Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

4,6% des familles israéliennes sont millionnaires en dollars

Le dernier rapport du Boston Consulting Group, « Global Wealth 2014 : Riding a Wave of Growth », qui détaille la répartition de la richesse dans le monde, indique que 4,6% des familles israéliennes sont millionnaires en dollars, rapporte le journal suisse Le Temps.

Le pays, qui compte 5 millions d’habitants, est le 8ème pays du monde en termes de proportion de foyers millionnaires sur la population totale, et on y recense 37 foyers ultra-riches (c’est-à-dire ceux qui possèdent plus de 100 millions de dollars de fortune), ce qui le classe 10ème du monde dans ce domaine.

L’économie israélienne est très dynamique, et pendant qu’une grande partie de l’Occident était engluée dans la crise financière de 2008, Israël bénéficiait d’une croissance dynamique : 5,7% en 2010, 4,6% en 2011 et 3,4% en 2012. L’année dernière, l’économie du pays a encore crû de 3,3%, alors qu’il y a eu une quasi-stagnation au sein de la zone euro, et cette année, le Bureau central des statistiques du pays indique qu’elle devrait encore se développer de 2,2%, malgré le conflit à Gaza de cet été. La place financière de Tel Aviv se classe maintenant 21ème du monde du Global Financial Centres Index élaboré par Z/Yen Group, une firme de consultance qui évalue la compétitivité des places financières du monde.

Le journal affirme que les banques suisses espèrent bien profiter de cette aubaine, et qu’elles sont de plus en plus nombreuses à installer un bureau en Israël. Il rapporte que l’un des associés de Pictet, qui a ouvert son bureau de Tel Aviv en novembre 2012, aurait évoqué le « grand potentiel » de l’économie israélienne au quotidien The Globes, expliquant que celle-ci était liée à l’essor des start-ups dans les nouvelles technologies, et de la découverte récente de réserves de gaz naturel au large des côtes du pays.

Voici le top 10 des pays où l’on compte le plus de foyers millionnaires en proportion de la population, selon le rapport du Boston Consulting Group :

1/ Qatar (17,5%)

2/ Suisse (12,7%)

3/ Singapour (10,0%)

4/ Hong CKong (9,6%)

5/ Koweït (9,0)

6/ Bahreïn (5,9%)

7/ Etats-Unis (5,9%)

8/ Israël (4,6%)

9/ Taïwan (4,2%)

10/ Oman (3,7%)

Un dernier bonus : le 11ème pays du classement est… la Belgique, avec 3,4% de foyers millionnaires en proportion de la population, ce qui en fait le premier pays de l’UE du classement. La Belgique est également 8ème du monde pour sa proportion de foyers ultra-riches pour 100 000 habitants (4,1%).

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • et combien des saoudiennes ou qataris ?
    quel pourcentage ?

     

  • Vous avez oublié de compter les milliardaires !

     

    • Ils ont surtout oublié de calculer la part des millionnaires juifs dans les autres pays faisant partie de cette liste. Et comme c’est connu ils viennent tous en aide à leur terre promise. Donc, je pense qu’ils sont en haut du classement.


  • #1031159

    Et tout ça seulement par le travail...


  • Les racistes n’ont aucun scrupule à s’enrichir de la crédulité infinie des goyes .


  • Il faudrait connaitre le nombre de millionnaires juifs hors Israel pour que les chiffres soient plus parlants.

     

  • J’etais sure que cet article allait en blesser plus d’un !!!!
    Donc il est clair qu’Israel n’a pas besoin de l’aide financiere de l’Europe
    ni des Etats-Unis.

    En comptant les milliardaires : ca fait combien de monde ?


  • Autrefois, on se plaignait de la famille Rothschild. Maintenant, des milliers de Rothschild nous narguent et nous piquent notre fric via internet. On arrête pas le progrès.


  • Avant, "Salonique, nid d’espions". Maintenant, "Tel-Aviv, nid d’escrocs".


  • Dans ce top 10 on peut remarquer que 6 pays sont impliques indirectement ou directement dans la guerre civile en Syrie. On peut donc dire que Bachar est en premiére ligne dans la lutte contre l’oligarchie mondiale fasciste.


  • On s’en fous de leur dollars qui ne vaut plus rien


  • En France on est pas très loin de chiffre également, puisque de mémoire 2.8% des foyers fiscaux sont millionnaires en euro.


  • #1031600
    le 17/11/2014 par Philippe de Macédoine
    4,6% des familles israéliennes sont millionnaires en dollars

    Attention à bien analyser ces informations avant de tenir des propos trop rapides...

    La croissance d’Israël est remarquable mais pas miraculeuse compte tenu de son modèle économique et de son faible PIB / habitant.

    Lisez les rapports de l’OCDE et d’autres officines officielles. Ils sont instructifs.http://www.oecd.org/fr/eco/etudes/2...

    C’est en partant de telles informations qu’on peut tirer une conclusion. C’est un pays développé tout à fait normal a priori.

    Sauf sur un détail qui a son importance :
    L’OCDE met en lumière le fait qu’il y a trop de pauvres. En effet, quand on regarde le salaire moyen israélien, il est de 2400 dollars par mois, à peine plus qu’en Grèce.
    En gros, l’économie israélienne presse sa population plus que les autres. L’Israélien moyen ne profite pas de sa prospérité.

    En parcourant les sites économiques sérieux, on apprend que la force israélienne résidait dans son économie des services et de la recherche technologique et de ses exportations vers les Etats Unis.
    En gros, à l’instar de l’Inde, nous leur sous-traitons la matière grise à 2400 dollars par mois en moyenne.

    Sur les fortunes personnelles
    Israël n’a pas un régime fiscal très intéressant pour les riches et les entreprises. Ce n’est donc pas par là qu’il faut regarder.

    Faîtes une recherche sur un site immobilier comme http://www.immobilier.co.il/index.php
    J’ai fait une recherche pour des 3 pièces au centre de Tel Aviv et le plus bas prix pour un 70 m² est de 2 500 000 sheckels soit 500 000 euros, ce qui donne un coût de 7 000 eur/m².
    La spéculation sur l’immobilier a été telle qu’en fait, si vous avez une petite maison, ou un grand appartement à Tel Aviv, vous êtes automatiquement millionnaire. Donc il n’y a pas de surprise à voir une telle proportion de millionnaires.

    En fait, Israël se résume ainsi :
    - Elle exploite son peuple plus que les autres.
    - Elle détruit son environnement (voir rapport OCDE).
    - Elle n’a pas de dettes parce que ses supports lui font des dons.
    - Les entreprises installées en Israël étant taxées sur leurs profits à l’étranger, le système permet de rapatrier aisément des fonds. C’est un exemple que nous devrions suivre si nous voulons réduire notre dette.
    - Les vrais riches sont au Luxembourg ou en Suisse.

     

    • #1031642
      le 17/11/2014 par Philippe de Macédoine
      4,6% des familles israéliennes sont millionnaires en dollars

      Nota bene.

      A propos de l’immobilier toujours.

      - Notez que son prix a augmenté de 80 % en 7 ans. Cela a du contribuer à la croissance du nombre de millionnaires.
      - Chose amusante mais cohérente avec le principe fondateur d’Israël, c’est l’Etat qui est propriétaire des terres et le particulier propriétaire des murs. En gros si vous revenez avec un peu de sable du pays, vous avez extorqué de l’argent à l’état. Bien épousseter ses chaussures de plage en faisant sa valise si vous avez peur de finir au gnouf.

      Une réflexion au passage. Avec un prix de l’immobilier qui flambe qui a le plus d’intérêt à ce que les Juifs du monde et de France fasse leur retour en terre sainte ? Les promoteurs immobiliers bien sûr ; ceux-là même qui bâtissent généreusement contre de généreuses sommes d’espèces sonnantes et trébuchantes, ces magnifiques complexes et résidences coloniales dont beaucoup de Palestiniens sont jaloux. Ces philanthropes désintéressés et férus d’eschatologie progressive (les mêmes que M. Bouygues par exemple) doivent avoir une influence considérable dans ce pays. Une recherche sérieuse permettrait de déterminer qui les pilotent.

      Finalement j’ai vu qu’un institut éminemment indépendant prévoyait une perspective à la baisse de 30 % sous peu. Il s’agit de Goldman Sachs, adorable banquier mutualiste dont on sait combien il est intègre dans ses prédictions et ses actions.


  • Fantastique, à chaque fois qu’on croise 20 israéliens on croise aussi un millionnaire. Et dans les 7 premiers pays du classement peut-être 2 voire 3... ? Est-ce que ça signifie que le travail de 20 israéliens permet à l’un d’entre eux d’accéder à ce statut, ou faut-il celui du reste de la planète ? Car c’est la question fondamentale ; combien faut-il de vies d’hommes pour faire un millionnaire israélien vivant sur un caillou désertique mais aussi ; comment s’y prend-on pour le devenir ?


  • Comme par hasard, "l’un des associés de Pictet, qui a ouvert son bureau de Tel Aviv en novembre 2012, aurait évoqué le « grand potentiel » de l’économie israélienne au quotidien The Globes, expliquant que celle-ci était liée à l’essor des start-ups dans les nouvelles technologies, et de la découverte récente de réserves de gaz naturel au large des côtes du pays. non, non je pense à rien. LOL


Afficher les commentaires suivants