Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Noémie Halioua sur RT : comment lutter contre la hausse des actes antisémites ?

« Comment lutter contre la hausse des actes à caractère antisémites (HACA) ? », se demande RT France. Déjà en corrigeant les chiffres fabuleux, serait-on tentés de répondre. Les actes antisémites étant comptabilisés par des associations communautaires, pour ne pas dire ultracommunautaires, il semble judicieux de réduire un peu la voilure avec laquelle on nous bassine chaque début d’année. Bientôt, il y aura un jour férié pour la sortie de ces chiffres nébuleux, légendaires, invérifiables. Et puis, un jour, peut-être compterons-nous les actes anti-Français.

 

RT France a organisé un débat de géants entre notre amie la bouillonnante Noémie Halioua et l’essayiste Charles Rojzman, auteur de Violences dans la République. Noémie, elle, travaille sur Drahi TV (i24News) pour la victoire des nationaux-sionistes, un peu plus sionistes que nationaux pour être précis.

 

Sammy dévisse

 

Sammy dévisse

On notera que l’animatrice du face-à-face annonce que les chiffres de la hausse des AA (actes antisémites, pas alcooliques anonymes) a pour source le ministère de l’Intérieur. Sauf que cette source s’abreuve chez les associations juives comme celle de Sammy Ghozlan, ultrasioniste de son état, qui jette en permanence de l’huile sur le feu intercommunautaire. Installé à Netanya, dite la « petite France » en Israël, il pilote le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) qui n’a de bureau et de national que les noms. C’est une coquille vide qui fournit des chiffres alarmistes à un ministère qui les relaye sans mot dire, et on comprend pourquoi quand on voit nos ministres de l’Intérieur défiler obséquieusement au dîner du CRIF. On se demande même s’ils ont le droit de s’asseoir...

Et quand The Times of Israel lui lance (en 2018) que les chiffres des AA ont baissé depuis deux ans et lui demande si « la peur a baissé en intensité », Ghozlan réplique :

« Absolument pas, elle s’est même étendue sur le territoire. »

C’est donc la peur, une peur « étendue » qui fait désormais figure de base statistique et non plus les actes en eux-mêmes, qui ne semblent pas suffisants pour justifier la répression accrue de la population française qui, on le sait, est fortement suspectée d’antisémitisme. Surtout les musulmans, depuis que les juifs ont besoin des chrétiens dans leur combat pour la sécurité...

Rojzman : « On ne voit pas que l’antisémite, c’est quelqu’un qui ne se voit pas, qui ne se perçoit pas comme quelqu’un de mauvais, mais quelqu’un qui réagit à la malfaisance des juifs, ça a été le cas depuis, depuis toujours dans l’histoire et c’est le cas aujourd’hui par rapport à l’État d’Israël qui est un peu le juif des nations, et où l’antisémitisme aujourd’hui s’est muté et c’est la malfaisance de l’État d’Israël qui est à l’origine de l’antisémitisme d’aujourd’hui, qui est parti d’un antisémitisme musulman à partir de la naissance de l’État d’Israël qui a eu du mal à accepter cette existence d’un État souverain juif à l’intérieur d’un territoire entièrement musulman, et il s’est ensuite transféré dans des milieux, des milieux je dirais de gauche en Europe à la fois chrétiens qui voient dans le Palestinien et les personnes du tiers-monde en général comme des pauvres face à un monde plus riche qui est le monde occidental et également l’État d’Israël et même la réussite de l’État d’Israël a augmenté même cet antisémitisme par rapport à cette question de la dynamique entre pauvres et riches, et puis le côté je dirais ce qui est resté du marxisme qui est la dynamique entre dominants et dominés et nous on voit des milieux qui sont d’extrême gauche aujourd’hui, d’extrême droite pour des raisons diverses qui ont accepté ce transfert de l’antisémitisme qui au départ était surtout d’origine islamiste. »

Noémie  : « Oui je suis assez d’accord avec vous, c’est pour ça qu’on parle de nouvel antisémitisme. Si vous voulez l’antisémitisme a toujours existé, la seule différence c’est qu’aujourd’hui il prend une nouvelle forme, il prend la forme de l’antisionisme, aujourd’hui on va pas dire “sale juif” on va dire “sale sioniste”. »

On peut dire sioniste tout court, ce n’est pas une insulte ? Si ?

On est un peu déçus, on pensait que le monsieur apporterait une réplique de gauche à la demoiselle, mais il n’en est rien, ils sont tous les deux sionistes, donc ce n’est pas un débat, c’est une propagande. On a perdu une heure, une heure d’écriture et de réflexion, c’est pas sympa. Encore un débat comme ça et on va vraiment devenir antisionistes !

L’émission du 22 janvier 2020 montre une Noémie toujours aussi plantureuse (un bébé à venir ?) et adorable quand elle se met en colère contre les antisémites :

 

À ne manquer sous aucun prétexte, même sérieux :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis d’avis qu’on laisse la situation pourrir et puis on verra ce qui se passe...comme dans les banlieues.

     

    • Salut,

      C’est intéressant que tu parle de banlieue, car j’aimerais bien
      que l’on compare le nombre d’agressions anti-françaises commises
      par des chances pour la galaxie dans la période 1990-2020,
      avec le nombre d’actes antisémites réels dans la même période !
      ( en éliminant les faux positifs biens documentés hein... )

      Les résultats sonneraient la fin de la partie si les stats avaient vraiment une importance...
      Pour ceux qui ignorent la souffrance de la majorité dans une prétendue démocratie.


  • ces gens sans légitimité autre que celle d’être judéocentrée se nourrissent de la haine. Sans elle ils n’existent plus. Mettez le RN aux commandes et toutes ces sentinelles vont faire pop !

     

    • @Memo

      Détrompez vous, le Rn est déjà à genoux.
      En fait c’est la puissance financière, l’accaparation des pouvoirs et contre pouvoirs à la régulière ou à travers des lobby, l’idée absolue du sionisme à tous les étages et aussi la diaspora juive américaine à ne jamais oublier, tout ça fait beaucoup pour que cette mascarade se perpétue et devienne un classique de la victimisation attendue chaque année comme le beaujolais nouveau


  • SHLOMO SAND dans sa lettre ouverte à Macron : « Pour être tout à fait franc, j’ai été plutôt agacé par le fait que vous ayez invité Benjamin Netanyahou, qui est incontestablement à ranger dans la catégorie des oppresseurs, et ne saurait donc s’afficher en représentant des victimes d’hier. Certes, je connais depuis longtemps l’impossibilité de séparer la mémoire de la politique. Peut-être déployez-vous une stratégie sophistiquée, encore non révélée, visant à contribuer à la réalisation d’un compromis équitable, au Proche-Orient. J’ai cessé de vous comprendre lorsqu’au cours de votre discours, vous avez déclaré que : « L’antisionisme… est la forme réinventée de l’antisémitisme ». Cette déclaration avait-elle pour but de complaire à votre invité, ou bien est-ce purement et simplement une marque d’inculture politique ? L’ancien étudiant en philosophie, l’assistant de Paul Ricœur a-t-il si peu lu de livres d’histoire, au point d’ignorer que nombre de juifs, ou de descendants de filiation juive se sont toujours opposés au sionisme sans, pour autant, être antisémites ? Je fais ici référence à presque tous les anciens grands rabbins, mais aussi, aux prises de position d’une partie du judaïsme orthodoxe contemporain. J’ai également en mémoire des personnalités telles Marek Edelman, l’un des dirigeants rescapé de l’insurrection du ghetto de Varsovie, ou encore les communistes d’origine juive, résistants du groupe Manouchian, qui ont péri. Je pense aussi à mon ami et professeur : Pierre Vidal-Naquet, et à d’autres grands historiens ou sociologues comme Eric Hobsbawm et Maxime Rodinson dont les écrits et le souvenir me sont chers, ou encore à Edgar Morin. Enfin, je me demande si, sincèrement, vous attendez des Palestiniens qu’ils ne soient pas antisionistes !  » !


  • "qu’est que c’est antisémite",demande le péquenot lambda au bourgeois éclairé ?
    - C’est un mot hébreux qui veut dire goy... !!!

    Un mot qui se moque des faits....et ils sont très clairs pour un juif peu féru de sionisme qui ne veut pas jouer les migrants en Palestine !
    C’est jouer à ce faire peur dans cet unique but... !!


  • Neturei Karta : "Le Sionisme rejette le Créateur, Sa révélation, Sa récompense et Sa punition. A son actif se trouve la persécution des palestiniens, l’état de danger spirituel et physique du peuple juif. À sa racine le sionisme voit la réalité en tant que stérile et désacralisé. C’est l’antithèse du judaïsme de Torah".

    Rabbi Weiss :

    Le sionisme est un gros problème, puisque les sionistes vivent sur du sang. Tous les êtres vivants vivent de l’eau, sauf les sionistes, qui vivent du sang. Ainsi, plus le sang des juifs coule, plus le sionisme est fort. Chaque fois qu’un juif meurt, les sionistes l’interprètent comme une justification de l’existence de notre propre Etat et ils exigent le soutien des pays occidentaux sous prétexte que les juifs sont encore discriminés. Et lorsque les musulmans se défendent contre les juifs, les sionistes déclarent : “Regardez ce que les musulmans nous infligent !”. Ainsi nous avertissons le peuple Juif, en déclarant que les sionistes utilisent l’anti-sémitisme comme une couverture, et qu’ils utilisent le sang des juifs pour leur propre bénéfice.”

     

    • Oui enfin, je n’ai pas lu la Torah, mais le Christ n’est quand même pas né très loin de leur terre, alors pourquoi ne pas s’être converti ?
      Y’a tout de même un refus du Christ de ces "bons juifs"...

      On pourrait faire le même reproche par exemple aux bouddhistes en Inde, qui continuent à l’être et à nier, d’une certaine manière, Jésus. Sauf que dans ce cas, le Christ, Sa parole, Ses enseignements ne sont pas arrivés jusqu’à là-bas (pour des raisons géographiques), sachant que le christianisme a plutôt contourné la Méditerrannée pour s’enraciner en Europe !

      Pour être clair : est-ce que Naturei Karta et consorts, ne sont pas l’autre face de la même pièce juive scindant les "bons juifs" et les "mauvais juifs", mais au final toujours juif ?
      Et qu’est-ce que le juif si régulièrement leurs textes sont adaptés au contexte de l’époque, à quel moment on sépare le grain de l’ivraie ?

      Putain j’ai mal au crâne.


    • @Padamalgam 500

      Je vais vous séparer vite fait le bon grain d’orge de l’ivrogne.

      "En Israël, les rabbins ont acquis de plus en plus d’influence et ils s’en servent pour maintenir le peuple dans l’ignorance. Autant le peuple est ignorant et crédule, autant est plus forte la caste sacerdotale."

      "C’est une combine que nous utilisons toujours. Quand quelqu’un, en Europe, critique israël, alors nous sortons « l’holocauste ». Quand les gens dans ce pays [États-Unis] critiquent israël, alors ils sont « antisémites »…".

      Citations de Shulamit Aloni, ancienne ministre israélienne.


  • Sammy dévisse !!!

    Ah Ah Mort de rire. Bravo ! Ca va me faire toute la soirée !

    Sans doute en référence à Sammy Davis Junior, vedette du show business, membre du Rat Pack et accessoirement de la NAACP, qui avait poussé l’ethnomasochisme jusqu’au sublime, en se convertissant au judaïsme ! Lui avait-on parlé de la synagogue de Newport...

    Merci à ER pour ce moment de rire, dans un océan de malheur !

     

    • @spiritof76

      Une petite anecdote sur Sammy Davis Junior. Alcool, drogue et femmes lui ont fait dire un jour : "J’ai brûlé ma vie par les deux bouts et même par le milieu". Quand un journaliste lui demande :"Vous n’avez pas peur d’avoir des ennuis avec cette vie là ?", il répond ; "Petit, juif, moche, noir et borgne, que voulez vous qu’il m’arrive de plus ?".
      Sammy Davis est mort jeune (64 ans). Il mesurait à peine 1m65 mais son talent a fait de lui un grand bonhomme.


    • Sammy Davis Junior vénérait Satan. C’est l’acteur Eddie Murphy qui le connaissait qui l’a notamment révélé en racontant comment lors d’une soirée Sammy lui a sorti un discours comme quoi somme toute avec les malheurs dans le monde Dieu ne pouvait qu’être mauvais, et que Satan était le seul et véritable défenseur de l’humanité.

      Une erreur classique des satanistes.

      La pierre d’achoppement de Davis Junior était aussi d’avoir eu, tout au long de sa vie, même après avoir connu la célébrité, profondément peur de la misère, d’où sa chanson fétiche M. Bojangles... ainsi tenaillé par la crainte du manque, il est tombé dans l’adoration du confort, du luxe...

      Dieu se trouve là où l’on n’a peur ni du vêtement, ni de la nourriture, porté par la certitude que Dieu fait toujours en sorte qu’on ne manque de rien.

      Satan se trouve dans l’effroi face à la pauvreté, qui pousse à se couvrir de précautions et à se protéger sans cesse.


    • @igor

      Je ne connaissais pas cet engouement pour le satanisme de SDJ. Toutefois, je vais, sans jeu de mots, me faire l’avocat du diable. A mon humble avis, avec tout l’alcool qu’il se mettait derrière la cravate, plus tout ce qu’il se mettait dans le nez (et plus si affinité), croyez vous que ce soit une hygiène de vie qui vous pousse à raisonner correctement ? Je ne connais pas exactement la quantité qu’il s’envoyait mais c’était, parait-il, faramineux. On pourrait citer aussi le cas d’Elvis mais ce n’est pas le sujet. Ce que je pense, c’est que ces gens sont totalement déconnectés de la réalité par le succès, l’argent et souvent, certaines substances. Je ne voudrais pas de la vie de certaines célébrités pour tout l’or du monde.........


  • Combien d’actes anti-goy ?

    Soral, Ryssen, Benedetti, Reynouard, Dieudonné, Faurisson, Escada, Sigaut, Garaudy, Vergès, l’abbé Pierre, Le Pen, Chatillon, Labévière, Hatem, Roby, Chouard, etc.

    Beaucoup d’actes anti-goy ont été commis ces dernières décennies, ils sont même clairement en hausse. C’est un racisme dont personne ne parle.

    Aujourd’hui les gentils doivent se dissimuler s’ils ne veulent pas être persécutés, c’est inadmissible.


  • "comment lutter contre la hausse des actes antisémites ?"

    Ben, faut pas mélanger les sémites avec les antisémites. Donc ségrégation raciale. Oui je sais, deux termes atroces pour des oreilles républicaines, mais bon, ici, c’est la France (on s’excuse).


  • En cessant de crier au loup ?

    En abolissant le crif et ses supplétifs ?

    En cessant de faire chier ?
    On jase la.


  • Je suis proche de l’overdose - et on est qu’au premier mois de l’année !

    Pourquoi c’est jamais les deux autres monothéismes qui d’eux-mêmes luttent contre l’antisémitisme ?
    À croire que cette lutte très spéciale est la chasse gardée d’une seule communauté ! C’est suspect !
    Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage !...


  • #2372280
    le 24/01/2020 par L’entraide et l’échange
    Noémie Halioua sur RT : comment lutter contre la hausse des actes (...)

    Noémie Halioua on dirait Yann Merkado avec des couettes et des talons hauts


  • C’est quoi un acte antisémite ? Une agression verbale ou physique contre un individu reste une agression contre un individu. Mais si il s’avère que cette individu est par hasard juif, l’agression sera automatiquement qualifié d’antisémite par toutes les associations de la pleurniche.


  • Cette blague !!! On nous ressert çà chaque année !!! C’est vérifiable ?? C’est sur que si on fait l’équivalence avec le nombre de gens qui croit à çà on est très mal...


  • Les actes antisémites, meme s’ils sont lamentables et en hausse , restent très minoritaires en France …..Alors , prenons les choses dans l’ordre : Comment lutter contre les actes anti chrétiens ?- assassinats de prêtres, profanations de cimetières, incendies de lieux de culte, vols , dégradations etc.… L’égorgement du père Hamel , ou l’incendie de Notre Dame, étant un peu plus graves que la tranche de jambon devant la porte d’une synagogue ou d’une mosquée !


  • On peut retourner la phrase Rojzman, en se plaçant
    du côté goy : les juifs communautaires ne se voient pas comme mauvais mais réagissent à la malfaisance supposée des goyims. Mais le point de départ de cette guerre éternelle est
    la haine première contre le goy contenue dans le Talmud et la Torah .Cette haine a déclenché la riposte des goyims qui ont créé leurs propres religions en opposition au judaïsme forcément.



  • Noémie Halioua sur RT : comment lutter contre la hausse des actes antisémites ?



    En fermant ta gueule, Noémie, déjà pour commencer.

     

  • Comment lutter ? Euh… Noémie Machin, en commençant par la fermer, ta grosse bouche physiquement.


  • Noémie Halioua on dirait sur la photo qu’elle imite la locomotive à vapeur
    Tchoutchou !!

     

  • On remarquera que ces deux personnes procèdent par affirmations sans jamais argumenter. Il s’agit là d’une pensée magique persuadée que nommer c’est créer. On sourit aussi bien sûr devant cette faiblesse intellectuelle, devant sa bêtise qui prétend réduire des millénaires d’histoire des hommes à son petit nombril tribal. Jamais personne n’a eu mieux à faire qu’à haïr les juifs...
    Si on est persuadé que dire c’est créer, chez ces gens-là on est tout aussi persuadé que taire, c’est faire disparaître. Ainsi les innombrables crimes sionistes qui perdurent depuis des dizaines d’années suffisent très largement à enlever toute légitimité à cet état barbare.
    On pourrait aussi défendre aisément, de manière cohérente, que cette constante victimisation, y compris contre la réalité perceptible du monde entier, les victimes palestiniennes, est d’un racisme bestial. De fait, cette victimisation a un corollaire, la diabolisation de tous les autres...
    Il faut aussi prendre le temps de rappeler que les chiffres prétendant mesurer "l’antisémitisme" ne sont calculés par aucun organisme étatique mais émanent de la communauté juive elle-même. Ils sont seulement "sécurisés " par le ministère de l’intérieur. Il y a là un gros problème éthique évident. Le fameux "juge et partie".
    Une autre donnée incontestable est que pratiquement tous les actes "antisémites" médiatisés ces dernieres années se sont révélés ne rien avoir avec l’antisemitisme. Plusieurs ont même des auteurs juifs...


  • L’expression « État hébreu » est insupportable... c’est un « État khazar » ou « État cosmopolite », mais qui n’a rien d’hébreu. Est-ce qu’il y a aujourd’hui un seul Grec prétendant descendre de Poséidon ? Ces ashkénazes n’ont peur d’aucun ridicule.


  • #2372376

    Pas de sémitisme, pas d’antisémitisme.


  • "que les chiffre de la hausse des AA (actes antisémites, pas alcooliques anonymes) a pour source le ministère de l’Intérieur.".

    Pas Alcooliques Anonymes, d’accord, mais reconnaissons que la chouina commence sérieusement à nous saouler.......


  • Comment lutter contre la hausse des actes antisémites ? Déjà, en cessant d’en inventer.


  • A chaque fois que je vois ce genre d’article , je ne peux m’empêcher de penser a ce reportage sur la police parisienne il y a quelques années ,dans lequel on voit un fonctionnaire de police interpeller une jeune fille qui commet un délit dans la rue,
    Il s’avère que par hasard cette jeune filles est juive, et elle accusent alors directement le fonctionnaire d’antisémitisme, rien que ça !

    Ce a quoi le flic rétorque
    - " comment voulez vous que je devine que vous êtes juives ?
    la jeune femme de répondre : - "ben ca se voit , à ma gueule !"

    Échange surréaliste probablement à classer lui aussi dans les statistiques " d’agressions antisémites. "

    https://www.youtube.com/watch?v=QOL...


  • Quelqu’un pourrait me dire si le mot « antisemitisme » remplace la « virgule » dans la ponctuation d’une phrase svp ?
    Car quand on entend ce mot 30 fois par phrase, on en perd un peu le sens du propos.
    Je préfère encore le terme « schtroumpfé » car les schtroumpfs l’emploient moins souvent dans leur phrases.


  • #2372545

    La video, j’ai tenu 10min... putain, ils m’ont bouffé le cerveau.
    A part ça j’ai bien aimé l’article. Trés bien écrit.


  • « Charles Rojzman essayiste auteur de "Violences dans la république, l’urgence d’une réconciliation" Paris , la découverte 2015 »
    Et cela ne l’étouffe même pas



  • « Sammy dévisse »




    Pas sûr que les juniors ne comprennent.

    Pour limiter les actes antisémites, faut-il moins de sémites ou moins d’antisémites. Quel est le choix ?
    Et puis y a-t-il plus d’actes antisémites que de viols ? (Déclarés)
    L’antisioniste est-il considéré comme antisémite et le judéophobe comme antisioniste-antisémite ? Encore que l’on puisse relever du judaïsme sans être, ni sémite, ni sioniste (politique).

     

    • Cette confusion entre judéité, nationalité (israelienne), sionisme, et communautarisme est faite et entretenue pour niquer le cerveau des goys.


    • @ Jean,

      Avant l’apocalypse, les goyim devraient lire (entre autres) « Comment le peuple juif fut inventé » de Shlomo Sand. Le soir, avant de s’endormir : le gaillard est un bon marchand de sable pour mettre son grain dans les engrenages de l’inconscient...
      Mais avant cela, le mythe mésopotamien d’Enki et Ninhursag puis la Génèse qui lui succède afin de saisir comment ils faisaient griller les Quenelles au sein de la Géhenne et que leur mythologie péjorative devienne une bonne marrade.
      La Résolution 181 de l’A.G. de l’O.N.U., du 29 novembre 1947, les travaux de Flavius Josèphe et enfin les recherches contemporaines effectuées sur la forteresse romaine Antonia, à Jérusalem.


  • Depuis 1985 jusqu’à aujourd’hui, les États-Unis ont accordé à Israël des aides publiques de sommes gigantesques qui dépassent les 100 milliards de dollars. Ces subventions et aides ne s’arrêtent jamais et même lorsque les comptes des USA se trouvent dans une situation de crise ou en déficit grave. Car pour les représentants des lobbies du sionisme chrétien au sein du Congrès américain, le soutien de l’Etat d’Israël et sa protection sont deux lignes rouges et deux missions sacrées qui doivent être accomplies dans toutes sortes de circonstances.Barrage à tout candidat américain connu pour être hostile à la politique israélienne qui souhaite devenir président des États-Unis. La mort de John Kennedy en 1963 est probablement en rapport avec son refus de permettre à Israël d’avoir la bombe nucléaire. Ou quand le président américain Gerald Ford se préparait en 1976 à demander publiquement à Israël de respecter les conventions internationales et se conformer aux frontières de 1967. Une lettre des sénateurs l’a forcé à annuler sa décision et ne jamais prononcer le discours officiel.Donc ce n’est pas de l’antisémitisme,ce n’est que de l’injustice aux yeux du monde.


  • Seule solution pour faire diminuer les "actes antisémites" en France.
    Il faut dissoudre le SPCJ


  • On a que çà comme problème ? Alors que les français sont dans la rue du matin au soir.


  • Est-ce à compter dans les actes anti-sémites ?

    Poutine ramasse la casquette d’un garde palestinien.
    https://francais.rt.com/internation...


  • Il est vrai que l’on ne peut plus faire un pas dans les rues sans être le témoin d’actes antisémites.

    C’est devenu invivable. Faisons quelque chose !

     

    • En France depuis 1945, les Juifs sont vraiment stigmatisés et défavorisés.

      Regardez les pauvres Julien Dray, Arthur, Cohn-Bendit, Corinne Lepage, Thomas Fabius, Dominique Stauss-Kahn,... Esther Benbassa, Cyril Hanouna, Finkelkraut, Simone Weil, Michel Drucker, Meyer Habib, BHL, Bernard Kouchner,,... victimes depuis 50 ans du racisme qui augmente chaque année.

      Quelle vie de souffrance et de privations.


  • Pour répondre à la question, je dirais en coupant les vannes qui alimentent les associations dont la raison d’être, et les prébendes sonnantes et trébuchantes qui vont donc avec (on y revient toujours), est précisément de faire exister, et surtout mousser, l’objet de leur lutte. Quel cynisme, et quelle sinistre hypocrisie !
    Deuxième réponse possible, plus brutale : En commençant par envisager de fermer vos gueules ! L’immense majorité des gens s’en branlent de vos pleurniches nombriliste d’éternels pleurnichards et ont des problèmes plus concrets que les vôtres. La prochaine étape c’est quoi ? Venir sur les plateaux télé en pyjamas rayés ?


  • Si ça tombe, vu comment ils grugent les chiffres, la hausse des actes antisémites (HAA) est en baisse...


  • Ayayaille !!! L’antisémitisme !!!
    Ça c’est du mot bien choisi ! lol
    C’est vrai qu’on voit que ça en France,
    Tous les jours, le français de souche on s’en fout, mais quand c’est un compatriote comme ci, ou comme ça :Racisme / Antisémitisme, sale vilain peuple français de souche ! C’est insupportable !
    Agaçant, triste, déprimant :-/


  • Halioua... qui signifie petit gâteau...


  • "comment lutter contre la hausse des actes antisémites ?"

    Un vrai juif, tel que le sera Jésus/Yeshoua descendant de la tribu de Juda (donc Juif par définition) soit Juif circoncis de cœur, a à donner l’EXEMPLE et non de "LUTTER CONTRE"..car "Lutter" c’est rester dans le "Rapport de force" et rien ne change quand on "LUTTE CONTRE" , puisque même Jacob "Luttera AVEC" et non contre ! c’est pourquoi il sera appelé ISRAËL.

    Bref, très difficile à comprendre quand on ne saisi pas les véritables écritures saintes ! avis aux juifs et aux chrétiens

     

  • J’ai tenue 3 minutes....


Commentaires suivants