Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fletcher Prouty – Le pétrole, énergie fossile : les origines de cette théorie mondialiste

Leroy Fletcher Prouty (1917-2001) était un militaire américain ayant servi comme chef des opérations spéciales sous la présidence Kennedy. Avant cela, il avait établi le Commandement de la défense aérienne et avait été chargé de coordonner les opérations entre l’US Air Force et la CIA. Entre autres. Après sa carrière militaire, il a été directeur de banque et directeur de la National Railroad Foundation and Museum.

 

Très critique sur les actions menées par la CIA (opérations clandestines), il a beaucoup écrit sur ce sujet, qu’il connaissait très bien. Ainsi que sur l’assassinat du président Kennedy, qu’il a décrit comme une conspiration du gouvernement lui-même et du renseignement militaire. C’était pour lui un coup d’État, lié aux relations conflictuelle entre Kennedy et la CIA.

Il s’exprime ici sur la naissance de la théorie du pétrole d’origine biologique, contre laquelle il s’inscrit. Avec comme instigateur Rockefeller, qui eut l’idée de génie de faire accepter cette énergie comme étant une ressource « fossile », c’est-à-dire ne pouvant se renouveler et donc non seulement à même de s’épuiser un jour, mais d’être quasiment de tout temps sur le point de s’épuiser. Si bien que, depuis un siècle, la fin de l’ère du pétrole n’en finit pas d’être imminente...

 

Une traduction ERTV :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’ajouterai que selon Wikipédia le rayon terrestre est de 6 371 km sic.

     

    Répondre à ce message

    • #2710124

      Toute valeur du rayon terrestre ne peut être qu’une valeur moyenne puisque la Terre est un éllipsoïde de révolution et non une sphère, et que son rayon varie donc selon la latitude - sans même parler des inégalités d’altitude à la surface, qui joue sur le rayon de la planète en chaque point de cette surface...

       
  • Cette vidéo édifiante et passionnante sur les manipulations passées et actuelles est-elle disponible en version longue ?

     

    Répondre à ce message

  • N’oubliez pas de nommer le célèbre astronome anglais, Fred Hoyle, qui est à l’origine de la théorie que vous défendez. Cela permettra à ceux qui le souhaitent de s’informer aussi sur l’autre camp.

     

    Répondre à ce message

  • On peut légitimement se poser la question de savoir comment des êtres vivants fossilisés donc morts depuis longtemps, pourraient être à l’origine d’une des principales sources d’énergie sur cette planète, étant donné que les trépassés, de quelque espèce soient-ils, ne brillent pas par l’exubérance de leur vitalité.

     

    Répondre à ce message

    • Il s’agit de comprendre que nous vivons dans un monde fini, ce que Lavoisier résumait dans sa phrase "Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme."
      Autrement dit :
      - les vivants d’aujourd’hui sont les morts d’hier.
      - il n’y a pas de vie sans mort.
      - une plante se nourrit (outre la lumière) de matière organique, c’est à dire de matières décomposées.
      En termes spirituels (en Inde par exemple), on dit que rien ne meurt et que tout est Brahman. Le monde est un changement continuel.

       
  • Comme l’eau et tout liquide, on peut trouver du pétrole bien plus profond que 5000m. ça s’appelle l’attraction terrestre. Ferait mieux de s’occuper de ses vaches, le cowboy.

     

    Répondre à ce message

  • Ce mec qui s’écoute parler....

    Quand je pense que Hubbert s’est fait foutre de sa gueule dans les années 1950 par l’ensemble de la profession "y aura du pétrole pour tous !"
    Rockefeller ou pas, faut un million d’années pour faire du pétrole. Donc c’est renouvelable, en un sens....

     

    Répondre à ce message

    • Et vous vous vous regardez écrire.

      Pendant la dernière guerre, les allemands n’ont pas mis 1 millions d’année pour faire du pétrole de synthèse !

      Au lieu de parler sans savoir lisez donc les articles scientifiques sur la genèse du pétrole. Vous verrez qu’il n’existe pas de preuve directe que le pétrole est d’origine biologique. C’est n’est pas le cas du charbon qui lui contient des fossiles. On a donc des preuves directes que le charbon est d’origine fossile.

      Pour le pétrole vous pouvez observer le pétrole au microscope et vous ne trouverez aucun résidu organique provenant d’un être vivant. De même en analysant sa composition on ne retrouve pas les même composants (sels, minéraux etc ...) que dans les plantes ou les animaux.

      Cela ne veut pas dire que le pétrole n’est pas d’origine biologique, cela veut dire qu’on ne SAIT PAS à l’heure actuelle comment le pétrole se forme.

      La question reste ouverte. Si vous voulez choisir un camps, faites des études et revenez dans 5 ans nous dire quel camps vous avez choisi : biologique ou abiotique.

       
    • L’argument le plus irréfutable à mon sens que le pétrole n’a pas pour origine les fossiles c’est qu’au profondeurs où il est recherché, puisé on ne trouve plus de fossiles...

       
    • @michel amm
      vous dites "...on ne SAIT PAS à l’heure actuelle comment le pétrole se forme."
      Désolé de vous dire que cela est complètement faux, on comprend aujourd’hui parfaitement la genèse du pétrole et les mécanismes de la migration du pétrole et du gaz. Renseignez-vous il y a un très grand nombre d’ouvrages et de publications sur le sujet et pour ne donner que trois exemples : " Géochimie des combustibles fossiles" (A.Y. Huc - Collection IFP ), "Géologie du pétrole - Historique, genèse, exploration, ressources" (J-J Biteau, F. Baudin (Dunod), ou "Pétrole : les preuves de son origine biologique, F. Baudin, 2021 (Encyclopédie de l’Environnement)

       
  • Perso, je vois le pétrole comme "le sang" de la Terre

    Si t’en pompe trop et trop vite c’est pas bon, mais si t’en pompe "raisonnablement" il se régénère.

    (j’aime bien faire ces comparaisons Homme-Terre comme pour l’eau qui recouvre 70% de la Terre et compose 70% de l’Homme (adulte)...il n’y a strictement rien de scientifique la dedans mais je trouve ça intéressant)

     

    Répondre à ce message

  • Merci ER d’avoir relayé cette video.
    Dans l’espoir d’enlever la merde qu’ont certains dans les yeux... ceux qui idolatre jankovitchok notamment !

     

    Répondre à ce message

  • Ce n’est pas parce qu’un mythe est scientifiquement inexact qu’il est infondé, exemple, Icare ;)

    Fossile signifie simplement fouillé, pas organique ou paléontologique, et c’est tout le problème des américains sans véritable culture en général, ils parlent anglais et n’ont, par conséquent, aucune culture linguistique, étymologique (60% du vocabulaire technique d’origine latine). en particulier.

    Marketing ou pas, toujours est-il que Dieu ne fait pas les choses par hasard, même géologiquement, même sous terre en enfer mdr Si la Terre héberge la vie depuis des milliards d’années tout en digérant du manteau rocheux, il y a forcément une bonne part d’organique.

    Bref, ce gogo apocalyptophile ignore simplement le lien évident, et avéré, entre tectonique et pétrole (huile de pierre), le temps long et que rien n’est infini sur terre, à part la connerie de ceux qui se croient au-dessus de tout..

     

    Répondre à ce message

  • Il y a des sites présentant la découvertes de microfossiles par 6300 mètres de profondeur dans le forage de Kola,

    Ca c’est pour les fossiles in-situ. Maintenant, la limite théorique est la recristallisation métamorphique. Dans des terrains , on trouve des fantômes de radiolaires dans des schistes bleus qui ont subit 9 kbar de pression. C’est équivalent a 25km de profondeur plus ou moins. Il est donc possible que dans des roches appropriées, certains fossiles puissent préserver une forme vague jusqu’à une profondeur de 40 ou 50km. Salutations.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents