Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Enfants roms mendiant à Lille : leurs parents relaxés

Le tribunal correctionnel de Lille a relaxé lundi deux couples de parents d’enfants roms qui avaient mendié à un carrefour à Lille, quémandant des pièces auprès d’automobilistes arrêtés aux feux tricolores, pour, avaient-il affirmé, acheter à manger.

"L’élément moral de l’infraction n’est pas constitué", a déclaré la présidente Alexa Fricoyt. Une peine d’un mois de prison avec sursis avait été requise dans l’après-midi par le parquet à l’encontre des parents de cinq enfants roms, âgés de 7 à 11 ans, qui avaient été "pris en charge" par la police le 4 décembre 2012.

Les enfants avaient été placés en foyer pendant deux semaines avant d’être confiés à nouveau à leurs parents sur décision du juge des enfants. Les mères des enfants, Fira Restas, 35 ans, et Mina Lingurar, 30 ans, deux belles-soeurs, en jupe longue et foulard à fleurs, sont venues seules à l’audience, sans leur mari, et n’avaient pas d’avocat.

Les deux femmes se sont exprimées en roumain, ne parlant pas français. Elles vivent avec leur famille dans des cabanes de quelques mètres carrés, sans électricité ni eau courante, dans le campement de la Porte d’Arras à Lille, le plus grand de l’agglomération lilloise avec quelque 700 occupants.

La première, en France depuis un an, mère de sept enfants et enceinte du huitième, et la seconde, mère de cinq enfants, en France depuis l’automne 2012, ont toutes deux nié avoir demandé à leurs progéniture de mendier, affirmant ignorer qu’ils le faisaient. "Je ne les envoie pas faire la manche mais j’aimerais bien qu’ils aillent à l’école", a assuré devant les juges Mina Lingurar, qui dit ne percevoir aucune aide.

Elle a expliqué que ses enfants n’avaient pas de place dans le bus-école qui se rend dans le campement où elle vit. "Je les ai laissées à la maison, je suis partie, j’ai entendu qu’elles étaient allées jouer dans un parc et qu’une voiture s’était arrêtée et leur avait donné de l’argent", a déclaré de son côté Fira Restas. Sa fille Florica, 9 ans, avait 1,60 euros en poche quand les policiers l’ont conduite au commissariat. "Même si on n’a pas d’argent, ici c’est mieux qu’en Roumanie", a assuré sa mère.

Le parquet de Lille avait décidé de poursuivre les parents pour délaissement de mineur de quinze ans compromettant sa santé ou sa sécurité, un délit passible de sept ans de prison. A l’audience, le substitut du procureur Lorène Delsaut a requis une requalification des faits, demandant que les parents soient poursuivis pour soustraction aux obligations légales, passible de deux ans de prison. "Le but n’est pas de pénaliser la misère, a-t-elle assuré, mais de leur faire prendre conscience qu’ils mettent leurs enfants en danger". Il s’agit, a-t-elle poursuivi, "de faire en sorte que cela ne puisse pas se reproduire".

"Je m’occuperai de mes enfants, cela ne se reproduira plus", ont assuré en choeur les deux mères de famille avant que le tribunal ne se retire pour délibérer.

Près de 3 000 Roms au total sont installés dans l’agglomération lilloise, dont environ 2 600 dans une quarantaine de campements sauvages

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis moi-même habitant de Lille et il n’y a que ça, impossible de se promener tranquillement sans voir des roms a chaque feux rouges, dans les métros, les bus etc. J’ai même déjà eu des roms débarqués à ma FAC pour aller mendier auprès des étudiants pour vous dire ..

    En plus de ne pas payer le transport et d’avoir les soins gratuits, il vole le cuivre sur les chemins ferrés.

     

  • Petite anecdote : un jour je suis à un feu rouge et une petite Gitane (ça m’agace de dire Rom) se met à nettoyer mon pare brise : comme elle avait l’air mignonne je lui donne un euro, mais elle le fait tomber dans la voiture, je n’ai pas le temps de chercher par terre, je lui donne un autre euro, pensant que je récupérerai l’autre plus tard. Un peu plus tard je m’arrete pour chercher l’autre euro et je trouve...une piece de dix centimes : adroite, ce n’était pas l’euro que je lui avait donné mais une pièce de dix centimes qu’elle avait fait tomber :elle m’a "refait" de 90 centimes, ce n’est pas un drame mais c’est un peu vexant...J’ai connu un marginal qui connaissait bien les Gitans, un jour je lui demande "quelle est leur plus grande qualité ?" Après avoir réfléchi un instant il me dit : " ils sont très adroits" ; puis je lui demande "quel est leur plus grand défaut" : "ce sont des voleurs" . Capito ?

     

    • Ça c’est un classique ! Maintenant, je les vois venir... C’est comme la bague en or qu’ils ramassent sur notre passage, je leur dis qu’ils ont de la chance et qu’ils peuvent la garder ! Ou bien qu’on leur a roulé sur le pied ! On les voit se tordre de douleur et quand j’éclate de rire ils me font un clin d’œil ... Bof, pas bien méchant.. Je pars du principe, je préfère me faire rouler que de ne pas avoir donné à quelqu’un qui en avait vraiment besoin. Mais jamais aux enfants.

       

      • Toujours très émouvants ces élans de compassion féminine. Et déroutants aussi.
        Moi si j’étais au pouvoir il me faudrait un peu plus qu’un clin d’oeil complice et un éclat de rire pour m’empêcher de leur botter le cul de façon stalinienne.

        La pleurniche, le mensonge, la tromperie, le vol... Il manquerait plus qu’ils en fassent une religion et qu’ils revendiquent une terre promise et là ça serait le ponpon. Mais bon si c’est "pas bien méchant" ça va.


    • Ah, c’est beau l’Europe !


    • Même si je ne peux nier leur misère, à Lille depuis quelques années le "bidonville de caravanes" Roumain se répand. Voitures brûlées, ordures, la propreté n’est pas leur fort.

      Qui plus est, ces bonnes femmes mentent comme des arracheurs de dents, leurs enfants mendient partout, avec ou sans leurs parents, ils sont utilisés comme appât.

      La ville doit-elle accueillir la misère de l’est ? Je n’en sais rien, mais en tout cas cette ville n’a rien à leurs offrir, ni travail, ni insertion.

      Entendons-nous Madame Aubry ex-membres du club du siècle, maçon-homosexuel-droitdel’hommiste/friendly s’exprimer à leur sujet ? Non elle préfère les expulser "discrètement" pour garder les "gauchos de lille 3" et associations diverses dans sa poche.

       

      • Le problème vient de l’UE pas de la ville de Lille.


      • Oui, pas faux, merci de recadrer le sujet. Mais pour en revenir à la Aubry, je crois que ce que je voulais dire, c’est que ce que défend la gauche ; à savoir cette immigration + merci SOS racisme, leur proposer qui sait, nos musées gratuitement, tout en utilisant toujours cet argument des droits de l’homme (ils devraient commencer par nos prisons) ...

        Enfin, tout cela fait que je vois ma ville changer, d’une manière étrange, cela n’est pas plaisant.


    • Bon la misère, l’abus, les dégâts collatéraux du mondialiste,
      on est habitué à force et malheureusement.

      Mais l’originalité de l’article réside quand même dans cette :
      masturbation juridique d’avocats ...

      Ils font vraiment des études pour ça ces gens ?


    • allons, allons...necessite fait loi, ne faisons pas semblant de decouvrir ces gavroches roumains.

      le probleme est le manque de controle aux frontieres.


    • #315541

      Du calme.
      Toujours les conséquences.
      Jamais les causes.
      Et quand bien même, me direz-vous...


    • Ils se sont barrés de Roumanie parce qu’ils ont refusé la politique de stabilisation et de sédentarisation que ce pays (grassement financé par l’Europe donc par nous pour cela) avait entamé.

      Menteurs, pillards, geignards, violents. Encore de la merde en perspective.


    • #315565

      Pas plus tard que le weekend dernier, lorsque je passais par Paris pour rentrer en province, j’ai chopé 3 roumains (pas des gamins, la vingtaine !) en flagrant délit la main dans mon sac à dos. Ça faisait 20 min que j’étais arrivé. France...


    • Racistes ! Fascistes ! y’en avait "un autre" qui se plaignait des Roms, ces pauvres gens ne font que d’être rejetés de partout alors qu’ils veillent à s’intégrer au mieux et respectent tout ce qu’on leur propose !
      je quitte ce site nauséabond de suite !

      Plus sérieusement une ancienne connaissance "gauchisante" travaillant en préfecture, a fini par m’avouer qu’elle même, amoureuse de leur culture/histoire , avait du mal à les défendre autour d’elle au boulot, tant ils posent de problèmes.


    • #315631
      le 29/01/2013 par matrix le gaulois
      Enfants roms mendiant à Lille : leurs parents relaxés

      Arrêtez de les appeler "Roms". Les gitans du sud-ouest & d’Espagne (roms eux aussi) sont des gens très corrects dans l’ensemble...

      Ceux qui ont fait de nos villes leurs territoires de chasse (en fait, c’est toujours une poignée de gros bras qui forcent des gamins & des vieillards à faire la manche, qui leur prennent le fric le soir lorsqu’ils rentrent à leur caravanes et les dérouillent s’il manque une piécette...même pratique que pour les prostituées) ne sont que des immigrés roumains, considérés jadis comme des Djiallo par les roms d’Espagne parce qu’ils déshonoraient la communauté par leurs rapines.

      De toute façon, quoi qu’il en soit, vive l’U.E. ! Ha ! Chère U.E. ! Que serions-nous sans ton austérité, tes prostituées slaves sur nos trottoirs & tes clodo de Roumanie à nos carrefours ?

       

      • Roms n’est pas une insulte mais une dénomination on ne peut plus officiel et politiquement correct :

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Roms


      • Les Roms, ont tous leurs origines en Inde...Il semble qu’ils se soient fait chasser de cette contrée il y’a fort longtemps...

        Ils existent depuis toujours et ont toujours eu les mêmes méthodes pour vivre, le vol, la rapine, la mendicité, l’arnaque et pour donner une belle image à tout cela, ils sont accessoirement vanniers, fourreurs, rémouleurs, ferrailleurs, diseurs de bonne aventure, musiciens...mais sont totalement réfractaires à l’idée de "travailler".

        Des nomades prédateurs...qui vivent en parasite de la société à laquelle ils s’accrochent comme des tiques.

        Les "manouches" "français", qui arrivent à se payer des voitures et caravanes de luxe avec ces petits métiers, sont de la même famille, ont exactement les mêmes origines que les "roms" de Roumanie, ils sont juste là depuis plus longtemps que les autres. Pareil pour les "tziganes".


    • D’un autre côté que voulez-vous faire ? Verbaliser ? Ces gens n’ont probablement rien. Les mettre en prison et en faire une charge supplémentaire pour l’Etat (et leur gosses qui va s’en occuper ? A la DASS aux frais du contribuable ?)...la seule solution serait d’une part d’abolir le RSA et autres aides que reçoivent ces gens sauf le strict minimum comme les soins médicaux d’urgence et la soupe populaire. Cela rendrait moins attractif leur présence en France. D’autre part réinstaurer nos frontières et enfin pourchasser impitoyablement les mafias qui sont derrière ces loquedus mendiants professionnels. Bien entendu ces mesures ne seront jamais prises dans le contexte politique actuel.


    • #315650

      Le peuple de France est peut-être trop généreux....

      et je ne pense pas qu’aux roumains..

       

    • "Mère de 7 enfants et enceinte du 8ème" .. c’est pas sérieux de vivre dans une misère extrême, et de faire autant d’enfant, comment peut elle les élever décemment ?


    • à lille ça fait plus de 5 ans que des gamins de 6/8 ans font la manche au feu. comme le trafique d’heroine et de cocaine en masse a lille sud .


    • Pourquoi les enfants "Rom" ne viennent-ils pas davantage à PARISALEM ? Ils seraient moins ...dépaysés, non ?

       

    • #315759

      J’entends ici, les coms, comme quoi les roms n’ont rien !!!!!! Justement, ils vivent de la "misère". Comprenez-vous cela ??? Elles pondent parce que les allocs sont là et non en Roumanie ou autre pays. Ok ??? Les enfants sont leur gagne-pain, et faciles à faire.. C’est voulu ce jugement, car on ne peut penser qu’un juge ne sache pas ces comportements élémentaires des roms.


    • #315771

      Voila donc un sujet qui dénote sur le reste. La question Rrom ne peut etre jugée à l’arrache comme la plupart des lecteurs et suiveurs le font ici. On leur reproche mille choses, de façon justifiée sans doute souvent, mais que l’on cesse de les traiter comme des rats. Ils ne sont pas plus des rats que nous sommes des moutons. Et mieux vaut l’état de rat. Ces gens vivent dans un autre monde. La question est si complexe que l’on ne peut dire que des choses très approximatives. Latcho Drom, devlessa.

       

      • enfin un commentaire de bon sens !
        Les choses ne sont pas si simples que les racistes qui ne s’avouent pas le pensent.
        Et je me suis toujours marrés de voir les français tant ramener la citation de Saint-exupéry "si tu diffère de moi frère, bien loin de me menacer, tu m’enrichis" ; et si jamais - tien ! - il leur arrive de justement rencontrer des gens qui diffèrent réellement, tout de suite y’a plu rien ! leurs beaux principes Saint-Exupériesques, dont ils se gargarisent complaisamment, disparaissent instantanément à chaque fois qu’ils se trouvent dans sa situation ..... de les pratiquer !
        Que ça soit des roms, des Témoins de Jéhova, voire un simple fichu, comme celui que mettait leur mère, voire un fumeur comme Sartre ou Piaget !


      • POUR REPONDRE A ANONYME QUI NOUS RABACHE TOUS LE TEMPS LE MËME COUPLET. D abord leurs meres ne mettait pas de fichu sur leur tete, en tout cas pas la mienne, c est tres laid d ailleurs. Ensuite celle qui le faisait c etait pour le coté pratique des chose et en aucun cas un signe de croyance religieuse. Qd comprendra tu que tu es France ici , pays laic (au bon sens du terme), helleno chretien . Donc la moindre des choses qd populations imigrés veulent s integrer c est de respecter le style de vie du pays ou elles souhaitent vivre, donc (et même si je choque) en quelque sorte oublié les leurs...Ok


      • Autrement dit les Roms peuvent faire ce qui leur plaît, si on n’est pas content ça restera toujours du racisme, de la haine de la différence.
        Je ne suis pas d’accord avec cette mentalité.


    • Pour ceux qui connaissent un peu Bordeaux, les hangars de l’ancienne gare ont été littéralement pillés par un campement installé sur le même site depuis plus de 5 ans. Il ne reste plus rien ! Tout le monde sait que ce sont ces Roms les coupables et paradoxalement, la seule mesure prise par les "autorités" c’est de leur fournir l’eau potable et l’électricité gratuitement. Tout le monde ferme les yeux sur les dizaines de camions qui viennent vides jusqu’aux hangars et qui repartent sur les essieux ! L’on voit apparaitre cabanes en préfabriqué & paraboles gracieusement fournies par la ville et les fameuses associations humanitaires (2 gus à la retraite qui se refusent de regarder derrick toute la journée et se font une conscience avant d’y passer). Est-il encore surprenant de croiser des vagues de gamins analphabètes et crasseux mais avec un ordinateur portable ou les derniers smartphones entre les mains ? Ces Roms se permettent de dégrader les bâtiments dans lesquels ils se sont illégalement installés, salissent les chaussées de leur détritus (faut voir la quantité de poubelles qu’ils remplissent tous les jours sans pour autant payer leur taxe d’enlèvement des ordures ménagères), foutent le bordel de jours comme de nuit avec leur musique à fond, squattent les rames de tramway sans évidemment payer leur ticket, font la manche (du moins, 3 Roms qui vous arrivent dessus en même temps pour vous demander du fric et qui font ça en pleine rue marchande alors que notre "bon" maire Juppé avait interdit la présence de clochards français en centre ville), vont jusque dans nos cités HLM pour faire les poubelles, fracassent les dépôts de vêtements des associations humanitaires, font des manifs (non autorisées) sur les rails du tramway quand on leur coupe l’EDF gratuit car ils détériorent les lieux ... Ces Roms ont également envahi une église bordelaise en menaçant de s’immoler par le feu si on ne cédait pas à leurs revendications ! Juste pour le mot de la fin : depuis plusieurs années, la mairie leur a proposé de venir s’installer dans une salle de sports (utilisée par tous les collèges de la rive droite) située à même pas 10m de leur campement avec tentes, matelas, douches et chauffage : ils ont refusé... pas évident de trafiquer sous les yeux des personnels municipaux... Bref, dans ce pays, on se respecte tellement peu que nous acceptons des étrangers ceux que nous refuserons de nos propres SDF... Tout va bien...

       

      • #315948

        Exact, je connais, car non loin de la gare St-Jean, un gamin me tend la main, je lui demande s’il ne vas pas à l’école, il me répoind du tac- au- tac : pourquoi tu es assistante sociale ???


    • Il faut être réaliste. La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde.
      Il faudrait une véritable politique pragmatique vis à vis de ces gens là, c’est à dire l’expulsion vers leur pays d’origine avec l’impossibilité de revenir.


    • Ces familles sont aux mains de chefs de clans qui les envoient commettre tous les délits possibles et inimaginables et pire encore. Des choses qu’on n’avait jamais vu en France. Comme des gamins de 9 ans maximum qui se prostituent en plein après midi dans vos parcs en plein centre ville.

      Ils ne sont pas la pour profiter du système social puisque ça ne rapporte rien aux mafieux au contraire, donc ils restent et font tout pour s’extraire de tout système social, ou judiciaire qui pourrait les arracher à leur condition de marchandises. Il n’empêche c’est vraiment un grand souci et au niveau local , les politique sont coincés entre le ras le bol des populations et le refus d’engagement au niveau national.


    • ces gens là ont ils un avenir en France ?


    • Les Blancs en France ne font plus assez d’enfants pour renouveler leur population de Blancs. Comme la nature a horreur du vide, elle fait venir ces alluvionnaires pour le combler . Cqfd.


    • Ce que je reproche au Roms :

      Vivre dans un système archaïque : les petits gens roms devant voler et mendier pour combler de faveurs leurs monarques ( voir les villas Roms de la ville de Buzescu en Roumanie.

      Un communautarisme qui ne leur permettra jamais de s’enraciner et s’intégrer a la culture Française.

      Et ceux qui m’ horripile le plus , l’ exploitation des enfants pour la mendicité et le vol , tandis que leurs pères gras du bide s ’adonnent a la boisson.

       

      • #317416

        Bon ok vos témoignages sont sans doute sincères et en phase avec la réalité. Pourtant moi j’en ai vus qui n’étaient pas agressifs, des femmes Rroms qui faisaient la manche avec leur gamins pour ne pas les laisser en particulier à la merci des services dits sociaux, tandis que les hommes cherchaient chaque jour un chantier ou quelque chose à travailler, des Rroms qui n’avaient nullement une attitude agressive en mendiant mais qui au contraire offraient un sourire et une prière les mains jointes, bien sûr à notre époque on ne comprend plus ce genre de choses, qui étaient tellement gentils et discrets, tellement reconnaissants quand je leur donnais quelques chaussures dont je n’avait pas l’usage, qui se couchaient discrètement quelque part dans la nuit sans foutre le bordel, ceux là en tout cas ne foutaient pas le bordel. On n’a pas dû voir les mêmes. Moi j’ai vu des êtres humains dans une ville de tarés, c’était à Nice il y a plusieurs années, ils n’y sont plus maintenant, et moi non plus. J’ai vu le monde dans leurs yeux, mais la poésie, c’est dépassé n’est ce pas ?


    • Et pendant ce temps-là, la France laisse ses frontières ouvertes.

      Mais qu’est ce qui se passe au niveau politique ? Quelqu’un a une réponse sérieuse ?


  • Afficher les commentaires suivants