Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bruno Gollnisch à propos de la "Mission d’information sur la lutte contre les discriminations"

Intervention au Conseil régional Rhône-Alpes le 8 octobre 2012

 

Texte de l’intervention :

Monsieur le Président,

De concert avec M. le Préfet de Région, dont on aimerait bien que, conformément à la loi, il soit présent pour nous expliquer de quoi il en retourne, vous nous proposez une « Mission » contre les discriminations.

- Le groupe Front national pourrait en théorie se réjouir en effet, à la lecture des 18 critères énoncés – 18, pas moins ! – de voir l’exécutif de la région Rhône-Alpes lutter contre le racisme antifrançais qui se développe dans certains quartiers, faire la chasse à ceux qui endommagent les boîtes aux lettres portant des patronymes européens, condamner les atteintes à la religion catholique et aux racines chrétienne de notre pays, et même, puisque les opinions politiques entrent dans ces 18 critères, prendre la défense des étudiants, salariés, fonctionnaires, enseignants dont les opinions de droite nationale sont un obstacle au libre exercice de leurs études ou de leur profession. L’exécutif pourrait ainsi protester contre le fait que le droit de manifester soit reconnu à tous sauf aux jeunes nationalistes, dont cependant je ne partage pas toutes les idées, même quand leur manifestation a été déclarée, et qu’elle est parfaitement pacifique. Le préfet Carenco n’a sans doute pas appris en deuxième année de droit l’arrêt Benjamin du Conseil d’État, qui lui interdit en l’espèce d’utiliser le prétexte éculé du risque de trouble à l’ordre public.
- J’ajoute que je ne peux que regretter qu’une telle mission n’ait existé, concernant les activité syndicales (un de vos 18 critères), il y a quelques années, lorsque les syndicats professionnels à la RATP, aux TCL, dans l’administration pénitentiaire, la Poste, la Police, l’Éducation nationale, les Locataires (FNL), le syndicalisme prudhommal, et même le syndicat d’entrepreneurs la Fédération nationale entreprises modernes et libertés (FNEML), tous créés par des sympathisants du Front national, furent invalidés par la justice française !

Mais ces discriminations-là ne vous gênent pas ! C’est que vous vous gardez bien de définir ce terme équivoque de discrimination, et pour cause… S’il s’agissait de lutter contre des traitements injustes, que la majorité de la population réserverait à des minorités, nous pourrions souscrire à cette logique. Encore qu’il faudrait se pencher aussi, ce qui serait fort intéressant, sur les injustes procédés dont des minorités organisées usent à l’encontre de la majorité de la population française.

Mais vous et nous savons bien qu’il s’agit de tout autre chose ! Il s’agit d’asseoir la dictature morale, intellectuelle, judiciaire, répressive, de la nouvelle idéologie mondialiste, qui doit détruire toute résistance en établissant le règne absolu de l’indifférenciation. Comme l’a écrit très justement l’écrivain Denis Tillinac dans une lettre ouverte à Marine Le Pen : « L’alliance d’Aubry, de Mélenchon et de Joly nous promet une véritable mutation anthropologique : une récusation de notre héritage, une mise au rebut de la filiation, de l’altérité et de l’enracinement, une prime à la police du langage. Ce n’est pas anodin. La vision du monde qui sous-tend le programme de la gauche, c’est Le Meilleur des mondes de Huxley dans une version cosmopolite et androgyne, une dictature soft de l’indifférencié. » Ce qu’il omettait, hélas, c’est que cette évolution avait été largement entamée auparavant, et que ses amis politiques n’y avaient opposé aucune résistance sérieuse.

De fait, la prétendue « discrimination » est devenue le seul péché mortel dans une société qui a perdu la plupart de ses repères moraux. Désormais, toute distinction, même légitime, est refusée, bannie, réputée « discrimination ». Plus de distinction entre les entre les peuples, entre les nations, entre les cultures, entre les civilisations. Plus de distinction entre l’étranger et le national. Plus de distinction entre les sexes, les comportements. Plus de distinction entre la famille stable, ordonnée à l’accueil de la vie, à sa transmission, à l’éducation des enfants, et les unions plus ou moins contingentes, à deux, à trois, à plusieurs, par devant, par derrière, etc.

Au nom de la lutte contre les discriminations, on proclame que le rôle des sexes, hommes et femmes, doit être en tout et pour tout absolument interchangeable et identique, ce qui ne sera guère possible que quand les hommes seront capables de donner la vie aux enfants dans leurs propres corps. On impose ici une « novlangue » parfaitement grotesque. On n’ose pas cependant aller jusqu’au bout, et parler de procureuse de la République, ni de jugesse du Tribunal, ni de rapporteuse du Budget.e Les anglo-saxons ne sont pas en reste dans cette course à la bêtise, et mes collègues du Parlement Européen, pour s’adresser à la présidente de séance, ne pouvant plus dire « Chairman  », ont d’abord opté un temps pour le politiquement correct « Chairperson  », avant de se rallier au néologisme : « Mrs. Chair »… « Madame Fauteuil », voilà le dernier avatar de la féminisation du langage !

Et je ne parle que des hommes et des femmes, sans oser évoquer l’absolue égalité dont doivent bénéficier les « HoLeBi »(Homo, lesbiennes et bisexuels), ou, si vous préférez, les LGBT, autre terme officiel (Lesbians, Gays, Homo, Bi & Trans-sexuels). Au nom de la lutte contre les discriminations, il sera donc interdit à une école catholique de préférer recruter une mère de famille dont la vie est conforme à l’éthique qu’elle veut promouvoir, de préférence à un travelo échangiste. Je n’invente rien…

Au nom de la lutte contre les discriminations, également, l’immigration massive, loin d’être considéré comme une situation anormale, ou tout du moins comme résultant de disparités économiques, dispose, à l’intérieur même des espaces envahis, d’appuis institutionnels, économiques, mais aussi idéologiques, articulés en un certain nombre de sophismes :

Le premier de ces éléments, joint à la culpabilisation des anciennes puissances coloniales, est le prétendu « antiracisme ». Il ne s’agit pas ici d’humanité, ni même d’un soutien apporté aux migrants, que l’on pourrait mettre sur le compte d’un excès d’imprudente générosité. Non. Quelles que soient les intentions de ses thuriféraires, stipendiés ou bénévoles, cette idéologie a d’autres buts. Il s’agit d’étouffer dans l’œuf toute velléité que pourraient avoir les nations de s’opposer à la destruction de leur identité.

- C’est ainsi qu’en France, des jeunes Français qui aspirent à devenir médecins se voient refuser cette possibilité, au nom du « numerus clausus », même quand ils ont franchi avec succès le cap de la première année, quand on titularise chaque année des milliers de médecins étrangers dont leurs pays d’origine auraient le plus grand besoin.
- C’est ainsi qu’on prétend nous apitoyer sur le sort de jeunes gens qui se verraient refuser l’accès dans des boîtes de nuit où ils viennent draguer en bandes, alors qu’ils massacreraient leurs sœurs ou leurs cousines si elles se hasardaient à y venir elles aussi.
- C’est ainsi que Bitru et son épouse, modestes salariés, parents de trois enfants, qui demandent depuis des années l’octroi d’un logement social pour quitter leur réduit insalubre, se voient systématiquement préférer la famille nombreuse africaine, voire polygame, arrivée en France l’avant-veille, la réglementation s’opposant à ce que les Français soient prioritaires chez eux.

La religion antidiscriminatoire a ses dogmes, mal définis, certes, mais elle a surtout ses prêtres, ses inquisiteurs, comme le MRAP, ou la LICRA, qui a même tenté de me faire arrêter en plein Conseil régional pour « délit d’opinion » par le commissaire Neyret, agissant sur l’ordre illégal d’un juge fourvoyé. La nouvelle religion a ses procès en sorcellerie, sa dîme, sous forme de subventions prélevées sur les fonds de toutes les collectivités publiques, depuis l’ONU et l’Union européenne jusqu’au plus modeste de nos conseils municipaux, en passant, bien sûr, par notre institution régionale, car le but de votre rapport, c’est aussi de créer une nouvelle boîte à sucre – une de plus – dans laquelle bien sûr il faudra ensuite mettre du sucre ! (Pour commencer : un agent de catégorie A.)

C’est cette fausse religion de l’indifférenciation laïque et obligatoire – mais pas gratuite ! – qui est aujourd’hui le véritable « opium des peuples ». Elle vise à affaiblir leurs défenses immunitaires, et mérite donc pleinement le nom de « Sida mental », heureuse expression due au regretté Louis Pauwels, éditorialiste du journal français Le Figaro.

L’Histoire condamnera sévèrement les protagonistes de l’indifférenciation, comme elle a condamné les responsables de la décadence de Rome, les collaborateurs des occupations étrangères, les complices de l’internationalisme marxiste. Mais en attendant, c’est vrai, ils règnent, vous régnez, en maîtres !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ah cher Bruno Gollnish vous, avec JMLP et le petit nouveau excellent... Florian Phillipot, ête l’âme des patriotes et ses souverainistes... Votre discours est toujours plein de bon sens, ecrit à la perfection et de plus tres facile à comprendre.... Un seul regret on ne vous voit plus beaucoup à la télé...

     

    • Du bon sens,d’accord avec vous camarade,mais malheureusement aussi beaucoup de recupérations de morceaux tombés tout droit de l’idéologie dominante,à savoir choc des civilisations "judéo-chrétienne/islamo-égorgeur"...Golnish ne comprend toujours pas que si le fait de focaliser sur l’islamo-égorgeur peut être à courts termes bénéfique en nombre de voix,c’est à la fin son mouvement national qui sera perdant,se diluera dans l’ump et pour finir servira de "droite de la droite"(Soral l’a déjà dit d’ailleurs,Golnish peut être bon mais est hanté par la question de "l’invasion islamiste",création de départements d’état américains,est-il besoin de le rappeler)...finalement on voit que le reproche que l’on fait à Marine Lepen,à savoir la gestion d’épicerie,Golnish tombe dedans aussi...journée d’infos intéressantes aujourd’hui,Golnish "l’anti-jihad" puis Poutine qui "n’oubliera JAMAIS"en compagnie de shalom peres,ceci montre bien qu’il ne faut pas baisser la garde en termes d’analyses...


    • Désolé, avec Bruno Gollnish c’est la culture française, plus que le style c’est une pensée qui ne cède à aucun opportunisme. Je suis désolé mais Marine Le Pen est incapable d’écrire un tel texte car elle se dit d’une autre génération, drôle d’argument ! Le FN a fait son choix , il a refusé Gollnish ... pour être d’actualité ... on voit les résultats .


  • DYSCRIMINATION REELLE OU SUPPOSEE....en MARTINIQUE par exemple voici comment sontr traité les blancs... par des juges ripoublicain de plus

    AKIB : relaxe confirmée par la cour d’appel de FDEF MARTINIQUE

    Poursuivis pour provocation à la haine raciale, les trois Martiniquais d’une trentaine d’années ont été relaxés une seconde fois hier, après la création d’une page Facebook appelant à « mettre fin à la race Béké » en février 2009.
    Fin de la procédure judiciaire. Hier matin, la cour d’appel de Fort-de-France a confirmé la décision du tribunal correctionnel de Fort-de-France du 19 mars 2012. Comme en première instance, David C., Julien T. et Frédéric L., cadres dans une entreprise de communication, ont été relaxés des poursuites de « provocation à la haine raciale » . « C’est une grande satisfaction pour eux d’avoir été relaxés deux fois » , a réagi hier Me George-Emmanuel Germany, l’un des avocats de la défense, joint au téléphone.« Mais ils auraient préféré tout simplement ne jamais être dans cette absurdité d’avoir à justifier d’un humour anti-raciste » . Souvenez-vous, en février 2009, en pleine grève générale, une page Facebook avait été créée au nom de Akib « Association Koké Ich Bétché » . Elle arrivait en réaction aux propos d’Alain Huygues-Despointes, dans le documentaire de Canal+, « Les derniers maîtres de la Martinique » .« UNE BLAGUE ANTI-RACISTE »
    David, 33 ans, avait créé cette page après avoir reçu un SMS. Lui et ses deux premiers amis à avoir accepté d’en être administrateurs étaient poursuivis. Sur la page en question, il indiquait : l’association « est née pour mettre fin à la race Béké » et aussi, « comme l’a dit M. Despointes, c’est l’avenir de notre île qui est en jeu !!! Donc Kanmarad, Fok réglé sa, an nou ba tout ich betché bon lolo » .Une « blague de potache » , dans un contexte carnavalesque, s’étaient défendus les trois prévenus. Hier, la cour d’appel, tout en confirmant la décision de première instance, a aussi été un peu plus loin. Dans son jugement, elle a estimé qu’un seul des trois mis en cause avait réellement créé la page Facebook et que, d’autre part, les propos incriminés s’inscrivaient bien dans la critique de ceux d’Alain Huygues-Despointes et dans un cadre humoristique. « C’était de l’humour anti-raciste » , réaffirme Me Germany. « Il s’inscrivait dans une période traditionnelle de carnaval et tout le monde sait qu’à ce moment-là, l’humour carnavalesque a une fonction et une vocation sociale quasi thérapeutique »

     

    • On devrait donner leur indépendance aux DOM TOM pour les laisser dans une misère noire, ça leur ferait les pieds !
      On verrait comment ils se débrouilleraient sans les hommes blancs qui travaillent durs pour eux-mêmes et aussi de force pour les fainéants qui se plaignent de ne pas pouvoir consommer assez tout en ne produisant presque rien.


    • #258160

      Merci ER pour le gros travail qui s’y fait, mes respects à l’honnête homme Alain Soral.
      Ceci dit, je tiens à réagir à ce que vous dites monsieur "Profane", d’une part vous semblez soutenir l’idée que les Békés sont patriotes dans leur ensemble et le sont de toute éternité, permettez moi d’en douter, l’histoire et l’actualité peuvent donner de nombreux contre exemples à cette afirmation. Et je prétend que la population est partagée dans son ensemble, certains sont patriote vis à vis de la france, d’autes sont patriotes mais se réfèrent à l’idée d’une martinique indépendante. Les dernières consultations référendaires dans l’île montrent qu’il y a débat et que pour l’instant, il penche légèrement en faveur de la France dans un contexte pourtant très compliqué. Si les francais de métropoles et j’entend par là le petit peuple, pensent qu’il faut continuer à soutenir contre vents et marées la puissance Béké car ils seraient blanc donc plus patriotes et fidèles au drapeau francais contre des noirs qui ne le sont pas, ils se trompent et comprennent pas ce qu’il se passent dans ce territoire éloigné.
      Si en effet Canal plus et son reportage ethnicise le débat et raconte n’importe quoi au final, prenez garde de ne pas être l’idiot utile dans le miroir, où le salaud conscient à la Finikielkraut.
      Vous évitez soigneusement la question sociale contemporaine et historique en Martinique, tout comme canal pute oublie de mentionner que la puissance des békés ne cesse de décliner tant en terme de richesses immobilières (foncier en martinique) que mobilières (la perte de contrôle du secteur bancaire en martinique) au profit du grand capital international. C’est un peu comme la France Afrique, on en parle quand cela tend à ne plus exister. Il y aussi un parallèle avec les afrikaners en Afrique du Sud, une élite bourgeoise et racialiste, mais qui est balayée car insuffisamment déracinée et apatride, c’est le sens de l’histoire.
      Mais dire que la majorité du pays cad les noirs sont fainéants et ce de toute éternité, et que les Békés des gentils travailleurs patriotes (et pas du tout indépendantistes) qui ont enrichi les pauvres travailleurs blanc de métropole est une escroquerie et un mensonge à de nombreux égards.

      Sur ce, vive la Cariatide, vive la Martinique et vive la France


    • regarde ça

      http://www.youtube.com/watch?v=T_t1...

      Ils sont plus éveillés qu’ici au moins..


    • Merci Damien pour ces précisions !
      Je connais assez bien la Martinique et les Martiniquais pour pouvoir m’exprimer. Effectivement, les gens sont assez partagés entre le rêve d’indépendance et la réalité du devenir, tout seuls, sans la métropole. J’ai souvent entendu : à choisir, on préfère rester Français ; on ne veut pas devenir comme les Haïtiens. Ils ont souvent le même réflexe identitaire que tous les iliens (cf. Anglais, Japonais, etc...) qui fait qu’ils sont soudés et solidaires (de moins en moins, il faut dire aussi).

      Les békés ne sont pas très appréciés, car ils restent encore le symbole de l’oppression esclavagiste, détenaient les biens sans partage et ne se mélangeaient pas au reste de la population. Ceci dit, lorsqu’un béké "réussit" et se revendique Antillais, il devient une fierté (ex Philippe Lavil). Par ailleurs, il suffit que vous ayez un quart de sang Martiniquais pour que vous soyez immédiatement et automatiquement considéré comme un Martiniquais presque "pure souche" (ex : Corinne Touzet). Ce qui me fait dire que ce n’est pas une rivalité noir/blanc mais plutôt riche/pauvre, comme souvent.

      Pour finir, la "blague" facebook n’est pas un appel au meurtre (éventuellement au viol...) mais signifie : "on va baiser (acte sexuel) les enfants de békés" ; de plus, le nom de l’asso est en Français : "niquer (acte sexuel toujours) les fils de békés" (koké = baiser ; lolo = sexe masculin) C’est débile, j’en conviens... dire que c’était de l’humour anti-raciste est aussi un peu bizarre.


  • J’apprécie le discours de Mr Gollnisch,il est percutant.


  • Je ne connais pas du tout Gollnish. J’ai écouté, je me suis dit "eh mais c’est pas mal ce qu’il raconte ce mec là !!"... Jusqu’au passage du " draguent en bande, massacres leurs sœurs, familles africaines etc etc etc..."

    Et la je me suis dit OK...

    M’enfin il faut de tout !

     


    • Et la je me suis dit OK...
      M’enfin il faut de tout !




      Et là je me suis disloqué, mais enfin il dit tout !


    • Autrement dit dès qu’il pointe du doigt certaines vérités qui vous gênent...Les familles africaines qui débarquent dans des logements sociaux neufs qu’on nous refuse ("faut vous inscrire", "vous gagnez trop" etc...) ? je vois ça à deux pas de chez moi...les jeunes maghrébins qui se plaignent d’être privés de boites de nuit et donc de filles, aimeraient ils y voir leurs sœurs ? je trouve ça plutôt bien vu...


    • T’as déjà fait un tour en banlieue parisienne ?
      Le constat de l’immigration de masse est toujours le même, ER est clair la dessus. Seulement on ne considère pas l’islam comme la cause de ces comportements.
      Il ne faut pas tomber dans l’angélisme béa de SOS racisme, les islamo racaille existent, et certains endroits ne sont pas recommandé pour les blancs.


    • Je ne sais pas quel âge tu as, mais j’ai un peu plus de trente ans et ce qu’il décrit je l’ai vu et vécu...Faire l’éfarouché sur ce sujet est pour moi de la pure hypocrisie ou alors une réelle méconnaissance du sujet. Je ne viens pas d’un quartier riche et donc quand j’allais en boîte c’était parmi des "musulmans" qui ne se gênaient pas pour "pécho" de la blanche, ce qui ne me dérange pas. En revanche, je n’ai quasiment jamais vu leurs soeurs en soirée et encore moins se faire draguer par un blanc. Se faire casser la figure pour une femme, il faut vraiment être amoureux, ce qui est possible quand elle a le droit de discuter avec un "blanc bec".


    • Dans le journal de ce vendredi , une bruxelloise de 24 ans raconte son viol par 7 gugus originaire de ???(non pas de Suède).
      Massacrée et violée pendant 15h. Avant l’arrivée des "Suédois" ca n’existait pas. Donc massacrer est un verbe adéquat


    • Si si avant l’arrivé des "Suédois" ca existait je te rassure. Les "non suédois" n’ont pas inventé le viol ne t’en déplaise. Et cette pratique ne leurs est pas exclusivement réservée non plus...


  • #258050

    "18, pas moins !" quel humour ! 18...

     


  • Plus de distinction entre les sexes, les comportements. Plus de distinction entre la famille stable, ordonnée à l’accueil de la vie, à sa transmission, à l’éducation des enfants, et les unions plus ou moins contingentes, à deux, à trois, à plusieurs, par devant, par derrière, etc.




    Mort de rire, fallait oser :)

    Quant a ses paroles sur le racisme "anti-français", c’est un peu votre qualité et votre gros défaut à E&R. Nous savons que le choc des civilisation est poussé, mais vous voulez tellement le dénoncer avec force que vous en arrivez a tacler la moindre attaque contre le racisme anti-français ou anti-blanc.

    Parfois ici ça sonne comme à SOS Racisme ces dernier temps ! OUI il ne faut pas tomber dans le choc des civilisation, OUI il faut dénoncer les Copé (et FN...comme l’a dit Soral dan sa video, pour ça que je suis derrière NDA et non plus le MLP) qui jouent là-dessus, mais NON il ne faut pas nier cette réalité (la réconciliation se fait à deux...attention a ne pas éloigner le camp national, moi je suis sur votre ligne et quand je lis des invectives dès qu’on souligne le racisme anti-gaulois, l’insécurité, les revendications de l’islamisme communautaire, je crois rêver et entendre Harlem Désir !).

    Il y a 1 an, Soral dénonçait très bien le choc des civilisation MAIS tout en rappelant fermement qu’il était contre l’islamisation et l’arabisation de la France, la haine anti-française (inculqué par qui on sait). Aujourd’hui (les partisans du choc montant un cran au dessus il est vrai) on a tendance a constater ici qu’on dénonce le choc des civilisations mais sans dans le même temps rappeler que ces faits existent et qu’il est dans l’intérêt des musulmans de changer ça pour réussir en France (et leurs mettre au cul ! tout simplement). Voilà pourquoi les français musulmans patriotes ont un immense rôle a jouer aujourd’hui, c’est eux qui doivent dénoncer ces faits et convaincre ces jeunes et/ou musulmans de changer, ce n’est pas un Copé ou MLP qui vont les y inciter, ça ne fera qu’attiser le choc et leur servir électoralement dans un calcul de boutique.

    C’est très complexe de ne pas rentrer dans le grand projet de choc des civilisation tout en dénonçant les problèmes "anti-français" qu’y montent et l’arabo-islamisation/communautariste.

    Réconciliation ! Mais pas soumission.
    Tel est le projet pour tous en France que nous devons porter avec intelligence.

     

    • Il n’y a pas de communautarisme arabo-musulman,ni même maghrébin,et c’est bien ça le problème.

      Tu devrais lire Emmanuel Todd qui explique très bien comment la structure de la famille maghrébine a été complètement désintégrée par le système français,ce qui explique la délinquance,un certain échec scolaire,l’absence du père,les familles monoparentales,etc.

      Parce que les jeunes des cités n’ayant pas les réseaux familiaux,politiques,qu’il faut pour trouver du boulot sont particulièrement touchés par le chômage,surtout dans une période de chômage de masse.
      Il est de plus en plus difficile pour un jeune quelque soit son milieu d’entrer sur le marché du travail,les jeunes issus de l’immigration qui partent avec des handicaps au départ,milieu social,familial,sont particulièrement touchés par le chômage.
      Ca c’est le VRAI PROBLEME des banlieues:c’est la question sociale !
      Ce n’est pas l’islam,ni le communautarisme qui n’existe pas je le répète.

      D’ailleurs,dans un entretien récent,Emmanuel Todd explique très bien pourquoi les jeunes de banlieue sont encore plus vulnérables aux aléas économiques:comme il n’y a pas de réseau de solidarité,ni de réseau tout court,et encore moins un quelconque communautarisme "arabo-musulman",ils sont frappés de plein fouet par le chomage de masse.

      Si j’étais un peu taquin,je dirais que l’un des problèmes des maghrébins,contrairement à ce que nous racontent sans cesse les médias collabos,c’est qu’il n’y a pas de communautarisme maghrébin,une solidarité,des associations d’entraide qui permettrait d’amortir le choc de le crise économique pour sortir les jeunes de la délinquance,de l’impasse.


    • Je souscris à 100% au discours de Bruno Gollnisch. Rien à retrancher. Rien à ajouter. Parfait. Du Front National comme on l’aime et comme il n’existe plus, hélas ! D’autre part, ce qui paraît choquer certains dans son discours est terriblement vrai.

      Je suis d’accord aussi avec Heizen. Que les oligarques manipulent l’islam pour semer le chaos, c’est un fait incontestable, mais il ne faudrait pas nier l’autre partie du problème, à moins de tomber dans l’hémiplégie : l’islamisme pose un problème en tant que tel, comme il en a toujours posé un historiquement (il suffit d’être assez cultivé et de connaître l’histoire européenne et la géopolitique pour le comprendre). D’ailleurs, c’est bien pour cette raison que les mondialistes utilisent l’islamisme ! Ils ne jouent pas avec le confucianisme, le zoroastrisme ou le nestorianisme ! Ce n’est pas le Système qui a inventé l’islamisme.

      Comme je l’ai déjà écrit ici, l’oligarchie impériale s’engage depuis des années dans l’islamisation de l’Occident et de l’Orient pour une raison bien simple : oui, créer un choc des civilisations pour régner dans les décombres, parce que l’opposition culturelle est un fait tout aussi incontestable. Relisez ou lisez La Chanson de Roland, l’épopée fondatrice de la littérature française, vous verrez que le choc civilisationnel est au coeur de cette chanson de geste. Et les Américano-sionistes, à l’époque, ils n’existaient pas !


    • J’approuve totalement, car il est malheureux de lire jusque sur ER des commentaires nous reprochant encore l’Algérie Française (sa terrible unification et pacification, ses horribles écoles, ses affreux hôpitaux...), ou bien le racisme congénital et bien connu des français incarné en l’abominable Jean-Marie Le Pen, ou encore d’autres faisant les éloges grotesques de certains pays du maghreb qui seraient bien plus honorables et agréables que la France.

      Car si la réconciliation est indispensable et même vitale, elle l’est avec ceux qui se sentent français en France, pas ceux qui s’inventent l’amour de pays étrangers et la rancune d’une histoire qu’il n’ont pas connu et à laquelle ils ne connaissent rien.

      Il faudrait tendre la deuxième main vers les simples français, dont finalement plus personne ne parle.

      Et vive le Roi.


    • Tu l’as dit, boufi !


    • Je souscris à votre analyse. Même si beaucoup de thèmes me rapprochent d’E&R, ce refus de voir la réalité en face, c’est à dire, si on n’y prend garde, une islamisation programmée de la France, me gêne quelque peu. Il y a une contradiction qu’il faut noter, que j’aimerais comprendre :
      - d’un cote Alain Soral nous explique que le risque islamiste en France est un fantasme et n’existe pas, de l’autre il nous met en garde contre le communautarisme qui risquerait d’exiter et de provoquer le choc des civilisations dans notre pays. S’il est vrai que le risque d’islamisation de la France n’existe pas, pourquoi donc s’inquiéter de l’action des communautaires ?
      - d’un cote Alain Soral critique MArine Lepen ouvertement sur ses orientations sur l’islam en France, de l’autre il porte toujours aux nues Jean-Marie qui, sur ce sujet, ne dit rien de différent que sa fille.
      .
      J’ai bien compris qu’il fallait différencier l’islamo-racaille du bon mulsulman. Je suis bien d’accord. Mais Marine Lepen ne dit pas autre-chose ! Mais il faut bien comprendre que Marine n’est pas la mieux placée pour faire une ode aux bons musulmans ! C’est aux musulmans patriotes eux-même de faire le pas ! Je pense aux fils de France ! 
      .
      Comme en marine, la priorité va au moins manœuvrant ! Les musulmans fils de France ont un rôle electoral essentiel à jouer ! Mais c’est à eux de se rallier au FN, et non l’inverse ...



    • Parce que les jeunes des cités n’ayant pas les réseaux familiaux,politiques,qu’il faut pour trouver du boulot sont particulièrement touchés par le chômage,surtout dans une période de chômage de masse.
      Il est de plus en plus difficile pour un jeune quelque soit son milieu d’entrer sur le marché du travail,les jeunes issus de l’immigration qui partent avec des handicaps au départ,milieu social,familial,sont particulièrement touchés par le chômage.
      Ca c’est le VRAI PROBLEME des banlieues:c’est la question sociale !
      Ce n’est pas l’islam,ni le communautarisme qui n’existe pas je le répète.




      Combien de français de souche trouvent un boulot grâce aux "réseaux" ou (plus délirant encore) aux "politiques" ? Que quelques-uns profitent de pistons, tant mieux pour eux, ça existe de partout. Les français de souche ne sont pas plus avantagés que les immigrés.
      Il a même fallu leur imposer une politique très handicapante pour arriver à cette situation d’égalité. Avec leur culpabilisation, en les faisant passer pour une caste de nantis privilégiés, au passé de colon esclavagiste, avec le nivellement par le bas à l’école, la non-valorisation de l’intégration.
      L’islam "ethnique" (basé sur les traits culturels clivant et sur une allégeance étrangère) couplé à la culture "ghetto" du rap (valorisant la haine et la violence, légitimée par une persécution fantasmée), a eu un rôle important.
      Mais je suis d’accord concernant le communautarisme de pacotille, la solidarité symbolique anti-française entre immigrés, renforcée s’ils viennent d’anciennes colonies ou s’ils sont musulmans, ne procure aucun avantage réel, elle est plutôt un moyen d’entraver la bonne entente entre immigrés et français de souche.
      La domination étrangère arabo-musulmane est symbolique (sous-culture pseudo-religieuse), mais elle est téléguidée, elle masque les vrais dominants judéo-protestants (épaulés de l’intérieur par les franc-maçons).
      Le travail n’est pas valorisé et ressemble à de l’esclavage (on nous tient par les loyers exorbitants, le coût de la vie, la culture consumériste, les charges salariales, la fiscalité anti-entrepreunariat, l’inculture, on nous inculque une mentalité maladive), tandis qu’une partie de la population est entretenue dans l’assistanat (chômage créé politiquement), et qu’une autre partie, de plus en plus petite, ramasse le pactole, en échange de leur âme.
      Bonus


    • Je crois, si je ne m’abuse, que les reproches que Soral fait à Marine Le Pen concerneraient sont incapacité à faire la différence avec Copé, en se démarquant plus clairement de la mode de l’anti-islam primaire qui est devenu un marqueur du ralliement au système, pour se concentrer sur la politique "dure" et l’économie, sur lesquels le FN a acquis une expertise comme en témoigne Florian Philippot. Soral pointe du doigt les contradictions du parti et provoque son chef sur son statut de femme. C’est de bonne guerre compte tenu du procès en cours.


    • #258383
      le 10/11/2012 par Heydrich n’a pas inventé la crème solaire
      Bruno Gollnish à propos de la "Mission d’information sur la lutte contre les (...)

      L’islam est la deuxième religion de Fance, ils font chier personne, et les musulmans ont beaucoup à apprendre à tout un tas de chieurs. L’islam est une question de droiture et de probité, et c’est respectable.
      Je vis à Clichy-sous-Bois/ Montfermeil, et ça n’est pas ce que tes médias te racontent. Nous sommes très bien dans notre quatrevingt-zeutré, tous les jours, je vois des gens gentils. Des gens qui peinent au quotidien et qui ne la ramènent jamais. Magré ce qu’ils souffrent au quotidien.


    • Justement. Je préfère Soral s’attaquant, et il le fait très bien, à la police de la pensée. Quand il s’attaque aux cadres du FN, j’aime moins. Je voudrais qu’on se serre tous les coudes.


    • L’attitude de Soral vis à vis du FN et les attaques contre MLP sont clairement motivées par les attaques de Louis Alliot (qui, encore plus clairement, est sur la ligne "identitaro-sudiste" du parti)
      Sinon d’accord avec les remarques plus haut : il convient (ou conviendrait) de ne pas opposer au conflit de civilisation poussé par l’idéologie mondialiste une vision par trop complaisante de la montée de l’islamisme et du "racisme" anti-français.
      Et pour cause : c’est en réalité le même processus dialectique, l’un se renforçant et se légitimant à travers la contradiction portée par l’autre, pour aboutir à cette synthèse parfaite et achevée que serait le NOM.

      Du reste, je déplore que la communauté musulmane n’ait pas exploité à son avantage les circonstances politiques créées par la diffusion du film anti-islam et les provocations grossières de Charlie Hebdo. C’était l’occasion d’affirmer l’existence d’un Islam français et "néo-patriotique" qui refuse à la fois l’amalgame néoconservateur et les tentatives de récupération politique.
      Or, tout ce qu’a vu le Français, c’est une poignée de crétins consuméristes et instrumentalisés reflétant une image désastreuse des musulmans. Soyons réalistes, le fait que les musulmans du quotidien, dans leur grande majorité, se taisent et donnent trop souvent l’impression de soutenir passivement le "fondamentalisme" ne peut pas aider à une réconciliation "bien comprise". Malheureusement, Camel Bechikh paraît bien isolé.
      A l’opposé, il faut également continuer de se démarquer des identitaires et autres fdesouche qui défendent en réalité une grille de lecture exclusivement ethnico-raciale et, de fait, totalement compatible avec celle du libéral-conservatisme qui tend partout à se substituer à l’idéologie totalement lessivée et désormais inefficace, électoralement parlant, du libéral-libertarisme. Il s’agit de détourner l’attention des peuples des origines profondes et économiques de la crise (monétarisme, loi de 73...) en agitant devant eux le spectre de l’invasion culturelle musulmane, "invasion" qui fut voulu - on ne le répétera jamais assez - par ceux-là même qui aujourd’hui se font les défenseurs zélés du "petit blanc" aliéné dans son propre pays et socialement précarisé. Les Zemmour (gaullo-travesti), Lévy (chienne de garde hystérique) et Rioufiol (le "montant") sont totalement sur cette ligne anti-économiste.


    • @Seb de Reims
      "Il faut se serrer les coudes"
      Vous avez tout résumé. Tout le monde ici devrait d’abord écouter cette sagesse.


  • cv de M.golllnish

    Diplômé d’études supérieures de défense
    1970 : licence de droit
    1971 : diplôme de japonais, Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco)
    1973 : diplôme de malais, Inalco
    1973 : diplôme de sciences politiques, Institut d’études politiques de Paris
    1973 : diplôme d’études approfondies de droit public (Université Paris-II)
    1978 : doctorat en droit international (Université Paris-II)
    1980 : Avocat au Barreau de Paris

    Bruno Gollnisch a servi dans la Marine nationale et est aujourd’hui capitaine de frégate honoraire.

    1974 : attaché de recherche à la faculté de droit de l’Université de Kyoto4
    Lecteur, chargé du premier cours de droit des pays d’Extrême-Orient à l’Institut de droit comparé de l’université Paris-II
    Chargé du premier cours de droit du Japon à l’Institut national des langues et civilisations orientales
    1980-1981 : Maître-assistant de droit public à l’Université de Metz
    de 1981 à 2005 : professeur des universités de langue et civilisation japonaises à l’Université Jean Moulin - Lyon 3
    1982 : plus jeune doyen de France, dans la même université

     

  • Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.


  • Effectivement Marine Le Pen n’a pas le niveau pour écrire un tel texte. Marine Le Pen n’a pas le niveau tout court. Gollnisch est aussi sur le plan humain ce qu’on appelle un gentilhomme, une grande noblesse d’âme. Je me souviens qu’il avait prêté une salle à Soral à Lyon après que ce dernier c’était vu refuser l’accès du lieu où devait se faire sa conférence. Acte de prime abord anodin mais pour le rappel le profil ethnique de l’auditoire de Soral était composé pour une part non négligeable de jeunes français d’origine maghrébine, or monsieur Gollnisch fait parti de cette vieille bourgeoisie française ayant une vision très fantasmée de l’Islam et des Musulmans. Si l’on rajoute le fait que Soral à l’époque venait de se séparer du FN a priori on aurait très bien pu s’attendre à ce que Gollnisch n’aide pas Soral...


  • Et ça se branle sur les voyous de banlieues.. Ils auraient des motivations racistes... Non, c’est leur donner trop d’importance. Ils volent et cassent parce que ce sont des voyous, c’est tout. Je connaissais plein d’Arabes qui se battaient se volaient entre eux... Il a mangé le racisme anti-blanc lancé par Finkielkraut et Goldnadel. Oui, cela existe aussi, mais la France globalement n’est pas un pays raciste, c’est valable pour les français de souche et de branche.

    Les vrais problèmes, nous les connaissons, les solutions aussi. Justice ferme, frontières, valeurs, indépendance militaire et économique. Le reste c’est de la pleurniche. Vous ne serez jamais aussi fort pour la pleurniche que ceux que vous n’avez évidemment pas oser citer dans votre joli discours Monsieur Gollnish, n’allez pas jouer à un jeu où vous êtes sûr de perdre.

     

    • Un peu de respect pour les anciens qui ont vu venir le coup, on alertés tout le monde, se sont fait ostracisés, et on observés la situation se dégrader pendant que le troupeau gardait le nez dans l’herbe (troupeau dont je fait partit avec ma jeunesse et ma découverte tardive de la banlieue).


    • c est vrai que globalement la France n’est pas raciste, au sein des grandes villes des millions de gens de toute origine/religion se croisent et ca se passe tres bien ....les accrochages "racistes" sont tres rares, les insultes aussi.
      Ca ne veux pas dire qu il n y a pas des problemes locaux preocuppants, mais ca sert a rien d encourager un racisme quotidien en proclamant la France "raciste" tous contre tous regulierement ! !


  • je suis d’origine étrangère(du Bénin) musulman et ou mais... j’aime profondément la france et je pense avoir l’esprit patriotique
    pour moi Bruno Gollnish a dit la vérité.
    Rien de ce qu’il a dit n’est condannable,certe la vérité est parfois dur mais cela reste la vérité.
    J’aurai aimé que Mr Gollnish eu été N°1 au front a la pace du duo MLP et Alliot qui pour moi ne represante plus l’interet de la France mais pluto les interets du FN.


  • j’ai toujours eu un a priori favorable à l’endroit de bruno gollnisch, qui par certains accents me rappelle certains profs...je pense d’ailleurs qu’il doit être un enseignant excellent, fait de chair et d’âme, parlant un français que l’on ne rencontre plus guère, à l’instar d’un JMLP !...même ces opposants doivent reconnaître la véracité du constat qu’il soumet à cette assemblée de truffes !


  • Y’a un mois ou 2, dans le métro de la station Montparnasse, (c’était la fameuse nuit blanche bobo). Je croise 2 nanas complètement bourrées, jolies mais à ramasser à la petite cuillère...

    Elles m’ont amusé sur le coup.

    Parfois j’aborde les filles, je me débrouille, mais là elles faisaient de la peine.
    Elles avaient l’air très jeunes et y’en avait une qui soutenait l’autre avec des yeux mis clos en marchant de travers.

    A ce moment là, une bande de jeunes débarque, pas des français
    (en ce qui me concerne).

    Pas des musulmans non plus
    (si j’en juge par l’attitude d’ivrognes libidineux en groupe)

    Ils encerclent les deux épaves comme une bande de requins, en se moquant d’elles et en se les partageant comme des viandards.

    "vas y t’habite où ? Je vais te faire des bébés"

    J’étais sur le point de m’en mêler, j’allais commencer par celui qui tient une bouteille en verre, mon coeur battait vite... puis je me suis glacé d’un coup.

    L’une d’elles souriait.

    J’étais sur le point d’affronter presque une dizaine de mec de cité qui haïssent la France en bloc... pour protéger deux salopes qui ont le sourire aux lèvres quand on les noie dans la merde... ça m’a résigné et je suis rentré chez moi déprimé, avec une envie de vomir.

    Une partie de la population est elle profondément irrécupérable ?

    Je suis pas anti islam ou raciste, j’aimerais qu’on puisse vivre en harmonie...
    mais y’a des choses qui rendent fou.

    Dans une société devenue aussi satanique, il est temps que les vrais musulmans balayent devant leur porte, arrêtent de voter sioniste et manifeste pas seulement un amour et un respect de la France, mais aussi un amour et un respect de leur voisin français...

    Parfois sur le point de voir rouge et de perdre toute humanité.

     

    • « Pas des musulmans non plus (si j’en juge par l’attitude d’ivrognes libidineux en groupe) ».

      Ce qui définit un musulman, ce n’est pas une attitude vertueuse. Il faut arrêter avec ce fantasme du “pieux” mahométan. Pour être musulman, il faut juste prononcer la formule ou Chahâda. Ce qui nous ramène au discours brillant de Bruno Gollnisch qui ne sacrifie en rien à l’idéalisation médiatique de l’islamisme (financée par des mondialistes comme le J. Georges Soros). Ouvrons les yeux et regardons la réalité en face.

      Pour les relations historiques entre l’Empire islamique expansionniste et les nations européennes et chrétiennes, en faisant suite à mon précédent message, je vous renvoie à Edouard Pertus, Connaissance élémentaire de l’islam, Paris, Action Familiale et scolaire, 2004, pp. 116-118. Les premières attaques islamiques contre l’Europe datent de 632-661 : où étaient les Américains à cette époque ?


    • Ces filles veulent plaire c’est surtout cela leur faiblesse. Qu’est-ce qu’elle sont devenues ?


  • Tout simplement magistral

     

    • Je suis française d’origine algérienne et de confession musulmane. j’ai toujours voté FN. Personnellement, j’en ai assez d’entendre des remarques du genre "que font les musulmans de France s’ils sont patriotes ils n’ont qu’à voter FN". Personne n’est venu me consulter pour connaître mon bulletin de vote. D’autre part, je pense que beaucoup de personnes comme moi se sentant totalement intégrées en France ne voient pas l’utilité de se rassembler pour former un groupe de patriotes musulmans français puisque on ne se différencie pas des autres français. On se sent français c’est tout. Et le seul groupe dans lequel il faut se retrouver c’est la nation française. En tout cas pour ma part c’est le cas. Enfin depuis quelques temps je suis déçue de Marine qui selon moi devient de plus en plus sioniste. Contrairement à elle et à certaines personnes de ce forum, je pense qu’un Islam en France est possible. Petite, je me souviens les musulmans de France ne portaient pas de foulard, il n’y avait pas de hallal (d’ailleurs en Algérie cette question là n’existait pas), il n’y avaient pas de barbus,.....aujourd’hui cette nouvelle religion qui n’est pas la mienne devient politique et est manipulée par les sionistes. Les rabbins portent des barbes les juifs mangent kasher aujourd’hui les musulmans font pareils, mais parce que cette religion est infiltrée par les juifs et vient de l’Arabie saoudite, un pays corrompu qui est tout sauf musulman...Beaucoup de musulmans sont cons et ne comprennent pas cela. je suis néanmoins convaincue qu’un certain Islam peut exister en France. Pour ma part, je suis de confession musulmane, je mange du porc et je bois du vin. les musulmans et les chrétiens ont beaucoup de choses en commun, tous les deux croient en l’existence de Jesus et à son retour, contrairement aux juifs. Seuls ceux qui ne se sont pas intéressés à la lecture du Coran imaginent le contraire.


  • Excellent discours ! son humour et son franc-parler compensent presque l’absence de références à la communauté suprême !


  • jean marie le pen et bruno gollnisch sont anti-immigration, mais ils ne critiquent pas la culture des personnes d’origine immigrés (musulman) alors que marine le pen est anti-"islamiste", par rapport à l’ensemble du monde musulman

     

    • #258809
      le 11/11/2012 par L’_islam doit soutenir la France dans les valeurs équivalentes (...)
      Bruno Gollnish à propos de la "Mission d’information sur la lutte contre les (...)

      c’est pas aussi raccourcis et c’est davantage plus nuancé si on pose que MLP ne maitrise pas la culture islamique dans toutes ses composantes et se réfère par erreur je pense à ce qu’on en dit ....
      MLP doit avoir une approche bcp plus originale de l’islam en France qui aboutira à une véritable réconciliation pour l’avenir , car pas mal de valeurs sont similaires .....ou contradictoires mais ayant une explication référentielle islamique concordante à la morale et l’éthique de cette religion bien particulière .


  • #258638
    le 10/11/2012 par La France évolue et reste authentique .
    Bruno Gollnish à propos de la "Mission d’information sur la lutte contre les (...)

    Tous les honneurs Monsieur Gollnisch ! On vous respecte dans la pleine défense de la France authentique nous ne voulons pas que la france se perde ; : un musulman ami de la France.


  • bonjour a tous

    étrange son discours,il devrait être content plutôt,il est marié avec une japonaise qui lui a donné 3 beaux métisses. mais peut être n’aime t-il pas les étrangers,mais préfère leur femmes. de plus,une chose m’étonne,il est clairement anti marxiste,le dit et c’est bien son droit,alors comment ER et alain soral peuvent ils faire de la publicité a un homme qui se défini idéologiquement a l’inverse du président d’ER,qui lui ne cache pas une certaine sympathie marxisante et après avoir passé de nombreuses années au pcf. je ne me fais guère d’illusion sur la censure qui frappera mon message,pourtant il serait d’utilité public d’éclaircir ces quelques points. je n’ai rien contre monsieur gollnisch,dont je ne doute pas qu’il soit dans la vie de tous les jours un homme fort sympathique,cultivé et non un fanatique,bien qu’étant aux antipodes idéologiques de son courant de pensée,mais il faut etre logique,on ne peut défendre la droite nationale quant on est de la gauche nationale,les buts ne sont pas les mêmes,les intérêts non plus. pour monsieur gollnisch,on ne peut avoir des racines extra-europeennes et etre patriote,cela ne rentre pas dans son logiciel de pensée,il surfe sur le fantasme d’un racisme anti blanc,dont je ne dis pas qu’il n’existe pas,mais qui est mis en avant de façon délirante et caricaturale par toute la droite,alors que c’est un fait marginal,copé nous en donne un peu tous les jours. moi qui me défini de la gauche national,je considère que la droite national est clivante et la france ne peut,en ces temps troublés,se permettre le luxe de la division. il serait grand temps qu’un parti de la gauche national naisse en france et c’est d’ailleurs ce que beaucoup de français voudraient. si certains avaient l’amabilité de répondre a mon questionnement,je suis tout ouïe. une derniere chose,la droite nationale a racialisé son discours politique,nous de la gauche nationale,le socialisons,alors.............




  • faire la chasse à ceux qui endommagent les boîtes aux lettres portant des patronymes européens



    Dommage que Gollnich utilise le terme « européen », monumentale erreur.

    que l’on m’explique en quoi un français de souche est identique à un français d’origine hongroise ou polonaise.

    Et que l’on ne vienne pas me dire que c’est la même chose !

    Mais quand je vois qu’un politique fait cette erreur là, je comprends mieux comment un hongrois pas chrétien a été élu par les français de souche et de religion chrétienne(que lui et sa femme l’italienne) méprise au plus haut point. Il n’y a qu’à voir le résultat.

    Au final, si j’ai bien compris, pour Gollnich, il y a « nous les européens civilisés » et vous autres « les barbares ».

    Je doute fort qu’un casseur de boîte aux lettres, épargnent les patronymes africains.



    « C’est ainsi qu’en France, des jeunes Français qui aspirent à devenir médecins se voient refuser cette possibilité, au nom du « numerus clausus », ... , quand on titularise chaque année des milliers de médecins étrangers dont leurs pays d’origine auraient le plus



    Je suis d’accord avec ce point-là. La France n’a strictement rien à faire avec des médecins malgaches et ukrainiens qui se prennent pour plus français que les français eux-mêmes, ou pire encore des infirmières espagnoles ne parlant pas un seul mot de français, sous prétexte que nous n’avons plus d’infirmières françaises en France.



    « C’est ainsi qu’on prétend nous apitoyer sur le sort de jeunes gens qui se verraient refuser l’accès dans des boîtes de nuit où ils viennent draguer en bandes, alors qu’ils massacreraient leurs sœurs ou leurs cousines si elles se hasardaient à y venir elles aussi. »



    On voit que Golnish n’a pas été en boîte de nuit depuis des décennies.

    Boite de nuit afro : http://www.afrika-web.fr/fr/mystica...
    Boite de nuit orientale : http://www.annuaireoriental.com/ser...

    Etc etc … Je doute fort que ces gens-là soient refusés dans leur propre boîte de nuit.

    Maintenant, à savoir si les soeurs se font massacrer. Faut pas pousser le bouchon trop loin non plus.
    Comme quoi il ne sert à rien de parler d’un sujet que l’on ne maîtrise pas. On en perd notre crédibilité.

    Sinon sur la partie dénonciation des esquimaux, je suis d’accord. Et c’était particulièrement sur ce point-là qu’il fallait insister.


  • IL y -a pas besoin de gommer les différences pour lutter contre les discriminations tout comme il y a un besoin de gommer les point fondamentaux (dieu , l’humanisme ,nation...etc) pour faire de la discrimination il faut respecter le sens de nos différences ainsi que nos point fondamentaux.


  • Bravo a Mr Gollnish !


  • Quel courage. C’est beau.


  • Quelle légitimité Française voir universelle hélas devant les cahos qui nous briment .
    Merci Mr Bruno Gollnisch pour ces vérités rattrappées . / un simple musulman très touché par vos dires /


Afficher les commentaires suivants