Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tirs contre les inspecteurs de l’Onu en Syrie : mission suspendue

Des tireurs embusqués non identifiés ont ouvert le feu sur un véhicule des inspecteurs de l’Onu alors qu’ils se rendaient sur le site de la banlieue est de Damas où des armes chimiques auraient été employées la semaine dernière. La mission a été suspendue.

"Le premier véhicule de l’équipe d’investigation sur les armes chimiques a été délibérément pris pour cible à plusieurs reprises par des tireurs embusqués non identifiés dans la zone tampon", a déclaré un porte-parole des Nations unies. Il a ajouté que le véhicule en question était désormais inutilisable et qu’un autre avait été demandé.

Un peu plus tôt, un photographe de l’AFP avait vu les inspecteurs partir à bord d’un convoi de cinq voitures, escorté par les services de sécurité syriens. Ils devaient se rendre notamment dans la région de la Ghouta orientale, où l’opposition et les pays occidentaux accusent l’armée d’avoir tué des centaines de civils dans une attaque à l’arme chimique la semaine dernière.

Tirs de mortiers

Dans le même temps, deux tirs de mortier ont touché lundi un quartier protégé du centre de Damas dans lequel se trouve l’hôtel où sont logés les inspecteurs de l’ONU. D’après les médias officiels syriens, les tirs ont été conduits de manière locale et sont le fait de "terroristes". L’agence de presse Sana a fait état de trois blessés.

Le régime de Damas a donné le feu vert à la mission des inspecteurs mais Washington et Londres ont déploré que le régime syrien ait tardé à autoriser les experts de l’ONU à se rendre sur place, permettant la disparition de preuves.

Mise en garde russe

De son côté, la Russie a mis en garde les Etats-Unis contre les conséquences "extrêmement graves" d’une possible intervention militaire en Syrie sur une région "où des pays comme l’Irak ou la Libye sont toujours déstabilisés".

Le président syrien Bachar al-Assad a quant à lui qualifié d’"insensées" les accusations occidentales sur l’attaque chimique perpétrée par son régime. Il a prévenu les Etats-Unis que leur projets d’intervention militaire en Syrie étaient voués à l’"échec" dans une interview au quotidien russe Izvestia.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et pas un seul laquais de la Presse-aux-ordres, pour ne serait-ce que poser tout haut la question : le Gouvernement syrien est-il débile au point d’utiliser des armes chimiques, au moment-même où se joue sa survie, sur cette question ?

    Une validation de plus, pour ceux qui veulent bien ouvrir grand les yeux, de ce qui est expliqué sur E&R !

     

    • C’est exactement ce que je dis depuis la première fois qu’on à parlé des armes chimiques. Les USA avaient prévenu dès le début du conflit qu’ils n’interviendraient que si le régime utilisait ce type d’armement. Le gouvernement Syrien (qui soit dit en passant dispose d’une force armée colossale) serait donc assez stupide pour braver la seule interdiction formelle qui lui a été donnée ?


  • Les choses se précisent on dirait... Si les révolutionnaires démocratiques décapiteurs de curés, égorgeur d’innocents et proxénètes des enfants sont responsables de l’attaque chimique on fait quoi ?
    On envoie des troupes aider le régime du Boucher de Damas à s’en débarrasser ? On renverse les gouvernements des pays du club des gentils qui ont rendu l’attaque possible ? L’opération va représenter un gros travail, il y a pas mal de monde concerné, la France, le Royaume-Unis, les USA, la Jordanie, le Liban, la Turquie, toutes les monarchies du Golfe ainsi qu’Israel.

     

    • bonjour

      L’expression "boucher de Damas" s applique aux éventreurs bouffeurs de viscères que Poutine a montré à Cameron . Sinon c est le triumvirat Fabius Levy Juppé qui utilise cette expression à lui soufflé par les officines de la CIA .


    • #503687
      le 26/08/2013 par le_defenseur_de_peu_de_liberté
      Tirs contre les inspecteurs de l’Onu en Syrie : mission suspendue

      surtout que les Etats unis ont vraiment la mémoire courte, ils ne se rapellent pas d’avoir fermé les yeux concernant les armes chimiques dans irak 1.0

      http://www.scribd.com/document_down...

      Je pense qu’en France, on devrait promulger une loi sur la santé mentale de nos dirigeants, en effet, certains auraient besoin de soins de toute première urgence.

      Au mieux, la structure lacunaire entre leur cerveau et la circonférence de leur crâne est plus abyssale que l’on ai imaginé...



  • Des tireurs embusqués NON IDENTIFIES ont ouvert le feu sur un véhicule des inspecteurs de l’Onu alors qu’ils se rendaient sur le site de la banlieue est de Damas où des armes chimiques auraient été employées la semaine dernière. La mission a été suspendue.



    Cà c’est du hasard , çà c’est de la coincidence
    Une nouvelle mission pour Dupond-Dupont
    Nos fins limiers découvriront-ils à qui profite le crime ?
    Suite au prochain épisode...Mazel Tov quel suspense


  • C’est signé . Il n’est meme plus besoin aux inspecteurs d’aller plus loin .


  • ça m’aurait étonner que la mission de l’ONU puisse arriver à ses fins !!!
    Quelques nervis,quelques coups de feu et personne n ’ira voir les cadavres comme en Sicile !!!

    Gros,gros comme une maison....et bonjour la désinformation !


  • En tout cas ce ne sont pas les rebelles qui escortais les inspecteurs, donc on peut supposé que les attaques ont été faites par les envahisseurs, de plus il est certains que les preuves n’aurais de toute manière rien apporté au conflit vue la volonté des états sionistes à vouloir mettre un terme à la Syrie.

    Ne comptez pas sur l’occident pour changer de veste tant que les gouvernements resterons ainsi, actuellement il y a plus de chance de voir une 3eme guerre mondiale qu’une réconciliation, mais n’abandonnons pas, trouvons un moyen de détruire le sionisme.


  • Comme dit Meyssan, les inspecteurs sont des délégués des Etats et comme y a pas de structures neutres, souvent des espions qu’on infiltre.


  • Absolument TOUT est possible à partir de maintenant, regardez donc Fabius partout venir dire qu’ils ont des preuves et qu’il faut commencer à attaquer. Aucun "journaliste" n’a les couilles de lui demander de quelles preuves il dispose, que n’auraient pas le reste du monde.


  • Les Anglo-Sionistes sont prêts à tout, n’ont aucune limite dans l’ignominie et la cruauté
    Je suis vraiment pessimiste. Rien ne les arrêtera.

    À midi, Samuel Etienne a dit qu’il y avait un risque que les preuves aient été supprimées.
    En gros : pas preuve ! C’est une preuve !

    À ce niveau de malhonnêteté on peut pas lutter.

     

    • non on ne peut plus lutter

      j’ajouterais que cette propagande à un second effet : on galvaude la notion d’arme chimique. on banalise l’idée, En fait et au final, on en rend non seulement vraisemblable mais même possible l’utilisation. Ce qui va tomber sur les Syriens ne sera pas beau à voir.


  • Ceux qui tirent sur les inspecteurs de l’ONU en Syrie ne doivent même plus savoir ni pour qui ni pourquoi ils font la guerre, ils agissent comme des individus sans neurone, c’est tout simplement des abrutis et c’est eux qui veulent le départ du Président Assad... Quels cons !

     

    • Oh si ils savent ... ! ;-))

      je ne crois pas qu’ils se battent pour Israêl ... (ce n’est qu’un effet de bande , comme au billard) Mais plutôt contre l’Iran ...

      Iran premier fournisseur de pétrole de la Chine ...
      (au delà même du baratin sur des velléités de possession d’armes atomiques [car le meilleur moyen de les pousser à en vouloir EST justement de leurs interdire !] ou des fables sur le support accordé aux groupes terroristes du genre Hezbollah )

      une fois cela posé , la question à 100 Euros est ,tout comme dans l’utilisation de ces armes ou des tirs sur les inspecteurs , "Mais à qui donc profite le crime ?"

      (Au hasard , évidemment ... QUI est le premier concurrent de la Chine ? QUI voit son statut de super-puissance hégémonique remis en question par les chinois ? Cherchez un peu ... ça commence par U. ?.?. ;-)) )

      faisant du contrôle de gestion et ayant été cornaqué par un maître de la chose : il n’y a QUE 2 questions importantes dans toutes les histoires =
      1° A qui profite le crime ?
      2° comment cela est arrivé ?

      avec ces seules deux réponses , on peut réduire la quasi-intégralité des problèmes ! ;-))


  • De toutes façons ... arrêtons de plaisanter un peu ...

    La messe était dite d’avance !

    COMMENT peut on croire un groupe de gens supposé défendre le droit , la veuve et l’orphelin , le bon-sens , qui déclarent :" Si nous trouvons des preuves = on y va ; Si nous ne trouvons pas de preuves =c’est qu’ elles ont étaient effacées , ce qui en soit EST une raison suffisante pour y aller !"

    la raison (le contraire de la folie) pourrait objecter qu’avec un tel discours = A quoi bon avoir une inspection ... Puisque le résultat sera le même ... ! ;-))

    Perso. , je parie un Malabar à moitié mâchouillé avec quiconque que c’est Fabius lui même qui ira montrer une fiole d’ agent neurotoxique à l’ ONU en disant : "Ceci est la preuve absolue du crime se déroulant sous nos yeux ..." (comme un certain sbire de G.W.Bush ...)

    c’est vrai qu’en matière d’empoissonnement , il a une expérience que peu d’hommes politiques ont ... ;-))


  • Bientôt on accusera Bachar d’utiliser un "langage codé" suite à "disparition" des preuves, voyez ce que je veux dire ?...

    C’est exactement la même logique puisque ce sont exactement les mêmes aux manettes. Je crois qu’Auschwitz on peut "oublier", ça ne servira à terme même plus leur "zintérêts".

    Céline nous avait prévenus, des guerres mondiales à la pelle, en veux-tu en voilà ! Et comme par un pur hasard, tout près du "pays" en question.

    Allez, cette fois je sens que la messe est dite. C’est la bataille pour Jérusalem capitale du monde qui va commencer...

    Hervé


Afficher les commentaires suivants