Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment rétablir la confiance dans les médias  ?

Un sondage meurtrier pour la crédibilité des médias mainstream

L’intérêt des Français pour l’information reste élevé tout comme leur exigence à l’égard des journalistes et des médias.L’année 2015, marquée par une profonde refonte du secteur, a accru le sentiment d’un manque d’indépendance des professionnels de l’information. Si la confiance envers la télévision, la radio et la presse écrite se maintient, la crédibilité d’Internet baisse.

 

Il y a un an, lorsque l’institut TNS Sofres avait, pour La Croix, sondé les Français sur leur confiance dans les médias, des Français, nombreux, brandissaient des crayons place de la République, les journaux s’arrachaient dans les kiosques, les audiences des radios et télévisions s’envolaient.

La rédaction de Charlie Hebdo venait d’être prise pour cible par des terroristes. Tuer des journalistes, c’était s’en prendre à la liberté d’expression, un socle de la démocratie. Les résultats de notre Baromètre (intérêt record pour l’information, crédibilité des médias en hausse, moindre défiance envers les journalistes…) reflétaient alors ce besoin évident d’union nationale, qui se révéla éphémère.

 

 

L’édition 2016 traduit un retour à la normale dans la perception qu’ont Français de leurs médias. « Ces résultats renvoient à une forme de désespérance de la société française, très critique vis-à-vis de ses médias comme vis-à-vis de toute institution », souligne Carine Marcé, directrice associée chez TNS Sofres, tout en relevant que la crédibilité envers les différents supports se maintient, à l’exception d’Internet. En revanche, seul un gros un quart des Français juge les journalistes indépendants du pouvoir (27 %, – 4 points sur un an) et de l’argent (28 %, – 2).

 

 

 

« C’est une tendance au long cours qui s’accentue. Elle est liée à la situation française, où beaucoup d’événements se sont déroulés en 2015, estime l’économiste des médias Julia Cagé. Avec la reprise en main musclée de Canal + et d’i-Télé par Vincent Bolloré (nouveau propriétaire de Vivendi) cet été, le sentiment diffus d’un manque d’indépendance des médias est soudain devenu visible et concret  : limogeage de patrons de chaînes, censure non démentie de documentaires… »

 

Une proposition de loi pour « renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme des médias  »

Selon Julia Cagé, l’appétit médiatique d’un géant des télécoms comme Altice (SFR-Numéricable) qui possède Libération, L’Express et bientôt BFM TV et RMC, ou celui de l’industriel Bernard Arnault (LVMH, Les Échos) qui a racheté Le Parisien, interroge tout autant.

Face à ces grandes manœuvres, le gouvernement est tiraillé entre sa volonté de faire émerger des géants des médias, capables de se déployer à l’étranger, et son souci de garantir l’indépendance des journalistes.

La proposition de loi du député socialiste Patrick Bloche, présentée mercredi 3 février en commission parlementaire et qui pourrait être débattue à l’Assemblée en mars, entend mettre des garde-fous et « renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme des médias  », notamment en imposant aux radios et télévisions des « comités  » chargés de veiller à ces principes, lors de la signature des conventions avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Lire la suite de l’étude sur la-croix.com

Malgré des sondages trafiqués, la faillite déontologique des médias mainstream en 2015, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1387964

    faut changer tout le système des médias français , qui ressemble plus à un système mafieux qu’ à des gens indépendants, qui oeuvrent pour le bien de la FRANCE -
    le fait que ce soit des gens de la même communauté qui squattent radio et télé , montrent que l’intégrité est une valeur qui est passé en 2 ème zone -
    les larbins au service de ce gouvernement soutenant les personnes qui les arrosent , n’ont rien à envier aux autres pays pourris par la corruption -


  • Satanés goyim en train de se réveiller de leur profond sommeil ! Que fait l’avant-garde ?!

     

  • Tout le gros média a été Charlie : il fallait défendre ceux qui couvraient de merde l’Islam et le christianisme - en épargnant évidemment le Judaïsme "seule religion a rester propre"...


  • #1388003

    rétablir la confiance dans les médias  ?
    on ne veut rien rétablir, on veut juste qu’ils s’en aillent tous ces corrompus et Parasites-
    on veut entendre plus souvent des zemmour, onfray, thierry Meyssan, michel Colon,
    des vrais journalistes et philosophes qui sont capables de s’expliquer dans un débat ....
    y en a marre des lopettes qui squattent la France  !!!!!!!


  • #1388029

    Va falloir que la presse catholique se démarque clairement des médias satanistes.

    A ses début en 1880 , La Croix est un journal populaire et bon marché. s’affirmant « uniquement catholique, apostolique et romain », et apolitique. La Croix à ses débuts est vraiment antirépublicain et anti-laïc »
    Pour signifier les positions antirépublicaines, le journal va même afficher le prix de 1 sou (monnaie de l’Ancien Régime) , malheureusement le régime franc-maçon en place peu adepte de cet humour le contraint à modifier le 1 sou en « 5 centimes »

    Maintenant, la croix est rentré dans les rangs.
    A quand des sondages faits et contrôlés par la dissidence, là j’y croirais.


  • `Manque la question :

    "Sachant que tous les medias officiels appartiennent a des milliardaires juifs et a des marchands d’arme, pensez-vous que les information sur l’influence des juifs en France et sur la realite de la guerre, est-elle credible ?"


  • ce sont les chaines généralistes (donc le 20h), en qui les français font le plus confiance pour approfondir l’actualité .Autant conclure, qu’ils font le choix de ne jamais rien approfondir.
    Seul internet et la presse écrite, par les recoupements qu’ils permettent sont les outils indispensables pour approfondir l’actualité .

     

  • #1388161

    « Comment rétablir la confiance dans les médias ? »

    Au moins commencer par faire le ménage ; puis légiférer contre les failles du système merdiatique courant et rétribuer égalitairement tous les acteurs par :

    1 - une loi sur le bilan et les méfaits des médias, y compris le cinéma ;

    2 - une loi SORAL pour interdire le sophisme, le mensonge, la désinformation et la propagande dans les médias ;

    3 - une loi Pluratité et Egalité dans les médias pour subventionner sans édulcorants la réinformation, proportionnellement à son audience.


  • #1388171
    le 03/02/2016 par The Shoavengers
    Comment rétablir la confiance dans les médias  ?

    Docteur No : "Je ne veux pas vous faire parler monsieur Bond, Je veux que vous mourriez !".
    Ou à la Mélenchonaise : "Qu’ils s’en aillent tous !" (et toutes, espèces de sexiste).
    Kapisch ?


  • Pour ma part jamais, ils ont été trop loin dans le mensonge. Je ne les croirai plus

     

  • #1388696

    Les médias mainstream ne sont pas crédibles parce qu’ils ont été pris en flagrant délit de mensonge presque à chaque fois, donc les sondages ne sont là que pour évaluer le nombre de gogos qui restent malgré les mensonges à répétition
    .
    Et force est de constater que la dissidence a un impact encore très marginal. Je conseille donc à tout le monde de faire connaitre les sites autour de lui, au boulot, partout ou il peut. Il faut faire son boulot de militant avec intelligence.


  • "Comment rétablir la confiance dans les médias  ?" ...Facile ; en faisant honnêtement un métier honnête, de l’information plutôt que de la propagande autant dire l’impossible dans un endroit du monde où la vérité est devenue un poison et où l’organisation sociale ne sait plus quoi faire ni de l’innocence, ni de la beauté...Et c’est sans espoir...

    "Une pléthore d’histrions, de mercantis, de scribes,
    Pataugent sans vergogne dans ma vie.
    Les ’médias’ amplifient leurs mensonges, leurs diatribes ;
    Etoufant ma parole sous le poids de leurs cris..."


Commentaires suivants