Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Libye : Des habitants de la ville de Touarga assignent la France en justice

Des habitants de la ville libyenne de Touarga, victimes de représailles de milices anti-Kadhafi lors de la guerre en Libye en 2011, ont assigné la France en justice pour son aide aux rebelles indique leur avocat à Paris, Marcel Ceccaldi.

Cet avocat a assigné l’État français devant le tribunal de grande instance de Paris et réclame plus de 600 millions d’euros pour dédommager les quelque 40 000 habitants déplacés de force ou les familles des disparus de Touarga, soit 15 000 euros par personne, a-t-il expliqué.

Durant la guerre en Libye, Touarga, non loin de Misrata à 200 km à l’est de Tripoli, avait longtemps été une place forte pro-Kadhafi. Ses habitants étaient accusés par les combattants rebelles de Misrata d’avoir joué un rôle clé dans le siège de leur ville par les forces loyalistes et d’avoir commis de nombreuses exactions, comme des viols.

Mais après la prise de Touarga par les rebelles de Misrata, la ville avait été désertée à la suite de violentes représailles, notamment des pillages et des incendies. Ces exactions avaient été dénoncées par l’organisation Human Rights Watch.

Dans son assignation, l’avocat soutient que la prise de Touarga et les exactions qui ont suivi ont été rendues possible grâce aux frappes aériennes de la coalition sous commandement de l’Otan, où la France jouait un rôle de premier plan. Or, la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’Onu « prévoyait la protection des civils mais n’autorisait pas les États membres de la coalition à intervenir dans le conflit », expose Marcel Ceccaldi.

À ses yeux, il s’agit donc d’une violation du principe de non-recours à la force posé par la charte des Nations unies, dont l’État français peut être tenu responsable.

« La conséquence, c’est une ville désertée, 2000 disparus et un nombre indéterminé de personnes en prison », estime l’avocat, qui a défendu plusieurs dignitaires de l’ancien régime de Mouammar Kadhafi. Cette procédure devrait prendre de nombreux mois avant une audience sur le fond de la requête.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Par ailleurs Marcel Ceccaldi, avocat de la "classe" de Vergès, est pret à produire des témoins qui savent et peuvent prouver que le nabot a bel et bien "touché" de Kadhafi pour sa campagne de 2007, mais, curieusement , la justice sioniste de France se refuse, vierge effarouchée, à les entendre...


  • Et que dire de ces pilotes de Rafales, ces "héros" félicités publiquement et décorés par le nabot, qui ont, avec des munitions US, massacré, carbonisé, des femmes, enfants, vieillards ?


  • C’est con que ce soit contre la France.
    Ce qu’il faut retenir : encourager les victimes a demander reparations et justice.
    1) Ca permettra a nos idiots de commencer a s’eduquer sur la politique etrangere de la France
    2) Ca permettra a nos idiots de bien reflechir quand ils votent
    3) Ca permettra aux idiots du monde entier de realiser qu’il vaut mieux passer par les tribunaux au lieu d’aller faire les guerres. C’est vrai que certains Etats ont si peu de respect qu’il faut pour eux et guerre et tribunaux.


  • Sarkozy n’a pas détruit que la Libye il aussi détruit un continent et le tout au nom de la France.

    que Dieu est pitié de son âme et qu’il ne lui fasse pas subir les pires châtiments ...

     

    • Pourquoi Dieu doit avoir pitie de Sarkozy ou Cameron ? Je suis Anglaise et je prie pour que Blair et Cameron brulent en enfer pour toute l’eternitee. Ils sont coupables et nous avons les preuves de cette culpabilitee. Je crois au Tribunal de Dieu, je ne crois pas au tribunal des hommes. Le chatiment sera eternel pour les criminels. Il ya pas de Pardon pour les tueurs et les assassins. Le Dieu Amour je ne vois pas trop ou il est sur cette Terre...Je ne crois pas ( plus) au Dieu Amour.

      Sarkozy, Cameron, Blair meritent la souffrance eternelle pour destruction de l’Humanitee


  • si jamais çà aboutissait, et çà le mérite on ne peut plus vu l’horreur et la perversité mise à l’oeuvre, dans l’absolu, qui paierait ?...les crapules des pouvoirs ?...Botul, sarko ?...que nenni !...toujours les mêmes , les français soumis que nous sommes .


  • Dés que les Libyens de Touarga auront récupéré les 600.millions d’euros qu’ils réclament légitimement, un collectif de contribuables pourra porter plainte contre Botulenri lévi en tant qu’instigateur d’une intervention militaire illégale ayant entrainé la condamnation de l’état au détriment du contribuable Français et lui réclamer 600 millions d’euros, frais de procédures, débours et préjudice d’image accompagnés d’une interdiction de sortie de territoire en cas de fuite vers "ashdod".


  • Quels Monde horrible...C’est vraiment une époque pas du tout béni pour les musulmans ! Les libyens doivent vraiment se morde les doigts.


  • Et la facture c’est pour concon le françois. Lundi, au boulot concon le françois, il ne s’agit pas de mollir, la feuille d’impôts va tomber et il s’agit d’assurer ! Patrons, ouvriers, même combat, c’est la fusion passionnelle, la ruée vers le Devoir, tout pour l’impôt. Concon le françois est sur terre pour ça, on patauge dans son existence en lui faisant les poches et en plus on lui donne des leçons de savoir vivre dans l’Empire de la Contrainte, et de survie avec son carcan mou (mou pour l’instant)


  • "tu peux te brosser Martine !" dirait Sarkosy


  • C’est bien ça, qu’ils paient. Même si malheureusement si condamnations financières il y a, ce sera avec notre argent comme pour le remboursement de la dette... C’est sans compter sur BHL qui n’aura pas à dépenser un seul centime dans cette affaire.