Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Football : les transferts servent aussi à blanchir de l’argent

Depuis trente ans, Noël Pons enquête sur les systèmes utilisés dans ces mouvements de joueurs pour frauder et blanchir de l’argent. Mode d’emploi.

Chaque été, la période de transferts tient en haleine des millions de supporters, friands de rumeurs et montants dignes des cagnottes l’EuroMillions. Chaque été, donc, les clubs vendent et achètent des joueurs dans un joyeux marché. Il y en a toujours plus. Ils viennent de toujours plus loin. Selon les chiffres publiés par la FIFA, 11 ?500 transferts ont été réalisé par 5000 clubs en 2011. Le tout pour un chiffre d’affaires de près de 3 milliards de francs.

Ce beau « business » présente cependant des transhumances parfois étranges. « Vous avez remarqué ? Même s’il y a des transferts corrects, tous ne sont pas logiques », lance Noël Pons. Son ironie est accentuée par son accent méridional. « Cela fait trois décennies que j’observe le monde du foot, ses codes et ses comptes, pas le jeu. Ce qui m’intéresse, ce sont les montages. Ceux qui permettent aux fraudeurs de profiter des failles sous couvert de l’image lisse et idéalisée du sport. »

Noël Pons est un spécialiste de la fraude. Ancien inspecteur des impôts et du service central français de lutte contre la corruption, il décortique depuis trente ans les comptes des clubs, mais aussi le milieu bancaire. « Les deux mondes sont très proches quand il s’agit de blanchir de l’argent ou de frauder. Les techniques comptables sont les mêmes. On y travaille avec des surfacturations. »

 

 

Lire la suite de l’article sur lematin.ch

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Rien n’est plus vulgaire que ces gros maquereaux du sport, quand on les voit a la télé ils ont toujours l’air de sortir de table, encombré par leurs grosses bedaines de porcs jouisseurs .


  • Encore un qui a découvert l’eau tiède ...
    Il y a déjà des embrouilles pour des marchés de 10 000 euros et même moins,alors quand tu brasses des dizaines de millions ...
    Il n’y a que des abrutis pour croire que tout ces transferts son blanc comme neige.
    Tout comme le foot en général. A mon avis tout est acheté et truqué.
    Et ne me dites pas :"meuuuuh non (fait la vache), ça se saurait" ...

    Le hasard et la haute finance ne font pas bon ménage...
    Tant que les gogos payent leurs abonnements et glorifient les danseuses a crampons millionnaires ,tout va bien.

     

    • ......sauf que la principale ressource du foot, c’est la télé ! C’est à dire que même ceux qui ont tout compris comme toi, crachent un max au bassinet. Sous forme de redevance Télé ou augmentation des prix des produits qui incluent les couts des publicités télévisuelles ou encore sous forme d’impôts pour financer ces subventions locales directes ou déguisées !

      Comme tu le comprends,alors, les choses ne vont pas si bien que cela !!!....en fait les "gogos" ne financent que la partie visible de l’isberg !....la partie immergée, c’est Monsieur tout le monde. C’est à dire toi et moi !!!


  • Et la suite n’est jamais conté dans la presse quand ils parlent de blanchiment.

    Parce qu’ils en font quoi de ces millions dans les îles ?

    C’est interdit de ramener autant d’argent en France sans justifier d’une facture ou d’un bénéfice.
    C’est inutile de se retrouver à payer les impôts équivalent à un blanchiment en France.
    Blanchir de l’argent en France c’est pas si dur que ça, c’est les >45% de taxe sur le liquide qui posent problème.

    Réfléchissons, même en dépensant comme un fou avec une carte bancaire dans les Casinos ou des loisirs sans se faire pincer pour niveau de vie trop élevé par rapport aux revenus, c’est impossible de venir à bout d’autant d’argent. Capitaliser à l’étranger, le problème sera le même sans compter que les sociétés de stockage offshore ne sont pas durables politiquement parlant.

    Ben la suite est simple, ils ouvrent une LLC aux USA.

    Pas d’impôts sur les prestation de service à l’international aux USA. Eh oui c’est pour ça qu’ils ont tous un pied à NY, c’est pour la banque.
    Une LLC USA facture la société offshore pour du consulting, et voilà l’argent revenu dans le circuit occidental net d’impôts. Consulting à HongKong ou consulting dans les superbes towerBusiness de l’île Maurice, où là encore ils adorent avoir un pied à terre.

    Vous ne pourrez pas par contre, vous, ouvrir une LLC aux USA depuis le patriotAct de 2001, à moins d’être une célébrité, d’investir 500 000$ aux USA, ou avoir une carte de la chouine internationale, tous des passes-droits.

    La clef de voûte de toutes les bonnes blanchisseries c’est les USA. Parfois la Lettonie, ou un truc comme l’Ukraine en phase d’intégration. En fait avec l’Ukraine la blanchisserie se simplifierait même, plus besoin des Îles.

    On ferait des économies à supprimer l’impôt et ne miser que sur la TVA.


  • le pire dans tout ça, c’est que parfois, ils osent donner des "bonus". genre 5 millions d’euros+1 millions d’euros de "bonus"
    d’années après années, le foot arrive chaque été avec des joueurs toujours de plus en plus chers. on arrive aujourd’hui à acheter des joueurs même si on est déficit. ce qui est INADMISSIBLE.


  • depuis le temps que je dis que les footballeurs sont de simples et vulgaires marchandises ...

    Par contre y’a un un truc que je pige pas :

    Pour le blanchiment ok je vois le truc l’argent provient de traffic illicite en tout genre, mais pour frauder on augmente la facture du joueur ? ok donc le club qui achète donne de sa poche le surplus de la valeur réelle du joueur : le joueur vaut 500 000e et le club acheteur en donne 5 millions donc il donne 4.5 millions de sa poche comme ça ? ça n’a pas de sens ...

     

    • Pour la fraude c’est le club B qui est en pays avec un régime fiscal fonctionnel qui souhaite faire sortir de l’argent des caisses en échappant à l’impôt et aux charges etc.

      Pour cela si il achète un joueur d’un pays ou le régime fiscale est disons peu regardant. Il lui dit ok il vaut 500 000 mais je te file 5 millions. Le club du pays peu regardant donc facture 5 millions. Une fois l’argent reçu Il paye 500 000 au club pour le joueur. Il prend 500 000 de commission et enfin il donne les 4 millions à un paradis fiscal (il ne sera pas embêté car il est dans un pays peu regardant) au nom du mec du club B qui a initié l’arnaque.

      Ainsi le gars du club B à payer 500 000€ pour sortir des caisses 4 millions qui sont nets d’impôts.


  • Tous les grands clubs ont leur compte dans des paradis fiscaux opaques.


  • #940613

    Panem et circem !

     


  • les transferts servent aussi à blanchir de l’argent



    L’on peut même affirmer que c’est bien là, leur principale raison d’être !.....car sur un marché ou la majorité des intervenants ( les clubs) sont en déficit, il est impossible de justifier rationnellement et d’expliquer économiquement les niveaux astronomiques des transferts et des salaires des joueurs.

    Je me suis toujours étonné d’apprendre que, la plupart du temps, les chèques de règlements de ces miraculeux transferts, transitaient curieusement par des paradis fiscaux

    ...de même cet entêtement à interdire le recours à la vidéo sur le terrain qui ne peut se justifier que parce que la mise en place de cette technologie diminuerait les possibilités d’ "influer" sur le résultat des matchs et, entres autres, sur les paris en ligne . Certains comme Mr Platini doivent en être pleinement conscient ? Mais dans cet univers immoral et totalement dépravé, ce Monsieur est-il réellement libre de ses actions ?

    ...de toutes les façons, au bout de la chaine, c’est le gogo-supporter qui réglera la note, sous une forme ou sous une autre pour le plus grand bonheur de quelques marionnettistes boursoufflés décadents. Il serait temps, enfin, que celui-ci s’en rende compte !!!