Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tariq Ramadan accusé de violences sexuelles : la plainte transmise au parquet de Paris

Henda Ayari, écrivain, militante féministe et fondatrice de l’association Libératrices avait porté plainte, notamment pour viol, contre Tariq Ramadan, islamologue décrié, vendredi.

 

Selon des informations recueillies par BFMTV ce lundi soir, cette plainte, initialement déposée auprès du parquet de Rouen, a été transmise au parquet de Paris. C’est le procureur de la République de Rouen qui a pris cette décision en raison de la dimension de l’affaire.

Quatre motifs de plainte ont été retenus contre le professeur d’université : viol, agression sexuelle, harcèlement et intimidation. Tariq Ramadan, pour sa part, va déposer plainte pour dénonciation calomnieuse. Prenant la parole dans la soirée lors d’un direct sur le site Facebook, celui-ci a préféré botter en touche.

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

Voir aussi, sur E&R :

Quelques ouvrages à conseiller à Tariq Ramadan,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ca va faire pschiiit . Si les gonzesses s’ imaginent qu’elles vont pouvoir nous diffamer a loisir elles se gourrent .

     

    • Il va y avoir un long cheminement boueux : vous verrez...
      L’ambiance va devenir plus que délétère.
      Déjà que la « Bête » s’amuse à opposer les races entre elles comme elle le faisait des clans mitoyens, aujourd’hui elle met face à face ces deux « espèces » en confrontation violente alors même que la guerre sournoise au parfum de Capital est lancée depuis un bail.
      Ce qui n’enlève rien au fait qu’il y ait quelques ordures mâles ici et là. Mais le quota des agressions (sexuelles) se veut plus important dans d’autres domaines que celui qui est évoqué ici.


    • Pshitt...
      Peut être ...
      Mais deux ans de suspicion pendant le.proces et l’instruction fera son œuvre...

      Pourrir la vie de ce Monsieur Ramadan, donner une tribune libre à toutes les frustrées hystérique dans tous les médias et ainsi diviser les Français et françaises à l’infini.

      Quand à la parole et aux messages raisonnables, ça ne va pas exister.


    • Le problème c’est que même si fait psshiiit, le gars à qui ça arrive perd sa réputation à vie ou presque (sauf pour un Ramadan qui a les moyen de se faire entendre plus que sa victime si il y a), et que la fille qui aura fait chié elle ne sera pas punie ou si peu.

      Pour une accusation aussi grave, faudrait une peine de taule ferme si c’est avéré que c’est faux.


    • Tu as été diffamé ?

      Moi pas, ca va... pour l’instant.

      Les gars, mesurez vos réactions svp.


  • Tout est dans le « islamologue décrié », même si on lui accorde — à contrecœur, n’en doutons pas — le « professeur d’université », comme une concession inévitable.
    C’est le procédé du journaliste qui, se voyant dans l’obligation de parler de ce qui lui répugne et ayant appris toutes ses leçons comme il se doit, se pose à distance respectable de son sujet. Pour cette précaution oratoire, il y a un vivier d’épithètes où on les voit, en file indienne, aller tous puiser pour écrire leurs articles : il y a « décrié » comme l’on voit, mais aussi « controversé », « polémique », et quelques-autres que vous connaissez et que je ne vais pas énumérer ici.
    Toujours cette impression chez eux de manœuvrer de façon à apparaître, eux, « blancs comme neige », pour que le contraste soit encore plus saisissant avec le portrait qu’ils s’apprêtent à dresser de l’infréquentable, du voyou, du « gibier de potence ».
    J’ai écrit ceci, alors que rien n’est plus éloigné de moi que la personne mise en cause ici. Je l’ai écrit pour le principe, pour l’idée générale, en somme.


  • Dans notre société,l’homme propose,la femme dispose,et c’est bien ainsi.Il n’y a pas à harceler les femmes:tu veux ou tu veux pas ?si tu veux tant mieux,si tu veux pas tant pis disait Zanini,et ce ne sont pas les femmes qui manquent !Les femmes françaises,c’est notre high-tech à nous,le monde entier nous les envie !Dans les James Bond ,il y a eu très souvent la Française,c’est un cliché universel !D’ailleurs,toutes les routes de France partent de Notre Dame,c’est inscrit depuis la nuit des temps.Vive les nanas libres !


  • l’article de Marianne est des plus savoureux, et je l’espère fera date dans le genre
    "ya pas de fumée sans feu" ou "jamais deux sans trois" ou "femmes n’ayez plus peur, dénoncez la bête immonde Tarik"

    Marianne

    En tous cas une bonne opération marketing pour faire parler d’elle et evndre son bouquin, et vous verrez à la fin ce sera parole contre parole, d’ici là elle aura vendu sa daube et squatté quelques plateaux de télé...Hein A nous les beurettes quoi !!!!

    Petit extrait de l’article, et on remarquera que c’est la crème d’avocats en action
    « Des "victimes" et des "femmes", au pluriel. Lorsque Marianne lui demande si d’autres victimes potentielles se sont manifestées, Maitre Jonas Haddad, l’avocat de la plaignante, préfère rester "prudent" et "garder ça pour [lui], pour l’instant". »


  • C’est en train de devenir l’affaire Dreyfus sur face book : y a les pros et les antis.C’est assez drole comme spectacle .C’est toujours jouissif d’observer ’un tartuffe perdre son masque de piété


  • #1825594
    le 24/10/2017 par lhomme est l’avenir de la femme
    Tariq Ramadan accusé de violences sexuelles : la plainte transmise au (...)

    C’est une mytho totale, elle veut sans doute se mettre sous les projecteurs.
    Elle dit elle même qu’elle l’a suivi dans la chambre d’hôtel. Si c’est vrai, pourquoi elle le suis dans la chambre ????

    A quel moment , il y a consentement ?? faut-il signer un certificat de consentement devant huissier à chaque fois qu’il y a un rapport ??

    Çà ressemble à du DSK, à la différence près que Nafissatou Dialo est présentée comme une femme de ménage qui vient normalement faire le ménage de la chambre.

    Les gonzesses aussi donnent des tapes sur les fesses, ou tentent de te voler un baiser voire même te mettent la main au panier, je n’ai pas été porter plainte.
    Tout est question de mesure, d’ailleurs Bruckner que je n’aime pas, en a très bien patlé

     


    • A quel moment , il y a consentement ?? faut-il signer un certificat de consentement devant huissier à chaque fois qu’il y a un rapport ??



      tu n’es pas loin de la vérité, aux USA depuis une dizaine d’année ils y a des gens (fortunés) vont voir un avocat avant d’avoir des rapports sexuels (et je ne parle même pas de cohabiter) pour éviter tout problème ulterieur tellement le climat est délétère.


  • À quel point frère Tarik est-il weinsteinisé ? Peu importe, tout comme le brave Harvey, à un certain niveau, plus de religions, on ne va pas en prison.
    Mais pas le gueux, qui a subit une centaine d´années de dévirilisation, commencant avec la boucherie de 1914, le féminisme, la femme qui se libère par le travail, Mai 1968 qui libère la femme sexuellement, qui peut maintenant baiser et travailler à volonté.
    Les lois ont suivi l´évolution de la libération de l´hystérie féminine et de la fiotisation du mâle. Résultat, en 2017 une femme peut aller au commissariat déposer une plainte farfelue pour viol de son mari sur les enfants, le mari va direct en tôle, interdiction d´approcher les enfants, et tout le salaire pour bobonne. On passera la dépression-cachetons-recours inexistant. Ca existe pour les prolos, pas pour Tarik qui perdra juste ses invitations à la télé.


  • On creuse, on creuse, on arrive dans les bas fonds de la délation, avec des remontés d’égouts .Je pense que les heures les plus sombres, on ne les a pas encore vues, on est juste au bord de la falaise ..


  • Avis aux dames et demoiselles : les R-V d’affaires ne se font jamais dans des chambres d’hôtel en tête à tête. Pour discuter bizness, on peut toujours se rencontrer dans un petit café bien fréquenté, dans un bureau officiel ou autre lieu public. Si monsieur a une suite et que son bureau fait partie de la suite, refuser le rendez-vous dans le bureau de la suite, ou arriver avec un accompagnant.
    Une déclaration de viol longtemps a posteriori, quand il n’y a plus de preuve matérielle, ne devrait être acceptée, avec prudence, que pour les mineurs et les handicapés mentaux (le masculin incluant le féminin au pluriel, il faut désormais le préciser). Ceci en vertu de la présomption d’innocence et du risque de calomnie facile. Et motiver une enquête secrète, sans plus.
    Une déclaration de viol ayant eu lieu dans une chambre d’hôtel ne devrait être entendue qu’appuyée par des preuves matérielles.
    Sinon bonjour la persécution.
    Et mesdames et mesdemoiselles, cessez de vous faire utiliser à tout bout de champ par les maquereaux de tout poil, bien planqués, bien vernis ! On vous paie, on vous flatte, on vous envoie trahir, mentir, diffamer, exploiter, incarcérer de braves garçons éberlués découvrant des jours, des mois, des années plus tard que vous ne vouliez pas, ce jour-là, et pourtant !
    Pour le coup, c’est se comporter en respectueuses, sans vouloir en assumer les conséquences.


  • Il ne faut pas non plus exclure que l’accusation soit fondée. Du calme messieurs. Ne devenons pas hystériques nous aussi.
    C’est évident, vu la chronologie, qu’une opération d’ingénierie sociale est actuellement en cours dans les médias sur ce front là, mais il faut savoir garder les idées claires et ne pas commencer à cracher sur les "femmes". C’est exactement ce qu’ils veulent.

     

    • Tout à fait... n’oublions pas qu’il existe des pratiques de viol rituels etc...
      Ils cherchent peut être ici à saturer tout le monde avec ces histoires, en injectant aussi des fausses histoires, pour bien renforcer la loi ensuite sur la prescription (qu’on aille pas chercher dans le passé). Et pourtant contrairement à quelques commentaire ici qui ont l’air de dire qu’à partir d’un certain temps il ne faut plus remuer la merde je pense à l’opposé que dans ces affaires graves, de réseau, et les affaires de type Polanski etc... il faut condamner ces salauds (d’autant plus si c’est sur des mineurs voir des enfants en bas âge).
      Dans le cas de cette affaire Ramadan, et dans toutes les affaires il faut que la justice reprenne la main et que les média se la bouclent le temps que ces affaires soient traitées. C’est l’unique voeux qu’on peut faire (en priant pour que la justice fasse correctement le boulot, ce qui est une autre histoire).


  • On voit qu’ils ne font jamais leur blabla pour le "bien" de leur cause...


  • Catherine Deneuve et Christine Boutin ont été ces derniers jours parmi les très rares personnes en France qui ont eu des réactions raisonnables, peut-être un peu maladroites mais dans la folie ambiante elles sont bien excusables.
    L’hystérie actuelle fait penser aux débuts de la révolution culturelle en Chine.
    Certaines réactions en Italie ont été très sages aussi.
    Cela fait de la peine de voir comment les jeunes femmes aujourd’hui se laissent facilement manipuler. Et de voir comme elles ont oublié les connaissances ancestrales de leurs aînées.


  • Et voilà, il est mal barré avec cette chamelle sur le dos... Lui aussi, avec son islamisme attardé, il est pittoresque.
    On se croirait au bled... N’din eu moke, n’din bébêk, Rror ta té zok, et cie...


  • Monsieur Ramadan prétend favoriser l’émergence d’un Islam pacifique et lutter contre le wahhabisme mais il refuse toute réforme des textes sacrés de l’Islam (Coran et Sunnah), lesquels sont intrinsèquement violents et intolérants.
    Je m’excuse au passage auprès des musulmans qui me liront, mais il s’agit là d’une vérité qu’une personne de bonne foi ne peut ignorer. Ancien converti, j’ai lu le Coran plusieurs fois.
    Je suggère au passage ouvrage de Majid Oukacha : "il était une foi l’Islam".
    En offrant ainsi un Islam idéalisé au prix d’une certaine duplicité, Monsieur Ramadan s’est attiré l’admiration d’un public féminin en plein doute sur le bien fondé d’une religion dans laquelle il peine à s’épanouir (port du voile, soumission au mari, héritage réduit). Il est envisageable que certaines femmes ait pu tomber amoureuse de l’intellectuel, et que celui-ci soit donc soumis à des tentations auxquelles il est difficile de résister.

     

    • Juju,

      "ancien converti"..... Dites-vous.

      Purée, la France se meurt et disparait, et vous, tout ce que vous trouvez a faire, c’est une conversion au bordel des etrangers. Pfff quelle génération, crénom de nom !
      Et Jésus, et la France, ca vous parle ?
      Oui, vous etes revenu, ok.
      Il etait temps !



    • lesquels sont intrinsèquement violents et intolérants.



      Sur quelles bases philosophiques ou théologiques vous basez-vous pour affirmer cela ? La philosophie des « lumières », la Bible, le christianisme, l’idéologie laïque jacobine ... ? N’importe qui peut se prévaloir d’un jugement d’ordre morale en dissimulant ses références . Et si vous avez votre propre morale, écrivez un livre pour l’exposer (si vous en êtes capable, ce dont je doute fort) ou gardez-la pour vous ...

      Aucun musulman digne de ce nom ne réformera le Coran en tant que révélation, ni même qu’un Juif ne réformera la Thora ou un chrétien la Bible, vos exigences n’ont pas de sens du point de vu d’un croyant (oui en 2017 je me vois encore l’écrire), redescendez ...

      Quant à votre "conversion" je l’appellerais conversion de pacotille, inutile d’en débattre...


    • @ Terroir de France

      Je pense que le plus grand danger pour la France ne vient pas de ceux qui adoptent sincèrement une voie spirituelle, d’où qu’elle vienne. Voyez l’oeuvre de Maurice Béjart enrichie grâce à sa passion pour la spiritualité soufie.
      En revanche je suis attristé par la montée de l’agnosticisme et de l’athéisme, modes de pensées purement matérialistes qui ont favorisé l’avènement de la société de consommation et du divertissement.
      Bien entendu, toutes les conversions ne sont pas motivées par une recherche personnelle, mais souvent par désir de conformité lorsque l’on évolue dans un milieu à majorité musulman et que l’on cherche à se faire accepter.

      @ Iskandaar

      Je comprends votre indignation, j’ai eu la même réaction lorsque j’ai entendu certains détracteurs du Coran dans mon entourage.
      Il est vrai que je juge le livre sur base des propos attendus du Dieu omniscient et sage qui se dit en être l’auteur (la Bible et la Thora n’ont pas cette prétention). Cependant une lecture attentive du texte suffit à révéler son origine humaine, notamment via les erreurs scientifiques (Terre plate, géocentrisme, conception d’un enfant à partir du seul sperme, méconnaissance du fonctionnement des glandes mammaires, cardio-conscience).
      Quant à la violence, voyez le sort réservé aux non-musulmans dans ce monde et dans l’autre, c’est tellement explicite que Daesh s’appuie sur ce livre pour justifier ses actions.
      Je vous invite à visionner les vidéos Youtube de Majid Oukacha qui vous exposera ce point de vue mieux que moi.


    • @Juju,

      Mauvaise foi honteuse... Il n’est mentionné nul part dans le Coran que la Terre est plate et tout autre fausse vérité selon vous... Je vous conseille vivement de bien le relire attentivement, les vérités scientifiques du Coran sont incontestables. Sinon cela voudrait dire que de grands scientifiques sont des imbéciles notoires. Dont Cousteau par exemple. Si vous êtes trop paresseux pour lire, regardez les vidéos sur le sujet. Maxence Buttey par exemple.

      "Les gens dorment et quand ils meurent ils se réveillent." Muhammad (psl) (570-632).

      @Terroir de France,

      Ne vous accaparez pas Jesus (psl). Il est bien plus proche des Musulmans que vous ne le serez jamais de lui.



    • Quant à la violence, voyez le sort réservé aux non-musulmans dans ce monde et dans l’autre, c’est tellement explicite que Daesh s’appuie sur ce livre pour justifier ses actions.



      Je ne vais pas m’étaler sur un "éternel" débat, mais d’abord une œuvre sacrée quelle qu’elle soit s’étudie dans sa langue originale - même si vous ne parlez pas la langue en question, vous devez approcher le sens du texte à partir de l’original et non d’une traduction. N’importe quel traducteur professionnel vous dira qu’on ne traduit que ce que l’on comprend et comment on le comprend. Ce qui signifie que ceux qui ont traduit le Coran en français n’ont traduit que ce qu’ils en avaient compris. Le seul véritable moyen de comprendre ce type de texte est d’en maitriser les concepts, et ils sont nombreux. Qui plus est rendre une langue sémitique en langue européenne de manière littérale est impossible.

      Il n’est pas question de « non-musulmans » dans le Coran mais de ceux qui font opposition au plan du Créateur, or quelqu’un qui n’est pas musulman ne fait pas forcément obstruction au plan du Créateur : vous l’auriez saisi si vous aviez étudié les versets en question. Selon votre compréhension le meurtre sans raison de non-musulmans est justifié explicitement par le Coran... Et vous vous êtes converti croyant cela (puisque ce serait explicite)... C’est un non-sens. Vous préférez considérer Daesh comme référence plutôt que 1500 ans d’histoire d’une civilisation islamique, ça fonctionne chez ceux pour qui l’histoire n’existe pas (ou ne fait pas sens, on retrouve cela dans l’approche positiviste occidental, qui selon mon analyse est la votre) et dans les médias de masse. La sagesse (hikma) consiste à avoir une vision intégrale d’une chose ou d’un phénomène. et cetera desunt ...


    • Pour répondre à ceux qui disent et affirment qu’il faut lire le texte dans sa langue originelle, une petite leçon de linguistique s’impose.
      Au début du XXè siècle, un linguiste suisse nommé Ferdinand de Saussure donne naissance à une nouvelle science : la linguistique (enfin cette discipline existait avant, mais elle était purement historique et bien peu avancée scientifiquement parlant)...

      L’une des théories de base de cette nouvelle science est ce qu’on a appelé, après Saussure "l’arbitraire du signe"...
      Qu’est ce que l’arbitraire du signe ? C’est assez simple.
      Un signe pour Saussure a deux faces, deux côtés complémentaires : le signifiant / le signifié

      - Le signifiant, c’est l’aspect extérieur du mot, qu’il soit sonore ou graphique - c’est par exemple la suite des lettres c-h-a-t, ou le fait de prononcer le son cha...
      - Le signifié, c’est par contre le concept auquel renvoie le mot, donc ici le concept de chat (animal félin à quatre pattes qui bouffe les souris quoi...)

      et Saussure remarque : on dit "chat" en Français, mais "cat" en anglais, et d’autres mots servent dans d’autre langues..."Cheval" en Français, mais "Pferd" en Allemand...et il n’y a aucune raison que "chat" exprime mieux le concept de chat que "cat"

      Saussure appelle donc cela l’arbitraire du signe : le rapport entre signifiant et signifié ne va pas de soi, il est arbitraire
      On aurait très bien pu décider, dans une langue, de désigner les chats par la suite de caractère "uxhsbebe", ça aurait été pareil....

      Quelques années plus tard, un disciple de Saussure, Emile Benveniste, reprend la question de l’arbitraire du signe, et il découvre que Saussure s’est trompé...
      Ce qui ne va pas de soi, ce qui est arbitraire, ce n’est pas le rapport entre signifiant et signifié, mais entre le signe et son référent (la chose à laquelle le mot renvoie)...
      Je m’explique : il faut imagine le signe comme une feuille de papier ; si tu découpes une face, tu découpes aussi l’autre, forcément...donc la langue est une certaine façon de "découper", de catégoriser la réalité...
      Ceci a été mis en valeur par les anthropologues et les ethnologues : ils se sont rendu compte que des populations esquimaux avaient par exemple 9 termes pour désigner la neige, alors que nous n’en avons qu’un

      C’est pareil avec d’autres langues : les grammaires indiennes par exemple, ont un rapport totalement différent au verbe "être" par exemple

      En somme, on peut déduire de tout ça qu’une langue est plus qu’un code, c’est un système


  • Je ne pense pas qu’on ose se rendre à la police et perde son temps à porter plainte contre un ponte d’Oxford parcequ’on est "hystérique" (le vieux poncif judéo Fraudien !)
    Si 4 femmes se plaignent du comportement de ce bonhomme (qu’il se nomme Ramadan ou Carème) c’est qu’il doit y avoir un problème,comme pour Notre StraussKahn national ,attendons des éclaircissements avant de hurler à la mort sans savoir le fin mot de l’histoire .
    Quand aux enfants abusés par des pères incestueux ce n’est pas une légende (et je sais de quoi je parle)qu’il y ait quelques secouées du cigare qui mentent sur le sujet c’est possible ,mais ce n’est pas la peine de généraliser .
    Respecter les femmes ,les enfants ,la famille c’est une garantie de ne pas se causer de problèmes .


  • Henda Yayari, ex-militante salafiste devenue féministe et laïque...avec sa tronche elle peut même se risquer à l’Île de la tentation, je la vois gagner !!
    Une future star cette Henda Panari ... un duo avec Kéni James Arkana et c’est l’apothéose, voir le disque d’or, encore un coup à se retrouver avec Afida Turner sur les plages de la croisette
    Etre une star aujourd’hui ça tient à rien, un doigt en l’air, un drap sur la tronche et la shahâda et t’es bon pour passer dans Closer
    Bon puis c’est mieux que finir comme Hasna Aït Boulahcen (quoi qu’elle y est passer sur Closer mais à titre posthume)
    On peut pas tout avoir le beur et l’argent du beur
    Frère Tariq va trouver quelques soutien, parmi ses frères de la magistrature, certainement


  • Quand j’ai un doute sur un truc et que Fourest ouvre sa gueule, bah après j’ai plus de trop de doute je vais directement à l’opposé


  • Lors d’un débat avec Sarkosy, il y a quelques années Tarik Ramadan avait abordé la question de la lapidation de la femme adultère dans le Coran en proposant un "Moratoire" sur la pratique. A la lumière de l’accusation de viol portée contre lui on comprend mieux ce qu’il avait voulu dire. En effet la femme violée est soupçonnée d’adultère dans le Coran. Donc du point de vue de Ramadan il faut respecter un "moratoire" sur la lapidation des femmes le temps pour lui de les violer. Puis, une fois qu’il a terminé on peut lever le moratoire et les lapider !


Commentaires suivants