Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Scènes et doctrines du nationalisme de Maurice Barrès

Maurice Barrès (1862-1923) est une figure de référence du nationalisme français. Romancier, il fait un premier passage à l’Assemblée nationale en tant que député boulangiste.

Ecrivain engagé, il dirige la revue nationaliste La Cocarde, rejoint la Ligue des Patriotes de Paul Déroulède, et milite dans le camp antidreyfusard. Il publie de nombreux livres marqués par le souci de l’enracinement, l’attachement à la famille, à l’armée, à la terre et aux églises de France.

Membre de l’Académie française, il est réélu député en 1906 et siège à la Chambre jusqu’à la fin de sa vie. C’est à lui que l’on doit la proposition de loi votée le 24 juin 1920 instituant une fête nationale, le deuxième dimanche de mai, rendant hommage à Jeanne d’Arc.

Ce livre, paru pour la première fois en 1902, est un recueil d’articles sélectionnés par l’auteur parmi des centaines consacrés à ce que Maurice Barrès considérait être son champ d’étude, sa définition de l’idée de patrie, à savoir la Terre et les Morts. On y trouve également des méditations sur les provinces d’Alsace et de Lorraine, ainsi que des témoignages de sa campagne antidreyfusarde.

En appendice, Maurice Barrès y joint son programme électoral de 1898 qui contient ses idées sur le régionalisme et la nationalisme. Barrès y rappelle qu’un nationaliste doit vouloir des protections contre l’insécurité économique et être soucieux de justice sociale. Déjà en 1898, Maurice Barrès souligne que les salaires sont avilis par la concurrence de l’étranger et pointe du doigt la finance internationale.

Scènes et doctrines du nationalisme, Maurice Barrès, éditions Kontre Kulture, 508 pages, 19 euros

Se procurer ce classique de Maurice Barrès chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1616946
    le 06/12/2016 par Francois Desvignes
    Scènes et doctrines du nationalisme de Maurice Barrès

    Il faut préférer Barrès à Renan.

    Renan, (défiguré par les républicains talmudo-maçonnés) , plaide pour une conception contractuelle (demain consumériste) de la nation : est français tous ceux qui veulent l’être ENSEMBLE. Ce que la république mondialisé traduira pour les besoins de sa mondialisation attalienne (en le défigurant donc) par : est français tous ceux qui veulent l’être (et donc aucun français ne peut empêcher un étranger de devenir français).

    C’est une nationalité contractuelle à droits et géométrie variables qui tire sa faiblesse de sa variabilité et son mérite de sa locution "ensemble"

    Barres préfère une définition institutionnelle de la nation où le contrat et donc le consentement est absent : on reçoit la nationalité, on ne la négocie pas.Il démontre le caractère institutionnel de la nationalité par la géographie et l’Histoire, l’hérédité et l’héritage, la génétique et le patrimoine, qui priment et précèdent l’adhésion

    C’est une nationalité institutionnelle à obligations invariables et sans droits qui tire donc sa faiblesse de son exigence et son mérite de sa sainteté.

    laquelle est juste ?

    La bonne question serait : laquelle est mère de la suivante, la cause de l’autre et donc la vraie ?

    Barrès précède Renan : c’est après avoir reçu qu’on adhère et c’est parce qu’on a reçu que l’on peut adhérer.

    Ce pourquoi la république qui ne travaille qu’à notre dissolution, défigure Renan et censure Barrès


  • Alors qu’Obama fetera rituellement son dernier Hannukah a la Maison-Blanche, Trump a choisi, pour sa ceremonie juive, l’ambassade ... d’Azerbaidjan !
    http://www.jta.org/2016/12/03/news-...

    Geert Wilders etait bien "eternellement lie".
    https://francais.rt.com/internation...

    Ex-associé de Bernard Arnault dans Carrefour, le milliardaire israelien Nochi Dankner condamné à deux ans de prison.
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/20...
    http://www.globes.co.il/en/article-...

    Une famille juive tente de récupérer "Rue Saint-Honoré" de Pissaro, évalué plus de 30 millions.
    http://journalmetro.com/monde/10598...

    Le fils d’Elie Wiesel alerte : la communauté LGBT et Israël ont besoin de protections !
    http://fr.timesofisrael.com/le-fils...

    "Kurdes et juifs ont beaucoup de points communs" selon le directeur du centre communautaire de Cracovie, persuade qu’un Kurdistan independant verra bientot le jour.
    http://rudaw.net/english/kurdistan/...

    La Pologne "paradis des juifs" (en bande dessinée).
    http://www.ouest-france.fr/europe/p...

    La directrice de l’institut culturel polonais de Berlin remerciee en raison d’une programmation trop judeo-centree.
    https://news.artnet.com/art-world/d...


  • Pour l’amour de son riche bijoutier, l’ex-actrice porno a décidé de se convertir au judaïsme orthodoxe.
    https://www.thesun.co.uk/tvandshowb...

    "C’était un homme formidable" : un ancien SS fait don de 450.000 euros au village écossais où il était détenu.
    http://www.rtl.fr/actu/societe-fait...

    Dans Franceinfo Junior, l’emission de Julien Moch, le petit Ruben demande au juge Rosenczveig comment un milliardaire peut echapper a la justice.
    http://www.francetvinfo.fr/replay-r...

    Un colis contenant 1,45 kg de fentanyl en provenance de Chine a été saisi. La drogue aurait pu provoquer 725 000 surdoses estime la police.
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle...

    Il aura fallu plus de dix ans aux autorités ghanéennes pour découvrir, au coeur de la capitale, une fausse ambassade des Etats-Unis, ainsi qu’une fausse ambassade des Pays-Bas, qui délivraient d’authentiques visas.
    http://www.lexpress.fr/actualite/mo...