Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vatican Stock Exchange

Le Saint-Siège s’ouvre aux élites mondialisées

Alors que les médias braquaient leurs projecteurs sur la Pentecôte œcuménique organisée le 9 juin dernier avec Mahmoud Abbas et Shimon Peres en guest stars, une sorte de révolution de palais s’était déroulée quelques jours plus tôt, dans l’indifférence générale, au Saint-Siège. Les membres italiens de l’Autorité d’information financière (AIF) du Vatican avaient été remerciés le 5 juin et remplacés par « des experts internationaux », ayant parfois servi à des postes clefs de l’administration Bush…

Le 5 juin dernier, dans un communiqué de presse émis par le Vatican, le Pape a remercié l’entièreté de la direction sortante de l’AIF composée des italiens Claudio Bianchi, Marcello Condemi, Giuseppe Dalla Torre, Francesco De Pasquale et Cesare Testa. Le mot d’ordre de leur remplacement ? « Professionnaliser, internationaliser, coordonner. » C’est ainsi que le pape François a nommé pour cinq ans quatre nouveaux membres à la direction de l’AIF. Ils seront chargés de superviser son agence de lutte contre le blanchiment d’argent et la fraude.

Créée le 30 décembres 2010 par Benoît XVI dans le but d’aligner le Vatican sur les normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, l’AIF est un des leviers essentiels du Saint-Siège dans le cadre d’une politique de transparence et d’assainissement des finances. Deux tendances s’affrontent au Vatican : les tenants de la transparence absolue voulant apparaître comme de bons élèves aux yeux des organisations internationales d’un côté, et de l’autre les tenants de la souveraineté financière de l’État pontifical, soucieux de l’autonomie du Vatican et partisans d’une certaine discrétion. Le 5 juin a vu la victoire des premiers et notamment d’une personnalité qui sera désormais l’homme fort de l’AIF, René Brülhart (photo).

Originaire de Fribourg (Suisse), cet avocat de profession a notamment participé au transfert des actifs de Saddam Hussein vers le nouveau gouvernement irakien dans l’après-2003 et fut directeur de la Financial Intelligence Unit (cellule de renseignement financier) du Liechtenstein pendant huit ans. En 2010, il a été nommé vice-président du Groupe Egmont, un réseau d’agences nationales de renseignement financier, auquel il fera adhérer le Vatican en 2013. Car entre temps, ce « James Bond du monde financier » (The Economist du 20 octobre 2012), quarante ans à peine, a été nommé conseiller financier du Vatican en septembre 2012 avant d’être rapidement nommé à la tête de l’AIF, le 7 novembre 2012. Selon l’agence Associated Press, des affrontements récurrents se déroulaient au sein de l’AIF, où René Brülhart tenait son conseil composé d’Italiens à l’écart de ses initiatives. Ces mésententes auraient conduit, en janvier dernier, à la démission du président de l’AIF, le cardinal Attilio Nicora (aujourd’hui remplacé par Mgr Giorgio Corbellini). Le pape François s’est rangé de son côté pour opérer un changement de « culture ». C’est ainsi que la Curie s’internationalise avec l’arrivée de laïcs, de femmes et de non-Européens. Tous font leur entrée dans les commissions et les nouvelles instances du Vatican.

Le 5 juin, quatre nouveaux administrateurs internationaux ont donc été nommés à l’AIF, des administrateurs à l’image de ce nouveau Vatican. Tout d’abord, l’emblématique Juan Carlos Zarate : professeur invité à Harvard, Zarate a été sous-conseiller à la sécurité nationale des États-Unis (2005-2009), chargé de superviser la mise en œuvre effective de la stratégie de lutte contre le terrorisme dans l’administration de George W. Bush. Avant cela, Zarate avait été fonctionnaire du département du Trésor des États-Unis chargé de la lutte contre le financement du terrorisme et les crimes financiers. Il est également senior adviser d’un célèbre think tank néoconservateur, le Center for Strategic and International Studies (CSIS), au conseil d’administration duquel siègent, entre autres, Zbigniew Brzezinski, Henry Kissinger ou encore James Woolsey.

Également nommé à l’AIF, le Suisse Marc Odendall. Aujourd’hui administrateur de plusieurs fondations, ce consultant financier dans le secteur philanthropique, né en 1957, diplômé de Sciences Po Paris (1979) et de l’ESSEC (1983) a fait carrière au sein des plus grandes banques d’investissement à Paris et à Londres. Il a en effet travaillé pour JPMorgan (1984-1989), CSFB (1990-1993) ou encore Merrill Lynch (1994-1996).

On trouve aussi Joseph Yuvaraj Pillay. Ce singapourien qui a suivi ses études au Royaume-Uni est le président du Conseil des consulteurs du président de Singapour. Il est président non-exécutif du conseil de surveillance de Tiger Airways Holdings Ltd. Il a fait la plus grande partie de sa carrière dans la fonction publique du gouvernement de Singapour de 1961 à 1995. Il a servi dans les ministères des Finances, de la Défense et le développement national, ainsi qu’au sein de l’Autorité monétaire de Singapour et dans la Government of Singapore Investment Corporation, dont il fut directeur général. Il a également présidé Singapore Exchange Limited, Development Bank of Singapore, Singapore Airlines Limited, Temasek Holdings…

L’Italie ne sera pas complètement absente de l’administration de l’AIF avec la nomination d’une femme, Maria Bianca Farina, qui a dirigé INA Assitalia, le géant italien de l’assurance qu’elle a contribué à privatiser. Elle a ensuite été l’administratrice de la branche assurance de la poste italienne. Elle siège également au conseil d’administration de Generali Asset Management Spa, et de Generali Multimanager Sicav. Pour ce qui est de la charité, elle est membre du conseil d’administration de l’ONG « Save the Children ». Côté italien, le Vatican a également annoncé le 5 juin la nomination de Tommaso di Ruzza au nouveau poste de vice-directeur de l’AIF. Ce fonctionnaire italien travaillera sous les ordres directs de René Brülhart.

Ces nominations interviennent dans le cadre d’une large restructuration des finances au sein du Vatican. Le 8 mars dernier, François avait nommé les nouveaux membres du conseil pour l’économie du Vatican, soit huit cardinaux et sept laïcs parmi lesquels Jean-Baptiste de Franssu, un français consultant en fusions-acquisitions et expert en gestion. 

Le 24 février dernier, le pape François avait annoncé la création d’un secrétariat à l’Économie du pape, visant à accentuer la transparence et la discipline budgétaire à tous les ministères du Vatican. Au nouveau secrétariat de l’Économie dirigé par le cardinal australien George Pell, le pape a annoncé le 5 juin dernier la nomination de Danny Casey, ex-business manager du richissime Archidiocèse de Sydney. Ce laïc, expert en finance, se retrouve à la tête de la section « project management » de ce nouveau secrétariat pour l’Économie. Il sera chargé à la fois d’assister le cardinal George Pell, ancien archevêque de Sydney et préfet du nouveau secrétariat, dans la réforme des structures économiques et financières du Saint-Siège, mais également de coordonner le travail du dicastère. La transformation du Vatican en multinationale du XXIème siècle ne verra même pas l’éradication des sempiternels reproches faits au Saint-Siège, puisque ces deux derniers personnages furent impliqués dans des scandales de pédophilie au sein de l’Église catholique australienne, notamment dans l’affaire John Ellis.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #856684
    le 12/06/2014 par voronine
    Vatican Stock Exchange

    Il y a des jours ou je rends graces au Seigneur de m’avoir fait naitre dans la religion orthodoxe !


  • #856687
    le 12/06/2014 par ZYX
    Vatican Stock Exchange

    Qui est encore étonné ?


  • #856688
    le 12/06/2014 par RRC92
    Vatican Stock Exchange

    Guère surprenant, ça fait déjà longtemps qu’il n’y a plus de Catholiques authentiques au Vatican, seulement des banquiers, des Franc-maçons des lobbyistes gays ou encore des conciliaires
    Tout cela nous renvoie une fois de plus aux prophéties de Saint Malachie et à l’escathologie chrétienne, il n’y aura plus de Papes à la fin des temps, seulement un faux qui dupera ses fidèles, l’Eglise sera même le siège de l’Antéchrist pour un temps avant de disparaître pour mieux renaître dans sa gloire passée !

     

    • #857327
      le 13/06/2014 par Mythe
      Vatican Stock Exchange

      En même temps Rodrigo Borgia était pape durant la renaissance...j’ai l’impression que ça ne date pas d’hier cette histoire....


  • #856721
    le 12/06/2014 par super Franc
    Vatican Stock Exchange

    En gros les marchands du temple ont complètement pris le pouvoir avec l’aide du pape François grand ami des juifs sionistes....
    Ils ne se cachent même plus...

    13 La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem. 14 Il trouva dans le temple les vendeurs de bovins, de moutons et de colombes, ainsi que les changeurs, assis. 15 Il fit un fouet de cordes et les chassa tous hors du temple, avec les moutons et les bovins ; il dispersa la monnaie des changeurs, renversa les tables 16 et dit aux vendeurs de colombes : Enlevez tout cela d’ici ! Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce ! 17 Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit : La passion jalouse de ta maison me dévorera [Psaume 69.9].
    18 Les Juifs lui dirent : Quel signe nous montres-tu pour agir de la sorte ? 19 Jésus leur répondit : Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour construire ce sanctuaire, et toi, en trois jours, tu le relèveras ! 21 Mais le sanctuaire dont il parlait, lui, c’était son corps. 22 Quand donc il se fut réveillé d’entre les morts, ses disciples se souvinrent qu’il disait cela ; ils crurent l’Ecriture et la parole que Jésus avait dite.


  • #856728
    le 12/06/2014 par Liberté Egalité Fraternité
    Vatican Stock Exchange

    C’est la création d’un serpent de mer dont les fonds vont transiter de compte en compte pour s’évaporer vers des comptes transit pour finir soit en Israël ou consolider la Bank of América qui perd ses milliards de façon étonnante.

    Ce François-là me rappelle trait pour trait celui qui officie en France. Il démantèle pour le compte d’autrui : ses nouveaux amis "vampires" : USA, Qatar, les Emirats, Israël dont le but final, la destruction de la religion chrétienne pour la soumettre à son prédateur de toujours : les sionistes.


  • #856771
    le 12/06/2014 par jeanne
    Vatican Stock Exchange

    L’essentiel avoir Dieu près de nous et en nous .......

     

    • #857017
      le 13/06/2014 par Louve de France
      Vatican Stock Exchange

      Pourquoi Dieu nous abandonne ? Il nous abandonne...Pourquoi ?


    • #857168
      le 13/06/2014 par Igor Meiev
      Vatican Stock Exchange

      Louve, c’est nous qui l’abandonnons, et l’abandonnant nous en récoltons les fruits. Du moins face à la déliquescence morale généralisée s’opère un retour ou une découverte de beaucoup de la Foi, mais le mal (qui repose pour une grande part sur l’idée que l’homme peut s’en sortir que par lui même) est bien ancien et enraciné.


    • #857330
      le 13/06/2014 par Mythe
      Vatican Stock Exchange

      @Louve

      Dieu ne nous a jamais abandonné. Il a envoyé un guide pour ceux qui réfléchissent. Le monde est pourri parce-que les gens ne réfléchissent plus. Nous sommes les seuls fautifs de la décadence par la bêtise des incrédules et la lâcheté de Ses serviteurs. Que Dieu nous pardonne. Puisse-t-Il nous guider vers la droiture.


  • #856783
    le 12/06/2014 par seber
    Vatican Stock Exchange

    C’est la fin. La Bête est là. On comprend mieux pourquoi le Système est si *cool* avec ce François là.

     

    • #857454
      le 13/06/2014 par Louve de France
      Vatican Stock Exchange

      Vous avez raison Seber de souligner l’amour du systeme pour ce Pape : meme la presse Americaine adore ce Pape , "Pope Francis, Man of the Year", ce qui est plutot curieux.En effet, il y a des textes pour la gloire du Pape dans toute la presse Americaine, c’est la premiere fois que je vois cela...


    • #858748
      le 14/06/2014 par piabi
      Vatican Stock Exchange

      Sauf quand il était traité de marxiste pour ses positions sur la "dictature du marché" ou la "culture du déchet"


    • #858913
      le 14/06/2014 par anonyme
      Vatican Stock Exchange

      "Sauf quand il était traité de marxiste pour ses positions sur la "dictature du marché" ou la "culture du déchet"
      Oui mais ça c’est l’effet kiss cool à la Hollande on nous présente un pseudo dissident pour camoufler que c’est le pire des traîtres et j’ai lu un autre article ou le pape françois aurait dit qu’il envisageait la possibilité de démissionner dans le cas ou il ne pourrait plus assumer ses fonctions bla bla bla...

      http://www.lematin.ch/monde/pape-ex...


  • #856809
    le 12/06/2014 par LEPAGE
    Vatican Stock Exchange

    Ceci n’est qu’un pas de plus dans la prise en main de l’Eglise par la Syna_gogue, rien d’étonnant écoutons le clergé parler et on a tout compris. A se demander ce que signifie d’être Catholique. Il ne faut pas s’étonner qu’après que la France soit morte depuis 220 ans. l’Eglise suive.


  • #857009
    le 13/06/2014 par djdjef
    Vatican Stock Exchange

    Pierre Hillard va-t-il encore s’étonner ? Il faut lire les 10 premiers chapires de La Controverse de Sion (Douglas Reed) pour comprendre !
    Et éventuellement John Van Seters, ainsi que les pan-germanistes qui souhaitaient refonder le christianisme sur une base révisionniste.

    La prière seule ne suffit pas. Pour mériter la providence, il faut qu’elle s’accompagne d’action !


  • #857175
    le 13/06/2014 par Ich liebe dich
    Vatican Stock Exchange

    Cela conforte bien l’idée que si le prédécesseur du pape actuel à démissionné, c’est que l’environnement d’où il était parti était devenu tout sauf religieux.
    Le coup de grâce à l’église catholique est proche.

    Dieu n’abandonne jamais les vrais croyants,mais il ne les dispense pas d’éprouver leur foi. Tous ses messagers ont du passer par des épreuves aussi dures qu’éprouvantes.
    L’église n’est (ne fut ?) qu’une représentation de quelque chose de beaucoup plus grand, sa disparition n’est et ne sera certainement pas la fin des religions monothéistes. Les sionistes sont bêtes de se croire plus malins que leur créateur. C’est comme s’ils essayaient d’assécher une rivière alimentée par une source souterraine, et encore, l’exemple est loin d’être pertinent.

    Et pour ceux qui pensent que c’est entièrement la faute aux sionistes, qu’ils se remettent un peu en question, par leur comportement : si on vit dans le pêché (pas seulement les sept capitaux et l’usure, qui soit dit en passant sont devenus une norme dans la société), il ne faut pas s’étonner qu’il n’y ait plus de sentiment religieux dans notre cœur et qu’on se sente abandonné.


  • #857209
    le 13/06/2014 par Sophie
    Vatican Stock Exchange

    Après la canonisation de deux papes mondialistes, Jean 23 et Jean-Paul 2, puis le dépôt d’une pierre sur la tombe de Herzl, symbole du sionisme, par François 1er, et enfin la soumission du Vatican à la finance internationale, j’avoue que pour le moins, le message de l’Eglise est brouillé. Le christianisme authentique est cependant plus vivace que jamais, notamment chez les jeunes qui découvrent la portée révolutionnaire du message christique. Une nouvelle Eglise est en gestation, et devant celle-ci "les portes de l’enfer ne prévaudront pas".


  • #857272
    le 13/06/2014 par Hyakkidouran
    Vatican Stock Exchange

    Si on recroise ça avec l’analyse de Jovanovic, on peut désormais affirmer qu’on voit la prophétie de la Vierge "Le dernier pape sera le jouet de l’antéchrist" se réaliser devant nos yeux...

    Vu le reste des prophéties, je crois qu’il vaut mieux attacher nos ceintures !


  • #857282
    le 13/06/2014 par fred89
    Vatican Stock Exchange

    " Ils seront chargés de superviser son agence de lutte contre le blanchiment d’argent et la fraude."
    Ouille, ouille, ouille ! Ca, c’est la phrase culte pour justifier les traités qui autorisent l’ingérence, puis la prise en main des finances d’un Etat par l’oligarchie financière.
    Bientôt, le Vatican aux ordres du mondialisme ? Au moins, ça donnera une explication valable au départ précipité de Benoit XVI et à son remplacement par un obscur prélat d’Amérique du Sud.


  • #857526
    le 13/06/2014 par SR.F
    Vatican Stock Exchange

    Comme quoi les Néo Conservateur émanation du sionisme aidé par les banques,la Franc Maçonnerie sont partout
    Ils sont dans touts les parties politiques de la planète tel que le FN ,la droite et la gauche mondial ,les partie dite patriote des pays mondiale

    Leurs buts
    1:le conflit de civilisation pour une destruction du Catholicisme et de l’Islam et remplacés par le matérialisme
    2:le remplacement du Judaïsme par le Talmudisme

     

    • #858187
      le 13/06/2014 par béret vert
      Vatican Stock Exchange

      @SR.F
      « Ils sont dans tous les parties politiques de la planète tel que le FN »
      Il y a toujours un abruti de sioniste troll comme toi, pour nous faire croire que c’est de la faute du FN.
      Quel rapport avec le FN, hein ?
      Bientôt, on va vous bouffer tout cru les sionistes, patience. Vous allez vous prendre toutes les ethnies du monde dans la gueule.


  • #857575
    le 13/06/2014 par Jeanne
    Vatican Stock Exchange

    @Louve de France
    Dieu ne nous abandonne pas .......ce sont les hommes qui l’abandonnent......
    Tous les signes de décadence sont les fruits de "l’autre"....
    Raison de plus pour affermir notre foi en Dieu, quelque soit la religion.....
    Surtout ne pas désespérer ........
    @Mythe
    Vous avez tout dit : il a envoyé un guide pour ceux qui réfléchissent.....
    L’essentiel, garder le cap : Puisse t -il nous guider vers la droiture......

     

    • #858267
      le 14/06/2014 par Lindia-song
      Vatican Stock Exchange

      Si vous me le permettez Jeanne, je profîte de votre réponse à Louve, et à sa question si poignante (plus haut), pour lui dire le nom d’un auteur, dont les quelques lîvres qu’il a laissés (il est mort en 1972, français mais d’origine autrichienne), apportent quelques réponses extrêmement puissantes, pour ceux qui se posent ce genre de questions : il s’agit de Paul Diel, ses livres sont presque tous parus aux Editions Payot : La Divinité, La Mythologie Grecque, Psychologie de la Motivation sont parmi ses quelques ouvrages majeurs, qui ne sont d’ailleurs pas si nombreux, six ou sept tîtres me semble-t-il.

      Louve, si jamais vous pouvez en acquérir un ou deux, vous ne serez pas déçue, je crois, quelles que soient vos conclusions. Il est même publié en anglais mais vous n’aurez pas besoin d’une édition anglaise ! Déjà sur le net, vous pouvez vous en faire une idée, pour voir s’il pourrait vous apporter quelque chose.


    • #858680
      le 14/06/2014 par Louve de France
      Vatican Stock Exchange

      Bonjour Jeanne et Bonjour Cher Lindia Song,

      je vous remercie beaucoup. Sur amazon UK il y a en effet des livres de Paul Diel en langue Anglaise. Je ne connaissais pas du tout et je vois que Paul Diel ecrit sur le symbolisme de la Revelation Bibilique ( St John of Patmos) . Je promets que je lirai . Je suis une lectrice fervente de Pierre Jovanovic, je suis abasourdie par le divin dans son eouvre. Un mix de Wall Street, Dieu, Satan...C’est absolument passionant. Et terrfiant.

      Je constate que les Catholiques, generalement, ne sont pas heureux de Pape Francois. Beaucoup critiquent. Au debut je ne comprenais pas, mais depuis que je voyais ce pape sur la tombe de Theodore Herzl, je comprends mieux.


  • #857712
    le 13/06/2014 par tic&tac
    Vatican Stock Exchange

    La vache !!! Est-ce un cauchemard, ou est-ce bien reel ?


  • #857746
    le 13/06/2014 par Charles Ignace de FRONTIGNAC
    Vatican Stock Exchange

    Pétard ! Y’en a qu’ont des postes de OUFFF ! dans la vie.


  • #857813
    le 13/06/2014 par anonyme
    Vatican Stock Exchange

    ils ont vendu le christ ,rendez nous jésus .

    big boss ground zeroes


  • #858018
    le 13/06/2014 par voronine
    Vatican Stock Exchange

    Ce qui m’inquiète aussi, c’est le "messager", ce BRUHLART... Qu’est ce que le Vatican est allé recruter ce manequin ...Un physique pour déodorant de monoprix , et meme pas foutu de se raser ...Je suis vieux jeu, mais j’y vois le signe que quelque chose ne tourne pas rond sous les soutanes .


  • #858145
    le 13/06/2014 par madcap
    Vatican Stock Exchange

    Le Vatican détient un très gros parc immobilier en Suisse sans compter d’autres investissements.


  • #858479
    le 14/06/2014 par ni Cave ni Grenier
    Vatican Stock Exchange

    Tous les ennemis séculaires de l’Eglise catholique romaine, aiment et louent ce pape François. C’est pas bon pour les catholiques, pas bon du tout. Heureusement qu’il n’y a plus de jeunes dans les églises catholiques conciliaires le Dimanche pour écouter des conneries. Aujourd’hui si on veut êtres catholiques, il vaut mieux être catholique traditionalistes. Au moins ça a de la gueule.


  • #858833
    le 14/06/2014 par Dekyus
    Vatican Stock Exchange

    Quand je lis certains commentaire, je me demande pourquoi il y en a qui s’étonne encore, il n’y a rien de nouveau sous le soleil, revenez un instant sur son histoire, l’Eglise de Rome a toujours été une escroquerie, une secte comme une autre au service de quelques uns pour s’enrichir et accéder au pouvoir sur le dos de milliers de fidèles naïfs. La Bible condamne nombre de ses pratiques (mensonges, enrichissement, idolâtrie, cérémonie, pratique sectaire, images taillées etc...) mais ça n’a pas l’air de déranger ses dirigeants ni leurs prêtes.... par contre ils n’ont jamais hésité pour manipuler les masses d’autant plus lorsqu’elles étaient analphabètes ou soumise de part la peur et la pression de l’enseignement religieux avec son lot de croyances bidons et de superstitions. Alors ne mélangeons pas les Saintes Écritures avec cette secte qui s’en sert pour son compte.


  • #858862
    le 14/06/2014 par LeChristRode
    Vatican Stock Exchange

    Quand des américains disent "lutte contre le terrorisme" ça veut généralement dire "pillage et destruction de l’autre".
    Quand, en plus, il y a Kissinger, ça veut dire monnaie directement dans les caisses d’Israël.

    Autrement dit le Vatican est foutu.

     

    • #859227
      le 14/06/2014 par LeChristRode
      Vatican Stock Exchange

      Cela dit ça m’étonne qu’a moitié quand on voit que les néos-cons comme Millière, Jean Robin et tout le toutim, associé au très "catholique" Suisse Garroté sur Dreuz.info

      De 2 choses l’une : Soit Garrotté travaille pour le Mossad et ce site est là pour faire diversion, soit Garroté est con comme un âne de ne pas s’apercevoir que ces gens l’utilisent en tant que Suisse (banque) et non par Amour du petit Jésus...

      Un néo-con vient également de remplacer Shimon Peres..


  • #859541
    le 15/06/2014 par Jasmin Indien
    Vatican Stock Exchange

    Tu quoque mi papam.
    Vastes changements qui viennent en complément des déclarations sur la secondarité des valeurs morales et du besoin de s’adapter à l’époque, de l’encyclique papale Lumen Fidei de mai 2014 http://w2.vatican.va/content/france.... Le Pape cherche à se rapprocher de la lumière, au moins c’est clair.

    Ce qui est étrange, c’est que les musulmans subissent ce même "besoin de changement", comme le montre le texte de la convention pour le vivre ensemble (juin 2014) du CFCM, éditée sur le site de la Grande mosquée de Paris. Ce texte qui voudrait que l’on confonde communauté avec religion (Coran 13-11, page 1) tout en disant que les changements seront d’ordre sociaux et non pas religieux (article 8 page 6). En adoptant le dogme intransigeant et aliénant de la laïcité et des valeurs maçonniques (article 1 page 3). Ou comment se plaire dans les chiottes indigènes de la république : Après le hajj merci de tirer la chasse.
    http://www.mosqueedeparis.net/wp-co...


  • #859734
    le 15/06/2014 par Paul82
    Vatican Stock Exchange

    Je recommande la lecture de 777 de Pierre Jovanovic. Bien écrit, clair, et... convaincant, même si ce qu’il y a d’écrit est terrifiant pour nous chrétiens !

    Quant aux autres croyants, lisez-le quand même. Ca vous donnera une idée de ce qui se passe ici, en même temps qu’un apport de culture générale.


Afficher les commentaires suivants