Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chute du taux de natalité en Espagne de 12,8% depuis 2008

Selon l’Institut national de la statistique (INE) en Espagne, il y aurait eu 453 637 naissances en 2012 contre 519 779 naissances en 2008, ce qui correspond à une baisse de 12,8% du taux de fécondité en quatre ans.

Dans les pays très touchés par la crise économique comme l’Espagne, s’ajoute une crise démographique. Les femmes fertiles, sont moins nombreuses mais aussi moins enclines à enfanter.

D’ailleurs, l’immigration permet de limiter le déclin : 20% des bébés nés en 2012 ont une mère étrangère.

Le taux de fécondité espagnol est passé de 1,44 enfant par femme en 2008 à 1,32 en 2012 tandis que le nombre moyen de naissances vivantes par femme nécessaire pour renouveler la population est de 2,1.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En 1986, quand l’Espagne entre dans l’UE, le revenu annuel par habitant est la moitié de celui des Français . L’Espagne est le pays qui, historiquement va recevoir le plus d’aides de l’Europe, ce qui permettra à son niveau de vie de tutoyer celui de la France . Seulement il a fallu aider les nouveaux entrants de 2007, et les aides à l’Espagne ont presque cessé : c’est l’origine de leur "crise", comme celle de la Grèce . Ils ont rompu avec les valeurs du franquisme, beaucoup de drogue, de prostitution, l’Espagne est devenu le bordel de l’Europe ; 1% de la population est constitué de prostituées étrangères "travaillant" dans des bordels dont les propriétaires sont tous juifs !...etc...La femme espagnole est "fière" de son émancipation, et vive la pédale Almodovar . Le résultat n’est pas terrible .

     

    • AZE,
      pas que ça m’étonnerait mais auriez-vous des sources fiables pour la propriété des bordels situés en Espagne ?

      Oui, je sais, le mec d’Euro-Vegas en est...


    • #443635

      @ Manuel

      Ho ! Vous savez, pour faire tapiner de la goy (voir des enfants goyim), rester le plus possible au-dessus de la loi...il est peu sûr qu’un commerce aussi lucratif soit tenu par des "antisémites". Et puis en plus, quand on connait le vrai nom de Marc Dorcel.



  • D’ailleurs, l’immigration permet de limiter le déclin : 20% des bébés nés en 2012 ont une mère étrangère.



    étrangère et extra-européenne, sahariennne et sub saharienne...remplacement de la population européenne par le métissage généralisé de l’Europe blanche.

     

    • #442927

      Commence a nous saouler les monomaniaques....il me semble qu une part tres importante de l immigration en Espagne est constitué d hispanophone sud americains. Mais c est moins vendeurs pour les identaires ....a vomir.


    • Ce qui signifie que la fécondité réelle des Espagnoles de souche, qui doivent représenter bien plus que 80 % des mères, doit être bien inférieure à un enfant. Et quand on parle de descendance finale,, on peut craindre que les jeunes générations (celles nées dans les années 1990), n’arriveront qu’avec difficulté à engendrer une moyenne de deux enfants pour trois (fécondité de 0,7 enfant/femme) à quatre femmes (fécondité de 0,5 enfant/femme). Soit trois à quatre couples pour arriver à la génération suivante à ... un seul couple. Un véritable suicide démographique plus redoutable encore qu’Hiroshima, Nagasaki ou Dresde réunis !


  • C’est pas mieux chez nous : sans les extra-européens, le solde naturel français serait à peine à l’équilibre...

    Le solde naturel des Blancs aux USA est déficitaire !


  • #442942

    Ca me rappelle ce qui se passe au japon !!! C’est une conséquence de la paupérisation et de la décadence ou dépravation des meurs du peuple couplé à une économie en faillite genre multiples plans d’austérité. Les gens deviennent tellement égoistes qu’ils veulent toujours se faire plaisir, l’universalité du célibat n’a que des bons cotés à les écouté mais en méme temps ils n’ont pas tort avec la destruction du modèle familial , on vit mieux (matériellement qu’on se comprenne bien) sans enfants qu’avec des enfants , phénomène accentué par la féminisation et l’immigration de masse ( d’ou quelle vienne qu’on se comprenne bien aussi) qui attise la concurrence au sein du Travail.Un dommage collatéral de l’oligarchie apatride ( + autres adjectifs qualificatifs que je n’énumérerai pas ).Bref si ce phénomène s’accentue à long terme le système s’effondrera de l’intérieur, comme lavoisier disait : rien disparaît , rien ne se crée , tout se transforme...et si je suis encore vivant ou au paradis , je regarderais tout ça en train de rigoler au éclat, comme quoi la punition divine existe bel et bien !!!


  • Ce sont l’IVG,la contraception a outrance et l’homosexualité qui ont provoqué la baisse de la NATALITE et non de la fecondité
    Si il y a baisse de fecondité ce serait du a la maladie,a la polution,au hormone de synthese,a la sterilisation,au eustrogene involontaire ,a la nouriture etc....
    Il ne faut pas confondre fecondité et natalité
    La baisse de la fecondité est involontaire ,celle de la natalité est volontaire


  • C’est normal qu’il y ait cette chute vertigineuse de la natalité compte tenu du tsunami financier, économique et social qui submerge votre pays. Difficile de bander quand les banksters rodent comme des vautours autour de votre maison pour la saisir !

     

    • Il ne faut pas éxagérer. Ceux qui se font dicter leur vie, en dessous ou au dessus de la ceinture par les banquiers, n’ont pas ressenti ni compris l’Amour de Dieu, et donc ne comprenent simplement pas le sens de la vie.
      Je propose á toutes et á tous de glisser en 2013 une grosse Quenelle natalitée á tous ces vautours(en fait cet animal de grande envergure est très mal choisit pour désigner nos bourreaux car les vautours ne s’occupent que de proies mortes, pas comme les banquiers qui vampirisent les vivants.)
      Comme je sais qu’il y a pas mal de jeunes sur ce précieux site, je lance le défit, cela nous fera tous grandir et nous permettera de former une nouvelle génération de dissident !


  • "D’ailleurs, l’immigration permet de limiter le déclin : 20% des bébés nés en 2012 ont une mère étrangère".

    Je commence à comprendre le petit jeu sociologique de la chose :

    1ère étape on baisse le niveau de vie d’un pays, donc évidemment ça ne favorise pas la natalité,
    voir même chez les européens ça la réduit puisque les européens ne sont pas au niveau de faire 10 gosses pour espérer qu’un certain nombre arrivent à l’âge adulte.

    2ème étape puisqu’il y a baisse on raconte que pour pallier à cette baisse il faut de l’immigration (attali a dit la même chose en France)

    C’est donc en conclusion le serpent qui se mange la queue du "plus je détruis les peuples en place, plus ça justifie d’avoir encore plus de destruction par le remplacement".

    Croyez moi que je fais beaucoup d’effort pour ne pas tomber dans un anti-juiverie chronique...


  • - En Espagne , on commence à regretter les années FRANCO .... Il apparait de plus en plus qu’avoir couru après une prospérité éphémère et illusoire pour tomber sous la dictature de l’OIGNON EUROPEENNE, et perdre son indépendance fut une mauvaise idée !