Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coup de force surprise anti-Kiev au Congrès des États-Unis

Un représentant démocrate du Michigan a réussi une révolution inattendue et peu ordinaire, ou plutôt un « coup de force » de type révolutionnaire, si l’on considère ce qui est dit sur l’Ukraine depuis février 2014, dans les discours, dans les salons, dans la presse-Système.

Ayant rallié un représentant républicain (Ted Yoho, de Floride) à ses vues, John Conyers [photo ci-dessus] a offert un amendement à la loi budgétaire du Pentagone pour l’année fiscale FY2015, le HR 2685 ou Department of Defense Appropriations Act of 2015. Cet amendement impose deux mesures : il interdit l’entraînement du bataillon ukrainien Azov par les forces US et le transfert du système d’arme de missiles sol-air MANPAD en Irak et en Ukraine. Ces mesures sont justifiées par des considérations qui ne sont singulièrement pas dans la logique de la narrative-BAO [bloc américaniste-occidentaliste, NDLR] qui couvre de vertus diverses l’Ukraine-Kiev.

C’est bien entendu d’abord la première mesure qui attire l’attention et justifie l’appellation de « révolutionnaire ». Le bataillon Azov a déjà été l’objet de reportages, de photographies de ses soldats et de ses soldates (voir le reportage très « tendance » de Elle sur les vaillantes combattantes d’Azov), avec documentation des insignes, des étendards et des cérémonies qui caractérisent leurs activités, tous directement d’inspiration nazie – tout cela sans soulever grand-chose, si rien du tout de cette émotion citoyenne et antifasciste si vivace dans nos contrées. L’énorme documentation qu’on possède sur le bataillon Azov, essentiellement alimenté par Pravy Sektor, ne laisse aucun doute : il s’agit d’une unité nazie, ce que Conyers désigne comme « the repulsive neo-Nazi Azov Battalion ». La Chambre a accepté l’amendement Conyers-Yoho à l’unanimité, signant ainsi le premier acte législatif officiel aux USA, et peut-être bien dans les pays du bloc BAO, reconnaissant formellement et dénonçant l’existence d’importantes forces de tendance nazie affichée sous la forme d’unités régulières organiquement constituée dans les forces armées ukrainiennes.

Lire la suite de l’article sur dedefensa.org

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et voilà... les idiots utiles ont fait le sale boulot... maintenant on les dégage... ça ne coûte rien et en plus ça donne, comme toujours, le beau rôle aux États-Unis.

    Ceux qui tirent vraiment les ficelles ne seront jamais inquiétés.

    Et Grasset est à côté de la plaque, comme souvent.


  • C’est déjà quelque chose, bien qu’il en ait fallu du temps !

    Il faut saluer l’initiative du Représentant John Conyers, le doyen de la Chambre des Représentants.

    Il n’en reste pas moins que la chose n’est pas encore acquise, car il faudra que le Sénat approuve cet amendement.


  • "il interdit l’entraînement du bataillon ukrainien Azov par les forces US et le transfert du système d’arme de missiles sol-air MANPAD en Irak et en Ukraine". Pendant qu’hollande continue sa propagande anti-russe, les ricains se rapprochent d’eux. Ils avaient fait le même coup avec l’Iran (cf Peugeot).

     

  • Ce n’est que de l’enfumage, croire à un empire comme les étasuniens, c’est que le cauchemar continue.

     

    • #1211128

      @becalme
      Ouais boff... Il ne faut pas non plus les mettre tous et toutes dans le même panier. Il reste tout de même quelques politiciens corrects et patriotes aux États-Unis (tout comme en France), particulièrement au sein de la Chambre des Représentants (chambre basse). Il ne faut pas voir des complots et de la manipulation derrière chaque initiative noble.


  • Enfumage habituel. Les images rendues publiques de ce bataillon de dingos devenaient embarrassante alors pour entretenir l’illusion de la démocratie et réajuster le tir de manière à être en cohérence avec l’idéologie anti-nazie...ils nous sortent deux idiots utiles, probablement sincères par ailleurs, qui proposent ces deux amendements "révolutionnaires". Les naïfs en extase s’exclameront : "Ah quelle grande démocratie ces USA !"
    Il faut bien comprendre comment finissent les véritables révolutionnaires aux USA, allez demander à Kennedy, Martin Luther King, Malcolm X... ce qu’ils en pensent...
    Et puis il faut bien comprendre une chose : cette interdiction n’empêchera rien du tout ! Le trafic de cocaïne et d’héroïne cela sert à quoi selon vous ? A financer des opérations occultes pardi !
    Et puis de toute manière Azov, l’idiot utile des Yankees, a fait son temps, il a rempli sa mission initiale et il est temps de s’en débarrasser. C’est ce que vivront les excités de Daesh qui verront enfer et damnation s’abattre sur eux quand les américano-sionistes auront décidé de siffler la fin de la récréation. La caractéristique de l’idiot utile c’est son incompétence politique couplé à une arrogance sans limite qui l’empêche de comprendre qu’il n’est qu’un jouet aux mains de puissance qui n’ont aucune considération pour lui. L’idiot utile se croit très important et respecté par ses maîtres...et quand il comprend, cela arrive, qu’il n’est qu’un jouet son orgueil fait qu’il se croit plus malin que le diable et qu’en dernière instance il pourra le moment venu retourner la situation en sa faveur...on ne le répétera jamais assez : ceux qui ont joué le jeu du Malin finissent toujours écrasés par ce dernier.