Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’USAID se vante de faire pression sur le gouvernement serbe

Selon l’agence de presse serbe Tanjug, les ONG ont joué un rôle actif dans le dernier remaniement du gouvernement d’Ivica Dačić, dans lequel 11 des 21 ministres ont été remplacés et le parti Régions unies de Serbie (URS) a été exclu de la coalition au pouvoir. Les campagnes des organisations de la société civile (CSOs) ont contribué selon l’agence à l’éviction de personnalités comme les ministres de l’éducation et de la culture, ainsi que ces associations s’en sont elles-mêmes vantées, lors d’une réunion à Belgrade le mercredi 27 août.

Le directeur de la mission USAID de Serbie (USAID est une agence financée par le gouvernement américain), Peter Wiebler (un spécialiste de l’ex-URSS qui a déjà travaillé pour Freedom House en Europe centrale et pour USAID en Afghanistan, en Ukraine, en Moldavie et à Gaza) présent à cette réunion, s’est déclaré très satisfait et a estimé que la société civile « devrait être fière » des résultats qu’elle a obtenus en 2013. Il a ajouté que les CSOs devraient être plus impliquées dans le processus de négociation entre l’Union européenne et la Serbie en vue de son adhésion, et faire davantage connaître leur action comme elles l’ont fait lors des inondations du mois de mai.

L’ingérence via le « soft power » et notamment les politiques de coopération est une priorité de l’administration Obama. Elle a fait l’objet de condamnations explicites de la part de divers gouvernements d’Amérique latine.

La Serbie, en ce moment, est un enjeu du bras de fer entre Washington et Moscou, les Occidentaux essayant d’obtenir du gouvernement de Belgrade qu’il soutienne le nouveau régime putschiste en Ukraine et fasse capoter le projet de gazoduc russe Southstream (contre lequel l’Iran vient de porter un mauvais coup dans le cadre du rapprochement avec Washington ce mois-ci)

F. Delorca

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les judéo-US, avec leur pouvoir financier illimité, peuvent ACHETER presque tous les gouvernements du monde, et ils ne s’en privent pas .


  • Ainsi les Juifs "américains" de l’USAID ont réussi à faire virer, en PAYANT, la moitié des ministres serbes, dont celui de l’EDUCATION (patriotique) et de la CULTURE (serbo-centrée) La sous-culture "coca cola et Facebook" va submerger la Serbie, ainsi que la diffusion de la théorie du genre à l’école et autres saloperies (promotion de la bisexualité, culpabilisation des pauvres verrats hétérosexuels, etc...) .


  • Expliquez-moi pourquoi, si on prend l’exemple de la Serbie, le gouvernement au pouvoir n’a pas viré cette association du pays ? Pourquoi ?


  • #948370
    le 29/08/2014 par 6 trilliards de deportés
    L’USAID se vante de faire pression sur le gouvernement serbe

    L’antisémitisme risque de monter en serbie, non ? Quid de cette question dans ce pays ?

     

    • L’antisémitisme est proche du néant du fait du peu de nombres de juifs dans le pays. Et il y a une certaine sympathie entre les 2 peuples qui ont été tous les 2 victimes des nazis/oustachis.
      Je crains surtout que la haine vis à vis des USA va de nouveau grimper. L’affaire est loin d’être plié, les nationalistes (les vrais patriotes) jusqu’à maintenant divisés en une multitude de partis risquent de faire barrage.



  • contre lequel l’Iran vient de porter un mauvais coup dans le cadre du rapprochement avec Washington



    Iran, rapprochement avec Washington ? C’est une mauvaise blague ou quoi ? Ca fait quoi ? Au moin 60 ans que les USA déstabilisent l’Iran... L’Iran a le syndromme de la femme battue ou quoi ?


  • Sauf que...

    http://blogs.mediapart.fr/blog/sege...

    Les Serbes sont restés fiers, à en croire cet article, et (re ?)commencent à glisser des quenelles !


  • #949429

    Là, je ne suis pas d’accord. Personne ici n’a bossé dans le développement ou l’humanitaire, et cela se voit. Je comprends qu’il soit plus facile de pleurnicher ou d’insulter derrière un clavier.

    L’USAID a beau être l’agence de mise en oeuvre des politiques de développement des États-Unis, il s’agirait de ne pas remettre en question toutes ses actions sous prétexte qu’elle serait le "bras armé humanitaire de Washington". Par définition, les politiques de développement se définissent au niveau mondial et bénéficient d’un financement mondial (via la Banque mondiale notamment). Ensuite, que certains projets s’inscrivent dans un cadre plus restreint, marqué par des intérêts nationaux, c’est certainement le cas, mais ce n’est pas la vocation de cette agence, dont j’ai pu admirer le travail à plusieurs reprises sur le terrain.

    Vous savez, lorsque vous êtes confrontés à des crises humanitaires, vous ne vous demandez pas si le Conseil d’administration de l’agence à laquelle vous avez affaire est dirigée par Elie Levy ou par Pierre Dupont. Vous prenez l’aide. Les agences de développement déterminent les politiques et les agences humanitaires mettent en oeuvre ces politiques. Le développement n’intervient que rarement sur le terrain (où il n’a souvent qu’un rôle de contrôle aupès des ONG partenaires), mais il faut bien se dire que toute action humanitaire dépend des politiques de développement. Alors cela peut avoir des effets pervers, certes, mais quand on est dans l’urgence on s’en fout un peu.

     

  • Hier soir à la télé on pouvait voir les images des camions apportant une première aide alimentaire à Gaza : sur les sacs le sigle USAID était bien visible : " comme ils sont gentils , comme ils sont secourables, ce sont vraiment de bons Samaritains ! "