Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À Chicago s’ouvre le sommet de l’OTAN

À Chicago s’ouvre le sommet de l’OTAN. Les représentants de plus de 50 pays de l’alliance et de ses partenaires sont arrivés dans cette ville.

Les principaux sujets sont - le système de l’ABM, l’Afghanistan et la réforme de l’appareil militaire. Les membres du sommet devront communiquer derrière les cordons denses de police et de militaires qui les protégeront contre mille manifestants venus de tous les états pour appeler les militaires et les politiques à arrêter les guerres et à dépenser l’argent pour les objectifs civils. Le correspondant de la Voix de la Russie a visité le camp de l’opposition et une des actions.

Il n’est pas difficile de trouver « les occupants » – ceux-ci parlent de leurs actions dans le Facebook, Twitter et sur le site qui s’appelle : « Occupy Chicago ». Après les heurts avec la police vendredi dans le centre de Chicago, samedi, les manifestants se comportaient plus tranquillement.

Probablement, ils accumulent les forces pour les meetings principaux de dimanche. Quoi qu’il en soit, l’action à la périphérie de Chicago s’est passée paisiblement. Des punks, des féministes, des retraités, des jeunes se sont réunis sous quelques dizaines de différents slogans, dont l’essentiel était celui-ci – « Dépensez l’argent pour la santé publique, et non pour la guerre ».

« Montrez-moi de quoi la démocratie a l’air ?! La voici ! » Et « le maire Rom, ne prive pas ma mère d’assistance médicale ! ».

Les opposants qui protestaient tout récemment à Wall-Street contre l’avidité des banquiers, ont maintenant de nouveaux slogans. Ann Right, membre de l’action, a expliqué à la Voix de la Russie comment ils sont liés.

" Moi, je suis le colonel de l’armée américaine en retraite. J’ai servi dans le corps diplomatique et travaillé à l’OTAN. Et aujourd’hui, je suis venue ici pour dire : ce que font maintenant l’OTAN et les États-Unis, entraînant d’autres pays dans les guerres, - c’est incorrect. Moi, je suis ici pour les appeler à cesser ces guerres. Ici se sont réunis les gens ayant différentes vues politiques et différentes convictions. Je soutiens les jeunes du mouvement « Occupy ». Nous sommes inquiets à cause des dépenses immenses de l’État pour les opérations militaires des États-Uni ".

Presque mille personnes se sont réunies pour participer à l’action. Et encore une centaine de journalistes. La police (en tout, une quinzaine d’officiers) ne sont pas intervenus dans l’événement. Parfois, les gardiens de l’ordre prenaient même des tracts et causaient avec les militants. Plusieurs membres du meeting sont venus d’autres états. Gabriel, 26 ans, a raconté qu’il habitait à New York et avait traversé la moitié du pays pour exprimer son opinion.

" Je suis venu en autobus. Le syndicat national des professionnels de la santé a fourni le transport pour que toutes les personnes intéressées puissent venir. Moi, je suis ici, parce que je ne suis pas d’accord avec l’événement : les États-Unis et d’autres pays dépensent des sommes immenses d’argent pour les armées et les opérations militaires - nous devons dépenser ces moyens pour la formation, la santé publique, le transport etc ".

Les habitants se joignaient aux manifestants. Voici ce qu’une habitante, Vicky, a dit dans lors d’une interview à la Voix de la Russie :

" Nous vivons dans le voisinage et nous sommes venus pour écouter les manifestants. Je partage leurs craintes. Ils ont confiance en leurs forces, et je respecte cela. Je suis fière que nous ayons le droit de nous exprimer ".

Après le meeting dans le parc, la foule de manifestants est partie vers la maison du maire de Chicago, pour protester contre les plans de la clôture des hôpitaux. L’action s’est passée paisiblement, ce qui n’est pas toujours le cas. Dans la nuit de vendredi à samedi, trois militants étaient arrêtés, accusés de terrorisme. La police trouve qu’ils préparaient les cocktails Molotov, « les occupants » eux-mêmes on dit qu’ils n’avaient fait que brasser la bière maison. Dans tous les cas, à Chicago, on prend des mesures de sécurité sans précédent, et le centre de congrès où se passera le sommet est entouré par les militaires et la police.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #155733
    le 21/05/2012 par simplesanstete
    À Chicago s’ouvre le sommet de l’OTAN

    Chicago, capitale du gangstérisme certifiée, c’est bien connu et même trop.


  • #155740
    le 21/05/2012 par blackeagle988
    À Chicago s’ouvre le sommet de l’OTAN

    L’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord...


  • #155942

    Les povs’européens sont en train de se faire vendre très diplomatiquement toute la technologie militaire américaine et comme des petits moutons ils suivent le loup usa leader ; ont-ils d’autres choix ? Tantot c’était les banques qui font faillite aux usa le tour est aux budgets militaires qui ne suffisent plus à maintenir les dominations worldwide ! Ainsi les usa s’enrichissent par les banques (faillites) et par la vente forcée de son industrie militaire : résultat la balance commerciale US se portera très bien et on s’en fou des dommages collatéraux sur les peuples innocents !
    Ou est la morale de ces complots ; ah j’oubliais hollywwood !


  • #155943

    Les pouvoirs absolus sont là chers amis en plein démocraties et peut-on encore parler de faschisme ou de dictatures ?


  • #155958
    le 22/05/2012 par franchouillard
    À Chicago s’ouvre le sommet de l’OTAN

    le maire de chicago :rahm emmanuel ( sioniste de la pire espece )
    l’université de chicago : une création de rockfeller