Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le constat zemmourien est violent. On savait que la France n’allait pas très bien, on ne savait pas qu’elle était déjà morte. Enfin, la France d’avant, étatique, colbertiste, bonapartiste, celle du général de Gaulle, véritable star du livre. Elle ne reviendra pas. Car depuis, la France a été technocratisée, européanisée, chômagisée, racaillisée, sionistisée (celle-là, Éric ne la dénonce pas). Une France en lambeaux qui, dans un dernier souffle, exhale le parfum de son glorieux passé : 1648 paix de Westphalie, 1805 Austerlitz, 1918 victoire sur les Boches, 1958 retour du général et Constitution de la Ve République… Mais il y eut 1968 et la victoire libertaire-libérale, aussi grave qu’invisible, la loi du 1er juillet 1972 sur les discriminations, la loi « Rothschild » du 3 janvier 1973, 1984 et la création de SOS Racisme, 2007 et le « traité simplifié » du duo Giscard-Sarkozy qui truanda un peuple qui avait voté non à l’Europe des marchés, et puis l’immigration de masse, qui occupe une bonne partie des 527 pages de son livre, Le Suicide français.

 

« C’est par ailleurs dans le feu rougeoyant des guerres de Religion du XVIe siècle que nos élites intellectuelles et politiques forgèrent les principes de la souveraineté, afin d’imposer la loi pacificatrice de l’État à des dogmes religieux qui ensanglantaient le pays ; notre Léviathan se para des fastes de la monarchie absolue avec la dynastie des Bourbons ; la France imposa ce modèle à toute l’Europe avec le traité de Westphalie de 1648. C’est cet héritage millénaire que nous avons bazardé en 40 ans. Nous avons aboli les frontières ; nous avons renoncé à notre souveraineté ; nos élites politiques ont interdit à l’Europe de se référer à “ses racines chrétiennes”. Cette triple apostasie a détruit le pacte millénaire de la France avec son Histoire ; ce dépouillement volontaire, ce suicide prémédité ramènent les orages que nous avions jadis détournés, grandes invasions et guerres de Religion. » (page 526)

On sort de cette lecture lessivés, déprimés, prêts à en découdre, à écraser la Ruhr sous un tapis de bombes (ce qu’il fallait faire en 1936), à écraser les cités de banlieue islamistes pourvoyeuses de djihadistes sous les chars AMX Leclerc, à poursuivre avec des fourches les élites intellectuelles, culturelles et politiques qui nous ont menti et vendu notre pays, ou qui l’ont descendu depuis 40 ans. Cela fait du monde et il va falloir choisir ses cibles. La finance internationale, le Marché, ils sont où ? À Frankfurt, London et New York, et puis dans les îles de milliardaires à fiscalité radieuse. S’il sera possible de faire le procès du CRIF, du MRAP ou de SOS Racisme, pour le mal qu’ils ont fait à la France, comment choper les patrons de multinationales qui ont sciemment démoli l’emploi industriel national ? Remarquez, après la révolution de 1979, les Iraniens ont envoyé des commandos dans le monde entier pour châtier ceux qui avaient trahi le peuple, et aussi pour montrer qu’il n’y avait pas de sanctuaire pour les traîtres pro-américains du régime précédent. On n’en est pas encore là, il faudra déjà qu’on prenne le pouvoir. On en reparlera.

 

 

« Nos ex-maoïstes n’ont jamais renoncé à la révolution ; ils ne la faisaient plus au service des travailleurs mais au service des marchés ; ils n’ont jamais cessé de soumettre la nation française à la domination d’un Empire, mais ont troqué le communisme, soviétique ou chinois, pour l’empire libéral américain… retrouvant ainsi l’inspiration de Danton : “On ne détruit que ce qu’on remplace.” » (p 57)

« Watergate est une revanche sociologique et générationnelle. Contre Nixon. Contre le mâle blanc, assimilé au red skin, raciste et machiste. Revanche des “plus intelligents” contre les “front bas”. De l’intelligentsia, des camus, des féministes, des minorités raciales, des médias contre le suffrage universel. » (p 63)

« Le “sans-papiers” est l’incarnation emblématique de l’alliance objective entre le MEDEF et la LCR, entre les libéraux et les libertaires, entre l’univers patronal et le monde associatif… les uns pour “faire du fric”, les autres pour noyer sous la masse venue d’Afrique la patrie du “mâle blanc hétérosexuel”, comme ils disent, et se “gratter sur les subventions copieuses” versées par l’État et les collectivités locales pour entretenir cette cohorte de pauvres attirés par un pays de cocagne, mais si malade qu’il permet à des étrangers illégalement entrés sur son sol de manifester à visage découvert et même de faire grève. » (p 416)

Sur le constat global zemmourien, rien à jeter, sinon les emprunts massifs et non sourcés au Net dissident en général, et à Soral en particulier ; mais ça, c’est la patte du multiéditorialiste, que voulez-vous. Il décroche, reprend, s’inspire, agrège, synthétise, et ça donne un livre 100 % Zemmour, avec quelques citations de morts célèbres qui ne mangent pas de pain (et de droits d’auteur). Zemmour est le premier à avoir compris le basculement du centre de gravité intelligentsiste français : de l’université et des médias dominants à l’Internet non aligné. Et il en a fait son beurre. 120 000 ventes à 22,90 €, 300 000 en réimpression, un fabuleux braquage. Sur le style : énergique, précis, ce mélange de vitesse journalistique et de profondeur historique, qui rend la lecture agréable. De l’humour juste ce qu’il faut, même si c’est un humour désespéré.

 

JPEG - 80.2 ko
Ribéry le musulman, Ribéry l’Allemand

 

Maintenant, le contenu. Chaque chapitre est conçu comme une marche, remontant de 40 ans en arrière jusqu’à aujourd’hui, mais descendant vers la chambre funéraire où gît notre cher pays. Des chapitres-symboles courts mais incisifs, par exemple la victoire en trompe-l’œil de l’union sacrée black-blanc-beur en 1998, qui nous explosera à la figure 12 ans plus tard, en Afrique du Sud, avec la bande des racailles de Knysna. Les racailles, il en est question tout au long du livre : c’est le fil rouge. Responsables d’en haut, responsables d’en bas. Cette pince maléfique a eu raison de la grandeur, puis de l’existence même de notre pays. En langage politico-économique, cela donne la technocratie française qui a trahi la patrie pour l’Europe et la mondialisation, et les bataillons de musulmans islamistes qui gagnent du terrain sur la République, sur notre propre sol. Contre la prise de pouvoir de ces deux entités nuisibles, aux objectifs convergents, nos intellectuels, médiacrates, politiques, n’ont rien fait, regardant ailleurs, profitant souvent. La technostructure est partie faire les beaux jours des instances internationales, où elle joue contre nous, favorisant l’entrisme anglo-saxon, cette vipère dans l’Europe, tout en laissant s’échapper l’Allemagne, qui nous change mine de rien en son Hinterland du sud.

« En 1924, une Société générale d’immigration (SGI) fut créée par le comité des Houillères, qui ouvrit des bureaux de placement partout en Europe. On recommença dans les années 1950 avec les pays du Maghreb. Le président Pompidou reconnaissait à la fin de sa vie avoir trop cédé aux patrons : « Ils en veulent toujours plus. » » (p 409)

Cette double attaque plus ou moins concertée, sous la pression d’un patronat qui ne voulait pas moderniser l’outil de production, ouvrant ainsi la porte et l’impunité aux immigrés, alliance imprévue entre le haut et le bas (avec l’appui des trotskistes et des « associations »), mais contre le peuple de France, cette double attaque, donc, aurait eu raison de notre grand pays, c’est-à-dire de l’idée française, faite d’un État fort garantissant la souveraineté économique et sociale, et de la liberté individuelle. Une sorte d’Amérique dont les excès seraient limités par la puissance publique. Aujourd’hui, le noyau de la nation a volé en éclats, les libéraux ayant miné l’État, les racailles l’ayant humilié lors de leurs nombreuses émeutes test.

La France est morte. Refrain qu’on entend depuis des décennies : dans la bouche de Céline en 1937 avec Bagatelles pour un massacre, de Boudard quand il racontait la défaite de 1940, des officiers allemands quand ils évoquaient l’impréparation française (de vaillants soldats avec des officiers dépassés, un peu comme aujourd’hui, un peuple talentueux et travailleur trahi par une élite complètement désaxée), et enfin de notre élite depuis qu’elle a ouvert la porte à l’impérialisme américain ou européen (c’est pareil), signant ainsi son crime.

 

 

Deux mots, France, morte, censés réveiller les morts, nous faire pendre nos fourches, pour aller enfourcher les technocrates bruxellois qui nous ont roulés dans la farine et les racailles de banlieue qui ont craché sur notre drapeau. La double détestation – on extrapole à peine sa pensée – zemmourienne. Lui y va plus doucement, mais entre les lignes, il sait faire monter la colère contre ces ennemis déclarés. Pour nous, un projet politique a forcément un ennemi, sinon c’est du vent. Comme « Mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance » (alors que pas du tout, c’est même ton maître, François). Des ennemis bien déterminés, ça permet de rendre un combat efficace. Or, aujourd’hui, la droite et la gauche n’ont plus d’ennemi (elles ne sont même plus ennemies l’une de l’autre), et pourtant, les Français prennent des coups, sentent qu’ils sont en train de perdre une guerre. Ce qui veut dire que l’ennemi existe, mais qu’il est occulté, par peur ou par calcul. C’est bien là qu’intervient la trahison des élites, qui servent ce fantôme tueur que le pékin moyen a du mal à identifier.

Le Suicide français porte donc paradoxalement mal son nom. C’est bien plus grave : il s’agit d’un meurtre, par une main extérieure. Et d’un meurtre maquillé en suicide. Ça, c’est notre analyse. Si Zemmour évoque longuement l’arme et la main du crime, le bras disparaît dans l’ombre.

 

 

Parce que notre souveraineté a été détruite au nom de la France (la souveraineté détruite au nom du maintien de la souveraineté, il fallait y penser). Ceux qui en sont responsables sont ces cercles dirigeants qui sont désormais aussi éloignés du peuple français que peut l’être une tribu aborigène. Et encore… Il s’agit des élites, sous la forme de communautés ou réseaux (technocratie bruxelloise, lobbies nationaux vociférant et légiférant), et pas forcément reconnus comme tels, qui peuvent parfois confondre leurs objectifs. Ils vivent et croissent sur le dos de la Bête, c’est-à-dire nous, la bête immonde… qui peut se réveiller un jour. Et c’est ce que prophétise, sans y croire vraiment, Zemmour, quand il parle du Paris d’aujourd’hui, ville-monde qui a exclu son propre peuple au profit des élites mondialisées, qui sautent d’une ville-monde à une ville-monde, sans jamais en sortir.

« Leurs » intérêts ne sont pas les nôtres, et ce sont eux qui décident pour nous. Y a-t-il alors possibilité (cette réflexion n’est pas dans le livre mais en découle naturellement) d’infléchir le cours des choses, car Nous, nous allons vers le gouffre (paupérisation, révolte sociale, criminalisation des soulèvements, guerre civile pauvres/pauvres) tandis qu’Eux volent vers le nirvana : grosses études, grande vie, millions, avions, décision, domination. Il est une petite partie de l’humanité qui détruit le reste de l’humanité, il en va ainsi de la France, et nous faisons partie de la seconde catégorie. Alors qu’avant, ce destin funeste était dévolu au « tiers-monde ». Nous voilà maintenant le tiers-monde de l’Occident.

Même en prenant le pouvoir, ou ce qu’il en reste, puisque la souveraineté nationale a disparu, du côté de Bruxelles pour l’administration et de Londres/New York pour la finance, pourrons-nous renverser la tendance, et sauver la France ?

« Mais une troisième jeunesse vit ignorée de tous dans l’ombre des deux autres : celle souvent éloignée des grands centres urbains, issue de la classe populaire française qui cumule formation modeste, stages et petits boulots, se sent de plus en plus étrangère dans son propre pays, méprisée par les élites médiatiques, ignorée par les élites universitaires qui préfèrent délocaliser “son” emploi à l’étranger. Cette jeunesse de “petit blanc” rumine sa mise à l’écart symbolique. Elle vit dans son corps même – dents, peau, poids – les ravages de la prolétarisation. Elle a du mal à séduire les filles qui lui préfèrent le bagout de la jeunesse des écoles, ou même la virilité ostentatoire des “racailles” de banlieue. Souvent électeurs du FN, ces jeunes prolétaires dissimulent de moins en moins leur haine des “Arabes” et des élites ; crient “On est chez nous”, dans les meetings de Marine Le Pen. Longtemps, la France issue de la révolution a craint et subi l’affrontement des “deux jeunesses”, issues de deux écoles, la catho et la laïque. Notre avenir nous annonce un triangle infernal paré de tous les dangers, sans que l’on sache comment il s’écrira. » (p 499)

 

Sans le dire, ce pensum prépare en creux l’arrivée de Marine Le Pen au pouvoir : c’est un livre-programme. Mais que pourra faire un FN populaire (dans tous les sens du terme) au pouvoir, ou ce qu’il en reste, devant un Ordre des Choses qui lui est infiniment supérieur, en moyens et en puissance (sauf s’il en obtient l’aval, et se dénature d’autant) ? Que peuvent des classes moyennes et laborieuses affaiblies par la crise, plus quelques penseurs patriotes, devant un tel gâchis ? Le redressement national par un fascisme éclairé ? Forcer le respect de la France et des Français ? Tout cela est possible, mais le reste, la disparition du pouvoir de décision du pays ? Se retirer de l’Europe pour la faire exploser ? De moins en moins de gens ont à perdre dans une aventure politique pilote, dont notre pays est friand. Ceux qui professent la fin du monde en France en cas d’abandon de l’Europe ne voient même pas que huit millions de Français sont déjà entrés dans une fin de monde, depuis que l’Europe leur a été imposée, celui de la survie digne !

Notre question : dans ces victimes de la mondialisation et de l’européanisation, combien de Français d’origine immigrée ? Car l’immigré, c’est à la fois la grande peur et le bouc émissaire de Zemmour.

« En avalisant la massive immigration venue du Maghreb – alors même qu’en 1945, au sortir de la guerre, de Gaulle avait tenté en vain d’imposer une immigration venue du nord de l’Europe, – il n’avait fait que retarder de 50 ans l’invasion qu’il craignait. » (p27)

Ce livre, politiquement rationnel, jusqu’à certaines limites, sonne comme une déclaration de guerre, une guerre pourtant déclarée depuis longtemps, contre les Arabes. Selon Zemmour, la France doit leur fermer ses frontières et cesser de courber l’échine. Mais si l’auteur nomme l’Ennemi – la famille immigrée, issue du regroupement familial, qui remplace le vrai peuple de France – il passe un peu vite sur ceux qui ont ouvert la porte à l’ennemi, dits aussi traîtres à la nation : les politiciens, les médiateurs et leurs subsides qui ont désarmé juridiquement, en douce, le peuple français. Pour être honnêtes, reconnaissons qu’il nomme aussi ces responsables : le « patronat », et les « associations » antiracistes ; il ne dit pas sionistes, un mot aussi rare que du diamant dans le manuscrit. Pourtant, pièce après pièce, preuve après preuve dans l’enquête zemmourienne sur la destruction de la France, de sa souveraineté, de sa puissance, de son image, il y a souvent l’ombre, non pas du lobby, mais de personnalités juives et/ou sionistes influentes.

 

« Dès qu’il [Badinter] était arrivé place Vendôme, le 2 octobre 1981, aussitôt après qu’il eut envoyé la guillotine à la casse, il avait, lui, décidé la reconnaissance par la France du recours individuel devant la Cour européenne des droits de l’homme. Chaque Français pourrait désormais attaquer son propre État devant une cour étrangère ! » (p 40)

C’est l’un des mérites de ce livre, de ne pas se voiler la face devant l’évidence de l’influence ou de la puissance du lobby juif (trois mots qui sont presque interdits ensemble), même si l’expression n’est utilisée, en substance, qu’une seule fois ; et encore, entre guillemets. La détestation de la France et des Français, générée par la pince des libéraux et des libertaires, des patrons et des mondialisateurs relayés par les gauchistes et trotskistes des médias complices, a été inculquée aux nouveaux immigrants.

« À la fin du film d’Yves Boisset [Dupont Lajoie, NDLR], le jeune Arabe dont le frère a été tué dans la ratonnade improvisée déboule dans le café de Jean Carmet ; il est armé ; il le met en joue ; tire. Le film s’achève sur cet appel au meurtre. Le peuple français doit mourir ; la jeune génération de la bourgeoisie n’a pas le courage d’accomplir elle-même la sale besogne… Elle délègue cette mission exterminatrice à l’immigré arabe qu’elle appelle à remplacer le vieux peuple pour mieux le faire disparaître. » (p 151)

Si l’on est d’accord sur le constat, on l’est moins sur le partage des responsabilités : les Arabes deviennent de fait les grands ennemis du peuple français de souche, tandis que ceux qui soufflent sur les braises sont à peine effleurés par la prose zemmourienne, sauf en tant que « gauchistes » ou « trotskistes ». Pourtant, Zemmour lui-même affirme que cette base activiste a été majoritairement recrutée parmi les fils des déportés juifs du régime de Vichy. Juifs étrangers, les trois quarts des juifs français ayant été protégés objectivement par ce même régime, et par les Français eux-mêmes. Voici l’extrait en question :

« Cette main jaune était une création publicitaire du communicant Christian Michel ; elle rappelle à la fois l’étoile jaune que les Juifs devaient porter en zone occupée et la main de Fatima, porte-bonheur islamique ; elle marque cette continuité inlassablement rappelée entre les persécutions des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et l’hostilité xénophobe aux Maghrébins dans les années 1970 et 1980. Souvenirs de l’Occupation et ratonnades sont mêlés dans une grande confusion historique et intellectuelle, mais avec une redoutable efficacité propagandiste. L’extrême gauche juive, des mouvements trotskistes à l’UEJF, est aux manettes. Elle effectue un double hold-up politique et idéologique, anticipant et précipitant un basculement du judaïsme français. Le petit peuple des Français de confession juive est piégé. Les dirigeants de l’UEJF et de SOS Racisme (ce sont les mêmes) refusent de différencier l’Israélite français de l’Arabe étranger, les soudant ensemble dans la même posture victimaire et la même hostilité au Français de souche forcément xénophobe et raciste. Ils “défrancisent” ainsi les Juifs français, détruisant un travail d’assimilation vieux de deux siècles. » (p 245)

 

Dommage que la pensée pénétrante du journaliste n’aille pas plus loin dans cette veine apparemment fertile ! Car souvent, derrière les grandes charges explosives qui ont impacté notre souveraineté, il y a, non pas le youpin fourbe et crochu des années 30 (c’est un cliché, n’est-ce pas), mais les coups de boutoirs du lobby sioniste, prenant la forme de lois, décisions, enquêtes, attaques, articulations, amalgames, le tout venant d’associations, d’intellectuels, de médias, de personnalités du monde de la politique et du showbiz. Le constat est même surprenant, quand on prend la peine de s’y arrêter : Cohn-Bendit et son antigaullisme, Klarsfeld et son obsession vichyste, Badinter et sa soumission du droit français au droit européen, Sarkozy et sa communautarisation du pays, BHL et sa haine pathologique des « beaufs »…

Mais Zemmour ne fait pas, pour une fois, l’amalgame.

Il focalise donc sur le danger visible, les immigrés, creusant la question à fond, bousculant les tabous de la Gauche (le vieux lobby, ou lobby 1.0, diront les informaticiens), mais survole la responsabilité du lobby, s’il existe, ou des sionistes français, car eux existent. Un simple vol de reconnaissance, qui ne mange pas de pain, et qui risque d’être perçu comme une petite concession faite à la frange lucide des nouveaux politisés, à savoir les dizaines de milliers de militants, sympathisants et lecteurs d’Égalité & Réconciliation.

Thierry Ardisson a appliqué cette même méthode lorsque les enquêtes le concernant commençaient à le cerner de trop près et à menacer ses intérêts : il a lancé sur le marché sa propre biographie, moitié autorisée moitié non-autorisée, et l’incendie s’est arrêté de lui-même. Ainsi, sans verser dans le complotisme paranoïaque, on peut dire que Zemmour coupe l’herbe sous les pieds des non-sionistes, ou antisionistes. Il admet des actions – non-concertées dans le temps ou les réseaux – venues tout droit de la communauté sioniste, lui qui n’est justement pas un juif communautaire. En ce sens, il est très au-dessus de la clique des BHL, Glucksmann, Finkielkraut, Attali, dont les gros sabots sionistes s’entendent à des kilomètres. Zemmour, c’est le sioniste 2.0 : il charge la mule arabe d’énormes sacs de gravats (invasion, mafia, trafic, vol, viol, violence, racailles, Oumma, chômage, djihad, ventres, halal), et pose un petit sac de pierrailles sur la mule juive. Toutes les accusations sont donc fondées dans ce livre, sauf que les poids des responsabilités respectives dans la mort de la France sont redistribués de manière déséquilibrée : les uns prennent cher, quand les autres prennent du sursis.

 

 

Au fond, qui l’emporte chez Zemmour : l’intellectuel, ou le juif ? L’homme, ou la communauté ? Dans la limite théorique qu’il impose à ses révélations sur la puissance juive, ou la puissance de certaines entités juives (les associations) ou de certains juifs (Klarsfeld, BHL), est-ce le juif qui parle, et qui calcule jusqu’où il peut décemment aller, les regards étant braqués sur lui, ou est-ce l’intellectuel qui ne peut aller plus loin, considérant qu’il a déjà fait assez, par exemple pour faire baisser la tension antisioniste ? Car Zemmour lance des pistes mais ne les prolonge pas : on suit des fleuves, mais on n’arrive jamais à la mer.

Finalement, est-ce un juif qui ne peut aller intellectuellement plus loin – comme le fait allègrement Soral – ou un intellectuel freiné par sa judaïté ? Cette limite est-elle le fruit d’un calcul très précis, ou d’une autocensure communautaire semi-consciente ?

Quoi qu’il en soit, Zemmour a l’intelligence de ne pas verser dans le sempiternel syndrome du « deux poids deux mesures » qui résume la soumission et la bêtise de nos médias et penseurs officiels, et qui les condamne corollairement. S’il charge la balance des musulmans, il consent à déposer une petite charge sur l’autre plateau. On n’y est pas encore, mais on avance. Continuons le combat de l’équité.

 

 

De l’autre côté de la balance, l’ex-avocat Karim Achoui, désormais radié du barreau, après avoir été l’avocat du milieu (c’est ainsi qu’il se nommait), reçu quelques balles et traversé une série de procès, s’est fait le défenseur de ses coreligionnaires. Dans Musulmans, quels sont vos droits ?, édité il y a déjà un an, il propose des solutions pragmatiques à ceux qui connaissent mal la loi française. Religion dans le viseur, l’islam est en réalité peu défendu dans les médias. La charge de Zemmour, qui a l’avantage d’être frontale, c’est-à-dire tout sauf en traître, noircit parfois outrageusement le tableau, pour les besoins de sa démonstration. Achoui continue donc de secouer la socioculture avec ce petit guide qu’on dirait fait pour énerver Éric Zemmour.

On se quitte sur une note joyeuse, celle de Michel Tubiana, qui réagit le 9 août 2013 dans les pages de Marianne à la création de la Ligue de défense judiciaire des musulmans, dont Achoui est le président :

« Pour combattre le racisme et les discriminations, l’arsenal juridique français est suffisant et opérationnel. Mais, les batailles ne se gagnent pas que devant les tribunaux, elles se gagnent aussi dans le champ social et politique. Je vois une forme de dévoiement de l’antiracisme quand celui-ci ne consiste qu’à obtenir des réponses communautaires. »

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

236 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1019715

    totalement d’accord, il aurait pu appeler son livre "le meurtre de la France"
    ensuite, il faut mener l’enquête et dénoncer les coupables

    Le livre de zemmour est bon, lisez-le

     

    • Tu dis "il faut mener l’enquête et dénoncer les coupables", ce qui veut dire que Zemmour ne le fait pas dans son livre, et montre du même coup qu’il est un imposteur !


  • Ce n’est pas le suicide français car le pays est toujours vivant ,mais ce pays agonise

    Il a reçu une première balle en 1789 , la seconde en 1905 ,la troisième en 1932 ,la quatrième en 1945 ,la cinquième en 1968 ,la sixième en 1973 ,la septième en 1992,la huitième en 1995 etc....

    Le jour ou le cœur de la nation sera atteint alors la France sera morte assassiné par U.E ,les banque et l’idéologie Maçonnique

     

    • #1020106

      Tu peut développer pour 1932 et 1973.. ?


    • De passage :

      1789 - Révolution FM, chute de la monarchie.
      1905 - Loi sur la séparation de l’église et de l’état (laïcité)
      1932 - Accession d’Hitler au pouvoir qui nous mènera à la guerre et à l’occupation.
      1945 - Début de l’occupation perverse et insidieuse des Américains - nos sauveurs. (si je me trompes corrigez moi) ?
      1968 - Événements de mai 1968.
      1973 - renoncement à la création monétaire (loi Pompidou-Giscard du 1er janvier 1973)
      1992 - Traité de Maastricht
      1995 - Traité de Schengen.
      ...

      Et encore on pourrait étendre le calendrier à un peu plus international mais qui nous touchent -

      1954 - première réunion Bilderberg
      2001 - attentats du 11 septembre

      etc ...


    • #1020791

      1932 correspond au front populaire et a l’escroquerie des syndicats, c’est aussi a cette periode que les sionistes mondialiste manipulé la couronne d’angleterre et le congres des USA
      1973est l’acte de trahison de Pompidou en leguant de facon exclusive la monetaire au banque privee.
      J’y vois deux autres attentat, l’IVG et leur escroquerie de Sida.

      le monde est un mensonge, la vie manipulé, les races monté les unes contre les autres, le chaos est notre destin, mais bordel qui sont ces hommes qui mettent en place cette saloperie, comment est ce possible que des plans de decroissement de la population meprise a ce point la moralité.
      Comment acceptons nous la pornographie, la pedophilie, ce monde est fou et on accepte en manifestant notre mécontentement sur des forums !
      J’ai ete le premier a faire ca, et apres on fait quoi, on retourne a notre statut d’esclave en esperant etre plus avantagé que son voisin, quel connerie !
      Alain vite prend les choses en main, prend le pouvoir, associe toi a etienne Chouard et Dieudo et remettez sur des rails de moralité notre histoire.


    • Hitler est arrivé au pouvoir en 1933, et non 1932. Mais surtout, la guerre qu’il fût amené à déclarer était une guerre idéologique, pas d’états face-à-face. Vous aviez les ultra-libéraux, les nationaux-socialistes et les communistes. Concernant les nationaux-socialistes, on oublie souvent qu’ils avaient une société épanouie dans laquelle le travailleur produisait pour le bien commun. En retour, la société l’aidait en cas de problèmes. Sa femme donnait des travailleurs au Reich qui eux-même devaient produire pour la société, faire des enfants, et ainsi de suite... La famille était privilégiée pour qu’elle soit composée comme la nature le veut.
      On dit qu’Hitler était un dictateur. C’est vrai au sens strict du terme, mais au final, il était lui même subordonné à une entité supérieure, Dieu, à laquelle il fait régulièrement allusion dans Mein Kampf. La société était hiérarchisée, chacun travaillait pour tout le monde au détriment du bien individuel et cela fonctionnait parfaitement. Il voulait recréer la société du Moyen-Age, en cherchant à respecter les lois fondamentales de la Nature, nécessaires au bon développement d’une société, où le profit n’était pas le but par excellence et où l’intérêt général primait.
      Voici un lien pour lever quelques fausses accusations : http://rutube.ru/video/5782d256b719.... Les parties suivantes du documentaire sont faciles à trouver ensuite.


    • #1022387
      le 06/11/2014 par Algérien-patriote
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Hitler n’a pas déclaré la guerre à la France mais c est belle et bien le contraire la France pas d’accord avec les idéaux national-socialiste du peuple ennemie de longue date que sont les germaniques et la France a perdu cette guerre sûrement du aux avances technologique nazis sur la question de la guerre et de l armement mais aussi Grace aux drogues fournies aux militaires allemand "pervitin" métamphétamine heureusement que la guerre fut stoppé avant qu’ils est pu développe leurs drogue miracle D-IX un mélange explosif d’oxycodone de métamphétamine et de cocaïne quand aux américains la propagande faite dans leurs pays qui as fait que des milliers de soldats ceux sont engagé à cette période précise pour combattre le nazisme était qu’en France les femmes étaient belles mais surtout facile il eu des centaines voir des milliers de cas ou des femmes étaient violées par des militaires américains et comme dit Mr soral l Amérique à pendu quelque nègres pour étouffe les affaires. À l arrive des "alliées" qui étaient eux les pires ennemies du peuple français la culture américaine fait passe la plupart des français pour des hommes sans courages homosexuels ceux gavant de fromages qui puent voilà à quoi ceux limites leurs conception de la France la ou l armée américaine à pose les pieds il n’est jamais rien arrive de bon par la suite LA FRANCE LIBRE OU LA MORT


    • À noter que lors de l’invasion de la Pologne, la France a effectivement déclaré la guerre à l’Allemagne mais pas à l’URSS !
      Je ne vois que deux explications à cela : soit les alliés préfiguraient déjà une rupture du pacte germano-soviétiques et avaient prévu de laisser allemands et soviétiques s’entretuer, soit parce que cette guerre, idéologique, étaient une lutte entre les pensées droit-de-l’hommistes et les pensées "réacs", comme disent les vulgaires défenseurs de la pensée précédente, celles qui avaient cours au Moyen-Age et avant, qui ont formé des sociétés stables pendant des siècles, décrites dans cette vidéo : http://www.egaliteetreconciliation....
      À l’évidence, ma première supposition ne tient pas, car les soviétiques ne pouvaient pas attaquer l’Angleterre, à part en faisant un débarquement (qui aurait été maintes dois attaqué par les allemands avant qu’il n’approche les côtes anglaises). Les anglais risquaient tout au plus de froisser les résistants du PCF. Par ailleurs, il serait étrange que les stratèges qui n’ont pas su opposer de résistance réelle aux allemands en mai 1940 aient prévu ce que j’ai écrit dans mon premier paragraphe.
      Je rappelle que le crime qu’ont commis les allemands, c’est l’invasion de la Pologne. Crime que les soviétiques aussi ont commis. Ce qui m’amène à créditer la seconde hypothèse.
      Comme on le sait, le communisme et l’ultra-libéralisme sont tout deux issus des "Lumières", préludes à la Révolution. Ces deux idéologies ont donc un fond commun. Sachant cela, il n’est plus étonnant que les anglais et les français n’aient pas déclaré la guerre aux soviétiques. Hitler était alors pris entre deux feux. Le fait qu’il ait perdu la bataille d’Angleterre et l’arrêt du front en Russie sonnèrent sa fin. Ainsi, les "modernistes" ont pu imposer leurs sociétés basées sur la laïcité, le profit pour l’un, le renversement de l’ordre pour l’autre et le conflit permanent pour tout le monde. Cela amena cette querelle d’empires que fût la Guerre Froide.


  • #1019750

    Bien évidemment cet article est très bien écrit, mais force est de constater que le livre de Zemmour est plein de lucidité, c’est pour ça que je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous parlez de balance non équitable, qu’il y a une balance qui penche plus que l’autre selon cet article. Mon sentiment personnel et il n’engage que moi est d’être en accord avec Zemmour sur les maux qui accable la France. Je n’ai pas un positionnement idéologique mais plutôt, comme j’ai entendu "notre" Soral le dire, un positionnement de vécu.Peut-être que le jour ou je verrais autant de Kippa que de Voile, ou que je serais emmerder au quotidien par des bandes de jeunes d’origines juives (ce qui ne m’est jamais arrivé), que je verrais ces mêmes jeunes bruler des voitures, je vous passe les poncifs que tout le monde connait, alors peut-être que moi aussi ma balance personnel s’équilibrera par elle même. Mon vécu d’homme blanc dans un quartier multi-ethnique me fait réagir en faveur de Zemmour, c’est mon avis, alors peut être que ceci explique cela.

     

    • #1019782

      Ce n’est pas le nombre qui compte mais le pouvoir de certains appartenant à une communauté bien particulière aux ramifications mondiales. Si l’on pouvait mettre sur une balance tous les petits kairas dont vous parlez et une poignée de sioniste patentés, sur que la balance pencherait du coté de ces derniers.


    • #1019799

      Vous avez entièrement raison.

      Le livre de Zemmour est tellement lucide que je ne l’ai pas lu qu’une fois, mais deux fois d’affilée.
      Une personne honnête et patriotique ne peut que reconnaître la réalité qu’il nous présente.

      Pour les reproches sur le sionisme : BHL, le Crif et autres associations communautaires en prennent pour leur grade, donc la critique me semble rapide et peu légitime. Il est évident qu’il n’allait pas passer 300 pages sur le Crif ou le sionisme, car ce n’est pas le sujet ; son sujet, c’est la France. C’est immensément plus grand que le sionisme, et ce dernier n’est pas responsable de tous les maux de notre passé, même si il occupe une place importante dans le présent.


    • #1019981

      C’est vraiment décevant de vous lire Ralfounet. Tout le monde sait bien où sont les responsabilités.

      Allez sur youtube et tapez Pierre-Bloch, l’ancien président de la Licra, organisation juive de gauche, et vous comprendrez. Lisez aussi la France Licratisée dee Anne Kling et Les professionels de l’antiracisme de Yann Moncomble, que vous pouvez facilement télécharger sur internet (l’auteur a d’ailleurs été assassiné parce qu’il disait la vérité, sur ce sujet, et sur d’autres aussi), et vous verrez bien quels sont les responsables.

      Et puis, je ne sais pas quel âge vous avez, mais si vous êtes comme moi un quinqua, votre inconscient conserverait forcément le traumatisme de ces quarante dernières années d’agressions verbales et de campagnes de haine infecte par des juifs de médias et pseudo intellos.

      On le sait bien qui a organisé l’immigration de peuplement IDEOLOGIQUEMENT et PROPAGANDISTIQUEMENT, par leur agitation incessante contre les Français, leurs campagnes haineuses d’accusation et culpabilisation, et par la diabolisation des gaulois qui ne voulaient pas devenir minoritaires dans leur propre pays.

      Moi j’ai encaissé ces insultes contre mon peuple pendant des décennies. Et puis un beau jour, fini ! Ca ne passe plus. Ca suffit. Maintenant ceux qui veulent nous détruire, il faut que vous soyez démasqués. Fini de rire. On aurait espéré que les Juifs de base feraient le travail en boycottant leurs dirigeants communautaires. Mais ils n’ont pas le courage pour ça. Ou alors ils sont tribaux comme dit Soral.Ils ont peur des représailles, venant de ceux qui pourtant sont traîtres au peuple juif et à ses vrais intérêts qu’ils mettent en danger.

      Et puis regardez aussi cette vidéo. L’ambassadeur des Etats Unis en France, juif, qui travaille à détruire la France en la noyant dans la diversité : http://www.youtube.com/watch?v=ZcC9... Après ça si vous n’avez pas compris, on ne peut rien pour vous. Vous êtes un cas désespéré.

      Ce qu’il faut maintenant c’est que la masse des goyim prenne enfin conscience de cette guerre qui est menée contre eux et comprenne qui leur fait la guerre. Et il faut dire STOP.

      Alors vous, ne faites pas l’autruche. C’est écoeurant.


    • J’ai surtout l’impression qu’à chaque fois qu’on en parle, on répète à "longueur" de doigt pointé les juifs d’en haut... tout ridiculisant la dénonciation des immigrés en sapes africaines et plus encore les racailles qu’on croise pourtant presque tous les jours. Avez vous vu Paris ?
      Après Zemmour a sa sensibilité de juif pied noir, on le verra pas trop taper sur les juifs. Les musulmans font de même en général.
      Je pense d’ailleurs que c’est loin d’être l’unique problème en France le sionisme (sauf pour Dieudo) : y’a les autres lobbys et la mentalité des gens pour en arriver au socialisme d’aujourd’hui.


    • #1020052

      Une solution serait, a mon avis, de travailler a redorer le blason de la France aux yeux de ces "racailles". Blason qui a ete jete dans l’opprobe par ces elites qui se foutent pas mal de la France et des valeurs, pourvu qu’elle remplisse son compte en banque. Comme le repete Soral, que je trouve tres courageux et sage sur ce point, pensez en matiere de lutte de classes. Les proletaires, chomeurs et les petits travailleurs du tertiaire sont dans le meme camp, peut importe leur couleur. L’immigration est un fait qu’on ne peut pas annuler : cela provoquerait des guerres civiles aux consequences desastreuses, bien plus qu’une assimilation qui n’aurait pour consequence, peut-etre, qu’un metissage biologique.

      La facon dont je vois les choses est simple : ou les Gaulois rejettent la faute sur les arabes et les noirs des cites qui ont un tel degout du systeme, et aussi vivent dans un milieu clot et en proie a des idees malsaines, communement appeles "racailles", comme le fait Zemmour, et on aboutira la a une guerre civile irreversible et qui laissera le pays en ruine physique et psychique. Ne pas negliger non plus les manipulations de l’Empire qui pourrait reprendre a sa cause une telle derive des francais de souche ("nazis !!!"). Ou alors, on tente une "reconcilitation nationale", qui ne fera pas du bien aux premiers abords, mais si bien batie, pourra amener a une periode de prosperite humaine (et qui sait, materielle ?) bien plus probablement que la premiere option.


    • #1020249

      A mon avis rejeter systématiquement les comportements des racailles par des juifs c’est clairement tomber dans du complotisme primaire. Jamais été agressé par un juif moi, même quand je me balade dans leur quartier, je n’ai jamais peur. Et pourtant je suis maghrébin. Par contre j’ai déjà eu à faire à mes semblables ...
      Mais bon disons que ça rassure certains de mettre tout sur le juif même le comportement de cas sociaux digne d’hôpitaux psychiatrique.


    • #1020293

      On à surtout l’impression que beaucoup de français se refusent à envisager qu’un Eric puisse les trahir, le mal vient forcément de l’Autre, l’arabe, ou le noir ou je ne sais quoi.

      A moins que nombre de patriotes aient validé la domination sioniste parce qu’ils croient en cette idéologie, elle est devenue leur idéologie, mais aller jusqu’ a le dire, ils ne le feront pas.

      Aimer être dominé par des antipatriotes, il fallait le faire.

      Le toréador sioniste joue du foulard (voile, burqa), et le taureau patriote rentre dans le foulard, on connaît la fin, le toréador (sioniste) mettra à mort le taureau patriote !

      Salutations !


    • #1020345

      La France meurt aussi parce que les français ont cédé aux sirènes de 1789 en excluant Dieu de l’État. Le vide spirituel a permis a tout genre de lobbies, communautaires ou non, de prospérer et de se développer comme la gangrène. Dans la France du Roi très chrétien ils auraient eu beaucoup moins de chances puisque le Roi ne pouvait tolérer un pouvoir au dessus de lui, ce qui l’amenait à prendre des mesures souvent violentes (Philippe le Bel et les Templiers). Il revient aux français de faire leur auto critique mais beaucoup s’y refusent encore, même dans les milieux dissidents qui ne regardent que par le petit bout de la lorgnette.

       

      • C’est triste d’entendre encore et encore ces inepties... C’est soûlant, on n’avance pas avec les fantasmes qui idéalisent et réhabilitent l’ancien régime (pas moins franc-maçon que la république).
        La Révolution était inévitable, par contre, elle aurait pu être, dans l’intérêt de la nation, une « évolution », et non le remplacement de l’aristocratie dégénérée par une autre (une classe bourgeoise plus jeune, plus active et plus perfide).

        Si la tête du roi n’était pas tombée, alors c’est lui même qui aurait fini par instaurer le satanisme comme religion d’état !
        Les derniers rois sont des catastrophes ambulantes pour la France.
        Il n’existe pas uniquement des livres d’histoire à charge contre l’ancien régime. Beaucoup décrivent la réalité de l’effondrement naturel du pouvoir monarchique et catholique.
        Dans un sens, la bande à Adam Weishaupt n’a fait que pousser un malade dans sa tombe et planter les clous de son cercueil (dans d’autres royaumes la monarchie s’est carrément ralliée à lui, et de plein gré !).


    • #1020349
      le 04/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      @starmania,



      Mais bon disons que ça rassure certains de mettre tout sur le juif même le comportement de cas sociaux digne d’hôpitaux psychiatrique.




      Et c’est vous qui parlez de manichéisme ? Vous ne voyez le mal que chez vos semblables... alors que là clairement tout le monde à identifié.. la main l’outil et le bras.. Vous nous accusez de vouloir dédouaner vos semblables.. on a beau ne pas faire l’amalgame et désigner les racailles.. vous, vous prétendez que les juifs sont innocents, cachant derrière votre petit doigt les sionistes dirigeants le pays.. Vous ne trompez personne.


    • Pas faux, dans Dupont Lajoie au scénario plus que monté, c’est l’arabe qui tire même si on pourrait dire que le sioniste (c’est quoi) l’arme. De toute manière les sionistes n’auraient aucun pouvoir si ce pays tournait rond, ils ne peuvent avec leur Dieu caché agir que par un tiers. Je n’ai jamais vu Attali & co bruler 1500 bagnoles à lui seul avec sa bande.

      Puis dans le fond y peut-on quelques choses :
      * l’Arabe adore le Dieu de la force avec son djiad (Allah aime les endurants)
      * le Juif le Dieu caché malin
      * le chrétien d’ici a quitté son Dieu amour, le seul le vrai à mon sens (si il existe enfin je devrais pas en douter), ils payent

      Si on monte au dessus de tout ça c’est peut être le destin, la plan divin ce bordel.


    • #1020938

      @Dex

      Des "catastrophes ambulantes" ? Rien que le bilan du court règne de Louis XVI enterre n’importe quel président. Les réformes qu’il envisageait étaient systématiquement bloquées par le parlement et la bourgeoisie naissante, des auteurs du XVIIIè siècle l’ont montré. Louis XV s’est battu pour empêcher le parlementarisme de devenir ce qu’il est aujourd’hui. La chute de la monarchie était bien entendu inévitable puisqu’elle s’est éloignée de ses principes fondateurs. Pour ceux qui ne sont pas rétifs à une vision surnaturelle de l’Histoire, se rappeler l’homélie de Saint Rémy au baptême de Clovis.

      A part les romantiques, personne ici n’idéalise l’ancien régime. Cela reste une institution humaine soumise à ses travers. Seulement on a jeté le bébé avec l’eau du bain, les avantages de la monarchie par rapport au régime démocratique sont nombreux et on ferait bien de regarder en arrière justement pour voir ce qui fonctionnait et ainsi "avancer".
      Maintenant si tu veux traiter Maurras et tous les auteurs anti-libéraux (catholiques ou non) d’inepties libre à toi, mais c’est un peu court.


    • Une solution serait, a mon avis, de travailler a redorer le blason de la France aux yeux de ces "racailles".

      Les "racailles" ne sont pas dans des systèmes d’analyse politique. Ce sont des anomalies dans une société malade. A la fois victime et agresseur, ils ont eux même salit le blason de la France qu’il faudrait redorer afin qu’ils le respectent ?

      Voyons, le blason de la France est pour eux l’équivalent de la salle de sport du quartier qu’ils crament à espace régulier. Des revendications moi aussi j’en ai à la pelle, c’est pas pour autant que je fume tout ce qui m’entoure.

      La solution pour les racailles ne passe pas par la souplesse, bien au contraire, il faudrait montrer l’exemple et un petit retour au bagne, pain sec et eau plate à casser des cailloux, il n’y a rien de plus radical pour calmer les ardeurs des petits morveux qui savent très bien qu’ils ne risquent rien, ou si peux. On n’éradiquera jamais la délinquance, mais je suis certain qu’on peut la rendre invisible. Ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.


    • Je suis d’accord avec MaxC.
      Tant que vous vous comportez comme des gauchistes, et que vous pointerez le juif sans prendre vos responsabilités de droiture, d’intégration, de rigueur vous n’arriverez qu’à repousser les dissensions (que croyez vous qu’il subsistera de la réconciliation ?).
      T’as les arabes qui demandent à la France de concilier, qui a un héritage civilisationnel je rappelle, qui excusent presque les écarts de ses membres. « Bouh le FN qui m’aime pas ».
      T’as les babtous qui rechignent mais qui remettent pas en cause leur mentalité de jalousie, les mains serrées sur leur "sac", leur passivité et leur "émotionalisme" soixante huitard. « Vive le front FN mélanchoniste »
      Même si Soral (ou je ne sais qui) prend le pouvoir, on restera à la traîne, presque tiers-mondiste (qui eux avancent). Le monde se libéralise autour de nous.


    • #1021706
      le 05/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      @kesu,
      c’est pas les arabes et les noirs qui subissent les premiers les effets de la petite délinquance qui seraient pour le laissez-faire.. L’incurie est organisée (ex : 30 flics de la Bac de Marseille aux baumettes).. et c’est bien les sionistes et les franc-maçons qui contrôlent tout ça.. Les arabes et les noirs sont pour la justice et contre les discriminations.. mais va trouver une seule personne en banlieue qui serait contre le bagne et voire bien pire.. comme punition pour un récidiviste violeur, agresseur, détrousseur de petites vielles.. Les pointeurs sont sévèrement molestés en prison.. et les pédocriminels restent anonymes de peur que les prisonniers (!) les assassinent..

      Max C a bien évidement raison il n’y a que le bagne..
      D’un coté il faut laisser une chance aux délinquants de se réinsérer au premier faux pas : ce qui est logique faudrait pas non plus qu’ils soient collés avec des plus expérimentés dès le début....
      Si ensuite ils les laissent libre pour tout délits en dessous de deux ans ou je ne sais quelles autres conneries ; c’est clairement un appel à faire carrière dans le crime..
      Même les gens de gauche lorsqu’ils croient justement à une société bienveillante.. ils ne sont pas pour autant pour la roublardise des criminels.. La société française ne se sépare pas entre bienveillant et malveillant.. le peuple est pour les mesures efficaces.. c’est juste les politiques qui jouent à prétendre s’opposer.. c’est les franc-macs et les sionistes, et les atlantistes qui font tout pour nous détruire (la France exemple universel)..

      PS : c’est pas une connerie gauchiste, mais ceux qui ont vécus dans les besoins constants (les pauvres) ont des difficultés à s’imposer des limites.. c’est constaté chez les enfants chapardeurs qui commettent des actes de subtilisations sans bien savoir pourquoi.. si il y a en plus un déficit d’éducation parentale et environnementale (la leçon d’éducation en bas de l’escalier).. la société est male partie.. Que voulez vous la société de « consommation » c’est ça..
      PS2 : ne me dites pas que beaucoup de pauvres sont des gens honnêtes.. certainement et c’est lié à l’éducation.. il y a aussi encore ici et là cette amour du travail bien fait.. qui est aujourd’hui anachronique vu l’esprit qui règne dans les entreprises (marchandes).. Le paradoxe est que les sociétés qui fonctionnent sont celles qui ont des ouvriers qui refusent de saboter la qualité pour des économies de bouts de ficelles.. j’ai vu ça toute ma short life...


    • Aujourd’hui, la gauche c’est peut être le progressisme mais pas que, c’est la culture de l’excuse et du ressentiment de jalousie. Comment croyez vous qu’on ait éduqué les banlieues à la lamentation, c’est pas apparu par magie. Il y a les organes (je suis d’accord) qui veulent ça, mais y’a les bases mentales aussi pour soutenir cela.

      J’appelle ça le gauchisme français et c’est pas forcément le PS, ça va aussi jusqu’au FN. C’est vouloir la sécurité mais avoir la flippette de s’éloigner de leur acquis, de changer leurs principes. Ils ne font rien, ils n’assument rien (pareil aux arabes etc) alors les lobbys s’en donnent à cœur joie.

      Par cela, je ne risque pas de dire que les pauvres sont plus honnêtes que d’autres, surement pas, mais dans les campagnes ils ont au moins le respect de leur peuple/travail. C’est pas que les arabes, noirs sont pour le laisser faire en soi, c’est plutôt le contraire dans les mots. Mais en réalité, ils veulent pas trahir leur communauté, ils sont secondé par ces mentalités du "c’est pas nous".


    • #1022275
      le 06/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Vous avez très bien perçu qu’il y a une peur des discriminations et un certains angélisme qui va avec.. C’est comme une mère qui débarque dans un bac à sable qui prends la défense de son fils avant même de connaitre les accusations.. Et si sont fils à déjà été pris à parti elle risque même de devenir irrationnel..
      Nous savons que la culture de l’excuse viens de la gauche mais qu’importe si il est prouvé à la mère que : c’est son fils qui a agressé les autres enfants et qu’il a les poches remplis des billes qui leur a volé.. Elle aura beau s’attendrir pour son fils elle prendra les mesures nécessaires (punition) pour qu’il ne recommence pas..

      Notre vrai problème c’est que le système judiciaire ne fonctionne pas.. les gens peuvent être gauchistes gentil comme des guimauves que ça n’est pas un problème si les peines sont effectuées que le crime ne paye pas et la justice appliquée.. Les gauchistes dans la population est vraiment un faux problème.. c’est les gauchistes dans le système judiciaire qui font barrage.. si on ajoute à ça le peu de moyens..
      De manière générale il est inutile d’en vouloir au peuple car au fond de lui il a du bon sens ; la faille : c’est les institutions.. les politiques.. les réseaux..


    • Les institutions si elles ont des intérêts de réseaux, elles ne changeront pas. Tandis que la partie du peuple français que j’évoque, elle cautionne.

      En parlant de délinquance et de non adaptation, il n’y a pas de réprimande conséquente parce que ces communautés sont régie par la solidarité dans la défiance de la France. Difficile de trouver des forces d’intégration comme E&R alors elles rechignent sur les autres sans s’assumer. Elles en reviennent donc à se voir définir par préjugé racial c’est normal, elles l’entretiennent. Que vas tu penser d’un rom ? Donc c’est un peu ridicule de reprocher à la population son islamophobie (terme qui permet jamais d’aller à la cause comme antisémite), que je différencie de l’attaque laïque sur l’Islam.


    • " Les institutions si elles ont des intérêts de réseaux, elles ne changeront pas. Tandis que la partie du peuple français que j’évoque, elle cautionne ".
      Euh ! Il y a quand même un probléme de contradiction a rêsoudre entre une phrase et la suivante. Sans même parler du reste.


    • #1023432

      Je suis personnellement très sceptique à l’idée d’une répression pure et dure. D’une part parce qu’elle sera fermement condamnée et taxée de fascisme par nos opposants. Rappelez-vous de ce qu’a fait l’axe anglo-americano-sioniste à l’Allemagne de l’Axe... qui a usé de la force pour produire une croissance économique vertigineuse et inégalée depuis mais s’est quand même fait intégralement détruire, matériellement et peut-être pire encore, idéologiquement avec le matraquage "intellectuel" que l’on connait et qui profite à qui l’on sait. D’autre part car j’estime que beaucoup de jeunes de cités ont bel et bien grandi dans un climat détestable et que ce qu’ils sont devenus n’est que le produit de conjonctions économiques, culturelles, historiques & géographiques. Excusons-nous d’abord, même si nous le peuple ne portons pas directement la charge de leur malheur, par simple respect de leurs vies souvent brisées par le système en place. N’offrons point de réparation, nous ne voulons pas de la pleurniche. Cessons de concéder la ségrégation de ces populations d’abord, offrons-leur des opportunités et du respect. Cela sera réciproque. Si ça ne l’est pas, alors la oui, la répression s’imposera. Mais pas avant d’avoir essayé !

      La question est compliquée, je le concède. Si l’on veut conserver les valeurs françaises, il est nécessaire que ces valeurs imposent leur autorité et fassent fi de leurs opposants... Mais est-ce encore possible au niveau de mondialisation auquel nous sommes parvenus ? Peut-être que le meilleur moyen de parvenir à une conservation de la France que l’on aime est de ne pas réprimer ceux qui n’ont été que les pions de notre ennemi...


  • #1019753

    Tout simplement la meilleure critique de ce livre. Et de loin ! Chapeau bas aux rédacteurs parce que là, c est franchement appréciable une telle qualité d’analyse. Sachant qu Eric Zemmour lira sûrement cet article, je suis persuadé que son honneteté intelectuelle le poussera a commencer dores et deja un Tome 2 concernant les "VRAIS" responsables du Suicide francais... A bon entendeur.

     

    • Ce Tome 2 signerait la fin de toute tribune médiatique pour Zemmour, il se retrouverait banni dans le camp Soral/Dieudonné. Il n’est pas pret pour cela. Soit il veut se maintenir et faire tout de meme oeuvre pédagogique au niveau des foules, soit son tribalisme (meme léger) l’en empeche. Espérons seulement que les centaines de milliers de lecteurs de son livre viendront ensuite sur E&R ... cela serait déjà formidable. Et merci à lui tout de meme pour ce début.


  • #1019764

    Entre le choix d’être avec Zemmour, tous contre les afro-maghrébins... et celui d’être avec Soral, tous contre les sionistes... Le Français de souche catholique n’est pas représenté.
    Si on n’a pas envie d’être avec des afro-maghrébins et des sionistes on fait quoi ?
    Bizarrement le Français de souche catholique est toujours piégé dans cette dissidence.

     

    • Pleurniche !


    • #1019991

      Triste constat que je partage. Même si les deux personnages que tu cites sont plus nuancés que cela et contribuent à leur façon et auprès de publics différents à une prise de conscience collective et salutaire.
      En outre je dirais plutôt, comme de Gaulle, le "Français blanc d’essence catholique".

      Le FN aurait pu combler ce vide s’il était resté sur la ligne Jean-Marie mais ne ferait pas les scores qui sont les siens aujourd’hui (nous sommes parfois un peu cons, avec une tendance marquée à voter contre notre intérêt et handicapés par une interprétation erronée et castratrice du concept de l’autre joue tendue et de l’amour du "prochain" qui n’est pas compris, comme il devrait l’être, par opposition au "lointain").

      Soral a raison sur beaucoup de choses et j’espère qu’un jour justice lui sera rendue pour son travail remarquable mais j’ai, comme toi, du mal à le suivre en direction de la main tendue qui me semble une abdication prématurée ; en outre, quand il y a le feu, c’est quoi la priorité, savoir qui a jeté l’allumette ou éteindre l’incendie ?

      Bref, à part pleurer comme cela te l’a été suggéré de manière taquine, il n’y a pas grand chose à faire sinon se positionner au mieux de nos intérêts en fonction des circonstances.


    • #1020104
      le 04/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      D’un coté la dissidence propose un arrêt de l’immigration.. c’est un bon début.. ensuite on verra pour nos autres querelles..

      D’un autre coté les patrons veulent plus d’immigration : les sionistes ne te feront pas d’offre.. mise à part le choc des civilisations et la guerre civile à la clé.. Bref, pas de remise en question de leur pouvoir..

      À toi de voir si tu pense qu’une reprise en main du pays par le peuple unis profitera aux afro-maghrébins largement minoritaires... La dissidence n’est pas un piège, elle réunie car elle propose une sortie de secours pragmatique.. tout est possible même de faire cela en douceur.
      Cdlt


  • Des commandos punitifs.... ? Ils sont bien ces Iraniens


  • #1019776
    le 03/11/2014 par marcoeurdelion
    Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

    Livre à succès mais difficile à trouver dans les grandes surfaces que je fréquente ! Rupture de stock ou censure ?
    Dans les médias, il est le seul (pratiquement) à avoir le droit à la parole régulièrement avec ce genre d’idées. Il est ainsi le journaliste atypique et isolé ; en quelque sorte, il doit passer dans l’opinion comme le symbole du mal pensant et ceux qui achètent son livre sont à son image.
    Il suffit de reprendre "les réquisitions" des dominants pour trouver les qualificatifs qui s’y rattachent.
    Puis, il symbolise également le bon fonctionnement du débat démocratique ; il peut même écrire et dire que Vichy a sauvé des juifs français. "Vous voyez, on peut tout dire même l’ignoble"


  • S’agit-il d’un suicide M. ZEMMOUR ou d’euthanasie ?

    Combien de manifestations, de pétitions, de courriers, de grèves, de collectifs éphémères, de comités de soutien, d’associations, d’ouvrages d’économistes, de sociologues, de juristes alertant ! Sans compter les plaintes, les procès, de tout ordre aux Prud’hommes, au civil, au pénal pour des "problèmes dits de sociétés" mais générés à la source par le système !

    FAUX, les Français et l’ensemble de sa population ne sont pas demeurés passifs durant ces longues années. La France de la Fronde s’est organisée, a lutté. Tout ce branle-bas de combat s’est effectué en dehors des organisations syndicales et des partis politiques installés. La rue n’est jamais demeurée silencieuse. D’autant moins depuis les réseaux sociaux et les consultations sur internet.

    Comme vous le dîtes si bien en parlant des 3 D : déconstruction & dérision & destruction. Du chirurgical en quelque sorte, de l’anesthésie, puis de l’amnésie pour l’acheminer lentement vers l’euthanasie (un État naze, nazi ?) ! « 1984 » pour la masse et « Le Meilleur des Mondes » pour le reste ....

    Ce n’est donc pas un suicide : NON, les Français et sa population n’ont jamais capitulé en tentant des actions suicidaires contre elle-même. Les actes dits "terroristes", les vrais/faux suicides, la partie de la population harassée, dépressive, les accidentés du travail, de la route : ce bilan désastreux n’est dû qu’à une stratégie de longue date, volontariste, scientifique de programmation agissant sur l’ensemble du corps social et des personnes.

    Un « ensorcellement narratif » pour la déconstruction de toutes les identités portées par la nation en terme de classes sociales, d’âge, de profession, statut social (salariés contre fonctionnaires, vieux contre jeunes, les femmes contre les hommes, les minorités ....). Tous contre tous. E&R, notre plate-forme de réflexion est là pour en témoigner.

    D’élections en élections les Français & Françaises ont été trompés, trahis.

    Vous devriez rectifier le titre de votre ouvrage M. ZEMMOUR. Ce terme "suicide" tendrait encore et une fois de plus à nous culpabiliser. La communauté organisée via ses réseaux hors-sol et prête-noms, notamment bancaires, ELLE, n’est jamais coupable de rien, comme d’hab !

    Quant aux zélites zélées faux zélotes qu’elles aillent se suicider avec la corde que le Peuple leur tendra enfer.més dans leurs paradis fiasco ! La liste est longue .....

     

    • Certes il y eut des manifestations, pétitions, greves ... mais sans stratégie, sans méthode, soit des coups d’épée dans l’eau. Ce sont bien ces memes Francais qui, depuis de Gaulle, toujours et encore ont mis le mauvais bulletin de vote dans l’urne, qui ont gobé les séries américaines, "acheté" un modèle culturel anglo-saxon déculturant sans se poser de questions, laissé ainsi diluer leur identité et leur virilité, ouvrant la porte à tous les démons actuels.


  • #1019787

    c’est marrant il y a 5 jours j’ai écris ça dans un forum.

    ” le suicide français ” ce titre de E Zemmour me fait penser à ces suicides par 25 coups de couteau ou balles dans la nuque , ce sera peut etre le prochain Zemmour ” les assassins de la France ” car à sa lecture je ne vois que des acteurs bien anonymes , des raisons certes mais les auteurs avancent sous cape.
    Les modes de vie, de consommation, code moral, judiciarisation de la société etc des USA …que soit disant nous adoptons sont en fait imposés par la propagande , publicité , guerres ,manipulation et corruption de nos élites gouvernantes , on achètait pas De Gaulle et c’était bien le problème de l’époque, La position de Hollande vis à vis de la Russie serait elle Gaullienne ? , son inviation de Poutine au cérémonie du 6/06/44 , la livraison prochaine des 2 navires Mistral , la coopération Total Gazprom , m’amène à penser que les rapprochements franco russe sont réels mais pas sous les projecteurs , comme il le dit dans son livre la France a toujours cherché des alliances , celle avec l’Allemagne ne fonctionne plus.

    A ceux qui ne l’ont pas lu , acherez le , et si vous avez pas de sous , volez le ! Cf : Prof Choron


  • #1019798

    Zemmour va beaucoup plus loin que ce que laisse supposer cet article qui applique la même technique des "sacs de pierre" qu’il reproche au personnage. Voici un extrait du livre sur le crif (il y en a d’autres) :
    "Et le CRIF tua Napoléon L’événement passa inaperçu. À l’époque, la presse était emplie des déboires des faux époux Turenge, de Charles Hernu et du sabotage du Rainbow Warrior. Pourtant, ce dîner qui se tint le 19 octobre 1985 au Sénat, devant environ deux cents convives et trois dizaines de journalistes, était une grande première. Le président du CRIF, Théo Klein, en avait pris l’initiative, et le Premier ministre, Laurent Fabius, avait accepté l’invitation. Aucun des protagonistes n’en comprit sur le moment le sens profond. Au fil des années, le dîner annuel du CRIF devint un moment phare de la vie politique, médiatique, mondaine. Les ministres, les chefs de l’opposition, des ambassadeurs européens et même de pays arabes, les vedettes du show-biz et du journalisme, jusqu’au président de la République, à partir de l’élection de Nicolas Sarkozy, s’y précipitèrent. Le dîner du CRIF serait l’endroit où il faut être. Un modèle. Ou un anti modèle. On s’y rencontrait, s’y congratulait, s’y félicitait. On faisait de grands discours. On condamnait l’antisémitisme. On y défendait vigoureusement Israël. On y mettait à l’index les ennemis de la démocratie, les « antisémites » (Front national) et les « antisionistes » (verts et communistes), dans le même sac d’opprobre. Certaines années, le dîner du CRIF prit des allures de tribunal suprême où était jugée et condamnée la « politique arabe de la France ». Le 12 février 2005, le président du CRIF, Roger Cukierman, suscita même des réactions outragées de nombreuses personnalités juives, lorsqu’il expliqua que la politique étrangère de la France était « incompatible » avec la politique intérieure de lutte contre l’antisémitisme : « La politique étrangère de la France est souvent ressentie comme identifiant l’Amérique et Israël, le sionisme et l’impérialisme, le mondialisme et l’oppression. Qu’elle soit voulue ou non par nos diplomates, cette confusion est bien réelle dans l’opinion publique, et alimente des amalgames dont les Juifs subissent les effets néfastes […]. J’ai réalisé combien la politique étrangère de la France était importante. Au point de fragiliser la lutte contre l’antisémitisme […]. Pourquoi avoir fait, en France, des funérailles aussi grandioses à Yasser Arafat ? […] "

     

    • #1020428

      Cela s’appelle noyer le poisson. Le dîner du CRIF n’est que la partie visible de l’iceberg...



      Aucun des protagonistes n’en comprit sur le moment le sens profond.




      Ha, ha ! Mais bien sûr, prend-nous bien pour des crétins Zemmour, je pense au contraire que Fabius qui est un lobbyiste juif presque aussi fou furieux que Zemmour, savait parfaitement ce que représentait ce dîner du CRIF.

      J’ai l’impression que c’est la description de la prise de pouvoir des juifs en France décrite par un enfant de 10 ans...


  • #1019819

    Y a des juifs Français qui se positionnent politiquement en fonction de leur attachement à Israel une nation étrangère , ce sont les juifs d’extrème droite dit "sionistes" , peut-on les considérer comme des Français ? non , puisqu’ils font ouvertement allégeance à une nation étrangère , Zemmour lui il se positionne en fonction de son héritage juif pieds-noir , il vois bien que ce qui c’est passé en Algérie va se reproduire ici en France , je pense que c’est important de comprendre ça , Zemmour est un Français patriote , le dernier grand journaliste Français les autres ce sont tous des vendus maintenant ne lui reprochez pas de ne pas dénoncer le sionisme , vous savez trés bien les gros problèmes qu’il subirait à tous les niveaux , peut-être ne se sent-il pas prêt (pour le moment) à y faire face .

     

    • #1019942
      le 03/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Éric Zummour : "Je pense qu’Israël a une pratique de la souveraineté qui est exactement celle qu’avait la France pendant des siècles, c’est ça qui m’intéresse, c’est-à-dire une défense farouche de sa souveraineté, comme la France jusqu’au général de Gaulle, et qu’ils n’hésitent pas a employer la guerre comme moyen de défendre une politique et une souveraineté, exactement comme l’a fait la France pendant mille ans, c’est ça qui m’intéresse.
      Et je pense que le rapport complexe des Français vis-à-vis d’Israël vient de là. Moi je pense toujours l’armée israélienne, c’est 1792, c’est le peuple en arme qui se bat avec les généraux de trente ans qui discutent et tutoient les soldats
      (…) Je pense que l’armée des Français de 1792 à 1805, c’était ça, exactement la même chose
      (…) Les Israéliens ont été installés sur une terre ou il y avait déjà des gens, je dis des gens parce que je ne dis pas un peuple, vous savez bien un peuple il faut un sentiment d’appartenance et un destin commun qui n’existait pas chez les Palestiniens de 1948, puisqu’ils se sentaient arabe et c’est tout, pas spécialement Palestine".

      Paul-Éric Blanrue :
      On comprend mieux pourquoi Zemmour ne s’étend pas sur la question dans son nouveau livre. Car c’est de cela qu’il s’agit. C’est le lobby de ce pouvoir-là qu’il importerait de mettre en relief. Si la France a changé de destin, si la liberté d’expression a disparu dans notre pays, si la guerre en Afrique et au Proche-Orient est devenue notre lot quotidien, si la question de l’immigration a longtemps été interdite, si le bourrage de crâne sur la Seconde Guerre mondiale a atteint des sommets, si, comme le concède Zemmour lui-même, la Shoah est devenue la "religion obligatoire", imposant aux Français une repentance de chaque instant, ce n’est pas à l’islam qu’en revient la responsabilité.
      http://blanrue.blogspot.fr/


    • #1021434

      @ peters sellers

      Merci peter sellers pour cette citation de blanrue qui en dit beaucoup.

      Quant à Zemmour l’imposture continue, quand la France sera à genoux il aura fini son taf .


  • #1019825

    Non, la bête ce n’est pas nous mais bien eux.
    Il faut être satanique pour démonter la France séculaire.
    Le combat n’est pas économique mais bien spirituel.
    Faire de l’être humain un homme-Dieu. Et par conséquent, détruire l’image de Dieu supérieur à sa progéniture. Il est donc logique que la famille soit annihilée en poussant à l’extrême les principes de liberté, tout en subtilement, nous retirer les véritables libertés infaillibles et inaliénables...

    Nous faire entrer de force dans cette perfide et satanique religion du Mal.

    Le Malin se présente et progresse TOUJOURS avec de bonnes intentions. Mais quand on gratte la peinture psychédélique, on découvre la supercherie soigneusement orchestrée.

    On attrape pas des mouches avec du vinaigre...


  • Zemmour dit quand même ça dans son livre :

    "En cette même année 1985, Claude Lanzmann imposait par le cinéma le mot shoah qui remplaçait « holocauste » ; un mot hébreu à la place d’un vocable français, pour mieux enraciner le caractère à la fois unique et juif du génocide qui devint un élément central – parfois obsessionnel – de la psyché juive, faisant des Juifs français une caste d’intouchables, et du génocide la nouvelle religion obligatoire d’un pays déchristianisé"

    "La concurrence victimaire des mémoires, qu’Alain Besançon qualifia un jour d’« amnésie et hypermnésie historiques », fut la conséquence inéluctable de cet avènement de la Shoah en religion officielle de la République française"

    "Avec une talentueuse truculence désacralisatrice, Dieudonné accumulerait brocards et provocations, comme ce « prix de l’infréquentabilité » qu’il fit remettre au négationniste Robert Faurisson par un acteur en pyjama rayé de déporté"

    Zemmour fait un petit peu le boulot de Soral et Dieudonné dans le Système.

     

    • #1019957
      le 03/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Il ne le fait pas qu’un petit peu il le fait beaucoup (en reprenant allègrement du reste, le travail d’autres) mais n’arrive vraiment pas aux mêmes conclusions.. Il désamorce et réamorce autre chose.

      Oui, oui, il fait le boulot (je découvre avec surprise qu’il le fait autant) mais pas que...


    • @ Moi, Peter Sellers :

      Oui bien sûr, mais ça participe quand même à craqueler le Système, donc c’est très bien.

      Qui pourrait dire ce genre de phrases (cité au dessus) dans le paysage médiatico-politique aujourd’hui ? Phrases qui se trouvent dans un livre à succès en plus ! Ça peut faire réfléchir les gens et les amener à voir Soral et Dieudonné différemment.


    • #1021079
      le 04/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      T’inquiètes Alex j’ai une bonne dose de pragmatisme, ça n’empêche pas de le repousser dans les cordes.. à un moment il pourrait aussi vouloir sauver les juifs du quotidiens de leur élite psychopathe.. Je ne crois pas du tout que c’est son intention mais lorsqu’on s’inscrit dans une dynamique la force centrifuge finis toujours par amener à faire des écarts qui vont dans le sens du mouvement.. ce moment venu, il faudra lui faire la courte échelle pour que de sa petite taille il atteigne des sommets..
      Mais je te donnes raison il faut savoir apprécier les bons cotés.


  • "C’est bon pour la Dissidence" a oublié de dire "El Blanco" !!!


  • #1019872

    Mais c’est la ou Zemmour est continuellement ambigu et dont la position me fait me méfier de ses analyses sur le profond et plus subtilement le message de fond ; il dénonce des problèmes avec vérité mais on a toujours l’impression que la chute de l’analyse fait partie de la courroie du système qui valide une position qui n’est pas celle qui pourra nous sortir par le haut.
    On en revient quand même a du montage des un contre les autres et au final en oublier les vrais responsables qu’ils dénoncent en post-production si j’ose dire.
    Je ne suis pas sur de vraiment bien m’exprimer pour faire passer mon avis .

    D’ailleurs Metatv lui a envoyé une invitation pour qu’il puisse débattre en direct avec les internautes, sans coupures ni post production.

    Cela serait bien qu’il accepte et vu que l’ émission dure 3h cela lui permettrait de vraiment exposer son point de vue et surtout de réagir a des questions plus intelligente que celle d’un carton ou d’un salami hystérique pour faire croire au spectateur qu’il y a débat .

    Et des personnes comme moi de mieux le comprendre .

    Eric si tu lis , viens parler au public et aux français qui te parleront sans animosité avec respect et intérêt !

    Tu aimes la France d’il y a 50ans , vient échanger avec les Français de maintenant qui ne sont pas lobotomiser par l’époque qui t’attriste et dont l’avis n’est jamais montré sur le paf (et on ne parle pas de venir débattre avec des antifa ou des encartés politiques mais des gens de bon sens et ouvert au dialogue) !

    Ca te donneras surement une perspective plus intéressante que celle qui par le prisme médiatique d’état te fait écrire ou dire , parfois , des conneries plus large que que la soumission du gouvernement Hollande .

    Au plaisir , ou pas

     

    • #1019975
      le 03/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Partout ou Zemmour débarque c’est un vrai traquenard ; ça fait de l’audience.. et ça fait vendre du livre. Par contre il y a un truc dont il est sure c’est qu’on ne le mettra jamais dans l’embarras concernant le sujet tabou (surtout pour lui) du sionisme..
      Paul-Éric Blanrue rappelait un point essentiel "la vérité de bon sens contenue dans cette fameuse phrase attribuée à Voltaire : « Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. »"


    • #1020179

      A part peut-être nos somptueuses cathédrales gothiques du Moyen-Age je ne vois rien,mais absolument rien de plus large que la soumission (à la finance internationale ,aux USA et aux technocrates de l’axe Bruxelles-Franfort-FMI) du gros mou et de son gouvernement !!
      Cet homme ne représente rien hormis sa propre médiocrité,les intérêts de se caste et ceux de sa famille politique.
      Hollande c’est le néant absolu fait homme,aussi docile et peu imaginatif qu’un conseiller administratif de sous-préfecture...
      Ajoutez à cela un caractère inexistant et une incompétence hors-norme qui feraient presque passer son abruti de prédécesseur pour une âme rebelle et un modèle de compétence et vous avez une idée de la catastrophe qui s’est abattue pour cinq ans sur la France !!!


  • #1019877

    Un beau coup de zemmour, qui piège certains et couvrent d’autres. Il sent le vent tourner et profite pour ouvrir sa voile.


  • #1019889

    Éric, Justin, Léon Zemmour (c’est presque du français dans le texte), regrette probablement de ne pas être né français de souche.
    Malheureusement son statut de "juif berbère" comme il se décrit lui même le ramène sans cesse à ses origines et à la communauté et n’a même pas essayé de s’en détacher en prenant pour femme Mylène Chichportich. Et c’est ça qui le sauve, on reste en famille. Si Zemmour s’était appelé Duvergé ou Dupont il aurait été cloué au pilori depuis longtemps, voué aux gémonies médiatique et ne pourrait publier de livre.

    Zemmour est pris en tenaille entre ses origines et son envie profonde de pouvoir se métamorphoser en gaulois. Après tout, n’a-t-il pas appris sur les bancs de l’école de Montreuil que ces ancêtres étaient gaulois. Il y a de quoi être schizophrène.

    Zemmour est diplômé de l’IEP et a raté l’ENA par deux fois, ce qui l’a peut-être l’a sauvé, car nous ne connaîtrions peut-être le Zemmour d’aujourd’hui.

    "S’il charge la balance des musulmans, il consent à déposer une petite charge sur l’autre plateau. On n’y est pas encore, mais on avance. Continuons le combat de l’équité." Zemmour ne peut pas charger trop la balance ou alors la communauté, qui jusque là a été bienveillante à son sujet le lâchera comme elle en a lâché d’autres. Zemmour le sait et c’est pourquoi il l’a joue molto moderato, mais ça ne trompe personne. Zemmour n’a peu-être pas la trempe d’un Jacob Cohen en ce qui concerne les critique de la communauté sioniste. En cela Zemmour n’a pas encore coupé les ponts, le cordon ombilicale avec le "lobby".

    Zemmour fait un constat, mais ne donne aucune solution pour éviter la mort programmé de la nation française de culture millénaire, ou alors il rentre en guerre et s’en est fini de lui. Et pourtant, il est certains que ce "lobby" est largement à l’origine de certains fléaux, dont le plus menaçant est celui de l’immigration. Les membres du "lobby" étant eux aussi immigrés d’origine, sont naturellement enclins à laisser le porte de France ouverte à tout ceux qui veulent s’installer à "l’hôtel France" avec le désir inavouable de la faire disparaître. Et pourtant, BHL n’a-t-il pas déclaré en 85 "Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious,bref, « franchouillard » ou cocardier, nous nous est étranger, voire odieux."

    "voire odieux" ! tout est dit.

     

    • #1019977
      le 03/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Zemmour est-il sioniste ? À tourner en rond..


    • Tu te trompe, réflexion Bouteldjesque,
      Si il avait tant voulu devenir "Gaulois" il se serait marié avec une indigène et converti au catholicisme,
      or ce n’est pas le cas, il a su trouver le juste milieu entre communautarisme et assimilation, comme n’importe quel Français lié à sa région par exemple, comprenant que la nation doit passer au dessus, d’autant que ça lui est bénéfique.
      Après le reste est drôle, objectivement Zemmour est un leucoderme comme la plupart des gens du Maghreb, il porte vaguement ses racines sur lui, comme tout le monde, y compris entre indigènes, mais qui le lui reproche à part les gauchistes ?
      Sur les ancêtres Gaulois, déjà ils n’apprennent plus ça à l’école, le peuple ne devant plus avoir d’autre racines qu’une humanité abstraite, mais en plus de ça, les Maghrébins dans leur ensemble ont des origines Européennes, encore plus quand ils sont Juifs, Zemmour comme Zidane, Rachida Dati, même Bouteldja ont surement tous réellement un ancêtre Gaulois, amusant..
      La génétique et le nombre d’ascendants théoriques le prouvent.


    • #1020871

      à Ohm qui écrit :"Si il avait tant voulu devenir "Gaulois" il se serait marié avec une indigène et converti au catholicisme,"

      Mais non, lisez le texte correctement, il n’a jamais voulu devenir plus gaulois et se convertir au catholicisme, il se sent très bien dans la peau d’un "juif berbère" comme il aime à se décrire. De toute façon, il est trop marqué physiquement pour passer pour un gaulois.


  • #1019898

    Pourquoi Zemmour ne fait-il pas remarquer qu’avec 25% des voix le FN n’a que DEUX députés à l’Assemblée "Nationale" ? Aurait-il peur que ses lecteurs se rendent compte que les élections des députés sont truquées, et que les patriotes sont réduits à l’impuissance législative ?...

     

    • #1019984

      Il faudrait plutôt comparer le nombre de députés avec le résultat de Marine Le Pen au premier tour des présidentielle en 2012 (17.90%).

      Il n’empêche que c’est un scandale bien entendu.


    • #1020055

      Faut être honnête : les législatives de 2012, c’est 13,6% pour le FN au 1er tour et non 25%, soit tout de même 78 députés.
      2 députés pour 78, donc 0,35% de députés pour 13,6% des voix.
      Vive le DémocraSSistan français.


  • #1019901

    Zemmour sait très bien ce qu’il fait et ou il va.

    Il tente de couper l’herbe sous le pied des dissidents , pour limiter les rancoeurs envers les élites et la détourner sur la communauté musulmane.

    Raison pour laquelle son analyse ne va pas plus loin.

    La phrase qui résume le mieux Zemmour est celle-ci :

    "Zemmour lance des pistes mais ne les prolonge pas : on suit des fleuves, mais on n’arrive jamais à la mer."


  • #1019911

    Il s’agirait plutôt du meurtre d’un suicidaire qui, après avoir tendu l’autre joue, a tendu son pays, ses femmes puis sa vie. Tout ça au nom de l’amour et de la compassion.


  • #1019914

    Zemmour est surement allé aussi loin qu’il pouvait aller sans être viré manu militari des radios, journaux ou télé où il officie.
    D’un autre coté, il n’a pas écrit pour un public acquis d’avance mais pour le grand public.
    Comme Platon professe avec son allégorie de la caverne, on ne peut pas balancer une vérité pleine et entière à un esprit non préparé à l’accueillir, il faut y aller piano sinon il y aura rejet instinctif.

     

  • #1019939

    Merci pour cet excellent article. Si Zemmour a un talent d’écrivain et d’intellectuel incontesté, il me semble qu’il lui manque l’intégrité ou l’honnêteté intellectuelle. Ça a déjà été dit maintes fois ici même : que peut donc dire Zemmour de plus (ou de moins) que Soral pour qu’il puisse bénéficier de toutes les structures médiatiques ? Avec cet article on trouve déjà beaucoup d’éléments de réponses.

    Enfin, je constate que la bête noir de Zemmour c’est l’Arabe (racaille ou islamiste). Il me semble qu’il est resté focalisé sur les années 70/80. Je vis en banlieue et y travaille. Si le journaliste Zemmour n’a pas mis les pieds en banlieue pour corroborer sa thèse, alors pas étonnant qu’il n’ai pu constater que la nouvelle immigration massive c’est black et roms. A moins qu’il n’ai une phobie particulière de l’Arabe (que son patronyme lui rappel pourtant) et ai un contentieux particulier avec un bougnoule.
    Enfin, je dis ça, je dis rien...


  • #1019940

    Merci à E&R pour cette excellente étude du brûlot de Zemmour, plus besoin de l’acheter et je n’en n’avais même pas l’intention, pour la simple raison que malgré son honnêteté intellectuelle, Zemmour déçoit un peu parce qu’on sent à travers ses propos qu’il en veut de manière viscérale aux Arabes... Serait-ce à cause de son histoire personnelle et familiale ?... Aurait-il besoin de psy pour comprendre le pourquoi du comment de ce désamour envers les Arabes et les immigrés africains en général ?
    Il n’y a aucun doute que Zemmour est un patriote non communautaire mais de là à désigner l’immigré (africain et/ou arabe) comme responsable du déclin de la France est trop facile, c’est l’arbre qui cache la forêt (et pourquoi pas bientôt comme responsable de la crise économique qui sévit en Europe pendant qu’on y est hein ?... Faut pas exagérer Zemmour, quand même !). Tu as un vilain défaut : tu ne vois que d’un seul œil (celui du côté des immigrés qui, pourtant, peuvent être considérés comme des victimes de la mondialisation et surtout du mondialisme débridé en N.O.M (Nouvel Ordre Mondial) avec pour future capitale Jérusalem - Dixit M. Jacques Attali) ton autre œil étant légèrement malade ou fermé sciemment, ce qui l’empêche de voir correctement (c’est-à-dire celui du côté de tes coreligionnaires dont il est vrai qu’une majorité entre-eux est aussi victime parce que manipulée par une petite minorité belliqueuse)... Alors Zemmour, ouvre bien tes deux yeux et tu verras en grandeur nature ceux qui se cachent derrière le déclin de la France et tirent sans cesse les ficelles (depuis au moins la révolution française de 1789) afin de provoquer des confrontations cette fois-ci entre les différentes communautés (Français de souche contre Français de branche ou vice-versa) confrontations qui risqueraient de se transformer en guerre civile et (si on n’y prend garde) en guerre mondiale... Zemmour serais-tu pour une guerre civile en France (avec pour but d’abattre l’ennemi intérieur désigné à l’avance ? ou alors aller carrément au bout (et achever la France) serais-tu pour la 3ème guerre mondiale (dont les prémices sont en ce moment même en Irak, en Syrie, en Ukraine, etc...) ?
    Si tu me lis Zemmour... Merci d’avance pour tes réponses !


  • #1019971
    le 03/11/2014 par l’oracle a dit...
    Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

    Zemmour a son rond de serviette dans les médias car il ne fait qu’effleurer les problèmes à la surface, et ne désigne jamais les responsables du malheur français ! qu’il décode donc la matrice ( celle qui, à 40 ans d’intervalle, a flingué JFK et causé le 11 septembre), qu’il décortique pour nous les mécanismes de la finance abstraite et de la politique de la Dette etc. de cela, il n’est pas question, bien sûr car il sait qu’il disparaitrait aussitôt des écrans radars...le système est tranquille avec un gus pareil : le petit peuple tombe dans le panneau et croit apprendre des choses dans ce bouquin, et pense que le FN est l’ultime recours ( ce même petit peuple jeta déjà son dévolu sur Mitterrand, puis Sarkozy, vous vous rappelez ? ) pour finir, Zemmour entretient l’idée que la nation française peut encore être sauvée -alors que l’idée même de nation est morte avec l’avénement de la mondialisation...et oui, les nations vont disparaître, et il vaut mieux s’y préparer au lieu de rêver à restaurer un monde qui ne reviendra pas...


  • #1019973

    Je suis Bruxellois. Quand vous viendrez avec vos fourches dans ma ville, faites quand-même attention, nous ne sommes pas tous des fonctionnaires ou des dirigeants de cette nouvelle Tour de Babel !

     

  • Il s’agit bien d’un meurtre planifié,
    Les juifs Francophobes et les sionistes sont seulement une partie de ces criminels derrière lesquels se cachent de plus en plus les autres.
    Les grands patrons, la droite parlementaire, les atlantistes, les trotskistes bien sur, les journalistes officiels et les réseaux, du siècle aux FM, c’est tout ça qui devrait être ciblé si il y avait une révolution dans ce pays, l’anti-France.
    ça change rien au fait que la cible "raciale" de toutes ces ordures fut le "blanc" et que leur arme principale fut "l’arabe" sur lequel ils pisseront de plus en plus, étant lui même à détruire désormais, car trop réactionnaire, religieux, fier, ils veulent du conchita wurst, pas du retour à l’Islam.
    Ceci dit, pas attendu Zemmour pour ressentir la haine viscérale des élites envers le peuple, suffi d’allumer la télé..
    Mais ce coup ci, il semble avoir franchi la limite, il est déjà censuré sur certaines salles par coup de fil du ps etc..


  • #1020017
    le 03/11/2014 par Patriotedusenon
    Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

    Excellent commentaire du livre.
    Le commentateur pose les bonnes questions.
    Le "sionisme 2.0" c’est très bien vu.
    Des chemins différents mais un but identique.
    e&r l’a vu venir. Il a les mêmes objectifs que ses coreligionnaires.

    Zemmour veut la guerre civil en français de souche et français de branche.
    Il utilise un chemin plus subtil pour rallier la population majoritaire.

    Son livre va rallier les sympathisants d’e&r et réorienter leurs regards.
    Mes concitoyens français de souches ne vous laissez pas berner par "un de plus"

    Suffit de regarder les pubs à la télé pour voir que le métissage n’est pas mis en avant avec les maghrébins mais avec les populations noirs.

    Soral a dit l’essentiel de ce que Zemmour dit, avec la sagesse en plus. Zemmour ne fait que récupérer pour utiliser.

    Regardons les faits (comme e&r le fait si bien ) :
    - il est de la communauté
    - valide le choc entre la France millénaire et les hordes d’arabes.
    - il passe à la télé malgré tout ce qu’il dit
    - la population se met de son côté car il est attaqué par tout les interviewers.
    - la méthode différent mais le but est le même.

    Étant "Français de branche", je m’inquiète pour mon pays. Ce livre montre une des facettes par lesquelles les sionistes peuvent attiser les haines.

    Amicalement, un amoureux de la France. (Français issue de l’immigration )

     

    • #1020057

      Ses attaques contre la communauté musulmane cesseront le jour même où on ne pourra plus rien reprocher à cette dernière.

      Plutôt que de chercher un complot sioniste, pourquoi ne pas voir la réalité en face ? Il ne critique pas une ethnie, il critique un comportement. Si on est honnête et qu’on lit ses idées, on comprend alors qu’il ne met pas ce refus de l’assimilation exclusivement sur l’immigré, mais aussi sur les décennies qui ont mis fin au processus d’assimilation, au profit de l’intégration : c’est à dire, de l’ajout, et non du mélange. Et cette fin de l’assimilation, c’est à nos dirigeants depuis 40 ans que nous la devons, pas aux immigrés. Il le dit lui-même.

      Que tous les immigrés deviennent des patriotes affirmés, et rien ne pourra plus leur être reproché.

      Vous l’avez bien fait, vous, qui êtes issu de l’immigration.
      Et je l’ai bien fait, moi aussi, qui suis également pour moitié issu de l’immigration.

      Alors pourquoi d’autres ne le pourraient pas ?


    • #1020079

      Merci Muslifreude pour ton analyse !


    • #1020208

      C’est exactement ce que je me tue a dire depuis le début, Zemmour fait exactement comme Chauprade, il tente de voler la clientèle ’’blanc’’ de souche d’E&R pour les remonter contre les de branche(arabe/noirs/musulmans/magrébins etc..) ! Bref c’est la raison pour laquelle Zemmour est autant médiatisé, c’est le système qui veut détruire la réconciliation d’E&R ! Zemmour veut faire croire aux français blanc de souche qu’Israël et l’oligarchie interna-sionale qui se cache derrière n’ont rien avoir avec tout leurs problèmes(mariage pour tous, chômage, dettes, remplacement de population etc..) alors qu’en fait, c’est justement cette oligarchie qui organise tout cela dans les coulisses !


    • #1020250

      C’est bon arrête ta victimisation et va faire un tour dans Paris et sa couronne. Va dans les HLM marseillais, toulousains et on en reparlera. Marre de cette chouinerie. Vous êtes des lâches à les défendre.
      Zemmour est à 98% dans le vrai juif ou non juif.
      Zemmour fait vendre. Il a surtout été connu pour son duo avec Naulleau dans on n’est pas couché en tant que critique littéraire. Il s’est bâti une réputation avant d’avoir le droit à la parole.
      De la part d’un franco-algérien.


    • #1020342

      @Starkamanda

      Vous êtes l’exemple même de l’honnêteté, et c’est grâce à des algériens (franco-algérien) comme vous que j’ai envie de garder espoir. Oui, les immigrés ne sont pas condamnés à haïr la France et à être délinquants, ce n’est pas une fatalité.

      Mais malheureusement, beaucoup d’entre eux n’y mettent pas de bonne volonté, se contentent de jouer les victimes, et ne se prennent pas en main.

      Pas plus tard qu’hier, j’ai encore discuté avec un musulman français d’origine algérienne, il n’a pas fallu longtemps pour qu’il rapporte tout à la colonisation, aux croisades, à l’inquisition, aux guerres des USA, etc... C’est selon lui ce qui justifie sa haine de la France et du monde chrétien. Comment voulez-vous discuter calmement avec ce type de personne et espérer une réconciliation ? Ils ne voient que les crimes de notre monde, jamais des leurs (bien avant le sionisme). Les algériens avaient réduit des centaines de milliers de chrétiens en esclavage durant 2 siècles, mais cela ne le choque pas, seul la colonisation Française le choque.

      Heureusement, il existe d’autres personnes qui permettent de garder espoir, et de souhaiter que nos concitoyens issus de l’immigration africaine se décident à devenir des patriotes français, plutôt que de continuer à être "des immigrés" (qui détestent souvent la France, ce vil colonisateur) même au bout de la 3ème génération. Mon propre père a été un naturalisé, et il ne lui viendrait jamais à l’idée de cracher sur la France qui l’a accueilli, bien au contraire, il se définit avant tout comme un Français, et n’a aucun problème d’identité. Son pays d’origine ne lui importe pas. Son pays est la France, et on ne haït pas son pays.


    • #1020370
      le 04/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      @starmania,
      Zemmour s’est forgé un destin tout seul ?.. a ses entrées partout grâce à ses analyses littéraires ?.. C’est vous qui êtes dans un rêve.. vous n’avait aucune conscience du fonctionnement de ces choses..
      Quand aux voyous.. d’en haut comme d’en bas, surtout d’en bas : le laissez faire de la justice ? l’incurie organisée ? C’est bien d’appeler à une remise en question mais si c’est pour ignorer tout les autres éléments qui penchent dans la balance..
      À ce jour l’équilibre veut que la balance penche beaucoup plus du côté des instigateurs, du système judiciaire, des politiques.. parce que c’est pas les caïds de banlieue, les ados délinquants qui ont organisés tout ce bordel (et qui maintiennent le désordre en réalité). Vous voulez faire croire que le problème n’est que sécuritaire.. les voyous c’est peut être votre quotidien je l’entends bien.. mais le racket du fisc, les impôts, les banques, les grand patrons, le chômage, la précarité, c’est pas Mohamed, rachid et amadou, ou se faire taxer des cigarettes.. et ça tout les français le vivent tout les jours.. à la campagne comme en ville, comme dans vos quartiers difficiles.


    • #1020473

      Encore de l’hystérie paranoïaque communautaire. On est mal barré avec ça.


    • #1020571

      @ Moi Peter Seller
      La dette concerne l’état. Le peuple n’est pas l’état, ce qui signifie qu’en obtenant le pouvoir le peuple peut décider de ne pas payer cette dette. La dette n’est pas un problème. Le plus important c’est la sauvegarde d’un peuple.
      Pour preuve des familles préfèrent s’endetter que de vivre dans le 93.


    • #1020683

      Starkamanda, moi j’ai vécu dans un ghetto, Montréal-Nord l’un des deux quartier Haïtiens a Montréal avec Saint-Michel ! Je suis beaucoup mieux placé que toi pour savoir pourquoi des générations toute entière finissent bandits ! Pas de père, une mère pauvre(souvent drogué ou alcoolique), plusieurs frères, la misère, la violence en permanence dans le quartier dès la naissance du gamin, le tout saupoudré avec l’ingrédient atomique qui pousse la génération entière a devenir bandit, l’ultra-racisme des flics et des blancs en générale ! Lorsque qu’un petit noir de 8 ans voit sa mère se faire traiter de grosse négresse en permanence lorsqu’ils sortent du ghetto, comment veut-tu que ce gamin reste harmonieux et gentil... non mais sérieux on ne voit pas ce que l’on ne vit pas mon gars et tu en n’ai une preuve vivante parmit tant d’autres !
      Signé un québéco-marocains !


    • #1020907

      @ Veritas
      Tu ne connais pas ma vie hein. Sinon la pleurniche c’est quand que c’est fini ?


    • #1020919

      si la dette ne serait pas un problème les gouvernements respectifs ne ferait pas venir des immigrés ce qui nuis tant aux Français de souche qu’au africains qui souffrent de leur déracinement ,c’est bien évidemment la dette qui nous rongent .

      les impots des Français servent a peine a payer les intérêts de la dette que nous payons aux banksters, de la Folie ,le voila le vrai terrorisme ,le voila le meurtre !


    • #1021134
      le 04/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      @Starkmanda, je ne suis pas racialiste.. je ne cois pas les chiffres farfelus sur l’immigration vendu par le tabloid du net F(euj)desouche.commerce.. Par contre je suis très à cheval sur la culture.. Ça devrais être assez facile d’inverser les flux migratoires si on fait ça dans la joie, la bonne humeur et le volontariat (+ les expulsions d’escrocs, délinquants récidivistes) ; ça me parait tellement évident que le simple fait d’avoir une politique tolérante gentille anti-immigrationiste ET déclencher un cercle vertueux engageant un maximum nos immigrés dans une vision positive de leurs apports à la France.. La France garantissant la liberté de culte c’est tout leur intérêt de s’acculturer tout en gardant une pratique de leur religion, l’apprentissage de l’arabe si ils le souhaitent.. mais une acculturation.. et une appropriation de notre histoire, notre patrimoine culturel.
      PS : la plupart des series televisés sont des series policières, sur les chaines des bouquets 80% des programmes de flux sont des télé-réalités sur (les dangers) des sous-prolétaires, reportages sur les flics, les criminels, les sérials killers, la délinquance en banlieue.. Le thème sécuritaire c’est pas l’avant-garde (c’est plus l’avant-garde). Si on fait de la méta-politique je ne vois pas l’intérêt de sensibiliser sur l’existence de la racaille.. Le combat est (aussi) ailleurs.. Cdlt


    • #1021369

      @ Moi Peter Sellers
      Je te cite plus haut : " les immigrés afro-maghrébins largement minoritaires " Rien que ça je pense décrédibilise entièrement tes propos. D’ailleurs je suis d’accord pour dire que les chiffres ne reflètent en rien la réalité en raison du droit du sol et du mariage mixte.


    • #1021728
      le 05/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      @Starmaniac,
      bah oui mais uniquement parce que tu es médiocre ?..
      Minoritaire est l’opposé de majoritaire.. donc à moins que tu penses que les arabes et les noirs sont majoritaires en France tu ferais mieux de la fermer physiquement éternellement.. et viens pas chialer pour dire que le français n’est pas ta langue maternelle..
      En grande-bretagne les statistiques ethniques affirment que les blancs d’Europe (sans USA, Afrique du Sud, Australie, etc) et sans les métisses sont à 87%. En Allemagne 92%.. et en France il semblerait 87%...
      Donc pas que minoritaire.. mais largement minoritaire.. Dommage que tu n’est pas cette tendance bien française à apprécier le concis et précis..
      C’est bien tes contributions qui sont en question (surtout sur E&R).. parce que franchement tu ne fais pas augmenter le niveau.. à part enfoncer des portes ouvertes qu’es-ce que t’apportes ?.. non mais sérieux juger tes semblables tant mieux mais ton introspection devrais t’amenée à regarder ta propre personne.. Et ce que j’en vois n’est vraiment pas joli (j’admets c’est un jugement morale).


    • #1021736

      Eric zemmour est à Soral ce que Dajjal est à Jésus (Paix et Salut sur lui ! ) !

      Alain oublie Zemmour, il ne t’aidera pas, il est là pour te remplacer !

      Amicalement !


    • " Ses attaques contre la communauté musulmane cesseront le jour même où on ne pourra plus rien reprocher à cette dernière. "
      Celle-là elle est énorme ! Donc les attaques ne cesseront jamais car nul n’est parfait il me semble. Magnifique, changez rien, à part votre pseudo peut-être inapproprié.


  • Y a du vrai dans ce qu il dit. Mais il faudrait qu il fasse un stage complet chez er.


  • Pour les éventuels critiques de Zemmour, personnellement, je trouve qu’il a opéré une évolution très positive depuis quelque temps, de ses lectures et de ses interventions, la sensation qu’il me donne c’est qu’il prend conscience de qui est derrière tout ça, parce quiconque l’ayant suivi dans le passé y voit aujourd’hui un "doute" qu’il n’avait pas par le passé. Doute de devoir réaliser ou non un "apostat" qui causerait un véritable tremblement de terre d’abord dans sa propre vie, ce qui signifierait une profonde remise en question auquel il serait difficile d’en sortir. Car il en est là : comment désigner les vrais coupables s’en en subir les foudres, ou au moins orienter les opinions vers ces coupables, pour être sûr d’être entendu ?
    Je pense que Zemmour devient une sorte de "clé" qui pourrait débloquer la situation. Il est le seul à tenir une position radicale qui se rapproche voire qui rentre pleinement dans la dissidence et qui ait encore parole sur les médias officiels. Par son choix possible plus ou moins officialisé, qui se fera ou non d’ailleurs, d’entre de plein pied dans la dissidence (ou alors, inversement, de la dénoncer et de suivre les sionistes) fait qu’il devient une personne à surveiller de près.

     

    • #1020340
      le 04/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      J’ai des places de théâtre si ça t’intéresse ? Parait qu’il y a du beau monde dans la salle.. tout le gratin Parisien. Viens donc avec des amis, parait-il que Zemmour vient avec son meilleur ami Manuel el-Blancos Valls..
      Oh mais je te vois venir.. « Qui se ressemble s’assemble » ? Pas de chance.. Sur « l’offre » politique il est aussi ami avec le franc-mac Mélanchon, le chameau chopé (la main dans le sac : tous les mêmes) et bien d’autres.. c’est que des accointances de travail.. d’ailleurs quand il les appellent par leur prénoms (sur leur portables et les plateaux télé à l’occaz) c’est par conscience professionnel.. le prestige du journaliste intègre d’antan ceux qu’avaient des dents pas qu’en caoutchouc (dérivatif du pétrole et la merde qui va avec : dans le pétrole tout est bon surtout les patrons). Au fait devine qui est le metteur en scène ?


  • #1020101

    Je pense que Soral l’a bien dit avant, qu’il viendra un jour ou ils essayeront de dediaboliser le FN pour enfoncer un peu plus les musulmans, c’est a dire diviser un peu plus, c’est pour cette raison qu’il est invite partout et ça lui permet en meme temps de se faire un peu plus d’argent. Pour moi c’est un bledart au sens négatif du terme. un berbère qui tire sur ses origines puisqu’il est berbère non !!! Pourquoi lui il peut être français et pas les autres berbères meme musulmans. Tout ça m’énerve parce qu’on reduit les musulmans a des gens qui ne comprennent rien, qui ne peuvent pas être sophistiques etc. Je suis d’origine algérienne, mon fils a lu a 3 ans, ses personnalités preferees sont DeGAULE et Napoleon et pourtant je n’ai pas demenager parce que les Eric et Francois a cote ne connaissaient pas leurs histoires et ne lisaient meme pas correctement. C’est ce que Zemmour repete tout le temps, les français ont fuit parce qu’on parlait plus le français...


  • #1020176

    Zemmour est un sayanim comme les autres.
    chaque point de vue, chaque degré du cercle, est pris en charge par un sioniste.
    D’ailleurs, vous remarquerez que Zemmour n’est attaqué serieusement par aucun autre sioniste.
    On le laisse faire tranquillement son boulot et tous les merdias lui sont largement ouverts.

    Tout le reste n’est qu’enfumage pour tromper et manipuler le goy français

     

    • #1020358

      Peut-être que ce goy français mérite de se faire manipuler ? Comme je l’ai dit plus haut c’est à nous de faire notre propre critique. Quand est-ce que le gaulois va arrêter de chialer en silence et renouer avec ce qui a fait la gloire de ses ancêtres ? Force est de constater qu’il a le cerveau complètement ramolli, et en bonne partie parce qu’il l’a voulu.


    • #1020808

      Petit passage du livre de Zemmour. Juste histoire de bien montrer la vacuité de ce genre de propos ;
      p.263
      "En cette même année 1985, Claude Lanzmann imposait par le cinéma le mot shoah qui remplaçait "holocauste" ; un mot hébreu à la place d’un vocable français, pour mieux enraciner le caractère à la fois unique et juif du génocide qui devint un élément central - parfois obsessionnel - de la psyché juive, faisant des juifs français une caste d’intouchables, et du génocide la nouvelle religion obligatoire d’un pays déchristianisé.
      Rivés au sort d’Israël, fascinés par le modèle américain, hantés par le souvenir de la shoah, (...) les dirigeants du judaïsme français s’assumèrent de plus en plus comme un lobby à l’américaine, faisant pression sur les pouvoirs publics pour leurs revendications communautaires".

      Le propos est plus profond que la simple critique et par là même va plus loin démontrant que la France depuis Napoléon défendait le modèle "israëlite" contre le modèle Juif organisé en Nation au travers des différents empires qu’ils peuplaient (Empire Russe, Saint Empire Romain Germanique, empire Ottoman). Zemmour montre les raisons sociologiques, démographiques, migratoires et historiques de ce basculement qui voit les juifs revenir du modèle israëlite vers la Nation au sein de la nation que les juifs connaissaient au sein des empires.
      Zemmour connait les tensions qui avait lieu au sein même de la communauté juive des années 60/70 entre les juifs de vieille race française, les ashkénazes étrangers revenus des camps, les immigrés juifs venus d’Afrique du Nord. Ce point précis n’avait jamais été abordé de cette manière par Soral. Zemmour apporte donc quelque chose à notre compréhension de la situation.


  • #1020205

    E&R peut-il verifier mais il me semble qu’un intervenant ce lundi dans l’emission de Henri de Lesquen sur Radio Courtoisie a mentionne le nom de Soral pour dire que Zemmour a emprunte des theses developpees par d’autres avant lui.


  • #1020224

    Il (Zemmour) a répondu à la question : Pour qui travaillent les petits dealers ? Qui sont les chefs de la plus grosse mafia organisée ?


  • #1020228

    En parlant de suicide alors qu’il s’agit d’un meurtre permet à Zézé d’esquiver la problématique des planificateurs de ce massacre d’une des civilisations les plus singulières qu’ait connu l’humanité.

    Certains passages du bouquin de Zemmour alias "le Français de souche de Beb el Oued" sont tellement soralien dans le fond et surtout dans la forme que l’on croirait que c’est Soral qui les a écrits ! Zézé pourrait quand même faire un petit effort stylistique afin de donner une touche un peu plus personnel à sa prose !

     

    • #1020606
      le 04/11/2014 par Moi, Peter Zellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Bien vu, le livre vendu comme en événement incontournable avec de nombreuses révélations contient une tentative de dissimulation dans son titre.. La vérité reprend ses droits souvent de façon poétique.. Comme si la France.. "NOUS" les français, nous nous étions succidés.. À part nous culpabiliser d’un côté... et désigner un coupable n’ayant aucune influences sur les réalités politiques, la direction du pays...


    • #1020763

      c’est en effet un meurtre et le meurtrier est un récidiviste que l’on ce doit de stopper afin de préserver notre humanité, ce meurtrier est en train de détruire des nations, piller des richesses, ôter la vie ,raquetter les peuples et faire proliféré le terrorisme .

      ce meurtrier a tuer ou blessé le moyen-orient,l’europe,l’afrique en ce moment et il s’apprête a déclencher une guerre mondial afin d’imposer son nouvel ordre mondial et de tous nous soumettre a l’état d’esclavage même si c’est déjà le cas .

      Eric tu dis de belle chose mais je ne me laisserai pas endormir par ta flute , je connais mon ennemi et je le combattrai jusqu’à mon dernier souffle car je méprise les meurtriers .


  • #1020230

    Après le juif mondialiste et cosmo-transhumaniste Jacques Attali et le juif internationaliste révolutionnaire anti-Islam BHL, il ne manquait plus qu’un juif nationaliste pro-français et anti-Islam : Eric Zemmour. Ainsi, chacun a son bon juif, puisqu’il en faut pour tous les goûts. Autrement, comment tiendraient-ils les Goyim encore longtemps ?

     

  • Donc quand un juif fait dans le communautarisme c’est mal, mais quand un musulman le fait c’est génial...


  • #1020248
    le 04/11/2014 par Alexandre Debenoit
    Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

    Quand on inclut dans le titre des mots aussi fort que "Suicide", c’est du marketing percutant, le choix des mots n’est pas le fruit du hasard.
    Zemmour fait du "Soral" édulcoré car la Kommandantur veille !
    Il faudrait maintenant s’ appuyer sur le bouquin de Zemmour pour évoquer non pas l’arme et la main du crime,mais plutôt le bras qui agit dans l’ombre et tire toutes les ficelles.
    En tout cas, un grand merci à Alain pour m’avoir ouvert l’esprit sur la réalité des tenants du pouvoir et ses mécanismes.
    Show must go on !


  • #1020274

    Dans son livre Zemmour tape sur les musulmans et les immigrés noirs et maghrébins .Il veut se mettre dans la poche les français en nombre qui disent qu’ils ne sont plus chez eux en voyant tous les jours des jeunes musulmans (es) français dans la tenue islamique aller à la mosquée ou se promener dans les rues !!Ce qui fait les affaires du gouvernement qui ne cherche qu’à diviser le peuple qui pendant ce temps là regarde ailleurs que les vrais problèmes !D’ailleurs comme le dit un intervenant personne ne lui cherche la petite bête comme à Soral ou Dieudonné. Zemmour le juif berbère qui lui seul à le droit d’être français et non un immigré,il est comme BHL ,Attali et Finkelcraute qu’il fait mine d’attaquer dans son bouquin et sur les plateaux télés ,eux aussi le laissent tranquille !!Zemmour, un Sayanim qui avance masqué et qui prend du fric avec des mensonges ,donc rien de nouveau sous le soleil !!!

     

    • #1020462

      Pleurniche.

      C’est quand même lassant d’entendre les éternels insatisfaits de l’inquiétude légitime que suscite la communauté musulmane. Ceux-là même qui veulent l’excuser en détournant prioritairement les yeux sur les vilains juifs sionistes.

      Vous ne supportez pas que l’on critique une certaine communauté, mais vous n’êtes pas les derniers à vous ruer sur une autre.

      Je ne nie pas les méfaits du sionisme, mais certains ont souvent trop tendance à nier les raisons de la méfiance ou de l’hostilité à l’égard des communautés musulmanes et de l’Islam.


  • "On sort de cette lecture lessivés, déprimés, prêts à en découdre, à écraser la Ruhr sous un tapis de bombes (ce qu’il fallait faire en 1936)"

    Vous pouvez vous expliquez ?

     

    • #1020419

      moi aussi j’ai beaucoup de mal avec cette phrase qui pue " l’Allemagne paiera"
      surtout qu’en plus 1936 c’est le front popu, le triomphe politique des élites juives Françaises


  • Finalement, c’est celui qui cause le plus de tort... Le "dissident labellisé", comme disait Soral !


  • #1020333

    Dans la bonne direction , prince Eric le Zemourien , je pense qu’il laisse le lecteur ouvrir les dernières portes qu’il a lui même ouvertes en lisant entre autres aux sources de KK , il ne peut guère en faire plus , c’est bien déjà , plus subversif qu’il n’y parait , c’est pour cela que les chiens de onepc hurlent à l’antisémitisme .
    Il cartonne en ventes , en ouvrant une voie qui paraissait obstruée .
    Très rusé ,dans son interviouv réhabilitant le maréchal mais reconnaissant certains dogmes de la doxa auxquels il ne croit plus comme nous tous ; dynamitant le pilier diabolisant Vichy ,exécutant paxton , l’édifice s’effondre . Certainement il ne porte pas charlot ,médiocre officier , carriériste en odeur de sainteté .


  • #1020420

    Oui, on peut parler d’un suicide français orchestré par nos dirigeants, les f.m. de base, ont été tellement sûr d’eux-même pendant X années, sûr de leur bêtise de croire dur comme fer qu’ils servaient la bonne cause. Maintenant, l’orgueil s’empare de leur naïveté, ils ne peuvent que constater le résultat épouvantable et biensûr l’impossibilité de faire marche-arrière, parce que, liés par leurs liens fraternels débiles et factice, se tirent par obligation et ce, tout les jours que Dieu fait, une balle dans le pied ! Amen.


  • #1020466
    le 04/11/2014 par un citoyen lambda
    Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

    Pourquoi ne pas compléter ton assimilation Zemmour en te convertissant au catholicisme ?

    Mon idée est simple, concernant cette personne, il essaye de faire comme les autres de sa communauté (goldnadel, finikielkraut...), c’est à dire essayer de faire les yeux doux à la population native pour ramener ces derniers dans le cadre d’une lutte contre "l’invasion arabo-bomboula-musulmane".

    Si il était vraiment sincère, les conséquences devraient être traités dans un second temps, or le problème c’est qu’il ne s’attaque jamais aux causes. Zemmour est un homme intelligent certes, mais pourquoi persister dans cette voie ?

    Lors d’une fuite d’eau n’est-il pas plus pertinent de réparer la fuite plutôt que nettoyer sans arrêt le sol.

    Dire qu’il n’y a pas si longtemps que sa, la plupart de ta famille était algérienne, faisant donc partis de cette communauté que tu haïs, mais bon aujourd’hui tu te crois plus français que le français de souche lui-même.

    Mon message passera peut être inaperçu, vu que j’ai remarqué qu’un grand nombre de sympathisant d’ER sont derrière lui.

     

    • #1020503

      L’assimilation n’a jamais supposé la conversion, la religion restant dans l’espace privé. Demanderais-tu aux "musulmans patriotes" de se convertir s’ils veulent prouver leur attachement à la France ?


    • Gloups, reste à définir ce qu’est l’espace privé.


    • #1020728

      Ce que fait Zémour, l’"olive" en berbère, cela s’appelle la "politique des judéens" chez les Musulmans ... Chez les Chrétiens, on appelle cela "hypocrisie" ou "mensonge" !


    • #1020820

      Pour ce qui est de la fuite tu as raison, il faut réparer le tuyau.
      Malheureusement, beaucoup trop de gens se demandent qui a fait le trou, plutôt que de le réparer ou d’éponger.


    • #1020964
      le 04/11/2014 par un citoyen lambda
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Gloups

      Ce que je voulais mettre en évidence, était ce "changement radical" d’identité dont fait preuve Zemmour, que je considère comme excessif pour un (ancien) berbère algérien.
      Il n’est pas demandé aux européens venus fraichement s’installer en Afrique du nord de s’appeler Mohamed ou Fatima et d’être musulman(e), et ce n’est pas pour autant qu’il y a des conflits.
      De plus Zemmour se porte comme une sorte de leader ou de porte-parole des français de souche (blanc, gaulois et de culture catholique entre-autre) alors qu’il ne fait absolument pas partie de cette communauté.

      A l’inverse, ne pense pas que je suis de ceux qui refusent de s’intégrer à la nation française, j’aime la France, et je suis fier d’être français.

      C’était surtout cet aspect que je voulais mettre en valeur, après le reste de ses dires porte à débat.


    • #1021124

      @Citoyen lambda

      "Ce que je voulais mettre en évidence, était ce "changement radical" d’identité dont fait preuve Zemmour, que je considère comme excessif pour un (ancien) berbère algérien."

      Changement radical au niveau individuel ? Non, car Zemmour est né en France et n’a pas changé d’identité au cours de sa propre vie. Changement radical entre génération oui et ici c’est bien une parfaite réussite de l’assimilation à la française auquel Zemmour croit d’autant plus (bien plus que moi qui suis français de souche) qu’il en est le produit.

      Zemmour n’est pas d’origine française, mais considère l’identité française comme un trésor. Cela devrait être mis en avant par E&R qu’en penses-tu ?

      "Il n’est pas demandé aux européens venus fraichement s’installer en Afrique du nord de s’appeler Mohamed ou Fatima et d’être musulman(e), et ce n’est pas pour autant qu’il y a des conflits."

      Heu... excuse moi mais j’aimerais bien savoir qui sont ces "européens" venus s’installer en Afrique du Nord (pour raison économique ? ou pour la recherche des droits de l’homme ? lol). Pardons mais j’ai plutôt l’impression que c’est dans l’autre sens que se fait le mouvement.
      Toujours est-il que bien qu’installer, ils ne pourrons jamais être considérés comme des nationaux de ces pays puisque les pays nord africains ne reconnaissent que le droit du sang intégrale. En d’autres terme un européen ne pourra jamais être considéré comme Marocain, Algérien, Tunisien ni ses enfants même née là bas. La France reconnaissant le droit du sang, il est normal que nos attentes soient un peu plus strictes en terme d’assimilation que les pays du Maghreb.

      "De plus Zemmour se porte comme une sorte de leader ou de porte-parole des français de souche (blanc, gaulois et de culture catholique entre-autre) alors qu’il ne fait absolument pas partie de cette communauté."

      Aujourd’hui c’est ce qu’il est devenu de fait. Je pense comme toi que les blancs devraient un peu plus s’imposer sur les communautés minoritaires et leur imposer le respect qu’elles leurs doivent.
      Néanmoins j’estime et respecte Zemmour. Son combat est sain et il le porte de manière efficace. Que demander de plus ? Zemmour accepte même de remettre en cause sa propre communauté (communautarisme, pleurniche à la shoah, sionisme, etc). J’avoue que j’ai de grand doute dans la capacité des musulmans et arabes à en faire de même (guerre d’Algérie, colonisation, pleurniche anti-raciste, etc).


    • #1025354
      le 10/11/2014 par un citoyen lambda
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Gloups
      "Néanmoins j’estime et respecte Zemmour. Son combat est sain et il le porte de manière efficace."

      J’imagine que tu parles de son combat de manière générale, je reconnais qu’il peut être amené à énoncer des vérités que certains disaient déjà mais bon, passons.
      Je vais être direct avec toi, je suis musulman, et si pour ce combat sain dont tu parles je devrais dire tout et n’importe quoi à propos de ma religion, non merci.
      On peut se rappeler de la fois où il nous indiquait que dans le coran, il est écrit à chaque page qu’il faut tuer du juif ou du chrétien...
      Toutefois, je présume que tu n’as pas la même sensibilité que moi sur ma religion ce qui est tout à fait normale, ainsi tu ne peux pas comprendre ce qu’il se passe dans la tête des français de confession musulmane d’entendre jour après jour un nombre incalculable de connerie sur nous.

      Que demander de plus ?

      Qu’il arrête de dire des conneries concernant une religion et accessoirement une civilisation qu’il ne connait pas. J’aimerais demandé à Zemmour si il aurait bien aimé que ses parents se fassent crachés à la gueule (à propos de leur religion) par les algériens de l’époque, mais bon je rêve.

      Zemmour accepte même de remettre en cause sa propre communauté (communautarisme, pleurniche à la shoah, sionisme, etc)

      Il passe dans la plupart des émissions publiques à grands audits, tu ne trouves pas cela bizarre ?
      Zemmour sait ce qu’il fait, il sait qu’il y a une limite à ne pas franchir. Mais comme il valide une des conditions nécessaires à l’avènement de ce nouvel ordre mondial, à savoir le choc des civilisations, il est accueilli la porte grande ouverte.
      D’autant plus qu’il est arrivé à se présenter comme un leader des nationalistes FDC, exactement comme toi lol, d’où le jeu pervers qu’il joue selon moi de mettre face à face les FDC et juifs assimilés VS les sanguinaires arabo-bomboula musulmans

      J’avoue que j’ai de grand doute dans la capacité des musulmans et arabes à en faire de même (guerre d’Algérie, colonisation, pleurniche anti-raciste, etc).

      Farida BELGHOUL, Salim LAIBI, Albert ALI, Kemi SEBA, Anelka... Ça te dit quelque chose ?
      Tu te focalises inconsciemment sur des personnes qui effectivement font dans la pleurniche mais au détriment d’un nombre grandissant de musulman qui se réveille de jour en jour.

      Mais bon ce dernier argument me fait dire que tu ne peux voir plus loin que ce que voit tes yeux, Zemmour est pour toi un exemple, il est pour moi un demi-escroc.


  • #1020477

    Article de mauvaise foi si bien qu’il s’en rend compte lui même et écrit des choses assez contradictoires.
    "il passe un peu vite sur ceux qui ont ouvert la porte à l’ennemi, dits aussi traîtres à la nation : les politiciens, les médiateurs et leurs subsides qui ont désarmé juridiquement, en douce, le peuple français. Pour être honnêtes, reconnaissons qu’il nomme aussi ces responsables "
    Il en parle ou il en parle pas ?

    Le livre de Zemmour explique très bien les arrières pensées et les motivations de l’immigration. Il ne minimise en rien les raisons des acteurs de cette opération et en parle plusieurs fois.

    Le livre de Zemmour est très intéressant car il ne se limite pas à une accusation un peu facile des méchants soixant-huitard et un renvois exclusif de tout les maux de la société française vers les vilains gauchistes. Au contraire son livre est un réquisitoire violent contre la "droite" conservatrice et la bourgeoisie en général. Il démontre parfaitement que c’est la droite du ras-de-marré gaulliste électorale post mai-68, puis la droite sous Pompidou puis guiscardienne qui va faire appliquer toute l’idéologie de ceux qui nous sont habituellement présentés comme leurs adversaires. Zemmour remonte jusqu’à la trahison de Chirac dans les années 90 de ceux qui l’on porté au pouvoir.avec sa reconnaissance de la responsabilité de la France dans la Shoah (chapitre De Gaulle raflé au Vél’d’Hiv’ p379).

    Concernant les juifs justement, l’article fait semblant de ne pas avoir lu certains passages (pourtant nombreux) critiquant durement la communauté juive française et l’évolution de celle-ci. A cela je vous renvois au principale chapitre consacré à la question "Et le CRIF tua Napoléon" page 257. On pourrait aussi ajouter sur la question de l’instrumentalisation mémorielle (et plus précisémment celle de la shoah) le chapitre "Au revoir les enfants" p301. Bien sûre personne ne peut ignoré (vue le batage médiatique fait à ce seul chapitre) celui consacré à l’action de Vichy "Robert Paxton, notre bon maître" p.87. Il faut aussi ajouter les nombreux passages dans d’autres chapitres où les BHL, Klarsfeld, le CRIF, la LDJ, les soutiens à Israël sont visés.

    Je trouve malhonnête de ne pas avoir parlé de ces nombreux passages étant donné que c’est l’attaque principale de cet article. Le livre de Zemmour est intéressant car il n’épargne personne et propose une critique constructive qui ne place pas sa fixation critique sur un seul groupe.

     

    • Même avis.
      Rien ne m’exaspère plus que ce reproche « il n’en dira jamais assez sur tel sujet ! », parce qu’en fait il en parle avec tact et intelligence. Tandis que ses détracteurs veulent qu’il se vautre dans l’hystérie et l’accusation simpliste.

      Lisez son bouquin avant de dire qu’il ne parle pas clairement des responsables de la chienlit.


    • #1020759

      Salut Dex,

      Oui je ne comprends pas non plus la mentalité que je trouve ici. Les partisans d’E&R devraient au contraire se réjouir et dire que cela participe pleinement à la réconciliation. Si le même bouquin avait été écrit par un musulman, les mêmes se réjouiraient. Déclaration d’amour à la France éternelle, à sa civilisation, son histoire, sa littérature (que Zemmour connait très bien) et à sa spécificité, soutient d’une vision gaullienne de l’Etat, défense d’un Etat fort, indépendant et sociale, lutte contre les corps intermédiaires, contre les Etats dans l’Etat, critique des communautés organisés (car il n’y en a pas qu’une), de la tentation communautaire (chez plusieurs les communautés dont la communauté juive que Zemmour mentionne sans esquive), dénonciation de la haine de la France, de la repentance et de la haine de soi, de l’américanisation, de la racaillisation, de l’immigration massive, de l’UE, etc.

      Bref honnêtement où est le problème ? Oui le livre de Zemmour n’est pas uniquement consacré au sionisme, à la repentance shoatique et à la communauté juive. Le sujet est pourtant bien abordé (trois chapitres uniquement consacrés à la question + nombreuses références dans d’autres chapitres). Non il n’y a pas d’esquive sur cette question ; écrire que Zemmour est un penseur communautaire, alors que précisément il promeut le modèle "israëlite", c’est à dire de l’assimilation des juifs dans le creuset français est donc un contre sens totale.

      Temps qu’à l’argument selon lequel Zemmour aurait plagié Soral, il est tout simplement faux. L’originalité est dans la démarche ; une chronologie de la mort de De Gaulle à aujourd’hui. Ceci permet de bien voir que cette évolution n’a rien de "naturel", mais qu’elle fut amenée, pensée et mise en place progressivement pierre après pierre. Elle n’a pas été pleinement cohérente dés le départ. Elle fut une construction en évolution, avec des ajouts et des mutations. Le problème n’est pas abordé de la même manière que chez Soral. L’approche est plus historique et bien moins rhétorique.

      J’aurais cru que E&R se réjouirait de la grande réussite du livre de Zemmour. N’est ce pas là la réconciliation sur une ligne politique dont vous êtes proche ? La réconciliation ne concernant finalement pas que les catholiques et musulmans, montrer les juifs patriotes comme Zemmour serait une bonne chose. A quand un musulman défendant ainsi la France ?


  • #1020495

    Si quelqu’un réussit, enfin, à dénoncer l’arme et la main du crime, c’est déjà pas si mal je trouve !! En tant qu’aveyronnaise de souche je m’en contenterais ! Vous devriez être extrêmement heureux de voir qu’un homme d’origine étrangère (bizzarement ce n’est pas un musulman) parle aussi bien de son pays !

     

  • #1020530

    Merci monsieur Zemmour de dire tout de même tout haut ce que beaucoup de français pensent tout bas et si le bras disparaît dans l’ombre, la main et l’arme du crime c’est déjà beaucoup

     

    • #1020655

      Moi je n’ais pas trop compris cette remarque du "bras disparaissant dans l’ombre". Zemmour le nomme ce bras, ou plutôt ces bras car il n’y en a pas qu’un seul. Chacun a joué sa propre partition, ses propres intérêts, toujours aux dépends de la France.


  • #1020589

    il y’a comme quelque chose que je ne comprends point car comment expliquer le succès de son livre et le faite que les Français aient votés consécutivement deux israélien flamby et le polonais qui sont ultra -immigrationiste,et ultra-métissage ?

    les Français seraient ’ils hypocrite ?

    mécontentement lié a la situations économique et social du pays ?

     

    • Il y a les abstentionnistes qui préfère triompher sans gloire, ceux qui votent pour gagner donc pour les grands partis, les bourgeois qui continuent à croire au RPR parce que c’est l’opposition respectable, il y a la résignation, le doute devant les médias et intellectuels unanimes, les rêveurs de l’Europe idéale qui résoudrait tout si on continuait juste un pas de plus, et enfin les chiffres en trompe-l’œil comme en Écosse où on a beaucoup vu les indépendantistes parce qu’ils faisaient du buzz, mais qui n’étaient pas aussi nombreux en réalité, de même que 500 000 exemplaires vendus ne font pas une majorité.


  • #1020595

    J’ai trouvé le livre du Z passionnant et complémentaire (et pas rival) du livre de Soral. Le chapitre sur l’Armée, ce qu’elle fut et ce qu’elle devient, sur Richard Descoing (truculent) et plein de choses que je découvrais (la loi sur le patriarcat interdite en 70 au nom de la "parenté"), et beaucoup de sources venant d’ici sont citées expressément dans le livre (michel clouscard, racaille football club...), et le CRIF mange son pain noir, on ne peut pas lui enlever ça. Je lui reconnais une certaine honnêteté et un challenge intellectuel (il connait bien les rouages de la vie politique et les discours oubliés parce que non-CRIFocompatibles - l’appel de cochin de Chirac, celui de Marchais à Montigny les corbeilles - alors qu’il y avait là déjà un "droite des valeurs, gauche du travail" qui aurait pu renaitre à la place de Giscard/mittrand...bref la recherche de bouc-émissaire, même si on les connait, je pense aussi qu’il est stratégique et intelligent de ne pas le nommer pour mieux passer dans les médias (et faire passer la vérité sur ce qu’il se passe ici).

     

    • #1021417

      En dehors des sionistes (qui ne sont présent que parce que nos politiques sont sans boussole et sans combat alors qu’eux...) il démontre bien que ce sont nos élites françaises (pascal lamy, jacques delors...) qui nous ont soumis au grand Marché via l’UE. Un Giscard vaut bien trois Jacques Attali en terme de nuisance mais ce sont bien ces deux là qui sont au stylo (pour la constitution de lisbonne), et tous les autres au lobbying, à la construction, c’était le "combat" de leur vie, leur joujou et beau projet.


  • #1020608

    " Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?"

    Ceux qui n’ont pas de nom ont la réponse : GALLIA DELENDA EST


  • #1020681
    le 04/11/2014 par abendidonc alors
    Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

    Ah ces braves gens qui ont été expulsés d’Algérie,
    qui ont colonisé la France,
    qui ont trouvé que la France ne parlait pas assez arabe,
    qui se sont employé à imposer "mon pote",
    et qui sont encore insatisfaits.

    Crémieux en avait naturalisé combien ?

     

    • #1021288

      D’abord, ce n’est pas une loi, c’est "le décret d’Adolphe Crémieux" qui accorde en premier et d’office en 1870 la citoyenneté française aux 35 000 Juifs d’Algérie (pas étonnant lui même étant juif). Le décret sera complété par le décret no 137 portant sur la naturalisation des Indigènes musulmans et des Étrangers résidant en Algérie. En pratique, selon Gilles Manceron de l’association LDH, la naturalisation n’est que rarement attribuée aux indigènes musulmans qui restent sous le régime de l’indigénat.


  • Suicide de la France maçonico-sioniste pour être exacte.
    le reste (la banque, l’immigration, délinquance, pédocriminalité...) se sont des détails de navigation à régler dès lors que le bateau France retrouvera un capitaine chevronné.
    Les conséquences sur le carcan France Afrique sont prometteurs pour tous.


  • #1020731

    Merci à Eric Zemmour pour son travail en général.
    J’ai du mal à croire aux théories du complot. Je ne pense pas que soient planifiés dans l’ombre par des groupes de pression des remplacements de population visant a anéantir le pays ou a le lobotomiser par le biais des merdias.
    Je crois que la cause est bien plus simple et qu’elle est principalement due au progrès technique. Nous avions autrefois l’exode rural, les foules paysannes se ruaient sur les villes pour trouver du travail. C’est la meme chose aujourd’hui au niveau mondial. Francais de souche, j’ai moi même été immigré en amérique. Tous les arrivants que j’ai cotoyés rêvaient de rentrer chez eux, au Congo, aux philippines, en Algérie etc... mais tous étaient résignés à rester dans ce nouveau pays. Alors oui, ils sont devenus plus musulmans qu’ils ne l’étaient chez eux, plus accros à leurs coutumes d’origine à cause du mal de pays. Moi même, je me suis raccroché à une petite communauté de francais.
    Je comprend que les arabes se balladent en babouches à Marseille et fassent leurs prieres dans la rue.
    Je sais aussi qu’ils comprennent que ça ne me plait pas, que je sens mon pays envahi et au bord du gouffre et qu’ils s’en foutent.
    Ils ont juste du mépris pour les gens mous et c’est ce que nous sommes.
    Tous les immigrés comprennent les politiques d’immigration selective en Australie, aux USA, au Canada et ne les remettent pas en cause.
    Il suffit de deux rotations bien médiatisées du BPC Vladivostoc qui va nous rester sur les bras pour régler l’essentiel du problème. 18 000 m2 de hangar et 5200 m2 de pont.
    A deux metres carres par personne, ça ferait 20 000 retransferts. Camus pourrait théoriser "la grande relocalisation" .
    Sans en arriver là, les solutions sont simples. La France est un pays chretien et comme le disait Poutine dans son discours du Valdai International Discussion Club :
    "la principale chose qui va déterminer le succès économique, militaire, technologique d’un pays est la qualité des citoyens, la qualité de la société : leur force intellectuelle, spirituelle et morale".
    L’essentiel est de d’augmenter la "qualité" de sa population. C’est ce à quoi contribuent E&R et Zemmour qui s’inspirent de beaucoup d’autres. Le reste en découlera tout seul. "La France rebondira plus haut qu’une balle" a dit M.R.


  • #1020743

    La France ne se suicide pas, elle est assassinée ... par la communauté organisée (FM et Talmudo-sionistes). Basta ! Pour la sauver, il nous faut une révolution national-prolétarienne.

     

    • #1021289

      C’est ce que Zemmour n’ose pas dire car il protège ses arrières.


    • #1021361

      Quelque part c’est un suicide plutôt qu’un meurtre. Dirais-je même suicide assisté.

      > Si on parle de meurtre, alors ça revient à innocenter le peuple Français, et tout mettre sur le dos de qqn d’autres (élites, et pas que "sionistes" au passage).
      > Si on parle de suicide, alors c’est le peuple Français qui se suicide, et les élites n’y sont pour rien.

      Or, et Zemmour le fait très bien, il explique longuement comment s’est opéré un certain formatage du peuple Français, par qui, par quoi, quand, depuis quand.
      Et c’est ce formatage qui fait que le peuple Français dans sa majorité laisse la France dériver, sans réagir.

      Sans la main mise des élites et le formatage qu’ils ont opéré sur le peuple Français, on n’en serait pas arrivés là.
      Mais force est de constater que sont manipulés que ceux qui sont manipulables.
      Et que si le peuple Français y mettait un peu du sien, au lieu de se comporter en veaux allant à l’abattoir souriant béatement, on aurait pu inverser la tendance plus tôt !

      Pour résumer, les élites ont donné les "outils" au peuple Français, elles lui ont même donné un coup de pouce, et en conséquence, le peuple Français se suicide joyeusement, lentement mais sûrement !


  • #1020809

    il n’ y a rien à retirer au livre de zemmour , tout ce qu’il dit est vrai et il ne sert à rien de le renvoyer à sa judéité , zemmour est un patriote français avant tout ... au fait à combien d’exemplaires s’est vendu le livre d’achoui ? y’ a pas photo.


  • #1020869

    le prochain meurtre ce nomme traité transatlantique ,il nous vient tout droit des Etats-Unis .

    cette excellent article remet les pendules a l’heure pour tous ceux qui disaient que soral et zemmour c’est la même chose .

    quelle plaisanterie !

    bien qu’ils aient certaines idées en convergences, il n’en demeure pas moins que l’un est le symbole de l’insoumission face a l’empire ,un modèle de vérité et de justice ,et que l’autre est un patriote Français tout étant salarié de chez serge Dassault .


  • #1020939

    Ne cherchons pas à savoir qui est l’autre mais bâtissons avec l’autre. C’est en bâtissant avec l’autre que l’on peut le connaître et l’aimer comme soi-même.
    Et bâtir quoi ? Un havre de paix et de prospérité, France.


  • #1021008

    En même temps le succès de ce livre est relatif. Avant le "Suicide français" c’était le livre de Trirewieler qui caracolait en tête des ventes. Comme quoi c’est le niveau actuel. Le niveau a chuté.

    "de Karl Marx à Haziza y’a un effondrement total" (phrase déjà culte de Soral)
    j’ai envie de dire "de Karl Marx à Zemmour y’a un effondrement total".
    Puisque Zemmour se revendique aussi du marxisme.

     

    • #1021073

      Vous ne pouvez pas comparer "Le suicide français" au livre de Trierweiller ! Celui qui lit l’un ne lit pas l’autre !

      Le livre de Zemmour est excellent, c’est la vérité que tous les Français attendaient.


    • #1021187
      le 05/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Dans les best-sellers une grosse partie des ventes est basée sur ce qui fait l’actualité.. et le public fidèle ça n’est que le beurre dans les épinards..
      c’est une règle dans l’édition.. Dans le cas de zemmour le public est surement plus fidèle car il a l’impression de contribuer à faire connaitre une voix singulière.. l’éditeur peut effectivement compter sur la fidélité de son publique.
      On peut avoir un film dans sa collection DVD mais pourtant éprouver plus de plaisir.. d’être dans l’actualité.. en communion avec la masse.. en le visionnant quand il passe en prime time sur une grande-chaine de télévision (ça perds en intensité avec la multiplication des chaines).


    • #1021214

      "J’ai envie de dire "de Karl Marx à Zemmour y’a un effondrement total".

      L’exemple même du pétard dans une bouse : ces groupies qui puisent et usent du vocable de Soral pour l’en réduire à cet effet... un éclaboussement fécal...

      Alain, vous devriez appliquer et réclamer un droit d’auteur pour chacune de vos citations, qui se voudrait avant tout, méritocratique.

      Pour parler de Marx et/ou de Zemmour, il faut déjà les avoir lu, qui plus est compris... le niveau de l’intervention du Sieur Rachid est tel, qu’il me peine à y croire.

      RM.


    • Rachid exagère pour ironiser (ceci dit pour rappeler les évidences dont le propre est d’échapper à certains), même si l’on peut comprendre, c’est évident, que certaines sorties récurrentes de Zemmour aient mis les gens issus de l’immigration maghrébine dans de mauvaises dispositions à son égard (faut pas s’étonner). Mais même si Zemmour et Haziza ne sont certes pas comparables en terme de consistance (l’un réfléchit quand l’autre est un malade), on aimerait savoir en quoi reprendre une citation ou un propos intelligent en réduirait la portée ou la pertinence ???!!! Ne vaut-il pas mieux en effet faire sienne parfois l’intelligence d’autrui plutôt que de s’imaginer que l’originalité à tout prix est la réponse à tout (surtout quand on n’a pas les moyens intellectuels pour mener à bien cet ambitieux projet) ? Votre réaction est d’ailleurs la preuve que le fait de vouloir absolument dire quelque chose à rebours de propos sensés (ce que toutes vos interventions sur ce forum illustrent) n’est pas une méthode infaillible, loin s’en faut, pour énoncer des choses intelligentes (ça n’a d’ailleurs en soi aucune valeur d’argument). C’est même très piégeux en l’occurrence, car il y a un risque presque certain de se faire dessus en croyant essuyer les autres, ceci dit pour reprendre votre fine et habituelle prose que vous utilisez encore ici à l’égard de Rachid (votre obsession pour les matières fécales et autres organes génitaux est d’ailleurs " intéressante ", au sens de typique seulement bien entendu, d’un point de vue psychiatrique). Dès lors se pose une question : se croire auto-suffisant n’est-il pas le symptôme du comble de la suffisance ? Personnellement, j’ai la réponse :-)


    • #1021628
      le 05/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      "de Karl Marx à Zemmour y’a un effondrement total"




      https://www.youtube.com/watch?v=jmv...
      Présentateur : « Une petite erreur de communication, ou quelque chose de plus profond ? »

      Zummour  : « C’est pas une erreur.. Moi, je tiens le pari qu’il y a BLABLABLA 90% 95% BLABALABAL.. tout les gens le savent tout les gens le voient.. ; Bon j’admets ne pas connaître les chiffres.. mais qu’importe !.. »

      Je pense personnellement qu’il y a un effondrement totale... et même une connaissance superficielle de Karl Marx est suffisante pour dire que Zummour n’a rien d’un penseur..
      Libre à vous de ne pas voir l’effondrement..


    • Ah c’est sûr que sur cette thématique là, qui est celle qui a malheureusement fait pour une large part son succés et sa renommée ... médiatique [faut donc relativiser ! :-)], alors qu’elle est précisément celle sur laquelle il s’est le plus disqualifié, il n’y a pas photo. En même temps on parle de RichardM. Et de Zemmour à RichardM il y a de nouveau un effondrement total.
      Question : Jusqu’où descendra-t-on ? :-)


    • #1021895

      Richard,

      C’est mon prénom qui vous donne la certitude que je n’ai lu ni Marx ni Zemmour et que même en cas de lecture je n’aurais rien saisi ? J’ai lu Marx plus que vous ne pouvez l’imaginez. Un peu moins Zemmour, certes.
      je persiste et signe. Puisqu’il m’est (à peine) demandé de me justifier sur mes citations "bouseuse" je dirais que l’oeuvre de Marx touche à l’universel. Il a accouché d’une pensée révolutionnaire, d’une lutte où une majorité de personnes peut se reconnaître et faire sienne son idéologie (de Marx). Le pti Zemmour bénéficie du phénomène marketing et de ses accès dans les médias pour promouvoir son livre. Tout comme Trierweiller. C’est ce phénomène que je dénonçais plus haut.
      Z joue sur les peurs et tape sur le petit qui ne rend pas les coups. L’intellectuel Zemmour est tout sauf un dissident et un antisysteme.
      Dénoncer tous azimuts l’idéologie libertaire soixante-huitard, la doxa dominante, canal+ bobo etc mais être quand même salarié d’I-télé (groupe canal+) du Figaro et du Groupe Dassault, c’est faire justement partie de ce système.

      Pour quelqu’un qui se définit comme ayant un "côté marxiste"... Je le cherche encore son côté marxiste !


    • #1024647

      @Eric

      Vous avez une haute opinion de vous-même pour vous targuer de décider d’accepter qui peut rejoindre cette communauté. Quand vous péter, ça sent le parfum ?

      Je vois que vous avez saisi la perche que je vous ai tendue sur mon origine. Sachez une chose : seule une moitié de ma famille vient de l’immigration. J’ai une mère on ne peut plus française, dont la généalogie remonte d’ailleurs à une partie de la noblesse sous Henri IV. Je n’ai en ce sens aucune autorisation à recevoir de vous pour être français et me sentir comme tel. Car moi, je ne crache pas sur le passé de la France, mais je l’embrasse.

      Mais vous avez raison, faites la leçon, monsieur le professeur.

      La leçon du vent qui souffle et brasse. Car en effet, je parle de réalité : le principe de l’assimilation de fonctionne plus et est rejeté. Je cite des auteurs dont celui que vous vénérez, mais qu’avez-vous à opposer à la réalité, sinon votre déni ? Rien. Simplement un sentiment d’auto-suffisance et de mépris, un peu comme votre ami le corbeau. Il ne faudra pas s’offusquer que je réponde sur le même registre, bien que contrairement à vous, je sais garder un brin de civilité.

      Vous n’avez pas la vérité révélée cher ami, sachez-le, et ceux qui pensent différemment de vous ne sont pas forcément des imbéciles, quoi que vous en pensiez. Maintenant, j’attends toujours vos arguments pour nous démontrer que l’immigration s’assimile parfaitement et qu’elle ne rejette pas l’Histoire de la France, notamment via la colonisation. Il suffit ne serait-ce que de se promener sur Internet, ailleurs qu’ici, pour être confronté à cette réalité. Si vous avez les moyens de vous promenez dans les cités sensibles, c’est encore mieux. Oui, ne me parlez pas de cité où sont parqués les immigrés. S’il n’y reste plus qu’eux, c’est parce que les autres ont déserté les lieux. Le niez vous aussi ? Sans doute la réalité vous échappe-t-elle. Le succès du livre de Zemmour doit terriblement vous insupporter.

      Sur ce, à la prochaine l’ami.


    • J’ai de nouveau un peu de temps libre :-) Vous ne comprenez décidément rien, à se demander si vous ne le faites pas exprès. Je ne saisis aucun bâton, je me contente de pointer avec amusement l’inanité de ce que vous me mettez vous-même sous le nez avec une absence de lucidité confondante. Les origines ne sont en rien un problème pour moi, à l’inverse des contradictions qui elles me posent problème, et je n’en fais en rien un critère de distinction contrairement à vous, raison pour laquelle il était logique que vous vous fassiez retourner vos contradictions dans le nez. Je ne suis en rien un professeur (pas plus que vous malgré que vous ne soyez pas moins catégorique que moi), ce qui n’empêche en rien que vous soyez un cancre, obtus de surcroit :-)


    • Encore une couche.
      " Vous avez une haute opinion de vous-même pour vous targuer de décider d’accepter qui peut rejoindre cette communauté "
      Et hop, une petite inversion ! Je vous ai tendu un miroir pour que vous puissiez vous contempler et pour que vous puissiez ainsi vous rendre compte que c’est vous qui vous faites une haute idée de vous-même en vous targuant de decider qui est peut être exclu de cette communauté et qui ne le serait pas :-) Relisez-vous pour avoir une idée de ce qu’est la présomption, C’en est à un point tel que c’est à se demander si vous ne la faites pas exprès.
      La différence c’est donc que moi j’use d’ironie quand vous, vous sortez le même genre de bêtise sérieusement. Ça continue dans la série " Faut tout lui expliquer ".


    • Ah ça y est nous y voilà, les cités ! :-) On est enfin passé de la France dans son ensemble aux seuls quartiers sensibles (" très léger " changement d’échelle donc) où bien sûr notre masochiste en chef va se promener quotidiennement histoire de se faire du mal, nul n’en doute. C’est fou ce que les gens qui ont votre profil archétypal en viennent immanquablement à parler de ça, à croire qu’ils y habitent tous (tous masos donc) et qu’ils y ont tous fait de brillantes études de sociologie. Niveau densité de population et à les entendre, même la bande de Gaza doit être distancée :-)
      J’ai dans l’idée (et je reviens à la France dans son ensemble, faut pas m’en vouloir, je ne suis pas réaliste) qu’avec le nombre de français issus de l’immigration et depuis le temps, qui se chiffre en millions, on peut s’étonner qu’un tel tableau apocalytique n’ait pas depuis longtemps plongé la France dans une guerre civile. Mais il ne manquera pas de dame Irma, plongeant humblement et opportunément son regard dans l’avenir (le présent lui donnant tort et infirmant ses affabulations) pour nous promettre la catastrophe dans un avenir proche. Forcément. Il y a d’un côté les politiques pour qui on rase gratis ... mais qu’à partir de demain, et de l’autre les catastrophistes de marc de café. Deux faces d’une même médaille.


  • #1021034

    "Alors qu’avant, ce destin funeste était dévolu au « tiers-monde ». Nous voilà maintenant le tiers-monde de l’Occident."

    Je pense qu’il faut en tirer une leçon pour l’avenir. Ce n’est pas parce que le méfait est loin qu’il en est moins grave. Si tout ce que nous achetons était produit en France (ce qui devrait être le cas), on s’apercevrait de la pollution et du gâchis que cela engendre. On serait beaucoup plus conscients et même plus motivés (par réveil ou par égoïsme car directement touchés) pour modifier notre façon de produire et de consommer.

    Pour moi, ce point est très important car pour que nous puissions envisager un avenir serein, il faut adopter un modèle de production et consommation locales (la plus grande échelle étant Nationale). Ça permet de garder les pieds sur Terre car tout excès nous impacterait directement.


  • #1021096

    La fin de l’article avec Karim Achoui me laisse perplexe. Après avoir chargé Zemmour sur son prétendu communautarisme (alors que pourtant son livre démontre tout l’inverse), l’article prend la défense d’un homme qui est clairement et ouvertement dans une démarche communautariste avec son livre "Musulmans quels sont vos droits" et son association communautariste musulmane (l’appelation CRIF aurait dû faire réagir à E&R). Imaginez si Zemmour avait écrit un livre intitulé "Juifs quels sont vos droits". Mais non, à l’inverse on invente un positionnement communautaire de Zemmour et on encense Karim Achoui qui pratique ouvertement le communautarisme. Incompréhensible.

    Si on critique le communautarisme, on le critique jusqu’au bout et chez tout le monde. Mais laisser entendre que le communautarisme c’est mal pour les juifs et excellent pour les musulmans laisse pantois. En l’occurrence là on est dans le deux poids deux mesures.

     

    • #1021609
      le 05/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      En fin d’article tu as un lien vers un autre article concernant Zemmour et Karim Achoui qui se connaissent..
      L’article ici dit que Zemmour force le trait pour faire sa démonstration.. et que l’Islam est trainée dans la boue dans les média sans que personne prenne sa défense.. Il y’a des problèmes et Zemmour mais en lumière certains problèmes concernant la communauté musulmane mais cette lumière est blafard.. elle ne mets rien en évidence, n’indique aucun relief.. l’échange est trop inégale (pour qu’il soit positif).
      E&R à souvent critiqué les associations chouineuses.. mais force est de constater que les musulmans n’ont pas acquis une autonomie pour pouvoir éviter les constantes humiliations sur les média.. Loin de plébiscité l’auteur.. l’article indique que Zemmour pourrait-etre ennuyé par ce livre.. car si Zemmour à le droit de tout dire les amalgames douteux sont inacceptables et les musulmans ont la loi (qu’ils ne connaissent pas) de leur coté.
      Si la communauté musulmane n’était pas si faible (donc médiocre) avec tout les pantins, les fonctionnaires des ambassades étrangères qui les représentent ils auraient défier Zemmour dans un débat télévisé avec sociologues, personnalités musulmanes concernant ces raccourcis..
      Exemple : il dit de façon scientifique que 90% à 95% des mineurs délinquants sont arabes et noirs (tout en avouant qu’il n’a pas les chiffres* : www.youtube.com/watch ?v=jmvo...) ou que "Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait".. l’autre fait qu’il ne dit pas c’est que 99% du traffic du shit est dans des zones de noirs et d’arabe (le gros contingent).. et la cocaïne dans les quartiers moins prolo, ou que la plupart des patrons, les gros trafiquants arrêtés sont des juifs (on ne dit plus des gros bonnets hein Zemmour, on dit des grosses kippas ?)..

      *mets toi deux secondes dans la situation ou on dirais que 90% à 99% des pédophiles en prisons sont des blancs catholiques.. Tu dirais que ce chiffre est une manipulation car il laisse croire que « blancheur » et « catholicité » sont de façon inhérentes plus propice pédophile que les autres ethnies et religions. Alors que clairement l’enseignement catholique n’incite aucunement cette perversion ni l’appartenance ethnique.. que tout est explicable par l’échantillonnage.
      Les musulmans ne demandent pas de traitements de faveurs.. ils veulent juste ne plus être traînés dans la boue..


    • #1022080

      @Moi, Peter Sellers

      C’est quoi le propos ? "Le communautarisme musulman est faible, c’est injuste par rapport au communautarisme juif alors il faut le renforcé, mais sinon vous inquiétez pas, on est tout de même contre le communautarisme" ? Si c’est bien ça alors ouvre les yeux, tu n’es pas contre le communautarisme, mais pour la domination d’un de ces communautarisme sur l’autre. La cohérence avec les principes d’E&R ne serait-il pas au contraire de chercher à affaiblir le communautarisme juif plutôt que de chercher à renforcer le communautarisme musulman ?

      Je n’ais pas envie d’avoir une communauté musulmane forte se comportant exactement comme les communautaristes juif (car c’est exactement ce qu’ils veulent, ce dont ils rêvent). Oui il s’agit bien de la même pleurniche, des mêmes méthodes, de la même vision de la société, du même mépris pour la nation française et de son peuple. Il est temps d’arrêter avec le double discours, soit on se considère comme français à part entière (l’individu face à l’Etat), soit on se conçoit comme une nation dans la nation, un Etat dans l’Etat.

      Les musulmans, arabes, noirs tancent Zemmour uniquement parce qu’il les allumes de manière assez pertinente et leur rappel quelque vérités qu’ils ne supportent pas d’entendre. L’auto-critique c’est pour les autres, alors se faire critiquer par d’autres tu penses bien... C’est pour cette raison que sur ce forum beaucoup inventent un positionnement communautariste de l’auteur du "Suicide Français". Son livre est malheureusement pour eux inattaquable sur ce sujet et en général ceux qui le prétendent n’ont pas lu le livre.

      C’est un peu comme cette vidéo lors du procès de Dieudonné où la LDJ avait perdu symboliquement le face à face avec les soutient de Dieudonné chantant la Marseillaise, tandis que eux (la LDJ) chantaient l’hymne Israëlien. Ici c’est tout l’inverse ; on a un juif qui fait une déclaration d’amour à la France, au modèle anti-communautariste propre à la France, se déclare produit de l’assimilation et défenseur de ce modèle. Les musulmans que je lis sur le sujet tombent dans le même piège que la LDJ en reprochant à Zemmour un communautarisme introuvable dans ses positions et écrit, tout en prônant pour eux même un communautarisme assumé et conquérant. C’est dans cette contradiction, ce piège que tombe l’article également.
      Moi j’appelle ça du double discours. Faite ce que je dis, pas ce que je fais.


    • #1022449
      le 06/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Premièrement je te donnes une explication de ce que tu n’avait apparement pas compris : pas d’apologie du sieur Karim Achoui…
      Je ne vais pas reprendre point par point c’est trop fastidueux à ce niveau là…
      L’article dit que les musulmans se font trainer dans la boue.. je ne te parle pas de la colonisation ou je ne sais quoi.. On peux adhérer à 100% avec « Fils de France » et regretter la stigmatisation de l’Islam dans les média. C’est bien ce que dit l’article le droit français loin de faire de la religion musulmane un particularisme.. tout est fait pour défendre toutes les communautés à l’intérieur de la grande communauté (pas besoin d’inventer de nouvelle loi, ni pour les handicapé, les bretons ou les musulmans). La loi Fabius-gayssot est une loi spécifique pour des intérêts spécifiques. Je ne vous comprends pas les musulmans n’ont pas le droit de prier dans la rue (le souhaitent-ils réellement ?!..) mais ont-ils le droit d’avoir leur propres lieux de prières décents ?
      Au moins équivalent à n’importe quelle autre initiative commercial ? Une mosquée pose problème mais pas un nouveau supermarché ?

      Le halal c’est pareil.. les musulmans n’imposent aucune pratique à l’industrie ; ils leur vendent du porc en prétendant que c’est halal ?.. Il est beau le lobby muslim... Si les musulmans veulent acheter une viande halal c’est la loi du marché de l’offre et de la demande. Vous etes dans le déni totale.. les musulmans se font prendre à parti sur des conneries.. si ils avaient un minimum de pouvoir.. si ils étaient « communautaristes » avec leur poids électorale ils pourraient obtenir tout ce qu’ils veulent… Mais les musulmans ne sont pas comme ça.. Entre toutes les boulangeries si la baguette tradition du portugais est la meilleur c’est lui qu’ils iront enrichir (non loin de ma campagne sur la route de Paris c’est le cas d’une ville).. Vous parlez communautarisme musulman.. Les juifs achètent juifs et les chinois achètent chinois. Les musulmans achètent bon rapport qualité prix.. Le communautarisme israélite (peuple élus se mariant quasiment qu’entre eux) et le lobby sioniste qui s’appuis dessus n’est pas un fantasme..


  • #1021183

    Peuple de France, un syllogisme spirituel, une syllogistique de l’âme humaine sylphe de l’esprit qui forge la conscience de l’homme, une véritable Révolution de Mère terrestre sylvicole par essence, sylvicultrice par dévotion envers notre Père céleste, une symbiose spirituelle pour une symbiotique de l’esprit fait matière, matière manifestation vivante de l’esprit divin, garant de La Loi.
    Peuple de France, c’est la transformation qui s’opère en ce moment même.


  • #1021203

    Dans le genre inverSion, ce n’est plus "Le suicide français" mais "Le français suicidé", que nous fait Zemmour.
    Et je dis bien suicidé : défénestré du 33eme étage, poussé sur les rails du métro de la R.A.T.P, mis dans un avion bourré d’explosifs avant le décollage, dans un transatlantique sans cannot de sauvetage et avec des sous-marins américains le doigt sur le bouton rouge, empoisonné aux chemtrails, tiens aussi, ou alors suicidé car politiquement dangereux, pourquoi pas ? La liste des façons de suicider les goyim doit être aussi fournie que le talmud et c’est pas peu dire !
    N’est suicidé que celui qui n’est pas mort pour la bonne cause et la cause française est immortelle car l’homme oublie mais Dieu, non !


  • #1021321

    Peuple de France, entends-tu l’appel de la liberté ? Réalises-tu que tu es de plus en plus insensible aux cris des marchands de mort ?
    Peuple de France, sens-tu cette énergie nouvelle qui envahit ton corps physique, temple sacré de ton âme, prends-tu conscience de cette puissance spirituelle qui forge ton esprit et te permet de voir plus haut, de voir plus loin que le mur de la disgrâge ? Es-tu conscient, maintenant, que France est ton trésor par héritage divin ?
    Peuple de France, ta faim de justice sera comblée, ta soif de vérité sera apaisée, ton besoin de Dieu satisfait mais à une condition : ne plus jamais te renier devant Mère terrestre ni devant notre Père céleste car, renier Dieu, c’est se renier soi-même, c’est refuser le pacte avec La Vie et mériter la mort qui fonde le pacte avec l’homme.


  • #1021389

    Ce type peut vendre autant de livres qu’il veut, il reste un islamophobe, un algérienophobe et une brochette d’autres choses encore.

    J’avais déjà soulevé le côté côté nostalgique d’E&R de la grandeur de la France perdue, notamment dans l’utilisation par Alain Soral du terme "pacifier" pour parler des conquêtes coloniales en Algérie, euphémisme pour ne pas dire massacrer. Cela me pose un problème, car si le combat d’E&R aboutit, je ne suis pas sûr que les voisins de la rive sud de la méditerranée seront de tout repos. Remplacer un empire par un autre, non merci, je préfère de loin l’approche anglo-saxonne qui laisse tout de même une certaine manœuvre aux autochtones.

    Si je trouve encore la dénonciation de la logique de la banque et de la finance - mais sans forcément l’associer exclusivement aux Juifs - un travail pédagogique légitime et sérieux avec notamment les analyses d’Alain Soral et les publications de Kontre Kulture, il m’insupporte voir associer à ce combat celui d’Eric Zemmour qui ne dit rien justement à cette logique, ou alors des bouts des lèvres.

    Donc, je ne lirai plus jamais E&R avec autant d’engagement que j’ai pu le faire par le passé.

    Bien à vous,

     

    • #1022631

      Les deux siècles et demis d’esclavage de chrétiens par les musulmans en Algérie vous ont-ils autant offusqué que la colonisation ? Remerciez-vous la France d’avoir libéré 30 000 esclaves chrétiens en colonisant l’Algérie ?

      Indignation à géométrie variable ?

      Le France bashing commence à gonfler, donc faut pas s’étonner du succès que rencontre le livre de Zemmour.

      (Je ne vois aucune raison légitime pour avoir censuré ce commentaire, donc je le poste à nouveau. Ne peut-on plus énoncer des vérités historiques sur ce site ?)


    • #1024200

      Dit il en France ...


    • #1024653

      Camarade, si tu commence à voir le verre à moitié vide, laisse moi te dire que tu continueras à te faire rouler dans la farine. Je suis musulman, je ne suis pas toujours d’accord avec Zemmour notamment concernant l’Islam, mais force est de constater qu’il fait un début de boulot de reconnaissance de ce qu’a justement dénoncé Soral avec l’islamophobie et la non dénonciation du sioniste en plus.

      Tout le monde ne peut pas être d’accord avec tout le monde et heureusement


    • #1024683

      Ah oui, et tu dirais quoi maintenant d’un Français qui en Algérie dénonce le nationalisme des Algériens et leur nostalgie de l’apogée arabo-musulmane durant laquelle étaient massacrées et réduits en esclavage les Chrétiens d’Europe ? Incroyable ce culot.


  • #1021471

    Zemmour plus soralien que Soral ???...........hum ça sent l’entourloupe !!!...d’autant que Soral prône la réconciliation avec tous les musulmans patriotes , Zemmour en "bon" islamophobe fait le jeu des Collard, des Chauprade, etc.....en fait de tous les francs macs et des sionards infiltrés au FN !!! .......


  • #1021490

    ’Le suicide Français’ suspicieux usage de mots lapidaires

    Es malhonnête utiliser des mots lapidaires dans un essai littéraire socio-politique ’Le suicide Français’ sans y aller jusqu’au but de ses causes profondes et, au même temps, passer par la caisse de tous les médias qu’interdisent les voix de la dissidence, tout en étant salarié d’un journal du système, Le Figaro de Dassault (juif reconverti) souteneur de l’UMP de Sarkozy et, en se disant au mémé temps victime d’une cabale mais que ne l’empêche pas d’être invité par tout.

    Eric Zemmour avec ses analyses socio-politiques, sautille sur les sujets historiques et contemporains sensibles de la vie du pays, sans y aller vraiment au fond des choses, la, ou on voit qui tire les ficelles du jeu d’occupation du pouvoir de la Veme république, que sont tout a fait visibles avec le phénomène de la libération de l’information et de ré information de la dissidence.

    Il est invité par tout dans le médias dominants comme polémiste que s’attaque a la langue de bois et mérite attention spéciale sagaces camarades. Ce petit furet mine de rien, sûr de lui même, dominateur discret et pas-partout dans les plateaux des médias dominants, se ressemble beaucoup a un électron du pouvoir des usuriers du Temple reconvertis dans un noyau inavouable, bien capable de jouer des coups a trois ou quatre bandes, nécessaires en la conjoncture actuelle d’une dissidence politique bien armé culturellement que démasque si bien l’ennemi du peuple français.

    Il y a anguille sous roche, voir pire, en les intentions occultes de ce polémiste qui suce si bien la lumière des cameras et passe énormément a la caisse, pendant que son image et a mon avis, faux crédit, de lanceur de polémiques et d’alertes prend des proportions comparables a celles du vraie dissident du pouvoir Alain Soral qui, celui ci, est capable d’aller jusqu’au fond de la vérité et mettre en évidence le pouvoir que l’interdise de parole.

    Tellement c’est vrai, que la fine et talentueuse épée de la politique nationale Florian Philippot, celui ci en course non dissidente, quoi que, prend ses distances avec nuances des propos du petit furet pas-partout.

    Il y a des surprises a venir. Si seulement on pouvait le démasquer et l’enfermer dans une cage conceptuelle. N’est ce pas camarades. Longue vie et meilleur bataille a la dissidence qui exerce son libre arbitre de libération nationale.
    Soit.

     

  • #1021613
    le 05/11/2014 par LIBERTE D EXPRESSION
    Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

    QUAND JE LIS CERTAINS COMMENTAIRES ca me rechauffe le coeur..de voir combien y en a qui ont bien compris L EMPIRE ET LE SYSTEME....

    depuis 25 ans..je commençais a désespérer..sérieusement de la grande masse...ou du moin selon la theorie des 100

    d une poignée de convaincus...si en plus ils ont les couilles et le physique..

    TOUT N EST PAS PERDU , POUR NOTRE FRANCE ETERNELLE

    WHAT ELSE,

     

    • #1025669

      Beau commentaire Monsieur Liberté d’Expression

      Mais j’ai a vous dire, qu’ayant connu toute ma vie une forme physique remarquable et avoir fait face a des problèmes de taille nationale sortant vainqueur (vox populi vox dei), je suis en mesure de vous confirmer, que l’énergie pour vaincre ponctuellement en la bataille et celle nécessaire pour amener sur terre un avenir juste, et sans usure dans une nation libre, fière, digne et tolérante, viens de l’intérieur de nous et s’appelle la conscience d’être.

      Arrêter le dialogue mentale interne et accepter le ici et maintenant sous n’importe quelle forme, contrôler consciemment nos rêves dont nous sommes responsables, maitriser l’énergie sexuel de l’amour homme femme, pratiquer l’amour pour le prochain, pratiquer de l’exercice physique, n’accumuler pas des toxines .....

      Voici quelques points de passage obligé pour être en conditions d’utiliser la conscience créative coopérative et redresser la situation actuelle en réglant son compte social, a des pointures d’injustice comme Sarko, Valls, Hollande, Crif et bien d’autres acteurs acharnés en la démolition de la souveraineté du peuple français et de notre France Éternelle.

      Bonne bataille et meilleur conscience camarades.


  • #1021782

    La situation est effectivement à frémir, pas tant que des gens venus d’ailleurs viennent s’installer près de nous, Français de souche, mais elle est à frémir car il devient évident que le peuple historique de France est désormais l’animal à éradiquer par une élite malfaisante, qui n’a d’élitiste que par l’usurpation du pouvoir qu’elle s’est octroyée.
    Maintenant, la grande question est de savoir ce qu’il va advenir de la France et des français. Malheureusement, ce système a réussi le tour de force d’annihiler l’esprit frondeur du gaulois historique, en le gavant de matérialisme et d’individualisme, rendant inopérant l’esprit de révolte.
    Je ne vois plus qu’un seul salut pour la France, fille ainée de l’Eglise : le retour du Roi, non pas un rejeton de la lignée des Bourbons, qui entre parenthèse, s’est elle-même parjurée par le régicide, et qui, je le crains, ne résoudrait rien, mais le retour de Jésus, le vrai patron, le Big Boss, qui reviendrait mettre l’ordre nécessaire et reprendre son trône, comme prophétisé d’ailleurs par de nombreuses apparitions mariales.
    Mais avant que cela se produise, je crains que nous assistions dans les années qui viennent à une descente de la France aux abimes bien plus vertigineuse encore que ce que l’on vit actuellement, et qu’il faille inexorablement en passer par ces temps apocalyptiques pour que revienne la lumière.
    Il se pourrait bien que des forces inconnues gouvernent l’humanité et qu’une lutte entre elles fassent de nous des otages. Car lorsqu’on observe avec recul l’avancée de ce Nouvel Ordre Mondial, on sent bien que quelque chose dépasse l’humain pour le pousser ainsi à s’auto-génocider...

     

  • #1021831

    Zemmour, aussi talentueux et respectable soit il, prend la place de la vraie dissidence et lui porte finalement tord en n’identifiant pas les véritables responsables de la débâcle de la France en ne parlant nullement de la soumission de notre pays au sionisme et aux juifs.

     

    • #1022116

      Bien, maintenant que vous avez apaisé votre frustration, peut-être pourriez-vous à présent lire son livre ?

      Cela vous éviterait de raconter n’importe quoi. Car ce que vous dites, il l’évoque dans son livre, et à maintes reprises.


    • #1022459
      le 06/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      @Lux Aeterna ,
      l’article est bien meilleur que votre commentaire.. Le poids du sionisme dans la balance est insignifiant.. Zummour reprends les thèmes de la dissidence en plagiant des auteurs interdit des média.. Les thèmes de la dissidence mais pas les mêmes conclusions... Ni le sionisme internationale, ni les réseaux et plus particulièrement celui des franc-maçons.


    • #1022754

      Vous pensez donc que Soral et la dissidence sont les seuls être capables de réflexion ?

      Si Zemmour parle des abus du Crif et de la communauté organisée, c’est forcément parce que cela vient de Soral et que son intelligence personnelle ne lui a pas permis d’en arriver à cette conclusion ?

      Avez-vous lu son livre ? Pensez-vous que c’est Soral qui a inspiré sa vision du déclin français et chacune de ses 527 pages ? Êtes-vous capable de faire le résumé du déclin de la France depuis les années 70 de manière plus réaliste que Zemmour ? Pensez-vous que votre contribution à la dénonciation du CRIF et du lobby juif est plus grande que celle de Zemmour et de son livre best-seller dont le sujet est la France et pas seulement votre obsession sioniste ? Quels sont vos diplômes ? Qui êtes-vous pour vous prétendre à ce point juge de la pensée de monsieur Zemmour ? Faites mieux que lui, et ensuite vous serez légitime pour mépriser son oeuvre.

      Il devient franchement fatigant de voir tout le temps cracher sur Zemmour même lorsqu’il dénonce ce qui vous tient tant à cœur, dans plusieurs chapitres de son livre. Encore faut-il l’avoir lu.


    • Et donc Lux aeterna, que dit concrètement Zemmour sur le sionisme dans son ouvrage, au lieu de tourner autour du pot ? Vous êtes bien allusif.


    • #1023085

      @Eric

      Lisez son livre, et vous le saurez.

      Si vraiment vous avez la flemme de lire un livre, vous pouvez lire les commentaires de cette page. Les principaux passages renvoyant au seul sujet qui semble vous intéresser ont déjà été retranscrits ici-même sous forme d’extraits explicites.

      Ce que vous ne saisissez sans doute pas, c’est que le livre de Zemmour n’est pas centré sur le sionisme, même si il critique que la Shoah soit devenue une religion et que le lobby juif dont il dénonce le caractère intouchable ait un pouvoir disproportionné. Son sujet premier, c’est la France et son déclin. Il est donc normal de ne pas consacrer 527 pages au sionisme, et si vous considérez que le sionisme est le responsable intégral du déclin de la France depuis 40 ans, ce serait alors une vision réductrice et caricaturale.

      Considérer que Zemmour est un sioniste alors qu’il est fermement opposé au cosmopolitisme, qu’il préfère l’Etat nation, et qu’il ne veut pas d’un Nouvel Ordre Mondial, c’est être malhonnête. Il serait donc sioniste en quoi ? Il oeuvre à rassembler une partie du peuple sur sa ligne pour que chacun ait "son juif" ? Pousser le complotisme à un tel degré n’enrichit pas celui qui le professe. La logique et le bon sens doivent toujours guider nos raisonnements.


    • " Lisez son livre, et vous le saurez. " J’en étais sûr :-) Voilà qui est facile. "Les principaux passages renvoyant au seul sujet qui semble vous intéresser ont déjà été retranscrits ici " Contrairement à vous qui semblez obsédé, mais pas positivement (classique coup de l’inversion accusatoire), j’ai nombre d’autres sujets d’intérêts et de lecture, raison pour laquelle je me contentais de poser une question amusée, sachant qu’elle resterait sans réponse, solide et crédible s’entend. À mon tour de vous dire que c’est vous qui ne saisissez pas tout et vous faites bien balader. Il faut être bien naïf ou plutôt de mauvaise foi pour ne pas admettre que Zemmour a toujours eu antenne et micros ouverts pour alimenter la stratégie du choc sur le dos des français issus de l’immigration maghrébine, réduite pour ce faire à la seule délinquance. S’il avait fait le millième de cela à l’égard de la délinquance financière en l’associant et en la réduisant à la seule,communauté dont il ne faut pas parler, il n’aurait plus droit d’antenne. Et d’ailleurs, où a-t-il été invité pour se faire " critiquer " sinon dans des émissions qui d’une part ne cessent de l’inviter (oups !) et d’autre part dont certaines l’avaient même en tant que chroniqueur permanent). Nous faire passer pour un rebelle un type parfaitement intégré au système et qui est là pour remplir un office ne peut tromper que des naïfs au dernier degré ou des gens déjà convaincus et qui n’ont donc aucun besoin de l’être et se contentent d’acquiescer. En tous les cas, autant on peut excuser quelqu’un qui passerait sa vie devant la télé, autant il est incompréhensible que les gens qui fréquentent ce site lui tressent des lauriers à ce point. Ce qui ne signifie pas que cet homme n’est pas estimable par ailleurs sur certains sujets, et de toute façon il n’est pas hystérique comme certains. Le jour où sa critique se déploiera équitablement et cessera de se focaliser toujours sur les mêmes, je lui accorderai un peu de crédit sur ce thème. Après l’épisode de l’enculerie Chauprade, attendre quoi que ce soit de lui est proprement surréaliste. Et il ne me viendrait pas à l’idée de reprocher à Zemmour de ne pas consacrer tout un livre au sionisme, puisque ce n’est pas le thème de son ouvrage :-). Mais on sait tous que de toute façon, et comme le dit d’ailleurs Chouard, c’est la télévision qui façonne l’opinion et pas les livres, quand bien même ils se vendraient bien.


    • Suite de mon psot precédent
      " Considérer que Zemmour est un sioniste alors qu’il est fermement opposé au cosmopolitisme, qu’il préfère l’Etat nation, et qu’il ne veut pas d’un Nouvel Ordre Mondial, c’est être malhonnête. "
      La je ne sais pas à qui vous vous adressez sinon à un interlocuteur imaginaire, mais en tout cas pas à moi puisque je n’ai rien dit de tel. Cependant, je note qu’alimenter la stratégie du choc me parait aller dans le sens du nouvel ordre mondial qui s’appuie prioritairement la dessus, plutôt que d’oeuvrer à lutter contre. Et il n’est pas bête au point de l’ignorer. Chacun en tirera les conclusions qu’il veut. Par ailleurs, on peut tout de même admettre qu’actuellement le sionisme est un marqueur déterminant de la politique et donc s’étonner qu’un soi-disant impertinent et provocateur ne soit pas plus virulent sur ce sujet. L’étourderie, certainement ! Je me souviens que lors de l’affaire Dieudonné, bien que ne se prononçant pas pour la censure (ce qui est tout à son honneur), il avait tout de même bien pris soin de réduire (c’est son truc, ça) le public de Dieudo en le ramenant au problème de l’immigration (sous-entendu public de Dieudo = caillera et caillera = je vous laisse compléter), suivant en cela opportunément les toujours très " fines " analyses socio-politiques d’un Finkielkraut, dangereusement hystérique lui

      " La logique et le bon sens doivent toujours guider nos raisonnements. "
      C’est vrai, merci pour l’info mais vous savez ce qu’on dit : partez devant, on vous rejoint ! parce que présenter Zemmour comme un rassembleur me parait légèrement, mais alors très légèrement excessif, en tous les cas très discutable au regard entre autre de ce que je viens de dire.


    • #1023434

      Que de mauvaise foi. Je vous ai moi-même résumé son avis sur la question : il condamne la religion de la Shoah mise en place par la communauté juive qu’il dénonce se prétendre "intouchable" grâce à cette même Shoah. Il dénonce la puissance du CRIF qui rabaisse la France selon ses désirs (passage sur CRIF et napoléon). J’ai lu le livre deux fois, donc je ne pense pas inventer ce que je raconte.

      Choc de civilisation ? Prenons un français qui en a marre de l’invasion migratoire et qui en a assez d’entendre parler de la délinquance que vous appelez maghrébine, qui au vu du pourcentage que représente cette population et au vu des actes de délinquances répertoriés comme lui appartenant et que chaque citoyen vivant dans ou proche d’une cité peut constater, ce français constate qu’il y a une disproportion qui conduit à penser qu’une certaine population est surreprésentée dans la délinquance et donc surgit le raccourci qui vous fait tant horreur car la réalité vous déplaît. Donc ce français là pour en revenir à lui, ce petit français de bistrot, ouvrier proche d’une cité, pour vous c’est un sioniste qui oeuvre au choc de civilisation ? Non, c’est juste un français qui sait raisonner par lui-même et voir la réalité en face ; une personne lucide et non malhonnête, ne se voilant pas la face sur les problèmes de la société. Il constate la réalité des faits, tout comme Zemmour. Faire un procès d’intention à Zemmour simplement parce qu’il est juif, cela tombe sous le coup de la loi, monsieur. Ne reproduisez pas ce que vous dénoncez à ce point chez d’autres.

      Zemmour est dans le même schéma que ce français de bistrot : il constate les problèmes de société, les revendications communautaires, la délinquance montante dans les banlieues et les cités, et la surreprésentation de certaines populations dans les prisons et les actes de délinquance. Est-il un sioniste ou un patriote lucide ? Un patriote lucide, évidemment.

      Au fait, avez-vous lu le Coran ? Moi, je l’ai fait.


    • #1023521

      @Eric

      Retranscriptions :

      Le dîner du CRIF serait l’endroit où il faut être. Un modèle. Ou un anti-modèle. On s’y rencontrait, s’y congratulait, s’y félicitait. On faisait de grands discurs. On condamnait l’antisémitisme. On y défendait rigoureusement Israël. On y mettait à l’index les ennemis de la démocratie, les « antisémites » et les « antisionistes » dans le même sac d’opprobre.

      Certaines années, le dîner du CRIF prit des allures de tribunal suprême où était jugée et condamnée la « politique arabe de la France ».

      [...] (Discours de Cukiermann retranscrit)

      Au nom du « dialogue républicain », des représentants des « Juifs de France » interpellaient en tançaient le gouvernement de la République française sur sa politique étrangère ; et sommaient les responsables politiques de leurs pays d’ostraciser des partis de l’espace démocratique français (FN) ! Des représentants officiels du judaïsme français se transformaient en ambassadeurs de l’État d’Israël ; et jouaient au lobby juif américain du pauvre.

      [...]

      Le général de Gaulle [...] était de l’ancienne roche, celle de Richelieu qui combattait tout « État dans l’État » ; celle des révolutionnaires français qui avaient émancipé les Juifs en suivant les avertissements tonitruants du compte de Clermont-Tonnerre devant l’Assemblée constituante : « Il faut refuser tout aux Juifs come nation et accorder tout aux Juifs comme indifivus ; il faut qu’ils ne fasent dans l’État ni un corps politique ni un ordre ; il faut qu’ils soient individuellement citoyens. Mais, me dira-t-on, ils ne veulent pas l’être. Eh bien ! S’ils veulent ne l’être pas, qu’ils le disent, et alors, qu’on les bannisse. Il répugne qu’il y ait dans l’État une société de non-citoyens et une nation dans la nation.

      [...]

      Les Rothschild, installés à Paris, sont devenus les patrons emblématiques des Juifs français [...]. Or, les Rothschild furent les banquiers de l’Angleterre, qui finança toutes les coalitions contre Napoléon. Les Rothschild sont un des liens majeurs entre la France vaincue et l’Empire britannique. En 1860, ils fondent à Paris l’Alliance israélite universelle. Cette organisation mène une véritable diplomatie parallèle, frayant avec les État étrangers, en lien avec le quai d’Orsay, défendant les Juifs persécutés dans le monde. Les Israélites français se retrouvent ainsi dans une situation ambivalente, membres du « peuple Juif » dans le monde et citoyens français à l’intérieur de l’Hexagone.

      (suite à venir)


    • #1023530

      Lux Aeterna :

      "Au fait, avez-vous lu le Coran ? Moi, je l’ai fait."

      Voila qui discrédite tout l’argumentaire qui précède. Vous parliez de la délinquance dans les banlieues pour conclure avec cette question dont on se demande bien quel est le rapport. Et c’est vous qui parliez de raccourci ?

      Alors, piqué dans votre orgueil, vous allez nous balancer des pavés de versets du Coran qui parlent de guerre et Djihâd pour alimenter votre gros HS ?! Je vous en balancerais d’autres qui parlent d’amour, de paix et de cohabitation.
      Non l’ami, le Coran n’incite pas aux meurtres des juifs et des chrétiens... ni manger des ptis enfants.


    • #1023551

      Au fil des migrations de Juifs chassés de leurs contrées, arrièrent en France des Juifs allemands, polonais, russes, qui n’avaient pas intériorisé toutes les rigueurs de l’État-nation à la française ; avaient bricolé au fil du temps un statut intermédiaire entre la citoyenneté nouvelle et les habitudes communautaires autrefois. [...] Le sionisme fut l’État-nation à la française mais pour les Juifs.
      [..]
      Ces Ashkénazes débarquèrent en masse en France dans les années 1930 ; la France fut le pays au monde qui en accueillit le plus grand nombre ; mais ils furent fraîchement reçus par la population ; pour de mauvaises raisons (concurrence des médecins, des avocats, des artistes) et de moins mauvaises (trafics en tout genres, fortunes rapides et ostentatoires, affaire Stavisky) [...].

      [..]

      Le véritable conflit opposait souterrainement les adeptes du modèle israélite aux Juifs ashkénazes, que tout séparait [...]. Or, les Ashkénazes tenaient les institutions officielles [...]. La jonction se fit à partir des années 1970-1980, après cette guerre de Six Jours de Juin 1967 [...] où Israël s’imposa dans les cœurs et les consciences juives comme l’élément central du judaïsme mondial. Jusqu’à ce moment-là, le modèle israélite avait résisté à la séduction sioniste.

      [...]

      En cette même année 1985, Claude Lanzmann imposait par le cinéma le mot shoah qui remplaçait holocauste ; un mot hébreu à la place d’un vocable français, pour mieux enraciner le caractère à la fois unique et juif du génocide qui devint un élément central - parfois obsessionnel - de la psyché juive, faisant des juifs français une caste d’intouchables, et du génocide la nouvelle religion obligatoire d’un pays déchristianisé.
      Rivés au sort d’Israël, fascinés par le modèle américain, hantés par le souvenir de la Shoah, qu’ils interprétaient comme un échec du modèle israélite alors que ce fut plutôt le contraire, [...] les dirigeants du judaïsme français s’assumèrent de plus en plus comme un lobby à l’américaine, faisant pression sur les pouvoirs publics pour leurs revendications communautaires. Les dialogues républicains se multiplièrent, de plus en plus tendus, de plus en plus exigeants, donnant l’image d’une communauté juive soudée derrière un État étranger, faisant bloc pour défendre ses intérêts, et suffisamment puissante pour faire céder l’État.
      [..]
      Ces années furent celles de la mort du modèle israélite, comme si les juifs avaient anticipé et aggravé la déréliction de l’État-nation.


    • #1023562

      (suite)

      Dans ses mémoires, Raymond Aron revient longuement sur la fameuse formule du général de Gaulle : "peuple d’élite, sur de lui et dominateur", qui l’avait tant ulcéré à l’époque. Avec le recul, sa colère s’est apaisée et il s’efforce de comprendre davantage que de condamner. Aron conclut que le général de Gaille avait été exaspéré, non par l’arrogance de l’État d’Israël qui lui avait désobéi mais par les manifestations de jeunes Juifs français dans les rues de Paris, arborant le drapeau bleu et blanc orné de l’étoile de David, et criant : « Israël vivra ! ».
      Il avait voulu, explique Aron, donner une leçon à ces jeunes gens et leur lancer un avertissement. [...]




      Je m’arrête là pour les retranscriptions, celles-ci sont exclusivement extraites du chapitre "et le CRIF tua Napoléon". Il en existe d’autres disséminées dans le livre, dont certaines ont déjà été citées.

      Bref.... Il est malhonnête de prétendre qu’il ne parle ni du sionisme ni des abus de la communauté juive.


    • #1023573

      PS : pardon pour les quelques coquilles dans mes retranscriptions, mais je tapais à l’aveugle en suivant le livre des yeux et donc sans me relire.


    • #1023666

      @Rachid Paris

      Si j’ai posé cette question, c’est parce que pour avoir lu ce cher Eric sur d’autres sujets, il défend bec et ongle la communauté musulmane en attaquant Zemmour de manière systématique, et ce sans chercher à savoir si ce qu’il dénonce peut être justifié ou non. Il critique l’Islam, et donc forcément il est malveillant...

      Je souhaitais donc m’assurer que notre ami Eric a lu le Coran, avant de critiquer ce que dit Zemmour.

      Quant à vos propos sur les versets, je suis ravis que vous reconnaissiez vous-même que des versets contiennent des "propos de guerre et de djihad" (je vous cite), alors que vous les niez deux lignes après (et je ne parle même pas des Hadiths...). Des versets parlent d’amour en effet, ceux de La Mecque particulièrement, et qui furent contextuels d’un traité de paix entre les peuples. Les messages d’amour étaient donc contextuels, eux aussi, mais cela vous ne le reconnaîtrez bien sûr pas, car cela vous dérangerait. Vous préférez réserver le contexte aux versets guerriers qui vous gênent. Les versets devinrent beaucoup plus violents suite à la rupture de ce traité de paix, et c’est ainsi que, en effet, je l’affirme, certains versets appellent au meurtre et à l’affrontement, ne vous en déplaise. Souhaitez-vous que je vous les cite ? Je peux le faire, mais par égard pour nos compatriotes musulmans, je préfère renvoyer chacun directement au texte, si il ne l’a pas lu.

      Au fait, si vous pensez que l’Islam de Mohamed s’est propagé pacifiquement au cours des années 600, c’est que vous êtes bien peu renseigné. Inutile de me parler du christianisme, car je suis opposé à toute religion (je les considère comme des aliénations de l’esprit). J’émets donc également des critiques contre les agissements de passés de chrétiens, tout en étant capable d’identifier que cette dérive venait des Hommes et de l’Ancien Testament, et aucunement du Nouveau Testament. Contrairement au Coran, ce dernier ne contient pas de d’appels guerriers, car seul l’usage de la foi et du spirituel y est évoqué.

      (Merci de ne pas censurer ce message, puisque je suis attaqué et que je réclame le droit de répondre.)


    • Je viens de lire ceci de vous, plus bas dans les réactions
      " Ses attaques contre la communauté musulmane cesseront le jour même où on ne pourra plus rien reprocher à cette dernière. " (voir mon commentaire associé plus bas)
      Quand on sort ce genre d’énormité, vaut mieux pas trop la ramener et éviter de faire le malin car on est disqualifié.
      Je note que, comme souvent avec les gens comme vous, on s’en tient aux procès d’intention aussi gratuits qu’insensés (ici, une prétendue mauvaise foi au motif que ce que vous dites n’est en rien convaincant), tout ça pour se remettre ensuite évidemment aussi sec à creuser de nouveau le même sillon sans le moindre rapport avec ce qui a pu vous être opposé. Ce genre de discussion d’autiste ne m’intéresse pas.
      Je note tout de même ce nouveau collector, gloubiboulga de café du commerce qui biberonné au BFMTV "
      " ... et donc surgit le raccourci qui vous fait tant horreur car la réalité vous déplaît. Donc ce français là pour en revenir à lui, ce petit français de bistrot ... "
      Euh donc les raccourcis, c’est la réalité ?! :-))) Vous vous rendez compte de ce que vous écrivez ? Et le coup de " la réalité qui déplait " n’est pas un argument, c’est juste de la fatuité. Merci au moins pour le fou rire.
      Allez donc voir la dernière vidéo en intégral de Soral où il parle de ce à quoi servent les gens de riposte laïque et autres identitaires.


    • #1023783

      Lux Aeterna,

      "Vous préférez réserver le contexte aux versets guerriers qui vous gênent."

      Et en quoi cela vous gêne VOUS que NOUS réservions ces versets au contexte ? Ca vous gêne qu’une majorité de Français musulmans soit pacifique ? (que vous l’admetiez ou non ne change rien d’ailleurs. C’est factuel).

      Je ne vais pas rentrer dans un débat théologique avec vous sur ce qu’était le Message coranique initial, à Medine ou à La Mecque, ce serait vous suivre dans votre big HS.
      L’islam, tout comme les autres civilisations a son lot de conquêtes, d’échanges, de mœurs, et sa spiritualité aussi.
      Vous avez un problème (et votre Zemmour aussi semble-t-il) avec l’islam et/ou les musulmans. Soit. Mais de grâce ayez au moins l’honnêteté intellectuelle de dissocier, dans votre logiciel, islam et délinquance.


    • #1023784

      voila l’escroquerie sur laquelle s’appui zemmour pour propager ses bobards d’or .

      selon lui a chaque passage du coran il est dit de tuer du juif et il existerai une surprenante armée musulmane .

      moi je lui répond que les guerres de religions on cessés depuis des siècles ,les conflits d’aujourd’hui ne sont ni chrétiens et encore moins musulmans .

      quand bush affirme qu’il déclenchera la guerre en Irak au nom de la bible en la tenant main droite je me marre ,ce type est tout sauf chrétiens c’est un adepte du satanisme pur et dur ,de même pour tous ces drogués sous captagon qui défendent les positions du dollars en irak,sirye,libye .

      " méfions nous des infiltrés " soral

      l’islam peut -être critiquable sur beaucoup de points mais celui la consistant a jouer sur les peurs et nous vendre une menace maquillé est vraiment de mauvaise foi .

      l’accoutrement de la femme, la perception de l’infidèle ,l’impact de la foi ,l’effrayante vision de l’enfer .

      pourquoi ces terroristes ne s’en prennent jamais a Israël ?

      pourquoi ils s’en prennent aux résistants de l’empire assad,khadafi ?

      cerise sur le gâteaux bientôt les épisodes d’al qu’Aïda en chine .

      http://www.egaliteetreconciliation....

      nous sommes au delà de la fiction hollywoodienne ,sur ces questions de manipulation de l’empire d’ordre international je dirai que ER a gagné et c’est ce qui dérange nos advairsaires,nous avons vaincu le mensonge .


    • Là ça devient du délire, on ne l’arrête plus :-)
      " (Merci de ne pas censurer ce message, puisque je suis attaqué et que je réclame le droit de répondre.) "
      Tiens, c’est marrant ce genre message. D’une part vous n’êtes pas " attaqué ", pas plus que je " n’attaque " la pauvre victime Zemmour (décidément, pour tout vous êtes dans l’outrance), on est sur un forum, vous êtes juste critiqué, et vous ne risquez rien. Est-ce que je vous dis que vous m’attaquez ? Non, alors arrêtez cette espèce de pleurniche de pseudo-victime, qui est d’ailleurs celle que les gens comme vous reprochent souvent aux autres quand ils se plaignent, à juste titre eux, de se faire truffer les oreilles toujours par les mêmes préjugés, venant de gens souvent pas très futés qui leur tiennent des discours rebattus. Et je ne défends pas " becs et ongles la communauté musulmane ", je m’en passerais volontiers car cela signifierais qu’il y aurait moins de contributions comme les vôtres. Simplement, je la défends quand elle est excessivement et systématiquement prise à partie par une poignée de pénibles excités, dont vous, qui n’ont strictement rien compris au projet d’E&R, que c’en est à se demander ce qu’ils foutent là. Calmez-vous, respirez un bon coup et essayez de vous changer les idées en vous intéressant à d’autres sujets, ce qui fera du bien à tout le monde, vous y compris.


    • #1023815

      @Eric

      Ce genre d’énormité est surtout une réalité, dont vous semblez apprécié de nier l’existence, comme n’importe quel gôchiste bien-pensant de base. Fermer les yeux n’a jamais empêché les faits de se produire.

      Comme souvent on s’en tient au procès d’intention ? Mais qui ici fait des procès d’intention, en assimilant Zemmour au sionisme, en lui prêtant un dessein de choc de civilisation dans l’intérêt sioniste de par sa judaïté, là où il ne fait que constater des dysfonctionnements du système d’assimilation (que tout français non juif peut constater, et que beaucoup constatent, justement) qui conduisent une partie des immigrés à porter des revendications communautaires et à mépriser la France, réservant la place dans leur cœur à leur pays d’origine ou celui de leurs parents ? Qui est malhonnête et refuse la réalité pour délirer sur des spéculations machiavéliques ?

      Aller voir la vidéo de Soral ? Sachez une chose : Soral n’est pas la bible (ni le coran). Si vous avez la faiblesse de croire absolument tout ce qu’il véhicule sans user de votre esprit critique et sans vous informer par vous-même, c’est votre liberté, mais vous ne convaincrez personne de sensé qu’il faille en faire de même. Soral encourage lui-même les gens à se cultiver et à lire. Mais peut-être passez vous un peu trop de temps sur les lectures antisionistes pour voir la réalité des conséquences de l’immigration ? Moi, c’est surtout votre aliénation intellectuelle qui me donne des fous rires. Quand je lis un auteur, je le confronte à la réalité. Or sur ces sujets, Zemmour ne fait que dénoncer une réalité factuelle.

      @Rachid

      "Et en quoi cela vous gêne VOUS que NOUS réservions ces versets au contexte ? " Rachid
      Bien ! Donc vous reconnaissez vous-même votre malhonnêteté ? Vous reconnaissez vous-même n’appliquer le contexte qu’à ce qui vous arrange, niant la réalité ? Pourquoi toujours nier la réalité ? Ce que je dénonce, ce n’est pas le pacifisme qui peut animer certains musulmans, mais la malhonnêteté de présenter un texte comme un message d’amour, tandis qu’il est très loin de n’être que ça. Soral est beaucoup moins indulgent sur le Livre d’Ezéchiel. Je n’assimile pas délinquance et Islam, j’assimile refus de l’assimilation à délinquance, et Islam à refus de l’assimilation, car si on s’en tient au texte, il serait alors supérieur à la République.

      Je ne juge pas utile de répondre à "le corbeau". Je lui serai gré de m’en excuser, nul n’est parfait. Plus de place dans le message


    • #1023834

      Je note au passage que ce cher Eric n’a pas trouvé utile de commenter mes retranscriptions du livre qu’il n’a pas lu. Sans doute a-t-il compris qu’il s’était avancé un peu vite en imaginant que Zemmour n’évoquait pas ce sujet qui lui tient tant à cœur ? Sans doute ce cher Eric a-t-il véhiculé ces idées à plus de lecteurs que ne l’a fait Zemmour par son livre ?

      Désolé le corbeau, il me reste 2000 caractères mais je ne juge toujours pas utile de répondre à votre message. Mille excuses, vraiment, et sincèrement.


    • " Ce genre d’énormité est surtout une réalité, dont vous semblez apprécié de nier l’existence, comme n’importe quel gôchiste bien-pensant de base. Fermer les yeux n’a jamais empêché les faits de se produire.
      Et ça continue ! Vous n’écoutez rien de ce que l’on vous dit, vous tournez en boucle, et contrairement à vous je ne vous le répéterai pas. Et vous êtes quoi vous, un " droitard mal-pensant de base " ? :-) C’est facile, n’est-ce pas ? Vu le niveau affligeant de vos contributions, vous feriez mieux d’en rabattre, et pas qu’un peu.
      Ce n’est pas croire en une bible que de dire que Soral est plus crédible que Zemmour qui ne fait qu’attiser des choses négatives sans essayer de les dépasser. Soral a, outre le mérite d’une meilleure analyse, celui de ne pas se limiter à capitaliser sur les problèmes pour vendre du bouquin et de la présence médiatique, mais se propose une politique d ela main tendue et de l’apaisement. C’est plus positif, il n’y a pas photo. Mais il en faut pour tous les niveaux, Je vous laisse Zemmour sans problème. C’est déjà beaucoup pour vous.


    • Je remets tout de même ce collector, que tout le monde en profite, où l’on peut tout de même admirer tout à loisir et le niveau intellectuel et les bonnes dispositions de l’individu. Ça vaut son pesant de caouètes.
      Je cite notre " lumière " donc :
      " Ses attaques contre la communauté musulmane cesseront le jour même où on ne pourra plus rien reprocher à cette dernière ".
      Bravo. La classe.


    • #1023907

      Lux Aeterna,

      Je vous dis que, fort heureusement, une majorité de musulmans contextulisent le message coranique pour ne pas les appliquer au pied de la lettre (cf. les versets relatifs aux conflits de l’époque) qui serait une trahison du texte sacré. En revanche le message coranique contient aussi des versets à portée plus général, comme l’amour, l’entraide, la justice, l’équité etc. et qui ne font pas appel à un contexte particulier. Vous préférez vous borner à prétendre que non "la réalité du Coran c’est plutôt ça... ! " en me gratifiant ensuite de malhonnêteté. Vous avez un problème avec les musulmans. Encore une fois c’est votre problème.

      p.s : au fait c’est quoi une assimilation qui trouverait grâce à vos yeux ? Celle à la Zemmour, à la Nabila, à la Zidane, à la way of life US ou à la BHL ? Nan parce que je constate (moi aussi je constate) que beaucoup de pti blancos sont à l’heure du consumérisme US, télé-réalité, rap et RnB.
      Refus de l’assimilation = délinquance ? (une perle celle-là).


    • Sans doute le cher et très éclairé Lux n’a-t-il toujours pas compris, par manque et d’attention par défaut de réflexion, qu’il lui a déjà été signifié dans un post précédent que quelques pages ou paragraphes pertinents dans un ouvrage ne suffisent pas, loin s’en faut, à rééquilibrer les rengaines télévisuelles répétées maintes et maintes fois dans un média autrement plus influent. Espérons qu’il sera moins bavard et plus attentif la prochaine fois. Quant à ma connaissance de l’islam, ou plus précisément de certains pays musulmans, je vous épargnerai le récit de certains voyages (qui correspondent à une certaine réalité, et non La Réalité que vous dites connaitre, et que je n’ai pas puisé dans les textes saints), histoire de ne pas vous mettre la honte, chose dont vous vous chargez très bien vous-même. Je ne m’étalerai pas non plus sur certaines de mes remarques qu’il n’a pas jugé utile (pour le paraphraser) de commenter, préférant contourner les obstacles, ce qui est bien compréhensible car inévitable quand on n’a pas le niveau :-)


    • Tiens, un petit lien qui m’a toujours beaucoup fait rire, ceci dit pour illustrer la différence pourtant évidente mais qui échappe quand même à certains entre le soi-disant réel et son analyse, son interprétation. Pour s’éviter de répéter piteusement " ce sont des faits, ce sont des faits ", comme d’autres ânonnent " c’est la réalité " quand on veut se dispenser de réfléchir à peu de frais. Ceci dit pour s’éviter la sociologie télévisée, ou de comptoir, l’une et l’autre se rapprochant de plus en plus.
      http://youtu.be/qJH703OElPo


    • #1024152

      Je me demande pourquoi ma réponse a été censurée. En quoi dérange-t-elle ? La revoici :

      Je ne critique pas une certaine communauté par plaisir ou par haine raciale, mais par constat de comportement. Je n’ai absolument rien à redire des français d’origine maghrébine qui se sentent profondément français dans leur chair, et qui ont épousé l’Histoire et la culture de la France ; qui se sentent autant français qu’un descendant de gaulois, et qui s’offusquent lorsque l’on critique et insulte l’Histoire passée de leur pays la France, plutôt que d’être du côté d’un autre pays (avec la perpétuelle insulte à la colonisation).

      Ce genre d’immigré patriote qui se vit comme Français, je n’ai absolument rien à lui reprocher, et je rêve que tous soient comme cela. Et ce qui permet cela, c’est le principe de l’assimilation, qui n’est plus pratiqué, et qui est rejeté par les populations immigrées maghrébines récentes (depuis 40 ans) qui ont très souvent tendance à détester la France pour son passé colonial, et c’est ce comportement là que je dénonce et qui est très répandu au sein de cette communauté. Donc en effet, cela nous renvoie à ma phrase que vous avez citée pour me critiquer : « Ses attaques contre la communauté musulmane cesseront le jour même où on ne pourra plus rien reprocher à cette dernière. . »

      Histoire d’illustrer mes propos, je vais vous retranscrire les paroles d’une personne dont je révélerai l’identité plus tard :

      « Pour moi, une personne issue de notre ancien empire colonial, d’Afrique ou du Maghreb, qui se retrouve en France, il y a deux possibilités : soit elle digère et assume le passé et comprend ce qu’est le passé, et devient française à part entière avec tout ce que ça comporte d’ailleurs, la France étant un pays non racialiste et non communautaire (ce n’est ni l’Allemagne ni l’Angleterre) et devient français d’aujourd’hui (comme nous sommes devenus des galo-romains après la défaite face à César, je ne remets pas toujours sur le tapis la guerre des Gaules) ; soit si cela lui est insupportable, il retourne dans son pays d’origine, ce que je comprends tout à fait. »

      De qui est cette citation ?

      Pas de Zemmour...

      Pas d’un Le Pen....

      Mais bien de Alain Soral, dans sa vidéo d’Octobre 2011 (26:45 à 27:27).

      Donc avant de juger de qui connait E&R et les idées de Soral, et de qui n’a pas sa place ici, comme vous m’en avez fait la réflexion, vous feriez mieux de connaître plus en détails ce que pense Alain Soral de cette question.


    • Il me semble que Soral est persona non grata quand Zemmour est invité à tour de bras sur les plateaux pour sa promo. C’est bien qu’il doit y avoir une " légère " différence dans leurs analyses. Mais ça aussi, ça ne vous a pas traversé. Soral est lui aussi critique, mais équitablement critique, et ne passe pas son temps à casser de l’immigré (et encore, de l’immigré très ciblé géographiquement). Son analyse est plus globale et a clairement bien plus de hauteur, sans même parler de géopolitique. C’est pour cela que Soral est apprécié par des gens de tous bords car sa critique est impartiale quand Zemmour, malgré des qualités par ailleurs sur d’autres sujets, est une personnalité incapable de faire autre chose que de cliver en faisant des amalgames grossiers (comme vous) sur les sujets qu’il connait le moins (ceci explique cela). Les positions intéressantes qu’il défend, il est a peu près certain qu’il vient les piocher dans des endroits comme celui où nous sommes (il a du " l’avouer " sur un plateau télé, sous le regard et les accusations inquisitrices du flic Domenach et de l’apprentie Salamé, sans bien sûr aller jusqu’à défendre le travail d’E&R, inutile de se demander pourquoi). Cela nous renvoie donc au problème de la mesure, que j’avais déjà évoqué, argument que vous n’avez visiblement toujours pas intégré au vu de votre post précédent. Et puisqu’il faut tout vous expliquer en changeant les termes à chaque fois, mais toujours en vain, je précise aussi (sans doute tout aussi inutilement) que je considère que cet endroit est un espace de liberté ouvert à tous (et je n’appelle pas comme certains à la modération) comme tous les forums ; ce qui signifie donc que lorsque je dis que des gens devraient estimer qu’ils n’ont pas leur place ici, je me situe non sur le plan de la censure (que je conchie) mais sur celui de la cohérence par rapport aux convictions personnelles mises en regard avec le projet qui est celui d’ E&R. Ouf ! Si vous n’êtes même pas capable de comprendre ce qui relève du b.a.-ba le plus élémentaire, on ne peut rien pour vous.


    • #1024288

      Lux,

      Je veux bien essayer de croire en votre bonne foi. Mais si vous nous pondez des énormités pareils ce sera difficile :

      "Je n’assimile pas délinquance et Islam, j’assimile refus de l’assimilation à délinquance, et Islam à refus de l’assimilation, car si on s’en tient au texte, il serait alors supérieur à la République."


    • Énorme. Sans parler de celle-ci, que je lui ai mis plusieurs fois sous le nez et qui est juste lamentable
      " Ses attaques (celles de Zemmour donc) contre la communauté musulmane cesseront le jour même où on ne pourra plus rien reprocher à cette dernière "
      Imaginez qu’on applique à tout le monde cette exigence particulièrement " positive " et " réaliste ", on pourrait tout de suite de foutre sur la gueule entre nous sans attendre puisque cette issue serait fatale. Il y a tout de même quelques sacrées pointures ici, fort heureusement largement minoritaires, et dont il n’y a malheureusement pas grand chose à attendre. De véritables boussoles inversées :-)


    • #1024373

      Il y a en effet une différence entre Soral et Zemmour, notamment sur le Coran.

      Dans l’émission dont vous avez parlé, Zemmour a reconnu qu’il a lu le Coran. Dans une autre, il aborde le sujet. Je vais vous le citer :

      « Moi, vous savez, mes ancêtres ils ont vécu pendant 1000 ans avec l’Islam. Je peux en parler. J’en ai parlé des heures, avec mon père, avec mon grand-père, qui me racontaient comment ça se passait, sous la France, avant la France. Moi je sais ce que c’est que la vie dans un pays musulman, pas tous les gens qui m’accusent. Je sais ce que c’est que l’Islam, sa grandeur, mais aussi sa fureur, ses duretés, son système inégalitaire, son coté conquérant. Je connais tout ça. Et aussi la sublimité de l’accueil, de l’hospitalité, la noblesse. Il faut regarder les choses en face, ils (ceux qui m’accusent) n’ont même pas lu le Coran. [...] Y a un Coran pacifique, un Coran violent, conquérant, y a tout ça. Faut en discuter clairement. Le Coran ne connait pas la distinction entre le privé et le public, entre l’Etat et l’église (parce que y a pas d’église, tout bêtement). Il ne connait pas non plus le principe même de la Nation, parce que c’est l’Oumma, la communauté des croyants mondiale. C’est un mondialisme en réalité, l’Islam [...] après tout qui a sa grandeur. » Extrait de Eric Zemmour, interview de Philippe Bilger https://www.youtube.com/watch?v=n9s... (28:00 à 29:28)

      Maintenant, regardons ce que dit Soral :

      « Moi j’ai lu le Coran, je le lis par petits bouts parce que c’est un peu fastidieux, c’est très répétitif je le dis, pour quelqu’un qui vient comme moi d’un monde laïque, helleno-chrétien etc, c’est un peu rébarbatif. Mais je ne vois rien dedans, de mauvais. C’est un livre de moral et d’équité, y a rien de malsain. Quand je lis l’introduction au Talmud, c’est profondément maléfique. » Conférence Soral/Giorgio au Québec https://www.youtube.com/watch?v=io_... (30:32 à 30:52)

      D’une, l’introduction au Talmud n’est pas un texte dicté par Dieu (soi-disant), contrairement au Coran. De deux, on peut douter qu’il ait lu le Coran car je suis prêt à citer ici des dizaines de versets qui contrediront la vision utopiste et angélique du Coran qu’a Soral. Il me paraît évident qu’il n’en a lu que quelques extraits, les plus pacifistes et bienveillants, mettant de coté tous les autres. Comme le font les musulmans qui nient la présence de violence dans le Coran tiens.. L’un connait le sujet et vient de ce monde, pas l’autre.


    • #1024414

      @Rachid

      Amusant...
      Ne faites-vous pas vous-même ce type de raccourci en assimilant les critiques de Zemmour contre une communauté à du sionisme avec le choc de civilisation ?

      @Eric

      Vous ne brassez que du vent, là où moi je vous cite les intéressés, dont Soral (si mon message précédent avec 2 vidéos n’a pas été censuré).

      Soral est persona non grata contrairement à Zemmour, oui. Il ne vous a pas échappé qu’ils n’ont pas le même combat ? L’un est très centré sur le sujet sioniste, tandis que le sujet de l’autre c’est la France et son histoire culturelle, chamboulées par l’immigration massive qui refuse de s’assimiler. Prétendre qu’il est sioniste pour avoir cette position, c’est à peu près aussi pertinent que de prétendre que des dizaines de millions de français sont sionistes car constatent le même problème (à moins que cela ne vienne de la judaïté ?). Je croyais que ce n’était que 0.15% de la population ?

      Votre dégoût pour Zemmour vient du fait que vous ne comprenez pas que son combat n’est pas celui de Soral ; qu’il critique ce qu’est devenue la France depuis 40 ans, tandis que Soral s’occupe plutôt de dénoncer les abus du sionisme et de la communauté organisée. L’un n’empêche pas l’autre, vous savez. Si E&R et Soral défendent l’assimilation comme le dit Soral dans la vidéo que j’ai citée, alors ils devraient dénoncer aussi les abus d’une immigration qui refuse l’assimilation et insulte la France. Mais il faut pour cela ne pas avoir de double langage. Car Soral le fait dans plusieurs vidéos où il incite les musulmans et les immigrés à devenir patriotes et à épouser la culture de la France. Mais d’un autre côté, il leur demande de s’organiser en communauté pour obtenir plus de pouvoir et faire des revendications... Oui, Zemmour est moins ambiguë sur ce sujet : on ne négocie pas avec l’Assimilation. Un français est un français, d’où qu’il soit venu. Faut-il encore qu’il ne refuse pas de l’être.

      Au fait, je viens aussi de l’immigration (Portugal). Moi et ma famille nous définissons comme français, nous n’avons rien à faire du Portugal. Nous avons tous pris des noms et prénoms français en arrivant (plutôt ma famille, puisque moi je suis né en France, eux venaient du Portugal). Peut-on en dire autant de tous ? Donc en effet, je sais qu’une famille immigrée peut tout à fait épouser la France et se sentir française. Je désapprouve les immigrés qui refusent de le faire. Voilà les raisons de mon opposition sur ce sujet avec vous.


    • #1024520

      soral n’aurait donc pas autant de culture que ce que l’on pourraient penser ?

      puis ce que vous mentionné uniquement ce qui vous intéresse,c’est soral aussi qui disait dans une de ses conférence qui lisait depuis sa jeunesse et ceux environ 4 heure par jour !

      sa en dit long sur son savoir,sa culture ,et ses connaissances ajouté à cela grande intelligence.

      mon instinct me dis qu’il à plus lu que toi et ton Z et qu’il possède plus de culture,de connaissance,et de savoir,ce qui ne m’ étonne point car il est ouvert d’ esprit,il n’a pas les certitudes de certains.


    • Le vent que je brasse, c’est vous. Considération d’ailleurs assez venteuse et qui permet à nouveau d’éluder. Piteux mais classique. Sans parler des énormités relevées ici ou là. Je vais arrêter après ça. Il m’a suffi de lire que vous parliez de " mon dégout " pour Monsieur Zemmour (dont je reconnais explicitement des qualités, mais sur d’autres terrains) pour savoir que vous n’aviez encore rien compris et que vous étiez dans l’exagération et la déformation totale. Je lirai la suite de votre post quand j’aurai du temps à perdre avec des bêtises, ce qui était le cas aujourd’hui jusqu’à maintenant :-). Je note juste avec amusement que, dans la mesure où vous êtes loin d’être parfait et, circonstance aggravante :-), issu par surcroît de l’immigration, je me vois dans l’obligation d’attendre que vous soyez irréprochable avant de vous accepter parmi nous et de pardonner vos bêtises :-) (pour faire écho à l’une de vos innombrables bêtises énoncées précédemment). J’ajoute pour conclure qu’avant de stigmatiser le communautarisme inexistant, concentrez-vous sur celui qui existe et qui est plus qu’agissant. Le jour où vous traiterez du réel et non de vos fantasmes, on pourra peut-être commencer à vous prendre au sérieux. Il y a du boulot. Prenez le temps de réfléchir avant de venir la ramener à nouveau, vous en avez besoin.


  • Il ne s’agit pas d’un suicide, mais d’un génocide organisé par ceux qui veulent se venger de ce qui s’est passé, il y a 75 ans.


  • "Car depuis, la France a été technocratisée, européanisée, chômagisée, racaillisée, sionistisée (celle-là, Éric ne la dénonce pas)."

    Bon je me suis arrêté là on a pas visiblement lu le même livre,ou la redac n’as pas lu le bouquin du Z.

     

    • #1022517
      le 06/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      Pourquoi s’arrêtez en si bon chemin.. et prétendre rechercher la sortie ?
      C’est sure que là vous pouvez émettre une opinion tout en garantissant ne pas être informé ? Il faudra un jour dépasser les apparences et juger sur les faits (ou pas)..


    • #1022522
      le 06/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?

      sionistisée (celle-là, Éric ne la dénonce pas)




      Oubliez de préciser.. c’est de ce dernier point dont il est question.. mais ça vous vous en contrefichez comme de votre première chemise et vous avez parfaitement raison les teeshirts c’est moins conformiste.


  • A l’instant Zemmour traité de Nazi par Cohen Bendit.

    C’est la preuve que Zemmour n’est pas si mauvais.


  • zemmour !?...un peu de sucre dans votre poison

     

    • #1024662

      C’est pas toujours du poison voilà la difficulté du journaliste,parfois c’est du coca,d’ autres fois du jus d’ orange mais sur le sujet le plus important qui est la critique de l’ empire sa reste du poison malheureusement.


  • Les écrits d’Eric Zemmour n’ont aucun intérêt.

    Ce sont les conséquences de ses écrits qu’il convient d’analyser et plus généralement le projet "zemmourien" qui dépasse de loin la petite personne d’Eric Zemmour. Car enfin, combien de fois faudra t-il le répéter, Zemmour est un personnage médiatique qui ne travaille certainement pas pour lui mais pour ceux qui ont le pouvoir et la volonté de le faire exister... médiatiquement.

    A quoi sert Eric Zemmour est la seule question pertinente qu’il convient de se poser.

     

    • #1025172

      à faire un constat des lieux douloureux dont nous dénonçons les véritable responsables chaque jour ici mais également à accéléré le processus de conflit de civilisation et de guerre civil sur le territoire Français ,de ce faite il est très difficile de dire qu’il n’œuvre pas pour l’empire donc je ne pense pas me tromper quand je dis qu’il fait le contraire d’ER bien qu’il soit très pertinent sur certain sujet .


    • #1028066

      a quoi sert zemmour ! c’est la bonne question.. mettre un peu plus du bois au feu.l parmi la crème la plus médiatisée de France. alors il va pas cracher sur la main qui le nourri .


  • #1025604

    Le suicide francais de zemmour est il un meurtre ? ...je pencherais davantage pour un " génocide programmé " comme le titrait il y a peu le journal Rivarol .


  • Je désespère de voir à quel point les adhérents d’ ER sont zemmouriens, à croire qu’ils n’ont pas compris que ce gnome était pour le choc des civilisations, il fait beaucoup de Soral pour finalement nous dire qu’il faudra lutter par tous les moyens au problème numéro 1 de la France : les musulmans (il ne fait pas de distinction).

    Dommage je pensais que ce site s’appelait Egalité et Réconciliation.

     

  • #1027291

    Zemmour, un juif berbère à l’avant garde de la République comme qui dirait Valls ? Le Point du 2 octobre nous a offert un portrait type d’un avant-gardiste de la République en la personne de Sieur Zemmour :

    "Pratiquant régulier, à la maison, il mange casher. Il a deux vaisselles séparées, une pour la viande, l’autre pour le lait, car dans la Torah, il est dit : “Tu ne mangeras pas le chevreau dans le lait de sa mère.” […] Dehors, notre homme mange de tout. Sauf du porc […] Il ne croit pas en Dieu (NDA : ce qui n’est nullement obligatoire dans la religion mosaïque) mais il fait quand même ses prières à la synagogue. Et les fêtes religieuses. Et les bar-mitsvas des garçons […] On aperçoit une chaîne en or jaune sous sa chemise, on lui demande ce qui y pend, il sort un petit Sefer Torah, les rouleaux du texte saint […] Il allait à la synagogue (de Montreuil) pour les fêtes, ce qu’il fit jusqu’à la mort de son père, en 2013.  »

    Zemmour est-il à l’avant garde de la République héritière de la Chrétienté et sur celui des Lumières qui sont des faits majeurs de notre civilisation comme l’a dit récemment notre ami Sarko-Mallah ? Tiens, comme par hasard, un autre mâtiné cochon d’Inde à l’avant garde.

    Le monde à l’envers. Allez, tous à l’avant garde pour sauver la République !

     

    • Exact.

      Et puis la seule question qui se pose au sujet de Zemmour : de qui est-il le roquet ?... Qui lui permet d’aboyer dans les médias aux ordres, et qui le fait copieusement bouffer ?...
      Tout simplement le Système.

      J’ai visé son bouquin. Zemmour est un malin expert du billard en trois bandes. Il est aussi riche en double langage que pauvre du point de vue littéraire et malhonnête du point de vu intellectuel.

      Il faudrait vraiment manquer de discernement pour gober aveuglément les fadaises de ses conclusions.

      Cette ordure d’ Edgar Hoover - Directeur du FBI de 1924 à 1972 -, a écrit avec cynisme avant de rejoindre son dieu Satan : « L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. »

      Les partisans de Zemmour gagneraient à méditer cet apophtegme...


  • #1029700

    la synthèse du bouquin est tellement bien faite qu’il est de se fait pas tellement nécessaire d’acheter le livre , merci a ER d’ailleurs .

    Dans l’un des scénario possible pour sauver se qui peux encore l’être : la venue au pouvoir d’un "Poutine" bleu blanc rouge .
    le souci c’est les marionnettistes de l’ombre qui ne joue pas a la loyale , sont sans scrupule et malhonnête ne tarderais pas a faire disparaitre un tel homme , car oui aussi brillant et puissant soit un homme ... se n’est qu’un homme hélas mortel .


  • #1031086

    Zemmour ce n’est pas un nom Français et il se sent plus autre chose en premier et Francais en deuxième et il donne des leçons de comment être français… Ceci dit perso je ne réfère pas mon humanité à une nationalité… Vous imprimez…


  • lorsque un étranger veut jouer au jeu " du Français plus Français" alors cet étranger tourne à la guignolade


  • #1033420

    Sion, ponctuations (ponctue-actes-Sion) ponctuelles, et ponctue-elle-ment la liberté, de pont-que-tu-es, de saborder l’acquis-poncture et de falsifier (sale s’y fier) la pondaison du pondérable (du pont-d’érables) humains car, pondéraux (pont-d’héros) en sont les comptes à rendre au Pontdérateur : le pont-des-rate-heure éclaire la pondération (pondère-à-Sion) du jugement pondéré par la volonté de pondérer la Fraternité pondéreuse (pont-d’Ere-oeufses) mais aussi pond-des-ruses pour défaire la démence humaine.
    Mère terrestre, pondoir de notre Père céleste et pour l’homme, un Paradis pour pondre, du peau-née au pongé du corps matériel devenu inutile à l’essentiel de Dieu.
    Sion, Pont entre la terre et le ciel, entre la Fraternité humaine et notre Père céleste.
    Sion est le Paradis sur Terre.

    Page 1962 de gauche du Travail.


  • Zemmour est un danger puisqu’il vient bouclé la boucle du projet de départ (Mai 68).
    Il est le cohn-bendit de la nouvelle doxa officiel, le projet libéral arrive à son acmé.
    Mai 68 c’était le libéralisme-libertaire ou le libertaire au service du libéral.
    Le libertaire à rendu service et le libéral arrive au bout de son projet, ce sont les métamorphoses dont le capitalisme a besoins qui amènent Cohn-bendit à Le Pen/Zemmour.
    La victoire du capitalisme financier de la droite d’affaire est annoncée par le suicide Français.


  • #1037348

    Nous attendons avec une certaine impatience la réponse au suicide avec :
    " Le renouveau français " écrit par un goy.


  • #1039954

    Évitons de tomber de le gentillet piège Zemmour !

    Je sais, Zemmour se dit tjrs français avant tout et juif ensuite ... sauf, quand le devoir l’appelle :
    rappelons-nous, vers 2009 et le génocide de Gaza, chez Ruquier à l’époque, à une question >>> (de mémoire, il me semble que c’est l’acteur - facile donc à trouver) êtes-vous juif d’abord ou français ??? Réponse de Zemmour (qui m’avait surpris à tel point que j’ai demandé confirmation) : juif d’abord, mais français. Replaçons l’affaire dans son contexte, les sionistes étaient à l’affût de chaque étincelle accusant les crimes à Gaza et l’union sacrée était de rigueur.

    Par conséquent, les soi disant français et juifs après, c’est juste une façade ... on le sait, le sionisme a mille facettes : de droite, de gauche, d’en-dessous, du dessus ... brefs, de tous les côtés, y compris dans l’antisionisme même hard. C’est de là que vient leur force, capables, d’une situation donnée, d’être présents à chaque possibilité de compréhension, de défense du problème ou dit plus court, plusieurs facettes de la même pièce, clonée à souhait.

    Donc, certes, Zemmour est un gars intelligent, un chameau bien assimilé ... bien cultivé, mais son fond le trahit ... il montre un danger qui n’existe pas, pour participer à camoufler celui qui est évident, le sien !

     

  • Afficher les commentaires suivants