Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bolsonaro : "Arrêtez de dire des idioties sur le Brésil, Macron, vous ne connaissez pas votre pays"

Réagissant aux propos du président français préconisant d’augmenter la production de soja en Europe afin de protéger la forêt amazonienne, son homologue brésilien lui a recommandé d’arrêter « de dire des idioties ».

 

Le 14 janvier, le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé son homologue français Emmanuel Macron de dire des « idioties » lorsqu’il affirme que la dépendance de l’Europe au soja brésilien « cautionne la déforestation de l’Amazonie ».

« Pour l’amour de Dieu, Monsieur Macron, n’achetez pas de soja brésilien, comme ça vous ne déforesterez pas l’Amazonie. Achetez du soja en France », a déclaré ironiquement Jair Bolsonaro dans sa communication hebdomadaire en direct sur les réseaux sociaux.

« Arrêtez de dire des idioties, Macron, vous ne connaissez pas votre pays et vous n’arrêtez pas de donner votre opinion sur le Brésil », a ajouté le président conservateur, qui depuis son arrivée au pouvoir en 2019 a eu de nombreux différends avec Emmanuel Macron sur les politiques environnementales. Le 12 janvier, le locataire de l’Élysée avait préconisé d’augmenter la production de soja en Europe pour être « cohérent » avec les « ambitions écologiques » de la France. « Quand on importe du soja qui est fait à marche forcée sur de la forêt détruite au Brésil, nous ne sommes pas cohérents avec nous-mêmes », expliquait alors Emmanuel Macron dans une vidéo accompagnant un message sur Twitter.

Cette déclaration avait déjà valu au chef de l’État une réplique, dès le lendemain, du vice-président brésilien Hamilton Mourao. « Monsieur Macron ne connaît rien à la production de soja au Brésil. Notre production de soja se fait dans le Cerrado [une région de savane au sud de l’Amazonie] ou dans le sud du pays. La production agricole en Amazonie est infime », déclarait Hamilton Mourao. « Macron a relayé les intérêts protectionnistes des agriculteurs français, rien de plus, ça fait partie du jeu politique », avait-ajouté, estimant que le discours du président français était adressé à un « public interne ».

En 2019, Jair Bolsonaro avait eu de vifs échanges avec Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux après des critiques du président français sur la multiplication des incendies en Amazonie. Le président brésilien avait alors eu une remarque sur le physique de Brigitte Macron.

À relire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Énième épisode sans intérêt d’une joute verbale entre deux traîtres à leurs pays.

    Même si Bolsonaro dénonce à raison le confinement, il n’en est pas moins un vendu. Son gouvernement a fait foirer le partenariat avec SinoVac (vaccin "traditionnel" chinois développé en partenariat avec un institut brésilien) pour, dans la foulée, commander pléthore de doses à AstraZeneca.

    On pourrait aussi parler des privatisations à grande échelle, du chômage et de l’uberisation massive qui touchent des dizaines de millions de brésiliens. En dépit des apparences, Bolsonaro n’a rien d’un Trump. C’est juste un clown qui fait semblant de gouverner et comprend très mal les vrais rapports de force.

     

    • C’est le SEUL chef d’État qui dénonce l’arnaque du Covid et déclare qu’il ne se fera pas vacciner ! Je crois qu’il est temps d’émigrer au Brésil chez le président Bolsonaro !


    • @ l’homme de Rio : je crois que vous n’avez pas compris. Bolsonaro dénonce l’arnaque Covid, oui, c’est plutôt bien et honnête de sa part. Mais vouloir y émigrer n’a pas de sens dans la mesure où le Brésil d’aujourd’hui n’offre aucune perpective économique, à moins d’être propriétaire de centaines de têtes de bétail ou d’hectares de plantations.

      Industrie et services publics en lambeaux = les brésiliens moyens se débattent dans des call-center ou au volant d’un Uber pour 1000 reais/mois alors qu’avec l’inflation, le panier de la ménagère atteint 700 reais. Logiquement, les jeunes se prennent à rêver d’émigrer vers l’autre hémisphère... Y compris ceux qui ont voté pour Bolsonaro à la dernière élection.

      À la décharge de Bolsonaro, la situation actuelle est le fruit d’une lente dégénérescence amorcée par les "élites" brésiliennes depuis des décennies. Mais lui n’a rien fait pour inverser la tendance.


  • C’est beau la Mondialisation : détruire la plus belle forêt du monde (et ses habitants) pour gaver nos poulets et nos vaches.
    Et puis surtout faudrait pas que nos agriculteurs revoient leur mode d’élevage...


  • Il est évident depuis longtemps que c’est la surconsommation de viande qui est la première cause de déforestation. Tout végétarien ou vegan est au fait de cette information cruciale et en connait bien les chiffres inhérents.

     

    • Pleinouest, vous allez encore vous faire allumer par les bouffeurs de steacks avec votre remarque !
      Mais que les viandards se rassurent, Klausli Schwabli a un plan pour eux aussi, c’est lui et ses sbires qui décideront la quantité de bidoche qui pourra être consommée.


    • non, la cause première est l’explosion démographique et l’émergence d’une classe moyenne pléthorique dans les pays en voie de développement, qui veut (ce que je comprends) mener une vie semblable à la notre

      on pourrait tout à fait manger de la viande sans déforester si nous n’étions pas bientôt 8 milliards, surpopulation qui se traduit également par une bétonisation croissante de nos terres (faut bien loger tout ce beau monde, et comme personne n’accepte de voir son niveau de vie diminuer et veut son confort...)

      les écologistes deviendront sérieux le jour où ils comprendront que la plupart de nos maux en matière d’écologie proviennent de la surpopulation, et soutiendront des politiques visant à la réduction drastique de la natalité mondiale

      il faut choisir : soit on choisi la qualité (de vie) soit on choisi la quantité (avec une destruction certaine de la qualité de vie pour tous : le gâteau ne grandit pas alors que nous sommes de plus en plus nombreux à nous le partager)

      avec la robotisation croissante de la société, nous perdront 50% de nos emplois d’ici quelques décennies, il n’y a donc aucun intérêt à soutenir une démographie mondiale galopante : nous avons besoin de cerveaux, pas de ventres

      vivons moins nombreux, avec la possibilité d’avoir de grands logements, de pouvoir manger ce que l’on souhaite, d’avoir de l’espace entre les gens, ... le tout dans le respect de notre environnement


    • @pleinest88,

      Vous négligez une donnée (inconnue) dans votre équation : quid de la matière première à transformer pour en faire de l’énergie à alimenter vos robots, quand bien meme il aurait été établi une politique d’eugénisme à priori ou/et à posteriori ?
      Pour l’exemple, la consommation énergétique d’un téléphone portable, le temps de sa durée de vie « obsolète » quant à son utilisation, représente quelque chose comme 10% : tout le reste est utilisé pour sa fabrication, à commencer par le premier coup de pelle mécanique à extraire les minerais qui le composent, tous transports et marketing compris, lesquels absorbent quelques combustibles fossiles (et donc contrairement aux minerais, pas recyclables.
      Plus loin encore, le Ponzi qui sied au Kapital nécessite toujours plus d’entrées au sein de la base, pour agrandir la surface de son taux de profit...


    • @pleinest88. Discours typiquement mondialiste ! Je te signale que l’Europe est en dénatalité ! Alors le slogan " on est trop nombreux sur terre" ne fait que culpabiliser les blancs et n’a aucun effet sur les populations prolifiques !


  • Cette remarque de Macrotte est d’autant pus idiote que produire du soja en France avec les périodes de sécheresse estivales que l’on connaît est loin d’être évident... À moins de pomper comme des malades dans des nappes phréatiques déjà surexploitées ,ce qui est particulièrement écologique !


  • Il est évident depuis longtemps que c’est la surconsommation de viande qui est la première cause de déforestation. Tout végétarien ou vegan est au fait de cette information cruciale et en connaît bien les chiffres inhérents.

     

    • Bien sûr ...

      Les gens ne sont pas déjà assez des veaux comme ça, on va carrément les transformer en herbivore.

      Et après ça se demande pourquoi ça se fait boviner ... Rien d’étonnant, on est ce qu’on mange, si t’es un bouffeur de salade, tu ramperas pour manger. Si t’es un chasseur, tu te sortira les doigts, c’est tout une mentalité.

      Et je mange de la viande deux fois par jour, rien à foutre de l’Amazonie. L’Humanité a pas galérer pendant des siècles de guerre et de misère pour qu’on bouffe des graines comme des pigeons.


    • " Darwin "

      Tu connais rien à la vrai cuisine végétarienne , la cuisine Hindou , qui utilise beaucoup de produits laitiers ... et un océan de recettes plus succulentes et bourrative les unes que les autres !!!


  • Le Trump brésilien en plus sérieux et plus fiable !

     

    • Au contraire : Trump, quels que soient ses défauts, était au moins un nationaliste qui défendait plus ou moins les intérêts de son pays.

      Bolsonaro, lui, est l’agent des étrangers (américains), soutenus par les élites financières et militaires, pour déstabiliser les régimes autonomes comme Cuba.




    • Bolsonaro, lui, est l’agent des étrangers (américains), soutenus par les élites financières et militaires, pour déstabiliser les régimes autonomes comme Cuba.



      Voilà. Ajoutons encore qu’au Brésil, il n’y a pas plus hostile au Venezuela de Chavez et Maduro que Bolsonaro et ses partisans.

      On peut aussi rappeler que Bolsonaro est converti au protestantisme évangélique. Si le protestantisme est ancré aux USA depuis l’époque des colonies britanniques, il n’en va pas de même au Brésil, historiquement catholique, où les diverses obédiences évangéliques ont été implantées à des fins de subversion idéologique dans les années 70. Un politicien américain de confession évangélique, c’est somme toute assez normal aux US. Par contre, chez un politicien brésilien, c’est quelque chose de plus suspect.


    • @Jean C. Jusqu’à preuve du contraire Bolsonaro est bien catholique et pas " chrétien évangéliste ", encore moins "converti" ! Par contre il a été élu et soutenu par beaucoup de chrétiens évangélistes. Donc il y en a pas mal au Brésil, des évangélistes !
      En tout cas j’échangerais bien Macron pour Bolsonaro !


    • @electhor
      "Bolsonaro, lui, est l’agent des étrangers (américains), soutenus par les élites financières et militaires, pour déstabiliser les régimes autonomes comme Cuba."
      Moi j’en connais un autre qui est l’agent des sionistes, soutenu par Israël pour déstabiliser l’Iran !


  • Trump le sioniste ? ha ha ha !
    si Trump réussit son pari et fait un deuxième mandat, je vous parie une couille que qu’Israël va souffrir : le but de Trump depuis le début est d’arrêter de payer pour le monde entier, et à commencer par Israël qui est le parasite monstrueux qui pompe les USA depuis trop longtemps (rien que pour l’aide militaire, entre 1,4 et 4 milliards de dollars chaque année)

     

  • Mr Bolsonaro a dit bien plus que ça, il donne des leçons à macron de reforestation, il le traite même de menteur, etc...


  • La production de soja dans le sud du Brésil se fait dans des régions occupées initialement par une forêt tropicale dense qui n’a rien à envier à l’Amazonie (les chutes d’Iguaçu sont dans cette zone). Bolsonaro dissimule donc une part de vérité. Cela dit, le sud a déjà été presque intégralement déboisé, et ce bien avant l’arrivée au pouvoir de l’actuel président.


  • Ici, il est taxé de "président conservateur", ce qui n’est pas une insulte, mais sur un média lèche-bottes de la macronie, j’ai lu le sempiternel "président d’extrême drouââââte". Les journalopes, toujours au top (tiens, en plus ça rime !!!).


  • C’est la guerre à tous les niveaux...


  • Ceci dit, la culture du soja, c’est vrai que c’est désastreux ! Comme toutes les cultures axé sur la quantité.
    Après venant de la bouche de Macrotte, c’est l’hôpital qui se moque de la charité


  • Effectivement, la méconnaissance de la géographie brésilienne de Macron est affligeante...la production du soja n’est absolument pas dans le nord du Brésil ou se situe la foret amazonienne mais dans le centre et surtout le sud…
    La foret qui fut détruite et dont on ne parle que très peu est la matta Atlantica du nord au sud du pays en parallèle au littoral et dont 80 % fut détruite en partit pour le " pau-brasil "et l’expansion humaine sur plus de 200 ans.
    L’arrogance de Micron n’a d’égal que sa connerie abyssale…mais je pense que son peuple le mérite..


  • Qu’est-ce que Macron a dit d’intelligent, de constructif, depuis qu’il est médiatisé ?

     

  • M. €mmanu€£ Macron ne connaît rien à la France ni à son histoire. Sa seule « culture » est celle de Science-popo (+ perlimpimpin).

    À quoi un tel homme doit-il son poste ? Pour moi c’est son appartenance à des minorités qui lui vaut l’approbation du système politico-médiatique : il me paraît évident qu’il est passé par la F∴M∴ et son appartenance à une autre minorité est un secret de polichinelle ; surtout, il est banquier d’affaires (Rothschild), ce qui est un métier « de pute » comme le disait M. Minc.

    Il a donc toutes les « qualités » qui favorisent l’ascension.


  • Déjà qu avec Hollandouille on était la risée du monde entier, que dire maintenant ?

     

  • Fais gaffe de ne pas choisir l’escalade "Manu" ... !
    L’océan Atlantique ne sera pas toujours entre toi et le Brésil ... !
    Pour ce qui est de la suite des relations internationales entre Macron Emmanuel et le reste du monde ... ..., les "alliés" de la France ont-ils du souci à se faire ... sauf les "Etats-Unis" si fidèles aux diktats français et élyséens ?


  • Bolsonaro sait comment répondre aux casse-pieds et autres blancs-becs. Ces pauvres Norvégiens ont la (de moins en moins) juvénile demoiselle Greta, et nous avons « le petit €mmanu€£ » : l’Europe file un mauvais coton !

    Eh, Manu, puisque t’en es à vouloir relocaliser l’agriculture, pense donc un instant aux usines… mais si, tu dois connaître, « ceux qui ne sont rien »… les Gaulois réfractaires… y en a pas qu’à la campagne !


  • Sur le physique de Macron on peut dire qu’il dégage la même expression d’intelligence qu’Anne Sophie Lapix ou Patrick Cohen

     

    • Non, la seule chose qu’on ne peut pas dire, c’est qu’Emmanuel Macron a un regard idiot.

      Ce type est intelligent, pas exceptionnellement mais intelligent.

      Mais il fait partie de ces mystérieux intelligents qui choisissent de se passer de la morale, mettant leur intelligence à de biens mauvais services.


    • « bien » sans « s »...


    • @LouisXIV

      Intelligent ? Les types intelligents ont bon goût, ils hurlent pas parce que c’est notre projeeeeeeet de manière caricaturale devant une foule de salariés du tertiaire, qui sont aussi cons que le type qui s’adresse à eux.

      Quand on est intelligent, on fait pas le malin en bombant le torse et en disant ’’ qu’ilqu’ils viennent me chercher ’’ .

      Dans toutes ses prises de positions, on peut constater qu’il est pas fin. Céline aurait dit de lui qu’il est lourd.

      Céline, d’ailleurs, ça c’était un type intelligent. Comme Soral il pouvait manier habilement différents registres de langage, se montrer fin en étant outrancier.

      Alors même si t’as dit ’’ intelligent, pas exceptionnellement intelligent ’’, non, ce type est une grosse merguez bien lourde.


  • La seule façon que Macron puisse briller c’est d’abaisser les autres. Car nous ne sommes pas gouvernés par un phare mais bien par une personne d’une noirceur et d’une fausseté peu commune.

     

  • Dans un univers parallèle, Macron occupe un bureau au fond d’un couloir à gauche et ses collègues ricanent derrière son dos. La dame à l’entrée l’aime bien car il rappelle un de ses petits-fils. De temps en temps il se remémorre cette prof qu’il trouvait "bonne" lors de sa petite branlette quotidienne pitoyable.

    Ou se trouve le portail vers cet univers parallèle ou tout est à sa place ?


  • Le soja est, lorsqu’il est naturel, non comestible.

    La graine brute n’est pas consommable, elle est même toxique. Il faut donc la "transformer" pour la mettre dans notre assiette.

    Bon appétit.

    Toutatis

     

  • Figurez vous que Bolsonaro est traité de "négationniste" du Covid ou du vaccin dans le torche-balle "Les Échos" que je croyais s’occuper d’économie ! Vous voyez venir la manoeuvre ? Les non-croyants du covid deviennent des négationnistes ! Summum de la diabolisation ! Au dessus c’est le soleil !


  • Sous ce lien : un article passionnant sur les protéines végétales défendues sans succès par Mitterrand face aux dictats américains.
    https://www.lanouvellerepublique.fr...
    40% de protéines dans la farine de lupin ! Autant que dans le soja ! Essayez de vous procurer de la farine de lupin... J’en consomme tous les jours dans un bol d’eau bouillante : préparation instantanée ultra simple.
    N’ayant pas le plaisir de connaitre des chasseurs, j’ai arrêté de consommer des animaux malades maintenus artificiellement en vie dans des entrepôts à coup d’antibiotiques.


Commentaires suivants