirmation que Jed Sunden (un des financiers présummé des Femen ) était un juif de Brooklyn !

    En faisant une association entre Soros et Sunden sur Google on obtient l’article suivant :

    http://www.presstv.ir/detail/2012/1...

    Bingo  : Soros le pape des révolutions colorées fait partie des financiers des Femen !!!!

    Selon RT les groupes de protestation liés au Femen et financés par des donnateurs Juifs, comprenant le magnat des "hedge funds" Georges Soros et l’éditeur Jed Sunden (natif de Brooklyn) de Kyiv Post , ont coupé à la tronçoneuse des croix et perpertrés des actes d’hooliganisme à l’intérieur d’églises.

    "According to RT, the Russian television news network, in Russia and Ukraine, FEMEN-linked protest groups funded by Jewish benefactors, including hedge fund tycoon George Soros and the Brooklyn-born publisher of the Kyiv Post Jed Sunden, have chain sawed crosses and committed acts of hooliganism inside churches"

    PS : Voir commentaire précédent ou on apprend que Sunden participa à la recherche et la conservation des cimetières juifs d’Ukraine. Alors qu’il semble financer les Femen qui vandalisent les églises !!!!

    http://www.egaliteetreconciliation....


  • #266481
    le 21/11/2012 par Nicolas Tesla
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Pour se remonter le moral allez hop une petite vidéo de Salim Laibi avec son livre.
    (Ré)explication de la fin des temps et du Kali-Yuga.
    Dorénavant j’observe cette période de l’humanité en spectateur, seul une intervention Divine de grande ampleur pourra remettre le train sur les rails, l’effort de restauration me parait sur-humain.
    NT.

     

  • #266583
    le 21/11/2012 par Viaticum
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    J’ose espérer qu’elles sont payées pour faire ça. Pas un job glorieux mais faut bien gagner sa croûte. Et en un sens, c’est assez courageux de s’exposer comme elles le font (même si je trouve leur action détestable, sur la forme comme sur le fond). Ceci pour dire que les vrais responsables sont ailleurs ...

    Par rapport à ce genre d’incidents, ça montre surtout qu’il faut se préparer en toutes circonstances à réagir à ce type de provocations, de manière à la fois non violente mais aussi spectaculaire et inattendue. Retourner l’arme de la médiatisation contre les provocateurs. Les déconcerter, les ridiculiser ... Bref c’est du boulot, de la préparation et de la discipline. N’oublions jamais que l’humour est l’arme absolue, et il ne doit pas être très difficile de les battre sur ce terrain-là (quoique pour les cathos tradis, ça risque d’être dur ... bon je me trompe peut-être :-).


  • #267504
    le 22/11/2012 par Leader price
    Les FEMEN : des agents provocateurs ?

    Quelqu’un qui travaille dans le milieu du porno m’a dit qu’elles étaient recrutées sur casting... dans le milieu du porno.

    Un roman amusant sur le féminisme, "Photographies d’un hamburger" :
    http://www.scriptoblog.com/index.ph...


  • #273663

    On dirait les nanas durant l’orgie dans le film eyes wide shut, torse-nu, culotte il ne manque plus que le masque et on sait où elles sont recrutées.


Afficher les commentaires suivants