Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Brésil : De fausses boîtes noires dans l’avion où s’est tué le candidat socialiste

Les enregistrements de voix de la boîte noire du jet privé qui s’est écrasé mercredi avec le candidat socialiste à la présidence du Brésil Eduardo Campos (photo ci-contre), ne correspondent pas à son dernier vol, a indiqué vendredi l’armée de l’air brésilienne (FAB).

« Les deux heures d’enregistrement audio, capacité maximum d’enregistrement de l’équipement, obtenues et validées par les experts, ne correspondent pas au vol réalisé le (mercredi) 13 août », a indiqué la FAB, en charge de l’enquête sur l’accident, dans un communiqué.

Cependant, ces enregistrements de voix ne sont pas un élément « indispensable » pour déterminer les causes de l’accident, précise ce communiqué.

« Les raisons pour lesquelles l’enregistrement obtenu ne correspond pas au vol seront étudiées pendant l’enquête », ajoute la FAB.

Troisième dans les intentions de vote pour la présidentielle du 5 octobre avec l’écologiste Marina Silva comme vice-présidente, Eduardo Campos, 49 ans, voyageait dans un jet Cessna 560XL qui s’est écrasé mercredi dans une zone résidentielle de Santos, une ville du littoral de l’État de Sao Paulo (sud-est).

Les sept personnes - dont les deux pilotes - à bord de l’avion de campagne de M. Campos sont mortes.

Les débris de l’appareil et les restes des corps se sont éparpillés sur une vaste zone.

Avec une longue carrière politique derrière lui au cours de laquelle il a été gouverneur du Pernambouc (nord-est), ministre et député, le candidat socialiste se présentait comme une alternative au Parti des travailleurs (PT, au pouvoir) et au Parti de la sociale-démocratie (PSDB, opposition), qui gouvernent le pays depuis 20 ans.

Son inhumation est prévue dans les prochains jours à Recife, la capitale du Pernambouc, où une messe en plein air sera célébrée.

 

Voir aussi, sur E&R :

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • john perkins l a suffisament repeté : faut que les respnsables politiques sud-americains cessent d eprendre l avion. C est la CIA qui envoie ses respnsables maintenance avec chaque decollage !


  • "« Les raisons pour lesquelles l’enregistrement obtenu ne correspond pas au vol seront étudiées pendant l’enquête »,"

    les mecs ils découvrent une carotte , et aprés ils réfléchissent entre experts à la raison de cette carotte.
    et si cette carotte était quantique gary ?
    ces deux heures d’enregistrement correspondent à une conversation qu’il avait eu 20 ans auparavant alors qu’il était en vacance ...
    mais qui dit carotte ...dit lapin sorti du chapeau !


  • Je m’attendais à une information de ce type car les crash d’avion de politiciens sont une spécialité de l’Empire.

     

    • C’est pas faux !
      Ca et les cancers radioactivés .


    • J’avais tiqué ce matin en apprenant ça.

      Mine de rien, le commentaire de France24 nous suggère l’indicible et oriente d’emblée les soupçons de culpabilité en fin de commentaire.
      Que faire de cette audacieuse insinuation, pas très déontologie journalistique à vrai dire, qui n’a rien à voir avec un rapport objectif des faits ? Soit on décrit, soit on analyse/commente, mais il faut choisir son camp, comme disaient les camarades. Là, c’est le mélange des genres.

      On nous suggère déjà d’avoir un avis orienté en apprenant la nouvelle, en 1 minute 24 secondes : c’est ça le journalisme ?

      On attend France24 sur ce genres d’insinuations quand cela concernera la France ; mais, là, je suis sûr qu’on aura droit au rapport brut des faits, noyés dans plein de détails insignifiants.
      Et pour les analyses et commentaires, il y aura un des 20 élus du dîner du Siècle.

      Chuis au taquet, rien de plus intelligent à dire.


  • Deux heures d’enregistrement au maximum, on croit rêver, quand n’importe quelle mémoire flash de deux ou trois centimètres cubes peut aujourd’hui contenir des milliers d’heures d’enregistrement audio dans la plus haute résolution (ou des dizaines d’heures d’enregistrement vidéo en full HD).

     

    • La question étant : a quelle force d’impact peut résister une mémoire flash ? Une boite noire doit survivre au crash d’un avion de plusieurs tonnes lancé a des centaines de kilomètre-heure. De plus on peut imaginer que les boites noires soient soumises a des normes internationales contraignantes, les changer représenterait un coût important.



    • La question étant : a quelle force d’impact peut résister une mémoire flash ? Une boite noire doit survivre au crash d’un avion de plusieurs tonnes lancé a des centaines de kilomètre-heure. De plus on peut imaginer que les boites noires soient soumises a des normes internationales contraignantes, les changer représenterait un coût important.



      Bien emballée et bien conçue, la mémoire flash survit à tout, y compris à un char qui lui passe dessus. Justement, comme elle est très légère, son énergie cinétique est faible et en cas de choc à grande vitesse, elle a toutes les chances du monde d’être exploitable par un service technique compétent. Et rien n’empêche d’en mettre dix par avion, vu que ça ne coûte rien et que c’est très léger. Si les enregistrements sont sur bandes et seulement sur bandes, c’est juste que les boîtes dites noires datent de Mathusalem et que personne n’a envie de mettre 300 euros par avion pour adjoindre à l’enregistreur à bandes une petite mémoire flash. Je ne dis pas de retirer les bandes, mais d’ajouter un système supplémentaire qui ne coûte rien et permet d’augmenter significativement la probabilité d’avoir un enregistrement correct et complet des données techniques et des conversations dans le cockpit ou entre le cockpit et l’extérieur de l’appareil.


  • Mort d’un ennemi de la Démocratie.


  • Ca ne veux pas dire que les boites noires ont été changées.
    C’est a priori les bonnes.
    Cela veux dire qu’elles ont été coupées, et donc n’ont pas enregistrée le vol en question. Il y a donc enregistré des vieilles données de vols précédents.
    Ce qui démontre en soit l’acte malveillant.
    Les enregistreurs audios sont bien entendu beaucoup plus difficile a contrefaire que les renregistrements de parametres de vols. En effet, même si on peux contrefaire des voix, il est extremement difficile d’y faire coincider tout les bruits du cockpit (avertissement sonores, radio, alarmes, etc..) et de le synchroniser avec les parametres de vols.


  • Pas d’inquiétude, les experts sélectionnés pour étudier les boîtes noires (ou roses, ou bleues, on s’en fout en fait) sont les mêmes que ceux retenus dans le crash de l’A320 d’Habsheim, les résultats seront donc publiés en toute transparence, quand même !