Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Commune de Paris (1871) partie VI

"Les dossiers de l’Histoire" de Henri Guillemin

Dans ce sixième épisode de sa conférence télévisée, Henri Guillemin s’intéresse à l’activité des Versaillais.

Les députés sont rentrés de Bordeaux et sont furieux contre Thiers qui a fuit Paris.

Partie 6 : Cependant qu’à Versailles :

(Demain, partie 7 : ’’La Commune au pouvoir !’’)

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #114477
    le 08/03/2012 par Szeb
    La Commune de Paris (1871) partie VI

    ce Guillemin me laisse sur les fesses à chaque fois.


  • #114509

    Bon ! Mon problème c’est qu’avec toutes ces sources d’informations publiés par ER, je passe mon temps libre sur ER :)
    Merci infiniment à tous ceux qui travaillent pour le site d’ ER, pour nous donner une grande variété d’informations, de qualité, et avec maintenant des cours d’Histoire et en plus ceux donnant des versions autres que ce que l’on apprend à l’école.
    Mr Henri Guillemin a un talent de conférencier extraordinaire.


  • #114582
    le 08/03/2012 par julien 17
    La Commune de Paris (1871) partie VI

    merci , pour ces vidéos d histoire , je trouve ca tres interressant . Car moi , qui ne suis pas un grand lecteur ( honte a moi) mais ce format d instruction me correspond ,,, plus de video historique et geopolitique . Merci Soral pour ton analyse et ta vision


  • #114696
    le 08/03/2012 par Arnaud
    La Commune de Paris (1871) partie VI

    Putain voilà un historien, un vrai !

     

    • #114712
      le 08/03/2012 par Salim
      La Commune de Paris (1871) partie VI

      C’est très intéressant de voir le positionnement de la droite et l’extrême droite dans ce conflit, ils ont bien vu le complot franc-maçon du moins certains d’entre eux, mais leur combat n’était motivé que par la défense de leur privilège de possédants avec une hypocrisie et haine contre ceux qui’ils considèrent comme un danger abattre.
      Même si les prolétaires de l’époque en majorité était des victimes manipulées qui ne cherchait qu’une juste répartition des richesses.

      L’histoire se répète et aujourd’hui les musulmans et leur viande sont la cible a abattre (sans étourdissement). Les deux droites sont encore aveuglé par leur haine et hypocrisie et font la même erreur.

      Le combat d’E&R prend de plus en plus de sens mes yeux.


    • #118212
      le 15/03/2012 par dédé
      La Commune de Paris (1871) partie VI

      N’importe quoi ! vous n’avez rien compris mon pauvre ami. Arrêtez de vous regarder le nombril comme ça...


  • #114797
    le 08/03/2012 par MrVeeshan
    La Commune de Paris (1871) partie VI

    Bonjour

    Le mimétisme avec l’époque actuelle me laisse pantois .... Extraordinaire et désolant !!


  • #114902
    le 09/03/2012 par Vincent
    La Commune de Paris (1871) partie VI

    Bonjour à tous !

    Quel immense plaisir de voir Henri Guillemin débarquer sur ER ! C’est aussi instructif sur le fond que jubilatoire sur la forme. Quand la vérité reprend ses droits sur les mensonges de l’Histoire officielle. A voir beaucoup d’autres vidéos de Guillemin sur TSR ARCHIVES.

    Salut !


  • #149039
    le 09/05/2012 par david
    La Commune de Paris (1871) partie VI

    Chose qu’on ne voit pas du tout en classe d’histoire :
    je suis le fil chronologique et je vois bien certaines logiques.
    C’est lumineux, parfois pathétique, parfois glorieux, bref de l’histoire.

    Je sens déja la guerre de 14.