Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Robert De Niro promet 100 000 dollars à qui prouvera que les vaccins sont sans danger

La star hollywoodienne, convaincue que l’autisme de son fils est imputable à un vaccin, est sous le feu des critiques depuis qu’elle s’est personnellement impliquée dans une campagne anti-vaccination.

 

Mercredi, Robert De Niro a tenu une conférence de presse aux côtés de l’avocat et militant anti-vaccination Robert F. Kennedy Jr. sur la sécurité des vaccins, rapportent plusieurs médias anglo-saxons. Les deux hommes ont annoncé qu’ils avaient décidé d’offrir la somme de 100 000 dollars (95 000 euros) à qui pourrait prouver que le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons était totalement sans danger pour la santé.

La star hollywoodienne est convaincue que son fils, autiste, a « changé du jour au lendemain » après l’administration du thimérosal, un composé chimique contenant du mercure qui entre dans la composition des vaccins pour éviter toute prolifération bactérienne et fongique. Robert De Niro a appelé les journalistes à « commencer à parler honnêtement de cette question » et a invité le nouveau président Donald Trump, contre lequel il s’est publiquement engagé, à s’emparer de ce sujet, rapporte Sky News. 

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

S’informer sur la santé avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça ne va pas plaire à sa copine clinton et ses inféodés.

    Il pourrait demander aux journalistes de dire la vérité sur le reste aussi, tant qu’à faire, y’a du boulot !

    Comme les autres, il a craché sur Trump qui tentait de montrer un peu la voie.


  • Désolé pour son fils (et il a sans doute raison de se poser des questions) mais j’en ai plus rien à faire de ce que pense De Niro.


  • Le saviez vous : Outre les composés d’Aluminium ou de Formol présent dans les vaccins et indiqués sur la notice, vous pouvez aussi y retrouver du Thungstène qui est un métal lourd, et qui provient de l’aiguille et de son affutage.
    Il va sans dire que les nanoparticules de thungstène sont extrèmement nocives pour l’humain.
    Les plus sceptiques vont nous dire "Ah mais donc ça concerne aussi les aiguilles des prises de sang etc". Oui mais non, on ne vous injecte rien quand on fait une prise de sang...

    J’ai assisté à la table ronde organisée à bruxelles par madame Rivasi. J’ai pris pas mal de notes très intéressantes.


  • Il ne manque pas d’air celui la !

    il reste que sur ce point,il a raison : les vaccins sont une arnaque politico-médicale,aucun doute la dessus


  • Les métaux lourds n’ont absolument rien à faire dans le corps humain, pour lequel il ne peuvent qu’avoir des effets délétères, et chez certaines personnes plus que chez d’autres.

    L’ajout de ses adjuvants nocifs, notamment mercure et aluminium, mais pas seulement, est uniquement destiné à assurer la fortune des Laboratoires fabricants, en permettant la multiplication, et la conservation de la quantité de produit initial.

    Pour les laboratoires, seul le profit est pris en considération, mais sûrement pas la santé, et la sécurité des personnes.


  • Faut choisir son camp Bobby, tu peux pas dénigrer Don Trump et regretter la non élection de la harpie et en appeler au mème Don pour protèger tes enfants des vaccins de la bande à Billy (Gates) , sachant que ceux qui empoisonnent tes gosses sont les pires ennemis du Don, ceux que tu aimes tant.
    Un p’tit gars de chez nous a écrit il y a déjà bien longtemps maintenant :
    "Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes"
    Allez Bobby, reconnais ta propre connerie, prète allégeance et tu verras, tu te sentiras mieux.


  • C’est curieux que ce comédien, anti-Trump, ne parle pas clairement, lui-même, quand il fonce tête baissée pour propager les mensonges de la propagande. Est-il devenu sénile ?

     

    • Non, De Niro tente de se rapprocher d’un sujet que Trump a dans le collimateur, soit pour se faire pardonner de l’avoir mal mené pendant la campagne, soit dans le but de s’emparer du sujet pour le compte de ses maîtres et faire barrage à Trump.
      Cette sortie a tout d’un hameçon, la question c’est : Trump va-t-il mordre ?
      Trump est en effet sensible à cette question "vaccin > autisme" puisque Baron (son fils) a tout de l’autiste. (ce n’est pas officiel mais je pense qu’il l’est, mon frère est autiste léger et ils ont les mêmes comportements)
      Voir les interventions passées de Trump sur le sujet. (taper "trump about autism" sur YT)
      https://www.youtube.com/watch?v=hVH...

      Personnellement je pense que De Niro est envoyé par ses maîtres pour créer un contre feu à Trump sur le sujet. Big pharma sait sûrement déjà qu’elle est dans le collimateur de la nouvelle administration, elle déploie ses contre mesures.


    • Vous avez lu l’article ou pas ? De Niro défend un moratoire sur les vaccins depuis que son fils a été diagnostiqué autiste et qu’il a imputé le déclenchement de la maladie, à tort ou à raison, à une vaccination qu’on lui avait faite faire. Une vaccination dont on nous indique même le type : rubéole, oreillon, rougeole.
      Ça fait des années que le mec prend position sur le sujet, il ne s’agit donc pas d’une mission commandée ou d’une foucade de riche.
      D’autre part il n’a jamais dit que la vaccination était une arnaque, un complot, ou inutile, son fils n’ayant à ma connaissance jamais attrapé une des maladies contre lesquelles il a été vacciné, il demande juste à ce que des test approfondis soient menés pour confirmer ou infirmer la nocivité de certains adjuvants pour le corps humain, et en premier lieu le mercure et l’aluminium qui sont suspectés de rendre autiste et aveugle ou Alzheimer.


  • l’acteur aux dizaines de chef-d’œuvres et\ou films cultes(il était une fois en Amérique,voyage au bout de l’enfer, taxi driver, les affranchis, raging bull, 1900, le parrain 2, mean streets, casino, brazil, heat, wag the dog,mission, les incorruptibles, ...aah n’en jetez plus)ne serait donc pas qu’une merde anti-trump finalement :)


  • C’était comfortable de critiquer Trump, mais maintenant qu’il est passé les souris commencent à danser, ce qui est ma foi plutôt bien, le culte de la science du capital touche à sa fin, c’est le retour de la science, la vraie.


  • En France 1500 enfants peuvent avoir un système immunitaire trop faible incompatible avec les vaccins aux virus atténués.

    En cas de rougeole, ne pas donner de médicament anti-fièvre, car le risque est d’avoir 4 fois plus de chances de mourir. A 39+°C on éliminerait 200 fois plus de virus qu’à 37°C (source : François Berthoud et 2 autres médecins, "la (bonne) santé des enfants non vaccinés").

    Bonne nouvelle : le conseil d’Etat vient de souffler dans les bronches de la ministre de la santé à propos des vaccins, grâce à Joyeux et à plusieurs familles.

    Morin l’avait soutenu en ces termes : le professeur Joyeux « notre lanceur d’alerte-santé dont le rôle est unique, précieux, indispensable va être radié de l’Ordre des Medecins. »
    (et Prochoix avait bavé sur Morin à cause de ça ... tss tss :
    "Edgar Morin et les lanceurs d’alertes réactionnaires")

    Quand je pense que même pendant la grippe H1N1 la moitié des médecins libéraux refusaient de se faire vacciner selon le Quotidien du médecin... Ce n’est pas peu ...

    Quant au tétanos (contre lequel Joyeux pense utile de se vacciner, afin selon lui c’est à chaque médecin de voir...), il est non contagieux, et toucherait en moyenne des gens de 78 ans , à lire Françoise Berthoud ... La diphtérie et la polyomélite auraient, elles, disparu de notre pays ...

     

    • Quant au Tétanos : le bacille du tétanos est une bactérie qui se développe à l’abri de l’air (milieu anaérobie... pour faire celui qui s’y connaît). Dans le cas où une plaie sale offre la possibilité au bacille de produire sa toxine, alors là cela devient très grave et l’on meurt dans d’atroces souffrances.
      Les vaccins sont sensés lutter contre des virus, pas des bactéries ni des toxines.

      Donc, le meilleur remède vis-à-vis du tétanos, c’est la propreté en cas de blessure.

      Dites donc ! me suis-je trompé ? où on se fout de vous !


    • Le tétanos s’attrape en se blessant avec des objets rouillés. Une fois installé dans l’organisme, c’est incurable : vous êtes foutu. Libre à vous de prendre le risque.
      Les deux autres maladies ont disparu de France mais pas de la terre. Elle sont ultra-contagieuses, mortelle pour l’une, handicapante à vie pour l’autre.

      Parti comme c’est, on va plutôt sans doute finir par se faire réimposer la vaccination obligatoire pour le bcg (même si il n’est plus efficace à 100%, vu que la tuberculose est en train de réapparaitre en France et que c’est mortel et ultra-contagieux) et pour certaines maladies tropicales transmises par les moustiques (vive la mondialisation et le réchauffement climatique pas vrai).


    • Tétanos : il se contracte très rarement avant 45 ans (moment où a lieu le rappel du vaccin je crois). Et ça se soignerait par injection de chlorure de magnésium (20 ml à 25% par jour). Pareil, par voie buccale, contre la polyomélite (Dr. Neveu en 1944).

      Le vaccin contre le tétanos empêcherait l’action de la toxine contenue dans les spores d’une bactérie issue de la terre ou des excréments d’animaux. On attrape cette toxine si on se blesse. Et si on se fait griffer par un chat qui vient d’enterrer ses crottes ?? Les personnes âgées étant moins irrigués par la circulation sanguine, le microbe est moins détruit par l’oxygène.


  • La clef du problème, c est le déséquilibre de la flore intestinale, dont on reconnaît de plus en plus le rôle dans le déclenchement de nombreuses pathologies. En l’espèce, il semble que les adjuvants qui s attaquent à cette flore ont pu être en cause, ici le mercure. On peut en dire tout autant des antibiotherapies. Contrairement à ce que la théorie pasteurienne a dit, les microbes sont bien souvent nos amis et nos protecteurs...

     

    • Tu as, je pense, absolument raison. La course à l’aseptisation de tout est dangereuse. On entraîne là-dedans les bons micro-organismes et on créé un déséquilibre. On nous bassine à longueur de temps avec la protection de la faune. Les bactéries en font partie. La preuve ? Un bon 90% des gens que je connais et qui ont attrapé un staphylocoque ou streptocoque l’ont attrapé en hôpital et pas en extérieur. Que doit-on en conclure ? Et si les microbes font partie de la création...


    • A propos des adjuvants : de plus, les antigènes étrangers à notre corps contenus dans les vaccins ressemblent à des cellules de notre organisme. D’où le déclenchement de réactions auto-immunes, car les globules blancs s’attaquent aux antigènes puis à nos cellules : d’où, en particulier, la sclerose en plaques après le vaccin anti hépatite B (source : Berthoud, et Michel Georget, dont l’ouvrage technique serait du niveau de la thèse)


  • il va rejoindre jimm carrey dans les abysses d hollywood, plus de film pour lui

     

  • Rabiquement anti-Trump, comme toute la gaucherie il crache sur la souffrance de ses voisins mais quand ça le concerne personnellement alors il prend des petits accents de révolte ?

    En plus, sa prime est dérisoire. Qu’est-ce qu’il imagine ? Qu’on peut s’amuser à faire ses petites expériences d’immunologie, comme ça, dans un labo public ou privé ? Pour ça il faut être chef de labo, et la plupart sont aux ordres. Il n’a qu’à se financer un labo pour faire lui-même ses expériences, il a largement les moyens ce petit showman.

    Il n’était pas avec nous, nous ne serons pas avec lui.

    Qu’il chiale, c’est tout.

     

    • Nous ?

      D’une, ça se passe aux USA, donc déjà je vois pas ce en quoi on a la moindre chance de participer à aider ou non De Niro...
      D’autre part, ici nous sommes pas des crevards, donc si on avait de quoi éradiquer cette saloperie qu’est l’autisme et atomiser les labos pharmaceutiques, ca serait humain et dans notre intérêt à tous de le faire...

      Cette histoire arrive pile poil au moment ou le film VAXXED (recherchez le sur internet) a été censuré à TRIBECA. Ce film révèle l’énorme problème de la vaccination.
      Je suis personellement convaincu que les métaux lourds nous affaiblissent tous, qu’on déclenche ou non des maladies auto-immunes. Ca n’a rien à faire dans notre corps et encore moins dans notre cerveau.


    • Relie l’article. Il offre 100 000 dollars à celui qui prouve que les vaccins sont SANS DANGER. Grosso modo, il présume que les vaccins sont dangereux.

      Ceux qui ont intérêt à prouver cela sont les labos. Inutile de dire qu’ils se foutent bien de la somme, ridicule par rapport aux profits. Ils ont les moyens de faire les recherches et de les truquer si elles ne vont pas dans le sens de l’innocuité. Problème majeur pour eux : personne n a confiance en eux.


    • Faut réfléchir un peu des fois...

      Y propose 100k $ à celui qui prouve que les vaccins sont sans danger.

      A mon avis il a réfléchis à la question et on est pas prêt de voir quelqu’un empocher le pognons ... ce qui prouvera que les vaccins sont dangereux. (car pour 100k $ jvous jure qu’il va en avoir beaucoup pour essayer.

      Et si y peuvent pas le prouver, ben c’est que y’a quand même un truc qui cloche)


  • La Cour Suprême des Etats-Unis a déclaré que les vaccins étaient inévitablement dangereux (« unavoidably unsafe »)
    Mars 2011


  • l’autisme est du à 100% aux vaccins contenant du mercure ,de l’Aluminium et en particulier au ROR

    1 cas sur 15 000 vers 1970 et 1 cas sur 45 en 2016 aux US
    1 enfant sur 38 en Corée du sud

    Aucun cas chez les Amish qui ne vaccinent pas
    Aucun cas chez les pediatres américains ne vaccinant pas
    La maladie a été décrite pa Leo Kanner en 1943, quelques années après la diffusion aux USA des nouveaux vaccins

    1921 : premier vaccin contre la tuberculose
    1923 : premier vaccin contre la diphtérie
    1926 : premier vaccin contre le tétanos
    1926 : premier vaccin contre la coqueluche
    1932 : premier vaccin contre la fièvre jaune
    1937 : premier vaccin contre le typhus

     

    • Oui, Andrew Wakefield, gastro-entérologue a détecté, après injection du vaccin ROR, des lésions de l’intestin grêle, qui laissent passer le gluten et la caséine dans le sang. D’où des diarrhées ...

      Les Amish : oui le Dr. Frank Nooan n’a pas observé d’autisme chez eux. Et pour ce qui est des 4 cas d’autisme recensés dans The Age of autism (à propos de l’autisme et du mercure) par Dan Olmsted chez les Amish de Pennsylvanie, 3 enfants avaient été vaccinés avant d’être adoptés dans la communauté, et le dernier avait grandi dans un environnement chargé de métaux lourds... (p.22 de La santé des enfants non vaccinés Sylvie Simon a aussi écrit Autisme et vaccination)


  • Toujours bon à prendre, même s’il ne soutient pas Trump. Il serait temps que Big Pharma se prenne quelques baffes. C’est le cas avec le cancer et les essais cliniques systématiques ; ça doit continuer les vaccins.


  • Je suis tout a fait d’accord avec Robert De Niro , la preuve mon fils est devenu autiste après la vaccination , Big pharma ! que Dieu vous maudisse à jamais !


  • Dommage !
    De Niro était pourtant bien parti puisqu’il a levé 38 millions de dollars pour les soldats israéliens (Avec Arnold Schwarzenegger ), il y a un peu plus de 3 mois.
    J’espère pour lui, qu’en face ils sont reconnaissants et qu’ils n’ont pas la mémoire courte, sinon ...


  • Il promet des dollars, évidemment... Ce con anti-Trump n’est pas cohérent. A se demander (hors de ça, son pauvre gamin, le malheureux, que Dieu l’aide) s’il n’y a pas un problème génétique. Parce qu’être décalé à ce point... Il n’est peut-être coupable, ou, pardon, juste responsable comme dirait la clique à fabius, mais il est con, c’est sûr.


  • Ce même de niro qui se pavane avec la reine du "spirit cooking" et autres ramassis de dégénérés que l’on a pu découvrir avec le pizzagate ?


  • Être une star de cinéma est loin d’être un gage d’intelligence, mais par la maladie de son gamin et la levée de boucliers de ses amis ayant des pions dans big pharma, il peut peut être s’ouvrir à autre chose que Hillary c’est le bien et Trump c’est le mal.

    Surtout que la lutte contre big pharma sur le net est corrélée avec la mal pensance.


Commentaires suivants