Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Weinstein utilise le MOSSAD pour faire taire ses victimes

Les révélations se poursuivent dans l’affaire Weinstein, l’un des plus gros scandales sexuels de ces dernières années. Ce mardi, le New Yorker, l’un des journaux à l’origine de l’affaire, raconte comment le producteur s’était attaché « une armée d’espions » pour faire taire ses présumées victimes.

 

[...]

Selon le magazine, il a en effet employé des moyens colossaux pour tenter d’enrayer les révélations.

Dans cette optique, il utilisait, par l’intermédiaire de ses avocats, les services d’ex-agents secrets israéliens du MOSSAD enquêtant sous de fausses identités, affirme le New Yorker. Selon l’article, le producteur en disgrâce a déployé cette « armée d’espions » depuis au moins l’automne 2016.

Le New Yorker cite des dizaines de documents et sept personnes directement impliquées dans les efforts du producteur déchu pour empêcher en vain la publication d’accusations à son encontre. D’après l’hebdomadaire, une ex-agent israélienne, employée de la société Black Cube, dont le contrat prévoyait au moins 200 000 dollars d’honoraires, a notamment contacté l’actrice Rose McGowan, l’une des principales accusatrices, en prétendant être une militante pour les droits des femmes. Elle a enregistré en secret des heures de conversations avec McGowan, qui s’apprête à publier ses mémoires, The Brave, un livre qui inquiéterait Weinstein.

Lire l’intégralité de l’article sur lci.fr

La connexion israélienne, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents