Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Commune de Paris (1871) partie V

"Les dossiers de l’Histoire" de Henri Guillemin

Que se passe-t-il au soir du 18 mars 1871 ?

Le gouvernement est réfugié à Versailles, les Parisiens sont divisés.

C’est l’avant Commune, une montée des tensions que Henri Guillemin analyse dans ce cinquième épisode de la série Les Dossiers de l’Histoire.

Partie 5 : L’avant Commune :

(Demain, partie 6 : ’’Cependant qu’à Versailles’’)

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #113969
    le 07/03/2012 par machiavel1983
    La Commune de Paris (1871) partie V

    La fin de cette vidéo est d’ une intensité extraordinaire. Quel conteur magnifique !

     

  • #114102
    le 07/03/2012 par Marion Sigaut
    La Commune de Paris (1871) partie V

    Clairement, il pleure à la fin.

    C’est d’une tristesse, d’une beauté à pleurer.

    "Embrasse-moi, Camarade !
    Et toi, marmot, viens que je t’embrasse aussi !"

     

    • #114173
      le 07/03/2012 par machiavel1983
      La Commune de Paris (1871) partie V

      Magnifique ! J’ avoue avoir eu les larmes aux yeux moi aussi !


    • #147981
      le 07/05/2012 par damien
      La Commune de Paris (1871) partie V

      Une ambiance un peu comme ça hier ...

      Sauf qu’il n’y a plus beaucoup de peuple vieille école comme ça...
      On a juste entendu un vieux nommé François parler de jeunesse à des jeunes écervelés lançant des Wouah ou des Bouh. Reste un coté pathétique, mais moins d’émotion.


  • #114167
    le 07/03/2012 par quamvis
    La Commune de Paris (1871) partie V

    bouleversant moi qui suis parisien du 18è je suis renversé
    merci de nous envoyer ces videos en début mars
    je n’avais que la version des gauchistes anar


  • #114200
    le 07/03/2012 par jesco@voila.fr
    La Commune de Paris (1871) partie V

    Il m’a mis la chaire de poule sur la fin. La voila la VRAI subversion : La vérité qui vibre dans un costume de fonctionnaire, une émotion qui vous saisi de derrière ses lunettes de comptable.
    Vive la commune.


  • #114225

    Que cela nous serve de leçon. "Ils" se préparent de nouveau à nous détruire.


  • #114244
    le 07/03/2012 par fifty miles
    La Commune de Paris (1871) partie V

    La commune est la plus belle et la plus dramatique tentative du peuple pour s’émanciper de la prédation de la grande bourgeoisie.

     

    • #119176
      le 17/03/2012 par dédé
      La Commune de Paris (1871) partie V

      Et de la grande aristocratie, son alliée lorsqu’il s’agit de s’enrichir sur le dos du peuple.
      En fait au 19è siècle l’aristocratie en France n’a cédé qu’une partie de son pouvoir, obligé qu’elle fût après 1789 de le partager avec la grande bourgeoisie.
      Mais elle était toujours là, bien présente et à tel point qu’en 1871 l’assemblée était majoritairement constitué de royalistes et que la France faillit redevenir une monarchie !
      Et qu’on arrête avec cette différence oiseuse entre "royauté" et "monarchie constitutionnelle"...dans les deux cas le peuple est dans la même situation : celle de trimer pour enrichir une minorité.


  • #114246
    le 07/03/2012 par français
    La Commune de Paris (1871) partie V

    IL nous a fait un élan émotionnel à la Jacques Brel vers la fin, j’ai chialer et je ne me cache pas de le dire ! merde, montrez vos émotions, c’est pas la gueule écrasée sous une godasse cramponnée de clous d’un CRS en furie qu’on va les montrer, nos émotions !


  • #114261

    Merci beaucoup pour ce vibrant moment d’Histoire.


  • #114315
    le 08/03/2012 par laurent
    La Commune de Paris (1871) partie V

    Ces dossiers sont de veritables merveilles !

    Merci

    Imaginez vous des professeurs d’histoire pareil, à l’école

    ENCORE !!!!!!!!!!!!!!!!!


  • #114411
    le 08/03/2012 par charles antoine
    La Commune de Paris (1871) partie V

    La commune de 1871 est en quelque sorte une prise de conscience tardive du peuple parisien et Lyonnais, quant à la profonde anarque que constituait la révolution bourgeoise et maçonnique de 1789.

    Communards qui dans une moindre mesure, subirent à leurs tour la repression sanglante de leurs prédécesseurs chouans qui pour ces derniers avaient compris dès la première heure en quoi la nouvelle tyrannie républicaine était bien plus liberticide que la précédente !

    Pour rappel les paysans chouans n’étaient pas opposés à une révolution visant principalement à liberer la terre du joug de la propriété, et ils furent d’ailleurs les premiers à brûler les actes notariés, mais c’est seulement après une accumulation de désillusions et de vexations de toutes sortes, qu’ ils décidérent de faire appel aux quelques nobles encore en vie pour organiser leurs résistance. Nobles qui en échange exigérent d’eux une fidélité absolu à la monarchie.

    Je déplore grandement qu’E&R ne publie pas d’articles sur la résistance des paysans chouans à la république judéo-maçonnique de 1789, et sur le génocide vendéen qui s’en suivit. Révolution judéo-maçonnique qui je le rappelle n’était pas celle du peuple de France, mais celle d’une minorité possédante qui n’étant pas certaine de réussir son coup d’etat, fit d’ailleurs appel à toutes sortes de mercenaires étrangers dans les premiers jours de la dite "révolution".

     

    • #114445
      le 08/03/2012 par fifty miles
      La Commune de Paris (1871) partie V

      Tout à fait exact, bien que récemment le site :guerredevendee.canalblog.com ait publié un article sur : Robespierre, bourreau de la Vendée.
      Difficile d’avoir une vision objective de Robespierre présenté ou comme une dernière tentative de soustraire la révolution populaire de l’instauration d’un pouvoir bourgeois (alain Soral), ou comme un psycho-rigide dogmatique appliquant sans états d’âme des directives sanguinaires à l’encontre de tout ce qui pouvait représenté une opposition à sa vision personnelle du pouvoir (pierre Hillard).


    • #114504
      le 08/03/2012 par jesco@voila.fr
      La Commune de Paris (1871) partie V

      Nous touchons là, à cette abyssale contradiction Française, qui en fais à mes yeux une nation pas comme les autres et un bastion hautement historique qui a ensemencé la terre de tant de courants de pensée qu’ils soient spirituels, religieux ou de la politique et de ses corolaires plus profanes. Il y a quelque chose là...Qui se révélera un jour, peut être pas si lointain.


  • #114527
    le 08/03/2012 par rirififiloulou
    La Commune de Paris (1871) partie V

    merci de nous avoir fait decouvrir ce formidable historien qu’est henri Guillemin,c’est tres émouvant,je n’ai pas resisté a aller voir tous les episodes sur le site de la rts.


Afficher les commentaires suivants