Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Que faisons-nous encore au Sahel où le changement de paradigme s’impose désormais ?

Un sondage édifiant vient d’être publié au Mali : 82 % des Maliens ont une opinion défavorable de la France, 77 % pensent qu’elle n’y défend militairement que ses intérêts, 62,1 % considèrent que Barkhane doit quitter immédiatement le Mali et 73 % estiment que la France est complice des djihadistes…

 

Ce sondage confirme l’ampleur du sentiment anti-Français largement affirmé le 10 février 2019 à Bamako, quand, devant plusieurs dizaines de milliers de partisans, l’imam wahhabite Mahmoud Dicko déclara : « Pourquoi c’est la France qui dicte sa loi ici ? Cette France qui nous a colonisés et continue toujours de nous coloniser et de dicter tout ce que nous devons faire. Que la France mette fin à son ingérence dans notre pays ».
Ce rejet de la France se retrouve également au Niger et au Burkina Faso où des manifestations quasi quotidiennes demandent le départ de l’armée française.

Au moment où la France engage la fleur de sa jeunesse pour les défendre, les populations concernées demandent donc le retrait de Barkhane... En même temps, des dizaines de milliers de déserteurs maliens vivent en France où ils bénéficient des largesses « néocoloniales » d’un pays devenu masochiste…

Dans ces conditions, puisque notre présence n’y est pas désirée, et qu’elle y est même rejetée, que faisons-nous encore au Sahel ? Allons-nous continuer à y exposer la vie de nos soldats alors que la région totalise moins de 0,25 % du commerce extérieur de la France, que les 2900 tonnes d’uranium du Niger ne pèsent rien dans une production mondiale de 63 000 tonnes, et que l’or du Burkina Faso et du Mali est extrait par des sociétés canadiennes, australiennes et turques ?

Les Maliens, les Nigériens et les Burkinabé ne veulent donc plus de la France ? Dont acte ! Les dix milliards d’euros que nous leur donnons annuellement en cadeau gracieux, et en pure perte, vont donc pouvoir être mis au service des Français. Notamment dans les hôpitaux où 660 médecins menacent de démissionner si l’État ne renfloue pas les caisses, alors que moins de 3 milliards permettraient d’y régler définitivement tous les problèmes…

Ceci étant, puisque, au Sahel, nous évoluons désormais en milieu hostile, pourquoi ne pas profiter de l’opportunité offerte par l’ingratitude de ses populations pour enfin changer de paradigme ?
Jusque-là, portant avec constance, et même abnégation, le « fardeau de l’homme blanc », nous y avons combattu pour empêcher le chaos régional. Aujourd’hui, une question iconoclaste doit être posée : et si nous partions en laissant se développer le chaos ?

Notre départ provoquerait certes une période d’anarchie, mais, à son terme, les contentieux régionaux mis entre parenthèse par la colonisation et aggravés par la démocratie auront été « purgés ». Pourrait ainsi naître l’indispensable réorganisation politique et territoriale qui, seule, pourrait régler la crise régionale en profondeur. Ce que refusent de faire les rentiers de l’indépendance, ces sédentaires qui ne sont au pouvoir que parce qu’ils sont électoralement plus nombreux que les nomades. Et cela parce que leurs femmes ont été plus fécondes que celles des pasteurs, lesquelles eurent la sagesse d’aligner leur développement démographique sur les possibilités offertes par le milieu. Ces mêmes sédentaires qui demandent aujourd’hui le départ de Barkhane, ne voyant pas que le nouvel ordre régional qui suivra ne se fera pas en leur faveur car les Touareg, les Maures et les Peul auront en effet vite fait de les remettre sous leur coupe… comme avant qu’ils en aient été libérés par l’ « odieuse » colonisation…

Au lieu de continuer à chercher dans les djihadistes un « ennemi de confort », regardons plutôt la réalité en face.
Au Sahel, nous ne sommes pas dans l’Indochine de 1953, avec la descente de divisions entières du Vietminh vers Hanoï. Ici, nous avons face à nous quelques centaines de combattants qui se meuvent dans un vivier de quelques milliers de trafiquants abritant leur « négoce » derrière l’étendard du Prophète. La frontière entre djihadistes « authentiques » et djihadistes « opportunistes » est donc plus que floue. Quant aux alliances de circonstance nouées entre les groupes, elles sont cloisonnées par d’énormes fossés ethno-raciaux empêchant l’engerbage.

Placées à la confluence de l’islamisme, de la contrebande, des rivalités ethniques et des luttes pour le contrôle des ressources, Barkhane percute régulièrement les constantes et les dynamiques locales, bloquant ainsi toute possibilité de recomposition politique et territoriale.
Notre départ permettrait donc la reprise de ce vaste mouvement des Maures, des Touareg et des Peul bloqué hier par la colonisation. Comme je ne cesse de le dire et de l’écrire depuis des années, et comme je l’explique dans mon livre Les Guerres du Sahel, des origines à nos jours, les nomades guerriers touareg, maures ou peul, n’accepteront jamais que l’ethno-mathématique électorale les soumette au bon vouloir des agriculteurs sédentaires que leurs ancêtres razziaient. Or, depuis les indépendances, l’introduction de la démocratie a fait qu’étant électoralement les plus nombreux, les sédentaires sudistes ont voulu prendre une revanche historique. Seul notre départ et l’abandon de notre protection militaire leur fera – certes tragiquement – comprendre qu’ils ne sont pas de taille à vouloir dicter leur loi à ceux qui, avant la colonisation libératrice, réduisaient leurs aïeux en esclavage. Ces problématiques régionales millénaires étant à la source des problèmes actuels, tout règlement de la crise sahélienne passe donc par leur prise en compte et non par leur négation.

Une telle politique devrait impérativement passer par le recentrage de notre ligne de défense sur la Méditerranée. D’où un renforcement de nos capacités maritimes, ce qui ne devrait pas poser de problèmes financiers puisque les 10 milliards d’euros que nous donnons annuellement aux pays du Sahel représentent le coût de trois porte-avions.
Cette politique serait ancrée sur un nouveau paradigme impliquant l’établissement de partenariats avec les pays de l’Afrique du Nord qui seraient les premiers à subir les vagues migratoires venues du sud. Dans ces conditions, la priorité serait de vider l’abcès libyen en aidant les forces du général Haftar à prendre le contrôle du pays.

Bernard Lugan

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On apprend des choses.... Comme d’habitude rien n’est fait pour notre intérêt... Toujours pour les mêmes.... Il faudrait forcer macaron et sa suite à faire retirer berkane de ce guêpier...

     

    • Ce n’est pas Macron qu’il faut " forcer" ce sont les multinationales qui dirigent la France et là, c’est une autre paire de manches !!
      Quel français à plus de pouvoir que Total , areva , edf , et toutes les autres multi. réunies ???
      Macron n’est qu’un pion qui sera changé ( ou pas !!! ) aux prochaines élections !
      Et si pour mener leurs politique et défendre leurs intérêts les prédateurs mondialistes qui gouvernent la france devaient faire élire une chèvre , He..bien demain le président s’appellera "blanchette" !! Et les français n’y pourront absolument rien changer !!


  • L’article de Bernard Lugan est parfaitement lucide. Nos soldats sont sacrifiés, le’argent du contribuable est dilapidé en faveur de gens qui ne cessent de nous insulter et de nous soupçonner des plus noirs desseins. Laissons-les se débrouiller "entre eux" et en effet après un épisode de sang et de larmes, ces pays trouveront un équilibre.

     

    • Les petits prétentieux "experts en politique internationale" et défenseurs des actions de la France en Afrique doivent savoir que très bientôt, les Français vont finir par vivre les malheurs que la France fait vivre aux Africains depuis des lustres. D’ailleurs cela a déjà commencé. Les gilets jaunes et la réforme des retraites n’est que de la petite bière à côté des malheurs qui vous attendent. Le crédit social vous connaissez ? C’est juste un exemple. Une certaine "journaliste" avait affirmé pendant l’affaire "Charlie" qu’il fallait repérer tous ceux qui n’étaient pas Charlie afin de les "traiter". Voilà ce qui pend au nez des Français, notamment à cause de leur arrogance et bêtise par rapport à ce que ceux qui les représentent commettent en Afrique avec leur complicité. Vous allez me dire que c’est la faute à BHL. D’accord, mais que faites-vous pour combattre cette créature ? Rien ! Les conséquences de ce péché par inaction, comme il y a le péché par omission commencent à sévir en France. Et ce n’est que le début.


  • Eh bien c’est rassurant, tout le monde est d’accord en fait !


  • " l’ingratitude de ses populations "

    En quoi ces populations seraient-elles ingrates ? Pour le fait de ne pas vouloir se laisser ponctionner ses ressources sans rien avoir en retour ?

    Je crois que Lugan est devenu. Ce type est un vrai colonialiste. Pour lui, le colonialisme fut presque un bienfait de l’humanité. Certes, j’admets que le colonialisme a aussi apporté bcp de choses positives mais de là a la chercher à romantiser de bout en bout y a une marge.

     

    • Où voyez-vous qu’il romantise quoi que ce soit ? Les populations dont il parle sont les sédentaires (majoritaires dans le pays) étalés le long du fleuve Niger (Bambaras etc.) qui ont été libérées des tribus pastorales prédatrices esclavagistes (Touaregs, Peuls etc.) par la colonisation. Vous admettrez qu’il s’agit là d’un progrès indéniable pour ces populations. L’Afrique des baobabs et des vieux sages souillée par l’homme blanc pourri, voilà davantage une histoire que l’on pourrait qualifier de "romantique" et injuste. Pourtant c’est le discours communément rabaché, de sorte qu’aujourd’hui au nom de cette idéologie ces populations préfèrent se comporter de manière ingrate et réécrire l’histoire plutôt que de se tenir aux côtés des soldats français pour tenir le limes sahélien. Finalement, n’est-ce pas là la vraie mentalité de colonisé ? Comme le dit Lugan, ces populations peuvent toujours dire au revoir à la France et assumer pleinement leur destin, mais dans ce cas il risque fortement d’y avoir un retour du réel et ils n’auront alors que leurs yeux pour pleurer... A moins qu’ils n’accusent la France de les avoir abandonnés aux barbus. Un coup c’est la France néocolonialiste, le suivant c’est la France indifférente et traîtresse... Que les Africains se décident sur ce qu’ils attendent de la France.


  • J’ai jamais entendu un " historien " aussi déconnecter de la réalité ...
    Il vit encore dans un monde colonial fantasmé, je le verrai bien dans un sketch des inconnues.

     

    • "déconnecté " ….avec é pas avec er..... B. LUGAN est actuellement un des rares spécialstes européens crédibles sur l’Afrique ..


    • En quoi serait-il déconnecté de la réalité ? Il me semble au contraire à la fois très au courant de l’actualité la plus proche, et très informé de ce "temps long" historique qui lui permet de donner un éclairage pertinent sur les événements contemporains que les africanistes bien-pensants n’expliquent jamais parce qu’ils mentent ou parce qu’ils sont aveugles.


    • Parce que son discours te change de tes prof gauchos de fac à trois sous ?
      L’école militaire c’est encore ce qu’on fait de mieux en à peu près tout, ne vous en déplaise : médecine, génie, histoire, éco... justement au contraire de votre remarque (bourrée de faute d’orthographe) les militaires se doivent de prendre en compte le réel avant tout, il en va de la vie des hommes et de la réussite de leur mission, peu de place pour la politique politicienne et encore moins pour l’idéologie contemporaine vendu et distillée à la petite semaine dans nos journaux, nos facs et nos écoles (de journalisme).


    • D’après vous c’est être colonialiste que de prôner le départ de nos troupes ? Alors là je ne comprends plus le sens des mots !


    • Vous êtes rigolos dans vos préjugés ancrés depuis l’age des lumières ...
      Penser que les français sont en Afrique pour le bien des populations est encore plus débile que de penser que les gouvernants français sont là pour le bien de leur population ...
      L’hypocrisie n’est pas une forme de libération ou d’intelligence mais plutôt l’entretient d’un paradigme sans lequel certains ne pourrais plus ce sentir Homme ...
      La France championne du monde de la consommation d’anti dépresseur ... Il n’y a pas de hasard !
      Et pour ceux qui focalise sur les 2 à 3 fautes d’orthographes, comme mécanisme pour discrédité un message, je vous conseil de mettre plus d’effort sur le fond que la forme ...

      P.s. : Dans la même veine, on pourrais aussi dire que les migrants sont là pour le bien des populations européennes ... de toutes façons la conneries n’a plus de limite ...


  • - Le sondage "édifiant" n’est que le reflet du souhait de ses commanditaires.
    - Que l’imman wahhabite critique la colonisation fait rire,et n’a de l’influence que sur les incultes,qui certes sont nombreux:pendant 14 siècles,les arabo-musulmans ont pratiqué la traite négrière,il ferait donc mieux de fermer sa tronche de faux-cul,car en fait,il rêve de reconquérir l’Afrique noire,et là où il y a l’Islam,c’est les tensions,et pour finir la guerre.
    - "les dizaines de milliers de maliens qui vivent dans notre pays aux frais de la princesse peuvent être invités à rejoindre leur patrie:un traître reste un traître.
    - Que faisons-nous au Sahel ?on y exerce encore notre influence,ne serait-ce que pour éviter le chaos régional,et l’influence d’autres puissances qui ne rêvent qu’à prendre notre place.Si nous partons,c’est la guerre assurée.Il ne s’agit donc pas de 10 milliards d’aides mais de bien plus en terme politique,géo-politique.
    - "se laisser se développer le chaos ?"Quelle est bonne !
    - "indispensable réorganisation territoriale ?"Mais aucun pays ne le veut,à commencer par les dirigeants de ces mêmes pays,ni d’ailleurs les grandes puissances,et quand bien même le faudrait-il que ce ne serait pas par la force des armes qu’elle se fisse ;
    - "la réalité en face":quelques centaines de combattants,des milliers de trafiquants,un islam wahhabite,et il nous faudrait leur laisser le Mali,le Niger,le Burkina ?
    - "les problématiques régionales,millénaires,étant la source des problèmes,..,tout règlement passe par leur prise en compte et non pas par leur négation":c’est justement pour celà que nous y sommes.
    - "cette politique impliquant l’établissement de partenariats avec les pays d’Afrique du nord...on peut toujours compter dessus et boire de l’eau fraîche !car si l’on veut empêcher les vagues migratoires venues du Sud,c’est justement en défendant ces pays du Sud de l’invasion islamique que nous y arriverons et pas en se barrant.
    Cà me fait penser à Adolf qui voulait retenir ses forces en arrière alors que Rommel voulait les chars au plus près des plages
    - Dans ces conditions,on peut effectivement commencer par vider l’abcès lybien.


  • C’est un excellent article :
    Nous ne faisons que repousser le chaos au Mali, sans le régler ;
    Hollande considère l’intervention au Mali comme le chef-d’oeuvre de son quinquennat, alors qu’il s’est fait berner par les militaires qui lui ont caressé le nombril du genre "monsieur le président, vous rentrerez dans l’histoire !".... Quelle naiveté coupable.
    Notre départ serait salutaire, car les antagonismes seraient alors obligés de s’arranger entre eux ; nous ne faisons que le jeux des potentats locaux qui ont beau jeu, eux, de nous dénigrer par démagogie, afin de fédérer les populations locales.... contre nous.


  • Il faut que les Français comprennent bien que la France joue les shérifs pour les Amerloques en application du Traité de l’Union Européenne art. 42 qui nous lie à L’OTAN ! Les djihadistes sont des mercenaires crées et financés par la CIA et le MI-6 pour justifier la présence militaire occidentale selon une logique hégélienne.

    On ne vous dit pas tout. Le Sahel est sur une nappe souteraine d’eau potable qui représente 2000 ans de consommation pour les populations locales ! Ceci en plus de l’uranium, de l’or et autres MP.
    https://youtu.be/HeWC7bmudRc

    Il n’y a donc que Miss Bank 2017 pour se laisser pousser des c***lles et claquer la porte de l’UE (et de l’OTAN, l’un va avec l’autre). Inutile de rêver...seul un putsch nous sortira de l’ornière.

    Vu ?

     

    • D’après vous donc, sans cet argent américain, le Mali serait un havre de paix ? Vous insultez l’intelligence et niez la réalité de ce monde sahélien dans la spontanéité de sa trajectoire historique, pour laquelle la colonisation n’aura été qu’une parenthèse des plus brèves. Le caliphat de Sokoto, les Empires toucouleur et du Macina, c’était des coups de la CIA ou du MI6 aussi ?! Quelle inculture ! Votre discours tiers-mondiste hors sol n’a rien à voir avec la réalité africaine, qui se déploie dans une tout autre temporalité que celle de la nécrose universitaire occidentale. Le Sahel n’est pas "sorti de l’histoire", pas plus que nous d’ailleurs, ce que les invasions migratoires actuelles et à venir nous rappelleront de la façon la plus douloureuse qui soit...


  • Effectivement, le jour où Tonton Toubab ne sera plus là pour protéger des gouvernements républicains corrompus jusqu’à la moelle, des peuples africains proclameront leur indépendance et les patriotes africains prendront le pouvoir.

     

    • En violant, coupant des pieds et des mains , éventrant femmes et enfants
      À ça va être sympa l’indépendance
      On voit comment le Rwanda , l’Afrique du Sud, Boko Haram, et autres délices vivent ensemble dans la paix et la concorde
      Putain mais qu’on les laisse s’entre déchirer


  • J’ai pas pu lire jusqu’au bout tellement ce Bernard Lugan raconte des salades.
    La France serait au Sahel pour le bien du Mali, Niger..etc. Elle exposerait la vie de ses soldats encore pour le bien des africains...Elle sacrifie le bien-être des français pour aider les pays africains... Qui a mis le Sahel dans cet état, Bernard ? qui a mis la Libye dans cet état, Bernard ? Combien de centaines de milliers de morts, Bernard ? Combien de milliards d’euros pour la reconstruction, Bernard ? Qui vends des millions d’euros d’armements à tous ces pays, avant et après leur destruction, Bernard ?

     

  • Bon ben puisque les 2 parties sont d’accord c’est parfait. On dégage de la bas, on ramène tous nos militaires, par contre bien évidemment on stoppe immédiatement toute immigration en provenance de ces pays, et remigration pour ceux qui font les cons ici.

     

  • Oh non mais faut qu’il arrête le chichon le père Lugan. Non mais c’est l’occupation militaire française qui protège les nègres. Pathologique


  • L’indépendance des pays du sahel sur une base de réconciliation nationale entre les ethnies est un leurre...Si cela avait été possible,cela aurait été rapide et déjà fait.. !!

    Les africains savent bien que l’indépendance politique ou même économique ne leur apportent pas l’aisance qu’ils souhaitent...et nous aussi on le souhaiterait....Si les chinois ou les ricains veulent apporter leur perf...qu’ils le fassent...Mais plus d’immigration....Mais on sait que ce sera impossible actuellement et même demain !


  • La france justifie toujours la colonisation et l’extermination de peuple 100 000 Touaregs tués depuis les opérations par la France comme un bienfait pour l’humanité. La France s’enrichir avec Total et l’exportation des ses produits transformer comme Danone, etc... sur les dos des autres peuples depuis trop longtemps. Sans la science de la civilisation musulmane du 8e au 15e siècles lire l’allemande Sigrid Hunke sur le sujet , sans les ressources naturelles (pétrole, gaz, minerais, etc...) des pays musulmans et la créativité des Allemands, Japonais et Américains. la france serait encore au moyen âge. Les écoles et hôpitaux lors de la colonisations était réservé aux colons uniquement. En Algérie particulièrement en Kabylie tout le monde savait lire et écrire depuis des siècles grâce aux zaouïas école coranique alors qu’en france prédominait l’analphabetisme jusqu’en 1900. La France a imposer son jacobinisme qui opprime encore les minorités Kabyle En Algérie, Touaregs au Mali, ouïghours en Chine.
    Que fait la france en Syrie ? Afghanistan ? Mali ? Lybie ?

     

    • Plonge toi un peu dans l’histoire des sciences et techniques avant de raconter n’importe quoi.

      J’ajoute que 99,9999% des inventions ont été inventées entre 1800 et aujourd’hui, et les français ont un rôle majeur dans de nombreuses découvertes.
      Ca n’est pas les 0,00001 % des inventions des arabes (il y a maintenant plus de 800 ans !!!!!) dont ils avaient d’ailleurs pompé l’essentiel chez les autres, qui ont été une lumière significative pour l’humanité.

      Et contrairement à ce que tu racontes, la plupart des responsables des programmes de recherche dans l’IA dans le monde sont .... français.

      Va un peu dans la Silicon Valley et tu verras que les français sont partout
      Par contre, les centaines de millions d’arabes en sont où depuis 500 ans au niveau de la recherche ?

      Tu délires complètement.


    • Votre science du 8e au 15e siècles combien a-t-elle fait de morts par castration ? J’ose espérer que vous postez vos commentaires de Kabylie ?


    • @Bruno

      Avant de dire de la merde faudrait se documenter et avoir un peu plus de respect pour des faits largement admis.
      Que tu le veuilles ou non les arabes ont très largement contribué dans le domine des science.
      Un peu de réflexion et tu comprendrais que les inventions de bases sont limites aussi importantes voir plus importantes que beaucoup de chose qui en découlent. Un exemple : la roue (ce n’est pas une invention arabe mais illustre bien mon propos).
      On peut parler des chiffres aussi.
      Et au fait toi qui est si sûr de toi l’algebre Et algorithme sont des mots qui viennent de l’arabe. Domaines primordiaux des mathématiques et de l’informatique.
      Tu as un parti prit et tu es prêts à sortir âneries et mensonges.
      Que tu le veuilles ou non les arabes on énormément contribue en mathématiques, médecine, physique, chimie, astronomie et ingénierie.
      Tu devrais plutôt savoir qu’on leur a volé la paternité de certaines inventions et pas vraiment le contraire.


    • @Rétablir la vérité

      Au lieu de raconter des énormes bêtises, relis mon post.
      Je ne mets pas en comparaison l’importance d’une découverte par rapport à une autre.
      Justement je prends en considération le nombre cad qu’aujourd’hui on est sur une tendance de l’ordre de 1 200 000 de brevets déposés dans le monde par an pour les dessins et modèles industriels. Et que les arabes doivent représenter 0,0001% de ce nombre, cad rien zéro nada.

      Concrètement, les arabes ne représentent RIEN depuis 500 ans, et RIEN aujourd’hui au niveau des sciences et techniques, tandis que la France même si son rend décline, dépose encore de nombreux brevets et est réputée dans le monde entier pour ses cerveaux.

      Conclusion : les arabes ont fait effectivement quelques découvertes, dont la paternité de la plupart sont largement contestés (notamment en mathématiques), et c’est vraiment quelques (même 100, même 1000 si tu veux) qui sont une goutte d’eau depuis 1800 dans l’océan quotidien d’inventions qui ont lieu.

      Concrètement, depuis la 1ère révolution industrielle c’est le néant sidéral.

      Vis bien dans le passé tu n’as que ça, et t’inquiètes pas pour nous, on est passé à travers tous dans l’histoire : la peste, les invasions, les guerres, et on est toujours là et même si on décline on reste la 6e puissance.

      Tu me rappelles où en sont l’Irak, la Lybie, la Tunisie au niveau recherche scientifique ?

      Essayez de ne pas couler déjà, vous viendrez nous donner des leçons après, lol


    • La Chine dépose plus d’un million de brevet par an l’Allemagne 100 000, le Japon 300 000, les Usa 700 000 quant à la France c’est à peine 10 000.


    • Sigrid Hunke historienne source tout dans son livre et George Sarton historien d’Harvard dans Introduction to the History of Science confirme que sans les musulmans d’Espagne l’Europe serait au moyen âge sans chiffres, ni aucun savoir, ni mathématique sans al khawarismi ni science sans Al-Jazari ni chimie sans al kindi ni astronomie, ni agriculture, ni médecine sans avicenne et ni textile. Même Hitler dit que la civilisation musulmane en Espagne a atteint un niveau de civilisation jamais égalé.


    • @Le kabyle

      Non. C’est beaucoup plus compliqué que ça (marques/brevets) :
      Tu dis n’importe quoi et tu ne comprends pas la nomenclature intrinsèque dans les dépôts, et la différence entre les demandes et demandes acceptées, les résidents, les non résidents, et à l’étranger

      https://www.wipo.int/ipstats/fr/sta...

      La France dépose environ
      50 000 BREVETS par an, l’Allemagne 100 000, la Chine 500 000

      Ce qui compte tenu de notre population est une excellente performance
      Sachant qu’en plus après il y a la qualité des brevets (on voit d’ailleurs que l’essentiel des demandes de brevets Chinois tombe à l’eau contrairement à ceux faits en France, ce qui en dit très long sur la qualité des brevets déposés...mais ça aussi ça t’échappe)

      En revanche je constate que l’Algérie, c’est .... 150 !

      Tout est dit 150 / 1 000 000 = 0,0001%

      On est d’accord


    • @Le Kabyle, Bruno :

      J’ai lu vos échanges. Merci de les avoir sourcés.
      Effectivement, rien que pour la période récente (depuis le 20ème siècle) le monde musulman est absent des recherches technologiques actuelles.
      Contrairement à la France et autres pays occidentaux (Allemagne, USA, sans oublier Israel, qui qu’on l’aime ou pas, est également à la pointe de la recherche scientifique).
      Les challengers des occidentaux en matière de Recherche ? Les asiatiques (Chinois, Japonais notamment).
      Ce qui d’ailleurs coïncide à la carte internationale du Quotient Intellectuel.

      Le Kabyle parle des découvertes du Monde Arabe. Qui datent du moyen âge !! Et depuis ?? Rien ou si peu.

      Voyez les monarchies du Golfe (musulmanes, richissimes et en paix, qui ont donc le temps et les moyens d’utiliser leurs neurones) : à quoi servent leurs pétrodollars ? A part financer le terrorisme et des mosquées intégristes en Europe et se vautrer dans le luxe ? ah ils font construire (par des ingénieurs, architectes étrangers souvent anglo américains !!!!) des complexes mégalos (Burj Khalifa, Palm Islands à Dubaï etc).
      Qu’auront ils apporté à l’Humanité avec leur colossale fortune de pétrodollars ?
      Que restera t il de leur civilisation quand les réserves de pétrole se seront évaporées dans environ 50 ans ? Auront ils révolutionné la recherche sur l’Atome, des découvertes spatiales, les biotech, les nanos, la recherche contre le cancer, le sida, la mucoviscidose, la drépanocytose (dont bcp de musulmans maghrébins et africains souffrent pourtant) etc ?

      Comme dit parfois mon mari :
      les Blancs peuvent vivre sans les Arabes et leur apport civilisationnel.
      Par contre, les Arabes seraient bien emmerdés sans la technologie des Blancs (frigo, voiture, avions, smartphone etc).


    • @Bruno
      non non je réponds parfaitement à ton commentaire ou tu sembles mépriser ( ce n’est même plus de la négligence) l’apport des arabes dans le domaine scientifique.
      Tu as un parti pris.
      Ces quelques découvertes ont été majeurs. La preuve, pour certaines, elles sont enseignées à tout nos écolier et collégiens Français et dans le monde. Tu vois certaines découvertes en valent des milliers d’autres.
      ensuite tu dis clairement n’importe quoi en disant que pour une grande part leur paternité sont contesté. C’est plutôt le contraire.
      Et puis tu dis n’importe quoi en supposant que je suis arabe. Ou ai je dis cela ?
      C’est triste ces conclusions avives.

      Enfin bref, le vrai savoir est dans les livres mais visiblement dans des discussions de comptoir pour d’autres.


    • @Rétablir la vérité

      Tu délires complètement.
      Quand à la valeur des inventions, effectivement l’invention du transistor vaut 1 000 000 de fois celle de la théière.

      Après j’espère pour toi que tu n’es pas occidental ou Chinois (qui sont avec les indiens et les perses à l’origine de beaucoup de découvertes que les arabes se sont attribués), car outre le fait que tu es complètement inculte, ça voudrait aussi dire que tu es masochiste et dans la détestation de ta civilisation

      De plus, j’ai bien compris que le "kabyle" et "rétablir la vérité" sont la même personne, et que donc tu es kabyle. Mais franchement je m’en cogne complètement, tu dis n’importe quoi quand même.


    • @Bruno

      Je suis adepte de la vérité contrairement à toi.
      Qu’importe mes origines, je ne nie pas l’apport d’une civilisation que tu sembles clairement mépriser. Aucun masochisme quand on remet les pendules à l’heure. Que ça te plaise ou pas, les faits sont là mais en étalant ton inculture, tu ne le vois pas.

      Théière ? Une drôle d’allusion subliminale.
      Le transistor c’est rien à côté de l’apport de l’algèbre. Tout comme beaucoup de brevets n’auront même pas vu le jour sans l’algèbre. Tu ne semble pas comprendre (par ton inculture ?) que la science est une continuité qui s’appuie sur les découvertes précédentes et qu’elle est accessibles à toute civilisations. Que ça te plaise ou non, c’est ainsi.

      Si ça te plait, pour toi, je suis le kabyle.


    • @Rétablir la vérité

      Tu continues à dire n’importe quoi.
      L’algèbre était utilisé par les Egyptiens et à Babylone et n’a pas DU TOUT été inventé par les arabes même si ils ont mis leur pierre à l’édifice.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Chron...

      Et d’ailleurs si tu étais moins malhonnête, tu te poserais justement la question de l’apport de l’Egypte, de la Chine, de l’Inde, de la Grèce antique, et des Romains aux "découvertes" des arabes....

      Quant à ton délire relatif au continuum scientifique, c’est exactement le contraire, et tu montres à nouveau ta parfaite inculture et ton parti pris, bien au contraire les découvertes scientifiques fonctionnent par palier et par cliquet : Ex Einstein et la relativité et dans la foulée Niels Bohr, ou la découverte de l’électricité ou de la machine à vapeur, ou du transistor (oui je sais les arabes c’est mieux). Le seul continuum scientifique majeur et révolutionnaire sans interruption qu’on peut vraiment identifier, c’est celui des révolutions industrielles (de vers 1800 à maintenant), auxquels les arabes n’ont pas participé.

      De surcroît, contrairement à nouveau à ce que tu racontes, de nombreuses inventions ont été découvertes à plusieurs endroits à la fois à des époques différentes, puis oubliées et réinventées ensuite, ce qui montre que les découvertes des anciennes civilisations ne sont pas irremplaçables, mais se décalent dans le temps. Ce point aussi, si tu étais moins malhonnête, devrait te faire réfléchir.

      Ton délire sur le fait que sans les arabes on serait encore au Moyen Age en dit très long sur ta méconnaissance profonde des sciences et techniques et de leur histoire, et notamment ta leçon sur l’algèbre est ridicule, pourquoi ne pas prendre plutôt la roue ? Ce sont les arabes aussi ? Là encore le fait de choisir un progrès ancien (l’algèbre, même si d’ailleurs c’est faux comme je l’ai montré plus haut) et de le hiérarchiser par rapport à un autre moderne (le transistor) montre clairement ton parti pris et ton incompréhension sur une invention (l’algèbre) qui s’est construite sur plusieurs civilisations sur plusieurs millénaires...

      En tout cas, le constat est clair, ça fait 500 ans que les arabes sont complètement out au niveau scientifique, et en plus ils sont sur une pente ultra descendante.

      Tu es un digne défenseur du Wakanda, les blancs doivent tout à l’Afrique et aux Arabes et sont redevables pour l’éternité de tout ce qui leur appartient et leur appartiendra.


    • @Bruno

      En plus de ne pas avoir de culture, tu fais dire au gens ce qu’ils n’ont pas dit.
      En premier point : j’ai jamais dis que les arabes avaient inventé TOUTE l’algèbre. Mais que le mot decoulait de l’arabe et qu’ils avaient grandement contribués au développement de ce domaine.

      En deuxième point : j’ai jamais dit que je ne étais pas penché sur d’autres civilisations.

      En troisième point :
      Tu montres encore une fois ton inculture. La preuve Einstein a pu découvrir (si c’est bien lui hein et pas Laplace et Lorentz.... mais c’est un autre point de débat ) la relativité car justement il y a eu tous ces travaux physique fait avant par Newton (sur la gravité), Galilée et autres.
      Il est logique de penser que ce genre d’innovation ne se font pas avant un cheminement et des raisonnements de base. Pour schématiser encore, (car c’est ce qu’il faut avec toi) on n’invente pas le compliqué avant le simple.
      L’invention de la voiture, son moteur, son électronique a suivi globalement un chemin. D’abord l’invention de la roue....
      Le transistor ne s’est pas fait sans les découvertes sur l’électricité et autres avant. Des découvertes bien plus importante que le transistor dans le fond car c’est la base. (C’est mon avis)

      Je n’argumenterais pas avez tes histoires de Moyen Âge car tu me fait dire ce que je n’ai clairement pas dit. Tu confond tes interlocuteur entre moi et le Kabyle donc ça craint.
      Aussi j’espère que ton savoir n’est pas basé quasi exclusivement sur Wikipedia comme beaucoup de jeune actuellement mais sur la lecture d’article et de livre sérieux.

      Théière et maintenant Wakanda ça en dit long encore sur toi.


    • @Rétablir la vérité

      "En troisième point" :
      C’est exactement ce que j’ai dis tu n’as, une nouvelle fois ni lu ni compris ce que j’ai marqué. D’autre part et je le répète simplement pour que tu le comprennes, toutes les technologies se construisent forcément à partir des autres. Ta démonstration est digne du Wakanda (dont tu es probablement originaire). Et je confirme que l’invention du transistor est plus importante que celle de la théière. Justement c’est le continuum scientifique dont je parle, et dont tu n’as visiblement pas compris la subtilité
      Je vais résumer à nouveau :

      Civilisations anciennes ==> découvertes identiques ou partiellement identiques dans des lieux différents à des époques identiques ou différentes par plusieurs civilisations différentes / décalables dans le temps / inventions / oublis / redécouvertes
      ==> empilement, enchaînement, et caractère unique d’une découverte ne sont pas la règle

      Continuum depuis 1800 ==> tout s’empile et se complexifie directement ==> ex : transistor ==> ordinateur ==> informatique quantique

      "Aussi j’espère que ton savoir n’est pas basé quasi exclusivement sur Wikipedia comme beaucoup de jeune actuellement mais sur la lecture d’article et de livre sérieux."

      Oui, oui bien sur. Pour affirmer que les arabes ont un apport scientifique supérieur du fait de leur contribution à l’algèbre, par rapport à l’invention du transistor, il faut soit être wakandais, soit à la ramasse, je te laisse choisir.
      ( PS :beaucoup de jeune(s).... d’article(s), et de livre(s) 3 fautes dans une même phrase, ça pique, et en dit long sur le nombre de livres que tu as du lire...)

      "Théière et maintenant Wakanda ça en dit long encore sur toi"
      C’est l’inverse, c’est ta civilisation pas la mienne, c’est sur toi que ça en dit long


    • Cher Buuno,



      Le seul continuum scientifique majeur et révolutionnaire sans interruption qu’on peut vraiment identifier, c’est celui des révolutions industrielles (de vers 1800 à maintenant), auxquels les arabes n’ont pas participé.



      Pas tout à fait, il y a la Grèce des VIe-IVe siècles, avec quelques très grosses continuités dont la plus célèbre est celle de la question de l’universel chez Socrate-Platon-Aristote et les premiers « laboratoires de recherche » autour des grands penseurs. Puis les écoles néoplatoniciennes alexandrines (pas très révolutionnaires, elles, c’est vrai, mais si raffinées) jusqu’à l’arrêt imposé par l’arrivée des musulmans. Et il y a aussi la mutation des écoles cathédrales en universités aux XIIe-XIIIe siècles, un autre gros morceau, qui a préparé l’expansion du XIXe et du XX dont vous parlez..

      Pour le reste, je n’ai pas la moindre nuance à apporter, c’est impeccable


    • @bruno

      encore une fois tu brilles par ton inculture crasse et par le fait que tu me prêtes des propos que je n’ai pas tenu.
      Je n’ai pas lu tout ton message tellement tu es ennuyeux, peu cultivé et malhonnête dans y’a démarche. Un coup j’ai dit telle chose que je n’ai pas dite, au prochain je suis le kabyle et maintenant du Wakanda.
      Donc OK tu as raison si tu veux.


  • Brillant et terrible constat de Bernard Lugan, sur la situation africaine en général et celle du Mali en particulier …..
    Ainsi que je le pense depuis de longues années, la France aurait dû retirer jusqu’à son dernier soldat de toute l’Afrique dès le lendemain des indépendances et laisser ces gens se débrouiller entre eux …..
    La "Françafrique" est une catastrophe absolue depuis le premier jour et de nos jours, cela fait déjà soixante ans que nos soldats vont régulièrement mourir la bas en pure perte et il faut mettre fin à ce scandale de toute urgence !!!

     

    • Tout à fait d’accord. Je suis indigné par les vidéos qui circulent sur la "toile". Notre pays est accusé de tous les maux. Mais c’est vrai aussi que nos dirigeants sont élus démocratiquement et qu’il n’est pas absurde de nous adresser des reproches. Il faut expliquer sans cesse que la démocratie n’est pas, n’a jamais été le gouvernement du peuple. N’en déplaise au Républicain Lincoln


  • Nous sommes à une époque où les armées servent à faire du fric par la force et pas pour la majorité, comme en Algérie.

     

    • Mettre l’armée de défense Algérienne au même niveau que l’armée d’occupation Française ?
      L’armée Algérienne ne c’est jamais déployer dans un pays étranger pour y imposé la saisies de ressources ou de quelconque domination.
      Vôtre raccourci est soit de la malhonnêteté intellectuel dans une tentative d’attisé encore plus de ressentiments entre français de " souche " et de " branches ", soit de l’ignorance.
      Dans les deux cas je ne vous envie pas ...


    • @ Cm

      Faudrait savoir dechifrer un texte avant de s’emporter : le type va dans votre sens...

      C’est drôle, ces "musulmans" qui s’emportent pour des niaiseries dans les coms... vous faites exprès ?


  • La problème, c’est de trouver une motivation profonde à la colonisation de ces quelques bandes de bédouins se déployant sur un espace immense. La colonisation d’autrefois avait eu comme moteur la méfiance portée au menées anglaises. Il fallait s’y mettre avant les anglais. C’est de cela qu’est sortie la colonisation française en Afrique. L’intérêt portée aux populations était secondaire.Elle est venue après.

    Il faudrait donc en effet susciter un effet de concurrence entre états européens, par exemple pour éviter que les chinois ne bouffent toute l’Afrique. Cela dit, les laisser se répandre en Afrique, c’est une manière de les démoraliser pour longtemps.


  • Ce pays n’a plus de politique personnelle depuis 1940 (certains disent 1814 voire avant). Ce n’est plus que la voiture-balai des anglo-saxons.
    Je comprends que l’auteur qui ne peut l’ignorer se tait à cause de la censure.
    Sinon les pays d’Afrique (comme l’Asie du sud-est ou l’Amsud) vont mal par leur démographie galopante.


Commentaires suivants