Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alain Soral – Du féminisme féminisant au féminisme masculinisant

Le vingt-et-unième épisode de Soral a (presque toujours) raison
est disponible !

 

En exclusivité, un second extrait gratuit de SAPTR #21 :
« Du féminisme féminisant au féminisme masculinisant »

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Au sommaire
de ce SAPTR #21 :

 

00:28 – Deux ans d’exil ! Quel bilan ?

04:17 – Quelles prédictions pour l’hiver 2022 des Français ?

12:24 – Du féminisme féminisant au féminisme masculinisant, ou le triomphe du masculinisme par les femmes

35:22 – Errances du féminisme : la dérive LGBTQ+

55:20 – La destruction de la raison : marxisme culturel & French Theory

58:42 – De Boas à Butler : du relativisme culturel au relativisme sexuel

01h08:15 – De l’appropriation culturelle

01h12:41 – Un avis sur l’affaire Dieudonné/Bigard ?

01h20:16 – Mort de Daria Douguine

01h24:00 – Mort de Jean-Luc Godard, et la Nouvelle Vague

02h02:24 – La Grande Peur des bien-pensants : Édouard Drumont

02h20:43 – La Grande Peur des bien-pensants : Georges Bernanos

02h40:53 – Conseils de lecture

 

Visionnez SAPTR #21 en intégralité (2h53)
et en haute qualité via Kontre Kulture :

 

en vous rendant sur la page de paiement direct (à partir de 3 €) !

(cliquez sur l’image)

Après votre achat, cliquez sur « Mon compte » en haut à droite du site Kontre Kulture puis sélectionnez l’onglet « Mes VOD ».

 

Ou procurez-vous
La Grande Peur des bien-pensants de Georges Bernanos
chez Kontre Kulture

Pour tout achat de La Grande Peur des bien-pensants, cet épisode de Soral a (presque toujours) raison vous est automatiquement offert !

 

Ou devenez contributeur
au financement associatif d’Alain Soral (à partir de 20€/mois)
et accédez immédiatement à la vidéo et à ses bonus

 

 

Soral a (presque toujours) raison !

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir l’intégralité de l’œuvre d’Alain Soral
 






Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3058519

    15:00 Sauf erreur de ma part, Sylvie Guillem dans "La Bayadère"

     

    Répondre à ce message

  • #3058584

    Sur Bolsonaro, Soral se trompe, guidé probablement par son ami bolsonariste. Le Tribunal Suprême n’est ni de gauche, ni de droite, mais bien d’extrême-centre, pour reprendre l’expression lumineuse de Fillon au sujet de macron.

    Il tient d’ailleurs Lula dans sa main, puisqu’à ce jour, il ne l’a pas absous de ses crimes. Il sera donc un président d’opérette comme Bolsonaro.

    Le vice-président actuel est le général Mourao, qui est complètement aligné sur l’Otan. Bolsonaro à bien compris son erreur et a pris comme vice le général Braga, qui lui est vraiment de droite.

    Mais il a perdu car au fond, sioniste de circonstance à la Trump, faux chrétien et vrai noachide, il s’est découvert sans avoir les moyens de sa politique.

     

    Répondre à ce message

  • #3059036

    C est bon de le signaler...L ’émission c est mon choix auquel a participé alain soral et qui traitait du "machisme " à dépassé le million sur YouTube et les commentaires sur le président d’égalité et reconciliation sont dithyrambiques

     

    Répondre à ce message

  • #3059335

    Beau gosse le Président, ça fait plaisir.
    Ces histoires de féminisme ça fait mal aux gencives... et c’est vrai que tout est ecrit sur la gueule.

     

    Répondre à ce message

  • #3059854

    Il serait intéressant de retrouver la trace de la rouquine de C est mon choix...

     

    Répondre à ce message

  • #3061375

    La voix est le reflet de l’âme. Elle avait une sale voix Simone...

     

    Répondre à ce message

  • #3062541

    A propos des féministes masculinisantes, Soral à tout compris et l’on remercie en passant le talentueux Félix qui lui a glissé le distingo entre le féminisme naturel et l’imitation pathétique des hommes.

    Il est également tout à fait exact et patent de constater chez cette dernière catégorie de néoféministes des visages sans charme, sans charisme voire effectivement souvent limite névrotiques

    En tant que femme, ma génération est celle du féminisme classique... lequel, je l’avoue ici sans manière, m’emmerdait déjà copieusement. Les agitées en bénard et chemise trop grande qui imitaient déjà les mâles que je croisais à la fac me gonflaient notoirement.

    Le féminisme d’aujourd’hui est la manifestation d’un énorme malaise dans des sociétés occidentales qui furent les unes après les autres polluées par les idéologies des campus américains des années 60 et plus. Et il faut rappeler encore une fois que la French Théory est d’abord parti vers ces campus pour nous revenir, comme tout le reste, en plus épais, plus caricatural et plus agressif.

    J’ajouterai pour ma part que la féminisation (voulue ! comme l’a très bien écrit AS) de la société fait partie du plan de transformation du monde dit ancien en "nouveau monde", lequel ne peut survivre et s’étendre que si la consommation devient son unique centre moteur. Or... les femmes sont - avec certaines catégories ethniques bien connues - la cible parfaite pour cette consommation permanente.

    L’étape d’après sera(it) sans aucun doute l’individu indéfini, un genre intermédiaire, totalement flou, atteint probablement d’une "flexibilité" de genre particulièrement psychotique. Un escargot ou une paramécie pourrait bien en être le symbole.

    Mais je gage qu’avant qu’un tel délire ne s’installe vraiment, il se sera produit quelque chose... en tout cas, on y travaille, chacun(e) à notre façon.

     

    Répondre à ce message

  • #3062828

    Le féminisme masculinisant, finalement, ce sont des femmes qui reconnaissent que l’homme est supérieur puisqu’elles veulent à tout prix lui ressembler.

     

    Répondre à ce message

  • #3063383

    Le "+" à la suite de "LGBTQI+" indique que la liste n’est pas exhaustive.
    Une sexualité avec un blob ou un extraterrestre par exemple.

     

    Répondre à ce message

    • #3064192

      Ça, nous l’avions tous compris.
      La question qu’Alain pose implicitement est "Où ça s’arrête ?"
      À la zoophilie, puisque les animaux ont les mêmes droits que les humains ?
      À la pédophilie, puisque l’âge n’est qu’un nombre arbitraire ?
      À l’inceste, puisque l’amour ne doit pas connaitre d’interdit ?

      Et alors, c’est quoi le projet d’une société ouvertement incestueuse et pédophile ?

       
  • #3064769

    On parle de féminisme masculinisant, mais ne serai ce pas parce que l’homme (certains) a abandonné sa masculinité du fait d’une sexualité dominante et pénétrante, ne pouvant accéder à la pénétration dominante lui même (déviance) renvoi toutes ses frustrations sur la femme. Il refuse le rôle de père, de dominant, ou il devient violent, a des relations multiples ... C’est le serpent qui se mort la queue. Le matcho respecte sa femme et sa féminité.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents