Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nazis et sionistes : le contrat de transfert

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #173098

    Eh bein, on aurait dit une chaine d’une autre planète tellement c’est impossible que ca se reproduise...


  • #173101

    Ah oui d’accord... Cela explique soudainement beaucoup de choses... O_o


  • #173102

    c’est incroyaaaable ...mais vrai !
    je pense que cette ancienne émission pourrait actuellement faire un tabac avec ce que l’on apprend jour aprés jours..
    sans déconner , ça va de plus en plus loins sur ce genre de théme, et je me demande quand ça va s’arréter ,ca ça dépasse de trés loins "fernand nathan".


  • les poils de mon torse balaient la poussière pour que ma bouche embrasse vos pieds cher agent-01 !!!!!!
    Merci
    (et en plus tout cela est fait dans la bonne humeur)

    kontre kulture est-il sur le coup pour ce qui est de la réédition de ce livre fort instructif ?

    http://library.flawlesslogic.com/zi...


  • #173123

    J’avais déjà eu vent de cette affaire en lisant le livre"Staline ,histoire et critique d’une légende noire" de Domenico LOSURDO.
    je le cite :
    "Dans la course pour arriver à un compromis ou à une entente avec le nouveaux régime qui s’est installé à Berlin ,Staline arrive nettement en dernier[...]Celui qui va donner des preuves d’une promptitude analogue dans la recherche des faveurs des nouveaux gouvernants est le mouvement sioniste. L’organe de presse de ce dernier,la JÜDISCHE RUNDSCHAU,,resté substantiellement à l’abri de la vague des interdits et persécutions qui frappent la presse allemande juste après l’incendie du Reischstag,appellent quelques semaines plus tard,le 17 avril 1933,sionistes et nazis à être d’"honorables partners". Ce qui débouche en 1935 sur l’accord de "transfert" en Palestine de vingt mille Juifs,autorisés à emporter avec eux presque trente millions de dollars,avec une forte impulsion à la colonisation et au processus qui allait ensuite conduire à la création de l’Etat d’Israel. Plus tard,réagissant à l’accord de "transfert",le grand mufti de Jérusalem essaie aussi de s’attirer les bonnes grâces de Hitler."(pages 263-264).

     

    • #173165
      le 20/06/2012 par fifty miles
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      Ouvrage incontournable si l’on veut comprendre la politique de l’URSS sous Staline, le contexte et reconsidérer l’amalgame entre Stalinisme et nazisme voulu par le système.


    • #173471

      L’ Etat major de Staline a été le premier à reconnaitre l’ entité sioniste comme un Etat ,le 14 mai 1948 ,et ce juste avant les Etats Unis .


    • #173811
      le 21/06/2012 par fifty miles
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      @A.F
      Exact, et nous revenons à l’origine juive du bolchévisme et à la représentation juive dans l’administration soviétique. D’après les recherches de Soljénitsyne après 1945 0,3 % de la population, 15% dans l’appareil soviétique.
      Il semblerait que le secret des secrets soit que l’élite de la communauté juive internationale ait volontairement sacrifié le petit peuple juif pour créer un état juif comme base logistique de sa suprématie mondialiste.
      Petit peuple juif à qui l’élite a octroyé le pouvoir de nuisance qui est aujourd’hui le sien à travers le profit tiré de la victimisation shoatique. Le petit peuple juif a payé, il est récompensé sur le dos des petits peuples goyims à qui l’on fait croire qu’ils sont les responsables pour l’éternité de la shoah. Transfert de responsabilité des plus juteux.
      Ce qui explique les multiples zones d’ombre de cette époque, tel le "sauvetage" de juifs éminents par des réseaux juifs, le silence maintenu par une communauté bancaire et médiatique juive des plus puissante sur les camps et le sort réservé aux juifs ( silence déjà dénoncé par Hannah Arendt).


  • #173129
    le 20/06/2012 par Philippe Dru
    Nazis et sionistes : le contrat de transfert

    Le site correspondant à ce livre de 1984 réédité en 2009 :
    http://www.transferagreement.com/


  • #173135
    le 20/06/2012 par Mademoiselle Casse-doigts
    Nazis et sionistes : le contrat de transfert

    Une vidéo complémentaire (le rôle du sionisme dans l’holocauste) http://www.youtube.com/watch?v=GKvP...

     

    • #173173
      le 20/06/2012 par charlesdurant100@voila.fr
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      Si ce qu’il dit est vrai, ça expliquerait pas mal de choses. Ça expliquerait pourquoi les kapos étaient juifs, par exemple.


  • #173136

    Je suis justement en train de lire ce livre qui complete très bien celui de Brenner "51 Documents : zionists collaboration with the nazis". Les sionistes au départ cherchaient la collaboration avec les nazis, non pas par peur ou danger mais par interêts. Ils s’identifiaient aux nazis dans leur politique racialiste et estimaient fonder une armée puissante et reconnue, la "Haganah". Une fois que l’incorporation des Juifs dans les camps de concentration, Joel Brand, Juif Hongrois a tenté de sauver des Juifs des camps en troquant marchandises contre prisonniers Juifs en faisant des affaires le SS Eichmann. Cela n’a jamais fonctionné du à la sourde oreille de la politique Britannique (devinez qui faisait rouler l’économie de la Grande Bretagne à cette époque) et de l’Agence Juive, basée en Turquie et Jerusalem, dont Weizmann et Ben Gourion y étaient des participants actifs.


  • #173143

    Le gang stern a même propôsé DEUX fois de combattre aux coté des nazis . Stern est un dissident du groupe de jabotinsky : le mouvement sioniste révisionniste ! Ho, ironie de l’ histoire :-)

     

  • #173144

    Hitler accroc au jus d’orange juif... On aura tout vu.
    Bientôt on va apprendre qu’il était accroc aux belles sénégalaises bombées du bomba, après un plat de couscous royal a midi contre un bon kebab a minuit.

     

    • #174190
      le 22/06/2012 par Saroumane38
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      La vrai définition du négationnisme, c’est refuser de voir la vérité en face par prinicipe, même quand on a les preuves sous les yeux. Ton commentaire colle parfaitement avec cette définition.


  • #173146

    bonsoir a tous,

    Là on parle du contrat de transfert en 33, mais l acquisition du territoire palestine, c est joué avant. avec ce fameux traité de balfour en 1917.


  • #173147

    Allez quenelle de 860 pour la communauté que l’on peut pas citer ......
    La vériter est parfois jamais bonne a dire et surtout elle fache...


  • #173152
    le 20/06/2012 par Kombat_les_Protocoles
    Nazis et sionistes : le contrat de transfert

    On peut lire aussi "Le pacte germano-sioniste" de Jean-Claude Valla.

    Pourquoi parler d’Holocauste pour désigner un "Crime contre l’humanité" ?
    Holocauste veut dire : sacrifice par le feu.
    Pourquoi parler de sacrifice pour un génocide ?

    Qui a été sacrifié ? Dans quel but, avec quelle intention ?
    Payer un tribut à Dieu pour quel "bénéfice" attendu ?

    D’autre part, parler d’Holocauste ne peut qu’évoquer l’épisode de la Genèse où Abraham, sur l’injonction de Dieu, est prêt à sacrifier son fils Isaac . Afin de permettre l’essor de son petit-fils Jacob qui deviendra... Israël ?

    On peut bien sûr faire dire ce que l’on veut aux Ecritures.
    Mais la question reste posée : pourquoi parler de sacrifice pour un génocide ?

     

    • #173225

      Remarque très pertinente !


    • #173231

      En ce qui concerne le sacrifice d’Ismael, l’interpretation que tu donnes n’est pas la bonne, il s’agit pour Ibrahim/Abraham, la paix sur lui, de sacrifier ce à quoi il est le plus attaché, symbolisant ce bas monde. Et Dieu est plus savant.
      Sinon merci de ton explication de l’holocauste.


    • #173239
      le 20/06/2012 par Massinissa
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      on parle d"holocauste pour signifier le sacrifice des juifs assimilés, des vieux et des handicapés par leurs frères sionistes...

      au passage les premiers camps allemands étaient des camps sionistes ou la jeunesse était regroupé pour travailler la terre et se tenir en forme avant d’aller coloniser la Palestine.

      cette vidéo m’amène a penser que ce fameux mufti de Jérusalem était surement le chalgoumi de l’époque... a creuser....


    • #173279

      "au passage les premiers camps allemands étaient des camps sionistes ou la jeunesse était regroupé pour travailler la terre et se tenir en forme avant d’aller coloniser la Palestine."

      As-tu une source à fournir ?

      Merci d’avance


    • #173477

      @massinissa

      Vous feriez mieux de vous renseigner un peu au lieu de comparer l’ imam de Drancy au père de la division Handschar : l’ antisioniste voire antijudaïque Amin Al Huseini qui voulait libérer les arabes du joug sioniste et colonial Britannique .


  • #173159

    Eh oui, on peut parler plus facilement de cette période que les 3-4 ans pré Nuremberg, la loi Fabius-Gayssot n’est pas extensible ? c’est le genre de choses qu’on ne verra pas dans les livres d’histoires. ça permet de comprendre bien des choses... merci pour la vidéo !


  • #173161

    il faut même remonter encore plus loin avec la covention de Bâle en 1898, c’est de la qu’est partie le projet du sionnisme.

     

    • #173212

      tout était planifié fin 19 ème siècle !en 17 déclaration officielle de Balfour , histoire de préparer les mentalités ! 39-45:shoah ; 48=palestine =état juif !


  • #173170
    le 20/06/2012 par fifty miles
    Nazis et sionistes : le contrat de transfert

    Le régime nazi avant 1938 avait mis en place en Allemagne des camps d’adaptation au travail en Kiboutz pour les candidats au départ pour la Palestine. (voyage d’Eichman à Jerusalem) Les chefs du 2éme Yishouv étaient particulièrement admiratifs et enthousiastes sur le régime nazi. Il semble qu’il y ait eu un tournant se situant en 1938 avec la nuit de cristal.
    La politique des nazis envers les juifs ne fut chronologiquement pas uniforme et suit une logique qui est cachée au grand public et ayant fort à voir avec le milieu bancaire...

     

    • #173221

      "Lorsque le sionisme cherche à faire croire au reste du monde que la conscience nationale des Juifs trouverait satisfaction dans la création d’un Etat palestinien, les Juifs dupent encore une fois les sots goïmes de la façon la plus patente.

      Ils n’ont pas du tout l’intention d’édifier en Palestine un Etat juif pour aller s’y fixer ; ils ont simplement en vue d’y établir l’organisation centrale de leur entreprise charlatanesque d’internationalisme universel ; elle serait ainsi douée de droits de souveraineté et soustraite à l’intervention des autres Etats ; elle serait un lieu d’asile pour tous les gredins démasqués et une école supérieure pour les futurs bateleurs."

      M.C. Adolf Hitler. 1924.

      Arrêtez de croire aux reportages de l’Empire... Franchement... !


    • #173233

      Source de la citation svp.


    • #173381
      le 21/06/2012 par Raphaël Sanchez
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      @Plox elle est marqué la source M.C comme Mon Combat ou bien Mein Kampf. Une recherche google avant de demander sans réfléchir la source est une bonne idée je pense d’autant plus qu’elle est marquée...


    • #173417

      Faut lire Mein Kampf avant de dire des conneries à tout va.

      Adolf était bel et bien un ennemi de l’empire américano judéo bolchévique. Comme le rappelle Soral , c’est pas lui qu’on a vu sur la photo de "fin" à Yalta.

      Le projet pour les juifs d’allemagne et d’europe fut d’ailleurs l’envoi à Madagascar ( projet soutenu par Himmler notamment ).


    • #173478

      "Il semblait bien, en vérité, qu’une minorité seulement de Juifs approuvait le Sionisme, tandis que la majorité la condamnait et en rejetait le principe. Mais, en y regardant de plus près, cette apparence s’évanouissait et n’était plus qu’un brouillard de mauvaises raisons inventées pour les besoins de la cause, pour ne pas dire des mensonges.

      Ceux qu’on appelait Juifs libéraux ne désavouaient pas, en effet, les Juifs sionistes comme n’étant pas leurs frères de race, mais seulement parce qu’ils confessaient publiquement leur judaïsme, avec un manque de sens pratique qui pouvait même être dangereux.

      Cela ne changeait rien à la solidarité qui les unissait tous. Ce combat fictif entre Juifs sionistes et Juifs libéraux me dégoûta bientôt ; il ne répondait à rien de réel, était donc un pur mensonge et cette supercherie était indigne de la noblesse et de la propreté morales dont se targuait sans cesse ce peuple."

      Mon combat. Adolf Hitler. 1924.

      Capito ?


    • #173718

      @Raphaël Sanchez

      Premièrement, c’est pas nécessaire d’être aussi hautain et désagréable.
      Deuxièmement, lorsqu’on parle du livre d’Hitler on le dit en allemand et pas en français et on évite de corser davantage la chose en l’écrivant en abrégé pour gagner 5 secondes dans la rédaction d’un cyber-commentaire.


    • #174193
      le 22/06/2012 par Saroumane38
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      "Lorsque le sionisme cherche à faire croire au reste du monde que la conscience nationale des Juifs trouverait satisfaction dans la création d’un Etat palestinien, les Juifs dupent encore une fois les sots goïmes de la façon la plus patente.
      Ils n’ont pas du tout l’intention d’édifier en Palestine un Etat juif pour aller s’y fixer ; ils ont simplement en vue d’y établir l’organisation centrale de leur entreprise charlatanesque d’internationalisme universel ; elle serait ainsi douée de droits de souveraineté et soustraite à l’intervention des autres Etats ; elle serait un lieu d’asile pour tous les gredins démasqués et une école supérieure pour les futurs bateleurs."
      M.C. Adolf Hitler. 1924.
      Arrêtez de croire aux reportages de l’Empire... Franchement... !

      Super ! La prochaine fois, t’essayeras d’argumenter au lieu de te contenter de citer un passage que tu n’as probablement pas compris. Les sentiments personnels d’Hitler envers les juifs sionistes ou pas ont très peu d’importance face aux diktats de la politique. S’il a passé cet accord avec les sionistes, c’est pas pour les beaux yeux des juifs mais bien parce que c’était dans son intérêt et dans celui de l’Allemagne. Tu crois que les anglo-américains se sont alliés avec les Soviétiques parce qu’au fond ils les aimaient bien ? Ou que Chavez s’allie avec Ahmadinejad parce qu’il a envie de se convertir à l’Islam ? Ce sont des alliances de circonstances, dictées par la géopolitique et les intérêts respectifs de chacun des partis. Si tu comprends même pas ça, je pense sérieusement que tu n’as pas le niveau pour prendre part à ce genre de discussions.


  • #173190

    Vidéo ER du mardi 12 juin : Majorité à gauche : Jean François Copé redoute " une politique antisioniste." Il faut savoir que Jean François Copé avait été invité avec son père sur le plateau de Mireille Dumas dans vie privée, vie publique et il pleurait à chaude larmes sur un reportage ou l’on montrait la déportation des Juifs de France. Son ami Christian Jacob a été réélu patron des députés UMP, à l’origine Jacob est un paysan Français. Plus ça va plus j’ hallucine !


  • #173216

    Pourquoi la politique d’Hitler envers les sionistes a-t-elle donc changer a l’aube de la 2nd guerre mondiale ?

     

    • #173303

      Bonne question, ça s’apparente plus a nous faire perdre tout bon sens et fragiliser nos certitudes
      Pour moi il est indéniable que Hitler a été l’ennemie du sionisme, au même titre que la royauté française, il aurait eu plus de réussites si seulement pouvait-il laisser ses généraux décidés


  • #173222

    Bah E&R c’est du lourd,très lourd...J’aimerais tant qu’un golnadel nous explique ce genre de livre et accessoirement,voir comment il se démènera pour nous faire et entendre la pirouette des sionardes sur ce sujet d’association !


  • #173278

    ........... aÏe...... beaucoup aÏe....[...] quenelle épaulée de 3 000 000.


  • #173302

    une édition par Kontre Kulture ?


  • #173324

    Évidemment qu’Hitler était sioniste, il avait qu’une envie, c’était que les juifs foutent le camp d’Allemagne...


  • #173335
    le 21/06/2012 par Robespierre
    Nazis et sionistes : le contrat de transfert

    2:30 Enterrée, capturée sept fois, encore vivante... C’est un miracle ! Presque plus fort qu’Elie Wiesel toujours sauvé au dernier moment, arrêté juste devant la porte de l’usine à gaz. Un miracle ! Si on fouillait Treblinka, peut-être qu’on y trouverait rien. Ce serait un miracle de plus.


  • #173361

    Un incontournable très accessible pour approfondir le sujet "LES MYTHES FONDATEURS DE LA POLITIQUE ISRAÉLIENNE" de Garaudy.

     

    • #173920

      Le livre d’un homme bon, mais aussi le livre d’un communiste qui en avait à découdre avec les idées de la droite, des nationalistes et des nationaux-socialistes... le livre d’un homme qui tenait à séparer sionisme et judaïsme (réfuté notamment par Soral) et qui a un peu trop exagéré les liens entre les sionistes et les nazis (chapitre 2).

      Même Lenni Brenner (51 documents : Zionist Collaboration with the Nazis) ne va pas jusqu’à affirmer que Hitler a été financé par l’élite capitaliste cosmopolite ou que Hitler aurait contribué à la création d’Israël. (Le livre de Brenner est correct en passant. Son propos n’atteint pas l’exagération.)

      "Les nazis ont été financés par l’élite cosmopolite" : c’est de la propagande COMMUNISTE !

      "Le feu du Reichstag fut un false flag" : ça aussi c’est de la pure propagande communiste !

      "Les nazis sont comme les sionistes" : ça aussi c’est de la propagande, un peu plus récente mais toujours de Gauche !

      C’est aussi ce qu’on entend du côté de Webster Tarpley, Wayne Madsen et plein d’autres conspirationnistes provenant de la gauche !

      Cela perpétue l’insigne et mortifère clivage gauche-droite, qui n’a plus lieu d’être !


    • #174198
      le 22/06/2012 par Saroumane38
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      "Les nazis ont été financés par l’élite cosmopolite" : c’est de la propagande COMMUNISTE !

      "Le feu du Reichstag fut un false flag" : ça aussi c’est de la pure propagande communiste !

      "Les nazis sont comme les sionistes" : ça aussi c’est de la propagande, un peu plus récente mais toujours de Gauche !

      C’est aussi ce qu’on entend du côté de Webster Tarpley, Wayne Madsen et plein d’autres conspirationnistes provenant de la gauche !

      Je veux bien que tout ça ne soit que de la propagande des méchants communistes, mais quelles sont tes preuves pour étayer cette thèse ? A mon avis il n’y en a aucune, et tu te contentes juste de jeter le discrédit sur ceux qui avancent ces idées, comme le confirme ton emploi du mot "conspirationniste", un des nouveaux mots préférés des merdias dominants. Décidément, plus ce site est connu, plus il accueille n’importe qui en son sein.


  • #173364

    Explosif...

    "Le contrat de transfert", prochaine sortie de Kontre Kulture ?

     

    • #173933

      Oui et pourquoi pas faire pareil comme le patron de l’ADL Abe Foxman qui a préfacé l’édition américaine de ce livre !

      Si The Transfer Agreement était quelque chose que les sioniste essaient de cacher, croyez-vous que le livre aurait été édité à autant d’exemplaires avec une préface d’Abe Foxman, le patron de l’ADL ? Croyez-vous que l’ADL propagerait cela si cela devait rester secret ?

      Vous connaissez Abraham Foxman tout de même ! L’Anti-Defamation League ! Ce relais majeur de propagande et d’espionnage pour le Mossad !

      L’ouvrage d’Edwin Black sur l’accord de transfert a été justement critiqué dans "The Hyenas of High Finance", facile à trouver sur balderexlibris.com


  • #173382

    Ce contrat de transfert s’est terminé en 1936, soit trois ans avant le début de la guerre !
    Plus aucune collaboration n’a eu lieu après 1936 entre les nazis et les sionistes !

    Lisez Udo Walendy
    The Transfer Agreement and the Boycott Fever 1933
    facile à trouver en ebook gratuit


  • #173383

    Ce que colporte cette image de la pièce à un côté nazi et un côté sioniste est une grossière fausse représentation, cette foutaise a été démontée/debunked il y a longtemps !

    Cette pièce n’a jamais eu cours comme monnaie, il s’agit d’une simple pièce commémorative à tirage limité, comme on peut en faire à n’importe quel sujet.

    Cela ne prouve strictement rien sur une prétendue collaboration entre nazis et sionistes au-delà de l’Accord de transfert qui comme je le rappelle s’est terminé en 1936 !

    Il ne faut pas se fier aux travaux de Eustace Mullins à ce sujet précis, car Eustace a eu cdette fâcheuse tendance à dire grosso modo ce que son auditoire voulait entendre !

    Mullins est même allé jusqu’à écrire des compte-rendu (publicitaire) des plus dithyrambiques du livre Vatican Assassins (de Eric Jon Phelps) qui est un ramassis de pure merde ! Si Eustace Mullins promeut de telle merde, alors que peut-on croire qui sort de sa bouche ?

     

    • #173528

      C’est bien de dire que cette pièce n’a jamais eu court car c’est précisement ce qui est dit dans le doc :
      c’est une pièce qui avait un rôle symbolique et quel symbole

      noyer le poison c’est une technique très ancienne mais ca marche pas à tout les coups, d’autres part je constate que vous validez bien que l’accord de transfert à existé, merci.


    • #173777

      Ce n’est pas parce que Eustace Mullins s’est trompé sur un point, que tout son travail ne vaut rien. Si je me rappelle bien, un certain "druide" nous a dit sur le site E&R que Thierry Meyssan ne critiquait jamais Israël, avant qu’un internaute lui sorte une vidéo sur Rutube, où Meyssan critiquait violemment Israël.
      Vous venez de faire à nouveau une énorme boulette en citant une soi disant citation du 28 avril 1933 évoquant pourtant la date du 17 mai 1939.
      D’après les mêmes critères que le "druide" et après ces 2 énormes bourdes du "druide", doit on en conclure que le "druide" et son site "le Gentil - l’observateur du péril innommable" ne sont qu’un ramassis de connerie ?
      Non, donc un peu de modestie, un peu de respect pour le travail des autres, et cessez vos pulsions manichéennes puériles et dérisoires.
      Et la réfutation de la thèse d’Antony Sutton selon laquelle Wall Street a financé Hitler, en vous servant du livre d’Ivor Benson "The Zionist Factor : The Jewish Impact on 20th Century History" est tout sauf une réponse sérieuse. Antony Sutton a parfaitement sourcé toutes les références pour écrire son livre "Wall Street and the rise of Hitler".
      De plus, le savoisien (dont on se demande qui il est...) a l’amabilité d’accueillir votre blog, et vous venez baver sur le site E&R, vous n’avez donc aucune reconnaissance ?
      Je ne parles même pas de votre hystérie concernant Alex Jones, Eric Hufschmid, Christopher Bollyn, ou sur le film Missing Links.
      Si il n’y que vous que vous supportez, écrivez donc des livres et produisez réellement quelque chose au lieu de fustiger constamment le travail des autres…


    • #173790

      Trés bonne remarque de "Druide".

      Eustace Mullins, n’est pas fiable. C’est du même niveau qu’une Annie Lacroix Ritz (tres bien expliqué par Alain Soral dans sa dernière video) ou qu’un Noam Chomsky. C’est un faux subversif.

      Un révisionniste authentique est un révisionniste acculé par le système.

      Liste des révisionnistes authentiques et leur traitement par l’Empire :
      http://www.zundelsite.org/victims/v...


    • #173818

      @ youssef
      Eustace Mullins n’a jamais axé son travail sur le révisionisme des camps de concentration nazis, donc il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il ne figure pas dans votre liste...


  • #173385

    28 avril 1939 : Hitler évoque le cas de la Palestine



    « La Palestine a été promise aux juifs non pas par Dieu, mais par les britanniques en 1916, par la fameusedéclaration Balfour, en échange de la trahison des allemands qui les avaient accueillis.

    En 1939, la Palestine est occupée par les anglais qui favorisent une immigration juive massive au détriment des populations arabes locales.

    Les arabes se sont révoltés en 1936, mais comme en Inde et dans toutes leurs colonies, les britanniques répriment la révolution brutalement, aidés pour l’occasion par la Haganah, une organisation paramilitaire juive non reconnue officiellement qui s’occupe des basses besognes.

    Mais les arabes n’abandonnent pas leur terre et leurs droits, et le 17 mai 1939, l’occupant anglais est obligé de limiter provisoirement l’immigration juive pour calmer les populations locales, ce sera la parution du « troisième livre blanc », et le début des attentats odieux de la branche terroriste juive Irgun contre les Arabes et les Anglais. »



    Du mythe voulant qu’Hitler ait été sioniste



    « Notre point de vue sur la question juive est la suivante : la prise de position de l’Amérique et de l’Angleterre quant aux juifs ne nous intéresse d’aucune façon. Ce qui est clair, c’est que nous ne voulons pas les avoir en Allemagne et dans le domaine de vie allemand en raison des décennies d’expérience après la [première] guerre mondiale et que nous n’engagerons aucune discussion à ce sujet. Si l’Amérique veut les prendre, nous nous en féliciterons. Mais il doit être exclu, et là-dessus une garantie devra nous être donnée, que les juifs que nous laisserons sortir par la Suisse puissent jamais être refoulés vers la Palestine. Nous savons que les Arabes, tout autant que nous Allemands le faisons, refusent les juifs et nous ne voulons pas nous prêter à une indécence telle que d’envoyer de nouveaux juifs à ce pauvre peuple martyrisé par les juifs.”
    18.1.1945 MF/Bn. H. Himmler
    (Document de l’US-Document-Center Berlin. Photographie dans Werner Maser, Nürnberg, Tribunal der Sieger, Droemer Knauer, München-Zürich, 1979, p. 262-263).


     

    • #173414
      le 21/06/2012 par Christophe
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      Merci pour ce rappel ! Hitler a été le plus grand adversaire du sionisme, même si malheureusement et comme souvent, ils ont réussi à le récupérer en leur faveur ( à ses dépends ).


    • #173421

      euh ..@druide ..la déclaration que tu cites d’Hitler date de 1945 il parle de ce "peuple martyrisé par les juifs" ils le furent effectivement depuis 1933 date à laquelle Hitler avait promis de laisser les juifs partir pour la palestine mais qui depuis 1933 jusqu’en 1945 se sont illustrés par leur violence et par la terreur qui y faisaient régné c’estr en 1945 qu’hitler a voulu rompre ce "contrat de transfert" peu importe qu’Hitler lui même fut sioniste ou pas il ne voulait plus des juifs en Allemagne point barre ...


  • #173402

    je suis pas un specialiste mais dans le journal debord de tehodore herltz ilmentionne bien qu il faut un etat juif , avec de nouveaux juifs modernent , en quelques sorte une elite juive !
    mais la plupart des juif , bien integrer en europe ne voulaient pas partir , alors hitler a fait le boulot !!! hertlz avait la haine du juif , le juif ridicule avec ses bouclettes , il voulait de nouveaux juif ...

    apres moi , j ai vu ca sur internet , peu etre aussi je m explique mal ... alors si quelqu un veu bien eclairer ma lanterne ...
    a voir aussi le discour d un ancien sioniste benjamen freidman !

     

    • #173675

      Herzl écrit également dans son journal de bord qu’il eu une idée géniale : pour que le monde, et les juifs eux-mêmes, acceptent la création d’un état juif en Palestine il faut qu’une immense catastrophe arrive aux juifs. A quelques choses prêt, c’est la citation exacte et je te laisse deviner qu’elles fut cette terrible catastrophe : cela expliquerait en partie pourquoi les Rothschild financèrent le régime nazi (avec la JP Morgan également qui elle est protestante mais dont les intérêts convergeaient : intérêt économique et également intérêt américain à pousser au conflit sur le continent européen afin d’en prendre le contrôle, par la suite, en le "libérant").


  • #173404
    le 21/06/2012 par http://webrunner.kazeo.com/
    Nazis et sionistes : le contrat de transfert

    source du reportage sur le livre
    Hitler a co-fondé Israël en 1933 avec les Juifs sionistes ("Le Contrat de Transfert" / "The Transfer Agreement" / "Heskem Haavara", par Edwin Black ; Channel 5 News/USA, 1984)

    Adolf Hitler aurait été "le principal sponsor économique de l’Etat d’Israël" selon l’auteur de "Le Contrat de Transfert" (The Transfer Agreement) dès 1933. Edwin Black, Juif américain dont les parents seraient des "Survivants de l’Holocauste" et qui auraient émigré aux USA après la fin de la guerre, raconte l’histoire d’un pacte secret conclu en Août 1933 entre l’Etat nazi et les Juifs sionistes allemands et internationaux pour rendre possible le transfert de capitaux, de Juifs et de produits industriels en Palestine britannique entre 1933 et 1939.

    Nom officiel du pacte
    Heskem Haavara/הסכם העברה (HE) ; Ha’avara-Abkommen (DE) ; Haavara Agreement (EN) ; l’ Accord Haavara (FR).

    Info. reportage
    Date : Sa. 22 Avril 1984.
    Journalistes : Deborah Norville & Rich Samuels.
    Source : JT 10 Heures / Channels 5 News (USA).

    Info presse (coupure journal)
    Date : Lu. 28 (rédac.) + 29 Août 1933 (édit.).
    Source : The New York Times.


  • #173466

    J’ai l’air de rabâcher mais pour moi, La Révélation s’est faite le jour ou j’ai compris qu’il n’y a qu’en français que "sionisme" s’écrit avec un "s"... En anglais et en allemand, c’est "zionism" et "zionismus" avec un "z". "NaZi" est donc plus proche de "National Zionismus" que de "National Sozialismus". De toutes façons, on voit bien qu’en Irsaël, un régime national zionist dirige depuis le début, qu’il soit de droite ou de gauche et que ce type d’idéologie va bon train avec l’international zionism propre au mondialisme ordinaire défendu corps et âme par nos élites UMPS et l’Europe de Con Bandit. Bravo à Theodor Herzl pour qui la fin a toujours justifié les moyens. Vive la fiente.

     

    • #173779

      Dans Zorro, il y a un Z, ça veut dire que c’etait un sioniste ? :)

      Attention, à ne pas tomber dans le n’importe quoi. Il me semble avoir entendu plusieurs fois A.S. dire qu’il souhaitait élever le niveau. Malheureusement, c’est pas gagné avec des raisonnements simplistes comme ça...


  • #173581

    "Nous attirerons l’ attention sur la base stratégique que nous aurons placé et qui commettra de telles exactions sur les populations civiles que cela arrangera la propagande que véhiculera nos supports qui montreront des images atroces et relayeront sans cesse des faits accablants pour que les masses en soit tellement choquées qu’ elles focaliseront l’ attention la dessus .
    La majorité d’ entre eux disculperont notre religion et ses enseignements Mosaïques nauséabonds pour jeter toute leur opprobre sur cet Etat que nos sbires auront monté de toute pièce et entretenu au fil des decennies et qui fera l’ unanimité contre lui dans le monde entier .

    La route qu’ il reste à faire pour l’ instauration de notre super-gouvernement mondial n’ en sera que simplifié .

    Les lois qui nous imposèrent de mettre le monde sous nos pieds et nous empêchèrent toute reproduction avec les gentils pour ne pas altérer la pureté de notre lignée nous auront été salutaires pour ne pas compromettre nos desseins : un quelconque mélange avec ces êtres stupides dont la carence intellectuelle aurait été impregnée par nos gênes ,nous aurait empêché de mener notre projet à bien ."

    suite des protocoles .


  • #173774

    Mein Kampf - Adolf Hitler 1924 (page 169)

    "Lorsque le sionisme cherche à faire croire au reste du monde que la conscience nationale des Juifs trouverait satisfaction dans la création d’un Etat palestinien, les Juifs dupent encore une fois les sots goïmes de la façon la plus patente.

    Ils n’ont pas du tout l’intention d’édifier en Palestine un Etat juif pour aller s’y fixer ; ils ont simplement en vue d’y établir l’organisation centrale de leur entreprise charlatanesque d’internationalisme universel ; elle serait ainsi douée de droits de souveraineté et soustraite à l’intervention des autres Etats ; elle serait un lieu d’asile pour tous les gredins démasqués et une école supérieure pour les futurs bateleurs."

    Pour voir le texte en entier :
    http://www.histoireebook.com/index....

     

    • #173884
      le 22/06/2012 par Petit Poney
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      Du coup où est la vérité dans l’histoire ? Même si Hitler était hostile au sionisme et aux juifs, c’est grâce, ou à cause de lui qu’Israël existe aujourd’hui. De plus il me semble que ce sont les sionistes qui l’ont finançaient et qui l’ont amener au pouvoir, grâce à une alliance justement.
      Les sionistes avaient-ils peur d’Hitler ou s’en sont-ils servis pour arriver à leurs fins ?


    • #173979

      Ils s’en sont servi mais ils ont quand même joué avec le feu car ils avaient tout interet à saborder le "monstre" qu’ ils avaient crée .Ils ont surarmé Staline grâce au pret-bail en approvisionnant l’ armée rouge via Mourmansk en vivres ,munitions carburant,etc ,tout cela en vue de la bataille de Stalingrad .Leur aide équivaudrait à 130 milliards de dollars actuels .


    • #174204
      le 22/06/2012 par Saroumane38
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      Même remarque que pour Druide plus haut. Utilisez votre cervelle en produisant du raisonnement plutôt que de recopiez bêtement des passages que vous ne comprenez qu’à moitié.


    • #174910

      @ AF



      Ils s’en sont servi mais ils ont quand même joué avec le feu car ils avaient tout interet à saborder le "monstre" qu’ ils avaient crée .Ils ont surarmé Staline grâce au pret-bail en approvisionnant l’ armée rouge via Mourmansk en vivres ,munitions carburant,etc ,tout cela en vue de la bataille de Stalingrad .Leur aide équivaudrait à 130 milliards de dollars actuels .



      Source ?


    • #175024
      le 24/06/2012 par Open Source
      Nazis et sionistes : le contrat de transfert

      @ Ratatak,

      La Source est ici :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Lend-Lease

      C’est en cette occasion que les USA passent du système "Cash and Carry" (tu paies et je te livre) au système de "Prêt Bail" (Je te livre si tu emprunte = Dette).

      L’URSS n’a jamais remboursé cette dette.


  • #174322

    Many of those who worship at the altar of this nonsense cite a flagrantly-fraudulent document of shadowy origins entitled Hitler’s Secret Bankers, ostensibly written by one “Sidney Warburg,” one of those “Jewish bankers.” But this document, as we’ve said, is a fraud.

    The late Dr.Antony Sutton’s Wall Street and the Rise of Hitler has promoted this theory, based in part on theWarburg travesty and has given further institutionalization to this mythology—the truth be damned.

    American banks and corporations did work with the Hitler regime, usually a continuation of previous financial arrangements going back decades, but this was not part of any grand conspiracy to bring Hitler to power. The claim that the Bush family was integral to the rise of Hitler is another myth.

    Kevin Phillips—no admirer of the Bush dynasty—examines the actual circumstances surrounding the Bush-Hitler scenario in his book, American Dynasty : Aristocracy, Fortune, and the Politics of Deceit in the House of Bush and puts the facts in proper perspective.

    Another nonsensical claim—that Hitler and most of the top Nazis were actually Jews or part Jewish—has its primary origin in a virtually impenetrable and quite bizarre work entitled Adolf Hitler : Founder of Israel.

    Sadly, in the age of the Internet, this volume, which most of those who quote it have never actually read, has been widely touted, even by a handful of otherwise responsible souls who want to believe, it appears, that Hitler was part of “the Jewish conspiracy.”

    A talented American writer, Martin Kerr, has written an authoritative study,“The Myth of Hitler’s Jewish Grandfather,” which can be found on the Internet, which examines all of the theories and meanderings on this topic and lays the theory to rest. But, again, that doesn’t stop the sensationalists from saying “it must be true : Hitler was a Jew and a Zionist.”

    While all of this has been a distinct digression, it’s been a necessary one, precisely because there is so much misinformation and deliberate disinformation regarding the relationship between Adolf Hitler and the Nazis and the Zionist and Jewish agenda that has littered the Internet and published works throughout the last half century.
    So, unfortunately, in order to bring history into accord with the facts, it is critical to address the nonsense.



    Michael Collins Piper, THE NEW BABYLON, 2009

     

    • #175297

      Merci Druide pour ce texte plein de bon sens.

      En effet, dire que Hitler est un sioniste, c’est comme dire que Marine Le Pen est un agent du PS car elle a fait gagner (malgrè elle) le PS aux présidentielles.

      Conclusion : attention aux raisonnements tordus !


  • #174327

    Michael Collins Piper, THE NEW BABYLON, 2009, p.88-89 :



    While there are those who have correctly pointed out that—during the early years of the Nazi regime of Adolf Hitler—the German government actually collaborated with elements of the Zionist movement in Germany and elsewhere, this point has been largely misunderstood and misconstrued.

    Some more people have declared this to be proof that “Hitler was a Zionist”and that the entire purpose of the creation of the Third Reich was setting in place the Holocaust so that a Zionist state could emerge from the ashes of the dead.(...)

    While the "Nazi" regime in Germany did initially form some loose collaborative efforts with Zionists in Europe and Palestine, seeing this as an ideal way to convince and persuade Jews to leave Europe, these ties generally disintegrated as the Germans recognized, during wartime, that collaboration with the anti-Zionist Arabs in North Africa and the Middle East was far more productive for German goals. So while there is truth that the Germans did collaborate with the Zionists, the matter has been largely overstated by persons who are unwilling or simply incapable of looking at the much-larger—and far more important—geopolitical picture.

    Let it also be said that many of those who have adopted the stance that “Hitler was a Zionist” often tend to be individuals—however well-meaning they may be—who use that term to “prove” that they aren’t “antisemitic,” as if to say “Well, even though I’m a critic of Israel, I’m not ‘like Hitler’ since, after all, it was Hitler who helped bring about the state of Israel.”

    Those who tout this line fail to understand that the Jewish Power Elite and the Zionist movement scoff at this stance and consider anyone who even flirts with this theory to be just as bad as those others who are outright, open critics of Israel, Zionism and the Jewish agenda.

    The most responsible studies of German-Zionist collaboration can be found in the work of Lenni Brenner, an Orthodox Jewish-born American Marxist,whose Zionism in the Age of the Dictators and his later volume, 51 Documents : Zionist Collaboration With the Nazis, correctly put the matter in context.



    Hitler n’a pas été financé par l’élite cosmopolite, juive et/ou sioniste, comme l’a démontré James Pool dans Who Financed Hitler ?


Afficher les commentaires suivants