Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un article 100 % juge et partie sur l’antisémitisme : Le Parisien est-il sérieux ?

 

L’article occupe la une et les deux pages d’ouverture du quotidien. Nous sommes le 21 janvier 2020 et Le Parisien – ou Aujourd’hui en France – titre sur « l’angoisse des juifs de France ». Comme s’il n’y avait qu’eux qui pouvaient angoisser... C’est mettre tout le reste de la communauté nationale, soit 99 % des Français, dans le camps des menaçants. De ceux qui menacent les juifs. Des antisémites. C’est ce qu’on doit comprendre en creux : tous coupables !

 

 

Allons droit au but : l’article est écrit par Nathalie Schuck, une sarkozyste de bonne facture, qui a disparu de la télé depuis que Sarkozy a disparu des écrans. On la voyait souvent dans les émissions politiques, jusqu’à l’époque Valls, qui n’était qu’un Sarkozy de fausse gauche. Après, la Schuck a dû tomber en désuétude.

Elle nous propose une double page sur une angoisse relativement récurrente, si on les écoute, des juifs depuis 2000 ans. L’angoisse des juifs devenant presque un pléonasme. Un mantra et un pléonasme.

 

 

Mais le pire n’est pas le positionnement de la Schuck : tout l’article s’inspire de deux sources, l’AJC et Fondapol. L’AJC n’est autre que le tentacule, pardon, la branche française du puissant lobby d’outre-Atlantique, l’American Jewish Comittee. Fondapol est un think tank européiste ultralibéral, d’inspiration sarkozyste, créé en pleine montée du petit Nicolas en 2004.

 

 

Le grand chef de Fondapol, c’est le prof de Sciences Po Dominique Reynié, le sarkozyste totalement obsédé par la montée des populismes. On sent qu’il perdrait sa place dans une prise de pouvoir populiste.

 

 

Reynié, à l’occasion de ce sondage opportun, est partout :

 

 

La conjonction du think tank libéral-sioniste et de la branche de l’AJC ne pouvait qu’accoucher d’un sondage communautaire bidonné et invérifiable. Et cela rappelle les sources douteuses des actes antisémites annuels. C’est ce qu’il s’est passé avec ce résultat éprouvant d’« un Français de confession juive sur trois » qui a peur. En fait, rien de tel qu’un petit sondage travaillé à la source pour lancer ou relancer une psychose, et c’est le cas ici. Les juifs qui n’auraient pas peur – ou pas assez peur –, à la lecture de cet article, devraient rapidement prendre peur.

Après Nathalie Schuck, Dominique Reynié et l’AJC, au tour de Ranson, le dessinateur ultrasioniste et islamophobe, d’illustrer cet article ultracommunautaire.

 

 

Il faudrait interdire les caricatures antisémites des années 30, mais aussi les caricatures philosémites d’aujourd’hui : elles ne valent pas mieux ! Quant à l’intro de l’article (colonne de gauche), elle est signée par Jean-Baptise Isaac, ça ne s’invente pas, et il nous prie de « ne jamais oublier Gilbert », un petit enfant juif parti dans un convoi de Drancy vers Auschwitz le 23 août 1942. À ce degré de démagogie nauséabonde, on ne peut qu’applaudir. Rapprocher la mort d’un enfant juif en 1942 de la situation des juifs français d’aujourd’hui, c’est tout simplement ignoble.

Et puis il y a l’interview du grand rabbin Haïm Korsia, que nous déroulons ici :

 

 

Mais comme nous ne voulons pas violer les droits de la presse, nous allons porter notre regard sur le dernier paragraphe (celui de droite), et la réponse hallucinante d’un homme soi-disant de paix. On n’y parle que de haine ! Des autres, bien entendu.

 

 

Un grand article du Parisien, le journal qui dévend jour après jour, qui fête dans un feux d’artifice de désinformation le 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Si les survivants étaient là, ils cracheraient sur cette ignoble et nauséabonde exploitation.

Patrick Liste Noire Cohen ne voit aucun problème à assimiler les réseaux sociaux, ce seul média libre, à la « haine » :

 

 

Et « l’enquête » sérieuse de C à vous sur les attentats antijuifs à la bombe (de peinture), de la paire Lemoine-Cohen :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants