Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rappel : la différence entre pédophilie et pédocriminalité sataniste de réseau

Et comment la médiatisation de la première sert souvent à masquer la réalité de la seconde

Alain Soral nous rappelle la différence entre pédophilie et pédocriminalité sataniste de réseau dans cet extrait du dernier épisode de l’émission culte Soral répond ! (disponible en accès libre) datant de 2017.

 

 

Soutenez le combat pour la vérité
avec le financement participatif !

 

À ne surtout pas manquer sur E&R !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quant au satanisme des élites, bizarre la robe rouge à col blanc de Rosemary (Polanski) également portée par Kate Middleton et, de façon moins évidente, lady Diana, lors de la présentation de leurs nouveaux-nés respectifs. Celui de Middleton s’appelle Louis.
    L’autre, Harry.
    http://www.renegadetribune.com/prin...
    https://www.hollywoodreporter.com/n...
    On dit de Harry que son propre fils avec Meghan Markle, n’existe pas ; et en effet il ressemble bien peu sur les rares photos officielles, à sa mère typée. Ce serait la raison du départ vers l’Amérique de ce couple improbable.
    Cette famille royale d’Angleterre et tout le pays semblent être menés par le bout du nez par de petits satans très imbus d’eux-mêmes, bien pervers et très cabotins.

     

    • @commère de Windsor : vous ne deviendrez jamais riche en découvrant des tableaux perdus, d’auteurs connus, parmi les milliers de croutes exposées chez les brocanteurs. "Œil" c’’est un métier, comme "nez" chez les parfumeurs de Grasse. Archie EST le fils de Meghan Markle de façon EVIDENTE. Que sa mère soit une fauteuse de trouble ou pas, est un tout autre sujet.


    • Bonjour, je suis originaire de Martinique et quand vous êtes métis/chabin/mulâtre… Si vous avez des enfants avec un Européen, soit les enfants peuvent avoir toutes les caractéristiques Européennes à plus de 80%, soit 50/50 et plus rarement typé Afro… Mes petits neveux métis ,ressemblaient complètement à leur père Blanc quand ils sont nés ;), L’enfant de Meghan et Harry est encore petit donc tous les gènes ne sont pas encore exprimés ;).


    • @Melissa
      Bien obligé de vous dire que je m’en tape des de la couleur de peau qui sera ou ne sera pas de ce descendant princier.
      Rien à voir avec vos neveux certainement bien innocents.
      Cette famille est une racaille en puissance, sa reine la première. Il est impossible à une reine, surtout d’Angleterre de ne pas être compromise avec des maçons mafieux, et demeurer reine. Le pouvoir ne se brûle jamais les ailes au soleil...
      Alors vous pensez bien que la couleur de ce bébé n’aura rien à avoir avec le rang qu’il devra occuper, d’ailleurs déjà dans l’organigramme mafieux de cette famille.


  • comment la médiatisation de la première sert souvent à masquer la réalité de la seconde , pareil pour antisionisme et antisémitisme

     

  • Je ne me souvenais pas de cette vidéo, merci pour le rappel !
    De quel mort parle Hillary Clinton ?

     

  • L’ouvrage Le Faux Messie, je me rends compte que je connais l’auteur. Que penser de ce livre ? Révèle-t-il des réalités que l’on ne peut dire que lorsqu’on est "du club" ? Je le lirai peut-être...

     

    • Ce n’est pas le nom de l’auteur suivi du titre, c’est le titre et le sous-titre : "Jacob Frank, le faux messie". L’auteur s’appelle Charles Novak (un juif qui a présenté son livre à l’ambassade française de Tel Aviv...).

      Youssef Hindi cite quelques passages de Novak dans son premier livre "Occident & Islam tome 1". Il me semble que Novak ne va pas trop loin et conclut que le frankisme a disparu assez rapidement, alors qu’on peut aujourd’hui évidemment penser le contraire.

      Il y a aussi les livres de Pierre Hillard (Atlas du mondialisme ; Archives du mondialisme).


  • C’est dommage que Soral ne fait plus ce genre de video, c’était tellement bien.

     

  • Ne pas oublier que l’ultime étage de cette pyramide des valeurs inversées est le cannibalisme. Le sang des enfants serait réservé au top du top.
    Ce cannibalisme provoquerait des maladies. Comme la tremblote, un peu comme les épisodes de Valls, Merkel et hillary.

     

  • Cette définition de Soral a au moins le mérite d’être claire.
    Il s’agit de montrer qu’on cache la pédocriminalité de réseau en mettant systématiquement au pilori la pédophilie de beau papa...


  • Parfaitement résumé en deux minutes.

    Le satanisme/luciférisme, en gros c’est le contraire de l’élévation spirituelle, c’est-à-dire qu’au lieu de mettre le cerveau réptilien au service du cortex frontal, on met le cortex frontal au service du cerveau reptilien : l’intelligence et la conscience au service des bas instincts, au lieu de l’instinct au service de l’intelligence et de la conscience.

    En résumé c’est devenir psychopathe ou encore perfectionner sa psychopathie, pour ceux qui le sont déjà.


  • Il y a la pédophilie du prolo, c’est à dire le tonton ou pépé dégénéré qui va attoucher occasionnellement les enfants de sa famille...puis la pédocriminalité d’élite...mais attention ! Les deux sont souvent connectés ! Ce sont les pédophiles endurcis issus du prolétariat qui servent de rabatteurs de gibiers aux réseaux organisés pédocriminels. Les Dutroux, Emile Louis, Lelandais...sont/étaient tous liés aux loges maçonniques et réseaux pédocriminels. C’est ce qui explique pourquoi ces gens parfois simples d’esprit (Louis), issus de la France d’en bas ont d’étranges accointances avec des notables et bénéficient d’évidentes protections ; fermeture subite d’une instruction judiciaire alors que les preuves sont accablantes, dossiers classés sans suite, pertes de scellés, non-lieux incompréhensibles...avocats prestigieux qui offrent leurs services gratos à des crevards, gendarmes zélés retrouvés suicidés de 2 balles dans la tête...peines extraordinairement légères au regard des actes commis...
    Bonus : renseignez-vous sur les époux Dunand. Des fournisseurs de viande fraîche qui alimentaient les notables...or comme par hasard pas de fiche wikipédia sur ces deux sinistres individus...peu d’infos sur le net...et l’épouse Dunand est (comme par hasard) mort en tombant de son escalier "trop bien ciré"...
    A propos des Dunand : https://comitecedif.wordpress.com/2...

     

  • Sacha Guitry en parle dans

    "Si Versailles m’était conté ! 1 ère époque."
    à la 42ème minute.

    Il parle de messe noire aves des

    personnes du plus Haut rang.

    Louis XIV demande de faire cesser par

    tous les moyens ce genre de pratiques.

    S’ensuit des peines de mort.


  • Il est bien de préciser l’organisation des uns ou des autres, cependant, la pédophilie n’est en soi pas un crime, mais une paraphilie au même titre que les 550 autres de la liste : franchir le pas - de certaines paraphilies - ou les exposer au public, est en revanche illégal, ce qui rend - ici - criminelles toutes les formes de pédocriminalités puisque la pédophilie - plus que l’hébéphilie qui tend du délit au crime, selon la circonstance - entrent dans ce cadre législatif : soit-elle « maison », « artisanale » ou « industrielle », avec ou sans trafic, avec ou sans réseau.
    L’éphébophilie tout autant que l’hébéphilie, si tant est que le majeur ait une ascendance (lien de subordination) sur le mineur de 15 ans révolus ou que les parents de ce dernier ne soient pas d’accords (détournement et/ou incitation).
    D’autres paraphilies tombent aussi sous le coup de la loi : du simple délit jusqu’au crime, selon le choix du cap et des contextes franchis. (Par ex. mater sous les jupes des femmes sans leur consentement est devenu un délit puni de 15 000 balles d’amende et d’un an de banania, tandis que les dessins de "pin-up" des années 50 en ont fait fantasmer plus d’un, pour pas un rond)


Commentaires suivants