Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Suisse : un (énième) article sur l’holocauste provoque une avalanche de commentaires agacés

Le quotidien 20 minutes (Suisse) a publié un article qui évoque la volonté du gouvernement helvétique de promouvoir l’éducation et la recherche sur l’Holocauste via une application. Cet article a suscité de nombreux commentaires. L’immense majorité de ceux-ci expriment un agacement vis-à-vis de cette initiative et s’interrogent sur le fait que d’autres génocides soient laissés de côté. Petit florilège :

 

 

 

 

 

Pour lire la suite des commentaires, cliquez sur lapravda.ch.

Et l’article en question :

Holocauste : une appli pour sensibiliser les jeunes

La Suisse veut promouvoir l’éducation et la recherche sur l’Holocauste.

 

Elle a présenté lundi à Berne une application pour sensibiliser les jeunes à la thématique, et un livre sur Carl Lutz, diplomate suisse qui a sauvé des juifs de la déportation, lors de l’assemblée plénière de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA).

À l’occasion de cette réunion qui se tient cette semaine à Berne sous la présidence helvétique, la Suisse a rendu hommage à Carl Lutz (1895-1975). Sa belle-fille Agnes Hirschi et l’historienne et professeure au Canada Charlotte Schallié ont publié un livre intitulé Sous la protection de la Suisse, qui retrace pour la première fois, sur la base des récits de témoins, l’action de Carl Lutz.

Vice-consul suisse à Budapest pendant la Seconde Guerre mondiale, il a sauvé des dizaines de milliers de juifs de la déportation. Près de 600 000 des 800 000 juifs hongrois ont été tués par les nazis durant cette période. Carl Lutz en a sauvé entre 50 000 et 62 000, selon les sources, en leur remettant des passeports et des lettres de protection.

[...]

La présidence suisse de l’IHRA, de mars 2017 à mars 2018, a fait de la formation, la jeunesse et les médias sociaux sa priorité. Elle a ainsi présenté une application informatique intitulée « Fuir l’Holocauste », qui vise à sensibiliser les jeunes à cette thématique et sera disponible au printemps 2018. Elle a également soutenu la publication de 15 volumes de mémoires de survivants du génocide.

Lire l’article entier sur 20mn.ch

Sur le battage holocaustique,
chez Kontre Kulture

 

Le shoah-business, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais que fait la justice ?!
    Toutes ces personnes devraient être envoyées à Auschwitz !


  • J’ai comme l’impression que les petits Suisses ont un couteau sur la gorge, je ne vois pas d’autre explications à leur niveau de soumission actuel. En France on a l’habitude, cela fait plus de 200 ans que l’élite trahie la nation au bénéfice de cette petite communauté de haineux racistes constamment insatisfaite, et qui ingrate passe sont temps à cracher à la gueule des peuples et nations qui les ont accepté et leur ont tout donné ! Mais qu’en est-il de la Suisse ? D’où vient cet assaut shoahtique ? Les mêmes réseaux sont à la manoeuvre là bas aussi ? Et l’élite politique se soumet de peur de représailles sur certains secteurs économique du pays comme la banque ?

     

  • Trop d’impots tuent l’impot. Trop de shoah fait pousser les ananas.
    Au lieu de raconter des horreurs à longueur de journées ils feraient mieux de raconter des histoires d’amour telle cette magnifique histoire entre le docteur Mengélé et une juive qui a survécu grace à sa protection.
    J’en ai les larmes aux yeux rien que d’y penser.
    Maintenant que j’ai l’esprit plus romanesque je vais me passer la chanson de Marie Poppins version allemande, ma version préférée.


  • Pourquoi pas les autres tueries de masse ? Simplement parce que celle-là est tellement rentable, pas seulement financièrement, mais aussi et surtout politiquement ! C’est de la géostratégie ! Nouvel ordre mondial, ça s’appelle.....

     

    • C’est le rappel de la dette.

      La dette imprescriptible et incommensurable, la dette éternelle et illimitée.


    • Tous les peuples de la terre sont redevables pour l’éternité.

      Dans chaque pays il doit y avoir un monument à la Shoah, et des devoirs de mémoire, intérêt et capital.

      Les Canadiens, les Suisses, les Esquimaux, les Zoulous,… ont une dette illimitée.


    • eh oui les principes d’analyse marxiste sont incontournables.

      Pourquoi il n’y pas un battage équivalent dur la génocide des tziganes, qui fut aussi terrible, à la même époque, avec les mêmes méthodes et par les mêmes personnes ? Ah oui il n’y a pas de tziganes dans les hautes classes.

      Pourquoi Dieudo n’a jamais été inquiété ni menacé ni trâiné devant les tribunaux pour le sketch (extrèrmement macabre provocateurs et tout à fait de mauvais goût, il n’a jamais rien fait de pareil sur les juifs) qu’il afait au début de sa carrière avec comme titre "30 millions d’amis morts", évidemment il n’y a pas de puissant lobby des chats écrasés.

      De même les Tutsis ne représentent aucun poids financier.

      Ni les fous et handicapés victimes de l’Aktion T4

      Quand aux polonais de Volhynie, jusqu’à il y a pas longtemps tout le monde ignorait leur existence.

      en d’autres termes si vous êtes pauvres et sans pouvoir d’influence vous pouvez crever, personne ne pleurera pour vous ...
      (par exemple les "sorcières" et "sorciers", victimes des ragots des voisins cons, et de la torture ; des autorités bien-pensantes et impavides, qui s’émeut de leur horribles destins ?


    • Et pour être plus clair, les autres tueries de masse concernaient des non-Juifs. Or une lecture du Talmud de Babylone, compilations de règles et de lois rabbiniques rédigé entre la naissance du Christ et l’an 500 apr.JC environ ne définissait que les Juifs comme des êtres humains à part entière. Au traité Baba Meçia Chap.IX Feuillet 114a est dit" Vous êtes mes brebis, les brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes ; les peuples profanes ne sont pas désignés comme des hommes, mais comme des animaux". Dès lors il est parfaitement logique de ne pas permettre la comparaison avec l’holocauste et les autres génocides de l’histoire ; l’holocauste concernait des hommes ; les autres génocides une humanité inférieure, pour ne pas dire des animaux.


  • Tous les jours un peu plus. Plus qu’hier et moins que demain, jusqu’à l’écoeurement !!!!!


  • Pareil.
    Mais parents et grands-parents étaient pêcheurs d’Islande, et bien que mon oncle ait été fusillé par la milice de l’epoque pour communisme ostentatoire, je ne demande réparation à personne.
    La guerre c’est la guerre, et c’est degueulasse , point.


  • Ils veulent promouvoir la recherche sur l’holocauste ? Et si on conteste les chiffres après cette fameuse "recherche" on passe à la caisse ?


  • Si on invente une machine à voyager dans le temps, les gens iront prioritairement en 1942 sauver des juifs...
    Après on ira peut être voir le future ou les dinosaures.Après seulement.

     

  • Shoah matin, midi, et soir et même la nuit... l’indigestion arrive à son comble et cela donne maintenant envie de dégueuler !!!...


  • Le problème de la censure, c’est qu’elle ne comprend pas qu’un Homme libre trouvera toujours une voie pour faire entendre sa voix.