Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des maisons d’édition espagnoles pervertissent les contes pour enfants !

En Espagne, de petites maisons d’édition rompent avec la tradition en publiant des histoires pour enfants avec des personnages homosexuels. De nouvelles références pour les nouvelles générations.

Une petite fille qui a mis la main sur un crayon magique grâce auquel tout ce qu’elle dessine devient réalité, et une princesse que son père veut marier à quelqu’un qui n’est pas son grand amour : telles sont les héroïnes des premiers contes publiés par Nube Ocho, une nouvelle maison d’édition.

Qu’ont-elles de particulier ? Eh bien, la petite fille a deux papas et la princesse n’est pas amoureuse d’un fringant jeune homme, mais d’une courageuse étrangère.

"Ce sont les livres que notre génération n’a pas pu lire", explique Luis Amavisca, le fondateur de cette petite maison qui vient de faire paraître El lapicero mágico et La princesa Li, en collaboration avec Egales, un éditeur qui depuis vingt ans publie des ouvrages en rapport avec l’homosexualité.

Nube Ocho rejoint ainsi d’autres petites maisons d’édition comme A Fortiori et Topka, qui, depuis une dizaine d’années, s’efforcent de pallier l’absence de références littéraires pour des familles de plus en plus nombreuses à sortir du schéma traditionnel, que ce soit par l’orientation sexuelle des parents ou parce qu’elles vivent le divorce, l’adoption, le handicap ou l’immigration.

Des ouvrages pour tous les publics

Luis Amavisca, un artiste plasticien qui s’est lancé dans l’édition et l’écriture, tient à préciser que ses ouvrages ne s’adressent pas seulement à la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle) "mais aussi, et peut-être plus encore, aux hétérosexuels". "Bien des adultes auraient intérêt à les lire pour remettre en question leur propre éducation et mieux se préparer à aborder le sujet avec les nouvelles générations", estime-t-il.

Lire la suite : courrierinternational.com

Loin de la perversion, cultivons-nous avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut déjà trouver des dessinateurs qui veulent bien dessiner ce genre de truc, mais bon l’argent achète tout il paraît... c’est con d’avoir du talent et de se mettre au service du Malin je trouve, c’est vraiment faire preuve d’abnégation totale pour une mauvaise cause. L’"art contemporain" et ses laquais n’ont aucune limite.


  • y’a pas .. je n’arrive pas a me convaincre que tout ça va vers le beau et pourtant je me fous comme de l’an 40 de qui fait quoi avec son cul ...
    Je trouve ça dégueulasse ces contes !!!


  • Bon bah, à ce rythme, on aura bientôt réellement un tintin chez les pd .... http://www.youtube.com/watch?v=gFuq... du coup sa me fait moins rire.

     

  • Elle est belle l’Espagne catholique... Pfff. Les goyims soumis acceptent tout. C’est de leur faute.

     

  • L’autre jour, je tenais compagnie à ma jeune cousine qui regardait Blanche Neige. Et un moment, l’héroïne bien connue s’adresse à un petit oiseau en lui demandant "tu es perdu ? Où sont ton papa et ta maman ?". Et je me suis demandé combien de temps ces charmants contes allaient encore exister avant que des abrutis ne viennent crier à l’homophobie et protester contre une telle "discrimination".
    J’ai hélas la réponse... C’est monstrueux.


  • Pourquoi vouloir à tout prix polluer le psychisme les enfants (qui savent très bien identifier les choses comme elles le sont intuitivement ) avec des modeles tronqués ? On ne nait pas homosexuel, on le devient suite à un traumatisme physique ou psychique, une mère castratrice, un secret de famille non affranchi...etc. C’est tout simplement délirant. En fait ça procède d’un mécanisme qui concerne en premier lieu les homosexuels : plutot que d’admettre qu’ils sont differents et d’affronter le problème ou faute de mieux de l’assumer, ils preferent se convaincre que les autres sont comme eux, pour ne pas à avoir à affronter la verité. Et cela va jusqu’à polluer le psychisme des enfants et d’essayer de les contaminer. Qui voudrait que son gamin normal devienne homosexuel ? Il faudrait être malade mental...en plus il n’ y a rien qui procede de l’education à la tolerance, il ne faut pas être dupe : ces dessins essaient de substituer un modele d’identification naturelle (le prince, la princesse) selon son sexe, à des modeles biaisés. On s’en prend au psychisme des gamins en essayant de les diriger vers une sexualité deviante. Comment est-il possible qu’on en arrive là ? Il suffit de definir avec honneteté ce qu’est l’homosexualité pour balayer tout débat à ce sujet : une incapacité à s’approprier son identité psychique, sexuelle, naturelle et intuitive suite à un traumatisme physique (un viol par exemple) ou psychique (pression par non dit ou parents trop possessifs, mère ou père castrateur) qui engendre un blocage dans un role narcissique induit de fait par l’exterieur. C’est peut-être même plus pervers, il pourrait s’agir d’un defaitisme collectif parental d’abandon à une société consummeriste à outrance et donc à se defausser sur les enfants, un genre de manque d’ambition...mais peut-être aussi nos elites ont un but assez pervers d’humiliation des masses populaires et de formatage des enfants en parfaits consommateurs...

     

    • Super intervention. Je vous donne un document qui peut être interressant :
      http://www.neur-one.fr/HOMOSEXUALIT...
      c’est la vulgarisation d’une étude que j’avais lu il y’a quelque année sur les fonctions de l’hypothalamus et son fonctionnement différent chez les homosexuels. Certains médecin parlait de traumatisme lié à l’enfance et d’autre d’inné, voir de génétique. Je lisais aussi un article que je ne retrouve plus malheuresement qu’il y’a quelque année encore (20 30ans) on cherchait des vaccins ou un remède à l’homosexualité ... Exit le remède de nos jours, et je vois mal un chercheur faire paraître une thèse sur une possible cure.. Au risque d’avoir sa carrière terminé dans l’heure...
      "Je voudrais que l’on commençât par s’estimer soi-même : tout le reste découle de là" de F. Nietzsche devrait être inscrit dans la constitution... Et dans la tête de tous ces gens qui se présente par leur gout sexuel..


  • Y-a-t-il encore des parents qui lisent des contes à leur progéniture ? Une étude détaillée serait sympa, à ce sujet.
    Sinon, sans déc, Le Petit Chaperon Rouge, il y a du travestissement, de la bestialité, de la gérontophilie homosexuelle, la gamine se fait bouffer par le loup déguisé en grand mère et est sauvée par les forestiers une fois le loup éventré. Bon, moi ma position, c’est que je suis contre la censure. J’ai vu "Deliverance" et "Dirty Harry" quand j’étais gamin, ça m’avait choqué, et je trouve ça bien. La scène de "fait la truie" dans "Deliverance" m’émeut toujours un peu, c’est comme quand tu te casses la gueule, c’est normal d’avoir mal, heureusement. Faut pas prendre les gamins pour des imbéciles, sinon, c’est de la pédophilie intellectuelle. La plupart savent faire la part des choses. Ceux qui en seraient incapables étaient de toutes façons destinés à être soumis et formatés.
    Mon conte de Grimm préféré est : "De celui qui partit en quête de la peur".


  • Relisez "Cendrillon" par les frères Grimm (c’est à dire l’original) et comparez le film de Disney.
    Vous vous rendrez compte à quel point Disney, qui est devenu la référence ULTIME des familles en matière de contes, a édulcoré l’histoire !

    Grimm, Andersen, Perrault... brûlés et oubliés !

    Quelle horreur ! Du sang dans Cendrillon !
    C’est pas plus violent que les affiches de Hot Vidéo ou de Union que l’on voit devant chaque bureau de presse ou le lynchage de Kadhafi "au nom de la démocratie".

    Les femmes ont autant de secrets que Barbe Bleue et leur cabinet ressemblent à celui de la Vilaine Lulu.

    Les enfants, écoutez moi bien. Les adultes sont des hypocrites et des menteurs.


  • MERDE.

    Y a quelques jours, j’expliquais justement à des gens que la raison pour laquelle les enfants de couples homosexuels seraient moqués à l’école, c’est que toute notre culture et notre imaginaire est habité par le concept de la femme et de l’homme qui s’aiment et qui engendrent des enfants, depuis la petite enfance avec les contes où "le prince charmant épouse la princesse et ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants", célébration de la vie par excellence. Et que s’ils voulaient que l’homosexualité devienne une norme au même titre que l’hétérosexualité, il fallait méticuleusement déconstruire cette culture en commençant par les contes pour les enfants, qui se termineraient par : "et le prince charmant embrassa... l’autre prince charmant ; et ils se marièrent, et eurent beaucoup d’enfants qu’ils firent grandir dans des éprouvettes, et ils se bourrèrent le cul et vécurent heureux à jamais".

    EH BEN ILS L’ONT FAIT LES ENCULÉS. COMME D’HABITUDE J’AURAIS DÛ TENIR MA GUEULE.


  • Répugnant ! çà me donne envie de vomir ! En plus, au lieu de créer de nouveaux personnages, ils violent nos souvenirs d’enfance en salissant les dessins animés qui ont marqués notre jeunesse. Il est grand temps que les parents se réveillent et manifestent leur rejet de ces abominations.

     

    • "ils violent nos souvenirs d’enfance en salissant les dessins animés qui ont marqué notre jeunesse" non, franchement... tu y crois vraiment ? Moi, mes souvenirs n’appartiennent qu’à moi (sic), et je ne suis pas une victime...
      Tu me fais penser au fan qui hurle au blasphème lorsqu’il y a un remake de son film préféré, pauvre chou...
      Ce qui est plus inquiétant, c’est de prendre les gamins pour des débiles. Ca t’as foutu un coup aussi quand t’as compris que les garçons ne naissent pas dans les choux, ni les filles dans les roses, et que les cigognes, etc... ?
      Et puis les dessins animés, s’ils pouvaient être chouettes formellement pour certains, dans le fond, euh... tiens, dans les récents, j’ai vu "Raiponce" (2010) des studios Disney, clichés sur clichés, guimauve indigeste, que le couple soit homo ou hétéro, si le fond est abrutissant, ça change rien... Les gamins sont inévitablement appelés à devenir adultes (quoi que) et à constater que, bin oui, y’a des homos. Si tu as des enfants, j’imagine que tu ne vas pas leur lire des histoires avec des gentils pédés qui s’aiment, donc... pourquoi en faire une montagne ?


    • @Gégé, il y a clairement un prosélytisme homosexuel. L’homosexualité est une pratique qui n’est pas naturelle. Fumer du tabac n’est pas naturel, pourtant si une société fait la promotion de la consomation de tabac tôt ou tard les gens s’habituront au rituel et se l’appropriront. Je pense que la banalisation puis la normalisation (faire croire que la relation hétérosexuel est équivalent à celle homosexuel) multiplira ces pratiques. Il est facile de faire une critique religieuse, morale, éthique, médicale, psychologique, économique, etc, de l’homosexualité. Exemple économique : un couple homosexuel d’après le model de vie qu’il prône mets en péril le model existant... si on est logique ils ne devraient pas bénéficier de solidarité intergenerationelle, du droit à la retraite. Le prosélytisme homosexuel est inacceptable. L’orientation sexuel doit rester dans la chambre à coucher, dès qu’elle rentre dans l’espace publique ou qu’elle essaye d’orienter nos politiques cette orientation sexuelle se soumet à notre jugement et notre condamnation. Ce n’est pas pour rien que toutes les civilisations furent basés sur l’hétérosexualité. Les premières victimes du retour de bâton seront sûrement pas les activistes homosexuel qui cherchent à changer la société. Nous sommes contre les discrinations,mais fermement opposé au changement de nos normes societales : papa, maman, enfants.


    • @Tulipe, tout à fait .. histoire d’enterrer définitivement ces vieux contes porteurs de tradition et de culture européenne depuis des génération.



    • "ils violent nos souvenirs d’enfance en salissant les dessins animés qui ont marqué notre jeunesse" non, franchement... tu y crois vraiment ? Moi, mes souvenirs n’appartiennent qu’à moi (sic), et je ne suis pas une victime...




      D’une, on se fout de ton "petit nombril" ! et de deux, lorsque l’on sait que par exemple les publicitaires dépensent des sommes colossales pour trois petites minutes de publicité c’est très facile de comprendre l’impact que les dessins animés ont sur l’imaginaire des enfants même de façon inconscient (y compris chez les adultes).



      Tu me fais penser au fan qui hurle au blasphème lorsqu’il y a un remake de son film préféré, pauvre chou...



      Et toi tu me fait penser à un "attardé d’idiot utile" qui aime faire "mumuse à qui on ne la fait pas" alors que tu es le parfait serviteur inconscient des lobbys qui instrumentalisent l’homosexualité pour détruire la famille.



      Ce qui est plus inquiétant, c’est de prendre les gamins pour des débiles. Ca t’as foutu un coup aussi quand t’as compris que les garçons ne naissent pas dans les choux, ni les filles dans les roses, et que les cigognes, etc... ?



      En effet, c’est vraiment inquiétant de prendre les gamins pour des débiles et je vois que vous avez bien mordu à l’hameçon de la propagande homo. L’homosexualité n’est en aucun cas un modèle de société mais relève d’un choix de pratiques dont la philosophie de dépasse pas le trou du c...




      Les gamins sont inévitablement appelés à devenir adultes (quoi que) et à constater que, bin oui, y’a des homos.




      Sauf exception, l’homosexualité n’est pas inné mais acquit par la culture ambiante que les lobbys homos ont mis en place et entretiennent de longues dates à des fins non pas pour le bien des homos dont ils se fichent royalement mais pour pervertir la société qui de ce fait est plus facilement manipulable et asservi.



      Si tu as des enfants, j’imagine que tu ne vas pas leur lire des histoires avec des gentils pédés qui s’aiment, donc... pourquoi en faire une montagne ?



      Lorsque le ministère de l’éducation nationale veut imposer dès la maternelle des livres mettant en scènes l’homosexualité, faire la promotion de l’escrocquerie du Gender et de toutes les minorités sexuelles, elle est ou la neutralité et votre liberté de choisir les histoires pour vos enfants !?


    • @Tulipe.........d’accord avec toi à 1000%...non seulement ces ordures plagient à tour de bras, mais ils salissent tout ce qu’ils approchent...y en a marre que des fumiers pervers nous dégueulent dessus en permanence, outrageant dès qu’ils le peuvent nos souvenirs, notre culture et la dignité de nos parents !


  • Quand je vois tout ça, ça me donne envie de m’exiler aussi en Russie ; non pas pour des raisons fiscales, mais bien pour préserver ma santé mentale...
    L’Ouest est mort...


  • Quand un homme essaye de sodomiser sa petite copine, le lesbianisme ensuite après le hard-core ça lui parait soft à la jeunette ?
    Tout s’imbrique malheureusement sodomie, homosexualité et lesbianisme sont sur le point d’être banalisé. Mais chuuuttt il y à le grand remplacement de population : merde v’la les sarrasins avec des crêpes raisins noirs et semoule.
    Hier j’ai traçé un texte d’un contributeur d’E&R vers un site identitaire au symbole du sanglier. http://www.les-elegances.com/ Que des photos de modes titillan erotico-capitaliste, que des jeunes filles vendant des petites culottes. Pas une mère en vue : le site prône un combat anti-nataliste !! Pauvre France.


  • N’importe quoi ! la majorité des gamins sont hétéros, ils vont carrément pas se reconnaitre dans des personnages homos qui se galochent. C’est insupportable cette propagande !


  • A quand les soirées contes à la Fistinière.


  • Un jour, zapant sur la TNT, je me suis aperçu avec horreur qu’il y avait de plus en plus de duos de pédérastes et de gouines soi-disant mariés dans les séries télévisées. Alors, je me suis demandé : Pourquoi la pédégouinerie est-elle ainsi promue de nos jours ?

    Mon petit doigt m’a répondu une chose très simple et très véridique : Antéchrist, ou Antichrist (c’est le&a même), appartient à la race hermaphrodite pédégouiniste, qui est selon ça (il&elle) le devenir de l’Homme. Cette race, à laquelle appartient Satan, arbore anglaises et rouflaquettes, un peu comme les anciens escargoths à casque à pointe, sauf que l’hermaphrodite pédégouiniste bénéficie d’un fort pénis épluché et de sept orifices, dont au moins trois servent à des ramonages et à des suçages. Ça a : une bouche, deux narines, un trou à chaque oreille et une cage d’ascenseur à deux voies séparées.


  • #297625
    le 05/01/2013 par "un Gerard John Schaefer souriant"
    Des maisons d’édition espagnoles pervertissent les contes pour enfants (...)

    J’instrumentalise l’homosexualité pour détruire la famille.
    Vas-y, c’est samedi soir, si t’as un autre truc encore plus pété,
    balance, c’est que du bon, y’a de la demande...


Afficher les commentaires suivants