Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Antisémitisme au Labour : Corbyn ne pourra siéger comme député travailliste

L’ex-chef du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn ne pourra plus siéger comme député travailliste, a annoncé mercredi 18 novembre le dirigeant du Labour Keir Starmer, sanctionnant son prédécesseur pour sa gestion de l’antisémitisme dans la formation. Secoué depuis des années par des incidents à répétition et une foule de démissions, le Labour a fait l’objet d’une enquête menée par un organisme indépendant, le Comité pour l’égalité et les droits humains (EHRC), qui avait conclu fin octobre à des défaillances « inexcusables » résultant d’un « manque de volonté de s’attaquer à l’antisémitisme ».

 

M. Corbyn, 71 ans, avait été suspendu du parti pour avoir mis en doute certaines des conclusions du rapport, reprochant notamment aux critiques internes et aux médias d’exagérer l’antisémitisme existant sous sa direction, de 2015 à 2020. La réponse de M. Corbyn à ce rapport a « sapé et retardé notre travail pour restaurer la confiance dans la capacité du Parti travailliste à lutter contre l’antisémitisme », a expliqué Keir Starmer sur Twitter pour justifier sa décision.

En refusant de réintégrer M. Corbyn dans le groupe parlementaire travailliste, Keir Starmer satisfait les associations juives, très remontées contre l’ex-chef du parti, mais risque de soulever la colère de l’aile gauche du parti que représente M. Corbyn. M. Starmer a laissé la porte entrouverte en ajoutant qu’il continuerait à « étudier la situation ».

[…]

Sa décision a été saluée par des associations et personnalités juives, comme la députée travailliste Margaret Hodge qui a salué sur Twitter une « bonne décision ». La réintégration de M. Corbyn dans le parti, mardi, avait provoqué « une souffrance et une angoisse incalculables dans la communauté juive, sapé les progrès accomplis et m’a fait remettre en question ma propre place dans le parti », a-t-elle dit sur le réseau social.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Corbyn, antisioniste donc antisémite, sur E&R :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2599281

    Comment les désidératas des 1 % peuvent ils l’emporter sur les souhaits des 99 % ???

    Tout n’est il que : money, money, money ???

    Et dernière interrogation : Qui détient le pognon, le flouze, le pèse, le fric et le saint bénéfice ???

     

    Répondre à ce message

  • #2599283

    c’est la même stratégie qu’avec Soral ou Dieudonné, non pas de les faire plier, mais de les mettre à terre et de les piétiner, afin qu’ils ne puissent jamais se relever

     

    Répondre à ce message

  • #2599286

    Pauvre Corbyn : il paie son incohérence politique sur le brexit. Anti-UE toute sa vie, pro-UE au pire moment.

    Le destin (assez délicieux) de la gôsh pro-UE (pléonasme) anglaise est assez révélateur de ce qui devrait survenir dans les autres gôsh notamment en France et aux USA.
    Ce qui a fait perdre la gôôôôsh pro-UE (pléonasme) lors des élections de Décembre, c’est que Corbyn avait misé sur le vote ethnique (les indo-pakistanais) pour l’emporter ... Or, ceux-ci n’ont pas voté, l’Angleterre, ce n’est pas leur pays et le débat sur le remain, c’est une affaire de blancs.
    Désormais, la guerre est ouverte à gôsh entre les ethnistes autour du maire de Londres, Sadique Khan, les macronniens anglais décadent (les libdem) et les 3 petits vieux encore de gauche (la vraie, celle-là) encore au parti travailliste.

    En France, en 2022, quand les élections seront passées, que LFI se prendra une nouvelle veste et que Méluche prendra sa retraite ... il va y avoir une guerre civile intense entre les ethniste (Obono, les indignes de la république...) ceux qui se radineront vers le gouvernement Macron lorsqu’il sera réélu (merci le retour du vote par correspondance et son bourrage d’urne facilité) et ceux de la vraie "gauche" (je pense notamment à Ruffin).

    Aux USA, c’est pareil : que Biden tire ou non la fève, la guerre finira par éclater entre les ethnistes (Kamala Harris) et la gôsh libérale-libertaire blanche (Bidon / Clinton) ... ce qui va diminuer encore plus la marge de manœuvre si, pour le plus grand malheur des USA, Bidon finissait par arriver au pouvoir (Bidon pourrait avoir l’aile républicaine du sénat contre lui ... mais également l’extrême-gauche de Harris). A moins qu’il cède le pouvoir très vite à celle-ci, il est vrai qu’il est assez vieux.

    La gôsh n’est plus juste une maladie mentale, c’est carrément une maladie physique qui touche l’ensemble de l’occident et qui peut, au pire, paralyser un pays (USA), au "mieux", renforcer soit les ultralibéraux, soit les islamisto-sionistes, soit les 2 (France, GB)..

    Heureusement, quand un peuple veut survivre (ce qui est le cas du peuple Anglais) même la gôsh en phase terminale et ses leçons de morales droit-de-l’hommiste ne peut rien faire. Si la France prend le chemin du totalitarisme, la GB, elle, va nous offrir 2 cadeaux de noël pour le prix d’un : la libération de tout un peuple hors du Reich UE et la mort politique, pour 10 ans au moins, des donneurs de leçon droit-de-l’hommistes. Rien que pour ça : merci Bojo !

     

    Répondre à ce message

    • Ruffin, la vraie gauche ? Pouvez-vous développer, s il vous plaît ? Parce que le truc a voté Macron-Rothschild, refuse d’avoir recours à l article 68 (destitution du pres), il est contre la sortie de l UE... Même si, sur le plan du discours, il nous fait du social. J admets que le Ruffin est une de mes têtes-de-turcs... En effet, celui la a joué un grand rôle dans la tentative de recup’des GJ par la gogoche, avec son film ridiculement misérabiliste qui avait pour but de couper les précaires, ouvriers, employés de la petite classe moyenne des indépendants. Ce qui était tout à fait raccord avec le rôle des médias, leurs portraits de GJ déclassés, miséreux, leur dénonciation des rassemblements, de la "casse", perturbant l activité des commerçants.

       
    • @Bayinnaug

      C’est quoi un islamisto-gauchiste ? Tu m’expliques ?

       
    • #2599911

      La vraie gauche,ou ce qu’il en reste,est pour moi incarnée par François Bégaudeau

       
    • #2600089

      @ Salah

      Ce qu’est un islamo-gauchiste, au hasard ? Les indignes de la république, Obono, les féministes qui se plaignent du machisme en France mais qui mouillent à l’idée de faire venir plein-plein de musulmans issus de pays pas très très gay-friendly, les no-borders / refugees welcome ... et tous les musulmans qui ont un cousin au bled et qui aimeraient bien le faire venir et qui sont donc pleinement satisfait si un gouvernement de blanc les y aide.

      Personnellement, je me place comme national-immigrationniste ou grand-remplaciste de droite dure : jusqu’à maintenant, ce sont surtout des arabo-musulmans qui ont mis un peu de plomb dans la tête (façon de parler) à certains journalistes / instit’ / français de la France inclusive qui veulent bien prendre des rafales de balles dans la tronche mais refusent catégoriquement de "donner leur haine" en retour ... et moi, j’estime que tout ce qui peut nettoyer la décadence est bienvenue.
      Si à terme, il n’y a en France que les villes divisées/diversifiées et les campagnes blanches qui votent pour la vraie droite, alors, je suis pour...le tout étant bien-sûr d’éliminer la gôsh (les libéraux-libertaires) qui sont au milieu.

      @ Nadia

      Tu peux dire ce que tu veux sur Ruffin, je pense qu’il est peut-être tout aussi sectaire que les autres gauchistes, mais je ne le vois pourtant pas assez cynique pour rejoindre le macronnisme pour autant.

       
    • Bayinnaug,
      mais Ruffin a appelé à voter Macron-Rothschild en 2017 ! Puis il a refusé l article 68. Il soutient donc l actuel président, lui ayant donné sa voix (et encourage les fi à faire de même) puis ayant refusé une éventuelle destitution. Ce sont des faits, simplement.

       
    • #2601016

      daccord sur ton analyse mais 3 petits VIEUX au parti travailliste non 500000 adherents en 2018 mais que corbyn soit defait pour sa politique anti-brexit et son expulsion du partie est en train de faire partir les trois quart de ces adherents en effet c,est corbyn qui as ramener le trois quarts des adherents donc le parti travailliste c,est fait hara-kiri ! comme la gauche francaise c,est fait hara-kiri avec sa vision pro-ue ces delires societales et sa totale soumision a la doxa sanitaire !!meme a regards la revue de clementine autain en 2022 estime que l,electorat de gauche entierement reunie ce n,est plus que 19% de l,electorat ! en france

       
  • L’Antichristianisme lui par contre est fortement recommande.

     

    Répondre à ce message

  • #2599327

    C’est le siècle de la fin du règne de cette secte largement dominante par l’argent, la corruption, le chantage, l’intimidation, le mensonge...Un bol d’aire sans masque.

     

    Répondre à ce message

  • #2599532

    « une souffrance et une angoisse incalculables dans la communauté juive »




    Pauvre choupinette : on en connaît, dans cette communauté, qui en font souffrir bien ailleurs sans que cela ne remette en question quoique ce soit : à l’inverse, il s’organise même des vetos pour que ce raciales, ce racisme, cette discrimination perdurent. Et nous ne t’avons pas entendu ramener ta science humaniste bienveillante sur ces sujets.

     

    Répondre à ce message

  • #2599534
    Le 20 novembre à 08:26 par sémanticien du dimanche
    Antisémitisme au Labour : Corbyn ne pourra siéger comme député (...)

    Je propose le néologisme "mis-israélite" pour dire - plus justement - "antisémite", en nous fondant sur le fait que les Israélites ne sont pas tous des sémites et que tous les sémites ne sont pas tous israélites !

     

    Répondre à ce message