Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Manchester : qui sont les stratèges de la terreur globale ? – Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi

Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi analysent l’attentat de Manchester à l’aune de la « stratégie de la terreur globale ». L’occasion pour eux de répondre à la dernière vidéo de Michel Drac.

 

 

La vidéo de Michel Drac sur l’ouvrage de Jean-Michel Vernochet :

 

Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi chez Kontre Kulture :

Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi, sur E&R :

 
 
 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • C’est là ou Michel Drac doit lire " La conjuration antichrétienne " de Mgr Delassus et ensuite autant que faire se peut, les éminents prêtres anti-libéraux du XIXème siècle et ainsi de suite. Les grandes christologies, les grands docteurs de l’église, les missionnaires etc etc... Sans cela il va sécher et ne pourra pas aller plus loin dans l’analyse, la théologie est indispensable. Et puis, pour tout le monde, utiliser les termes de l’ennemi pour ce qui concerne, la conspiration, la théorie du complot est à mon avis piégeux. Nous sommes anti-complotistes comme les prêtres du XIXème étaient anti-libéraux, contre-révolutionnaires ou en devenir et basta. N’importe qui de sérieux le sait, c’est leur faire bien trop d’honneur que de s’auto-railler en quelque sorte. Je pense que le temps des " théories du complot ", " complosphère " etc... Tout cela est déjà révolu, has-been, c’est plus tendance du tout.

     

    Répondre à ce message

    • C’est surtout que l’époque est bien trop dramatique pour ces légèretés.

       
    • M. Hindi déroule le fil "rouge" ( c’est la cas de le dire) du messianisme sabbato-frankiste depuis le moyen-âge, sans qu’il ne se rompe. Un travail minutieux d’enquêteur qui demande rigueur et intuition favorisée - je le crois - par la foi.
      La dimension de la preuve est une notion épistémologique qui se discute. Tomber d’accord nécessite non seulement d’admettre la multiplicité des chemins de la raison (logique, induction, déduction...), mais également d’en avoir pratiqué soi-même un certain nombre.

       
    • @alunissons

      Extraordinaire contribution. Y. Hindi se place dans la tradition aristotélicienne dans sa méthodologie ...induction, déduction, syllogisme les vrais outils logiques de notre culture helléno-chrétienne qui ont ouvert d’ailleurs la possibilité de Saint Thomas d’Aquin - en somme la base de notre foi chrétienne.

      Pour ceux qui sans cesse répètent que la foi est démunie de rationalité peuvent retourner à l’école...la vraie...pas celle de la ’’ripoublique’’

      Transcendance, courage et rigueur.
      Belle Ascension à vous tous !!!

       
  • Plus il y aura de terrorisme,plus les gens vont s’interesser à la question,plus les gens sauront qui tire les ficelles

     

    Répondre à ce message

  • Drac dit bien : le réseau mafieux le plus puissant est le réseau juif américain. Après, il dit qu’il y a d’autres réseaux mafieux, mais ceux-ci sont plus petits et subordonnés au premier, ne serait-ce qu’en matière militaire, financière et institutionnelle (ONU, bilderberg etc) M. Vernochet est prudent car un réseau est multiple ET caché. Rapportez-vous aussi au récent dossier (100p) qui dirige le monde de l’Agence Info Libre (5€) et aux travaux de Youssef Hindi bien-sûr.

     

    Répondre à ce message

  • La volonté de domination donc de soumission du mondialisme occidental trouve dans le terrorisme islamiste un allié objectif. De là à penser que tout n’est pas fait par les gouvernements mondialistes pour anéantir ce terrorisme et pour le laisser agir à certains moments politiques importants il n’y a qu’un pas...

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’aime beaucoup l’ensemble des auteurs, qu’il s’agisse de M. Drac ou de messieurs Hindi et Vernochet. Michel Drac a été un de ceux qui qui m’ont éclairé sur pas mal de points et qui ont su mettre en mots des choses ressenties qui m’ont longtemps suivies, longtemps trainées comme un poids.

    Puisqu’il existe en 2017 suffisamment de gens qui ont fait sécession mentale et spirituelle parmi les chercheurs de vérité sur internet, et qu’il existe suffisamment d’intellectuels de qualité dans les mouvances dites dissidentes, on pourrait ouvrir des discussions entre les différentes tendances dissidentes. Les gens comme M.Drac ou A.Abauzit reprochent souvent à des gens comme messieurs Soral et Vernochet d’avoir des déductions simplistes quant à l’approche monocausale de la majorité des maux auxquels nous serions confrontés.
    Ne pourrait-on pas leur répondre que leur réflexion reprochant un peu trop de simplicité de raisonnement n’est pas elle-même un peu trop simpliste ?

    Vraisemblablement, ils ne disconviennent pas que les gens comme Soral et Vernochet ont compris le même niveau de complexité des choses qu’eux-mêmes, c’est simplement sur le message final délivré que le bât blesse.

    Mais en ce qui concerne Soral, est-ce ce que ce ne sont pas ces démonstrations incisives, parfois utilisées pour des montages clash youtube, qui captent l’attention de personnes parfois déficitaires de culture pour les amener ensuite vers la totalité d’analyses d’horizons divers (parmi lesquelles les travaux de Drac relayés sur E&R) ?
    A Abauzit avait des commentaires élogieux sur KK, mais en indiquant qu’il trouvait moins pertinent l’approche de relayer des auteurs de gauche. Mais est-ce que la décision d’extraire le génie de gauche et de droite pour porter à la connaissance des demandeurs d’élévation une convergence cohérente ne vient pas du cerveau des camarades Soral/E&R ?

    Les analyses de Soral, orales ou écrites (plus écrites), sont à double niveau de lecture. Les érudits comme les gens qui perçoivent le besoin de sortir de la matrice peuvent s’y retrouver car tout est appuyé par des auteurs ou des personnes qui appuient et prolongent respectivement les sujets évoqués par Soral pris isolément, travaux par ailleurs relayés par E&R.

    Pas de doutes que des personnes habituées à consommer de la vidéo stagnent. Mais dans l’ensemble, ou cela permet d’orienter vers la culture émancipatrice , ou les gens qui stagnent gardent au moins la conscience du faux et du laid. Amitiés.

     

    Répondre à ce message