Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Affaire des dents en or" : les antifas s’invitent au procès de Franck Sinisi

Franck Sinisi, ex-élu FN et conseiller municipal de Fontaine, comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel de Grenoble. Il est poursuivi pour incitation à la haine raciale. Lors d’un conseil municipal, il avait proposé de payer l’accueil des Roms « avec leurs dents en or ».

 

[...]

Ce mardi, Franck Sinisi a tenté de minimiser ses propos devant le tribunal correctionnel de Grenoble. Il dit s’être inspiré d’une blague du Comte de Bouderbala, un humoriste de région parisienne. « Je ne savais pas ce qui s’était passé pendant la Seconde Guerre mondiale avec les Juifs », se défend l’élu de Fontaine. « Je n’ai rien contre les étrangers, moi-même je suis d’origine italienne. »

Des explications qui n’ont pas vraiment convaincu le procureur de la République de Grenoble. Il a requis deux à trois mois de prison avec sursis contre France Sinisi, en plus de 2 000 euros d’amende et de deux à trois ans d’inéligibilité.

Lire l’intégralité de l’article sur francebleu.fr

***

L’ambiance était particulièrement tendue au conseil municipal de Fontaine lundi soir où Franck Sinisi, conseiller municipal (ex FN), soutenu par Alexandre Gabriac (Civitas) et ses militants s’opposait aux différents collectifs de gauche.

 

À la barre, le conseiller municipal a expliqué que ses propos avaient été « volontairement mal interprétés pour, par mon intermédiaire, détruire le Front national ».

Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 28 novembre prochain.

Lire l’intégralité de l’article sur ledauphine.com

***

 

Fontaine : Civitas assure la protection de Franck Sinisi face aux antifas

 

***

Damien Viguier, avocat de Franck Sinisi :
« Il n’est que le bouc émissaire de votre démocratie pourrie ! »

 

La salle d’audience du tribunal correctionnel de Grenoble où se déroule ce mardi 24 octobre le procès de l’élu fontainois Franck Sinisi est pleine à craquer. À l’extérieur, une grosse centaine de militants de diverses associations ou collectifs antiracistes et antifascistes, de syndicats et de quelques partis politiques se sont mobilisés pour marquer leur indignation.

 

Pour ces derniers, il était primordial d’être là et « de ne pas rester indifférents à la tenue de propos stigmatisants et violents ». Franck Sinisi, conseiller municipal du groupe Front national, avait en effet suggéré, lors du conseil municipal de Fontaine le 27 février dernier, de récupérer les dents en or des Roms pour financer leur logement. Une déclaration publique qui avait suscité une forte polémique et l’indignation de citoyens, d’associations antifascistes et antiracistes tout autant que celle d’autres élus.

 

Des conseils municipaux houleux

Ces propos, jugés inacceptables, ont par ailleurs été condamnés par trois des groupes municipaux de la ville de Fontaine (PC, PS et LR) qui ont exigé, tout comme le maire, Jean-Paul Trovéro, que l’élu s’excuse. Ce qu’il n’a pas fait. Le 18 juillet dernier, la commission de discipline du Front national a pour sa part exclu Franck Sinisi qui, depuis, a officiellement rejoint les rangs de Civitas, le parti d’extrême droite ultra-catholique.

Suite à une série de conseils municipaux houleux, Jean-Paul Trovéro, le maire de Fontaine, a quant à lui finalement décidé de porter plainte pour le compte de la Ville qui s’est constituée partie civile. Avant que plusieurs associations ne lui emboîtent le pas.

[...]

Outre la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), plusieurs autres associations et Édouard Schoene, un citoyen fontainois, se sont également portés parties civiles dans ce procès.

 

« J’ai servi de fusible ! »

Devant la cour, Franck Sinisi, 45 ans, a tenté de botter en touche en minimisant ses propos dont il estime candidement « qu’ils ont mal été interprétés », invoquant même un « manque de formation à l’expression orale des élus » pour expliquer ses écarts de langage. L’ancien encarté au Front national n’a en outre pas manqué de rappeler le contexte électoral.

[...]

« Je me suis laissé influencer par la blague d’un humoriste, le Comte de Bouderbala », tente de se justifier Franck Sinisi. Et de citer ladite blague, dans laquelle l’humoriste imite une vieille femme roumaine en pleurs qui lui montre son enfant : « C’est bébé, pas d’argent ! », supplie-t-elle. « Mais vous avez des dents en or, Madame », rétorque l’humoriste.

 

 

À la présidente de la cour qui lui fait remarquer qu’il n’a pas accédé à la demande des élus fontainois de s’excuser, Franck Sinisi argue qu’il a bien produit des excuses publiques lors d’une interview accordée à France 3 Alpes, le 30 mars.

« J’ai bien tenté également de le faire lors du conseil municipal du 27 mars mais les antifascistes m’empêchaient de parler », déplore Franck Sinisi.

Quant aux motifs de son exclusion du Front national, Franck Sinisi dément que la teneur de ses propos sur les Roms en soit la cause. « Si l’on m’a exclu, c’est parce que j’ai osé contre-manifester en présence d’Alexandre Gabriac et de Civitas lors de la Marche des fiertés de Grenoble », explique-t-il. « Les dents en or ce n’était pas leur problème », tient à ajouter l’élu fontainois.

 

« Franck Sinisi n’est que le bouc émissaire de votre démocratie pourrie ! »

Autant d’explications qui ont bien peu convaincu le procureur de la République. Lequel, au terme d’un réquisitoire très détaillé, a requis contre Franck Sinisi deux à trois mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 2 000 euros et de deux à trois ans d’inéligibilité.

Des réquisitions auxquelles a succédé la plaidoirie de Me Damien Viguier, le conseil de Franck Sinisi. L’avocat n’est du reste pas un inconnu dans la sphère de l’extrême droite puisqu’il est très présent aux côtés de Civitas et du sulfureux national-socialiste Alain Soral. Sans oublier qu’il fut le défenseur d’Ilich Ramírez Sánchez, dit Carlos.

Dans sa plaidoirie – plus proche d’une conférence militante que d’une plaidoirie – Damien Viguier n’a pas mâché ses mots : « Nous sommes en plein délire ! », s’exclame-t-il. « Vous êtes le dernier rempart de la raison. Tout n’est que contre-vérités. Nous n’avons qu’un espoir c’est que vous [la Cour] gardiez la tête sur les épaules. »

Puis, montrant successivement du doigt le banc des journalistes et le public, l’avocat s’épanche. « Les vrais coupables c’est la presse, avec les associations derrière et certains élus », fulmine-t-il.

Avant de se lancer dans une série d’arguties juridiques tendant à contester la légitimité des parties civiles. Revenant sur le fond, Damien Viguier terminera sa plaidoirie de manière hallucinante. « Franck Sinisi n’est que le bouc émissaire de votre démocratie pourrie ! », conclura-t-il rageusement, les yeux droits dans ceux de la présidente.

Silence et stupéfaction dans la salle d’audience...

Lire l’intégralité de l’article sur placegrenet.fr

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Font beaucoup de bruit ses antifass en plus ils ont très méchant , Donner moi du matériel et de la finance , fournissait moi nom et adresse immat des véhicules et a moi tout seul je m’occupe de toute la région paca , et a la tranquille en plus , juste pour tué le temps

     

    • Corriges ton orthographe s’il te plait...ça me fais mal au cœur de voir ça....en général , sur les autres forums, même pas je relève car je m’en fout mais ici il faut écrire comme il se doit et c’est important pour toi de bien écrire en français, crois moi...


    • @ Marcovich,

      faut laisser tomber ; soit le gazier est près à passer à l’acte et, comme le laisse deviner sa syntaxe, c’est un demeuré de l’annoncer sur un forum public, soit c’est un freluquet qui se la joue guerrier pour compenser son quotidien qui se résume à raser les murs.

      En plus casser de l’antifa, ce serait leur faire trop d’honneur, on leur laisse la violence, nous on se cultive en bouquinant.


    • Tu a raison mais j’aller tout de même pas mettre un costume trois pièce cravate pour écrire un tel commentaire


    • Corrigez-vous vous-même. Jul c’est une maladie ?


    • Markovich
      " Corriges ton orthographe s’il te plait...ça me fais mal au cœur de voir ça....en général , sur les autres forums, même pas je relève car je m’en fout..."
      1- Corrige sans s, impératif 1er groupe avec tu.
      2- plaît avec le chapeau.
      3- ... toujours trois points de suspension
      4-, et espace, pas espace et virgule
      5- fous, première personne du singulier.

      En une ligne et demie, soit plus de fautes que le message incriminé.
      Faut soigner la forme, les correcteurs d´orthographe peuvent aider. L´orthographe c´est la présentaiton ; comme la différence entre la fille antifa avec son anneau à la con dans le nez, son tee-shirt fluo et sa référence aux camps de concentration ; et le monsieur bien habillé argumentant rationnellement.

      Conseil avant de faire le malin avec les mots, sujet-verbe-complément-point.


  • Comment peut on publier ici que Civitas est un parti uttra catholique.
    Le fait est que l’Église n’étant plus vraiment "catholique" depuis le concile de Vatican II.
    L’Église devra désormais s’adapter au changement dans la société ce qui a abouti à l’abandon des principes et des règles du catholicisme originel et qui fait que finalement le catholicisme n’est plus perçu par de nombreux fidèles comme une religion, en ayant aboli les limites divines, mais plutôt comme une réplique d’un Bouddhisme éthéré avec musique et chant en plus.
    Les militants de Civitas sont tout simplement des catholiques qui ont gardé et militent pour leur foi malgré les changements et les abandons successifs de l’Église catholique romaine.

     


    • Comment peut on publier ici que Civitas est un parti uttra catholique




      Vous avez-vu que ce dont des citations de sources diverses ? Oui, ici sont publiées les voix même opposées à E&R, car citer c’est aussi pouvoir combattre efficacement en n’ayant pas peur du discours adverse. C’est même nécessaire.


  • L’on pourrait presque considérer que les associations de misère ont raison d’utiliser le filon, car, à bien regarder le spectacle du comte de Bouderbala que je ne connaissais pas, ce ne sont pas les « blancs » de son public qui rigolent le moins : restent à savoir si les pseudo-indignés refilent quelques piécettes aux roms de leurs carrefours...
    Comme dirait le Maasaï, un doute m’habite.

    Cependant, j’irai voir si ledit comte ouvre ses vannes sur toutes les communautés...


  • "« Franck Sinisi n’est que le bouc émissaire de votre démocratie pourrie ! », conclura-t-il rageusement, les yeux droits dans ceux de la présidente."
    Bon sang, j’aurais aimé etre là pour voir la tète de la présidente quand Maitre Viguier lui a assèné cette réplique parce que, pour une vérité c’en est une et, jusqu’à la moelle mème.


  • Nos élus, même au FN, sont des fiottes. Devoir s’excuser devant une connasse de juge vegan pour une blague plutôt marrante. Triste France... Assumes Francky merde !

     

  • Quels déchets de l’Humanité ces antifas, et je parle pas du journal...bien qu’on pourrait l’penser aussi. ^^


  • Ce serait bien qu’une fois pour toute on mette des noms et des visages sur tous les responsables antifa, le plus souvent quarantenaires ou cinquantenaires, de chaque département, qui envoient sur le terrain tous ces gosses de bobos en mal d’aventure.

     

    • Exact, je les ai vu pour la 1ère fois lors d’un rassemblement contre l’installation de 60 migrants. Ils ont débarqué en trombe depuis des bagnoles, ont investi le parvis de la mairie avec une large banderole " welcome refuges" , le temps que les journaux locaux prennent les photos qui, effectivement, illustreront dés le lendemain les Unes, faisant croire que la population locale était favorable à l’installation des migrants. Des jeunes foutriquets dissimulés par des capuches et foulards, et 2/3 types la cinquantaine, style gauchiasses, qui organisaient les attaques contre les familles présentes ( jets de tomates et caillasse, insultes, slogans, avancés menaçantes, sorties de matraques et chaînes...) les CRS sont arrivés en urgence, les 3/4 plus vieux ont organisé le repli.
      la démocratie théorisée par l’extrême gauche.


  • surtout que les roms et les roumains cest pas pareil bouderbala

    voici une roumaine

    https://www.google.fr/search?q=anto...

    pas mal hein ?

    et le petit polo fred perry ca va pas avec la main jaune de lautre connasse qui se marre tant quon tappe pas sur les trucs interdits

     

  • Video de La comte de Bouderbala à 2:55 ca n’a pas l’air de faire rire notre comique exo-national, de la Communauté Organisée, Boujenah !


  • Ah ah, particulièrement en forme Maître VIGUIER ! Les fiottes de la bien-pensance et les sans cerveau antifascistes ont dû être choqués ! :)


  • Un antifa, c’est un dépressif chronique aux symptômes comparables à ceux d’un adolescent attardé, et qui dissimule son anémie intellectuelle et sa neurasthénie culturelle derrière un combat fanatique contre tout ce qui ne correspond pas à sa vision puérile et immature de la société, refusant obstinément d’assumer la part d’ombre de son mental, refoulant sans cesse les contradictions de son déséquilibre psychique, jusqu’à aboutir à de pures incohérences comportementales.
    Ainsi, un aliéné se prétendant antifa ne verra jamais aucune absurdité à :
    - être un vrai fasciste devant un faux fasciste,
    - le faire taire au nom de la liberté d’expression,
    - le tabasser sous prétexte qu’il est violent,
    - le tuer s’il est pour la peine de mort, etc.
    autant de non-sens qui font la fierté d’un antifa, l’imbécile inculte par exellence, le parfait bête et méchant, l’idiot utile du Système pour qui la stupidité du peuple est un gage de maintient au pouvoir.


  • Sinisi n’a pas proposé "d’arracher les dents en or des roms" mais de financer des logements "avec leurs dents en or". Ce qui n’est autre qu’un trait d’humour. Même si ça peut être considéré comme maladroit, je reconnais.

    En Droit, discipline hautement dialectique, chaque mot doit être pesé et sous-pesé, c’est dingue cette manie chez les antifas de mentir tout le temps comme ça. L’antifa.e percé.e et bonneté.e (déjà on se découvre quand on entre dans un endroit, a fortiori dans un palais de justice) ne s’encombre pas de ce genre de "détail" (oula, pardon).

    Les juges appréhenderont-ils ces éléments de langage ?


  • Ca prend une tournure cette histoire... le gars a fait un coup de provocation, bon voilà, autant assumer.

    En plus il n’y a pas grand chose dérrière cette provocation.
    Apparament si, puisque ça mobilise autant, mais sinon la déclaration en soi,politiquement c’est nul, bref, pourquoi en faire des tonnes ?

    Il aurait pu accepter sinon sa peine, au moins ses responsabilités. Quand on balance un cailloux dans l’eau, ca fait des vagues.


  • Alexandre Gabriac, un grand homme. Gros soutien.

     

    • Soit c’est de l’ironie, soit tu as vraiment du mal.

      Gabriac est l’archétype de ce pourquoi les idées « souveraines » sont mal vues.

      Le mec est grossier, rustre, violent et respire le QI d’huître.

      Je le qualifierais bien de brute si au moins il avait vraiment une grosse carrure.

      Mais même pas, juste un excité, un antifa à l’envers.

      Bref à lui seul c’est une véritable campagne de publicité pour devenir un antifa.


  • Je vais me faire un peu l’avocat du diable parceque y en a marre de ces sorties merdiques au FN... C’est comme l’autre qui a comparé Taubira a un singe... Ras le bol de ces blagues à la con digne d’une cour de récré... Ça nuit au vrai message Nationaliste et Souverainiste dont les valeurs sont nobles... Avec des tocards pareil le FN véhicule une image du Nationalisme de racistes primaires et puérils... Ils n’auront que le naufrage qu’ils méritent !

     

  • Si même maître Viguier "perd" son légendaire sang-froid, c’est qu’on est vraiment sur la planète mars dans le prétoire. Et je crois qu’on l’est.


  • Encore une condamnation pour délit d’opinion ! c’est contraire à la déclaration des droits de l’homme !


  • Bouderbala, le Comte.
    Pris au piège.
    Talent brut et fin.
    Dans la liste des vidéos gorgées de bon sens,
    Samy face à son destin.
    Lopez, Dombasle, Moati Henri aka quintuple sauce, cette vidéo est une archive.

    Parenthèse inattendue

    Moati explique qu’il ment.
    Depuis toujours.
    La folle prend des prods.
    Samy fait le canard.
    Mais le canard intelligent.
    Il joue le jeu.

    M Le Comte,
    Mes respects


  • Surréaliste ce genre de procès ! Comment peut-on se retrouver devant un tribunal pour une plaisanterie verbale aussi mauvaise soit-elle ? On se croirait sous les khmers rouges où l’on pouvait se retrouver devant un tribunal voire exécuté sommairement pour des futilités (port de lunettes, entendu entrain de rire...)

     

    • Vous avez raison le sectarisme et le totalitarisme qu’ils viennent d’un sens ou
      de l’autre reste ce qu’il est .

      Il n’y a eut ni agresion , ni brutalité envers qui que ce soit , ces réflexions
      n’était pas fines , c’est sûr....surtout dans l’ambiance que nous vivons ,
      il devait le savoir.....la police de la pensée a encore sévi....


  • Il faut cesser de les appeler "antifascistes". IIs ignorent absolument tout du fascisme, mouvement politique qui n’existe plus depuis 1945. On dira "antifa", qui signifie : anti-first amendment c’est à dire contre la liberté d’expression. Ou encore antiFrance.
    Le ton hystérique et dément des antifasses (version XX ou inclusive de l’antifa) pour s’adresser à des jeunes hommes calmes est insupportable. A-t-on le droit de parler aux gens comme s’ils étaient des galériens sous le fouet, et comme si l’hystérique était le fouettard et avait des droits sur eux ? C’est une atteinte à la dignité de la personne et une incitation aux méthodes de l’esclavage le plus abject. Plus de la pollution sonore.
    Gabriac est très modéré. Il est vrai que le tzigane porte sur lui, dans certains cas, sa fortune : bijoux, dents parfois. S’il n’a pas de quoi, qu’il tape dedans, comme nous tous dans nos économies le cas échéant. C’est le principe de subsidiarité. S’occuper de ses propres affaires et de ses propres enfants.


  • Pas d’argent mais des dents en or.

    Très très bonne.


  • Les antifas s’invite au procès et alors , laissé les s’exprimés ils ne sont pas si terrible que sa et puis la France et un pays de liberté alors ils faut les respectée , les mettre de cotée ne serais pas démocratique , moi je comprend pas certain commentaire , je suis horripilée , faite l’amour pas la guerre


  • Quelle provocation a-t-il fait ?

    Comment les roms qui n’ont pas de revenu et sont insolvables ont des camping cars dernière mode ?

    Idem pour nos racailles, ils sont au RSA mais roulent en BMW neuves avec des fringues de luxe.

    2000 euros, je ne connais pas la profession de ce mec, mais pour la majorité des français c’est plus d’un mois de salaire !

    Soutien à ce type.


Commentaires suivants