Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hugo Chavez soigné pour une insuffisance respiratoire à Caracas

Le président vénézuélien Hugo Chavez continue à être soigné à Caracas pour une insuffisance respiratoire surgie après son opération, dont la tendance "n’a pas été favorable", le traitement pour le cancer se poursuivant sans "effets indésirables significatifs", a annoncé jeudi le ministre de la Communication Ernesto Villegas.

"L’insuffisance respiratoire surgie au cours de la phase postopératoire persiste et sa tendance n’a pas été favorable, c’est pourquoi elle est en cours de traitement", a indiqué le ministre, lisant le premier communiqué sur l’état de santé du président depuis son retour lundi à Caracas.

Fin janvier, le ministre avait annoncé que l’infection respiratoire de M. Chavez avait été "surmontée".

"En revanche, le traitement pour la maladie de base se poursuit sans présenter d’effets indésirables significatifs pour le moment", a poursuivi M. Villegas en allusion au cancer.

"Le président s’en remet au Christ avec une volonté de vie maximale et la plus grande discipline dans le traitement de sa santé", a-t-il indiqué.

Hugo Chavez, 58 ans, au pouvoir depuis 1999, a été opéré à La Havane le 11 décembre dernier pour la quatrième fois depuis qu’on lui a diagnostiqué en juin 2011 un cancer dans la zone pelvienne.

M.Chavez n’a pas pu prêter serment pour son 4ème mandat présidentiel le 10 janvier dernier, et n’a pas été vu en public depuis son hospitalisation, ce qui a alimenté de nombreuses rumeurs.

Vendredi dernier ont été publiées les premières photographies du chef de l’Etat vénézuélien depuis son intervention à La Havane. On y voyait le Comandante souriant en compagnie de ses filles.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.