Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Dieu ne repasse pas à Bethléem", nouveau livre de Jacob Cohen

Retrouvez Jacob Cohen sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est vrai qu’on trouve tout et n’importe quoi dans le talmud.

    Les rabbins voulant toujours avoir raison, ils pondent et pilpoulent.

    Par exemple, dans le Zohar, un livre du talmud, d’après le livret de la collection Que Sais-je intitulé Le Talmud, on s’aperçoit avec stupéfaction que la réincarnation fait partie de la religion juive.

    Des gens qui ne pensent qu’au fric croient aussi en la réincarnation ! Mais ils ne croient pas en la parabole du chameau, puisque c’est du Jésus.

    Entre parenthèses, d’après un article désormais disparu de Clifford Shack (paru autrefois ici : http://cliffordshack-nwo.blogspot.fr/), il est ahurissant de constater à quel point se ressemblent physiquement les Rothschild au fil de leur descendance.

    Bizarrement, George Ivanovitch Gurdjieff, au grand dam de Piotr Ouspenski, ne tenait pas pour importante cette idée de réincarnation et n’en parlait jamais à ses élèves. Il enseignait qu’à l’origine l’Homme n’a pas d’âme, et qu’il l’acquerrait avec la vie, par ses actions et en se forgeant des idées définitives, si l’on peut dire. Toujours selon Gurdjieff, l’Homme peut fondre (unifier) les éléments de sa personnalité jusqu’à ce qu’apparaisse en lui une âme normale ou déviante. La Nature ne s’accommodant pas du déviant, elle impose de corriger ce qui n’est pas conforme à l’ordre des choses, c’est-à-dire, au plan divin. Seulement, chez certains déviants, les réincarnations successives aggraveraient la situation de l’âme réincarnée jusqu’à ce que son propriétaire devienne une très grosse pointure ès activités démoniaques, une race que Gurdjieff appelait asnamouss, capable d’influencer spirituellement en mal la Terre entière et de la plonger dans un âge de corruption extrême.

    Peut-être que cette situation irrémédiable, que nous vivons actuellement, nécessite, ou crée par sa non viabilité, les « fins du monde » successives ?


  • Franck excellent comme d’ habitude, précis et pertinent !

    Quand à Jacob Cohen il explique encore un peu plus la puissance du lobby juif dans le monde, j ignorais les leviers qu’ ils avaient à ce point sur la justice vis à vis de tapettes de la ldj.

    Merci aux deux intervenants ! On en redemande :)


  • oh la la !!la quenelle sur l’anecdote de hassan2 qui fait peter le champagne en apprenant la defaite de nasser...à l’intention des marocains qui voyaient en hassan2 un grand leader arabe...un petit roitelet de pacotille,ou plutot comme l’appelaient certains amis au maroc "le roi des pauvres" !!!


  • Jacob Cohen est sympathique, habitué de la manif contre la LDJ, chaque jeudi - c’est bien compréhensible ; il est intéressant pour sa connaissance intime de la mentalité du “peuple choisi” et de ses ramifications en France, aussi par les détails qu’il distille à l’occasion : cette agression par la LDJ dans un tribunal administratif du 4e arrondissement et sans être poursuivie...
    Pour écrire son roman sur Bethléem, cet auteur n’est apparemment pas allé enquêter sur place. D’où peut-être son étrange idée d’une initiative soudaine et unilatérale des responsables de la Cisjordanie de se laisser tout entière occuper par Israël : “panique dans les chancelleries ! Pourquoi les Palestiniens ne le font pas ? Ce serait une arme redoutable !” On voit bien qu’il n’y vit pas... : quel responsable de poulailler choisirait de lui-même d’ouvrir la porte aux renards affamés ?
    Quand le dénonciateur de sayanim devient lui-même un sayan de l’imaginaire... ?


  • Ce que nous dit Jacob Cohen est terrifiant !

    Un résumé en 6min :
    http://www.youtube.com/watch?v=62Oo...


  • Bonne idée de Cohen : que les palestiniens disent aux israéliens ... voilà, servez-vous ... prenez donc la Cisjordanie !!! ... en espérant une compréhension du monde entier... et que ce soit le début de la fin de la colonisation.
    .
    Sinon, il est un des rares à appuyer sur le fait ... que la majorité des arabes sont soumis ... malgré les discours... (les gouvernements j’entends).
    .
    Une des meilleure intervention de J. Cohen.

     

    • Vous dites un truc qui m’a fait réfléchir : "la majorité des arabes sont soumis ... malgré les discours...".
      En fait qui est insoumis dans ce monde ?
      Ne confond-on pas insoumission qui est une démarche intellectuelle qui fait prendre des risques avec pouvoir économique ou militaire qui n’est possible que pour les dominants ?
      En somme, en quoi les français seraient-ils insoumis, ou tout groupe social ?
      Il me semble assez facile de parler d’insoumission quand on vit dans un pays où tout est RELATIVEMENT simple : on a une armée, le contrôle de matières premières et de l’énergie, un camp (l’OTAN).
      Et même si l’on n’est en total désaccord, on en profite...
      Enlevez toutes ces circonstances, et vous verrez que les palestiniens sont comme tous les Hommes, ils ont un minimum de réalisme et n’ont pas pour objectif un suicide collectif.

      Triste condition humaine qui se réduit quasiment toujours à une situation dominant / dominé et où le bla bla n’est là que pour justifier de sa condition, généralement sa domination.


  • Le titre du livre de Jacob Cohen "Dieu ne repasse pas à Bethléem" donne un message aux Palestiniens. Il veut dire qu’il ne faut pas compter sur Dieu, il a raison. Les Palestiniens sont impuissants face à l’état d’Israël, c’est par désespérance qu’il compte sur Dieu. Dieu est le dernier recours.


  • vraiment très instructif. Merci.
    Le renversement se fait lentement mais arrivé à un certain seuil le renversement devient basculement . Basculement d’autant plus violent que les haines suscitées par l’injustice auront été contenues longtemps. Comme dirait Soral, il se pourrait bien que la communauté connaisse un "moins bien".


  • J’avais vu cet interview hier soir... pour moi l’interview de l’année, respect mr cohen et brao à frank abed, quel courage & quel sincérité !!!


  • Comme c’est rejouissant d’entendre un homme débarassé de son lourd heritage religieux pour s’adonner pleinement à sa conscience et a son libre arbitre, un homme qui semble se preoccuper davantage du sort des autres que du sien propre, je trouve que cet homme qui se pretent athée est un exemple pour bon nombre qui se disent croyants. Un homme qui inpire le respect et l’admiration ; Merci Jacob Cohen


  • anecdotes croustillantes ,quenelles à volonté, un courage du tonnerre !du grand Jacob Cohen !


  • Merci à vous Jacob et Frank qui rendent un authentique service aux juifs et par là même aux français indépendantistes ! Il en faut plus comme vous en images accessibles ! et aussi peut-être en spiritualité juive, chrétienne et musulmane (même si c’est pas votre domaine ni celui d’ER), rien que pour fermer la gueule aux antifa et permettre à chacun de ne pas vouloir baisser d’un ton ni regarder qui écoute en abordant les véritables mouvements dissidents...


  • Toujours aussi intéressant d’écouter la vision de J. Cohen. Il a l’expérience d’avoir vécu et côtoyé le sionisme de près ce qui apporte une réelle qualité et véracité à son discours et ses perspectives. J’espère que son livre aura beaucoup de succès.


  • Il dit que c’est un écrivain et quand un écrivain peut parler de lui avec beaucoup de modestie, il peut appuyer sur des choses qui touches vraiment...

    C’est un peu le danger d’écrire parce qu’écrire libère de certaines fautes...Il faudrait lui demander combien de livre il a lu et s’il a prit assez de distance pour pouvoir nous rendre une partie de notre histoire...

    L’interview est puisant et avec les critiques poussées on peut donner un avis de lambda intéressé...
    Franck abed mérite l’admiration de beaucoup d’entre nous car il a compris notre faiblesse...
    Quand il dit que demain il faudra s’instruire et apprendre à se battre dans une salle pour ne pas combattre dans la rue est une preuve de courage pour les asiatiques...
    Il a une forme de sagesse, et d’intelligence naive sur les bordures du catholicisme...

    Quand franck abed dit à Piero san Giorgio qu’en ville aussi on a les capacités à survivre sans rentrer dans une dérive alimentaire et énergétique avec l’aide spirituel, on peut voir un respect...Comme un défit intellectuel pour joindre un avenir moins dure...

    Quand la fourmi regarde vers le haut et voit la montagne trop petite c’est qu’il franchit une étape


  • #278153

    ’’ Il me semble que la quenelle ne passe pas à Bethléem",


Afficher les commentaires suivants