Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Angela Merkel : "La mobilité est la clé de la baisse du chômage"

De plus en plus d’Européens quittent leur pays en crise pour chercher du travail ailleurs, constate l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE).

Entre 2009 et 2011, l’émigration en provenance des pays du Sud de l’Europe a progressé de 45%. Depuis 2007, le nombre de migrants Grecs et Espagnols a doublé. Le principal pays d’accueil est l’Allemagne. Entre 2011 et 2012, le nombre de Grecs qui y sont entrés a augmenté de 73%, tandis que celui des Espagnols et des Portugais a crû de 50%, et celui des Italiens de 35%.

Pour la chancelière allemande Angela Merkel, c’est probablement la clé de la baisse du chômage en Europe. « Les 3,6 millions de jeunes sans emploi de la zone euro devraient être prêts à la mobilité pour trouver du travail », a-t-elle estimé au cours d’une interview accordée à la BBC.

Dans sa région d’origine de l’Allemagne de l’Est, lorsque le chômage s’était mis à grimper, beaucoup de jeunes gens avaient retrouvé du travail, parce qu’ils avaient accepté de se déplacer dans le sud du pays, a rappelé Merkel.

« Il faut plus de mobilité. Toutefois, je pense qu’il est injuste que ce soient surtout les jeunes qui aient à payer l’addition pour quelque chose dont ils ne sont pas responsables. Mais il n’y a pas d’autre moyen de faire autrement. Nous devons fabriquer des produits ou offrir des services en Europe que nous pouvons vendre », a-t-elle ajouté.

La chancelière a qualifié de « « crise énorme » les niveaux élevés de chômage que l’on observe en Europe, tout en défendant la pertinence de la politique d’austérité qu’elle n’a cessé de préconiser. « Concernant l’emploi et la croissance, la zone euro et les autres pays sont dans une situation difficile. Le problème n’est pas l’austérité, le problème est de retourner à la croissance », a-t-elle dit.

« Ce processus est en cours. L’Europe doit décider : comment doit-on gagner sa vie ? Que voulons-nous produire ? Comment réduire les formalités administratives ? Comment intensifier le commerce ? ».

Elle a rappelé que la politique imposée à la Grèce et à l’Espagne n’avait pas été élaborée par elle, mais par la troïka composée du Fonds Monétaire International, la Banque Centrale Européenne, et la Commission Européenne.

Réfléchir à d’autres systèmes économiques en Europe, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les Français prennent leur retraite à 62 ans, les Allemands à 67 : on comprend pourquoi peu de Français soient "chauds" pour y aller travailler ; par contre en Espagne, la retraite est à ...67 ans, comme en Allemagne, c’est pourquoi tant d’Espagnols partent y travailler . Le modèle Allemand : vous bosserez plus longtemps et des SMICS par branche . En France pour faire baisser le chomage, il ne reste qu’une seule solution : baisser le SMIC .

     

    • Ou reprendre le contrôle de notre monnaie, de nos frontières, de nos lois et de nos armées. Cela s’appelle rendre à la Nation sa souveraineté.

      C’est bien plus efficace que de s’abandonner aux rêves opiacés de prospérité pour les pseudo-citoyens de l’UE, qui n’ont de toute façon aucune conscience d’appartenir à un groupe humain partageant un destin commun. Si ce n’est lorsqu’il s’agit d’agiter la grande peur du musulman belliqueux prêt à se faire sauter au nom d’Allah.

      Mensonge qui profite en dernière instance à une élite apatride et vorace, soucieuse de ses privilèges indus au détriment des peuples.


    • L’age de départ est une astuce pour éviter les taux pleins et moins donner.

      Sinon faut arrêtez avec l’Allemagne, la France n’est pas mieux :
      Nombre d’annuités taux plein France : 41,5 années.
      Nombre d’annuités taux plein Allemagne : 35 années.

      En bref si tu as fait de bonnes études, mieux vaux aller en Allemagne (c’est le but Angela :)), quand à la France c’est uniquement intéressant comme fonctionnaire ... sinon citron ou piegon


    • Va voir en Moselle et en Alsace et tu verras que les Français n’ont aucun scrupule à aller travailler en Allemagne. Et ayant été moi-même frontalier France-Allemagne je peux t’assurer que les conditions de travail y sont généralement plus agréables qu’en France. Des villes comme Forbach (coucou à Philippot), Sarreguemines ou Creutzwald auraient depuis longtemps pu déposer le bilan s’il n’y avait les dizaines de milliers de travailleurs passant la frontière.
      Les considérations sur l’âge de la retraite passent au second plan si l’alternative est
      1- chômage ou à peine smicard et rtraite à 62
      2- job bien payé environ 50% de plus, système de santé plus efficace (avec le choix France et/ou Allemagne) et retraite à 67
      Le choix est assez facile.


  • on n’a plus qu’a partir s’installer en asie , c’est la clée !


  • Exact.
    Expansion dans l’Europe de l’Est jusqu’à l’Oural pour agrandir l’espace vital.
    Déplacement de populations vers l’est selon leur indésirabilité.
    Colonisation de terres vierges sur d’autres continents ou revirginisation de terres malheureusement occupées, avec le tampon de l’abattoir.
    Déplacement sur ces terres vierges de populations pauvres ou aventurières volontaires.
    La prochaine étape, terraformation et peuplement forcé de lunes et planètes proches.


  • "La mobilité est la clé de la baisse du chômage" ??

    Ben montre l’exemple alors ! Sois mobile, casse toi vite !

     

  • Ces jours-ci en marge du G8, elle va accueillir Obama "en leader de l’Europe" (titre le torche-cul de l’immonde P. Bergé) pour un discours sur la Pariser Platz de Berlin.

    Faut vraiment avoir une p*** de poutre dans l’oeil pour pas comprendre ce que c’est l’UE.


  • je ne veux pas aller travailler dans un autre pays, j’en ai rien a foutre. je resterais en France et je serais clochard, je planterais des graines et pas des monsanto pour manger et je danserais le fox trot l’hiver pour me rechauffer. Quand j’étais jeune j’étais champion olympique de cheval d’arçon sans les mains, mes amis m’appelaient la poutre, angela si tu m’entends...

     

  • La sortie de l’UE est la clé de la baisse du chômage.


  • Angela Merkel travaille pour la destruction de l’Allemagne.

     

  • #439022

    Une manière comme une autre d’éclater encore un peu plus la famille. Et puis de couper les allocations chômage . Tu n’acceptes pas un "job" à 500 ou 1000 bornes de chez toi ? Tu seras radié automatiquement des ASSEDIC !

    Voilà ce qui nous pend au nez travailleurs et chômeurs, avec , entre autres, l’arrivé du "Marché Transatlantique SANS ENTRAVE".

    Heil Merkel !


  • "La mobilité est la clé de la baisse du chômage"

    La mobilité ? Moi j’aurais dit le travail.

    Mais je ne suis sans doute pas aussi intelligent que madame Merkel.


  • elle a pas tord 55% des délocalisations sont en Europe par contre le salaire moyen est de 500€ en Europe ,18% chine 18% en inde 24% en Afrique et 8% les Amériques.
    théorie de Mundell est appliquée mais elle parle pas du salaire et oui

    les Français s’ils ne se bougent pas maintenant contre l’union européenne vont perdre leurs jeunes et sombrer dans la pauvreté et la tiers mondialisation, baisse du niveau de vie, qualité de vie, déprime métissage, sauf pour les 1% spécialiste du capitale apatride ... 2017 si l’ump ou le ps passent on est mort


  • Remise des choses dans un contexte pas anodin du tout :

    La relation entre le Maroc et l’UE va s’étendre au domaine de la migration et de la mobilité des personnes grâce à la signature du Partenariat de mobilité UE-Maroc par la Commissaire européenne pour les affaires intérieures, Mme Cécilia Malmström, le Ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération et les Ministres chargés de la migration des neuf Etats participants à ce partenariat (Belgique, Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Portugal, Suède, Royaume-Uni).

    « Entamer une coopération structurelle dans le domaine de la migration marque un tournant dans nos relations avec le Maroc. Nous faisons aujourd’hui un grand pas en avant », a indiqué Cecilia Malmström, la Commissaire européenne chargée des Affaires intérieures.

    Les partenariats pour la mobilité constituent un cadre flexible, juridiquement non contraignant, pour la bonne gestion de la circulation des personnes entre l’UE et un pays tiers.

    Ils visent, grâce au dialogue et à une coopération concrète, à une gestion commune et responsable des flux migratoires dans l’intérêt de l’Union, de ses partenaires et des migrants eux-mêmes.

    souce : http://www.lnt.ma/actualites/lue-et...

    Et le lendemain :

    Dans une interview à la BBC, Angela Merkel enjoint les jeunes européens à quitter leur pays pour trouver du travail.

    « Il faudrait que nous fassions preuve de plus de mobilité, a-t-elle plaidé ». « Il n’y a pas d’autre moyen ».

    source : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/20...

    Conclusion : pour baisser le chômage en Europe, il faut toujours + d’immigration extra-européenne. Et plutôt que de stopper l’immigration, on demande aux autochtones de foutre le camp de chez eux pour se faire remplacer par d’autres peuples.
    Cherchez l’erreur... Non en fait, c’est très logique, mais le "peuple" est certainement encore trop bête pour comprendre les vraies motivations qui se cachent derrière ces discours de façade.


  • C’est le nouveau STO (service travail obligatoire) allemand ?


  • Il serait peut-être temps qu’elle prenne sa retraite, l’est-allemande.


  • #439062
    le 18/06/2013 par yéti déporté au Benêtland
    Angela Merkel : "La mobilité est la clé de la baisse du chômage"

    ça s’appelle le STO ...


  • La mobilité ?

    Ok vas-y Angie, move de là ! Et dare-dare please...


  • Vive le sédentarisme poutinien et goy !
    Vive les français au travail, en France et en famille !
    ... Nous cherches pas. la vioque !


  • Angela Merkel : "La mobilité est la clé de la baisse du chômage"
    Traduction :
    La mobilité des gens provenant de pays en grave crise est bon pour l’Allemagne (voir France ) afin de baisser les salaires et ainsi forcer la main à ceux qui s’accrochent encore à leur smic.


  • C’est vrai quoi, y faut... Y’à qu’à... refaire la Grande Armée de Napoléon Bonaparte, lui aussi il misait sur la mobilité.

     

  • Une des armes du mondialisme, la mobilité. Non seulement elle considère le travailleur comme une machine, comme un être sans attaches culturelles, familiales... mais elle permet d’éviter de la formation et de donner un salaire décent aux populations sur les lieux de productions choisis. A quoi bon avoir un éventuel et temporaire travail en étant mobile si on perd en même temps ses raisons de vivre, sa terre et les siens ?


  • "La mobilité est la clé de la baisse du chômage".

    Ok Angela, et plus on part loin plus le chômage baisse ? Bon ben, expatrions-nous tous sur la lune,le chômage en sera kaput.


  • Merkel est en train de détruire l’Allemagne,Hitler dois se retourner dans sa tombe !

     

  • La différence entre Merkel et Hitler, c’est que sous Hitler les travailleurs étaient très bien traités, un grand nombre d’avancées sociales ont eu lieu, les immeubles étaient rénovés, le tri sélectif était inventé (un exemple) et l’argent coulait à flot : c’est pas moi qui le dit, c’est Heinrich Hauser dans Un été à Berlin (auteur plutôt anti nazi, qui partageait son temps entre l’Allemagne et New York). Aujourd’hui pour Merkel l’ultra libérale, vous ne trouvez pas de boulot ? Ben il faut bouger, y en a à 100€ par mois en Roumanie les gars, qu’attendez-vous ??

     

  • Je suis entièrement d’accord avec elle : dégage et ferme-là à tout jamais ! Va te présenter, je ne sais pas, en Chine par exemple !


  • Lisez donc le prix nobel d’économie Allais (Alphonse je pense) ma brave dame et vous aurez des idées meilleures et plus humaines.

     


  • L’Europe doit décider : comment doit-on gagner sa vie ? Que voulons-nous produire ? Comment réduire les formalités administratives ? Comment intensifier le commerce ?




    Traduction : Comment accepter n’importe quel boulot ? Quels produits pourris à vous vendre ? Comment dérèglementer ? Comment forcer le peuple à consommer ?


  • L’Allemagne en pleine dénatalité a besoin de centaines de milliers de travailleurs spécialisés, d’ingénieurs etc . Merkel fait un appel du pied aux chomeurs d’Espagne par exemple ou du Portugal pour qu’ils viennent travailler en Allemagne au lieu de prendre des mesures natalistes . Les Nazis étaient natalistes, donc, " Afin qu’Auschwitz ne puisse plus se reproduire ", cette vieille proxénète sioniste veut exploiter des travailleurs étrangers , plutot qu’augmenter le nombre des Allemands .

     

    • Que l’Allemagne ait besoin de centaines de milliers de travailleurs spécialisés, d’ingénieurs par exemple, est un mensonge sioniste, repandu malheureusement aussi par Pierre Hillard.

      C’est absolument fou, quand un ingenieur, médecin ou informaticien espagnol voulait travailler en Allemagne. La plupart d’eux ne comprend pas un seul mot allemand.

      En outre, les allemands ont un system de formation professionelle assez sophistiqé.

      Faut pas avaler tout propagande, qui a pour but d’echanger les peuples.


  • Cette vielle CARNE de merkel à vraiment le sens du comique et comme toujours avec l’idéologie du faites ce que je dis et surtout pas ce que je fais...

    Mobilité est la clé ah j’imagine qu’effectivement si la prostitution est l’ambition de nos chômeuses et comme c’est autorisé en allemagne alors qu’est-ce-qui empechera la femme de Christian de jouer les troux sur patte pour rembourser le micro-crédit du lave vaisselle ou pour payer les cours de fitness ?

    Usuriers en puissance vs Chômeurs en puissance ne manquez pas l’actualité du folklore sur la première chaine !


  • Eh oui, la "mobilité", autrement dit l’émigration, est la clé de la baisse du chômage, tandis que l’immigration est la clé du renouvellement des générations, autrement dit du sauvetage de nos retraites. Cherchez l’erreur...

     

    • L’immigration induit l’émigration.
      Nous sommes au stade où nombre de jeune Français n’ont plus d’espoir que dans le départ, ou accepter des salaires et des jobs de survie en "France" en concurrence avec d’autres millions de chômeurs, ou quitter son pays, devenu pour la première fois de son histoire, un pays d’émigration économique. L’oligarchie laïco-maçonnique en rêvait, elle la fait.
      La France n’est plus un pays mais un territoire dont les particularités font la joie des touristes qui seront néanmoins de moins en moins nombreux face aux situations absurdes qu’ils y constatent : des restaus et hôtels "Français" au personnel Africano/Magrhébin et aux cuisiniers Pakistanais, des musées dont l’accueil est assuré par des chinois ou ukrainiens et, cerise sur le gâteau, des hordes de pickpockets Roumains et de mendiants "multi-culturels". Bienvenue en FRANGE.


  • Hollande ne nous a pas fait encore le coup de la mobilité.
    Je parie que ça ne va pas tarder puisqu’il copie toujours sur sa voisine.


  • Et sa mobilité à elle, elle serait bonne pour qui ?


  • Cool ! C’est un bon sujet de bac de philo qu’ elle nous pose la Merkel !
    Alors reprenons le fil de sa pensée et un petit commentaire de texte nous aidera à décoder son message.
    "Le problème n’est pas l’austérité, le problème est de retourner à la croissance"
    Ok, alors voyons quel est le chemin proposé.

    "L’Europe doit décider !"
    Heu, c’est quoi l’Europe ? La commission, le parlement, les peuples, Merket ?

    "comment doit-on gagner sa vie ?"
    i.e : il s’agit de réinsérer dans le système marchand sous domination du grand capital, des cohortes de jeunes et de moins jeunes en voie de paupérisation. Alors qu’à la marge se recomposent les liens sociaux grâce à des systèmes d’échange alternatif au marché, le circuit économique de la consommation de masse ne permet plus d’écouler la production, remettant en cause la domination du capital sur le travail.

    "Que voulons-nous produire ?"
    Ce n’est pas tant ce que nous produisons qui pose question. Cela revient à limiter le cadre d’une réponse qui consisterait à dresser une liste au père Noël... Alors quel besoin veux-tu que je satisfasse mon enfant ? Il est malhonnête de poser les choses en ces termes. Il faut aussi s’interroger sur la manière dont nous produisons. Sur quelle base devons nous refonder les rapports sociaux de production, et par là même la sphère des échanges dans la société ?

    "Comment réduire les formalités administratives ?"
    Pour faire court, Merket s’interroge sur la manière de dégraisser le mammouth. Une idée qui a fait son chemin en France et on en voit les résultats. Partout les services publics se plient aux diktats de la logique économique du marché.

    "Comment intensifier le commerce ?"
    Ce commerce doit s’étendre et couvrir toutes les conditions d’existence du vivant. La gestion doit s’appliquer au commerce de l’embryon, de la procréation et du génome. La culture du marché c’est déjà demain !

    Quant à la mobilité... c’est le cheval de Troie du grand capital. A l’heure où nous produisons des services de déplacement alternatifs par le covoiturage, l’autopartage, les séides du capitalisme vous vendent des études bidons pour propager dans l’esprit des consommateurs qu’être propriétaire de son propre moyen de transport, c’est pas tendance... Allez hop ! vendez votre bagnole et courrez vite en louer une neuve aux cartels qui demain contrôleront tous vos faits et gestes... tracé de l’éprouvette au cercueil !

    Tristes sires...
    Faut-il se mettre en colère ou leur demander de rendre gentiment les armes ?

     

  • C’est ça les solutions miracle de la dirigeante du pays ’leader" de l’Europe !..... si on n’avait pas compris l’urgence de sortir de cette Europe utopiste, là pour le coup c’est bon, je pense que les derniers septiques sont décidé....ou alors, si ils croient encore qu’il faut plus d’Europe comme certains disent, et bien qu’ils prennent leur sac à dos et commencent à marcher (oui, à pied, parce qu’au rythme où vont les chose, ils n’auront bientôt même plus de quoi se payer un billet de train)
    C’est vrais que l’exemple des espagnols qui en sont réduit à aller bosser clandestinement au Maroc laisse songeur....merci pour ta pertinente analyse Angela,mais permet nous tout de même d’avoir un avis tout autre sur la question !


  • Si je dois quitter mon pays, je préfère encore aller en Russie.
    Autant donner mes connaissances et mon savoir faire à un pays qui ne me crachera pas dessus et qui n’est pas bouffé par le Féminisme dément et le relativisme culturel.

    Angela, du steckst jetzt bis zum Hals in der Scheisse !


  • Merkel il serait temps de prendre ta retraite je croit

    soyez mobile devenez des travailleur cosmopolite trimballé partout pour un salaire de merde
    bravo quel belle initiative .


  • Je suis tout a fait d’accord avec elle. La mobilité d’une partie de la population pourrait permettre de lutter efficacement contre le chomage. Après il faut définir la mobilité de qui... Favorisont ceux qui sont le plus mobile, qui se sentent partout chez eux et faisons l’essai avec un petit pourcent... Il faut que ce soit une élite car la mission est complexe. On les envoient en orbite autour du soleil et le tour est joué. Bien vu angela, t’es une vrais dissidente toi !
    Cependant attention, Hitler avait aussi pensé mobilité, en participant à la création d’un état pour personnes mobiles et c’est très mal vu...


  • la mobilité jusqu’où ?
    non parce que pour être sûr de ne pas bouger faut être en bas de chez soi au niveau de vie du bengladesh. Y’a que là à terme que les gens seront sûr de ne plus bouger...


  • Génial, continuons à exporter des bacs + 5 et à importer des bacs - 12 , dans 20 ans nous serons revenus à l’âge de pierre, les tribus bakokos, malimba, géorgiennes et moldaves se feront la guerre pour le contrôle du territoire, mais le PS sera toujours au chaud dans les palais républicains (autour duquel camperont tous les crs de France) car tous ces braves gens auront le droit de vote. Evidemment les impôts ne rentreront plus très bien, il en restera juste assez pour payer la police et les hommes politiques.

     

  • Je viens en rajouter une couche parce que franchement, devoir supporter les discours et leçons pontifiantes de personnes n’ayant jamais rien fait d’utile de leur vie, payés grassement avec une productivité proche de zéro, voire négative, c’est beaucoup trop pour moi.
    On ne négocie pas avec des parasites.


  • elle a bouffer du Attali ( la Conne ).


  • En fait le message est le suivant : Barrez vous de chez vous, et faîtes de la place aux innombrables cohortes de crevards de tous horizons qui attendent aux frontières .Ils vont tous vous remplacer pour trois fois rien !


  • Déjà si on veut que les jeunes soient mobiles, il faudrait baisser le prix du permis B...
    La plupart des employeurs n’embauchent que des gens qui ont le permis, et 1200€ à sortir pour un jeune au chômage c’est le parcours du combattant, surtout que ce prix augmente si on rate l’examen.

    Pour info, le permis a augmenter de 300€ depuis le passage du franc à l’euro, enfin tout à augmenter vous me direz.

    Autre info, le cout du permis en Italie est de 850€, en Pologne 300€ et aux USA il coute 25$...

    Donc déjà baisser le prix du permis équivaudrait à baisser le chômage, mais bon allez expliquer ça aux politichiens qui sont occupés à chercher des fasciste un peu partout.


  • Et toi si tu partais sur la lune ou sur mars, soit mobile Angela ! et si on baissait le coût de ton travail de moitié, du quart et puis rien puisque la politique est une passion, hein ! ça te va comme programme ?


Afficher les commentaires suivants