Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Charles Gave : "Les États-Unis et l’Europe sont gérés par une ploutocratie financière"

Pour l’économiste plutôt libéral Charles Gave, la solution aux problèmes de la France ne peut venir ni d’un homme providentiel (sauf quand il s’agit de la « rencontre entre un peuple et un homme ») ni d’hommes politiques classiques, mais d’un travail sur soi et les autres, un travail informationnel qui ne peut plus passer par les médias dominants, totalement sous contrôle oligarchique. Il analyse les événements actuels, dont l’élection de Donald Trump, qui sont en train de renverser la donne.

« Des taux d’intérêt bas ça favorise la hausse des actifs existants, ça favorise ceux qui ont des actifs, c’est-à-dire les riches, et ça pénalise les pauvres, puisqu’il n’y a pas d’investissement, et que la productivité ne monte plus. Donc des taux d’intérêts bas c’est un transfert de richesses des pauvres aux riches. Et c’est pour ça qu’on a ce mécontentement partout, ça fait 15 ans que les États-Unis, l’Europe, partout, sont gérés par une ploutocratie financière qui cherche à gagner de l’argent pour elle mais certainement pas à ce que le clapin de base ait un niveau de vie qui monte. Si ça continue ça peut en effet nous amener dans une stituation de révolution violente. Ce n’est pas souhaitable. Mais si ça continue, c’est pas impossible. »

Pour une vision politico-économique plus claire, lire sur Kontre Kulture

 

Les analyses politico-économiques de Charles Gave, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Monsieur Figaro-Madame a parlé... Ca nous change d’E&R; je suppose que c’était la pose-humour (?)

     

    • Pas du tout d’accord, Charles Gaves est un vrai economiste qui sait de quoi il parle, un type d’un grand niveau d erudition qui ne mâche pas ses mots. Un niveau (très) au dessus de Delamarche...
      Qu il dise des choses qui vous derange ne signifie pas que vs deviez faire cette remarque ironique.
      C’est là tout l’intérêt d’un site comme ER, de presenter des personnes qui sortent de l’ordinaire, disent ce qu’elles pensent et nous donne une vision differente, mais tres interessante.
      En ce qui me concerne, je suis en osmose avec 90% de ce que dit Charles Gaves ...


    • Pourquoi vous voulez être d’accord ou pas d’accord ?
      C’est juste une analyse, une anticipation, un des scénarios possibles.

      Il y a du vrai, il y’ a des choses qu’on peut analyser différemment, ou contredire, et puis voilà


    • "En ce qui me concerne, je suis en osmose avec 90% de ce que dit Charles Gaves ..." : vous n’avez donc rien à faire ici mais tout dans une salle de marchés alors...
      J’espère en outre que vous ne vous réclamez en aucune façon que ce soit du Christ.


    • Il y a du protestantisme, du luthérien quasi pur dans sa manière de voir l’économie et la liberté : « pas d’Etat, pas de Rome,... car le bourgeois s’occupe de tout ! ». S’il critique les représentants de toute cette paysannerie judéo-protestante, à laquelle il appartient, c’est parce que ceux-ci sont en train de tout saccager ! De la cupidité, oui, mais quand elle atteint un degré tel que l’on en arrive à confisquer même les cacahuètes que l’on réservait aux ploucs, ces dangereux ploucs, pour qu’ils ne viennent pas mettre le feu à la Bourse ou au Temple..., alors là, il dit non !

      Nietzsche avait comparé le banquier allemand, sans doute luthérien, et le banquier allemand juif : le deuxième, pourtant prospère, s’acharne aussi sur les cacahuètes du pauvre... Le premier, tout autant prospère, ne pourrait pas le faire : cela le remplirait de honte.

      Il n’y a aucune bonté chez tous ces gens... On est dans le judéo-protestantisme avec ses querelles internes. - Monsieur David Rockefeller ! Vous et vos potes avez trop abusé avec les enfants de l’ex-fondation Clinton ! On voit trop qu’on vous a encore greffé un coeur de préadolescent !

      La France a besoin d’un Napoléon Bonaparte. L’idéal antique. Je n’ai jamais compris pourquoi les pays du sud, méditerranéens, se sont aussi retournés contre lui... Bon, quand on voit le Conversano, on a déjà un début d’explication.


    • Charles GAVE est un vrai catholique et un brillant homme d’affaires. Lui il sait faire cracher le capital sans avoir les mains dans le pot de confiture. Son CV est édifiant. Personne en France ne peut rivaliser.
      Il est comique de voir tous les ratés (dont beaucoup de fonctionnaires énarques) jalouser sa réussite, en invoquant des idées pseudo-vertueuses les mettant à l’abri du constat imparable : eux ils vivent mal, sont perpétuellement fauchés, ont systématiquement le mauvais diagnostic économique, et ne se rendent pas compte à quel point c’est bien fait pour eux...


    • @RD :

      Je ne vois pas trop ce que le Christ vient faire là dedans. Et encore moins en vertu quoi vous en auriez le monopole.

      Que je sache, le Christ a un message visant à changer le coeur des gens. Que chaque individu se préoccupe lui même de son voisin (ou dit autrement "occupe toi des pauvres qui te sont confiés").
      Ca ne veut absolument pas dire : "je vais filer tout mon pognon à d’autres gens ou à un homme providentiel pour qu’il s’occupe de tout ça à ma place", ce qu’en France vous appelez "solidarité", à tort. Votre "solidarité" est juste une façon de vous décharger de votre responsabilité de vous occuper des pauvres que vous côtoyez tous les jours. C’est d’ailleurs bien le contraire : le modèle social français a tué la solidarité/charité puisqu’il a déresponsabilisé tout le monde. On a jamais autant dépensé dans le social, et pourtant on ne s’est jamais autant désintéressé du pauvre qu’on côtoie tous les jours, ça interroge.

      Bref, pour le coup, sur ce sujet précis, je pense au contraire que Gave est bien plus proche du message du Christ que ce que vous pouvez sous entendre.


  • Mais non ! Bon, je vais jouer ma minute du con de service : " Les États-Unis et l’Europe sont gérés par des démocrates de culture gréco-romaine et de religion chrétienne ! "


  • Je me jette à l’eau, c est bien les marchés en 1929 et en d’autres dates qui se sont désintégrés avec comme conséquence une pauvreté généralisée, nous les avons bien renfloué en 2007 ou 2008 et on est encore parti pour le refaire... Ma question est simple, avons nous besoin des marchés ?


  • Bof. Comme dit un commentaire, un vrai économiste. Le problème c’est que ca sert à quoi un économiste ? "L’imposture économique " de Steeve Keen dit bien que toute leur formation est idéologique, une vraie religion basée sur des commandements entièrement faux.

    Donc voilà, Charles se Gave avec l’argent dette et il ne voit pas le problème. L’usure, il adore ! Et c’est normal, car un économiste ne crée rien, c’est un parasite, comme les banquiers.

    Il ne voit pas le problème avec les émeutes anti-Trump alors qu’elles sont financées par George Soros.

    Il ne voit pas pourquoi on s’allie au Moyen-Orient avec les sunnites. Alors là désolé mais il est stupide, soit menteur. Il suffit de voir quels ont été nos ministres des affaires étrangères, et quels sont leurs accointances.


  • Il faudrait déjà que les gens comprennent quelque chose à l’économie ! Je m’inclus dans cette phrase, n’est-ce pas.


  • A force de désinformation et d’intoxication, nous sommes apparemment devenus allergiques aux faits et au parler vrai.

    Au lieu de foncer droit sur la profession et la personne de M. Gave, savourons au moins son immense culture générale et sa rhétorique sans langue de bois, ses hypothèses sur M. Trump (mon préféré), les va-t-en guerre et la corruption carburant du marais, la même ploutocratie et les sans-couilles de chez nous !

    Surtout, gavons-nous et imitons sans réserve son choix publiquement motivé en tant qu’électeur Français pour un second tour Marine (ma préférée) - Jean-Luc (l’anti des lobbies agressifs). Honneur et Fierté redonnés là, du coup ! Champagne anticipé !


  • Sur certain moment Charles Gave peut avoir des flamboyances, mais le reste du temps il est complétement à la masse. Impossible de dénombrer le nombre d’énormités sorties, de négations du réel et de la vérité historique alignés pendant cette interview.
    La construction européenne va s’effondrer mais continuer de plus belle en accélérant ?

     

    • Il y a tellement "d’énormités" sorties que vous êtes incapable d’en citer une seule, même petite. Vous n’arrivez pas à la hauteur de la semelle de Charles Gave.


    • jojo vous vous trompez, son discours est pratiquement 100% compatible avec Soral, vous ne le voyez pas parce que l’articulation de son discours est totalement différente.
      Je dis pratiquement car il y a une petite différence, Gave est un anarchiste philosophique de droite qui s’ignore, il rejette tout étatisme donc tout nationalisme d’état, ce qui ne colle pas avec le "fascisme" nationaliste d’Alain.
      Quant à son libéralisme, Soral est aussi pour la libre entreprise productive.
      donc ce n’est pas un ennemi, loin de là, et puis il apprécie Toynbee ce qui est loin d’être négligeable


  • Le mec connait soros depuis 40 ans de mémoire.
    Il a été pote avec Friedman.

    Il a monté une boite avec un crayon et une feuille qu’il a vendu 150 millions de $...

    Ce type est un génie


  • Dans notre monde, il y a deux types d’économies. L’économie juste et durable (le communisme) et l’économie injuste et opportune (le capitalisme). La première repose sur la nécessité de l’homme à partager, afin de ne pas entrer en guerre contre son frère et de préserver la vie et la nature ; l’autre repose sur la force brute et la guerre. A vous de choisir, car l’intermédiaire est un mensonge ...

     

    • J’adore votre vision manichéenne des choses..

      "Il y a le camp du bien (le communisme), et le camp du mal (le capitalisme)". Les gentils, et les méchants..
      Pour un site qui crie sans arrêt, à raison, contre une vision aussi manichéenne des choses et se bat contre cette vision "camp du bien/camp du mal", votre commentaire ne manque pas de sel..

      On pourrait plus simplement se dire que non, les choses ne sont pas aussi simples.
      Il y a des communistes qui sont très bien, et des communistes qui sont très mauvais.
      Il y’a des capitalistes qui sont très bien, et des capitalistes qui sont très mauvais.
      Il y a plus de solidarité chez certains capitalistes que chez certains communistes, et inversement.

      Ce n’est pas parce qu’on est d’un bord ou de l’autre qu’on est foncièrement contre le partage ou je ne sais quelle qualité humaine.

      (NB : et pour ceux qui disent que Charles Gave est un inutile, je rappelle que Charles Gave gagne sa vie en vendant ses analyses, que des gens sont prêts à payer sans contrainte. A peu près comme le patron de ce site... Qu’ils ne soient pas sur le même bord est une évidence, et ça n’en fait pas des gens pas respectables, mais on ne peut pas lui retirer ça).


  • " Nous sommes gouvernés par des gens qui ne prennent aucun risque et qui ont peur d’en prendre". Absolument VRAI. La peur est le pire fléau concernant la possibilité de changement.
    "Europe= Union soviétique molle". Et oui.



  • "C’est l’URSS votre truc !"

    Charles Gave sur BFM WC


  • "Il vaut mieux avoir une information diverse et de mauvaise qualité qu’une information contrôlée comme on avait en Union Soviétique"

    Charles Gave ;

    Le gaucho - Sur Internet il y a tout et n’importe quoi !
    Le "facho" - Oui mais dans tout et n’importe quoi il y a tout !

    Internet = Samizdat = Quenelle de175 !


Commentaires suivants