Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Salvini, la plage et le crucifix

L’Italie est de nouveau en crise politique. Le président du Conseil a remis sa démission et deux choix s’offrent au président de la République, un adversaire de Matteo Salvini : il peut décider d’organiser de nouvelles élections législatives qui pourraient être un succès pour La Ligue ou bien nommer un gouvernement de transition mariant la carpe et le lapin, en l’occurrence le mal nommé « Parti Démocrate » de Matteo Renzi et le Mouvement 5 étoiles. Afin d’appuyer cette « Alliance Ursula » – du nom de la présidente allemande de la Commission européenne qui tente d’influer en ce sens – le système fait donc feu de tout bois pour tenter de décrédibiliser sa bête noire. Pourtant, les attaques portées ces derniers jours contre Salvini ont une fâcheuse tendance à avoir un effet boomerang, c’est-à-dire à mettre en lumière les insuffisances de ses ennemis.

 

Ainsi Matteo Renzi, le candidat de l’Union européenne, des médias et des marchés financiers, tente-t-il de discréditer Matteo Salvini en martelant sur les ondes italiennes mais aussi dans une interview accordée à la télévision publique française (Télématin du 21 août) que Matteo Salvini « passe plus de temps à la plage que dans son bureau » et qu’il ferait mieux d’y rester pour laisser les gens sérieux gouverner. Cette référence à la tournée des plages réalisée au cours du mois d’août par Matteo Salvini est en réalité curieusement maladroite dans la mesure où cette tournée fut une éloquente démonstration de la popularité du ministre antimigration : à chacune de ses apparitions, des foules venaient à sa rencontre pour l’écouter, l’applaudir ou faire des selfies. En évoquant la plage, Matteo Renzi souligne donc surtout le fossé qui sépare les politiciens comme lui qui ne peuvent pas déambuler sans protection policière et ceux qui peuvent aller sereinement au contact de la population. Il suffit pour s’en convaincre d’imaginer l’accueil qui serait réservé à Emmanuel Macron ou Christophe Castaner s’ils tentaient une petite tournée des plages … ailleurs que dans un Biarritz verrouillé d’où le peuple a été chassé, bien sûr !

Mais il y a mieux : à l’occasion de ces bains de foule, Matteo Salvini s’est peu à peu mis à brandir son chapelet et à l’embrasser sous les applaudissements de ses admirateurs ; comble de la provocation, il a renouvelé ce geste de dévotion dans l’hémicycle du Sénat tout en invoquant « la protection du cœur immaculée de Marie » : ce fut une autre fausse aubaine pour ses adversaires et un nouvel effet boomerang. Ainsi, l’ex- président du Conseil, le catholique Giuseppe Conte, a cru bon de s’inquiéter de cet « obscurcissement du principe de laïcité » tandis que le porte-parole officieux du pape François, le père Antonio Spadaro a regretté dans La Stampa cette « instrumentalisation des crucifix » par « les forces souverainistes », forces souverainistes que le pape avait comparées dans le même journal à Hitler et Mussolini. Avec cela, les catholiques italiens qui étaient déjà convaincus qu’il valait mieux confier leur sécurité au ministre de l’Intérieur plutôt qu’au chef de l’Église, ne sont sans doute plus très loin de penser que Salvini ferait un meilleur pape que François !

 

Salvini, populaire parce que populiste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2263869
    le 23/08/2019 par kantor
    Salvini, la plage et le crucifix

    Eh ! François, ne faut il pas rendre à César ce qui est à César ?


  • #2263870
    le 23/08/2019 par LaSardine
    Salvini, la plage et le crucifix

    L’Italie va faire s’effondrer l’UE, le dernier pays burné de la vieille et belle Europe.


  • #2263871
    le 23/08/2019 par dixi
    Salvini, la plage et le crucifix

    Avec Salvinai, ses adversaires en prennent pleins la gueule, et c’est tant mieux car comment peut-il tricher lorsqu’il déambule parmi le peuple, et être adulé .Cela ne trompe guère sur la popularité de Salvini, et c’est bien ce qui les emmerde parce qu’ ils savent qu’ils ne peuvent en faire autant ,ou alors en filtrant la population avec un bracelet de couleur .C’est la différence entre un homme qui s’impose avec l’approbation du peuple et un homme que l’on impose au peuple, et c’est exactement ce qu’on espèrerait voir en France, et dans pas mal de pays d’ Europe .

     

    • #2263976
      le 23/08/2019 par Peter
      Salvini, la plage et le crucifix

      On a eu Sarkozy qui suscitait, au début en tout cas, une célébration des foules...


    • #2264538
      le 24/08/2019 par Lee Harvey Trou-d’Ball
      Salvini, la plage et le crucifix

      @dixi
      En Allemagne il y a eu un homme adulé en Italie aussi avec un Pacte d’acier et en 1922, un secrétaire général du Comité central du Parti communiste en Russie
      Ça sent pas bon pour nos amis de l’UE (la triplette des foufoune&couilles moles Macron /Merkel /Junker)


  • #2263876
    le 23/08/2019 par nonyme
    Salvini, la plage et le crucifix

    Ah le crucifix ! Là on est sur un bonhomme type Chavez, Poutine.. !

    Dommage (ou pas) pour Lapierre car il y avait pour lui matière à travailler, dans la suite de son boulot, au rapprochement Italie-France... Mais n’en parlons plus.


  • #2263883
    le 23/08/2019 par VIVACHAVEZ
    Salvini, la plage et le crucifix

    C’est sûr qu’entre Salvini et le vendu du Vatican, le choix est vite fait.


  • #2263888
    le 23/08/2019 par yul
    Salvini, la plage et le crucifix

    Finalement, Salvini est le plus grand "dissident" de l’Europe occidentale...
    Allez, va jusqu’au bout Matéo !

     

  • #2263918
    le 23/08/2019 par Le Malicieux
    Salvini, la plage et le crucifix

    Ce pape est quelque peu décevant...

     

  • #2263921
    le 23/08/2019 par Montepllierein Maurassien
    Salvini, la plage et le crucifix

    J’ai des amis italiens formellement pro-palestinien qui le soutiennent totalement dans sa politique intérieur mais ses liens exterieur plus que fraternelle avec un petit pays du moyen d’orient ;-) dérange beaucoup d’authentique patriote & nationaliste
    comme quoi,on ne peut pas tout avoir en EU pour le moment

     

    • #2263930
      le 23/08/2019 par yul
      Salvini, la plage et le crucifix

      Pour l’instant, il est obligé de donner certains gages pour éviter de se prendre la maison sur la gueule... mais après, qui sait !
      Et puis, n’est-il pas là pour les italiens avant tout... le manichéisme absolu ne mène nulle part on peut le regretter mais c’est un fait) !!


    • #2263953
      le 23/08/2019 par The MZW
      Salvini, la plage et le crucifix

      Ceux qui ont des leçons à donner à Salvini, adressez-vous directement à lui, ça nous fera des vacances.


  • #2263944
    le 23/08/2019 par alderic-dit-le-microbe
    Salvini, la plage et le crucifix

    Le cheval de Troie est en peine sur sol boueux.

    Quelle idée saugrenue aussi de prendre un bourrin avec des gros sabots ?! C’est logique que ça colle au sol. . .

     

    • #2264117
      le 23/08/2019 par anonyme
      Salvini, la plage et le crucifix

      Avec de gros sabots, oui, et des couilles aussi !


    • #2264894
      le 25/08/2019 par Eric
      Salvini, la plage et le crucifix

      Mais heureusement, nous vous avons vous, et votre finesse nous aura permis de savoir ce que sans vous nous aurions continué d’ignorer. À savoir que, bien qu’arrivé à cette position, et contrairement à vous, ce Salvini est un gros lourdaud.


  • #2263959
    le 23/08/2019 par Montpellierein Maurassien
    Salvini, la plage et le crucifix

    à Yul

    Totalement d’accord,ça reste quand même mieux que Marine,Zemmour ou Wilders

    BHL s’en prend de nouveau à Salvini : « Il représente le visage du pire en Europe » ’Sputnik 01/03/19


  • #2263994
    le 23/08/2019 par Paul82
    Salvini, la plage et le crucifix

    comble de la provocation, il a renouvelé ce geste de dévotion dans l’hémicycle du Sénat tout en invoquant « la protection du cœur immaculée de Marie »




    Ca confirme ce que j’ai lu ailleurs. Ce ne sont pas des phrases anodines, enfin pour les érudits en tout cas.
    Décidément Salvini devient une des figures politiques intéressantes de ces 10 dernières années.


  • #2263998
    le 23/08/2019 par Locksman
    Salvini, la plage et le crucifix

    Salvini à attraper la grosse tète, il veut gouverné tout seul.
    C’est dommage cette alliance anti UE avec le M5S était un des rares espoir des souverainistes pour sortir de la prison euro-atlantiste.

    Le problème de l’immigration ne va pas se régler en répartissant mieux les migrants en Europe, il faudrait prendre un peu de hauteur de vue et s’attaquer aux réelles causes de ces vagues sans fin.
    La Lybie, la Syrie, la bande sahélo sahélienne déstabilisé par on ne sait trop qui... et plus les ricains s’installent en Afrique, moins il y a de stabilité. Même au Bénin jusque la épargné.
    Le moyen-orient pressurisé, toujours par les mêmes, c’est ca qu’il faut dénoncer.

    Et puis Soros et tous ses sbires, qu’attend Salvini pour l’interdire de territoire, ca serait plus utile qu’un concours de popularité contre Matteo Renzi.

     

    • #2264097
      le 23/08/2019 par ducegabbana
      Salvini, la plage et le crucifix

      les cinque stelle c’est des rigolos, des napolitains sauce calabraise avec une pointe de sicilien...Des traine-patins quoi prêts à s’allier avec Renzi pour conserver leurs prébendes... ;Que Salvini s’en débarrasse... Et de la poubelle sudiste mafieuse par la même occasion.


    • #2264339
      le 24/08/2019 par Locksman
      Salvini, la plage et le crucifix

      @ducegabbana
      Je ne vis pas en Italie mais il me semble que ce pays est divisé entre le nord et le sud. L’alliance improbable entre La ligue de Salvini et le M5S de Di Maio avait contraint les deux formations à s’entendre sur une ligne commune pour le pays.
      Mais si Salvini veut gouverné seul c’est pour imposé sa vision sans tenir compte de tous les italiens représenter par le M5S.
      Je trouve Salvini bien arrogant, si son plan foire l’Italie sera encore plus diviser.
      Et si il obtient le pouvoir, on verra mais je pense pas qu’il soit un bon leader pour la nation italienne.


    • #2264371
      le 24/08/2019 par l’addition
      Salvini, la plage et le crucifix

      vous avez raison, les peuples européens sont tenus de régler les problèmes de la terre entière et de tous les peuples pour obtenir le droit de vivre en paix chez eux
      européen = nounou
      ou tiroir caisse
      c’est selon


    • #2264409
      le 24/08/2019 par LADRI CULTURE
      Salvini, la plage et le crucifix

      @ Ducegabbana, savez vous que les gens dans le sud de l’Italie sont issues de la mixité africaine, qu’ils sont depuis toujours des ennemis à l’Italie et aux autochtones Italiens travailleurs. En fait la MAFIA d’en bas et les MAFIEUX d’en haut (comme en France) s’accordent à voler, violer, piller les pays créateurs de richesses. Voilà tout le problème des ITALIENS comme celui des FRANÇAIS, l’immigration !


  • #2264032
    le 23/08/2019 par spirit
    Salvini, la plage et le crucifix

    Star médiatique contre star populaire....virtuel contre réel...Macron contre Salvini... !!!
    Les zélites face au peuple ou l’élite pour le peuple..

    vox populi,vox dei...il en oublie son latin le père François.. !!

     

    • #2264068
      le 23/08/2019 par San
      Salvini, la plage et le crucifix

      Il y a longtemps que François a non seulement abandonné le catholicisme mais créé une nouvelle religion, judéo protestante. C’est un hérétique, à l’avant-garde des instances mondialistes, il n’a de pape que le nom, avec hélas l’approbation ou au moins le silence des catholiques endormis par plusieurs siecles de propagande concilaire (déjà bien avant les années 60)...


Commentaires suivants