Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Face aux risques de révolte sociale, Macron blinde la police : 325 millions d’euros débloqués

En pleine tourmente politico-sociale en France, Emmanuel Macron ne veut surtout pas d’embrouille avec la police pour faire face non seulement à la délinquance dans le pays mais aussi à de nouvelles tensions sociales marquées par les licenciements et les pertes d’emplois, conséquence de la crise sanitaire.

 

Ainsi, pour tenir tête à toute crise sociale jusqu’en 2022, l’État a annoncé, dans un communiqué rendu public ce 13 octobre, une augmentation historique du budget de la police de 325 millions d’euros.

 

Voici le communiqué dans sa version originale :

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a réuni ce jour les 10 organisations syndicales représentatives des personnels de la Police Nationale.

Le ministre de l’Intérieur a d’abord réaffirmé tout le soutien du Président de la République, du Premier ministre et de l’ensemble du Gouvernement aux forces de l’ordre, frappées ces derniers jours par les attaques de deux policiers à Herblay et celle contre le commissariat de Champigny-sur-Marne. La réunion que tiendra ce jeudi le président de la République sera d’ailleurs l’occasion d’évoquer la question de la protection des policiers.

Le ministre a rappelé les trois priorités de l’action du ministère de l’Intérieur : la lutte contre les stupéfiants, les violences conjugales, sexuelles et sexistes et les séparatismes. Dans la foulée de la conférence de presse tenue le matin-même, il a explicité sa méthode qui est celle d’une politique du résultat et non du chiffre.

Le ministre a également détaillé les moyens exceptionnels d’ores et déjà obtenus par le ministère de l’Intérieur dans le cadre du budget 2021 et de France Relance pour améliorer le quotidien de ceux qui nous protègent, avec une augmentation historique du budget de la police de 325 millions d’euros. Parmi les évolutions significatives :
Hausse du budget en matériel et équipement de 15 millions d’euros (+13%) ;
Hausse du budget automobile de 125 millions d’euros (+230%), permettant le _ renouvellement d’un véhicule sur quatre ;
Hausse de l’action sociale ministérielle de 10 millions d’euros (+18%) ;
Hausse du budget immobilier de 12 millions d’euros (+10%), avant même les résultats de l’appel à projet France Relance pour lequel la police candidate à hauteur de 740 millions d’euros ;
De nouveaux équipements numériques, avec notamment la généralisation des caméras-piétons au 1er juillet 2021.

Lire la suite de l’article sur lecourrier-du-soir.com

À lire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants