Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Livret A : les banques pourraient obtenir 50 milliards d’euros de l’Etat

Une première vendredi après-midi pour François Hollande, mais aussi pour les représentants des grands réseaux bancaires, reçus pour la première fois de ce quinquennat à l’Elysée.

Le président de la République n’avait pourtant plus le choix. Il fallait rencontrer les grands dirigeants bancaires de France pour plusieurs raisons.

La baisse du Livret A handicape les banques

Tout d’abord après le vote de la loi, jeudi dernier, de séparation et de régulation des activités bancaires. Ensuite parce la baisse annoncée du Livret A, de 1,75 % à 1,25 % au 1er août prochain, inquiète les banques soucieuses de continuer à financer l’économie, et particulièrement les PME.

Après l’avoir critiqué, François Hollande flatte la finance

C’est donc après un entretien d’un heure que Bercy a annoncé sa décision de rendre aux banques 30 milliards d’euros de la collecte d’épargne réglementée à la Caisse des Dépôts. Mais ce n’est pas fini.

L’Elysée pourrait également céder 20 milliards d’euros supplémentaires d’épargne réglementée, si la production de crédits aux PME a repris, d’ici à l’automne, sur un rythme soutenu.

Après avoir fait de son ennemi principal "la finance sans visage et sans nom", François Hollande tente aujourd’hui de flatter les banques, dont il a nécessairement besoin pour conforter une reprise économique que l’on attend toujours.

Approfondir ses connaissances en économie, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  •  :-D :-D :-D ! Pauvre France !


  • "...la baisse annoncée du Livret A, de 1,75 % à 1,25 % au 1er août prochain, inquiète les banques soucieuses de continuer à financer l’économie, et particulièrement les PME"

    Je me demand si les journaleux éprouvent une petite gêne quand ils écrivent des conneries semblables.


  • Ils se sont pas assez gavés avec la loi de 73 ?


  • Donnez, donnez, donnez,......Dooonneeeez


  • "Placer de l’argent"(à 1,75%,attention,rendement exceptionnel !),ou comment filer une partie de ses affaires à quelqu’un qui en profite tous les jours à votre place sous prétexte "qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver".C’est incroyable tous les placements qu’on peut faire grâce à la peur...heureusement que vot’ banquier est là pour en parler.
    "Un compte,faut que ça jute"Serge Maitre,dans une de ces interventions télévisées


  • Je me demande s’ils ont baissé la rémunération des banques pour la collecte du livret A, avant c’était 0,60 % dans la poche des banques, mais cela on n’en parle pas beaucoup.

     

    • NON ...

      le "Sur-commissionnement" existe TOUJOURS bel et bien ...

      les 2 principaux récipiendaires sont toujours : "La Poste" (de très loin ...) et la caisse d’épargne (en raison de la popularité de leurs livrets historiques) ce qui est assez éloigné de la "Mission public" prétendue de l’organisme quand on sait que la plupart des récipiendaires des minimas sociaux sont orientés vers la poste (raison invoquée = Banque d’état ) alors que pour l’institution ce n’est qu’un moyen de tondre encore un peu plus les pauvres et récipiendaires des dits minimas !

      le taux est de 0.68% des sommes mises à la disposition de la Caisse des Dépôts ( la grande majorité des fonds ) qui elle même pour "garantir" (la belle blague ... !) les prêts consentis dans le cadre des programmes de logements sociaux ... achete des OAT (Obligation Assimilables Trésor public) .

      là où le bât blesse = les logements sociaux sont très majoritairement des programmes d’institutionnels DÉJÀ détenteurs de multiples formes de garanties (une municipalité faisant des logements sociaux est couverte par le contribuable local en dernier recours , et avant ce dernier recours , il existe pléthores d’autres garanties ) DONC l’achat d’OAT ne se justifie en RIEN dans sa raison exposée officiellement ( l’astuce sert en fait à financer à très bon compte l’état et ses besoins de cash) car "l’intimité opérationnelle" (comme définie par Bâle 3) devient un facteur important de levée de stress ...

      de plus la norme "Bâle 3" (pour simplifier et de manière caricaturale ) prescrit un ratio de 7% , pour faire plus simple disons 10% = donc SI le livret sert vraiment à ce qui est présenté = la france pourrait être couverte de chantiers de logements sociaux dès demain matin (les dépôts Livret A étant estimé à 230 Milliards d’euros )

      ce qui est une autre manière de démontrer à quel point notre système est de plus en plus basé sur l’hypocrisie crasse ...


  • Il me semblait que, pendant sa campagne électorale présidentielle, Hollande avait annoncé que la nouvelle banque qu’il allait créer pour financer les entreprises, en remplacement des banques ordinaires qui ne font plus leur travail, serait alimentée avec le Livret A.

    Me suis-je trompé ou bien Hollande nous a encore trompé ?

    Enfin, on est heureux pour les banques. Elles vont pouvoir commencer à jouer nos économies.


  • Hollandisme soumissionnaire.


  • au contraire, la baisse du livret A a été demandé par les banques depuis plusieurs mois pour pousser les épargnants à changer leurs placements pour des produits bancaires plus risqués pour eux mais qui rapportent infiniment plus pour les banques.
    comme quoi ces infos c’est du n’importe quoi.

     

    • oui et non ...

      les banques réclament depuis un moment de pouvoir "driver" leurs clients sur des produits plus rentables (pour les banques , le client étant , dans l’histoire , comme le contribuable ... l’idiot que l’on dépouille pour son son plus grand bien ... !)

      si le Govt accepte : la marge de manoeuvre financière créé par la rente "OAT" disparaît , donc la réponse est NON !
      mais si le Govt n’accepte pas , l’épargne ne sera pas consacrée à de la dépense pour soutenir la consommation ...

      donc c’est une forme de "prise d’otage" de la part des banques (avec la complicité bienveillante du Govt) car il y a le risque que l’Astuce "OAT" ne soit divulguée et que les banques rappelle une énième promesse de Hollande (le livret au servir du financement des entrepreneurs ) ...

      comme d’hab. avec Hollande ... pas de décision , mais du consensus mou ...

      alors on file une plus grande part du gâteau aux banques ... celles la ferment un peu plus et histoire d’amuser un peu les gogos-votants promettent un meilleur accès aux crédits pour les entreprises

      la réalité est que c’est les petits épargnants qui sont floués ... d’où l’utilité très théorique d’avoir une INSEE aux ordres pour donner une Inflation quasi-nulle justifiant la baisse des taux ...

      L’ENNEMI d’hier ... devenant le vieux copain de 30 ans pour l’occasion ! ;-))
      (ce qui correspond très bien au sacerdoce Socialiste franchouillard "être généreux ... oui ... mais avec l’argent des autres !" )