Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La base aérienne d’Istres va-t-elle perdre son escadron nucléaire ?

Lors de la présentation du projet de loi de finances initiale 2014 pour la mission « Défense », il avait été précisé que les « premiers Rafale biplaces destinés à remplacer les avions du second escadron de Mirage 2000N seront livrés en 2014 ».

En clair, l’Escadron de chasse 2/4 La Fayette, basé à Istres, va bientôt changer d’appareil.

Dans le même temps, au cours de l’exécution de l’actuelle Loi de Programmation Militaire (LPM), seulement 26 exemplaires du Rafale seront livrés aux forces aériennes françaises. Aussi, les marges de manoeuvre sont limitées pour l’armée de l’Air, qui a dû revoir ses plans.

Dans un entretien publié par le hors série n°37 de DSI, le général Denis Mercier, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA) a donné quelques explications. «  Nous avons, volontairement et comme pour l’A400M, réduit la cadence d’arrivée des Rafale, de manière à maintenir le financement d’autres capacités importantes », comme les drones ou encore le remplacement des avions ravitailleurs C-135FR, sans lesquels il n’y a pas de projection de forces possible, ni de composante aéroportée de la dissuasion.

« Aussi, poursuit le CEMAA, nous avons décalé la création du prochain escadron de Rafale qui devait remplacer l’escadron de Mirage F1-CR fraîchement retiré du service (ndlr, le 2/33 Savoie a été dissous) » et « c’est aussi pour cela que nous avons voulu moderniser le Mirage 2000D pour pouvoir tenir avec ces avions au moins jusqu’en 2025 (ndlr, ce qui veut dire qu’il pourrait être maintenus en service au-delà), et les remplacer par des Rafale modernisés ».

Comme annoncé dans le projet de loi de finances pour 2014, le général Mercier a confirmé que les Rafale livrés prochainement seront destinés au second escadron nucléaire des Forces aériennes stratégiques, le premier, le 1/91 Gascogne, étant déjà opérationnel sur cet appareil.

« Les premiers équipages commenceront leur transformation en 2015 pour une mise en service opérationnel en 2018″, a expliqué le général Mercier. Seulement, ce second escadron nucléaire ne devrait pas être implanté sur la base aérienne 125 d’Istres mais sur la BA 113 de Saint-Dizier. Et cela, comme l’a fait valoir le CEMAA, pour « faciliter l’entretien des compétences et rassembler nos avions biplaces ».

Quant à la perspective d’éventuelles coupes budgétaires supplémentaires, le général Mercier a été très franc. « Nous sommes arrivés à un niveau socle », a-t-il dit. En clair, l’armée de l’Air perdrait son « niveau d’autonomie et de réactivité » et il ne serait plus possible de rééditer ce qu’ont fait les aviateurs lors de l’opération Serval, au Mali. « Nous ne pourrions plus le faire et serions alors obligés d’avoir pour certaines capacités clés un abonnement à l’Otan ou auprès des Américains », a-t-il prévenu.

Voir aussi, sur E&R :

En savoir plus sur l’ outil militaire atlantiste, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Abonnement à l’otan ? Excellent général, c’est très exactement l’objectif ! Le démantèlement de ce que Charles de Gaulle a organisé pour assurer l’indépendance de la France, et c’est ce que vous vous employez a mettre en œuvre, général vous êtes sur la mauvaise pente. ’Mercier’ c’est un pseudonyme ?


  • bonjour,
    En bref ,le massacre de nos capacités de defence continue !
    De plus l’idée de rassembler nos avions est une bonne idée ! surtout pour l’ennemi qui n’aura qu’une cible à détruire, ce sera moins difficile pour lui !
    Encore bravo ! continuez comme ça les gars ! Prenez votre abonnements à l’otan ! Changeons notre drapeaux pour la banniere étoilé pendant que vous y etes, ce sera plus clair !
    respectueusement !

     

    • Ce n’est pas le pire.... à ISTRES , il y avait au centre ville un manège pour enfants , sur lequel tournait, de toute éternité un petit cochon rose ....La présence du porcelet n’a pas été du gout de la population musulmane locale , qui l’a fait savoir avec suffisamment de véhémence et de menaces ....Pour que la municipalité le fasse enlever !...Alors l’escadron nucléaire et ses bombes qui ne serviront jamais et qui nous empoisonneront durant des milliers d’années .Et soyons sérieux , parmi nos présidents et présidentiables , qui a vraiment les capacités et la souveraineté pour déclencher le feu nucléaire ? QUI ?


  • L’armée française à un sérieux travail de tri à faire parmi leurs "élites". Tant qu’à faire, pourquoi ne pas vendre l’armée directement aux US au lieu de la rendre tributaire à long terme ? Pff...
    Et puis, une question me taraude. Où iront les anciens avions ? (ou plutôt à qui ?)


  • #942328
    le 23/08/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
    La base aérienne d’Istres va-t-elle perdre son escadron nucléaire (...)

    Allons-y, que le sabotage, le chambardement et la destruction continue !

    Déjà que la lecture de cet article est très appétissante,
    http://www.egaliteetreconciliation....
    La ça devient vraiment insupportable !

    Mais le meilleur passage de cet article reste quand même :

    Quant à la perspective d’éventuelles coupes budgétaires supplémentaires, le général Mercier a été très franc. « Nous sommes arrivés à un niveau socle », a-t-il dit. En clair, l’armée de l’Air perdrait son « niveau d’autonomie et de réactivité » et il ne serait plus possible de rééditer ce qu’ont fait les aviateurs lors de l’opération Serval, au Mali. « Nous ne pourrions plus le faire et serions alors obligés d’avoir pour certaines capacités clés un abonnement à l’Otan ou auprès des Américains », a-t-il prévenu.

    Je n’ai qu’une chose à dire : La Honte. La Honte Totale.

    Béret Vert Marius ( Pseudonyme Uniquement )
    Vous Perdez déjà du Temps !
    Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion.


  • De toutes manières les décisions de se servir du nucléaire ne sont plus entre les mains des Français mais entre les mains d’une junte judéo-maçonnique.